Nous avons 1949 invités et 57 inscrits en ligne

Paul Janin & Fils, Moulin-à-Vent

  • Messages : 84908
  • Remerciements reçus 11478
CR: Paul Janin & Fils, Moulin à Vent, Clos du Tremblay, 2008

Bouchon parfait, juste taché sur le miroir.
Robe assez claire, sur un rubis foncé d'une transparence certaine.
Joli nez précis et droit, compromis de notes de cerise noire et d'un enrobage plus tertiaire, sur un cuir léger. Ensemble agréable.
Attaque nerveuse construite autour d'une acidité assez haute qui lance bien le vin. Le milieu de bouche manque un peu de chair pour compenser quelques angles saillants ainsi que de petits tanins un peu fermes mais le vin possède un beau fruit et une tenue certaine qui répond très bien à la côte de boeuf servie en face.
Finale un peu rustique mais d'une vraie fraicheur et buvabilité.

Un joli vin.
07 Mar 2016 18:51 #211

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1732
  • Remerciements reçus 746
CR: Paul Janin Moulin-à-Vent "Vieilles Vignes des Greneriers" 2010

A l'ouverture, le vin se présente comme s'il n'était pas tout à fait fini - avec des odeurs de levures et une touche d'acidité volatile. Mais ces aspects disparaissent assez vite.

Après aération, le vin se montre ensuite à la fois très mûr (fruits noirs intense et poivre - je pense à Crozes-Hermitage) mais sec et ferme. Beau fruit raffiné, tannins fins, bonne longueur sur le fruit - avec quelques amers. Le lendemain le vin se montre différemment avec un fruité un peu plus cuit mais aussi plus de minéralité. B/TB aujourd'hui et peut-être TB dans quelques années.

Ralf

EDIT: terminologie
29 Mar 2016 13:25 #212

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2819
  • Remerciements reçus 605
CR: CR:Domaine des Vignes des Jumeaux, Paul Janin & Fils, Beaujolais Villages, 2010

-bu après ouverture-

Nez variétal sans grande complexité.
Bouche juteuse, fruitée, charnue.. sensation de rafle en final à la limite de l'amertume.

Une entrée de gamme gouleyante sans grande complexité mais tout de même agréable

Assez Bien/Bien

Cédric - LPV FOREZ
14 Mai 2016 12:41 #213

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6267
  • Remerciements reçus 4057
Cédric42120 écrivait:
-bu après ouverture-

Souvent, c'est mieux dans cette ordre, au risque de s'y casser les dents!!!:D(:P)

Flo (Florian) LPV Forez
14 Mai 2016 12:46 #214

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2819
  • Remerciements reçus 605
:D, c'est vrai... quoique les dents servent pas à grand chose pour boire...:P
Je reformule "ouvert à l'arrache" :)o

Cédric - LPV FOREZ
14 Mai 2016 12:56 #215

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 604
  • Remerciements reçus 1022
CR:

Hier soir, pour accompagner une pintade au four, j'ai sorti un Moulin à Vent, vieilles vignes du Greneriers 2011, Paul et Eric Janin : magnifique nez de fruits noirs et rouges, une touche épicée, des notes de maturité intenses. La bouche est structurée, bourguignonne à souhait, de la mâche, des tannins fins et de caractère (avec une légère angulosité de jeunesse), le tout finissant sur une suavité magnifique. Un véritable coup de coeur pour cette première bouteille de ma collection.
15 Mai 2016 09:19 #216

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84908
  • Remerciements reçus 11478
CR: Paul Janin & Fils, Moulin à Vent, Clos du Tremblay, 2008

Bouchon parfait.
Robe sur un grenat sombre sans trace d'évolution notable.
Joli nez sur la cerise noir, des notes chaudes sur le chocolat blanc avec une acidité volatile un peu haute.
Bouche un peu brouillonne où une belle aromatique fruitée (cerise, fruits) voit un joli jus et son évidence de goûts chahutés par une acidité mal intégrée à une matière assez puissante, aux tanins un peu sévères.
L'ensemble produit est trop brutal et manque de fondu, notamment au niveau de l'acidité, pour apporter un véritable plaisir gourmand malgré son charme aromatique.
Finale assez austère, aux tanins encore saillants.
14 Aoû 2016 18:22 #217

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 604
  • Remerciements reçus 1022

Réponse de bassaler sur le sujet Re: Paul Janin & Fils, Moulin-à-Vent

2008 oliv !
14 Aoû 2016 18:25 #218

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 924
  • Remerciements reçus 12

Réponse de Nonolapero sur le sujet Nouvelles du domaine — grêle et vendanges solidaires

Reçu hier par courriel

Chers clients, amis et passionnés,

Vous n’êtes pas sans savoir que la météo ce printemps a été peu clémente. Le
vendredi 24 juin, lors d’un très fort orage accompagné de grêle, la majeure
partie de nos parcelles a été dévastée.

La végétation repousse peu à peu mais nous ne dénombrons que quelques
raisins de ci-delà, avec lesquels nous ne pourrons malheureusement produire
que quelques hectolitres de vin. Il sera très important pour nous de pouvoir
récolter les grappes rescapées, mais nous ne pourrons pas nous permettre de
rémunérer une troupe de vendangeurs cette année. Nous souhaitons donc
pouvoir organiser un WE de « grappillage solidaire » en comptant sur la
présence du plus grand nombre possible.

Malgré les difficultés rencontrées, nous voulons faire de cet événement un
moment de fête et de partage. Si le cœur vous en dit, vous pouvez vous
inscrire sur la liste de nos « vendangeurs solidaires » dès aujourd’hui.

Il se pourrait que nous vendangions les 24 et 25 septembre, mais cette date
peut encore être modifiée (WE précédent ou suivant) en fonction du temps et
donc de l’avancement de la maturation.

Vous pouvez nous contacter par mail en nous laissant le numéro de téléphone
auquel nous pourrons vous rappeler pour vous donner de plus amples
informations.

Par avance, nous vous remercions pour votre aide.

Eric Janin

NB : Vous pouvez venir sur ½ journée, un jour ou tout le WE…

17 Aoû 2016 18:19 #219

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20129
  • Remerciements reçus 1149

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Nouvelles du domaine — grêle et vendanges solidaires

étant passé hier au domaine, ce sera une belle expérience pour ceux qu n'ont jamais vendangé en plus d'un joli geste, ceci se fera en "famille".
début sur place le matin à 8h00
Tel à contacter: 03 85 35 52 80
mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
19 Aoû 2016 12:23 #220

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 604
  • Remerciements reçus 1022

Réponse de bassaler sur le sujet CR: Paul Janin & Fils, Moulin-à-Vent

CR:
Eric étant occupé à l'entretien des vignes, c'est le papa Paul qui nous reçoit pour cette dégustation du millésime 2014 du domaine.
Un grand merci à Paul pour son accueil, ses explications et surtout pour le cadeau de cette bouteille de « Clos du Tremblay 1984 ». Le sens de l'hospitalité beaujolaise !

Beaujolais-Villages, les vignes des Jumeaux 2014 : un village très bien construit, sur une trame de fruits rouges acidulés, mais pas que. Une belle framboise confite (pas compotée), une belle maturité dans des tannins très fins et un soyeux en bouche qui domine. L'entrée de gamme typique, diablement née. Très Bien +
Moulin à Vent, les vignes du Tremblay 2014 (vignes de 50 à 55 ans de moyenne d'âge sur un substrat majoritairement granitique) : plus de sève et de construction au nez, c'est normal puisqu'il s'agit d'un (grand) cru. Belle structure générale bâtie sur la fraîcheur, charge tannique fine quoique plus concentrée que sur le précédent vin, un joli soyeux allié à une corbeille de fruits bien mûrs. Finale ultra-fraîche et d'une belle persistance. Excellent
Moulin à Vent, Héritage (ex Clos) du Tremblay 2014 (très vieilles vignes de plus de 100 ans sur un substrat d'argiles rouges et de granit): un premier nez révèle une légère réduction boisée … vite remplacée par une structure de velours. Tannins soyeux sur une charpente bien présente mais équilibrée par l'acidité. Beau fruité intense, que l'on retrouve en bouche, avec une rondeur douce en finale. Potentiel de garde superlatif pour ce vin qui fêtera allègrement ses 20 ans sans soucis. Un beaujolais qui pinotera dans quelque temps. Excellent +
Beaujolais-Villages blanc 2014 : un joli grain au nez, avec une pointe de gras et de beaux amers nobles, à la manière de certains vins de la Côte d'Or. Impression forte d'élégance. Bouche sur les agrumes, grasse et ronde, avec une belle salinité en finale. Très Bien +

3.bp.blogspot.com/-h... Avant de charger la voiture avec quelques cartons, Paul Janin nous présente sa cave personnelle, rangée récemment. Quelques bouteilles issues d'un fond de cave présentent un niveau relativement bas (tout est vraiment relatif). Il nous offre alors un :
Moulin à Vent, Clos du Tremblay 1984 (vite bu dans la semaine, avec des amis et en compagnie d'une belle pièce de bœuf) : premier nez sur des notes de cerises à l'alcool (typé kirsch) mais sans sensation d'alcool, de menthe fraîche et de fragrances secondaires (fraises des bois écrasées, framboise, agrumes), une touche de réglisse en sus, le tout dans une aromatique soyeuse.La bouche est totalement en accord. Du volume, des tannins polissés mais avec du caractère, une sorte de gras qui s'associe avec bonheur à une acidité toujours présente. Il se dégage de ce vin un sentiment de douceur et de sérénité, avec une énergie encore bien vivante. Finale (où l'on retrouve les fruits rouges et les notes de kirsch) qui possède une empreinte superlative, vibrante et claquant sur la langue. Sublime pinot / beaujolais.
En conclusion, un grand domaine avec de grands et beaux vins de garde. Tous mes remerciements vont à Paul Janin pour ce présent.
Si 2014 se révèle une nouvelle fois un très grand millésime, nous sommes impatients de goûter les futurs 2015 où la cuvée « vieilles vignes des Greneriers » sera de nouveau produite.
21 Aoû 2016 16:50 #221

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20129
  • Remerciements reçus 1149

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Paul Janin & Fils, Moulin-à-Vent

les 15 sont des monstres par rapport aux 14, bien plus "classiques" dans l’équilibre.
21 Aoû 2016 17:02 #222

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84908
  • Remerciements reçus 11478

Réponse de oliv sur le sujet Paul Janin & Fils, Moulin-à-Vent

Grand grand souvenir de ce Moulin à Vent 1984 . (tu)
Une bouteille qui justifie la réputation historique du cru.
21 Aoû 2016 17:20 #223

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 604
  • Remerciements reçus 1022

Réponse de bassaler sur le sujet Re: Paul Janin & Fils, Moulin-à-Vent

Si j'ose l'analogie 09/10 vs 14/15, comme je préfère (en general) 10 a 09, je vais sans doute preferer 14 a15 (confirme sur qqes Loire rouges déjà)
21 Aoû 2016 17:47 #224

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1420
  • Remerciements reçus 369

Réponse de jclqu sur le sujet Re: Paul Janin & Fils, Moulin-à-Vent

Pas sur que ton analogie sur les Loire confirme ta prediction, Ph. Alliet me disait récemment que pour lui, en Loire, 2014 était un millesime exceptionnel et 2015 était "bien"...

JC
LPV Lutèce
21 Aoû 2016 19:55 #225

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 942
  • Remerciements reçus 42

Réponse de jull sur le sujet Re: Paul Janin & Fils, Moulin-à-Vent

C'est bien ce qu'il a dit et je pense comme lui, de très grands rouges en 2014 en Loire (peut etre moins vrai pour les blancs où 2015 semble assez superbe)
21 Aoû 2016 21:34 #226

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1420
  • Remerciements reçus 369

Réponse de jclqu sur le sujet Re: Paul Janin & Fils, Moulin-à-Vent

Ma remarque valait sur la "réputation" du millésime, on annonce 2015 comme un millésime exceptionnel un peu partout.

Si cela pourrait (conditionnel) être vrai sur Rhône, Bourgogne, Beaujolais etc. (2015 > 2014), selon Alliet, ça ne l'est pas en Loire (pour ce qui concerne Alliet à mon avis, bien que ses propos n'étaient pas aussi précis, mais je préfère garder cette réserve).

Bref, dès lors, préférer les rouges 2014 à 2015 en Loire pourrait sembler + logique/compréhensible que préférer les 10 à 09 en Beaujolais si tu vois ce que je veux dire.

A ce qu'il paraît les blanc 2015 en Loire seraient très très bien... à vérifier (:P)

JC
LPV Lutèce
22 Aoû 2016 11:46 #227

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20129
  • Remerciements reçus 1149

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Paul Janin & Fils, Moulin-à-Vent

en l'occurence chez Janin, 14 est bien plus souple que 15 mais les deux millésimes sont très équilibrés et mûrs. Par contre 14 est moins dense que les 10 dans ce domaine, Clos du Tremblay 10 étant un grand vin, en effet supérieur à 2009 pourtant très bon, mais c'est loin d'être le cas partout.
22 Aoû 2016 15:57 #228

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 604
  • Remerciements reçus 1022

Réponse de bassaler sur le sujet Re: Paul Janin & Fils, Moulin-à-Vent

Laurent, je parlais chez les "bons" !
22 Aoû 2016 17:14 #229

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7440
  • Remerciements reçus 7105
CR: Paul Janin & Fils - Moulin-à-Vent - Vieilles vignes des Greneriers - 2010

La robe est bien sombre et dénote un tout début d'évolution.
Très ouvert, le premier nez part sur des arômes de torréfaction (café, fumée, grillé) sur un fond fruité. Celui-ci prend le dessus à l'aération dans le verre, en se parant de notes florales.
La bouche est de demi-corps mais profonde. La fraîcheur et la finesse sont remarquables et habillent un fruité acidulé très pur. La belle persistance révèle des tanins élégants et une finale à la fois élancée et salivante.
Un vin du Beaujolais racé et classieux. Très Bien

Jean-Loup
03 Sep 2016 15:48 #230

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 113
  • Remerciements reçus 29
CR: [size=large]Paul Janin&Fils,Moulin à Vent,Clos du Tremblay 1991[/size]
Robe relativement sombre pour un vin âgé de 25 ans,avec toutefois quelques reflets orangés.
Nez d'une grande complexité qui qui va des fruits noirs aux épices,c'est vraiment difficile à décrire,mais très agréable.
En bouche,on retrouve cette grande variété d'arômes,grande finesse également.Le vin a conservé une belle énergie(légère acidité,dans le bon sens du terme),très bonne longueur.
Je sais qu'içi,il y a quelques temps,certains se sont demandés si les vins du Beaujolais pouvaient être grands;après avoir bu de tels vins,le doute n'est plus permis(en ce qui me concerne).
[size=large]grand vin
[/size]
27 Sep 2016 10:32 #231

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20129
  • Remerciements reçus 1149

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Paul Janin & Fils, Moulin-à-Vent

(tu) merci Mathieu
27 Sep 2016 10:36 #232

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2311
  • Remerciements reçus 1507
CR: Paul Janin & Fils - Moulin-à-Vent Vieilles vignes de Grenériers 2010 : (vendange entière) robe grenat, nez expressif d'abord sur des notes empyreumatiques de café/cacao, puis au fil de l'aération de plus en plus de fruits noirs, du poivre. Bouche assez puissante, avec des fruits noirs et un peu de cerise, beaucoup de poivre, aucune trace végétale, une belle acidité sous-jacente, des tannins encore un peu trop serrés à mon goût. Bonne longueur, la finale reste assez fraîche. Bon vin, qu'on peut attendre encore quelques années, mais sur Moulin-à-vent je préfère le style des vins de Thibault Liger-Belair qui me semblent moins extraits.
28 Sep 2016 21:56 #233

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20129
  • Remerciements reçus 1149
les VV de greneriers, c'est la cuvée de plus longue garde du domaine, bien moins accessible que Tremblay en jeunesse, donc 2010 c'est encore un bébé à attendre pour atteindre un début de maturité.
29 Sep 2016 08:59 #234

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 113
  • Remerciements reçus 29
CR:

[size=large]Domaine Paul Janin,Moulin à Vent,Les Vignes du Tremblay 2012[/size]
2012 a été une année compliquée,cette cuvée fut la seule produite en Moulin à Vent au domaine.Les raisins des Greneriers et du Clos du Tremblay furent reversés le Moulin à Vent "de base" afin d'en améliorer la qualité.
Robe assez peu foncée.
Nez assez discret,bien typé gamay.
En bouche,on retrouve les fruits noirs et des épices(poivre).Très belle matière et aussi une grande finesse,c'est soyeux et bien équilibré.Belle finale sur des notes poivrées.
L'ensemble n'est pas d'une immense complexité mais ça m'a procuré quand même beaucoup de plaisir!
Pour le millésime,c'est vraiment très très bon!
[size=large]Très bien[/size]
Mathieu
Ps:pour avoir avoir goûté tous les millésimes de 2005 à 2015(+quelques autres + anciens),il n'y a que 2008 qui n'est pas au niveau...Mais cela n'engage que moi!
02 Nov 2016 19:30 #235

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84908
  • Remerciements reçus 11478
Bu lors des 50 ans d'Enzo

CR: Domaine Paul Janin & Fils, Moulin-à-Vent, Clos du Tremblay, 2010



Oliv
Robe sur un bordeaux sombre, jeune et bleutée.
Nez mat, puissant, sur la cerise noire, une pointe d'élevage qui s'exprime sur le praliné et une note épicée.
Bouche ferme, pas du tout en place pour moi, où une acidité saillante est dissociée d'un jus pourtant bien mûr, au goût de coulis de fruits noirs.
Je trouve l'ensemble brutal, un peu tabassant pour mes fragilités, louvoyant entre fermeté tannique, tension mal intégrée et une matière ferme.
Finale amère et raide malgré un côté bien mûr en parallèle.
Alors que tout le monde sirote avec délectation ce vin en évoquant à l'unanimité une syrah, je défends seul et contre tous face à l'Enzo en mode sphinx que ce vin est un gamay issu d'un millésime bien mûr. Un Morgon 2009 ?
On pourra pas dire que je fais pas d'effort pour les aimer, les beaujolais.
Mais force est de constater que la seule issue pour moi semble être dans la garde.
A revoir, dans longtemps.

Enzo
Nez jeune très séveux, mentholé, d’herbes aromatiques, sanguin, poivré dans un ensemble très mûr, frais et précis. Joli nez.
La bouche est assez riche, très fraiche, droite avec une belle densité de matière. L’équilibre est remarquable, beaucoup de fruit tapissent la bouche avec des tannins perceptibles de qualité, il manque juste d’un peu de complexité sur cette bouteille encore très jeune avec une belle persistance poivrée pour en faire un must. Très bon.
Très Bien (+).
06 Nov 2016 06:58 #236
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 362
  • Remerciements reçus 0
CR: Bu ce week-end un Moulin à Vent de Paul Janin & Fils, les vignes du Tremblay 2013

A l'aération de beaux arômes sur les fruits rouges, en bouche petite déception j'ignore si le vin est encore trop jeune où si c'est sa caractéristique (première dégustation), mais j'ai trouvé l'acidité prononcée et un manque de matière à mon goût.

Un vin tout de même agréable et qui passe tout seul mais j'espèrais un peu plus.

Peut-être dans un autre millésime ?

Cdt

Guillaume
09 Nov 2016 16:55 #237

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 834
  • Remerciements reçus 30
CR: Paul Janin & Fils, Beaujolais-villages blanc 2015

La couleur est jaune claire.
Le nez est florale, fruité, poire williams, pêche.
La bouche est équilibrée, rafraichissante, cela se boit tout seul. C'est mûr, le fruit est bien présent dans cette cuvée que j'aime bien.

Très bien

jmw
08 Jan 2017 14:34 #238

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3139
  • Remerciements reçus 3122
CR: Paul Janin & Fils - Moulin-à-Vent Les Vignes du Tremblay 2013
Un vin qui aura nécessité deux heures de carafe pour s'ouvrir.
Nez noir sur le cassis, mûre fraîche, cerise burlat, épices, de délicates notes de framboise complètent ce nez sérieux doté d'une excellente profondeur.
Bouche moyennement puissante, charnue avec un fruit mûr parfaitement équilibré par une acidité marquée mûre dans la matière. Les tanins arrivent et s'impose sans dominance avec une joli texture glissante et jamais séchante. De la mâche. Le fruit est de bonne intensité sur le cassis, cerise burlat, notes de pivoine. La longueur est très bonne et fraîche.
Très bien.
30 Jan 2017 08:44 #239

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 113
  • Remerciements reçus 29
CR: Paul Janin & Fils-Beaujolais-Villages"Piémonts" 2015
Bouteille achetée à l'extraordinaire salon des vignerons de Corny Sur Moselle,samedi dernier...
Dès que l'on verse le vin,on est frappé par sa couleur:très foncée,presque de l'encre...Ce qui est très inhabituel sur un "Villages",même chez Eric Janin.
Beau nez expressif,on reconnait le gamay,mais une impression de puissance se dégage.
En bouche,cela se confirme,c'est du concentré de fruit noir,c'est puissant,mais les tanins sont fins.
Très belle longueur sur les épices et le réglisse.
Très atypique pour un "Villages",la grandeur du millésime 2015 semble se confirmer!!
Très bien
Mathieu
Ps:J'ai également goûté lors du salon Héritage 2015 et les Greneriers 2015(qui sont pour l'instant assez proches):des vins énormes mais qui vont avoir besoin de pas mal d'années de bouteille pour développer tout leur potentiel.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo
04 Mar 2017 14:10 #240

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux