Nous avons 2473 invités et 81 inscrits en ligne

Domaine Louis Sipp

  • Messages : 730
  • Remerciements reçus 7

Réponse de jehan sur le sujet Re: Louis Sipp

Kirchberg est un vin que je n'associerais pas avec des huitres perso. A l'extrême limite des huitres à qui on fait prendre le chaud, mais c'est trop iodé pour aller avec à mon humble avis.
___________________________
Jehan Delbruyère - www.leverrelassiette...
21 Déc 2011 10:47 #451

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 145
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Bra sur le sujet Re: Louis Sipp

Bonsoir,

En choisissant la bouteille, j'étais également un peu comme vous hésitant sur l'accord, sachant surtout que 2009 étant une année plutôt solaire. Néanmoins l'accord fut vraiment bien grâce à la jeunesse et à la salinité de ce vin.
Accord étonnant a priori mais réussi en ce qui me concerne. Parfois, sortir des sentiers battus a du bon !

Aimé
Aimé
23 Déc 2011 00:44 #452

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1649
  • Remerciements reçus 3

Réponse de Arrakis sur le sujet Re: Louis Sipp

Nous en sommes d'accord.
mapassionduvin.over-...
L'amour des vins !
24 Déc 2011 15:30 #453

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 686
  • Remerciements reçus 228
CR: Louis Sipp, Riesling GC Kirchberg de Ribeauvillé 2006

Nez legerement petrole, qui devoile ensuite des aromes citriques et de craies. A l'aeration, je perçois un peu de kumquat, du citron confit et de la poire. Tout ca n'est pas tres intense. L'attaque en bouche est mollassonne, le vin est construit sur une trame un peu trop fluette a mon gout. Le manque de concentration donne un cote digeste au vin, mais j'aurais aime plus de complexite. Finale sur le citron vert (sans l'acidite qui va avec). Un vin qui me parait un peu plat (en tout cas par rapport a ce que j'en attendais), avec un plaisir limite. Je pense que cette cuvee est a boire maintenant et qu'elle ne gagnera rien a vieillir.

Sylv1
02 Jan 2012 22:10 #454

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20096
  • Remerciements reçus 988

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Louis Sipp, Riesling GC Kirchberg de Ribeauvillé 2006

j'en ai bu une au début du mois Sylvain, et pas du tout la même impression que toi, une bouteille avec plein de ressort. A revoir donc. ;)
02 Jan 2012 22:33 #455

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 686
  • Remerciements reçus 228
Louis Sipp, Riesling GC Kirchberg de Ribeauvillé 2006

24 heures plus tard, le nez est plus expressif, principalement sur le miel. La bouche est plus fringante, surtout sur la finale qui titille (enfin!) les papilles. C'est la seule bonne nouvelle, l'attaque et le milieu de bouche restent trop mous a mon gout.

Sylv1
03 Jan 2012 20:52 #456

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 558
  • Remerciements reçus 4
2006 est effectivement plus rond que 2007 et 2008, sur des notes plus confites (citron confit) et avec des notes un peu miellées, faisant apparaître le vin plus rond que d'habitude sur cette cuvée, mais en gardant un bel équilibre et une tension malgré tout présente sur ce millésime difficile.
Mon CR ( ici ) du même vin dégusté en septembre est sur plusieurs points en ligne avec le tien.
2008 devrait te ravir sur les points où 2006 te déçoit.
Julien
04 Jan 2012 07:35 #457

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 686
  • Remerciements reçus 228
Salut Julien,

Oui, je pense que 2008 me ravira beaucoup plus. J'en ai goute une l'ete dernier qui m'a confirme qu'au niveau acidite, il y avait ce qu'il faut :D. Mais je ne touche pas a ces bouteilles, c'est beaucoup trop jeune je pense. Alors je passe le temps avec des millesimes plus faibles (selon moi en tout cas) mais prêts a boire.

Sylv1
04 Jan 2012 08:23 #458

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2774
  • Remerciements reçus 6

Réponse de Patrick Bottcher sur le sujet Re: Louis Sipp, Riesling GC Kirchberg de Ribeauvillé 2006

2006 est effectivement plus rond que 2007 et 2008, sur des notes plus confites (citron confit) et avec des notes un peu miellées, faisant apparaître le vin plus rond que d'habitude sur cette cuvée, mais en gardant un bel équilibre et une tension malgré tout présente sur ce millésime difficile.

Cela me rassure qu'une bouteille alsacienne de 2006, de chez Sipp comme d'ailleurs, soit prise, dans son commentaire, avec plus qu'un certain recul.
Pour rappel,concernant globalement les 2006 en Alsace, il s'agit quand même du pire millésime de la décénnie précédente et que si ces bouteilles ont le mérite de bien tenir 5-6 ans, il vaut quand même mieux ne pas échaffauder de grand plan d'avenir là-dessus, surtout et encore plus (à nouveau question de goût) si son modèle tactile est 2008.
Patrick Böttcher
VinsLibres.net
04 Jan 2012 08:58 #459

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1564
  • Remerciements reçus 9
Pire que 2009 ?
Car où 2006 justement a eu le mérite de tenir 5-6 ans...
J'ai toujours pas eu beaucoup de plaisir avec les différentes bouteilles de 2009 dégustées jusqu’ici!
Mais c'est vrai que 2008 est désormais mon maître étalon!

Alfonso
Par ailleurs, je ne me bats pas pour avoir raison, puisque j'ai raison...;) L.J.
04 Jan 2012 09:17 #460

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20096
  • Remerciements reçus 988

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Louis Sipp, Riesling GC Kirchberg de Ribeauvillé 2006

Patrick Bottcher écrivait:
> Cela me rassure que 2006 chez les Sipp comme
> ailleurs (même très souvent plus) soit pris avec
> plus qu'un certain recul.. Pour rappel, il s'agit
> quand même du pire millésime de la décénnie
> précédente et que si ces bouteilles ont eu le
> mérite de bien tenir 5-6 ans, il vaut quand même
> mieux ne pas échaffauder de plan d'avenir
> là-dessus, surtout et encore plus (à nouveau
> question de goût) si son modèle tactile est 2008.

donc Patrick si je te suis, si l'on prends en considération la faiblesse du millésime, mais que l'on a aimé un 2006 comme celui de Sipp, c'est qu'on manque de recul? :)
J'ai la grande tristesse d'annoncer, presque honteuse, que j'ai aimé ce 2006 alors même que j'adore le 08 (et un peu moins 09). (:D
04 Jan 2012 09:33 #461

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2774
  • Remerciements reçus 6

Réponse de Patrick Bottcher sur le sujet Re: Louis Sipp, Riesling GC Kirchberg de Ribeauvillé 2006

Pire que 2009 ?
Car où 2006 justement a eu le mérite de tenir 5-6 ans...
J'ai toujours pas eu beaucoup de plaisir avec les différentes bouteilles de 2009 dégustées jusqu’ici!
Mais c'est vrai que 2008 est désormais mon maître étalon!

Alfonso


Oui, bien pire, Alfonso ! Et très sûrement chez Louis Sipp !

Sur 2009, il y a moins d'acidté et les sucres résiduels (pourtant moindres qu'en 2008) se ressentent plus, mais comme discuté ailleurs, récemment, on ne peut pas parler pour autant de vins déséquilibrés. Pas à ton goût (et pas très au mien (quoique l'Osterberg 2009 du domaine, y a rien à redire)), certes, mais des tas de gens recherchent cela (demande à Enzo :D). MAIS, on nepeut pas parler d'un problème sanitaire sur ce millésime (goût de champignons, etc...) et de dilutions sur 2009, alors que c'est bien le cas en 2006 et que, c'est du moins ce que j'imagine, les aromes déviants observés pour ce dernier millésime ne vont certainement pas s'estomper avec le temps.
Patrick Böttcher
VinsLibres.net
04 Jan 2012 09:40 #462

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2774
  • Remerciements reçus 6

Réponse de Patrick Bottcher sur le sujet Re: Louis Sipp, Riesling GC Kirchberg de Ribeauvillé 2006

Patrick Bottcher écrivait:

> Cela me rassure que 2006 chez les Sipp comme
> ailleurs (même très souvent plus) soit pris avec
> plus qu'un certain recul.. Pour rappel, il s'agit
> quand même du pire millésime de la décénnie
> précédente et que si ces bouteilles ont eu le
> mérite de bien tenir 5-6 ans, il vaut quand même
> mieux ne pas échaffauder de plan d'avenir
> là-dessus, surtout et encore plus (à nouveau
> question de goût) si son modèle tactile est 2008.

donc Patrick si je te suis, si l'on prends en considération la faiblesse du millésime, mais que l'on a aimé un 2006 comme celui de Sipp, c'est qu'on manque de recul?
J'ai la grande tristesse d'annoncer, presque honteuse, que j'ai aimé ce 2006 alors même que j'adore le 08 (et un peu moins 09).

Mais pas du tout, c'est même marrant que tu m'interpètes à l'inverse de mes dires. (C'est la deuxième fois en peu de temps que ma syntaxe particulière semble génerer des compréhensions à géométrie variable (:D).

By the way, ce que je dis, c'est qu'il y a lieu de prendre du recul avec des CR sur des vins alsaciens de 2006 pour imager un domaine ou un cru sur une décénnie, plus particulièrement dans le sens de la qualité du travail (au contraire, souvent et sûrement, ici).
Je ne dis pas du tout non plus qu'il ne faille ou non apprécier ce 2006 en particulier ou qu'il n'est pas possible de le faire, je dis juste qu'il y a lieu de prendre beaucoup de recul avant de lyncher un cru à travers son vin le plus difficile en 15 ans. Ce n'est certes pas non plus la volonté de Sylv1, mais je suis prêt à parier que le lecteur occasionnel des lignes alsaciennes risque justement d'être mis en état dubitatif alors qu'il n'y a pas vraiment lieu.
Patrick Böttcher
VinsLibres.net
04 Jan 2012 09:46 #463

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 486
  • Remerciements reçus 0

Réponse de guillaume28 sur le sujet CR: Louis Sipp - Riesling Steinacker 2008

CR: Louis Sipp Riesling Steinacker 2008 dégusté hier soir
la bouteille avait été ouverte 2j avant et entamée, puis conservée au frigo

Gros changement entre la 1ere dégustation et la 2ème 2 jours plus tard; le vin a pris une toute autre dimension!!
Nez de miel et d'agrumes
Une bouche vraiment superbe: l'acidité équilibre parfaitement la matière, notes agrumées (pamplemousse pour moi) très expressives mais pas envahissantes, vin dont on a envie de se reservir immédiatement, belle finale.
Je me retrouve vraiment dans la description faite par Enzo plut haut: vin très gourmand et très bien équilibré entre richesse et acidité

Guillaume
Guillaume
Givry-maniac, Rhône-addict, Aniane-lover
04 Jan 2012 10:33 #464

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2899
  • Remerciements reçus 2

Réponse de Jean-Marie Cade sur le sujet Re: Louis Sipp, Riesling GC Kirchberg de Ribeauvillé 2006

...concernant globalement les 2006 en Alsace, il s'agit quand même du pire millésime de la décénnie précédente

Merci Patrick pour ce salutaire rappel ! B)
04 Jan 2012 11:22 #465

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11984
  • Remerciements reçus 2073

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Re: Louis Sipp, Riesling GC Kirchberg de Ribeauvillé 2006

Oui,c'est rassurant...
[size=small]Je n'ai (plus) aucun Alsace 2006 en stock.[/size]

jlj
04 Jan 2012 11:30 #466

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20096
  • Remerciements reçus 988

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Louis Sipp, Riesling GC Kirchberg de Ribeauvillé 2006

By the way, ce que je dis, c'est qu'il y a lieu de prendre du recul avec des CR sur des vins alsaciens de 2006 pour imager un domaine ou un cru sur une décénnie, plus particulièrement dans le sens de la qualité du travail (au contraire, souvent et sûrement, ici).
Je ne dis pas du tout non plus qu'il ne faille ou non apprécier ce 2006 en particulier ou qu'il n'est pas possible de le faire, je dis juste qu'il y a lieu de prendre beaucoup de recul avant de lyncher un cru à travers son vin le plus difficile en 15 ans.


bah je n'ai pas l'impression que les CR effectué récemment sur ce kirchberg 06, qu'ils soient positif ou négatifs, visent à tirer des conclusions définitives, loin de là. Pour ça que je ne comprenais pas où tu voulais en venir. maintenant, je comprends quelle mise en garde tu as voulu faire.

Sinon, puisque que tu me titilles amicalement sur le sucre, sache que je n'ai aucune chapelle et que je peux aimer autant des millésimes très tendus ou plus rond parce qu'avec du SR, si et seulement si ils sont équilibrés, le sucre n'entrant donc pas en compte dans mes goûts.
04 Jan 2012 12:21 #467

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2774
  • Remerciements reçus 6

Réponse de Patrick Bottcher sur le sujet Re: Louis Sipp, Riesling GC Kirchberg de Ribeauvillé 2006

Sinon, puisque que tu me titilles amicalement sur le sucre, sache que je n'ai aucune chapelle et que je peux aimer autant des millésimes très tendus ou plus rond parce qu'avec du SR, si et seulement si ils sont équilibrés, le sucre n'entrant donc pas en compte dans mes goûts.

:D + ;)
Patrick Böttcher
VinsLibres.net
04 Jan 2012 12:26 #468

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3182
  • Remerciements reçus 56
CR: Riesling GC Kirchberg de Ribeauvillé 1999

Bouteille ouverte et service immédiat; bonne température

La robe est jaune foncée avec des reflets or
Au nez c'est nettement les notes de miel d'accacia fleuri qui dominent, le vin s'ouvre progressivement dans le verre
L'attaque en bouche reste droite beaucoup moins souple que ne le laissait envisager le nez, au contraire avec une belle tension.
On retrouve un coté miéllé mais au second plan c'est putot une belle minéralité (sans polémique bien sur) qui domine et le coté pétroleux du riesling sans excès, sur un parfait équilibre.
Une finale enlevée par une belle acidité, un coté citroné

Vraiment superbe

Mais on le savait déjà

A relire mon post on dirait la chanson de Calude François : belle belle belle :D
Eric L.
Un bon repas sans bon vin c'est comme un tagada sans tsoin tsoin
08 Jan 2012 11:38 #469

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4363
  • Remerciements reçus 1233
Bravo Éric le chanceux!!
encore une que l'oxydation n'a pas eue!!

R
08 Jan 2012 11:41 #470

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3182
  • Remerciements reçus 56

Réponse de E.L. sur le sujet Re: Louis Sipp

(tu)

Pas une trace Rachid, pas une trace
Eric L.
Un bon repas sans bon vin c'est comme un tagada sans tsoin tsoin
08 Jan 2012 12:11 #471

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 686
  • Remerciements reçus 228

Réponse de Sylv1 sur le sujet CR: Louis Sipp - Riesling Steinacker 2008

CR: Louis Sipp, Riesling Steinacker 2008

Nez un peu lacte, genre yaourt a l'ananas, avec une legere note petrolee. C'est peu intense. Bouche ronde, equilibree, tendue par une fine acidite. Beaucoup de gras, c'est charnu, juteux, l'attaque est douce (si ce n'est du "vrai" sucre, peut etre-ce du au glycerol) mais pas desagrable. Un petit creu aromatique en milieu de bouche (la matiere est toujours la), ou le vin perd son expression avant d'attaquer la finale, qui se goute "sec" sur des notes un peu crayeuses, citronées, acidulées et accrocheuses qui retractent les papilles a la maniere d'un vin rouge un peu tannique. Un vin en U qui a encore de beaux jours devant lui, probablement encore un peu jeune meme si ca se boit avec plaisir aujourd'hui.

Sylv1
08 Jan 2012 12:47 #472

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 730
  • Remerciements reçus 7

Réponse de jehan sur le sujet CR: Louis Sipp - Pinot Blanc Ribeauvillé 2008

CR: Louis Sipp - Pinot Blanc Ribeauvillé 2008
J'ai eu lors de ma visite à Ribeauvillé un petit coup de coeur pour ce vin. Sur ce beau millésime de 2008, le Pinot Blanc de noble terroir nous donne tout ce que l'on attend d'un vin d'apéritif qui ne sert pas uniquement à ouvrir les hostilités, mais sur lequel on se retourne et discute.

Un vin sans frioritures, que du beau jus, de la profondeur et une impression de limpidité hors norme. Il y a une vraie droiture dans ce vin, une colonne vertébrale fine mais fière : l'acidité n'attaque vraiment pas le palais mais jamais un signe de molesse. Au nez, le fruit est assez franc (j'y ressens perso de la pêche blanche) et le gout en bouche attaque également sur le fruit, avant de terminer plus "minéral".bref, j'aime.
___________________________
Jehan Delbruyère - www.leverrelassiette...
10 Jan 2012 23:38 #473

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1649
  • Remerciements reçus 3

Réponse de Arrakis sur le sujet CR: Louis Sipp - Riesling Grand Cru Kirchberg 1999

CR: Louis Sipp - Riesling Grand Cru Kirchberg 1999
La robe est d’un jaune doré fort plaisant. Le nez annonce la couleur si j’ose dire avec des notes terpéniques exacerbées (traduction: ça pétrole sec !); un fond de citrus se devine. En bouche, les hydrocarbures sortent le grand jeu dans une construction minérale non exempte d’agrumes. L’âge du cru se ressent aisément dans une plaisante sensation. L’acidité est encore fort impressionnante ! La finale est peut-être un peu courte, mais globalement ce vin est plus que bien fait !
mapassionduvin.over-...
L'amour des vins !
22 Jan 2012 17:37 #474

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 397
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Mickey sur le sujet Re: Louis Sipp

L’âge du cru se ressent aisément dans une plaisante sensation. L’acidité est encore fort impressionnante !
Paradoxale, non ? Peux tu développer ?

Je disais encore a Martine en décembre dernier que c'etait un jeunot, qui a encore de belle année devant lui(10 ans sans aucun problème, je pense)

Arrakis ta boite est pleine.

Mickey
22 Jan 2012 21:21 #475

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2519
  • Remerciements reçus 179

Réponse de freemanu sur le sujet CR: Louis Sipp Steinacker 2010

CR: Louis Sipp Steinacker 2010

Le nez très discret qui s'ouvre un peu à l'aération sur l'abricot.
La bouche est tendu, relativement ciselé, c'est frais, agréable, un peu court en bouche.
Un vin certes (trop) jeune, mais déjà bien agréable.

Manu
Manu LPV PACA
23 Jan 2012 09:38 #476

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2519
  • Remerciements reçus 179
CR: Louis Sipp Riesling GC Kirchberg de Ribeauvillé 2002

La robe est d'un joli jaune intense.

Dans un premier temps, le vin est fermé, il lui faut de l'aération pour qu'il puisse délivrer ses arômes.

Le nez pétrole très légerement, avec des notes de fruits confits, de miel. On sent déjà de l'évolution et le nez est un peu patiné.
On à l'impression d'être sur un vin qui va nous apparaitre sucré en bouche, mais ce n'est pas du tout le cas.
En effet, a bouche est fraiche, sur pate de fruit style coing/fruits confits. C'est très équilibré. Le vin qui dans un premier temps se montrait un peu chétif, regagne en matière à l'aération et en impose.
La longueur est correcte.

Manu
Manu LPV PACA
23 Jan 2012 09:46 #477

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4348
  • Remerciements reçus 1

Réponse de teddyteddy sur le sujet Re: Riesling, Sipp, Grand Cru Kirchberg, 02

Manu,

Je viens également de déguster ce 2002, et je te rejoins sur l'aération bénéfique, mais je reste tout de même au final sur une impression mitigée, avec un vin en demi-teinte, loin de la puissance et de la précision du 99 par exemple, à mon avis tout du moins...
Laurent
25 Jan 2012 12:12 #478

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20096
  • Remerciements reçus 988

Réponse de enzo daviolo sur le sujet CR: Domaine Louis Sipp

Toujours un grand plaisir que de déguster les vins de Martine et Etienne Sipp et de passer un moment avec eux. On a commencé le salon millésimeBio 2012 avec eux et les vins montre toujours autant de pureté:

CR:

Alsace Pinot Blanc Domaine Sipp 2010
[size=x-small]Issu du Grand Cru Kirchberg[/size].
Nez pur d’agrumes, de fruits blancs puis exotiques.
La bouche est tendue, salivante, à l’acidité haute mais bien intégrée. L’ensemble est très droit mais sans austérité. Belle longueur finale sur les agrumes. C’est bien bon. Bien ++.

Alsace Riesling Domaine Sipp « Steinacker » 2010
Nez mielleux, sur les épices douces, plus profond aussi, exotique.
La bouche est très gourmande, tendue pourtant mais avec des sucres très intégrés qui la rendent très avenante, le vin se goutant sec. On salivant autant que le pinot mais le vin possède un surcroit de densité. Longue finale sur les agrumes. Un super rapport qualité/prix. J’aime beaucoup. Très Bien.

Alsace Riesling Grand Cru Domaine Sipp « Osterberg » 2009
Nez fumé, de roche mouillée, de fruits exotiques à l’aération.
La bouche est équilibrée, gourmande, salivante et ne chauffe pas. La finale est de longueur correcte et tombe un peu à ce stade. Bien ++.

Alsace Riesling Grand Cru Domaine Sipp « Kirchberg » 2009
Nez exotique, de miel, c’est très mûr.
La bouche possède beaucoup de gras, moins de tension que l’osterberg, mais un beau volume. Finale de longueur correcte sur les fruits exotiques mais avec une pointe chaleureuse. Bien +(+).

Alsace Riesling Grand Cru Domaine Sipp « Kirchberg » 2008
Nez très ouvert fumé avec une fine touche pétrolée, puis sur les fruits exotiques, les agrumes et mielleux à l’aération.
La bouche possède une grande tension, de la droiture avec beaucoup de fond, de la pureté aussi. Le gras ne manque pas pour se conjuguer à un côté ultra salivant et l’ensemble supporte cette ligne droite qui s’etire en bouche jusqu’en finale très persistante sur le citron vert et le pamplemousse avec une fine amertume des grands blancs encore si jeunes. J’adore. Très Bien +.

Alsace Gewurztraminer Domaine Sipp « Nature » 2010
[size=x-small]40 gr de SR.[/size]
Nez de rose, de muscat, c’est pur, pas exubérant ni écoeurant.
La bouche s’exprime tel un sirop sans lourdeur ni alcool sensible, gourmand, frais, pas d’un gros volume avec une finale de longueur correcte. Le genre de gewurz qui me reconcilie avec ce cépage. Bien ++.

Alsace Pinot Noir Domaine Sipp « Nature » 2009
Nez de griotte, épicé, réglissé, assez primaire.
La bouche est ronde avec un joli fruit croquant, c’est simple, de bon volume, peu dense mais élégant et plutôt gourmand et mûr. Longueur finale correcte. Fond de verre animal et épicé. C’est bon. Bien +.

Alsace Pinot Noir Domaine Sipp « Grossberg » 2008
[size=x-small]100% sous bois, ¼ de bois neuf.[/size]
Nez vanillé, épicé, très jeune avec des notes de cerise.
La bouche possède de la chair mais est très tendue, un peu trop pour moi, les tanins sont fins et la finale est de bonne longueur. Bien.

Alsace Gewurztraminer VT Domaine Sipp 2008
[size=x-small]61 gr de SR.[/size]
Nez mielleux, sur le thé, très élégant.
La bouche est parfaitement équilibrée, gourmande, possède une belle richesse sans impression de lourdeur ni d’alcool avec toujours sur ces notes sur le thé. Longueur finale correcte. Bien ++.
25 Jan 2012 21:35 #479

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2519
  • Remerciements reçus 179

Réponse de freemanu sur le sujet Re: Louis Sipp

avec un vin en demi-teinte, loin de la puissance et de la précision du 99 par exemple

Je découvre les vins du domaine. Je manque donc cruellement de recul.
Il me reste a gouter les Kirchberg 08 et Osterberg 01 de ma commande.

D'ailleurs bravo au domaine pour leur boutique en ligne. Commande passée le mardi, envoyée de mercredi, reçue le vendredi...

Manu
Manu LPV PACA
26 Jan 2012 08:18 #480

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck