Nous avons 2212 invités et 69 inscrits en ligne

Domaine Huet, Vouvray

  • Messages : 829
  • Remerciements reçus 481
CR: Huet - Vouvray - Clos du Bourg - 2007

Belle robe d'un jaune intense, tirant déjà sur la feuille d'or.

Nez sur quelques arômes truffé fugaces puis registre de fruit exotiques, ananas.

En bouche le sucre est présent mais tendu par une belle trame acide, très bel équilibre. Mais l'aromatique me semble un peu en retrait, la bouche est discrète.

Beau vin, notamment et joli nez et un sucre tout en élégance, mais je reste un peu sur ma faim pour le manque d'arômes en bouche.
17 Déc 2017 12:59 #1201

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5072
  • Remerciements reçus 315
CR: Domaine Huet - Vouvray Le Mont - demi sec 1985
Un ami décide d'ouvrir une "relique" précieusement conservée, dont il lui reste quelques exemplaires en cave, a coté d'une poignée de cuvées constance 90. :cheer:




Jolie robe jaune légèrement doré qui ne trahie pas son âge.
Nez super agréable, vivifiant, tonique sur les agrumes a peine confites avec un relent sur l'ananas et une pointe beurrée.
Bouche dressée sur une acidité cristaline et parfaitement enveloppée par un sucre léger. C'est fin, sapide sans notes évoluées !
Ensuite on se retrouve sur des saveurs fraiches d'agrumes type bergamote, un peu de tilleul, petite touche de confiture de citron aussi, et une légère note de beurre/miel qui arrondit cet ensemble plutôt tonique.
A gouter cette bouteille, on se dit qu'un chenin bien fait c'est inusable !
Je lui donne encore 15 ou 20 ans de vie :miam:
Epoustouflant domaine Huet !! (tu)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: f.aubin, GAET
19 Déc 2017 17:51 #1202
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1525
  • Remerciements reçus 568

Réponse de GAET sur le sujet Domaine Huet - Vouvray Le Mont - demi sec 1985

A voir la robe, c'est sûr qu'elle fait pas son âge !
Gaëtan
19 Déc 2017 19:39 #1203

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5072
  • Remerciements reçus 315

Réponse de ols sur le sujet Domaine Huet - Vouvray Le Mont - demi sec 1985

Effectivement ! :)
19 Déc 2017 19:54 #1204

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18597
  • Remerciements reçus 2655

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Domaine Huet - Vouvray Le Mont - demi sec 1985

le terroir
le chenin
le savoir-faire qualitatif
le soufre

Jérôme Pérez
19 Déc 2017 20:26 #1205

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1525
  • Remerciements reçus 568

Réponse de GAET sur le sujet Domaine Huet - Vouvray Le Mont - demi sec 1985

Jérôme,
Pour ce qui est du soufre, je suis dubitatif.
Je n'ai jamais trouvé que c'était des adeptes, contrairement à beaucoup de blanc que j'ai pu boire sur la Bourgogne.
19 Déc 2017 20:47 #1206

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6261
  • Remerciements reçus 4051

Réponse de Frisette sur le sujet Domaine Huet - Vouvray Le Mont - demi sec 1985

Si le soufre permet de boire des bouteilles du niveau de celle de Serge plus de 30 ans après la vendange, alors pour moi ce n'est pas un gros mot.

Flo (Florian) LPV Forez
19 Déc 2017 20:52 #1207

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5072
  • Remerciements reçus 315

Réponse de ols sur le sujet Domaine Huet

Pour moi non plus !
A tout prendre je préfère un vin avec soufre qu'un vin non soufré qui s'en trouve flingué au bout de 6 mois.
Mais il serait intéressant de poser la question au domaine au sujet des dosages de l'époque. :)
19 Déc 2017 21:00 #1208

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1525
  • Remerciements reçus 568

Réponse de GAET sur le sujet Domaine Huet

Je suis assez sensible au surdosage en soufre. Mais je ne suis pas contre !
Sur tout ce que j'ai bu, je n'ai jamais eu ce ressenti.
Cordialement
Gaëtan
19 Déc 2017 22:17 #1209

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5072
  • Remerciements reçus 315

Réponse de ols sur le sujet Domaine Huet

Sensible aussi. Mauvais souvenir d'un vin d'alsace qui m'a collé la tête façon "entre un étaux."
Dans le cas de ce vin, je ne pense pas a un "surdosage" ou abus de soufre car aucune odeur ne le présage.
Quoi que les vins avec sucre résiduel en possèdent de toute façon plus obligatoirement.
20 Déc 2017 10:42 #1210

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12072
  • Remerciements reçus 2293

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Domaine Huet

De toute façon, quelle est la proportion de sulfites restant dans ce vin après 30 ans?

jlj
20 Déc 2017 11:05 #1211

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5072
  • Remerciements reçus 315

Réponse de ols sur le sujet Domaine Huet

Il serait intéressant de pouvoir le mesurer :)
20 Déc 2017 12:22 #1212

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18597
  • Remerciements reçus 2655

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Domaine Huet

vous avez lu une critique de ma part ?

maintenant, plongez vous un instant dans les commentaires d'Oliv sur les vins d'Egon Müller ...

vous savez comment on maniait le SO2 il y a 30 ans en Val de Loire y compris chez les bons vignerons, déjà épris de protection de l'environnement et de choix bio ? et surtout sur des vins à sucre résiduel ?

la longévité légendaire de certains Jasnières, vous pensez qu'elle est due à quoi en partie ?

je maintiens donc ma petite liste : je n'avais pas d'arrière pensée, autre que celle de remettre un peu l'église au milieu du village, sachant que j'ai mis ce facteur en dernier dans cette liste et le terroir en 1 si je ne m'abuse.

Jérôme Pérez
20 Déc 2017 13:38 #1213

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5072
  • Remerciements reçus 315

Réponse de ols sur le sujet Domaine Huet

Jerome, aucun ressenti de critique pour ma part
j'ai bien compris le sens du texte. :)
20 Déc 2017 15:23 #1214

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1525
  • Remerciements reçus 568

Réponse de GAET sur le sujet Domaine Huet

Bonsoir,
Il n'y a aucune critique.
Cordialement
20 Déc 2017 20:15 #1215

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 643
  • Remerciements reçus 179
...selon Wine Spectator
www.lanouvellerepubl...

LPVment,
Franck
21 Déc 2017 14:46 #1216

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84863
  • Remerciements reçus 11406
Bu chez Legui

CR: Domaine Huet, Vouvray moelleux, Le Haut-Lieu, 1989



Robe ambrée.
Nez floral et minéral, sur l'abricot, le safran, des notes de mine de crayon.
Bouche traçante, sur une grosse acidité qu'une matière qui a mangé ses sucres peine un peu à équilibrer.
Le charme aromatique, sur le miel, le caramel au lait, l'abricot joue en revanche à plein pour apporter du plaisir.
La finale nerveuse prolonge très longuement ces jolis goûts.
Très bien.
24 Déc 2017 21:09 #1217
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3663
  • Remerciements reçus 1462

Réponse de PtitPhilou sur le sujet CR: Domaine Huet, Vouvray sec, Le Clos du Bourg, 2007

CR: Vouvray Le Clos du Bourg sec 2007

Bouchon impeccable, bouteille conservée à Bougival pendant près de neuf ans.


Robe jaune dorée, brillante. Elle évolue doucement à l'ouverture (bue sur une semaine) vers l'or.
Nez classique à l'ouverture, peu fruité (poire et coing en filigraneà, surtout marqué par les notes florales d'aubépine, de tilleul. Au bout d'une semaine, le nez conserve de la complexité et beaucoup de charme à travers un joli bouquet floral.
Bouche traçante, construite autour d'une acidité équilibrée autour d'une matière mûre, d'une puissance contenue, portant le vin de manière harmonieuse vers une finale légèrement saline et florale. Vin élégant et harmonieux, sur son plateau de maturité, mais dans une cave comme celle de Bougival, ce vin devrait y rester très longtemps, enfin je le souhaite.

Mon fils aîné grandit à vue d’œil. Heureusement cette belle bouteille de son millésime de naissance grandit et vieillit moins vite. Je lui ai fait goûter une toute toute petite goutte de ce vin, qu'il a beaucoup apprécié, en sus du nez de grande classe. J'espère qu'il boira ses soeurs quand il sera en âge de pleinement apprécier le travail de ce grand domaine ligérien.
Je reviens toujours aux terres vouvrillonnes et montlouisiennes, avec grand plaisir quand il s'agit de retrouver la production de vignerons et d'êtres humains qui m'ont toujours accueilli avec passion et compréhension au regard de mes très modestes connaissances. Je suis reconnaissant à Noël Pinguet pour son accueil qui fut toujours discret mais attentionné.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: GAET
30 Déc 2017 10:54 #1218

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 415
  • Remerciements reçus 150

Réponse de condorcet sur le sujet Domaine Huet, Le Haut-Lieu, 1947 (Vouvray moelleux)

CR: Domaine Huet, Le Haut-Lieu 1947 (Vouvray moelleux)

Après l'extraction patiente de bouchons récalcitrants (vieux millésimes obligent), j'espérais pour ce flacon une ouverture sereine. Il en fut tout autrement. La capsule de cet aïeul, une fois ôtée, en révèle une deuxième ainsi qu'un cache en plastique ornée d'un monogramme protégeant le bouchon d'origine. La surprise se meut bientôt en sourde inquiétude lorsque qu'un bouchon suintant apparaît et avec lui, des traces de coulure. L'angoisse grandit tandis que le sommelier lève péniblement le bouchon qui finit par se briser dans le goulot. Si les premières effluves timides n'apportent guère d'indication non plus que la robe ambrée, la première gorgée rassure autant qu'elle promet. Les notes de litchi et de coing envoûtantes au nez comme en rétro-olfaction annoncent un vin soyeux et harmonieux mais la bouche offre tellement plus : une kyrielle de miel, de fruits confits et exotiques parcourt le palais pour ne plus le quitter. Le tout est marqué par un équilibre remarquable entre la sucrosité, la tension et l'acidité sans que jamais un élément n'estompe ni ne desserve les autres. Devant ce nectar, l'émotion se mêle à la contemplation.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Eric B, Agnès C
01 Jan 2018 19:16 #1219

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 38
  • Remerciements reçus 15

Réponse de pyr sur le sujet CR: Domaine Huet - Le Mont 2002 (Moelleux)

CR: Domaine Huet - Le Mont 2002 (Moelleux)

Nez très expressif sur la truffe, les fruits exotiques. La bouche est bien enrobée, entre les sucres bien intégrés, la fraicheur et l'acidité. Excellent.
07 Jan 2018 12:00 #1220

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1525
  • Remerciements reçus 568

Réponse de GAET sur le sujet Domaine Huet - Le Mont 2008 Demi-Sec

CR: Le Mont 2008 Demi-Sec
n'ayant pas toutes les informations par devers moi, mais de mémoire 20g S/R et 5g d'acicité.
Un conseil l'aérer pour profiter et apprécier tous ses arômes

Robe : jaune brillante, avec de fines larmes
Nez : Magnifique, sur les fruits blancs; l'ananas et le coing (comme c'est bizarre)
En Bouche : Quelle longueur et toujours cette justesse; cette harmonie entre le sucre et l'acidité.
Excellent
Gaëtan
Rectificatif 27.1g/l de S.R et 6.03g d'acidité
28 Jan 2018 22:52 #1221

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1006
  • Remerciements reçus 1389
CR: Domaine Huet Clos du Bourg demi-sec 2005 - Vouvray
Bu ici
Robe d'un or très pale en son centre avec des tons cuivrées à sa périphérie.
Nez miellé sur la truffe blanche et le citron confit.
Bouche voluptueuse à l'attaque fraîche et ample.
Milieu de bouche structuré autour d'une belle acidité qui accompagne harmonieusement une matière mûre et dense sans être massive,
et ponctuée en finale par une fraîcheur mentholée qui étire le vin, lui amenant ainsi une longueur impressionnante.

David
LPV Vaucluse
03 Fév 2018 10:12 #1222

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2311
  • Remerciements reçus 1488

Réponse de tomy63 sur le sujet CR: Domaine Huet Clos du Bourg sec 1998 - Vouvray

CR: Huet - Vouvray Clos du bourg sec 1998 : couleur or, nez sur le miel, le coing, une pointe de cire, de cédrat, de fruits secs. Bouche encore fruitée, vive, fraîche, pas un gros volume, surtout portée par les amers, citron vert, zeste de pamplemousse, un petit côté miel et coing. Longueur moyenne, finale sur les zestes d'agrumes qui fait saliver. Un peu difficile à boire seul, très bien sur des plats à base de citron et gingembre.
13 Fév 2018 17:03 #1223

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3920
  • Remerciements reçus 1987

Réponse de Vougeot sur le sujet CR: Domaine Huet - Vouvray - Clos du Bourg sec 1993

CR: Domaine Huet - Vouvray - Clos du Bourg sec 1993

Oliv :
Robe sur un doré léger
Nez puissant très chenin, sur de fortes notes de chèvrefeuille, de pommes au four avec une pointe minérale type craie mouillée.
Bouche marquée par une acidité mordante et virulente qu'une matière de demi corps peine un peu à enrober, créant un point de déséquilibre qui s'accentue sur la chair sucrée des St Jacques cuites à la perfection.
Finale stridente manquant de confort, sur des goûts de pomme sans aucune trace d'évolution.
Quand Fred annonce l'âge de la bouteille, j'en crois pas mes yeux ! Je lui aurais donné 5 ans...

Vougeot :
Bouteille bue étiquette connue en ce qui me concerne.

Petite erreur de casting puisque cette bouteille était initialement vouée au plateau de fromages. Face au Meursault 1er cru Clos de Perrières 2008, il n'y a malheureusement pas eu de match tant le Bourguignon s'est imposé sur les coquilles Saint Jacques/purée de panais safranée à l'huile de sésame grillé/noix de cajou torréfiées.

Couleur jaune citron, sans trace d'évolution notable.
La première impression, c'est un nez assez curieux, témoignant d'un âge avancé mais pas forcément très vieux.
Le nez offre des odeurs caractéristiques de pomme au four soulignées par des notes champignonnées.
En bouche, le vin est marqué par son acidité non pas décapante, mais bien présente. Moins rond, moins gras, plus saillant que le meursault, il joue une partition totalement différente et, il faut bien le constater, plutôt dissonante. La finale est portée par l'acidité et s'achève sur de franches notes de pomme rôtie.

Difficile de le juger sur ce plat avec lequel il ne dialogue pas.

Nous restons sur une impression mitigée tout en nous interrogeant sur cette incroyable jeunesse. Comment un vin d'un millésime tel que 93 peut aujourd'hui être autant en forme... Mystère.

Un vouvray de 25 ans qui en paraît 15 de moins !
18 Fév 2018 12:05 #1224
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 515
  • Remerciements reçus 616
CR: Domaine Huet - Vouvray - Clos du Bourg moelleux 2007

Robe jaune paille soutenu. Joli nez de fleurs blanches, expressif.

Bouche de bel équilibre, ente un moelleux intégré et une acidité maîtrisée. Très belles notes d'agrume, salivantes, zestes d'orange et citron. Ce vin n'est pas immense mais présente une belle unité, une finesse remarquable, il raconte une histoire... c'est vraiment très bon !! Je vois ici l'avantage d'un millésime bon mais pas grand : plus rapidement accessible. Très bien.

Très belle association avec un chease cake à l'orange et au miel... en harmonie et en contraste, avec la belle acidité du vin qui vient trancher le gras du fromage blanc.

Antoine

"en guise de sang, ô noblesse sans pareil, il coule en mon coeur la chaude liqueur d'la treille" - le grand Georges
21 Fév 2018 10:53 #1225

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2311
  • Remerciements reçus 1488
CR:
Domaine Huet, Vouvray "Haut-Lieu" demi-sec 2003 : robe dorée, nez sur le coing, l'ananas, un peu de miel, très gourmand. Bouche avec un peu de sucre, mais très digeste, pleine des fruits exotiques, pas trop chaud pour un 2003, bien équilibré. Finale un peu courte, surtout par rapport au suivant.


Domaine Huet, Vouvray "Clos du bourg" Moelleux 1e Trie 2005 : Robe encore plus dorée, nez là aussi sur l'ananas, le coing, plus confit, plus de miel, une pointe de caillou. Bouche plus concentrée, mais là aussi un équilibre parfait grâce à une belle acidité, très digeste, et surtout une grosse longueur qui manquait au précédent. Parmi mes plus belles bouteilles du domaine. Excellent en l'état, et il devrait pouvoir tenir encore longtemps tant il m'a semblé peu évolué.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: GAET, Damien72
11 Mar 2018 22:26 #1226

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 207
  • Remerciements reçus 138

Réponse de KONI sur le sujet Domaine Huet, Vouvray

CR: Vouvray moelleux, Le Mont 1ere Trie 1961, Domaine Huet.
Couleur ambrée claire et brillante aux reflets dorés !
Aux nez, les fragrances de pâte de coing, d’abricot sec et de noix noble évoquent un vin de belle maturité mais plein de fraicheur.
La bouche et fraiche et le sucre discret, laissant la part belle a une belle acidité désaltérante.
Sans avoir une grande allonge le vin est gourmand, digeste et encore fringant pour un « petit » millésime !
Servi en escorte de tranches d’ananas rôti, glace vanille et biscuit sablé breton.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: condorcet
18 Mar 2018 22:04 #1227
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 454
  • Remerciements reçus 655
CR: domaine huet, le mont, première trie, 2005

Robe dorée et limpide.
En bouche le vin présente une attaque assez molle et onctueuse. L'aromatique est à dominante d'agrume avec une longueur en bouche exceptionnelle. Les sucres (80g de SR) sont très bien intégrés mais le vin manque clairement de vivacité et de fraîcheur.

Bilan très mitigé entre un équilibre qui n'est pas à mon goût et un longueur impressionnante.

Marc
31 Mar 2018 10:23 #1228

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 842
  • Remerciements reçus 1043

Réponse de Pins sur le sujet CR: Passage au domaine Huet.

CR: Passage au domaine Huet.

Nous commençons par une visite de cave, et des galeries.
Les explications sur le domaine sont précises et très bien présentés par Johan, place à la dégustation maintenant.



Pétillant Brut 2013:
Lors du dégorgement, rajout de 1,5 cl de Haut Lieu Moelleux 2005.
Tendu sur la pomme, belle acidité qui crispe les papilles, j’aime beaucoup. C’est frais et digeste.

Pétillant Brut 2014:
L’équipe était en plein travail de dégorgement, rajout de 1 cl avec Le Mont Moelleux 1ère Trie 2002.
Enrobe le palais, la bulle est fine. C’est vineux et mur. Je préfère le 2013, madame le 2014.

Le Mont sec 2007:
Vin minéral sur la terre humide, le champignon. C’est crayeux. La matière est droite et salivante.

Le Mont sec 1995:
Frais, parait beaucoup plus jeune que le précédent, ample en bouche sur des notes herbacées. Très bon.

Haut Lieu ½ sec 2016 (17 gSR):
Une aromatique sur les fruits blancs, en bouche, la poire au sirop tapisse le palais. Qu’est-ce que c’est bon. Excellent.

Haut Lieu ½ sec 2015 (21 gSR):
Difficile de passer après le 2016, mais la comparaison des millésimes est intéressante.
Nez muet, l’attaque en bouche est ronde, c’est riche sur le coing.

Haut Lieu Moelleux 2015 (51 gSR):
Un vin digeste sur la pêche de vigne, frais, très équilibré avec une longue finale acidulé.

Le Mont Moelleux 2009 (58 gSR):
Très joli sur des notes de cire d’abeille, de miel. Belle puissance minérale, crayeuse. Finale sur le caramel cuit. Excellent.

Clos du Bourg Moelleux 2009 (58 gSR):
Plus de gras, plus riche, beau volume en bouche sur les fruits exotiques, l’abricot sec, le coing.

Haut Lieu Moelleux 2003 (64 gSR):
Plus riche que le précédent, manque d’acidité qui fait ressortir le sucre. Trop riche, un poil lourdau…

Clos du Bourg 1ère Trie 2008 (65 gSR):
Joli nez sur la truffe, marqueur du millésime. On retrouve de l’acidité qui étire le vin. Excellent.

Clos du Bourg 1ère Trie 1996 (65 gSR):
Note de safran, pétrolé avec un minéral très élégant. C’est très fin. Excellent.

Pétillant 1973:
Bouteille ouverte la veille, bulle inexistante, c’est oxydatif. Un 1973 tout de même...

Haut Lieu Franc de Pied 2003 (27 gSR):
Floral, léger en bouche, pas très équilibré. Moyen.



Un grand merci au domaine pour la visite et les vins dégustés.

Christophe
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES, legui, vinozzy, Nicoco, Frisette, GAET, jclqu, the_ej, FrancoisA
20 Avr 2018 23:15 #1229
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 90
  • Remerciements reçus 74

Réponse de FrancoisA sur le sujet Domaine Huet, Vouvray

Bonjour Christophe,

Super CR, merci.
Nous allons découvrir les vins autour de Chinon dans un petit mois, ça me confirme mon souhait d'aller les voir.

(petite précision, tous les vins que tu cites en "moelleux" ont plus de 45gr de sucres résiduels, ne seraient-ce donc pas des liquoreux plutôt?)
21 Avr 2018 08:33 #1230

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck