Nous avons 1962 invités et 87 inscrits en ligne

Château Mouton Rothschild, Pauillac

  • Messages : 84215
  • Remerciements reçus 10249

Réponse de oliv sur le sujet Re: Mouton-Rothschild

Baptiste,
LPV est un site de passionnés de vin pour le plaisir qu'il a à offrir lors de son partage.
N'attends de personne ici des conseils encourageant à la spéculation !

Oliv
17 Jan 2013 11:43 #451

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 715
  • Remerciements reçus 259

Réponse de romu sur le sujet Re: Mouton-Rothschild

Si tu veux vraiment un début de réponses, voici mon avis (qui importe peux...).
MR produit :300 000 bouteilles par an, c'est un château donc pas forcément le nom du proprio dessus et en plus il a une héritère de sang direct.
Donc je ne pense pas que son prix va exploser, c'est pas comme si tu avais une bouteille de Henri Jayer par exemple (petite production, pas vraiment d' héritier direct...).

Romu.
Romu
AlcoholicA depuis 23 ans.
17 Jan 2013 17:44 #452

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2435
  • Remerciements reçus 1220

Réponse de FloLevBen sur le sujet Re: Mouton-Rothschild

Je suis du même avis. Il y a très peu de chance pour que le prix du 87 augmente de façon sensible. Il sera toujours rattrapé par le millésime qui est moyen.
Et comme l'a dit justement Oliv nous ne sommes pas là pour spéculer sur le vin. Je critique suffisamment cette attitude alors je ne vais pas trouver cela bien. Tu devrais ouvrir la bouteille prochainement pour passer un bon moment de dégustation et nous faire ton commentaire sur le vin après ;)
Florent
17 Jan 2013 20:24 #453

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18728
  • Remerciements reçus 3872

Réponse de Eric B sur le sujet Re: Mouton-Rothschild

MR produit :300 000 bouteilles par an, c'est un château donc pas forcément le nom du proprio dessus

Ben si : Rothschild ;)
Eric
Mon blog
17 Jan 2013 21:38 #454

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 715
  • Remerciements reçus 259

Réponse de romu sur le sujet Re: Mouton-Rothschild

heureusement qu'il ne s'appellai pas La Pompe!!!:)-D

Romu.
Romu
AlcoholicA depuis 23 ans.
17 Jan 2013 22:21 #455

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 326
  • Remerciements reçus 1

Réponse de christr sur le sujet Re: Mouton-Rothschild

Bonjour,

Je suis du même avis, la valeur du 1987 ne va pas exploser, j'ai gardé une bouteille du 1973 en hommage à Picasso et la première mention de 1er cru classé, la valeur de cette bouteille, du fait de la médiocrité du vin n'a jamais explosé et est toujours restée stable, elle aurait du être bu il y a déjà longtemps et aurait donné du plaisir.
En revanche, pour 87, il y a un réel plaisir à le boire actuellement, j'ai dégusté récemment des 1992 qui sont pourtant annoncés comme "sans intérêt" et il y a quand même quelque chose d'intéressant et un vin très bon, en dessous bien entendu de ce que l'on peut attendre de Mouton
18 Jan 2013 10:35 #456

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7290
  • Remerciements reçus 6290

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Re: Mouton-Rothschild

J'ai gardé une bouteille du 1973 en hommage à Picasso et la première mention de 1er cru classé, la valeur de cette bouteille, du fait de la médiocrité du vin n'a jamais explosé et est toujours restée stable, elle aurait du être bu il y a déjà longtemps et aurait donné du plaisir.

J'espère bien que tu vas la boire !
Puis garder la bouteille vide avec son étiquette en souvenir ...

Jean-Loup
18 Jan 2013 20:09 #457

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 326
  • Remerciements reçus 1

Réponse de christr sur le sujet Re: Mouton-Rothschild

On verra, qui sait peut-être un jour, ou l'échanger contre une bouteille moins prestigieuse mais de qualité supérieure !
18 Jan 2013 23:21 #458

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4202
  • Remerciements reçus 3

Réponse de cmch sur le sujet Re: Mouton-Rothschild

Bonjour,

1987 n'est certe pas un grand millésime mais à plusieurs reprises, il m'a procuré du plaisir (tu) Et donc, je te conseille de l'ouvrir pour ton anniversaire et de nous faire part de tes impressionsB)-
Salutations vineuses,

Christophe
19 Jan 2013 09:35 #459

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12008
  • Remerciements reçus 2102

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Re: Mouton-Rothschild

On verra, qui sait peut-être un jour, ou l'échanger contre une bouteille moins prestigieuse mais de qualité supérieure !

Pourquoi pas???
Mets une annonce sur LPV;il y aura peut-être des pigeons qui vont se précipiter. :S

jlj
19 Jan 2013 12:22 #460

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Baptiste Loiret sur le sujet Re: Mouton-Rothschild

Bonjour,

Je croyais que mon message était assez clair quand j'évoquais la "spéculation". Avec cette phrase, on comprend aisément que je ne suis pas du tout un adepte de cette pratique, dans le vin et ailleurs.

"Pensez-vous qu'il faille donner crédit à cette idée et "jouer" par conséquent aux apprentis sorciers de la spéculation et du pari?!
(On a vu ce que cela a donné la spéculation dans le vin et ailleurs malheureusement! eye popping smiley "

Donc, mes excuses si mes propos ont été compris comme un trader qui voudrait faire fructifier ses actions. Ce n'était pas du tout mon objectif! Non, j'entendais par "valeur" au sens de collection, de la garde sachant qu'effectivement le millésime 1987 est plus que moyen et qu'il ne vaut par conséquent, la peine d'être bu! En somme, une bouteille à oublier au fin fond de sa cave...;)

Sans rancune pour ce malentendu! :)-D . J'essaierai d'être plus clair à l'avenir!;)
21 Jan 2013 18:32 #461

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7290
  • Remerciements reçus 6290

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Re: Mouton-Rothschild

Merci pour la précision qui nous rassure, Baptiste !
Tu as raison, ton post pouvait être compris dans le bon sens ... mais nous lisons parfois un peu vite ...

Jean-Loup
21 Jan 2013 21:25 #462

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1
  • Remerciements reçus 0

Réponse de lgre2 sur le sujet CR: Mouton-Rothschild 1986

CR: Mouton Rothschild 1986

Carafé aujourd'hui pendant 4h. Tout simplement hallucinant. Une concentration et une longueur démentielles. Arômes de mûre, tabac et épices.
27 Jan 2013 15:57 #463

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7290
  • Remerciements reçus 6290

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Re: Mouton-Rothschild 1986

Igre2, merci pour ton commentaire, surtout que c'est le premier !
En tant que jeune ancien (jeune par la date demon arrivée sur LPV) je te donnerai trois conseils :
- Présente-toi sur la discussion "Présentation desnouveaux ...et des anciens aussi". Avec le moteur de recherche, tu trouveras facilement ...
- Dans le titre de ton message, indique le maximum d'informations, notamment le millésime : cela aidera ceux qui cherchent un avis sur un vin particulier.
- Essaie de décrire un peu plus précisément tes sensations, surtout lorsqu'il s'agit de Mouton ... N'aie pas peur de donner tes impressions, c'est toujours intéressant car il n'y a pas une seule vérité !

Amitiés oenophiles,
Jean-Loup
31 Jan 2013 21:07 #464

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2520
  • Remerciements reçus 2

Réponse de oenopol sur le sujet Re: Mouton-Rothschild

Oui et la prochaine fois, tes mouton 86, tu les partages avec nous :)
Amicalement,
Paul
01 Fév 2013 12:53 #465

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 148
  • Remerciements reçus 1

Réponse de grandloulou sur le sujet CR: Château Mouton Rothschild Pauillac 1983

CR: Château Mouton Rothschild Pauillac 1983

Le bouchon est en bonne état.
Le nez est fin sur des senteurs de havane et de fruits au nez, ainsi que quelques notes de poivrons.
La bouche est également fine, limite fluide mais sans creux. La longueur est bonne avec une finale légèrement asséchante.
Le poids des années commencent à se faire sentir, j’attendais mieux de cette bouteille que j’aurais dû boire il y a 5 ans. A boire rapidement.

Eric
Eric
04 Fév 2013 15:39 #466

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1785
  • Remerciements reçus 850

Réponse de Psylo sur le sujet CR: Mouton-Rothschild 1991

CR: Mouton Rothschild - 1991

De passage dans un hotel pour une réunion de 2 jours, je tombe nez à nez sur la carte des vins (comme par hasard :) )
Celle-ci bien garnie, je tombe nez à nez sur ce Mouton Rothschild au prix carte de 170 euros.

Certe il s'agit d'un petit millésime, mais je me laisse tenter avec un collègue également amateur.

Le sommelier nous prépare la bouteille, le bouchon imbibé à 70% casse sur le dernier tiers.
Le vin est carafé 2h et mis à température ambiante

La robe est foncèe avec un trés leger disque cuivré. Le vin dne fait absolument pas son age.

Le nez est trés puissant et explose totalement ... Nous restons un long moment le nez dans le verre aveant de mettre le vin en bouche.
Il y a du monde dans le verre avec des notes de cèdre, café, tabac assez nettes.

La bouche est dans un premier temps trés (trop) acide ... Déception ... Nous laissons le vin encore quelques heures afin d'y revenir plus tard.
2h aprés, c'est nettement mieux (soit aprés 4h d'aération au total)
Les tannins sont doux, l'acidité adoucie et donne une jolie tension au vin.
L'ensemble est sur la finesse aves une excellente longueur avec un effet retour de matiére qui ajoute encore du plaisir.

Pour un petit millésime, je trouve que ce Mouton s'en sort trés bien.
Samuel
10 Fév 2013 19:33 #467

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4202
  • Remerciements reçus 3

Réponse de cmch sur le sujet CR: Mouton-Rothschild 1945.

CR: Mouton Rothschild 1945.

Dégustée samedi 2 mars, redressée 48h à l'avance, ouverte et épaulée 3 heures : la robe est sombre et opaque,à peine tuilée, le nez s'ouvre sur un bouquet superbe de complexité, allant de notes de fruits noirs bien mûrs(cassis), d'épices, de mine de crayon, de cannelle, de gingembre, de cèdre,... quel nez::o Que dire de la bouche, qui est un condensé du nez, riche, intense mais sans être ecoeurant. Le corp de ce nectar est parfait d'équilbre avec encore des tannins présents mais d'une immense noblesse. Ensuite arrive la finale éternelle de longueur, de complexité et de fraîcheur... Quelle jeunesse::o
Un vin de légende dont la tablée se souviendra longtemps(tu)

Salutations vineuses,

Christophe
10 Mar 2013 16:46 #468

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8187
  • Remerciements reçus 746

Réponse de FGsuperfred sur le sujet Re: Mouton-Rothschild 1945

sacrée description christophe qui me fait saliver
reste pu que la photo pour me faire baver ;)
frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
10 Mar 2013 21:07 #469

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9702
  • Remerciements reçus 1447

Réponse de claudius sur le sujet Re: Mouton-Rothschild 1945

description impressionnante en effet (tu)

je ne pensais pas qu'un vin de cet âge puisse provoquer un plaisir de ce genre
11 Mar 2013 05:58 #470

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4202
  • Remerciements reçus 3

Réponse de cmch sur le sujet Re: Mouton-Rothschild 1945

Je dois dire que j'ai rarement rencontré un vin comme celui-ci et pourtant il avait face à lui de très belles bouteilles comme Romanée Conti 83, Cheval Blanc 95, Yquem 1878,...

Salutations vineuses,

Christophe
11 Mar 2013 12:50 #471

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 10

Réponse de François Audouze sur le sujet Re: Mouton-Rothschild 1945

Chapeau Christophe.
Pour moi, c'est le vin de Bordeaux le plus parfait que l'on puisse imaginer. Voici deux témoignages :

On me sert en premier le Château Mouton-Rothschild 1945. C’est le premier que je bois. J’en ai en cave, mais c’est l’occasion d’ouvrir qui manquait. Il m’aura fallu des années pour trouver quelqu’un qui partage des vins du même niveau. L’émotion est intense. Dès la première seconde, c’est le nirvana. Il est impossible de décrire pourquoi. Je suis comme Bernadette Soubirous cherchant du bois dans la forêt. Dans ce vin, tout est en place, sans le moindre défaut. Le plaisir est pur. C’est la définition de l’absolu. Il n’y aurait rien à changer, mais comme devant une forme parfaite, issue du génie de Praxitèle, on est incapable de définir pourquoi elle est parfaite, mais on sait qu’elle l’est. Ce vin est à placer au dessus de Cheval Blanc 1947, dans un registre très différent, et je bois chaque goutte comme la récompense de ma passion de collectionneur. La soupe légendaire de Guy Savoy s’accorde bien, et on la déguste avec joie. Mais le projecteur se fixe sur le vin, car il n’y a pas plus beau que ce bijou parfait.

On nous sert côte à côte Mouton-Rothschild 1945 et Mouton-Rothschild 1918 que j’ai voulu associer car ce sont deux années de fin de guerre. Le 1945 a une couleur d’un rouge vif aussi jeune que celui bu il y a dix jours. Le 1918 a une couleur plus trouble et plus tuilée. Ces deux vins sont de deux mondes différents. Le 1945 est absolument parfait et dégage la même sérénité de structure que celui bu il y a peu. J’ai adoré le 1918, plus typé, plus torréfié, largement plus inhabituel. On le sait en lisant mes bulletins, j’aime les vins qui me surprennent, qui apportent une énigme ou une surprise. Et ce 1918 m’excite beaucoup. Nous aurons avec Pierre une petite joute amicale, car il ne comprend pas que je m’extasie pour le 1918. Il a raison quand il dit que le 1945 est d’une essence supérieure. J’en conviens sans hésiter. Mais le 1918 m’émeut en sortant des sentiers battus. Cette différence de point de vue ne nous éloigne pas bien longtemps, car Pierre est gagné par une intense émotion lorsqu’il goûte la Romanée Conti Domaine de la Romanée Conti 1982. Ce vin d’un rouge clair, au nez d’une rare subtilité se présente en bouche avec élégance et distinction. Il est subtil. Je tends à l’associer au mot romantisme. C’est un vin en gymnopédie. Lorsque je l’ai ouvert, j’ai eu la tentation de le placer avant les bordeaux, car le paleron risquait de l’écraser. J’ai préféré ne pas compliquer les ordonnancements au dernier moment. Il suffisait de profiter du plat et du vin séparément.

Cordialement,
François Audouze
11 Mar 2013 14:31 #472

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 25
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Francis sur le sujet Re: Mouton-Rothschild 1945

Alors que François convoque Bernadette Soubirous, Pierre, dont on s"apprête à élire un nouveau successeur, aurait pu dire, humant le bouquet de la Romanée Conti : " il est souverain, ton pif "...

Amicalement,

Francis
13 Mar 2013 15:35 #473

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 10

Réponse de François Audouze sur le sujet Re: Mouton-Rothschild 1945

Très joli !

Bernadette, passant un pont à Venise demande : "on soupire où ?"....

(quand ma femme m'entend dire des choses pareilles, elle me dit : et tu te crois malin ?) et elle a raison ;)

... car franchement, cette astuce, elle est Lourdes...

Cordialement,
François Audouze
13 Mar 2013 15:42 #474

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 25
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Francis sur le sujet Re: Mouton-Rothschild 1945

Eh oui ! Comme on dirait chez nous : " chapelet ou cha plaît pas ".
(mais nous n'en avons cure).
13 Mar 2013 16:52 #475

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 10

Réponse de François Audouze sur le sujet CR: Mouton-Rothschild 1964

Le nez du Château CR: Mouton-Rothschild 1964 est impérial, conquérant et d'une justesse exemplaire. C'est la promesse d'un vin de première grandeur.
La couleur est d'un rouge vif.

Le goût est rassurant, celui d'un Mouton très équilibré et épanoui, mais n'atteint pas la divine caresse du nez.
C'est quand même un très beau vin, au dessus de ce que j'attendais.

Cordialement,
François Audouze
22 Mar 2013 22:04 #476

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2276
  • Remerciements reçus 1355

Réponse de tomy63 sur le sujet CR: Mouton-Rothschild 2004

CR: Mouton-Rothschild 2004

Goûté en même temps que Latour 2004 et Haut-Brion 2002.

Couleur : grenat foncé, à peine plus coloré que Latour, contours tuilés.
Nez : très expressif aussi, proche de Latour, peut-être à peine plus mûr et plus évolué. Très beau aussi, sur les fruits noirs (cassis), les fruits cuits (prunes, cerises), un peu de bois, de tabac et de cacao.
Bouche : attaque un peu plus puissante que Latour, un peu plus de tannins, mais ils sont très soyeux, un peu moins de matière par contre. Comme Latour, si le début est très beau, c'est un peu mou en fin de bouche, ça manque un peu d'acidité, de fraîcheur et de puissance. Mais on a de beaux fruits noirs, et de belles notes de cacao et de tabac. A peine plus boisé et sec que Latour aussi.
Finale : longue, autant que Latour, un peu plus tannique et sèche, manque un peu de puissance.

Superbe nez et entrée en bouche, finale un peu en-dessous. La texture a un peu moins de charme que celle de Latour. Il me semble déjà prêt à boire lui aussi.
28 Mar 2013 17:51 #477

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2520
  • Remerciements reçus 2

Réponse de oenopol sur le sujet Re: Mouton-Rothschild

J' ai du mal à imaginer Latour et Mouton 2004 prêt à boire, et à ne pas garder beaucoup plus longtemps. Par
contre tes crs sont précis et n' hésite pas à écorner ces trois Premier.

J' ai bu pas mal de bordeaux 2004, un millésime que j' apprécie car assez souple et frais mais à part la Conseillante
(géniale mais qui gagnera encore), tous méritent 5 ou 10 années de plus à mon goût. As tu trouvé la complexité
attendue?
Amicalement,
Paul
28 Mar 2013 20:00 #478

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8187
  • Remerciements reçus 746

Réponse de FGsuperfred sur le sujet Re: Mouton-Rothschild 2004

ce n'est pas parce que les tanins sont murs et travaillés et donc arrondis par un élevage que le vin est à boire, ils est simplement accessible jeune (ce qui est déja pas mal)
si tu en as une autre attends là 10 ans de plus et ptêt ben que la différence sera frappante ;)
frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
28 Mar 2013 21:28 #479

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2276
  • Remerciements reçus 1355

Réponse de tomy63 sur le sujet Re: Mouton-Rothschild

Malheureusement je n'en ai pas d'autres, je n'avais qu'un fond de verre.

Je tiens à préciser pour répondre à Paulo que je n'ai pas beaucoup d'expérience sur les Bordeaux, surtout lorsqu'ils vieillissent. Les seuls que j'ai goûtés, ou presque, c'était aux salons RVF et GT, donc des vins très jeunes. Je ne sais pas ce que deviendront Mouton et Latour 2004 dans 10ans. Mais en tout cas ça m'a semblé prêt à boire, ou plutôt j'aurais dû dire "déjà accessible" c'est vrai Fred, au sens où ils sont expressifs, les tannins sont fondus, il n'y a pas d'excès d'acidité... et surtout ils offrent déjà du plaisir. Mais je veux bien vous croire si vous dîtes que ce genre de vin tiendra longtemps, ça ne serait quand même pas très étonnant.

Pour ce qui est la complexité, c'est pour moi une bonne raison de les attendre. J'ai été un peu déçu à ce niveau là, j'ai écrit tous les arômes que j'avais senti. Je n'ai pas trouvé ça plus complexe que certains 2d, 3e... crus classés. Mais ca viendra peut-être avec le temps quand les vins seront plus sur le tertiaire. Je me rappelle par exemple d'une mission HB 1986 avec des notes de sous-bois bien plus complexe. J'ai été un peu déçu à ce niveau-là, même si j'avais entendu que des 1ers GCC sur des "petites" années et un peu jeunes ne sont pas forcément ce que je boirai de meilleur.

Pour 2004 j'ai souvent eu le même problème, de fins de bouche et de finale un peu molles, j'ai eu le même sentiment sur plusieurs vins goûtés en salon : Rauzan-Ségla, Labégorce, Lagrange... de mémoire. Branaire Ducru et Léoville Barton s'en sortaient un peu mieux, mais mon souvenir est assez lointain. En tout cas c'est une sensation qui m'est rarement arrivé sur d'autres millésimes. Mais peut-être est-ce une certaine finesse que j'interprète comme un manque de puissance ?
29 Mar 2013 09:53 #480

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck