Nous avons 1137 invités et 56 inscrits en ligne

Domaine Yannick Amirault, Bourgueil

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 8

chinbourg a répondu au sujet : Re: Le Grand Clos 2004

T°de service?

La minéralité est la minéralité, il faut juste savoir ce que l'on met sous ce vocable....

Laurent L
#61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 773
  • Remerciements reçus 0

patrick13012 a répondu au sujet : Re: Le Grand Clos 2004

"La minéralité est la minéralité, il faut juste savoir ce que l'on met sous ce vocable...."

Laurent: Le sous-sol, non? Calcaire, granit, coquille d'huître, iode, etc...

«On distingue dans l'eau son propre visage mais dans le vin on aperçoit le cœur d'un autre.»
Patrick
#62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 8

chinbourg a répondu au sujet : Re: Le Grand Clos 2004

Patrick, je pense que parfois cette minéralité sert de fourre-tout...

Tu as raison, le sous-sol marque les vins.
Voir chez nous comment le Chenin réagit sur des argilo-calcaire (Vouvray), les calcaires affleurant (Saumur) et le Schiste (Anjou).

Je réagissais juste sur le questionnement de l'alcool par rapport à la minéralité.

Laurent L
#63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26025
  • Remerciements reçus 826

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Y.Amirault

Patrick,

Je crains effectivement que ce ne soit pas aussi simple.
De nombreuses, longues, passionnées et passionnantes discussions ont déjà eu lieu sur le sujet, et à mon avis ce n'est pas fini.

Luc
#64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 773
  • Remerciements reçus 0

patrick13012 a répondu au sujet : Re: Y.Amirault

Laurent, je n'avais pas lu le post concernant le rapport entre alcool et minéralité, ce qui, a mon avis, n'a rien à voir, concernant les différents terroirs c'est passionnant et le domaine Jo Pithon est un cas d'école puisqu'il fait (faisait si j'ai bien compris:() des cuvées en fonction des différents sous-sols, le chenin, comme le riesling, est propice à cela (disons peut être plus que d'autres cépages, car il me semble que tous réagissent au terroir, mais tous ne sont pas des révélateurs de terroir).

Luc, peux-tu m'en dire un peu plus?
Pour moi la minéralité est en rapport direct avec le sol et plus souvent encore avec le sous-sol.
Laurent, qu'en penses-tu?

Merci de vos lumières messieurs!

«On distingue dans l'eau son propre visage mais dans le vin on aperçoit le cœur d'un autre.»
Patrick
#65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26025
  • Remerciements reçus 826

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Y.Amirault

Patrick,

Je te suggère de taper minéralité dans le moteur de recherche, de te préparer deux bons litres de café bien fort, et de passer la nuit à lire les innombrables messages qui évoquent ce concept souvent évoqué mais sans doute rarement bien utilisé (par moi y compris)... ;)

Pour résumer, je dirais que certains arômes peuvent être qualifiés de minéraux au sens où ils rappellent certaines odeurs "minérales" (pierre à fusil, craie, pétrole,...) mais que leur origine n'est pas à proprement parler minérale. J'ai donc toujours eu de sérieux doutes quant au fait qu'on puisse reconnaître, au nez, en fonction du type d'arômes "minéraux" perçus, le type de sol qui a vu pousser la vigne dont le vin est issu.
D'autre part, à l'instar des eaux plus ou moins minérales, il y a des vins plus ou moins minéraux, c'est à dire plus ou moins riches en sels minéraux, mais on ne se situe plus ici dans le domaine de l'olfaction, un sel n'ayant a priori pas d'odeur. Ces sels minéraux interviennent dans l'équilibre global du vin, un peu comme des exhausteurs de goût, et j'ai dans ce cas plus de facilité à admettre qu'en fonction du type et de la concentration des différents minéraux présents dans le vin, la perception de l'acidité ou des tannins soit différente et donne donc des équilibres différents, éventuellement reconnaissables.

Luc
#66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 773
  • Remerciements reçus 0

patrick13012 a répondu au sujet : Re: Y.Amirault

Bon je prépare le café mais avant je voudrais rebondir sur ton post très intéressant.

Concernant la craie elle est évidente en Champagne ou le terroir est souvent crayeux (particulièrement propice au Chardo), le pétrole est par définition une roche (enfin d'origine minérale quoi), reste à savoir d'où vient cet arôme si particulier, je fais mon enquête;)
La pierre à fusil:S Un sol riche en oxyde de fer et en silex?? J'en doute... Je vais chercher.

"J'ai donc toujours eu de sérieux doutes quant au fait qu'on puisse reconnaître, au nez, en fonction du type d'arômes "minéraux" perçus, le type de sol qui a vu pousser la vigne dont le vin est issu."
Moi j'y crois mais pas sur toutes les roches et pas sur tous les vins, je m'explique:
Déjà il faut un vin pas trop boisé pour ne pas masquer le terroir, puis il lui faut quelques années de bouteilles (particulièrement aux grands Chardo et aux grands Riesling) pour que le sous-sol s'exprime.
Ensuite certains sous-sols me semblent plus facile à distinguer que d'autres, le calcaire d'une manière générale "marque" plus un vin, que ce soit au nez ou en bouche. Le kimméridgen ne me semble pas très difficile à reconnaître, que ce soit sur les Chablis ou sur certains sauvignons blancs. Tout comme la craie de la Champagne.

Malgré tout je suis persuadé qu'une bonne dégustation à l'aveugle ferait voler en éclat le peu de certitudes que j'ai sur ce sujet, car c'est effectivement très complexe et compliqué, et l'humilité reste de mise.

Concernant les sels minéraux dont tu parles, j'avoue n'y avoir jamais penser mais c'est une piste très intéressante et très plausible, je vais faire quelques recherches à ce sujet.

Je mettrai mes "conclusions" dans un la rubrique adequat car là nous sommes totalement hors-sujet...8-)

«On distingue dans l'eau son propre visage mais dans le vin on aperçoit le cœur d'un autre.»
Patrick
#67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2292
  • Remerciements reçus 448

letournaisien a répondu au sujet : Re: Y.Amirault

Pour revenir sur le Grand Clos 2004: était-il carafé?
Je n'ai pas souvenir que l'alcool ressorte tant que cela mais je sais qu'il faut carafer la bouteille ou l'attendre jusqu'en 2010 pour en profiter au maximum.
#68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 212
  • Remerciements reçus 9

Nicolas D a répondu au sujet : Re: Y.Amirault

Oui, il l'était. C'est d'autant plus surprenant. Bref, pour une première, ca ne me donne pas envie d'en acheter d'autres bouteilles.
#69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1963
  • Remerciements reçus 0

Flo a répondu au sujet : Y.Amirault La Coudraye 2006

Nez plein de fruits rouges, avec une touche d'épices, de pivoine et de viande crue, puis d'eucalyptus à l'aération.
Bouche pleine de fruit bien mûr, ample, juteuse, portée par une belle acidité. Pas mal de tanins, mais qui restent très polis. Bonne longueur.
Une bien belle bouteille. (tu)

Florian
#70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8021
  • Remerciements reçus 277

FGsuperfred a répondu au sujet : Re: Y.Amirault

tu n'es pas le seul à avoir aimé;)

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
#71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 107
  • Remerciements reçus 0

==Fred== a répondu au sujet : Re: Y.Amirault

bonjour,
aujourd'hui en faisant mes courses dans un hyper, j'ai vu un St nicolas de Thierry Amirault, quelqu'un peut-il en dire un peu plus ? (frère, travail de la vigne, opportuniste, qualité du vin ??)
merci
#72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 8

chinbourg a répondu au sujet : Re: Y.Amirault

Le Clos des Quarterons n'a rien à voir avec le domaine du "Pavillon du Grand Clos" de Yannick Amirault.

Une petite visite la semaine dernière en compagnie de Laurent Baraou, nous a permis de constater que Grand Clos 2006 se dégustait encore fort bien, une belle matière, couplée à une belle acidité.
La Coudraye 2007 venait d'être mis en bouteilles, malgrè cela le vin se dégustait très gourmand, demandera certainement deux ou trois mois pour se remettre.

Le site du domaine est riche en rensiegnements : http://www.yannickamirault.fr/index.html

Laurent L
#73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 107
  • Remerciements reçus 0

==Fred== a répondu au sujet : Re: Y.Amirault

merci pour ta réponse
#74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 656
  • Remerciements reçus 94

Nilgiri a répondu au sujet : Re: Y.Amirault

La Mine 2004 Saint-nicolas-de-bourgueil

Bonsoir,

bouteille bue sur 2 jours. A l'ouverture le nez est sur des notes de terre avec un coté rustique que j'apprécie bien...manque un peu de complexité sur ce registre un peu austère. La bouche est pleine, équilibrée avec cependant une finale un peu tanique. Le lendemain le vin est plus aimable avec des notes de fruits noirs et uen pointe végétale (rafle peut être?). Beau vin pour la table qui devrait bien évoluer ces prochaines années. A revoir dans 3 ans.

Cdt

christophe

Salutations, Christophe
#75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 118
  • Remerciements reçus 0

dej a répondu au sujet : Re: Y.Amirault

BOURGUEIL LA PETITE CAVE 1999

Bonne intensité, reflets rouges orangés.

Nez franc, d'une bonne intensité.
Au départ, on trouve de la confiture de fruits rouges et noirs et une petite note de poivron. Ensuite, le nez évolue vers des aromes épicés avec au passage une pointe de sous bois, des odeurs empyreumatiques, .... le nez est plutôt complexe.

La bouche est d'une puissance moyenne à bonne, mais surtout fondue, d'un très bel équilibre et d'une bonne longueur.

J'ai particulièrement aimé l'équilibre et la finesse de ce vin à maturité qui a bien accompagné un longe de porc rotie.

Jean
#76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26025
  • Remerciements reçus 826

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Y.Amirault

Sauf erreur de ma part, première rencontre pour moi hier soir avec les vins de Yannick Amirault, et le moins que je puisse écrire, c'est que je n'ai pas été emballé...
Le Bourgueil Le Grand Clos 2006 est une décoction de bois à la limite du buvable (impossible pour moi de terminer mon verre), et le Saint Nicolas de Bourgueil Les Malgagnes 2006 est dans un style similaire même s'il supporte un peu mieux son boisé, encore trop imposant cependant à mon goût. Je sais, c'est jeune, mais tout de même...
En comparaison, le naturel d'expression du Chinon Le Clos Guillot 2006 de Baudry a fait son effet et a été unaniment apprécié par l'assemblée.

Luc
#77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 8

chinbourg a répondu au sujet : Re: Y.Amirault

Luc ce sont les Bordeaux 2000/2001 qui t'ont abimé le palais.:D

Les Grand Clos 2006, dont nous nous sommes délectés tout l'été, étaient pas du tout sur l'élevage mais sur le fruit, avec une belle acidité qui donnait un vin assez long, sans être un monstre bien entendu...

Laurent L
#78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26025
  • Remerciements reçus 826

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Y.Amirault

Je peux t'assurer Laurent qu'aucun des 20 Bordeaux dégustés quelques jours auparavant (sauf peut-être Clos les Lunelles 2001 et Pape Clément 2001) n'étaient aussi boisés que les vins d'Amirault...

Luc
#79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 8

chinbourg a répondu au sujet : Re: Y.Amirault

Luc surtout pas de généralité....

Il y a peut être une mise particulière pour les bordeauxphiles.;)

Il me semble que la dernière dégustée, le fut en compagnie de Jull qui en général est hermétique aux vins d'Y Amirault.
Peut être a t il souvenir de cette dégustation.

Laurent L
#80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26025
  • Remerciements reçus 826

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Y.Amirault

Les deux vins d'Amirault que j'ai goûté hier bien sûr...

Luc
#81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 8

chinbourg a répondu au sujet : Re: Y.Amirault

Merci Luc.

Et le Baudry?

Laurent L
#82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26025
  • Remerciements reçus 826

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Y.Amirault

Superbe, très beau fruit mûr, pas de trace de poivron ou de boisé intempestif, du plaisir à l'état pur.

Luc
#83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 8

chinbourg a répondu au sujet : Re: Y.Amirault

Tu me rassures, j'aime l'lélégance de cette cuvée.

Dis donc vous avez fait une dégustation Loire rouge?
Si c'est le cas, qu'y avait il d'autres?

Laurent L
#84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret jean luc
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 3982
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : Re: Y.Amirault

Nous avons également dégusté en parrallèle les vins de ces deux producteurs ( l'année dernière , lors des portes ouvertes de la cave du Lion d'Argent à Châteauroux ) ....même constat que Luc . Mais je n'ai pas d'expérience sur les vins de Y Amirault au vieillissement .
#85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26025
  • Remerciements reçus 826

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Y.Amirault

Rien d'autre d'intéressant Laurent.

Luc
#86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 8

chinbourg a répondu au sujet : Re: Y.Amirault

Jean-Luc, Grand Clos n'est pas la cuvée la plus élevée, c'est pour cela que je suis étonné.
J'aime assez bien la comparer à la cuvée Clos Guillot de B Baudry, maturité, acidité, minéralité, un lien de parenté.

Laurent L
#87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83
  • Remerciements reçus 1

COCHEVIS a répondu au sujet : Re: Y.Amirault

Bus ce week-end

La Coudraye 2003
Personnelement, je n'ai pas aimé, un arrière gout de poivron vert, franchement pas mur, je ne me l'explique pas vraiment, pour avoir gouté d'autres Coudraye 2003 bien meilleures.

La Mine 2006
Noir, reflets violines,
Nez, agréable, fruits noirs, légères senteurs de cassis
En bouche, c'est beau, plein de fruit,un ton en dessous des Malgagnes 2005 malgré tout.

Le Malgagnes 2005
Très noir, reflets violets, impénétrable.
Au nez , intensité extravagante, fruits noir , cassis, avec une note de cacao, c'est beau !
En bouche, c'est croquant, plein de fruits, juteux, trame serrée, goût extraordinaire de cassis, ça me rappelle les confitures de cassis que faisait ma grand-mère, on en a plein la bouche et ce jusqu'à la dernière goutte, du très grand vin!
C'est vraiment excellent.

Amitiés.
Serge A.
#88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 676
  • Remerciements reçus 154

Laurent Chénier a répondu au sujet : Re: Y.Amirault

Je suis très étonné des commentaires de Luc, j'ai rebu la Mine 2006 ce midi, une merveille de fruit avec ce qu'il faut de fraîcheur et d'acidité, pas de trace de bois et des tannins complètement fondus, bien dans le style Amirault. Quant au grand Clos je l'ai goûté au domaine en Avril et ensuite chez moi, je l'ai trouvé excellent dans le même registre avec un boisé léger (à mon goût !), et malgré tout en tout en dessous de la petite cave, la cuvée que j'ai trouvé la plus accomplie. La comparaison avec Baudry est très intéressante, les deux vignerons étant par ailleurs très amis et travaillant dans la même optique de présenter des vins de terroir aux tannins sages et au boisé en retrait pour un plaisir presque immédiat. Lorsque j'ai discuté avec les 2 cette année, j'ai été frappé du respect et l'admiration que chacun avait pour le travail de l'autre et de leur "philosophie" similaire.
Donc pour moi, entre les deux, c'est clair, c'est le terroir qui parle !
Après il y a aussi le fait que chacun ressent le boisé différemment (aucune des cuvées n'est faite en 100% fûts neufs et il me semble que ce sont des demi-muids d'un vin pour le grand clos)
En tout cas, ce sont là deux formidables vignerons qui produisent des vins excellents, même dans les années moyennes et qui en plus respectent leur clientèle en proposant des prix justes et en les recevant avec beaucoup de plaisir. Je vais reboire un clos Guillot 2005 cette semaine, mon préféré en ce moment... et un Grand Clos 2006 bientôt pour être sûr que ma mémoire ne me fait pas défaut.
Cordialement,
#89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 118
  • Remerciements reçus 0

dej a répondu au sujet : Re: Y.Amirault

Les avis différents m'ont donné envie d'ouvrir un GRAND CLOS 2006.

La robe est d'une bonne intensité avec des reflets violacés.
Le nez est franc, du bois, du goudron, un coté fumé, un peu de fruits noirs.
La bouche est très marquée par le bois, au détriment du fruit, je peux même dire que je suis gêné par l'amertume de ce vin et que le plaisir n'est pas au rendez-vous.
Je ne veux pas alimenter la comparaison avec Baudry, mais quelques jours auparavant j'ai bu un GREZEAUX 2004 : un vrai plaisir.

Deux jours plus tard, le boisé s'est un peu fondu, ce qui est peut-être encourageant pour l'avenir.

Je ne connaissais pas cette cuvée. Comme expérience, je n'avais que LA PETITE CAVE 1999 et LES QUARTIERS 2000 qui ont bien évolué et m'ont procuré beaucoup de plaisir, mais d'après mes souvenirs, ils étaient plus"aimables" dans leur jeunesse

Jean

Jean
#90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck