Nous avons 1878 invités et 58 inscrits en ligne

Domaine Jean-Louis Chave

  • Messages : 207
  • Remerciements reçus 138

Réponse de KONI sur le sujet Domaine Gérard et Jean-Louis Chave

CR: Saint Joseph rouge 2003, Jean Louis Chave.
Belle couleur profonde et opaque !
Le nez est plus serré que le fonsalette, plus stricte mais bien mûr et ouvert !
La partition joue sur des notes de fruits noirs en contrepoint d’une acidité graphite !
En bouche le vin est plus austère que le Fonsalette mais la tonicité des fruits a petites baies et ses tannins astringents me séduisent.
Bien au-dessus de la cuvée OFFERUS du même millésime dégustée plusieurs fois.
Pour autant je reste campé sur ma vision de St Joseph comme étant un terroir limité, et difficilement capable d’égaler les meilleurs spots de Syrah du Rhône !

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Benji
18 Mar 2018 22:01 #1111
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5861
  • Remerciements reçus 460
Bonjour

La semaine dernière j’ai ouvert un CR: St Joseph 2013 de Chave.
Juste un mot pour dire que je suis passé à côté de cette bouteille.
Aromatiquement le vin n’etait Pas en place. En bouche non plus.
Grosse déception.
A revoir et surtout à attendre.

Cordialement

Sylvain
19 Mar 2018 14:25 #1112

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 793
  • Remerciements reçus 849
En février dernier, Jean-Louis a eu la gentillesse d'ouvrir ce CR: Cathelin 1995 à ses visiteurs d'un jour, après l'Hermitage 2015 et l'Hermitage 1999 en rouge. Je dégustais ce vin pour la première fois, après qu'il a ouvert pendant plusieurs années l'Hermitage 1995 qui a été long à se faire.
1995 est une année particulière, avec des blocages de maturité comme DaGau l'a justement écrit, des tannins durs, secs, des vins à la couleur sombre, impénétrables (cf Rayas inhabituellement sombre), qui sont tout sauf bourguignons! Cathelin est au contraire étonnamment suave, intense en arômes de mûre mais presque rond/suave, bourguignon, ouvert mais avec une grande densité de tannins soyeux, et je n'aurais pas été capable de le situer à l'aveugle du fait de cette opposition entre le velouté du vin et la densité tannique. En aucun cas, je n'aurais reconnu 1995.
Dans le magnifique reportage de Lotel du vin, Jean-Louis donne des pistes pour comprendre Cathelin et c'est ce 1995 qui m'a permis de l'approcher. Cathelin est une idée de vin en soi qui s'exprime, de manière indépendante/à part voire orthogonale de/à celle du millésime. En 1995, millésime avec des tannins secs/durs, l'idée de Cathelin était, sur ce que j'en ai compris, de produire un vin bourguignon. En 2000, millésime plus tendre, bourguignon a priori - quoique l'Hermitage est bien structuré, typé Pauillac, magnifique en novembre dernier - le Cathelin que je n'ai jamais bu propose, semble-t-il, une trame tannique pour se déparer de cette image bourguignonne. En 1999, millésime riche mais homogène, pas de Cathelin, contrairement aux attentes dans ce millésime réputé, car un Cathelin aurait pu dépouiller l'Hermitage. Mais ce n'est pas toujours simple de comprendre : l'Hermitage 1991 bu en 2004 représente pour moi l'équilibre et le classicisme accessible (comme le Clape), mais Cathelin 1991 offert en décembre 2016 était plus strict, ferme, peut-être même plus marqué par l'élevage, plus sévère, je ne l'ai pas bien compris je crois.
Il faut accepter de temps en temps que ce que l'on souhaiterait comprendre nous échappe.
David Chapot.



Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Benji, SOK
19 Mar 2018 22:55 #1113

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1837
  • Remerciements reçus 1089
Bonjour David

Merci pour ce CR
J’avoue avoir eu du mal à trouver le CR en tant que tel parmis tout ce laïus

N’oublions pas que ce n’est que du vin ;)

Samuel
20 Mar 2018 09:17 #1114

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19006
  • Remerciements reçus 4198
N’oublions pas que ce n’est que du vin

Ce qui est intéressant dans le vin, c'est que ce n'est justement pas que du vin. Ce qui le rend passionnant, c'est la vision du vigneron, l'expression du terroir, toute l'histoire qu'il y a derrière. Si LPV n'était qu'une compilation de CR, je pense qu'on se ferait plus ch...

Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex
20 Mar 2018 09:24 #1115

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84862
  • Remerciements reçus 11406

N’oublions pas que ce n’est que du vin ;)


Euh......... :dash:

www.idealwine.net/re...
20 Mar 2018 09:29 #1116

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1837
  • Remerciements reçus 1089
Le soucis est bien la Eric

Je trouve que trop de personne veulent intelectualiser le vin (autour des saveurs, des accompagnements etc) alors qu’a la base ce n’est qu’une boisson de plaisir

Je suis passionné par le vin également et par tout ce qu’il y a autour

Cependant cela reste pour moi une boisson de plaisir et de partage et non pas un truc qui me sert à exister

Je réfléchi assez la semaine pour m’embeter a réfléchir le week end

Après ce n’est que mon point de vue qui n’engage que moi

Samuel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi, enzo daviolo, HERBEY 99, Julien Ko, BenjamP, LoneWD
20 Mar 2018 11:04 #1117

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84862
  • Remerciements reçus 11406
David qui mouline un brin du Chapot, moi je dis que ça peut se comprendre vu le secteur... :whistle:


::out::
20 Mar 2018 11:54 #1118

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19006
  • Remerciements reçus 4198
Franchement, ce que dit David sur l'esprit "orthogonal" de Cathelin est très intéressant. Plutôt plus que le CR en lui-même.

Je trouve que trop de personne veulent intelectualiser le vin (autour des saveurs, des accompagnements etc) alors qu’a la base ce n’est qu’une boisson de plaisir

Réduire le vin à une simple boisson lambda, c'est le passer au statut de Coke, ce dont rêvent les ennemis du vin qui lui nient tout statut culturel.

Les accompagnements font non seulement partie du plaisir, mais s'ils sont bien faits, peuvent transcender totalement le vin (et le vin, le plat). C'est tout de même dommage de passer à côté, sous prétexte que ce serait de la branlette intellectuelle.

Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: rkrk, Frisette
20 Mar 2018 12:44 #1119

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6354
  • Remerciements reçus 2551
C'est toujours intéressant des analyses un peu poussées, ne serait-ce que par curiosité, mais j'avoue toujours avoir du mal avec des références issus d'autres vignobles. C'est quoi un Hermitage bourguignon ou pauillacais ? (je vois pour la cuvée M2 mais c'est bien la seule :D ). Si on avait dit que tel millésime faisait très Saumur-Champigny et tel autre très terrasse du Larzac dans l'esprit, cela n'aurait sans doute pas eu le même effet ;).

De mémoire, il n'y a souvent que du Bessard dans Cathelin si j'ai bien compris, est ce la cas sur ces millésimes ? Une approche sur les terroirs de l'Hermitage m'aurait plus parlé mais j'ai l'impression que JL Chave n'aime pas trop cet angle.

Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Psylo
20 Mar 2018 13:09 #1120

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19006
  • Remerciements reçus 4198
Allez, je t'aide ;)

Bourguignon : fin, élégant, aérien, soyeux (l'archétype : Chambolle)

Pauillacais : élégant comme un Bourguignon, mais avec plus de densité et de tension. Mais toujours une grande finesse de tanins (l'archétype : Lafite).

Eric
Mon blog
20 Mar 2018 13:24 #1121

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19799
  • Remerciements reçus 3430

Pauillacais : élégant comme un Bourguignon, mais avec plus de densité et de tension.


Mais non, à Pauillac (à la Salamandre), on m'a dit que les vins de Pauillac étaient maigrelets et fluides.

Michel
20 Mar 2018 13:30 #1122

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19006
  • Remerciements reçus 4198

Pauillacais : élégant comme un Bourguignon, mais avec plus de densité et de tension.


Mais non, à Pauillac (à la Salamandre), on m'a dit que les vins de Pauillac étaient maigrelets et fluides.


Ah, ah ! Le serveur doit être de Saint-Estèphe ;)

Eric
Mon blog
20 Mar 2018 13:38 #1123

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1329
  • Remerciements reçus 1618
Moi je croyais que c'étaient les Pauillac qui avaient été hermitagés à une certaine époque...
::spm:: ::out::
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: David Chapot
20 Mar 2018 13:42 #1124

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 793
  • Remerciements reçus 849
Bonsoir à tous,
Samuel, c'est normal que tu ais eu du mal à retrouver le CR car 1) l'icône :CR ne figurait pas dans mon message d'origine! (je pense que c'est un modérateur qui l'a ajoutée? 2) j'ai écrit pour dégager des impressions, des tendances, sans lire mes notes). J'accepte tout à fait que certains attendaient un CR détaillé, désolé de les avoir déçus, mais quand j'ai bu ces vins, je n'ai pas pris de notes précises car on était là pour passer un bon moment.
Marc, ce que j'appelle un Hermitage typé Pauillac, c'est un Hermitage que des amateurs ont pris pour un Pauillac à l'aveugle, avec des arômes d'encre (je pense à des Latour que j'ai bus, j'aurais dû écrire Latour et pas Pauillac car je ne les associe pas à Pichon Comtesse par exemple). L'expression que j'ai employée a donc un certain sens, mais comparaison n'est pas raison, car d'autres éléments de cet Hermitage 2000 étaient précisément différents d'un Pauillac/Latour (il était plus chaleureux en l'occurrence, et c'est pour cela que la personne s'est orientée vers l'Hermitage au final). Je ne suis pas d'accord avec toi pour me priver de la comparaison avec d'autres appellations - et ça n'a rien à voir avoir le supposé prestige de celles-ci - car pour prendre un sujet que tu connais, les analogies en physique peuvent être intéressantes/fécondes du moment qu'on précise en bien les limites.
Ensuite, pour comprendre les vins, Jean-Louis distingue 2 types de millésimes (je n'ai pas écrit partitionne les millésimes en 2 sous-catégories exclusives) selon les terroirs qui s'expriment le mieux et impriment la marque du millésime : les millésimes granite (2010) et ???, j'ai oublié le nom pour les autres (fruits???, 2009 typiquement). D'après ce que j'ai entendu, l'assemblage se fait uniquement par des considérations gustatives, et il n'y aucune trace écrite, donc je crois qu'il ne faut pas s'amuser à rechercher les pourcentages de différents terroirs. Sur la composition de Cathelin, il y a forcément des Bessards, peut-être même une majorité de Bessards dans certains millésimes puisque les Bessards représentent une grosse partie de l'Hermitage. Mais l'idée d'un autre assemblage semble vraiment la raison d'être de Cathelin, pas de faire une supercuvée (et d'ailleurs le vin n'est plus commercialisé semble-t-il), mais une 2ème cuvée qui donne une autre lecture du millésime. Il l'explique d'ailleurs dans le reportage de Lotelduvin.
Bonnes dégustations à tous,
David Chapot.
20 Mar 2018 16:42 #1125

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2837
  • Remerciements reçus 524
Comme en matière de prix, pour laquelle chacun pose sa limite "ce n'est que du vin", le rapport intellectuel au vin ce n'est pas 1 ou 0 mais de nombreux degrés. A chacun de fixer sa limite de l'intellectualisation de la chose. Si c'est 0, en effet on s'éloigne de LPV il me semble.

Parfois certaines considerations me semblent être de la violence envers les dypteres, d'autres fois l'approche scientifique ou poétique me passionne. Avec toujours une limite !

Benji
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette
20 Mar 2018 19:57 #1126

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 343
  • Remerciements reçus 476



CR: Domaine Jean-Louis Chave, Hermitage 2008 (rouge)

Blle sortie de cave, juste épaulée 1h avant le service.

Nez friand sur l'olive noire, la violette, le cassis, la mûre et de fugaces arômes poivrés.
Il fait très "classe" et ne fera que s'améliorer tout au long du repas pour "finir" sur des senteurs plus mures encore...

La bouche est fine, ciselée supportée par une très belle acidité qui accompagne parfaitement le vin.
Ce vin n'est certes pas un monstre de puissance, loin de là, mais il s'étire agréablement tout au long du palais pour terminer sur ce poivre blanc, signe pour moi que l'élevage n'est pas encore complètement fondu sur ce millésime somme toute relativement jeune.

Un Hermitage plus élégant que puissant déjà très plaisant actuellement mais qui, je pense, s'harmonisera davantage dans les 2/3 ans, et devrait atteindre son apogée dans les 5 ans qui suivront.

BIEN+,

Cordialement,

SOK
22 Mar 2018 23:09 #1127
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4350
  • Remerciements reçus 1683

Réponse de icna sur le sujet CR: Domaine Jean-Louis Chave, Saint Joseph 2013

Tiré de cette dégustation

CR: Domaine Jean-Louis Chave, Saint Joseph 2013

Le vin suivant a une robe plus concentré.
Le nez est sur les fruits noirs, un peu de caramel et un petit côté floral. C'est aussi légèrement confituré, le tout semblant ne pas vouloir se donner.
En bouche on a des fruits noirs bien épicés, du reglisse, c'est assez ample avec un peu de tanins. La finale est moyenne, un peu acidulé.
C'est le seul vin qu'on reconnait sans trop d'hésitations et malheureusement il est décevant en l'état.

Quentin
08 Avr 2018 22:03 #1128

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1006
  • Remerciements reçus 1389

Réponse de david84 sur le sujet CR: Domaine Jean-Louis Chave Hermitage blanc 2000

CR: Domaine Jean-Louis Chave Hermitage blanc 2000
Robe or avec des reflets abricot, liseré translucide.
Nez qui a du mal à se livrer, sur des notes de mirabelle et de pomme.
Bouche brouillonne et huileuse qui ne raconte pas grand chose.
Le tout est court et plat.
Le vin s'exprime beaucoup mieux sur les ris de veau où il démontre que l'Hermitage blanc est avant tout un vin de repas. Ce n'est cependant pas le meilleur blanc que j'ai bu de ce domaine.

David
LPV Vaucluse
22 Avr 2018 12:44 #1129
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5635
  • Remerciements reçus 5354

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet Domaine Jean-Louis Chave - Hermitage blanc 2000

CR:
Dégusté ici


Domaine Jean-Louis Chave - Hermitage blanc 2000
Robe évoluée mais moins teintée que celle de la Grange des Pères 2010 dégustée juste avant.
Très beau nez de fruits mûrs et frais, très engageant.
Bouche superbement équilibrée, dense, structurée avec un final dément de fraîcheur.
C’est grand, voire très grand !
(NDLR : le vin est dégusté à l'aveugle face à la cuvée Vieilles Vignes du Château Beaucastel, millésime 1998).
01 Mai 2018 10:40 #1130

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7420
  • Remerciements reçus 7035

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Domaine Jean-Louis Chave – Saint-Joseph – 2010

CR: Domaine Jean-Louis Chave – Saint-Joseph – 2010

Bue lors d'une belle dégustation de LPV Versailles sur les Sancerre et Saint-Joseph relatée ICI
Bouteille ouverte et épaulée deux bonnes heures avant service.

Benjamin
Un vin d’un grand classicisme tant au nez qu’en bouche, c’est bien fait, droit. Sans doute un peu jeune.
Très Bien -

Denis
Chave, c’est la grande classe. Je retrouve tout ce que j’aime dans une syrah du nord. Un vin sérieux sans être trop austère avec des arômes nets de violette, d’épices douces, d’olive fumée. Bouche droite, pure, nette. Du grand art.
Excellent ++

François
Le premier nez m’évoque le caoutchouc brûlé mais cela passe à l’aération. Toutefois le nez se livre peu. La bouche s’avère néanmoins élégante et effilée, délicate, d’une grande longueur.
Bien ++ pour la bouche.

Jean-Loup
Robe très sombre et jeune.
D’entrée très intense, le nez est d’abord dominé par des arômes animaux. Mais à l’aération dans le verre il se montre complexe et très joli : cassis, violette, notes de fumée, touche de vanille…
La bouche est classieuse et aboutie, même si naturellement ce vin pourra aller beaucoup plus loin. La chair dense et au grain très fin possède un superbe volume et la longue finale de grande tenue invite à une autre gorgée, d’autant que l’acidité sous-jacente apporte équilibre et élan.
Quasiment un grand vin, sans doute un grand vin dans cinq ans !
Très Bien ++ / Excellent

Ralf
Quelques notes animales au nez mais une belle pureté de fruit en bouche et une belle fraîcheur.
Très Bien / Excellent

Mathieu
J'ai trouvé ce vin très classe dans son côté épuré en bouche.
Le vin de la soirée pour moi.

Jean-Loup
16 Mai 2018 23:00 #1131

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 861
  • Remerciements reçus 1169

Réponse de LoneWD sur le sujet CR: Domaine Chave - Hermitage Blanc 2000

CR: Domaine Chave - Hermitage Blanc 2000

Rémy : le nez est très puissant, je ressens quelques amers qui me dérangent un peu, une certaine verdeur, mais je lui ai trouvé surtout un côté "huileux" que j'assimile - à tord probablement - aux vieux savagnins ouillés.
Par contre en bouche le vin déploie toute sa puissance, son énergie quitte à en être un peu "dur" voire fatiguant. Gros amers en finale. On sent un vin sérieux mais un peu too much. Rhône Nord ? Cela reste bon, mais les blancs de cette région ne me transcendent décidément pas... Bien ++
La bouteille s'en sort légèrement mieux sur le plat (langoustine en sauce).

Arnould : j'ai trouvé que le nez de l'Hermitage Chave Blanc 2000 avait une pointe d'oxydation qui m'a gênée et m'empêchait d'y sentir autre chose. Par contre, la bouche, grasse, presque huileuse n'était pourtant pas complètement dépourvue de fraicheur. C'est un vin à boire sans tarder à mon avis.

En savoir plus : www.lapassionduvin.c...

Rémy
20 Mai 2018 09:52 #1132

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 54
  • Remerciements reçus 11

Réponse de Quentin5 sur le sujet Domaine Gérard et Jean-Louis Chave

Bonjour,

J’ai lu plusieurs avis sur les saint Joseph 2013. Je n’ai qu’une bouteille et n’en beut pas me louper. Pensez vous qu’il faudrait encore attendre?
Autre question, savez vous ou l’on peut se procurer ces saint joseph que j’ai beaucoup de mal à trouver?
30 Aoû 2018 14:21 #1133

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 54
  • Remerciements reçus 11

Réponse de Quentin5 sur le sujet Domaine Gérard et Jean-Louis Chave

J’ai oublié de préciser que c’est une bouteille de rouge
30 Aoû 2018 19:14 #1134

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5861
  • Remerciements reçus 460

Réponse de sly14 sur le sujet Domaine Gérard et Jean-Louis Chave

Bonjour

Voici mon ressenti de la dernière 2013 que j'ai bu : www.lapassionduvin.c...

Cordialement
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Quentin5
01 Sep 2018 12:33 #1135

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1312
  • Remerciements reçus 1503

Réponse de Gerard58 sur le sujet Domaine Gérard et Jean-Louis Chave

Bonjour Quentin,

Goûté une seule fois le St Joseph 2013 de Chave, en début d'année. Pour moi pas de plaisir, vin fermé à double tour, toujours aussi dur le lendemain, sans doute à attendre quelques années.
Je l'avais goûté quelques mois plus tôt chez le vigneron et il était plus avenant (avant fermeture ? contexte ? ).
Ça n'enlève rien à la qualité d'ensemble exemplaire de la production du domaine. Si on veut un Saint Jo plus séducteur et abordable plus rapidement, il suffit d'aller quelques mètres plus loin à Mauves. Tout dépend de ce qu'on recherche.

Où résides-tu ?

Gérard
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Quentin5
02 Sep 2018 10:46 #1136

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 54
  • Remerciements reçus 11

Réponse de Quentin5 sur le sujet Domaine Gérard et Jean-Louis Chave

Bonjour Gérard,

J’habite en Alsace. J’ai donc accès à tout les gewurtz, riesling etc mais pour les rhones c’est une autre histoire :)
02 Sep 2018 13:14 #1137

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1006
  • Remerciements reçus 1389

Réponse de david84 sur le sujet CR: Domaine Jean-Louis Chave Hermitage blanc 2004

CR: Domaine Jean-Louis Chave Hermitage blanc 2004
Robe or vert.
Nez miellé sur la poire, la mirabelle et la cacahuète.
Bouche à l'attaque riche, pleine et harmonieuse, alliant un touché fin et un jus graissé, le tout laissant une empreinte pleine sans sensation de saturation, suivi d'une finale d'une persistance superlative.

David
LPV Vaucluse
08 Sep 2018 12:01 #1138
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84862
  • Remerciements reçus 11406
Bu entre Alamis

CR: Domaine Jean-Louis Chave, Hermitage rouge, 1998



Oliv
Bouche imbibé à 80% avec une petite saillie qui a dû un jour laisser passer une goutte.
Robe quasi identique à celle de la Mouline, un tout petit peu plus claire peut-être.
Alors qu’à l’ouverture, le nez était nettement plus muet que le Côte Rôtie, 4 heures plus tard à table, l’ensemble s’est posé sur de belles senteurs franches de fruits noirs frais, presque sur les fruits des bois, l’olive noir légèreet un ensemble thé fumé et poivré qui apporte une grande fraîcheur. Ça sent la belle syrah classique tout ça !
Mais c’est la bouche qui me convainc totalement, en particulier dans son mano à mano de style avec le Guigal.
Car à la première passe, le côté offert sexy froufrou de la Mouline prend le pas sur une certaine réserve austère qu’évoque l’Hermitage.
Mais le repas aidant, le vin gagne en allonge, en classe, en fraîcheur, prenant un côté froid mais plein assez génial de puissance motrice pour proposer, au final, un équilibre d’une extrême noblesse, à la fois aristocratique et pour autant irrésistible.
La présence en bouche me semble toute en verticalité et en puissance maîtrisée, d’une complexité de goûts remarquable et d’une tenue d’une toute grande classe et à peine sur un début de maturité.
La finale est brillante de persistance et de plaisir, jouissive sur l’exceptionnelle Côte de Bœuf au BBQ de Pélusse.
Magnifique !

Enzo
Nez très typé syrah en vendange entière, finement poivré/mentholé, complexe, qui bouge beaucoup dans le verre avec des notes d’encens. Superbe.
La bouche est fraiche et gourmande à la fois, plus droite que la Côte Rôtie et très juteuse avec une grande qualité de tannins également, tannins que l’on perçoit encore tant le vin parait encore assez jeune. Finale très longue sur les épices douces, très salivante et juteuse. Somptueux. Excellent (+).
23 Sep 2018 20:38 #1139

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 793
  • Remerciements reçus 849

Réponse de David Chapot sur le sujet Domaine Jean-Louis Chave, Hermitage rouge, 1998

Bu entre Alamis

CR: Domaine Jean-Louis Chave, Hermitage rouge, 1998



Enzo
Nez très typé syrah en vendange entière, finement poivré/mentholé, complexe, qui bouge beaucoup dans le verre avec des notes d’encens. Superbe.
La bouche est fraiche et gourmande à la fois, plus droite que la Côte Rôtie et très juteuse avec une grande qualité de tannins également, tannins que l’on perçoit encore tant le vin parait encore assez jeune. Finale très longue sur les épices douces, très salivante et juteuse. Somptueux. Excellent (+).


Et pourtant le vin est éraflé...
J'entends cependant tout à fait qu'on puisse avoir avec ce vin l'impression de vendanges entières par cette complexité, le côté mentholé. Et je pense comme Oliv que ce vin prend toute son expression à table, après une longue aération.
Belle bouteille c'est sûr; et les CR enthousiastes font toujours plaisir à lire.
23 Sep 2018 22:30 #1140

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck