Nous avons 1068 invités et 45 inscrits en ligne

Domaine Antoine Arena, Patrimonio

  • Messages : 317
  • Remerciements reçus 0

Cheesecake a répondu au sujet : Antoine ARENA et fils, courte dégustation au domaine

Excellent accueil de Madame ARENA en convalescence post-chirurgicale, le rendez-vous a été confirmé le matin même. Ni Antoine, ni ses fils ne sont présents. La dégustation se fait non pas en cave au niveau des cuves mais dans un coin près de la chaîne d'embouteillage. Ceux qui s'attendent à une dégustation bordelaise vont être déçus, personnellement, je m'en fous, le charme est même plutôt là pour moi.

CR: Domaine ARENA et fils, Hauts de Carco, Blanc, 2010.
Mise récente, 3 jours.
Robe claire, jaune pale.
Nez discret à l’ouverture sur les fleurs blanches, les agrumes, (citrons verts, oranges) et des notes de pierre à fusil. Le vin gagne beaucoup à l’aération et mériterait le carafage.
Bouche, attaque franche, d’emblée le vin se montre plus large et puissant que Carco, plus stricte aussi. Surtout si Carco est rond et suave, ici on sent une acidité vive, une rectitude et une plus grande minéralité en même temps qu’une puissance, une fougue, un dynamisme contenus comme le serait un étalon fougueux manager, retenu à la longe. C’est d’autant plus surprenant qu’après avoir dégusté le 2009, on s’attend à une explosion aromatique et au même choc. Pas du tout, le vin ne se livre pas, on est devant une esquisse, on entrevoit l’œuvre. Je comprends mieux la difficulté de goûter certains vins jeunes et comment il est possible de passer totalement à côté d’un beau vin « primeur ». Belle finale minérale sur le citron.

CR: Bianco Gentile 2010
Robe jaune pale,
Au niveau du nez, on est là sur un autre registre, on ressent des notes minérales, de pierre à fusil, de fumée
La bouche est franche, droite terriblement large et puissante, le caractère est ici nettement plus sudiste, la sensation d’alcool et les perceptions qui l’accompagnent tranchent avec Carco et Hauts de Carco. On sent des notes de fruits secs, d’amandes grillées et un registre minéral affirmé. Sur le plan aromatique et même dans sa construction le vin est plus massif, plus « vineux », plus monolithique. Surtout c’est son caractère trempé et sa typicité qui le distingue pour en faire un vin rare doté d’un gros potentiel et à oublier au moins 5 ans. Un T. beau vin blanc corsé que j’ai du mal à imaginer autrement qu’à table pour accompagner des viandes, des poissons goûteux et forts (thon, maquereaux, poissons et crustacés grillés tels que les gambas et la langouste, une soupe de poisson et sa rouille, des fromages puissants)

CR: Rouge Morta Maio, « cuvée 0 », 2010
Robe rouge rubis brillante
Le Nez est très expressif, pur, explosif sur le panier de fruits rouges, on pourrait penser au nez à un vin de bourgogne tiré du fût. C’est ici un vin de cuve aux notes naturelles boisées, avec un côté sauvage contrôlé et des épices orientales (poivre, muscade). Le nez évolue bien à l’aération sur des notes florales de violettes, de lys rouge.
En bouche le jus est extrêmement naturel, frais et digeste. Le vin est équilibré, nerveux et suave. Il nous est présenté par Madame ARENA comme un vin de soif. On la croit ! J’en ferais bien mon vin de table. La bouche est conforme à l’impression olfactive, sur la griotte, la grenadine, avec un côté herbacé sauvage. Longueur moyenne, la fin de bouche est un poil resserrée avec une astringence «rustique » voire à ce stade un soupçon sèche. Assez beau vin d’amis que je vois bien avec la charcuterie, les sauces tomates, les plats d’apéro ou la cuisine de famille de méditerranée.

CR: Rouge Morta Maio, 2009.
Robe rouge soutenue brillante à reflets sombres.
1er nez réduit, sur les fruits noirs, la tapenade, le graphite, avec un étrange côté grillé pour un vin rouge, (noisettes). Le nez est encore fermé, puis gagne à l’aération et livre des notes de violette et de réglisse.
L’attaque est franche, j’apprécie les sensations tactiles et le touché de bouche. Le vin hésite sans prétention entre finesse et puissance. Il a du mal encore à trouver son équilibre et la bouche tannique est austère. Si la matière est là traitée sans maquillage et le jus naturel, le vin construit autour du support acide est un vin aromatique et tannique de garde moyenne qui n’a pas la complexité de Carco encore moins de Grotte di sole. Un vin pour patienter sur ce millésime en attendant les deux autres.

On déguste alors une bouteille ouverte depuis …3 jours.
Là aucune trace de réduction ni d'oxydation, le vin est plus civilisé, plus posé. L’astringence est moins voire peu perceptible. Le registre est plus floral et le fruit plus noble. Le vin fort agréable apparait plus sincère et moins « brut de décoffrage ». Surprenante et rassurante expérience.

CR: Muscat 2010
Robe or clair jaune
Nez sucré envoutant sur la rose entre bouquet d’orient et confiture, le lychee aussi.
Belle texture en bouche, le vin est puissant, un rien chaleureux mais surtout un peu trop sur le sucre à mon goût sans être loukoum. Soit trop jeune, soit pas très équilibré, le style me parait différé de celui d’Antoine ARENA père dont le muscat était plus construit sur l’acidité (agrumes) et une amertume avec des sucres plus digestes.
Ici tant sur le plan aromatique que dans la « gestion » des sucres soit il y a un effet millésime soit un virage vers un goût qui sans être vulgaire me semble plus standard et commercial. Ce qui n’est pas le style de la maison !

Dégustation à suivre jeudi soir, cave Stromboni à Ajaccio....

En persévérant, j'arrive à me persuader qu’en tout homme il y a du bon. Il suffit de s’inspirer de la nature et des éléments.
En dernier recours, l’homme peut encore s’élever en levant le coude et sortir ainsi des pires labyrinthes.
#241

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 264
  • Remerciements reçus 1

mouvin a répondu au sujet : Bianco Gentile 2008 - Antoine Arena

CR: Bianco Gentile 2008 - Antoine Arena

La robe jaune paille est lumineuse et plutôt engageante pour la suite de la dégustation...

Le premier nez est assez discret : il se limite à quelques notes florales légères mais élégantes (tilleul, chèvrefeuille, acacia, camomille, fleurs du cerisier ...)
A l' "aréna"tion... euh, non, à l'aération donc (sorry, c'était plus fort que moi!), le bouquet se dévoile progressivement : on détecte tout d'abord des notes miellées et de cire d'abeilles...
Ensuite, on se balade dans le verger pour y cueillir des fruits blancs à noyau (pêches blanches gorgées de soleil)...
Des arômes de fruits secs s'additionnent également à cette ribambelle fruitée où s'ajoutent également des effluves d'agrumes bien mûrs (limes et pamplemousses roses).
Je vous épargne le couplet sur la minéralité sous-jacente, mais on détecte clairement des notes fumées et iodées qui rendent la corbeille aromatique assez complexe...
En se réchauffant, l'ananas et le coing viennent compléter cette farandole aromatique...

La bouche est agréable, équilibrée, et souple, sur un style onctueux et tendre tout en évitant l'écueil du caractère mielleux et doucereux, grâce notamment à sa palette aromatique rafraîchissante. Attention, néanmoins, à la température de service; dans son cas, il vaut mieux le servir assez frais, si le temps est estival...
On n'est pas ici sur un vin tranchant, bien entendu, mais ce vin avec du gras et de la chair risque bien d'encore gagner en complexité avec le temps, sur la gamme des fruits secs et sur des notes épicées (anis et poivre blanc perçus en rétro-olfaction).
En conclusion, un nectar au nez très subtil et à la bouche sudiste mais savoureuse, qui est sans doute encore perfectible si on lui en laisse le temps!

Cordialement, Mouvin.

Beaune journée à vous!
#242

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 330
  • Remerciements reçus 34

bis a répondu au sujet : Domaine Antoine Arena, Muscat du Cap Corse, 2009

CR: Muscat du Cap Corse, 2009

Le nez est très miellé avec un côté écorce d'orange, clémentine. Ca part aussi sur le sirop de sucre et laisse suggérer que le vin doit être très riche. En bouche, c'est effectivement le cas, on sent l'ananas, banane flambée et fruits rôtis. Néanmoins, je sens un déficit d'acidité qui rend ce vin un peu mou à la longue.

B

Karim
"In Vino Veritas"
#243

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 49
  • Remerciements reçus 0

AnthonyMartin a répondu au sujet : Re: Antoine ARENA Cuvée 0

Pour revenir à une discussion un peu plus haut, le CR: Patrimonio rouge cuvée 0, sans autre indication, existe aussi sur le millésime 2009.
Bouteille achetée ce printemps à Saint Florent et dégustée il y a 2 jours.

Fruité très agréable et tanins particulièrement soyeux. Acidité remarquable qui donne beaucoup de fraîcheur et longueur remarquable. J'ai adoré !

Je suis plutôt d'avis qu'il n'est pas nécessaire d'attendre trop longtemps pour boire ce vin. En tout cas je n'ai pas trouvé ce 2009 fermé.
#244

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1614
  • Remerciements reçus 355

rkrk a répondu au sujet : Antoine Arena Muscat du Cap Corse 2009

CR: Antoine Arena Muscat du Cap Corse 2009

A l'ouverture, le vin se présente d'une façon un peu excessive - certes très fruité (pêche) mais aussi très riche et marqué par l'alcool.

L'aération (bu sur une semaine ; bouteille gardée au refrigérateur) lui fait beaucoup de bien : sur les derniers verres je lui retrouve l'élégance aérienne qui m'avait tant séduit quand j'ai découvert cette cuvée avec le millésime 2001.

En termes de style, on est sur un Muscat de fruit, très parfumé mais sans complexité particulière. Mais cela reste un dessert fort agréable.

Ralf
#245

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 665
  • Remerciements reçus 2

drizzdodurden a répondu au sujet : Antoine Arena Patrimonio blanc Carco 2005

CR: Antoine Arena Patrimonio blanc Carco 2005

Nez développé, avec des notes minérales, citronnées, florales et épicées
En bouche, l'attaque est franche, on retrouve de la fraicheur et de la tension, la matière est belle
La finale est parfaitement équilibrée, avec une fine acidité, la longueur est quand à elle moyenne.

Pour conclure, nous sommes en présence d'un très bon vin, il lui manque un peu plus de complexité et de longueur pour en faire un grand vin. C'était ma dernière bouteille, mais ce vin se gardera encore sans problèmes quelques années...

Aurélien.
#246

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 62
  • Remerciements reçus 0

eqx a répondu au sujet : Antoine Arena Patrimonio Carco rouge 2007

CR: Antoine Arena Patrimonio Carco rouge 2007

Vin dégusté sur quelques charcuteries et fromages corses. Pas de carafage.

Vin très sombre qui laisse penser à un vin puissant.

A l'ouverture, nez animal et sur le fruit, l'ensemble étant malgré tout délicat. Le côté animal n'est pas trop marqué, juste ce qu'il faut pour éveiller la curiosité et aiguiser l'appétit.

En bouche : il y a de la matière mais des tanins assez fins. On retrouve les fruits rouges réhaussés par un côté acidulé qui confère au vin une grande buvabilité, de la gourmandise et écarte toute lourdeur, comme on peut l'avoir sur d'autres vins de l'appellation.

Le tout m'a apporté une grande satisfaction (très bon) et confirme que j'aime beaucoup ce que fait M. Arena aussi bien en rouge qu'en blanc.

Manu - amateur dégustateur .. et vigneron du dimanche
#247

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 164
  • Remerciements reçus 0

kv000 a répondu au sujet : Antoine ARENA - Vin de France 2009 Blanc

CR: Antoine ARENA - Vin de France 2009 Blanc

Robe : Or pâle
Nez : une dose franche de fruits blancs (pêche balnche), une touche d'agrumes et des notes de brioche et de pain grillé
Bouche : la bouche confirme le nez mais présente une acidité assez marqué qui peut paraitre trop prononcée
A noter que le vin s'améliore en montant un peu en température.
C'est très plaisaint comme ensemble.

Florian
#248

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1614
  • Remerciements reçus 355

rkrk a répondu au sujet : Antoine ARENA Patrimonio Hauts de Carco blanc 2008

CR: Antoine ARENA Patrimonio Hauts de Carco blanc 2008

Une cuvée récente issue de jeunes vignes de Vermentino

Dès le premier nez, on reconnaît le vin "nature" (= peu soufré) avec ces notes de pommes et de coing (A. Arena appelle cela des notes "pré-oxydatives" - voir fiche CP) . Mais c'est riche, mielleux, frais, complexe et donc plutôt réussie même si c'est un peu lourd. Après, pour la typicité du terroir et du cépage, il faut chercher ailleurs.

En bouche, on est sur le même registre avec un superbe équilibre entre le fruit très mûr et la fraîcheur anisée avec un belle persistance. Très bien

Ralf

PS: je ne l'attendrais pas.
#249

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1614
  • Remerciements reçus 355

rkrk a répondu au sujet : Antoine ARENA Patrimonio Carco rouge 2007

CR: Antoine ARENA Patrimonio Carco rouge 2007

Nez d'abord très fruité (sur le cassis "Berthillon" ) - le soir, il se présente d'une façon plus animale, plus fumée au nez.
En bouche, par contre, le vin est aussi fruité le soir qu'à midi, très gourmand mais un peu "primeur", avec une belle acidité et des tannins assez fermes. Belle persistance sur le cassis.
Conclusion: encore un vin assez "nature" avec son fruité très primaire mais très gouleyant. B/TB
Ralf

PS: Le vin a pas mal de gaz mais ce n'est pas gênant (et on peut s'amuser à secouer la bouteille comme un coca) :)-D.
#250

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2225
  • Remerciements reçus 80

oenoJB a répondu au sujet : Re: Antoine ARENA Patrimonio Hauts de Carco blanc 2008

rkrk écrit: notes de pommes et de coing (A. Arena appelle cela des notes "pré-oxydatives")


Honnètement, sur ce coup la, j'ai bien rigolé (ca fait un peu "plaidoirie de bas-étage" de la part du vigneron, que je respecte par ailleurs pour l'ensemble de son oeuvre :D).

Bref, Ralf, une question : A la lecture de ton CR, on a l'impression que en bouche toutes ces notes désagréables (enfin, pour moi) ont disparues, laissant la place à du fruit mur bien équilibré. Donc plus de notes "pré-oxydatives"... Peux tu le confirmer ? Ne serait ce pas de la réduction dans ce cas ?
#251

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1614
  • Remerciements reçus 355

rkrk a répondu au sujet : Re: Antoine ARENA Patrimonio Hauts de Carco blanc 2008

Non, en bouche on était sur les mêmes notes aromatiques. Elles n'étaient déjà pas désagréables au nez (cela donnait juste une impression de mollesse) mais elles étaient mieux équilibrées en bouche grâce à la fraîcheur du vin.

La réduction, pour moi, c'est plus des notes grillées, de cacahuètes etc. que l'on retrouve souvent dans les Bourgogne.

Ralf
#252

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 317
  • Remerciements reçus 0

Cheesecake a répondu au sujet : Re: Antoine ARENA Patrimonio Hauts de Carco blanc 2008

Bonsoir rkrk,

Pouvez-vous nous expliquer en quoi "Haut de Carco" n'est pas représentatif du terroir et du cépage?

Quels sont selon vous les critères qui font qu'un vin exprime le terroir à Patrimonio? Et par la même le cépage qui fait Haut de Carco...et une bonne partie des vins blancs corses?

Personnellement, je pense qu'en effet Antoine Arena ne fait pas des vins de cépages, sur ce point nous sommes en parfait accord.... s'il fallait chercher ailleurs!

Un cake

En persévérant, j'arrive à me persuader qu’en tout homme il y a du bon. Il suffit de s’inspirer de la nature et des éléments.
En dernier recours, l’homme peut encore s’élever en levant le coude et sortir ainsi des pires labyrinthes.
#253

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 317
  • Remerciements reçus 0

Cheesecake a répondu au sujet : Re: Antoine ARENA Patrimonio Hauts de Carco blanc 2008

Bonsoir rkrk,

Maintenant, "Haut de carco", encore plus que carco est assez déroutant jeune.

Passés Chez Stromboni, nous avons goûté Haut de Carco 2009, ramené par un client qui avait trouvé une déviation aromatique au nez.

Le jeune caviste a hésité à nous faire goûter le vin que j'avais repéré. A titre presonnel, je n'avais jamais dégusté Haut de Carco. Après l'avertissement du caviste, nous avons à 3 regoûté le vin qui après aération prolongée dans le verre se présentait merveilleusement bien.

Le CR figure dans I vignu corsu.

Pour le terroir, il suffit de se rendre devant la maison d'Antoine Arena, et l'on voit alors le haut de carco qui prolonge Carco en haut de pente.
C'est haut carco, oh c'est haut! Pour ne pas dire vertigineux sur le coteau qui s'élève au dessus de la route qui mène à Saint Florent.

Je pense que les vins blancs d'Antoine Arena doivent être impérativement décantés jeunes. Ce sont des vins difficiles à apréhender la première année, avec un nez retenu, du gras et une rondeur quasi suave qui pourraient faire penser à des sucres résiduels, c'est loin d'être toujours le cas; sauf à procéder d'une intention : une cuve de Carco 2004 et des essais de Vendanges tardives.

Aussi, la fraicheur et l'acidité du fruit n'apparaissent qu'après une franche aération ou 2/3 années de garde. Quant à la tension et la minéralité des vins d'Antoine Arena, elles ne s'expriment qu'après 5 à 7 ans de garde minimum. Qui les garde aussi longtemps pour les apprécier alors à leurs justes valeurs? il en va de même pour les grands blancs du cap, ou de Sartène...

En persévérant, j'arrive à me persuader qu’en tout homme il y a du bon. Il suffit de s’inspirer de la nature et des éléments.
En dernier recours, l’homme peut encore s’élever en levant le coude et sortir ainsi des pires labyrinthes.
#254

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2225
  • Remerciements reçus 80

oenoJB a répondu au sujet : Re: Antoine ARENA Patrimonio Hauts de Carco blanc 2008

Merci Ralf pour la clarification.
#255

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1614
  • Remerciements reçus 355

rkrk a répondu au sujet : Re: Antoine ARENA Patrimonio Hauts de Carco blanc 2008

Cheesecake écrivait:
> Bonsoir rkrk,
>
> Pouvez-vous nous expliquer en quoi "Haut de Carco" n'est pas représentatif du terroir et du cépage?

Pour moi, dans ce vin, le type de vinification prime ce qui fait que ce vin aurait pu être tout à fait un Chenin de la Loire ou un Chardonnay du Jura fait de la même façon.

Maintenant j'aurais pu dire la même chose de la cuvée Baron G du Château de Bellet (2008) très marqué par son élevage et qui rappelait surtout la Bourgogne.

Je n'ai pas de vision figée du blanc de Corse, mais j'ai quand même bu un certain nombre, dont des Carco d'Arena, et j'ai gardé une image de fruité plus pur et plus frais.

Ralf
#256

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 317
  • Remerciements reçus 0

Cheesecake a répondu au sujet : Re: Antoine ARENA Patrimonio Hauts de Carco blanc 2008

Ralf,

Votre réponse établit les limites de certains points de vue...des connaissances aussi.

Devons nous comprendre que Haut de carco est un vin dominé par l'élevage?:S

Je ne sais que vous répondre puisque je ne vous comprends pas d'avantage que vous ne semblez connaitre le cépage Vermentino, le terroir de patrimonio, (loin d'être uniforme) et l'approche du viticulteur en question.

La Corse représente pour bon nombre de professionnels "La" région de prédilection pour l'expression du Vermentino. Elle donne en ce milieu assez souvent des vins frais, fruités et avec une belle acidité dans leur jeunesse; de la minéralité tendue ou enveloppée dans une matière riche avec l'âge. (En corse prédominance de granit, des terroirs calcaires, plus rares sont les sols argilo-calcaire, je ne parle pas de la côte orientale et des vins de plaine)

"Haut de Carco", la parcelle est calcaire, en haut de coteau.

La vinification? Pour Antoine Aréna, il convient de parler justement d'accompagnement chez un des vignerons les moins interventionnistes de Corse.

En Corse, et avec Antoine Aréna, nous sommes loin de l'uniformité des expressions et des goûts, c'est ce qui fait que cela reste un des plus beaux vignobles abordables de France avec une grande qualité ignorée parfois pour ses vins blancs notamment.

En persévérant, j'arrive à me persuader qu’en tout homme il y a du bon. Il suffit de s’inspirer de la nature et des éléments.
En dernier recours, l’homme peut encore s’élever en levant le coude et sortir ainsi des pires labyrinthes.
#257

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1614
  • Remerciements reçus 355

rkrk a répondu au sujet : Re: Antoine ARENA Patrimonio Hauts de Carco blanc 2008

>
> La vinification? Pour Antoine Aréna, il convient de parler justement d'accompagnement chez un des vignerons les moins interventionnistes de Corse.

Pour être brutal et injuste (car j'ai bien aimé le vin), c'est exactement le manque d'intervention (ou de S02) qui fait que les choix de vinification dominent le reste - vive le soufre (à dose raisonnable !) - on est sur la passion du vin et non sur la passion du cidre et du jus de raisin [size=x-small](j'ai l'impression de faire mon Bettane ;) ).[/size]
#258

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 163
  • Remerciements reçus 0

syl20bt1 a répondu au sujet : Antoine ARENA - Patrimonio - Carco - Blanc - 2009

CR: Antoine ARENA - Patrimonio - Carco - Blanc - 2009

Robe :Belle robe limpide, intense et très brillante – Jaune pâle avec des reflets un peu verts.

Nez : Nez très agréable – ouvert, fin et élégant – Très belle richesse aromatique -Sur des arômes frais et floraux (Fleurs blanches, tilleul, et fleur d’acacia), les agrumes (Citron et écorce d’orange), les fruits exotiques (ananas), une pointe végétale (thé vert), quelques épices (cannelle) et une grande minéralité (Pierre à fusil)

Bouche : Bouche très agréable, ample avec une belle allonge soyeuse – Le vin ne manque pas de vivacité, même si une « douceur » inhabituelle est un peu perturbante. C’est très bien équilibré – La bouche est puissante, mais élégante et racée. Bonne longueur mais sans être interminable par contre.

Conclusion : Très belle découverte avec ce Carco blanc du Domaine Antoine Arena. Je suis impressionné par la qualité du travail effectué dans ce domaine. Précision, richesse, tension, gourmandise, digestabilité. Tout est parfaitement en place dans les vins d’antoine Arena. Ce Carco 2009, très minéral, est en enchantement pour les narines et le palais. Beaucoup de richesse, une palette aromatique impressionnante de fruits, d’épices, de fleurs et de cailloux. On sent toute la force et la complexité du terroir à chaque gorgée.

Sylvain
Blog vin : Décalé - Esthète et épicurien
#259

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2523
  • Remerciements reçus 788

bertou a répondu au sujet : Re: Antoine ARENA Patrimonio Hauts de Carco blanc 2008

Je ne suis pas un spécialiste des vins corses, mais je connais bien le cépage vermentino via de nombreux vins italiens.
Lors de mon périple en Corse ce début d'automne, j'ai effectué une pause sur Patrimonio et discuté longuement avec Mme Arena et quelqu'un du domaine Yves Leccia.

Au vu de mes dégustations, je n'est pas trouvé les vins d'Antoine Arena marqué "nature". En discutant avec Mme Arena, elle nous a bien expliqué que le domaine travaille en biodynamie, et qu'il est peu interventionniste en cave mais le SO2 n'est pas banni. Il est utilisé faiblement mais les vins sont protégés.
En outre je n'ai pas ressenti les vins 2010 Biancu Gentile, Haut de Carco et Carco marqués par l'élevage (ils avaient été ouvert le matin). Il y a une odeur dans la cave des Arena qui rend la dégustation difficile, il faut se concentrer, j'ai pu donc zapper des odeurs.
Pour Haut de Carco, pas assez d'expériences mais la différence entre Carco et Haut de Carco saute aux yeux et le sol plus calcaire, l'altitude donne un vin plus tendu avec une aromatique plus fraiche. Le cépage reste derrière.

Pour le vermentino, j'ai beaucoup aimé les vins corses. Je n'ai pas goûté les meilleurs italiens mais dans de nombreux cas, on ressent du fruit, du fruit et rien d'autre. Je ne demande qu'a gouter des vins ambitieux italiens avec ce cépage. En Corse, ce que j'ai goûté a plus de profondeur, complexité. Et il y a une différence importante entre les différents vins d'un producteur et entre producteurs mais il y a toujours un fil rouge conducteur.

Je rejoins Cheesecake dans ses éclaircissements et impressions.
#260

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 317
  • Remerciements reçus 0

Cheesecake a répondu au sujet : Re: Antoine ARENA Patrimonio Hauts de Carco blanc 2008

Voila, l'explication est limpide et argumentée.

Elle a le mérite de rétablir une part de vérité.

Les vins d'Antoine Arena contrairement à ce qui s'écrit parfois sont bien protégés en SO2. Quand ils ne le sont pas comme c'est le cas de Morta Maio zero, en rouge, cela est précisé au domaine. Maintenant on ne va pas leur reprocher de ne pas avoir la main lourde en matière de Souffre!

Par rapport au Bio et à la biodynamie, aucune mention ne figure sur les bouteilles. Sans doute parce que le domaine veut s'éviter de s'enfermer dans les dogmes et aussi dans des contraintes administratives. Je n'avais pas le souvenir que ce soit même quelque chose de franchement revendiqué et Madame Arena peut vite être exaspérée par les modes écolos bobos et les intégristes du bio.

Bravo à Bertrand qui nous sort des discussions de salon, car face aux contradictions de rkrk et d'autres sur ce fil, parfois plus interessés par la posture consistant à verser dans la polémique stérile au détriment de la connaissance et de la confrontation, j'avais atteint mes limites;)

En persévérant, j'arrive à me persuader qu’en tout homme il y a du bon. Il suffit de s’inspirer de la nature et des éléments.
En dernier recours, l’homme peut encore s’élever en levant le coude et sortir ainsi des pires labyrinthes.
#261

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18189
  • Remerciements reçus 1830

mgtusi a répondu au sujet : CR: Antoine ARENA Patrimonio Grotte di Sole rouge 2007

CR: Antoine ARENA Patrimonio Grotte di Sole rouge 2007

Bouteille dégustée ce dimanche pour accompagner une tchouchouka un peu fade :D.

Le vin a été carafé la veille. La robe est brillante, d'un joli grenat foncé.

Le nez est ouvert et dévoile des effluves animales et des parfums de garrigue.

La bouche est superbe, précise et large, le caractère sauvage du vin fait l'unanimité !

Belle bouteille qu'il faut boire maintenant avant que le vin ne se civilise trop !

Michel
#262

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 317
  • Remerciements reçus 0

Cheesecake a répondu au sujet : Re: Antoine ARENA Patrimonio Grotte di Sole rouge 2007

Les 2007 Carco et Grotte di Sole ont été vinifié par les deux fils d'Antoine Arena.

Sur cuve, il ne voit pas pas le bois, ce dernier était splendide, un modèle de pureté et d'élégance.

Je pense que ce côté sauvage est un stade pour ce vin qui aura plusieurs vies. Michel, je comprends votre point de vue, pourquoi attendre quand le vin se goûte si bien aujourd'hui mais la garde vous permettra aussi de l'apprécier dans d'autres registres. Vous risquez juste d'aller de (bonnes) surprises en surprises.

J'avais passé commande pour ces 2007, à force d'attendre, ils me sont passés sous le nez....heureusement pas les blancs.

NB: Cet été, j'ai pu constater que les fils d'Antoine s'essayent désormais à des élevages sous bois pour les rouges...A suivre.

En persévérant, j'arrive à me persuader qu’en tout homme il y a du bon. Il suffit de s’inspirer de la nature et des éléments.
En dernier recours, l’homme peut encore s’élever en levant le coude et sortir ainsi des pires labyrinthes.
#263

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4203
  • Remerciements reçus 672

HERBEY 99 a répondu au sujet : Re: Antoine ARENA Patrimonio Grotte di Sole rouge 2007

Bonjour
Michel tu as été plus prompt que moi à "dégainer" un commentaire. Je connais un peu les rouges du domaine et nettement davantage les blancs que pour ma part je place assez haut dans la "hiérarchie" des vins blancs sudistes.
Ce rouge carafé une bonne douzaine d'heures s'est révélé excellent dans un registre sauvage avec tout de même une tenue et une classe évidentes pour tous les convives. il aurait facilement pu accompagner un gibier.
Je serais curieux de goûter ce vin dans quelques années...
bonne journée

R
#264

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 27
  • Remerciements reçus 0

zarathoustra a répondu au sujet : CR: Antoine Arena - Carco rouge 2007

CR: Antoine Arena - Carco rouge 2007

Ouvert ce vin hier sur un magret de canard aux figues.

Assez déçu. Le "nez" ne semblait pas sortir du verre et en bouche il semblait un peu comprimé, il ne s'étalait pas. Pas désagréable, pas de tanins agressifs mais il m'a semblé assez muet, y compris après un carafage.
Peut-être était t-il fermé? Je ne connais pas le potentiel de garde de ce genre de vin. Peut-être aurais-je dû le carafer longuement. J'avoue préférer généralement ouvrir le vin 24h à l'avance plutôt que de carafer (un carafage qui flingue ta bouteille c'est irattrapable)

P.S.
Désolé mais je ne rentre pas dans les descriptions du genre arômes de blablabla car je ne me sens pas capable.
#265

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1614
  • Remerciements reçus 355

rkrk a répondu au sujet : Antoine ARENA Morta Maio Patrimonio 2007

CR: Antoine ARENA Morta Maio Patrimonio 2007

Il faut certainement éviter de boire les vins rouges du domaine trop jeunes : le vin, très réduit (sueur de biche) le premier jour, se revèle sur un beau fruit noir le deuxième jour - l'aération a fait son oeuvre. Mais les tannins, dignes d'un Madiran, ne se sont pas fondus et restent très vifs. En milieu de bouche, le vin est d'un fruité noble et profond mais c'est quand même difficile à boire. Apogée dans cinq ans ?

Ralf
#266

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 568
  • Remerciements reçus 61

Jon1 a répondu au sujet : Re: Antoine ARENA Morta Maio Patrimonio 2007

rkrk écrivait:
> Antoine ARENA Morta Maio Patrimonio
> 2007

>
> Il faut certainement éviter de boire les vins
> rouges du domaine trop jeunes : le vin, très
> réduit (sueur de biche) le premier jour, se revèle
> sur un beau fruit noir le deuxième jour -
> l'aération a fait son oeuvre. Mais les tannins,
> dignes d'un Madiran, ne se sont pas fondus et
> restent très vifs. En milieu de bouche, le vin est
> d'un fruité noble et profond mais c'est quand même
> difficile à boire. Apogée dans cinq ans ?
>
> Ralf

Entierement d'accord avec votre commentaire Ralf.

Nous avons bu ce même vin avec LPV92 au printemps dernier. J'avais été scotché (pour ne pas dire asseché) par les tanins. J'ai noté de ne pas toucher aux prochaines bouteilles avant 2015. Par contre, il y avait de la matière et un mélange d'arômes de gibier/airelles qui pourrait faire de cette bouteille un bon compagnon des repas de fêtes dans quelques années.

J'on/Arnaud

J'on / Arnaud "LPV92 - Les ptits crachoirs"
#267

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 27
  • Remerciements reçus 0

zarathoustra a répondu au sujet : Antoine Arena - Carco rouge 2007

rkrk
Antoine ARENA Morta Maio Patrimonio 2007
samedi 07 janvier 2012 21:11:56

"Il faut certainement éviter de boire les vins rouges du domaine trop jeunes : le vin, très réduit (sueur de biche) le premier jour, se revèle sur un beau fruit noir le deuxième jour - l'aération a fait son oeuvre. Mais les tannins, dignes d'un Madiran, ne se sont pas fondus et restent très vifs. En milieu de bouche, le vin est d'un fruité noble et profond mais c'est quand même difficile à boire. Apogée dans cinq ans ?"

Ah! Merci! Je n'ai donc pas rêvé il était bien fermé. Je ne pensais pas qu'un Patrimonio, même d'Arena nécessitait autant de garde. Apogée dans 5 ans ça lui fait 10 ans de cave quand même.
Heuuu... Je sais que c'est pas le bon fil mais le Clos Canarelli 2009 (Figari) faut aussi lui coller 10 piges?!
#268

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 317
  • Remerciements reçus 0

Cheesecake a répondu au sujet : Re: Antoine Arena - Carco rouge 2007

Bonsoir,

Pas sûr que les tannins de Morta Maio 2007 s'affinent avec le temps, pour plusieurs raisons.

D’abord, le cépage rouge de Patrimonio est le Nielluciu. Il est adapté aux sols calcaires. C’est un cépage qui donne des vins denses sur ce magnifique terroir de Patrimonio. Des vins structurés autour des tannins, fruités et épicés.

Le millésime 2007 est un grand millésime pour la région nord de la Corse. Les deux terroirs cultivés par Antoine Aréna, Carco, et grotte di Sole, sont sûrement les plus qualitatifs. Carco est le terroir le plus calcaire. Grotte di sole, argilo calcaire garantit des vins de grande garde. Goûtés au domaine, en cuve, grotte di sole 2007 en rouge est un vin absolument somptueux. Carco est fin et délicat, immédiatement sur le fruit. Ces cuvées ont été vinifiées en 2007 par les fils d’Antoine.

Par ailleurs, la plupart des vignes qui entrent dans la constitution de Morta Maio sont situées à proximité de la route de Saint Florent à Patrimonio, en bas de coteau. Elles jouxtent le site d’Orenga de Gaffory. Sans trop m’avancer, les rendements des vignes sur ces parcelles y sont certainement plus élevés que les deux autres terroirs. En effet, Morta Maio est une sélection de jeunes vignes. Les vins présentent des tannins plus présents, plus rustiques et plus sauvages.
Si le temps permettra aux tannins de se fondre un peu, il ne faut pas en attendre que la sévérité de la trame tannique fasse place à un vin en dentelles.

Morta Maio en 2010 ne donnait pas cette impression d’astringence, la cuvée sans souffre s’exprimant encore d’une toute autre manière (voire CR supra sur ce fil).

Pour ce qui est des vins du Clos Canarelli, Le cépage Sciacarellu est le cépage roi en rouge. Il est parfaitement adapté aux terroirs granitiques. Il donne des vins plus souples, fruités aux belles notes sauvages et végétales.

Aussi, les vins des deux domaines sont difficilement comparables, encore plus sur deux millésimes différents comme 2007 et 2009 ce dernier n’est pas un très grand millésime en Corse. De plus l’approche est plus technique à mon avis sur le Clos Canarelli, les vins d’un autre style, plus civilisés et cadrés. On peut apprécier l’un ou l’autre domaine et même se satisfaire des deux selon l’occasion.

En persévérant, j'arrive à me persuader qu’en tout homme il y a du bon. Il suffit de s’inspirer de la nature et des éléments.
En dernier recours, l’homme peut encore s’élever en levant le coude et sortir ainsi des pires labyrinthes.
#269

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 27
  • Remerciements reçus 0

zarathoustra a répondu au sujet : Antoine Arena

Intéressantes toutes ces précisions, merci. Je connais assez mal les vins de la subime ile de Corse.
Si je saisis bien la cuvée Morta Maio issue de vignes jeunes et en bas de coteau (à coté d'Orenga de Gaffori c'est pas franchement un compliment...) est une gamme putôt moins qualitative que Carco. Pourtant si mes souvenirs sont bons ces deux cuvées sont vendues exactement au même prix (18,90eu).
#270

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck