Nous avons 1473 invités et 86 inscrits en ligne

Domaine Sylvie Esmonin, Gevrey-Chambertin

  • Messages : 2919
  • Remerciements reçus 1169

tonioaja a répondu au sujet : CR: Battle Bourgogne X Languedoc devant un agneau de 8h !

CR: Battle Bourgogne/Languedoc sur un agneau de 8h ...

Cela faisant quelques temps que je disposais d'une bouteille de Bourgogne de renom et j'attendais la venue de mes parents pour l'ouvrir.
Ce fut chose faite le week-end end dernier, et j'ai décidé en parallèle de déboucher également la cuvée Nuit Grave du Mas des Chimères 2013 , qui accompagne l'agneau à merveille.



Nuit Grave 2013, débouchée 48h à l'avance et carafes 2h avant service.
Gevrey Chambertin 2005 Sylvie Esmonin.
Ouverture le matin pour le soir puis caravane d'une heure 30 avant service.

Comme toujours, le Nuit Grave est un vin serré à l'ouverture, et demande beaucoup d'aération. Surprise pour le Gevrey qui a eu du mal, à se desserrer.



L'agneau est servi, nous commençons avec le Nuit Grave.
L'accord est parfait selon moi, c'est un vin sanguin et juteux qui malgré sa finesse ne se laisse pas mener par l'agneau. Toujours cette aromatique de violette et de petits fruits noirs au nez, avec des touches de garrigue et de cacao.

La bouche est suave et les tannins ont profité de la grosse aération, l'acidité rafraîchit la matière et la gourmandise est vraiment superbe.



Nous passons au Sylvie Esmonin Gevrey Chambertin 2005. La robe est plus sombre comparé au Mas des Chimères.
Le nez est complexe et les arômes de sous bois comment à se manifester, des notes de champignon, avec ce côté très noir, presque goudronné, sur fond de menthol et d'autres notes végétales présentes.

En bouche, la bouche est pleine de finesse malgré la matière dense et riche. Rien à voir avec ce même vin après ouvrrture, qui était tout en puissance avec des tannins très asséchant.
Malgré le toucher de bouche agréable, ce vin reste assez froid, presque austère et manquant clairement de gourmandise comparé à son voisin.
L'aromatique reste sur le cassis peu évolué, des notes végétales assez nettes et qui me dérangent un peu, avec un élevage vanillé qui ressort encore et qui masque le fruit de manière assez évidente.

Belle découverte que ce Gevrey Chambertin 2005 du domaine Sylvie Esmonin, mais pour presque 4 x plus cher que le Nuit Grave, il n'y a clairement pas photo car ce style de Pinot Noir assez froid et austère me laisse un peu de marbre, même si je conçois qu'il puisse plaire à un grand nombre d'amateurs.

Un très joli repas et de très beaux vins !
#481
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jclqu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1400
  • Remerciements reçus 245

jclqu a répondu au sujet : Battle Bourgogne X Languedoc devant un agneau de 8h !

Pour rester sur des prix équivalents il faudrait comparer avec le bourgogne générique ou la cuvée Sylvie du domaine Esmonin, sur des millésimes plus récents, sur le fruit.

Mais j'entends bien que tu as le droit de préférer Ms des chimères hein ;)

JC
LPV Lutèce
#482

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2919
  • Remerciements reçus 1169

tonioaja a répondu au sujet : Battle Bourgogne X Languedoc devant un agneau de 8h !

Salut JC,
En comparaison, le bourgogne de chez cachat en 2015 était top !
#483
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jclqu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3315
  • Remerciements reçus 2476

starbuck a répondu au sujet : CR: Sylvie Esmonin Gevrey Chambertin 2010

CR: Sylvie Esmonin Gevrey Chambertin 2010

Une robe très profonde qui laisse à penser que la matière ne sera pas fluette.
Un nez déjà bien ouvert et d'une grande richesse.
De la cerise noire, des mûres et une pointe mentholée très appréciable qui complexifie le tout.
Nous sommes bien au dessus des vins qui se contentent simplement de pinoter avec un peu de griottes
Depuis mon passage au domaine, je sais qu'elle fait évoluer le % de vendange entière en fonction de la qualité du millésime.
A mon avis sur 2010 le % devait être plus élevé qu'en moyenne.
En bouche la matière est au rendez-vous avec une structure imposante à ce niveau d'appellation.
Une acidité idéale porte le vin sans qu'aucun amers trop prononcés ne viennent perturber la dégustation
Les tannins sont soyeux et même si le vin n'a pas une amplitude très imposante, je me dis que j'ai la chance de boire un des meilleurs village "d'entrée de gamme" que j'ai connu jusqu'à ce jour.
La finale est belle et laisse imaginer en rêvant que le Clos St Jacques doit être magnifique dans ce grand millésime

Edit: Renseignement pris directement au domaine, le Gevrey est à 10% de vendanges entières et le VV à 59%

Sylvain
#484
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jclqu, Pins

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 305
  • Remerciements reçus 30

lugdunum a répondu au sujet : Sylvie Esmonin Gevrey Chambertin 2010

hello,
Merci pour ce CR. J'ai touché au Clos St Jacques 2010 pour la 1ère fois il y a 10j. J'avoue avoir été un peu déçu. La matière est belle, l'équilibre entre puissance, velouté de texture et tension est au rdv mais j'en attendais un peu plus en terme de volume de bouche et de persistance. Par ailleurs l'aromatique est (à ce stade d'évolution du vin) un peu monolithique et trop marqué par l'élevage. On ressent ce côté léger caramel boisé au nez et en fin de bouche, tout cela au détriment du fruit qu'on a du mal à voir pointer son nez.
C'est certes bon mais pas exceptionnel
A suivre donc
#485

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 774
  • Remerciements reçus 606

Pins a répondu au sujet : Sylvie Esmonin Gevrey Chambertin 2010

Lugdunum, bu trop tôt ce CSJ, je pense.

Christophe
#486

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 305
  • Remerciements reçus 30

lugdunum a répondu au sujet : Sylvie Esmonin Gevrey Chambertin 2010

Salut Christophe,
Complètement d'accord avec toi. Mais avec une telle emprise de l'élevage et un fruit en retrait je me pose quand même la question si ça évoluera favorablement.
Max
#487

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 774
  • Remerciements reçus 606

Pins a répondu au sujet : Le millésime 2016 chez Sylvie Esmonin

CR: Le millésime 2016 chez Sylvie Esmonin.

C’est toujours avec un souvenir famillial que je me rends au domaine de Sylvie, et la rencontre est toujours aussi amicale.
Les 2016 sont vraiment de haut-vol, je caractériserai les vins avec une belle matière, et une superbe fraicheur.
Dégustation faite sur cuve.

Côte-de-Nuits-Village:
Vin soutiré depuis 5 jours.
Légèrement trouble avec des lies fines, le nez n’est pas en place, ce n’est pas net.
En bouche, belle matière sur les fruits noirs, c’est rond et accessible. Fraicheur et côté facile d’un pinot noir.

Gevrey-Chambertin:
Vin soutiré depuis 10 jours. 30% de vendange entière dans cette cuvée.
Assez expressif au nez. Soyeux, gourmand, beau fruit rouge caractérise la bouche avec un floral envahissant sur cette pivoine que j’adore.
Les tanins sont déjà bien polis, le jus de ce vin est doucereux, équilibré et bien friand. La finale est fraiche et pure. Très bien.

Gevrey-Chambertin cuvée Vieilles Vignes (60 ans de moyenne d’âge):
Vin soutiré depuis 15 jours. 50% de vendange entière dans cette cuvée.
Nez engagent sur les épices. En bouche, la matière est bien présente sur les fruits noirs, cassis, la mûre. Belle expression de la Vieilles Vignes qui se démarque bien du vin précédent. L’élevage est légèrement perceptible mais pas dérangeant.
A noter que Sylvie utilise des fûts avec chauffe moyenne provenant de chez Dominique Laurent et de la Tonnellerie Rousseau. Ce vin est bien né, et ira loin. La finale est très longue. Très joli vin. Excellent.

Gevrey-Chambertin 1er Cru «Clos-Saint-Jacques »:
Vin soutiré depuis 15 jours. 100% fût neuf et 60% de vendange entière dans cette cuvée.
Nez boisé, vanillé pas en place. Par contre en bouche, et ben, y’a du jus…
Une main de fer dans un gant de velours comme dirait l’autre… Les tanins enveloppent cette bouche puissante avec un clac en milieu de bouche et une finale superbe d’expression. La cerise noire, charnu, mais pas confituré est de belle composition, avec une sapidité, une fraicheur déconcertante... grand vin.
Le millésime 2016 sera de la même veine que 2010 chez Sylvie, enfin d’après ce que j’ai dégusté ce jour-là.

Nous goutons un tout jeune bébé, et comme je suis là pour récupérer mes 2015, voilà un :
Gevrey-Chambertin 1er Cru «Clos-Saint-Jacques » 2015:
100% fût neuf et 85% de vendange entière dans cette cuvée.
Mise en bouteille en Avril 2017, le nez est subtil sur les fruits noirs. La bouche est mure, concentré sur la cerise moire avec une concentration tip top.
On croque dans une pâte de fruit, un fruit très mur, mais pas confituré, des fruits avec une juste maturité.
Bien heureux ce qui pourrons déguster ce vin dans quelques années…

Nous abordons le millésime 2017, le chai est rempli, 35 pièces de CSJ, cela fait du bien. Les tonneaux sont propres comme s’ils étaient tous neuf, alors que certains sont de 4 ou 5 vins. Sylvie met un point d’honneur à tenir ses tonneaux dans un état impeccable, ceci démontre bien le perfectionnisme, ce qui se traduit dans ses vins.

Next. La pipette est plongée dans un Fût provenant de la forêt de Tronçais de Dominique Laurent, nous gouttons un :
Gevrey-Chambertin 1er Cru «Clos-Saint-Jacques » 2017:
Nez réduit sur les fruits rouges, la malo n’étant pas encore faite bien évidement, on est sur du jus de cerise, de groseille, ça se goute bien.
Je perçois un boisé notable en fin de bouche, mais jusque-là rien d’anormal à ce stade de l’élevage.
Il me tarde déjà l’année prochaine pour découvrir ce millésime tenant toute ses promesses.

Il est tant de nous quitter aprés plus de 2 heures en cave.
Bravo pour le travail accompli car la gamme est très bien faite, et merci une fois de plus pour l’accueil et la gentillesse. ::dance::

Christophe
#488
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, joel, Super-Pingouin, Vougeot, Frisette, starbuck, jclqu, SOK, DaGau

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3315
  • Remerciements reçus 2476

starbuck a répondu au sujet : Le millésime 2016 chez Sylvie Esmonin

A mon tour de donner mes impressions pour notre deuxième visite de la journée après un passage chez Dominique Laurent.
A une semaine près j'aurais pu faire la connaissance de Pins, ce sera peut-être pour une prochaine fois.
Comme l'année dernière nous serons accompagnés par un autre allocataire du domaine.
Ne pouvant se permettre de recevoir à tout moment, Sylvie Esmonin regroupe les visites et c'est aussi bien ainsi car cela permet d'échanger nos impressions.
J'ai ainsi appris que cet habitué du domaine commence seulement ses Côtes de Nuits village 2009
Encore un qui doit avoir une belle cave !

La photo du Clos St Jacques de l'année dernière ayant été effacé en raison de l'attaque virale subie par le forum, je la poste à nouveau ainsi que celle de cette année.
Nous sommes légèrement décalés en saison mais il est frappant de voir qu'il est facile de distinguer les 5 vignerons.
Les vignes du domaine Fourrier qui étaient les dernières encore vertes l'an passé sont cette année les seules à ne pas encore perdre leurs feuilles.
A mon avis elles doivent être sacrément protégées mais là n'est pas le sujet.



Nous descendons dans cette magnifique cave qui me semble déjà familière alors que ce n'est que la deuxième fois que j'y viens et c'est parti pour découvrir les 2016 CR:

Côtes de Nuits village
Un nez qui présente une belle fraîcheur et des arômes qui tirent plus sur les fruits noirs
Une belle matière en bouche pour un vin qui m'évoque le coté des Champeaux de Gevrey ou bien Corton ou encore Nuits St Georges
Bref un vin que je qualifie de typiquement masculin et se mariant sans doute mieux avec une côte de boeuf qu'un filet de veau.

Gevrey-Chambertin
Quel nez ! Comme en 2015 je suis époustouflé par la gourmandise de cette cuvée.
Une très belle griotte, un peu d'épices et un soupçon de mûres. Encore une fois on en lècherait le verre.
Une bouche déjà soyeuse, de la finesse qui enrobe une matière dense.
C'est véritablement une cuvée qui me plait énormément quelque soit le millésime.
Peut-être ma cuvée "village" préférée en Bourgogne oo,

Gevrey-Chambertin VV
Un nez qui présente une légère réduction peut-être.
C'est moins immédiat que l'autre Gevrey.
Un vin un peu plus austère à ce stade mais c'est une cuvée qui se boit à plus de 7 ou 8 ans alors qu'elle n'est même pas en bouteille.
A revoir pour se faire une idée plus précise

Clos St Jacques
oo, oo, oo,
Là on change de dimension
Un nez kaléidoscopique, ceux qui aiment trouver une longue liste d'arômes auraient de quoi faire avec cette cuvée !
Par rapport à 2015, il y a peut-être une légère fraîcheur en plus bien que je ne trouvais pas 2015 lourd du tout l'année dernière.
Une bouche présentant déjà une amplitude énorme, tout y est, longueur, largeur et une finale interminable.
C'est vrai que ça pourrait être intéressant de comparer 15 et 16 mais même les allocataires n'en ont pas des cartons complets alors ce genre d'occasions ne se présentera pas souvent.

Voilà nous avons fini pour les 16, j'ai oublié de lui parler de son Bourgogne générique qui m'avait tant plus l'année dernière.
Le gel a dû passer par là malheureusement.
Elle nous propose alors de déguster une bouteille à l'aveugle

Clos St Jacques 2015
Un vin jeune avec une matière énorme, c'est déjà extra.
Nous percevons une grande complexité au nez, tout le monde est sous le charme.
Ayant lu le CR de pins avant de descendre en Bourgogne, je me demande naïvement si ça ne serait pas un CSJ 17 !
Couillon que je suis, je n'ai même pas reconnu un de mes vins fétiches sur 2015 !
N'étant pas allocataire chez elle, j'aurais tout de même du Clos St Jacques chez Dominique Laurent.
Quand on ne peut pas rentrer dans le clos par la porte, on y rentre par la fenêtre :)

Elle nous propose alors une seconde bouteille à l'aveugle.
Un vin qui selon elle s'approche déjà étonnement bien.

Clos St Jacques 2013
Un nez frais sur la cerise noire, les framboises, un peu de groseilles
Des belles notes épicées, un peu de réglisse
La bouche est tonique.
La structure du vin est souple et l'ensemble est portée par une belle acidité qui le porte déjà loin.
Comme elle nous avait parlé de 2010 à plusieurs reprises, j'imagine que ce peut être un Gevrey VV 2010 ou ... je lui dis "Ce n'est pas un clos ?"
En fait si c'est le Clos mais sur 2013
Une bouteille effectivement très accessible, mais n'est-ce pas une marque de fabrique de ce millésime en général ?
Nous prenons tellement de plaisir avec ce CSJ 13 qu'il est à se demander s'il y a un intérêt à le laisser trop vieillir.
A propos d'anciens millésimes, elle nous dit qu'elle a ouvert il y a peu un CSJ 2001 et qu'il se tenait très bien.
Elle estime que sa cuvée phare peut tenir 20 ans sans problème. Après c'est à chacun de voir s'il y a un intérêt à les garder plus longtemps.

Je remercie Sylvie Esmonin pour cette visite passionnante et instructive comme à chaque fois.
Ce n'est pas tous les jours qu'on peut déguster une mini verticale du Clos St Jacques.
Il est des moments qui restent gravés dans la mémoire d'un amateur passionné

Sylvain
#489
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, Super-Pingouin, Vougeot, mgtusi, jean-luc javaux, Marc C, Frisette, leteckel, jclqu, Pins, Romain.V, Damien72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1400
  • Remerciements reçus 245

jclqu a répondu au sujet : Domaine Sylvie Esmonin

Merci pour vos CR, S. Esmonin fait vraiment des vins que j'aime mais qui méritent d'être attendus (on lui reproche parfois des élevages trop présents en jeunesse). Mais je trouve toujours cela puissant et équilibré.

Lors de votre rpochaine visite, demandez à gouter un CSJ 2003, et elle vous racontera surement comment elle a vécu la période de vendanges sur cet été si particulier.
Le CSJ 2003 est superbe oo,

JC
LPV Lutèce
#490
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Pins

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5618
  • Remerciements reçus 2533

Frisette a répondu au sujet : CR: Domaine Sylvie Esmonin, Passage au domaine

CR: Domaine Sylvie Esmonin, Passage au domaine



Nous voilà arrivé, après une belle visite matinale à Meursault , à Gevrey Chambertin, au nord de la Côte de Nuits. Après un épisode similaire l'an dernier à Nuits Saint Georges , le club des 5 lpviens (1 autochtone, 2 parisiens et 2 foréziens) se reforme pour découvrir le domaine et la production d'une grande dame de Bourgogne, Madame Sylvie Esmonin.



Elle nous accueille dans la cour, qui comme vous le voyez, donne sur une parcelle du domaine, et pas la moins prestigieuse, puisqu'il s'agit du Clos Saint Jacques lui-même.

La parcelle de vigne de Clos Saint Jacques du domaine Esmonin. Derrière le mur de droite, se trouve le 1er Cru Les Cazetiers.


Sylvie nous montre rapidement la cuverie avant de descendre en cave. Il y a de bons volumes pour le millésime 2017, puisqu'il y a plus d'une trentaine de pièces de Clos Saint Jacques, alors qu'il n'y en avait que 19 sur le millésime 2016 (25hL/ha). Il est un peu tôt pour parler de la qualité de ce millésime 2017, néanmoins, elle est raisonnablement confiante. Toutefois, elle nous met en garde et préférera se prononcer après la fin des fermentations malolactiques. Par ailleurs, ce millésime a en partie été préservé du gel grâce à l'épisode de paille brûlée du printemps. Ceci n'avait pu être fait en 2016 et avait engendré le gel et la perte d'une grande partie de la récolte. Or, cette année, pour éviter ceci, après autorisation préfectorale, et grâce à la solidarité des paysans locaux qui ont fourni immédiatement de la paille, les vignerons de la côte ont pu procéder à la création d'un nuage de fumée censé empêcher un nouvel épisode catastrophique de gel. Ainsi, dans le cycle végétatif, le printemps est d'une grande importance, mais le dérèglement climatique tend à le faire disparaître, ou le modifie en profondeur, avec des phénomènes de gels tardifs de plus en plus fréquents, prolongeant ainsi l'hiver. Ces modifications climatiques exposent les propriétés à ce danger, ce phénomène risquant par ailleurs de probablement s'accentuer dans le futur et décalent ainsi les dates finales de vendanges (début septembre pour 2011, et fin septembre/début octobre pour 2013 ou 2016 par exemple).


Le domaine Sylvie Esmonin:

Le domaine Esmonin, que Sylvie a repris à la suite de son père, Michel, fait environ 7,8 ha actuellement. Le mode de culture est respectueux de l'environnement, sans chercher à le revendiquer. Il n'y a plus de produits phytosanitaires depuis 1990... Sylvie Esmonin travaille en vendange entière depuis 2000, avec à minima 30%, car "en dessous, ça ne sert à rien!" Les vins sont élevés essentiellement dans des fûts Dominique Laurent et un peu Rousseau. On remarquera d'ailleurs la qualité du ouillage et la propreté de ceux-ci, qui est une exigence de Sylvie.
Quelques pièces de 2017, dont le nombre confirme la relative abondance de la récolte.


Le millésime 2016:

Nous allons passer en revu quelques cuvées sur 2016. Ce millésime est caractérisé par le gel d'avril, qui aura rallongé un hiver déjà long, qui se sera étendu jusque courant juin, provoquant beaucoup de millerandage. Ceci aura causé une perte de volume importante, avec un rendement moyen final aux alentours de 25hL/ha.

Côte de Nuits Village 2016: 2 parcelles sur Brochon: Croix violette et Vignois. 30% de vendange entière. On a un nez fumé et pierreux, avec des fruits "bleus" (myrtilles). La bouche est épicée, sur le graphite, avec une belle aromatique sur la cerise, et un peu de prune. B-TB

Gevrey Chambertin 2016: 4,5 ha, éclaté dans tout Gevrey Chambertin, avec par conséquent des géologies différentes. Les vignes ont environ 50 ans...ce ne sont donc pas des jeunes vignes! 30% de vendange entière Le nez est un peu mutique. On retrouve une belle bouche ronde, enrobée par un léger gras, et un fruit assez pur (framboise, cerise). La finale est assez longue et un peu épicée sur la girofle. TB

Gevrey Chambertin Vieilles Vignes 2016: Vendange entière 60%. Le nez est fumé, dense, avec des fruits noirs, un peu confituré. La bouche est volumineuse, sphérique, avec des fruits noirs, un fond légèrement épicé. La matière est concentrée, un peu sanguine, ou l'on retrouve l'acidité des agrumes, mais s'étire dans un ruban d'une très grande longueur. Les tanins sont d'une belle finesse. La finale retrouve un peu de gravier humide. E


Le Clos Saint Jacques, pièce maîtresse du domaine.

Son nom est pluriséculaire. Il se trouvait à la croisé des chemins allant à Saint Jacques de Compostelle. Ainsi, dans la célèbre chapelle en bas du clos, il aurait été retrouvé une statue de Saint Jacques, donnant son nom au lieu.
On aperçoit en bas la fameuse chapelle, que l'on retrouve sur l'étiquette d'un autre prestigieux domaine. En haut, on aperçoit une coquille, symbole de pèlerinage à Compostelle.


Comme on l'a vu, Sylvie a repris seule la suite de son père à la fin des années 90. D'un point de vue historique, le Clos Saint Jacques appartenait en monopole au Comte de Moucheron, chatelain de Meursault et aristocrate de son état, au début du XXème siècle. Un ailleul de Sylvie travaillait pour le Comte, au Clos Saint Jacques. Royaliste et n'acceptant pas les lois de la République, le Comte de Moucheron refusait le système d'agréments et la mise en place des Appellations d'Origines Contrôlées, et par conséquent l'élévation au rang de Grand Cru de cette parcelle puisque pour lui "elle le valait déjà et n'avait pas besoin de celà"... Il appelait d'ailleurs son Clos Saint Jacques "Chambertin Clos Saint Jacques"!

Alors, certes, le classement hiérarchique des crus bourguignons est établi, et le Clos Saint Jacques n'est "que" 1er Cru. Néanmoins, il est désormais reconnu que, au même titre que les Amoureuses à Chambolle Musigny, ou Les Saint Georges à Nuits, le Clos Saint Jacques est bien l'égal des plus grands, et possède réellement l'étoffe d'un Grand Cru.

Géographiquement, le Clos Saint Jacques est exposé ESE, il mesure 6,70 ha, et son altitude est comprise entre 290 et 350 mètres, sur la Côte Saint Jacques. Il s'agit d'une partie ventée et très froide de l'appellation, nous aurons d'ailleurs pu le constater de visu ce jour là, puisqu'il est situé en sortie de la combe Lavaux, et des courants d'airs frais qu'elle génère. Le sol est composé de 3 bandes géologiques parallèles dépendant de l'altitude et traversant le Clos dans sa largeur de façon régulière.
Positionnement, altimétrie et géologie du Clos Saint Jacques, et représentation des flux d'airs de la combe Lavaux.


Le Clos Saint Jacques a ensuite été morcellé pour éponger les dettes du Comte de Moucheron. Il y a actuellement 5 propriétaires, qui ont la particularité de posséder chacun une bande verticale de ce Clos. Chacun possède donc les différents types de sols, sur toute la hauteur du Clos. Le domaine Esmonin possède la partie la plus au Nord, contre les Cazetiers, la deuxième en superficie. Le domaine n'ayant pas de Grand Cru à proprement parler, il s'agit ici de la pièce maîtresse du domaine.
Parcellaire du Clos Saint Jacques en 2017


Gevrey Chambertin 1er Cru, Clos Saint Jacques 2016: Le nez est initialement très réduit, puis survient de la fumé et de l'encre. La bouche est généreuse, un peu sucrailleuse, presque simple. La matière est dense, avec des tanins d'un beau gras. On retrouve d'un point de vue aromatique un côté amylique. Un vin presque "facile" pour ce niveau: la classe. E

Sylvie Esmonin aura ensuite la gentillesse de nous faire découvrir 3 autres vins.

Gevrey Chambertin 2015: C'est l'exubérance même au nez, avec de la "pâte de fruits noirs" dixit Oliv...ce que confirme Sylvie Esmonin. La bouche est ronde, gourmande, presque grasse. On retrouve une belle acidité, le rendant assez tonique et digeste, malgré une belle concentration. L'aromatique est centrée sur la mûre. TB-E

Gevrey Chambertin 1er Cru, Clos Saint Jacques 2015: Le nez est plus puissant, sur la gelée de fruits noirs, le bonbon kréma. La bouche est très ronde, enrobée par des beaux tanins gras. La bouche est puissante mais civilisée, avec un fruité pur sur les fruits noirs. On retrouve un peu de café et de caramel signant l'élevage, mais de façon élégante. Cette superbe matière est portée par un très bel équilibre, la longueur étant assez phénoménale. Bruno Clair m'en avait dit récemment le plus grand bien, il avait grandement raison! E+ oo,

Volnay 1er Cru Santenots 2005: On a un nez de truffe blanche, de moka et de fruits noirs, signant un vin très complexe. La bouche est sphérique mais structurée autour d'une belle densité de matière et de tanins. On retrouve de la mûre, du pamplemousse et un léger trait de vert. C'est long et semble rentrer dans sa phase d'apogée pour un long moment. E


En conclusion, je retiens des jus savoureux, aux belles densités, mais surtout aux textures et au travail des tanins assez impressionnants. Le "simple" Gevrey Chambertin (le moins vieilles vignes que l'autres!) est déjà d'un superbe niveau. Le Clos Saint Jacques à vraiment tout d'un grand. Concernant les millésimes, je trouve 2016 assez précis d'un point de vue aromatique et structurel, proposant une lecture facilitée des différentes cuvées. Il faisait évoquer pour Sylvie Esmonin le millésime 2010, remarque que je m'étais d'ailleurs fait il y a quelques jours à Morey Saint Denis , alors que 2015, bien qu'extrêmement gourmand, rend moins lisible les terroirs et crus.
Merci à mes camarades de visites, et de nouveau un Grand Merci à Sylvie Esmonin, pour avoir bien voulu nous recevoir, pour le temps passé, pour vos explications d'une grande clarté, d'une grande franchise (j'ai adoré le "La Bourgogne se Bordélise" dans les deux sens du terme...) et d'une sincérité empreinte d'humilité. Assurément, cette visite fera partie des quelques unes marquantes de ma jeune vie d'amateur.



Les iconographies ont été réalisées à partir de Google Maps, des travaux de Françoise Vannier-Petit, de Marie Hélène Landrieu Lussigny et Sylvain Pitiot.

Flo (Florian) LPV Forez
#491
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, joel, Super-Pingouin, legui, Vougeot, didierv, Marc C, peterka, Jerkke, Cédric42120, starbuck, jclqu, Pins, lugdunum

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3365
  • Remerciements reçus 796

didierv a répondu au sujet : Domaine Sylvie Esmonin, Passage au domaine

Salut Flo
Les vignes étant relativement étirées, les vignerons notent ils des différences de maturité, de rendement ou autres entre les raisins du bas et ceux du haut?
Idem dans le sens transversal , les vignes de Rousseau situées en sortie de combe (donc plutôt au sud) produisent elles quelque chose de différent de celles de Sylvie Esmonin ?
Lors d'un passage fin novembre dans le coin, il m'a semblé que la parcelle des Estournelles Saint Jacques était en très grosse restructuration. Arrachage et replantation. Avez vous évoqué le sujet ?

Didier
#492

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1400
  • Remerciements reçus 245

jclqu a répondu au sujet : Domaine Sylvie Esmonin, Passage au domaine

Merci Flo pour le CR. Intéressant l'historique sur la parcelle du Clos St Jacques.
J'ai pu gouter le St Jacques 2003 excellent, vous en a-t'elle parlé ?

JC
LPV Lutèce
#493

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5618
  • Remerciements reçus 2533

Frisette a répondu au sujet : Domaine Sylvie Esmonin, Passage au domaine

@ Didier: Sylvie Esmonin ne nous à pas parlé à proprement dit de différences de maturités entre le haut et le bas. Néanmoins, quand on voit le profil qui devient de plus en plus abrupt et haut en altitude à l'approche du bois, il n'est pas inconcevable qu'il y ait quelques différences de maturité entre le bas et le haut du clos. Ceci n'est en soi pas réellement un problème puisque chaque domaine est soumis aux mêmes contraintes, chacun ayant une bande de vigne allant de bas en haut.
Dans le sens transversal, les vignes de Rousseau sont, je pense, un peu protégées par le mur Sud. Par contre, je ne sais pas s'il y a des différences intrinsèques entre les différentes bandes dans le reste du Clos. J'ai tout de même l'impression d'une certaine homogénéité au sein de celui-ci, que se soit sur le sol (on l'a vu), que d'un point de vue éolien. Par conséquent, je ne sais pas si les différents domaines produisent des choses différentes en son sein, n'ayant eu l'occasion de croiser seulement que des cuvées de deux domaines (Oliv à peut être plus de recul?). Toutefois, a chaque fois, j'ai eu l'impression de goûter des vins d'une précision, d'une droiture et d'une longueur assez impressionnante, avec un sentiment à chaque fois d'une certaine accessibilité et relative évidence, pour des vins de ce standing. En aparté, le Clos Saint Jacques ferait une belle étude de terroir "luxe"! ;)
Pour ce qui est des Estournelles Saint Jacques, effectivement on a eu la vision (de loin) d'un vaste chantier de travail du sol et probablement de replantation, sans avoir (ni chercher à avoir) de plus amples informations.

@ JC: Nous n'avons pas goûté le 2003. Il me semble qu'elle l'a évoqué quelques instants, en parlant des dates de vendanges, qu'elle avait effectué en dernier (comme souvent) sur ce millésime solaire. Elle avait d'ailleurs eu un peu peur à ce moment-là. Néanmoins, elle avait pu obtenir des vins ayant de la maturité effectivement, mais surtout une certaine fraîcheur, chose qui était impensable au départ, et par conséquent de superbes équilibres pour ce millésime.

Flo (Florian) LPV Forez
#494
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jclqu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3315
  • Remerciements reçus 2476

starbuck a répondu au sujet : Domaine Sylvie Esmonin

Dans les Estournelles, il me semble que c'est la galaxie Boisset qui se permet des choses que d'autres ne feraient pas mais je n'ai pas assez d'informations précises pour m'aventurer plus en avant sur ce sujet
Il faudrait peut-être en parler dans un fil dédié pour ne pas polluer le sujet du domaine Sylvie Esmonin

Sylvain
#495

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6051
  • Remerciements reçus 1572

Marc C a répondu au sujet : CR: Domaine Sylvie Esmonin, Gevrey Chambertin 1er Cru Clos Saint Jacques, 2007

CR: Domaine Sylvie Esmonin, Gevrey Chambertin 1er Cru Clos Saint Jacques, 2007

Aromatique séduisante : du fruit frais, des notes fumées et épicées, un peu de végétal.
Très belle bouche énergique sur une matière légère à moyenne mais sans creux ni faiblesse. Très belle persistance sur le fruit

Très joli et a gagné à l'aération. Merci à l'équipe des Caves Gerbaud à St Etienne pour ce moment de partage.

Marc
#496

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 774
  • Remerciements reçus 606

Pins a répondu au sujet : CR: Domaine Sylvie Esmonin - Gevrey-Chambertin 2006

CR: Domaine Sylvie Esmonin - Gevrey-Chambertin 2006:

Encore une victime de ce domaine ce midi avec cette superbe bouteille.
Robe limpide éclatante de jeunesse, rubis clair.
Le 1er nez est net, sur les épices douces, une pointe animale, fruit léger, mais à l’agitation, un fruité mentholé se dégage du verre.
Gouté un peu frais 16°, la bouche est charnu, persistante avec des notes vanillées d’élevage.
Je rebouche sous vide car le vin doit être servi le lendemain.
Bu ce midi (18 heures après ouverture) à une température de 18°, le vin se présente avec des notes fruitées, de cerise fraiche avec son noyau, de bourgeon de cassis, de réglisse. Des notes florales, de rose, de pivoine viennent complexifier le tout.
La finale est longue sur le poivre blanc et fraiche, très légèrement asséchant si on veut lui trouver un défaut quand il est bu seul. Ce ressentit disparait totalement avec le rôti de bœuf qui accompagne ce vin.
Un vin qui nécessite un certain temps d’ouverture et qui est dans une superbe phase à mon goût.
A boire ou à attendre, mais quel régal en ce moment.
Excellent. oo,

Christophe
#497

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4433
  • Remerciements reçus 1590

Vaudésir a répondu au sujet : CR: Domaine Sylvie Esmonin Gevrey-Chambertin VV 2015

CR: Domaine Sylvie Esmonin Gevrey-Chambertin VV 2015

Moi: Robe très, très sombre, une syrah ?, nez de burlat hyper mur, de chocolat, bouche dense, structuré, un vin de castor comme dirait certains, c’est puissant mais me fait plus penser à un Maury, un VDN, avec une foret noire cela passerait mais la à attendre, combien de temps. Pas noté

Joseph: Carton noir c'est le cas de le dire, pour le Gevrey village de Sylvie Esmonin surextrait et atypique.

Pierre: Enfin concernant le vin de Sylvie Esmonin, je me doutais que placer ce vin dans cette dégustation ferait réagir et pas forcément positivement. J'ai pendant longtemps trouver les vins de ce domaine vraiment too much en terme de maturité et de vinification. Puis un jour lors d'une visite au domaine (pour le millésime 2015 justement) j'ai compris ces vins et je me suis mis à les aimer. D'une part Sylvie Esmonin est d'une grande gentillesse, dotée d'une énergie folle, et qui d'ailleurs se retrouve dans ces vins. Elle a ouvert en fin de dégustation plusieurs vieux millésimes et j'ai adoré. Depuis j'essaye d'en encaver, même si cela n'est pas facile à trouver (encore moins au domaine). Je serais donc plus nuancer que mes camarades, et je leur garde la même cuvée pour dans 10 ans.

François: Vin puissant, extrait, mais je ne le trouve pas boisé à vrai dire.
Il a besoin de temps.
B+

En savoir plus sur lapassionduvin.com/f...

Stéphane
#498

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 65
  • Remerciements reçus 8

mvansluy a répondu au sujet : Domaine Sylvie Esmonin

CR: Domaine Sylvie Esmonin Gevrey-Chambertin Cuvée Vieilles Vignes 2008

Bu hier soir ce magnifique villages. Un bouquet fort agréable pour un gevrey droit et bien stucturé, mais avec des tanins soyeux et une grande longueur. Ca se descend tout seul et on regrette de ne pas en avoir plus en cave...
#499

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 295
  • Remerciements reçus 21

Pattricio a répondu au sujet : Domaine Sylvie Esmonin bourgogne rouge cuvée sylvie 2014

CR: Domaine Sylvie Esmonin bourgogne rouge cuvée sylvie 2014

Beau vin de bourgogne, mais dominé pour moi par l acidité et la verdeur du jus.
Le millésime semble difficile en rouge.
Je reste néanmoins curieux de gouter ce même vin sur 2015.
J ai paye ce vin plus de 20e chez mon caviste, mauvais rapport prix/plaisir.
#500

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 774
  • Remerciements reçus 606

Pins a répondu au sujet : Domaine Sylvie Esmonin bourgogne rouge cuvée sylvie 2014

Patricio,
Ré-essaye cette cuvée dans 4-5 ans, à mon avis, bu trop jeune.
Chez Sylvie, il faut le temps au temps... même sur la cuvée générique.
De mémoire, c'était 13 ou 14€ au domaine.

Christophe
#501

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 295
  • Remerciements reçus 21

Pattricio a répondu au sujet : Domaine Sylvie Esmonin bourgogne rouge cuvée sylvie 2014

je dois noter christophe que tu as certainement raison, a j+1, le vin se montre bien moins vert et l acidité s est équilibré.
il y a d avantage de rondeur en bouche.
#502

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3315
  • Remerciements reçus 2476

starbuck a répondu au sujet : CR: Domaine Sylvie Esmonin Gevrey-Chambertin VV 2009

CR: Domaine Sylvie Esmonin Gevrey-Chambertin VV 2009



Magnum ouvert pour l'anniversaire de ma fille
Une robe moins profonde que sur des millésimes plus jeunes.
Le vin semble avoir déjà subit une belle évolution
Le nez est frais sur la cerise noire, un peu d'épices et des notes mentholées
La proportion de vendange entière devait être importante sur cette cuvée en 2009
En bouche le vin est savoureux dès l'entame jusqu'à la finale.
Les tannins sont soyeux, la structure est solide sans aucun creux en bouche.
Une bouteille vraiment très agréable qui enchante tous les convives et se vide bien trop vite pour que je puisse voir son évolution le lendemain
J'avais découvert ce domaine avec une Gevrey 2009, cette bouteille de VV confirme la réussite de Sylvie Esmonin dans ce millésime.
Je comprends aussi l'intérêt d'acheter les vins de Sylvie Esmonin en magnum parce que quand c'est aussi bon, une bouteille de 75cl sent le trop peu B)

Sylvain
#503
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, jclqu, Pins

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1400
  • Remerciements reçus 245

jclqu a répondu au sujet : CR: Domaine Sylvie Esmonin, Volnay Santenots 2009

Un de mes domaines fétiches.

CR: Domaine Esmonin, Volnay Santenots 2009



Très expressif, cerise croquante, légère touche d’élevage, cacao.
Belle fraîcheur le vin prend bien la largeur de la bouche et s’étire avec une acidité bien équilibrée sur des jolis amers (rafle probablement). Quel potentiel de garde magnifique. Superbe. J’adore

JC
LPV Lutèce
#504
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Pins

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2407
  • Remerciements reçus 609

Nathenri a répondu au sujet : Domaine Sylvie Esmonin - Gevrey-Chambertin Vieilles Vignes 2002

CR:
Bouteille bue lors d'un super repas.

3ème vin :

Il a été ouvert et épaulé pendant 24 heures, puis la bouteille débouchée 3 heures et servie à 15°c.

Bouchon : Belle qualité. Il est long, souple, sans défaut et à peine marqué sur le disque. Très très léger dépôt dans la bouteille (lies ????).

Œil : Belle couleur rouge sang, avec des reflets rouges et très légèrement tuilés. Les bords du disque montrent un début d’évolution. Il est légèrement trouble. Les larmes sont présentes, nombreuses, grasses et larges.

Nez : Très présent d’entrée. Il s’ouvre sur un très beau panier de fruits rouges (fraises, fraises des bois, framboise, groseille) mais où la fraise domine. On a également des notes florales, légèrement épicées (poivre) et une puissance supérieure au premier vin. Le nez fait plus terreux, charpenté, puissant tout en gardant une certaine fraîcheur et un bel équilibre.

Bouche : La matière est très jolie, équilibrée, charnue. Portée par des fruits rouges, légèrement épicés mais aussi par un côté assez floral (pivoine), elle est puissante, charpentée, presque «virile» mais sachant garder un fruité superbe. Les tanins sont présents mais pas gênants, se mêlant bien à la structure plutôt «charpentée» du vin. La finale, sur les fruits rouges, est longue et de belle facture.

Là aussi, très bel accord avec le rosebeef, parfaitement cuit d’ailleurs (Merci JC et ma chère et tendre).

Il s’agit de :


Bourgogne - AOC Gevrey-Chambertin - Domaine Sylvie Esmonin - «Gevrey-Chambertin cuvée Vieilles Vignes 2002» - 13% - 100% Pinot noir.

Nathenri
#505
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6857
  • Remerciements reçus 4465

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Domaine Sylvie Esmonin - Gevrey-Chambertin Vieilles Vignes 2002

Bravo Henri !
Il fallait oser placer ce simple Village après un Grand Echezeaux 2000 de Gros frère et sœur !
Mais le magnifique millésime 2002 et le village différent ont permis ce supplément de puissance, mais pas de finesse, qui ont rendu cet ordre judicieux.

Jean-Loup
#506

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1400
  • Remerciements reçus 245

jclqu a répondu au sujet : Domaine Sylvie Esmonin - Gevrey-Chambertin Vieilles Vignes 2002

Ah Sylvie Esmonin !oo,

JC
LPV Lutèce
#507
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Pins

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2407
  • Remerciements reçus 609

Nathenri a répondu au sujet : Domaine Sylvie Esmonin - Gevrey-Chambertin Vieilles Vignes 2002

Salut Jean-Loup.

Je découvrais ces deux bouteilles à l'aveugle, car amenées par Christophe, et c'est lui qui a choisi l'ordre de service.

Maintenant, avec le recul, et il confirmera peut être, je pense qu'il a préféré me faire goûter le "Grand Echézeaux 2000" en premier afin de profiter pleinement de cette somptueuse bouteille avec un palais net et attentif. Et je ne regrette en rien son choix.

Nathenri.
#508

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3315
  • Remerciements reçus 2476

starbuck a répondu au sujet : Domaine Sylvie Esmonin - Gevrey-Chambertin Vieilles Vignes 2002

Le plus compliqué a sans doute été de les déboucher à l'aveugle zX

Sylvain
#509

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2407
  • Remerciements reçus 609

Nathenri a répondu au sujet : Domaine Sylvie Esmonin - Gevrey-Chambertin Vieilles Vignes 2002

Salut Sylvain.

Ca n'a pas été si dur que cela car, avec mon vieil âge et sans les lunettes, impossible le lire ce qu'il y a de marqué sur un bouchon ( j'y voyais assez pour les ouvrir par contre zX ) et comme Christophe avait grandement protégé les bouteilles, je n'ai rien vu.

Après, il fallait jouer le jeu à fond pour profiter pleinement de la découverte et c'est ce que j'ai fait.

Si c'était à refaire, je le referai !!!

Nathenri.
#510
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jclqu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux