Nous avons 1808 invités et 14 inscrits en ligne

Bouchard Père et Fils

  • Messages : 97
  • Remerciements reçus 35

erig a répondu au sujet : Re: Domaine Bouchard Père et Fils

Perrière est un vin tout en largeur, généreusement élevé ........ , tandis que Perrières est un vin plus élancé, plus fin, tout en longueur ...................

Perrières vous avez dit Perrières, mais qui est qui ?
#1441

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5074
  • Remerciements reçus 312

ols a répondu au sujet : Re: Domaine Bouchard Père et Fils

PerrièreS c est Meursault 1er crus LES ...
Perrière, c est le CLOS De La ...
#1442

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 97
  • Remerciements reçus 35

erig a répondu au sujet : Re: Domaine Bouchard Père et Fils

merci
#1443

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 913

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Domaine Bouchard Père et Fils

C'est bien, je vois qu'il y en a au moins un qui suit dans le fond de la salle ! B)-

Luc
#1444

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 314
  • Remerciements reçus 40

alcas a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard Père et Fils, Meursault Charmes 1er cru 2000

CR: Domaine Bouchard Père et Fils, Meursault Charmes 1er cru 2000 :

Bouteille d'un achat primeur, 1ère de la caisse. Niveau normal, bouchon imprégné sur 2 mm.
Robe or pâle aux reflets verts, très joli nez floral et fruité puis légèrement beurré.
En bouche le vin confirme le nez, tout en longueur à l'équilibre parfait , d'une grande pureté. Ce vin suave mais sans mollesse, sur un millésime contesté, prouve qu'en 2000 les blancs de Meursault s'avèrent excellents dans leur 15ème année et sans doute pour encore plus de 10 ans.
Une belle bouteille.
Cordialement.
#1445

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1181
  • Remerciements reçus 10

Nemo73 a répondu au sujet : CR: Corton-Charlemagne 1989 - Domaine Bouchard Père et Fils

CR: Corton-Charlemagne 1989 - Domaine Bouchard Père et Fils

Quelques jours que cette bouteille m'attendait en position debout. En effet, j'avais aperçu un léger voile de turbidité lors de la réception qui m'avait inquiété dans un premier temps. Petite coqueterie bien inutile ici finalement ! Ce n'était qu'un vague résidu de lies pas bien méchant, qui n'a rien révélé d'inquiétant !
[img]http://[URL=http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=972259108452969.jpg][IMG]http://img15.hostingpics.net/pics/972259108452969.jpg[/URL][/img]
Le bouchon sous la collerette semble parfait. Il se retire assez facilement et apparait imbibé inégalement jusqu'à moitié. Quelques traces vitrifiées foncées. L'extrêmité proche du vin, se décompose facilement en morceaux en grattant avec l'ongle. Tout va très bien !
[img]http://[URL=http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=591097108452950.jpg][IMG]http://img15.hostingpics.net/pics/591097108452950.jpg[/URL][/img]
C'est donc le plus vieux blancs qui m'est donné de goûter jusqu'à présent en dehors du magnifique Champagne L'oenothèque 89 de C. Heidsieck en jéroboam (excellent, bien tertiaire et gouté au Grand Tasting), du Perrières 2002 de Dancer (très bon mais légèrement oxydé) et du Dauvissat Forest 1990 et 1991 (bof). Expériences personnelles donc relativement mitigées sur ce type de vins.
[img]http://[URL=http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=728616108452961.jpg][IMG]http://img15.hostingpics.net/pics/728616108452961.jpg[/URL][/img]
Tout de suite, on est mis au parfum d'un nectar au fruit évolué. Et le peu de connaissances que j'ai des "vieux" blancs me fait songer immédiatement à un chardonnay ouillé du Jura assagit ayant gardé son tonus. Globalement, le vin se rapproche au nez du marc de part sa force et son côté fruits secs finement boisé. Mais le parfum est plus subtil lorsque l'on y prête attention. Rien de terne mais les subtilités sont discrètes et cela pourrait manquer un petit peu de relief à mon goût (de couleurs). L'éclat fruité de la jeunesse s'en est allé ! Un citronné / fruits jaunes demeurre quelque part mais d'un type particulier aux vins ayant de l'âge (n'accuse pourtant pas 26 ans en un sens). Des acidulés ambrés sont bien là mais on est conquis en même temps par des notes de fruits secs un soupçon poussiéreuses, de crème patissière diluée avec quelques chuchotements de caramel blond. C'est fin, très minéral derrière ces notes de cire à peine résineuses et de noix de cajou fraiche mais un peu trop minéral et puissant en même temps. Ca manque de jeunesse, c'est ma conclusion !

La bouche est énorme, comme rarement rencontrée ! Très grande puissance et acidité au laser ! Mais l'aromatique est austère, un peu passée, archi sèche sur les fruits secs, la cire. C'est une impression d'épure entre faucille et marteau, un jeu entre force et tranchant comme une photo de maitre en noir et blanc. Le vin donne des ordres solennels mais ne chante pas ! Je n'oublie pas des amers très présents qui génèrent une belle acreté citronnée au goût de cire avec un soupçon raisin de corinthe non sucré. On conserve longtemps en bouche ce côté presque malté, corinthe, cire, crème patissière avec léger caramel.

Plus la bouteille descend, plus je me laisse entrainer au son de cette extrême minéralité, dépourvue de toute sucrosité. Un seul bémol, il y manque un peu de printemps pour m'envoyer plus haut dans les airs.

Un vin très impressionnant dans son genre il faut le reconnaitre. Cela restera un jalon dans mon expérience mais je pense vraiment que mon ingénuité se laissera moins facilement séduire désormais par les atours de l'âge en terme de vin...blanc. En rouge c'est une autre question.

TRES BIEN + / EXCELLENT -

NB: Dernier verre le lendemain, servi bien frais (T° frigo) contrairement à hier. N'a pas bougé. Même si l'évolution a pu me faire penser au Jura, cela n'en a pas tout à fait l'opulence, on reste donc bien en Bourgogne. La bouche est quand même grande, un volume impressionnant, une tension qui tire très loin, une acidité saisissante et des amers mêlés de notes presque résineuses vraiment particuliers. Certes c'est puissant mais l'équilibre s'opère étant donné la vivacité. Un vin devenu très minéral, n'ayant plus de fruit, très cérébral. Ce n'est pas ce que je préfère, trop austère, mais le personnage a de la gueule !
[img]http://[URL=http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=423744108452936.jpg][IMG]http://img15.hostingpics.net/pics/423744108452936.jpg[/URL][/img]
#1446

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1400
  • Remerciements reçus 245

jclqu a répondu au sujet : Re: Corton-Charlemagne 1989 - Domaine Bouchard Père et Fils

Merci pour ce sympathique CR

JC
LPV Lutèce
#1447

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1789
  • Remerciements reçus 43

Perronnet a répondu au sujet : CR:Beaune Marconnets 2009

CR: Beaune Marconnets (1er cru) 2009 Bouchard P & Fils en magnum

eh bien en un mot… superbe vin !

Couleur rouge rubis, entre le mat et le brillant.
Nez floral et fruité, bien pinot, beau pinot mûr. On y reste tellement c'est bien net.C'est sensuel, riche, captivant. Pas de lourdeur.
Bouche ronde, mûre et sapide, racée, l'acidité du cépage venant à peine effleurer en fin de bouche la belle richesse du vin, pour lui donner un petit plus de peps. Incrachable !

Vraiment de la belle ouvrage, excellent maintenant.

Je dois dire que je ne sais pas comment vont tenir les 2009 mais vraiment ce n'est que du plaisir depuis leur sortie et jusqu'à maintenant (Castagnier, Tremblay, Geantet-Pansiot, Prieur, Confuron Cotetidot, Bart). Des vins hédonistes, qui n'ont pas l'air de se refermer.

Hervé

"La beauté intérieure est sans doute importante pour les personnes, mais plus encore pour les bouteilles de vin…" (Le Chat… Philippe Geluck)
#1448

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4095
  • Remerciements reçus 588

icna a répondu au sujet : CR: Clos Vougeot 1982- Domaine Bouchard Père et Fils

CR: Clos Vougeot 1982- Domaine Bouchard Père et Fils

Bouteille retrouvée au fond de la cave et avec peu d'espoir vu le millésime.
Le bouchon vient en une seule fois, il est complètement imbibé et le dessus est noir de moisi.

La robe est très claire légèrement orangée.
Le nez est très parfumé, on a de la cerise, un peu de ronce, de sous bois et ça finit sur la framboise. Il y a un coté vieux vins qui tirent vers les arômes madérisés mais aussi toute une autre couleur plus fruitée, plus florale, plus jeune.
En bouche on se retrouve a la limite du basculement vers le trop vieux mais le vin arrive a rester du bon coté avec des jolis fruits rouges et une acidité revigorante mais jamais piquante. C'est floral, tertiaire avec encore du volume et une finale correcte.
Sur une épaule d'agneau l'accord fonctionne.
j'ai pris pas mal de plaisir avec ce vin alors que j'en n'attendais pas tant (le back up est resté au frais).

Quentin
#1449

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3181
  • Remerciements reçus 55

E.L. a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard Père et FilsMeursault Charme 2000

CR: Domaine Bouchard Père et FilsMeursault Charme 2000

Bouteille complètement oxydée
La conservation ne pouvant être mise en cause
Grrrrrr

Eric L.
Un bon repas sans bon vin c'est comme un tagada sans tsoin tsoin
#1450

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21548
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard Père et Fils: Volnay 1er Cru Caillerets Ancienne Cuvée Carnot 2008

CR: Ce midi, un Volnay 1er Cru Caillerets Ancienne Cuvée Carnot 2008 du Domaine Bouchard.

Le nez est très plaisant, sur la cerise rouge, le noyau et les traces d'élevage en bon bois avec des nuances d'épices.
La bouche est à la fois fraîche et "grasse", l'acidité, l'alcool et la matière tannique se fondent harmonieusement. Le vin est savoureux, sur la cerise et son noyau avec de plaisants amers. Il est "élégant": la matière tannique est savoureuse mais pas très dense, l'alcool la soutient pour obtenir l'équilibre face à l'acidité. Mais ce vin presque "aérien" n'en finit pas de durer et de séduire par ses saveurs envoûtantes. L'acidité fruitée et les amers délicats sont superbes.
#1451

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1623
  • Remerciements reçus 395

rkrk a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard Père et Fils - Beaune Grèves Vignes de l'Enfant Jesus 2004

CR: Domaine Bouchard Père et Fils - Beaune Grèves Vignes de l'Enfant Jésus 2004

Malgré ses 12 ans, ce vin est encore assez jeune et fermé (et il n'a que peu bougé sur 8 heures d'ouverture entre le midi et le soir).

Au nez, on a du fruit mûr mais aussi une touche verte et des notes fumées. En bouche, on est sur le même registre, avec une verdeur plus prononcée (je n'ai pas mangé assez de coccinelle pour bien décrire cet arôme :D ), avec une texture charnu mais un certain manque de rondeur et de gourmandise, à cause des tannins fins mais un peu poussiéreux. C'est assez long mais sans joie. B

A regoûter dans quelques années (ou après une aération plus longue), peut-être...

Ralf

PS: Je suis prêt à vendre mes bouteilles à Michel au prix primeur.
#1452

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1400
  • Remerciements reçus 245

jclqu a répondu au sujet : Re: Domaine Bouchard Père et Fils

Si jamais Michel n'est pas interessé... ;)

JC
LPV Lutèce
#1453

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1623
  • Remerciements reçus 395

rkrk a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard Père et Fils - Corton Le Corton 2004

CR: Domaine Bouchard Père et Fils - Corton Le Corton 2004

Et en parallèle le soir et le lendemain le "grand frère"

A l'ouverture hier soir, le vin est assez fermé : il se présente moins fruité (des fruits plutôt noirs) mais avec plus de matière et de tension que le Beaune Grèves. On se dit que c'est clairement un vin à attendre.

Ce soir, le vin s'est ouvert et affiche un fruité doux au nez et en bouche. Le vin est charnu et tendu avec une belle texture veloutée et une bonne longueur. Il y a une touche de verdeur en milieu de bouche mais elle est plus fondue dans la matière plus riche du Corton. TB

Ralf
#1454

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 181
  • Remerciements reçus 86

CAB 1861 a répondu au sujet : CR: Duel de 1999 : Il est Volnay le divin enfant Jésus !

CR:

La suite des sublimes cadeaux que nous a offert l'ami Olivier. Un face face de 1999, humés et dégustés en parallèle.

Beaune et Volnay (et comme Nuits St Georges) n'ont pas d'AOC grands crus, ce qui ne signifie pas que certains climats le mériterait amplement. Quant à Beaune, je persiste à dire que cette appellation est sans doute l'un des meilleurs rapports Q/P de la Côte d'Or

* Volnay 1er cru "caillerets" - ancienne cuvée Carnot - 1999 // Domaine Bouchard

(verre de droite) Un nez exubérant, expressif, d'une jeunesse folle sur la pivoine, la rose, un nez de griotte dans un maelström entêtant enrobé d'une pointe de Zan. C'est magnifique.

Idem en bouche, on ressent une immédiate complexité ou dans une texture satiné se mélange la finesse d'une cerisé, le tonus d'une groseille à maquereaux et un uppercut de poivre blanc, de Zan. Un monstre de largeur et pourtant un soyeux délicat, des tanins fondus. Que dire de la longueur ? Magistrale. Ouh la claque! En pleine maturité, sans doute à son optimum. C'est énorme comme dirait Luchini!

* Beaune 1er cru "Grèves" - Vigne de l'Enfant Jésus - 1999 // Domaine Bouchard

(verre de gauche) Le nez est fermé sur un fond de fruits noirs et végétal noble. L'entrée est également fermée comme si le vin était dans une période où il se refermerait. C'est un peu austère, les tanins un peu plus fermes, l'élevage plus marqué. On sent un formidable potentiel un peu enfermé... Olivier avait eu un peur peur de le carafer. Et si on mettait le verre de côté?
Et magie! Le vin s'ouvre explose au nez sur un mélange de pivoine, rose séchée. Et que dire de la bouche? Une incroyable texture, plus charpentée que le Volnay soutenue par des tanins élancés. Force du noyau de cerisé écrasé, du poivre blanc, un côté minéral. Quelle race! Quelle jeunesse! Il pourra être optimal dans 5 à 10 ans! Sans aération, nous passion à côté, ce qui me conforte dans l'idée de systématiser le carafage des grands Bourgogne même âgés.

Je me lance: à gauche le Beaune pour cette force sous jacente et à droite le Volnay pour un côté plus soyeux, plus aérien? Bingo mais ce sont surtout ces 2 superbes vins qui ont qui l'ont emporté!

Fred
« C’est la composition même du sous sol qui caractérise la qualité des vins » - Dom Denise
Retrouvez les photos sur mon "blog FB" www.facebook.com/Coe...
#1455

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5775
  • Remerciements reçus 262

Martinez a répondu au sujet : Duel de 1999 : Il est Volnay le divine enfant Jésus !

'Force du noyau de cerisé écrasé, du poivre blanc, un côté minéral. Quelle race! Quelle jeunesse! Il pourra être optimal dans 5 à 10 ans! Sans aération, nous passion à côté, ce qui me conforte dans l'idée de systématiser le carafage des grands Bourgogne même âgés.'

Attention, on est là sur un millésime de très longue garde, ce n'est pas le cas de tous.

Jmm

Jmm
#1456

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2548
  • Remerciements reçus 119

leguitou a répondu au sujet : Duel de 1999 : Il est Volnay le divine enfant Jésus !

Le pinot noir n'étant par ailleurs pas un cépage réducteur, je pense suivant mes expériences qu'il vaut mieux ouvrir un peu en avance et épauler (quitte à carafer si besoin) plutôt qu'un carafage systématique.

Bien cordialement,
Guillaume
#1457

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21548
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard Père et Fils: Le Corton Grand Cru 2008

CR: Je continue ma dégustation des vins rouges 2008 du Domaine Bouchard avec "Le Corton" Grand Cru.

La bouteille ouverte hier soir a été bue hier soir et ce midi.
Agréable dès l'ouverture, le vin, ce midi, offre:
-un nez de cerise noire, de noyau et de notes de cuir et d'épices avec quelques nuances florales.
-une bouche élégante, équilibrée avec une matière savoureuse, une peu réglissée, qui répond à l'acidité. Le vin est ample et long avec une finale aux délicats amers.

Hier, le vin était moins fondu, ce midi, il est harmonieux avec une acidité qui ne domine pas la matière tannique ni l'alcool.

Un beau vin à carafer actuellement ou à attendre avec patience.
#1458

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17996
  • Remerciements reçus 2846

Eric B a répondu au sujet : Re: Duel de 1999 : Il est Volnay le divin enfant Jésus !

D'accord avec Guilaume. J'évite de carafer le Pinot noir. Trop peur de lui faire perdre sa subtilité (c'est pour ça qu'on l'aime).

PS : l'enfant est divin. Le "e" n'existe virtuellement que par la liaison phonétique.

Eric
Mon blog
#1459

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 913

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Domaine Bouchard Père et Fils

Voilà qui donne envie. Je me demandais quoi boire ce soir, je crois que je viens de me décider...

Luc
#1460

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 181
  • Remerciements reçus 86

CAB 1861 a répondu au sujet : Re: Domaine Bouchard Père et Fils

Sincèrement, je pense qu'il ne faut pas avoir peur de le carafer 30mn a 2h avant (ca ne veut pas dire agiter comme un fou et évidemment après avoir goûté au préalable). Attention pas forcément pour des vins de faible complexion mais sur des 1er et grands crus. Ça ne fait pas forcément perdre de la subtilité, sans aération on serait vraiment passé à côté du Beaune (il a bien fallu 15 min fnd le verre pour que ses arômes évoluent et au bout de 30 min il etait au top). Je ne suis pas un spécialiste des autres regions mais quasi monomaniaque, en rouge, de la Bourgogne. Et, j'ai, je crois, vaincue cette peur qui me semble tient un peu d'une opposition historique on carafer des Bordeaux et pas des Bourgogne, ou celle de pas de blancs avec le fromage.
J'ai l'année dernière carafé 2h avant un Gevrey Chambertin 1971 Petite Chapelle et je ne l'ai pas regretté... Un vigneron, que je suis et qui travaille bien, m'a par exemple conseille de carafer ses GC... Lorsque je suivais des sessions de dégustation à Gevrey, je me souviens en particulier sur un Clos de Vougeot de chez Mortet voir notre "prof" (un expert de la Bourgogne sans citer de nom) le carafer.
Le pinot est certes fin, mais pas non plus un gringalet qui s'évanouirait face à l'oxygène... Je suis arrivé à ce raisonnement après moults essais. Mais ceci n'est pas une vérité absolue, juste ma façon de voir...

Amicalement

PS: la bouteille est une divine enfant ;-)

Fred
« C’est la composition même du sous sol qui caractérise la qualité des vins » - Dom Denise
Retrouvez les photos sur mon "blog FB" www.facebook.com/Coe...
#1461

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 913

Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard Père et Fils - Ancienne Cuvée Carnot - Volnay 1er Cru Caillerets 1999

CR: Domaine Bouchard Père et Fils - Ancienne Cuvée Carnot - Volnay 1er Cru Caillerets 1999


Il ne faut jamais réfréner ses envies. Et le CR de Fred m'a donné une furieuse envie d'ouvrir cette bouteille. Qu'il en soit remercié.
La robe est d'intensité moyenne aux reflets grenat. Très beau nez de pinot à maturité mêlant un fruité mûr, de belles notes florales, une pointe de cuir et de sous-bois, ainsi qu'une petite touche épicée et fumée. C'est très plaisant et particulièrement distingué. La bouche n'est pas en reste avec de la rondeur et du soyeux, soulignés par une acidité parfaitement maîtrisée qui équilibre l'ensemble avec grâce. Les tannins sont encore légèrement perceptibles quand on quitte la table, tout en finesse de grain. Belle longueur et bien du plaisir ! Un vin qui me réconcilie avec le millésime 1999. Excellent

Luc
#1462

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21548
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard Père et Fils - Meursault 1er Cru Perrières 2008

CR: Meursault 1er Cru Perrières 2008 du Domaine Bouchard.
Le nez est très frais, sur la mandarine, le citron jaune, la noisette verte et le beurre.
La bouche est concentrée et "tendue", avec une belle acidité et une longue finale savoureuse aux notes minérales. L'acidité rencontre une belle matière qui donne un joli volume.
Très beau vin, jeune.
#1463

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21548
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard Père et Fils - Corton - Charlemagne Grand Cru 2007

CR: un Corton Charlemagne Grand Cru 2007 du Domaine Bouchard:

-Le nez est frais et séduisant, sur l'orange, le citron jaune, la noisette verte et le beurre (encore frais sur un 2007 ;))
-La bouche est concentrée, savoureuse et fraîche au premier contact. Elle est "dense" avec un peu de gras, mais la matière repose sur une jolie trame acide savoureuse, de cette rencontre naît une sensation d'équilibre. Le vin est ample, il me séduit par ses saveurs d'agrumes, de noisettes vertes et ses délicats amers. La finale qui en oublie de finir est superbe.

Un grand vin !
#1464

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1623
  • Remerciements reçus 395

rkrk a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard Père et Fils Volnay 1er Clos des Chênes 2006

CR: Domaine Bouchard Père et Fils Volnay 1er Clos des Chênes 2006

Si j'achète régulièrement les Caillerets, je n'ai eu ce vin que grâce à une erreur de livraison. Finalement, j'ai renoncé à les renvoyer et j'ai bien fait.

Ce vin est pour moi l'archétype du Volnay, d'un fruité aérien, plutôt léger, soyeux. Il est raffiné et très expressif, avec ses arômes de fruits rouges mûrs (avec peut-être un peu de pêche). Le vin n'est pas très mais il a beaucoup de gras. Les quelques notes fumées au nez et en bouche [size=small](boisé? mais j'ai aussi trouvé ces notes quand j'ai goûtés des Bourgogne élevés sans fût neuf)[/size] me plaisent moins mais ils apportent de la complexité. Bon grain de tannins fins et finale sur le gras. TB/EXC

Très bon aujourd'hui, ce vin devrait encore pouvoir vieillir 5-10 ans.

Ralf
#1465

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21548
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Domaine Bouchard Père et Fils

Ralf,

D'accord avec toi, le Clos des Chênes 2006 de Bouchard est excellent, voici mes deux notes déposées pour 6 bouteilles bues, toutes excellentes.

lapassionduvin.com/p...
lapassionduvin.com/p...
#1466

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 153
  • Remerciements reçus 17

Vincent77 a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard Père et Fils Beaune 1er cru Vigne de l'Enfant Jésus 2004

CR: Domaine Bouchard Père et Fils Beaune 1er cru Vigne de l'Enfant Jésus 2004

La bouteille est ouverte 3h avant de commencer à la boire et le vin est servi dans deux verres dès l'ouverture.
La robe est légèrement tuilée.
Le nez évoque la prune, le pruneau.
En bouche, c'est le pruneau qui domine, le noyau de pruneau.
Quelques notes de sous bois, de champignon.
Les tannins sont doux, nullement accrocheurs.
Le vin fait preuve d'une belle concentration et se boit avec plaisir.

Un 2004 que j'attendais à un niveau plus faible compte tenu de la difficulté du millésime.

Bien cordialement.

vincent
#1467

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1623
  • Remerciements reçus 395

rkrk a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard Père et Fils Volnay Caillerets Ancienne Cuvée Carnot 2005

CR: Domaine Bouchard Père et Fils Volnay Caillerets Ancienne Cuvée Carnot 2005

J'ouvre cette bouteille avec appréhension car 2005 est un grand millésime et j'ai peur que le vin soit trop jeune.

Mais je suis vite rassuré par le soyeux du vin qui est un peu discret à l'ouverture mais qui s'améliore assez vite avec l'aération.

Le nez est fruité et plaisant (cassis) avec quelques notes de boisé grillé mais c'est surtout la bouche qui séduit avec un beau fruité mûr (fraise, mûre), une belle profondeur, une matière dense et tendue, des tannins fins et une grande longueur sur le fruit. EXC

Déjà très bien et pour 20 ans...

Ralf
#1468

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 664
  • Remerciements reçus 105

Nilgiri a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard Père & Fils, Volnay Caillerets 1er Cru, Ancienne Cuvée Carnot, 2003

Bonjour,
CR: Domaine Bouchard Père & Fils, Volnay Caillerets 1er Cru, Ancienne Cuvée Carnot, 2003 :
robe encore jeune. le nez est classieux sur les fruits rouges, la cerise, les épices. En bouche le vin confirme sa grande finesse et élégance, l'équilibre est souverain, les tanins soyeux, juste ce qu'il faut de puissance jusqu'à la finale délicatement acidulé.
Énorme plaisir sur cette bouteille.

La bourgogne c'est bon, quand c'est mûr c'est irrésistible.;)

Salutations, Christophe
#1469

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 291
  • Remerciements reçus 45

Nicolas Arlicot a répondu au sujet : CR:Domaine Bouchard Père et Fils, Bonnes Mares Grand Cru 1998

CR:Domaine Bouchard Père et Fils, Bonnes Mares Grand Cru 1998

Vin dégusté à cette occasion :



Robe d’un beau rubis profond et brillant, d’une grande profondeur, avec des notes de café et d’épices puis, à l’aération, apparaissent les fruits rouges. La bouche est marquée par une légère austérité, des notes de café, ainsi que des arômes tertiaires de feuille morte et de petits champignons, ainsi qu’un côté végétal qui contraste avec la puissance et la densité en bouche de ce Bonne-Mares. Très belle longueur. 16,5/20
#1470

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux