Nous avons 2301 invités et 43 inscrits en ligne

Inflation

  • Messages : 8202
  • Remerciements reçus 812

Réponse de FGsuperfred sur le sujet Re: inflation

ce week-end j'ai bu un liquoreux cotes de duras trouvé à 5,62 euros en grande surface et honnêtement il mettrait la nique en terme de densité, complexité et longueur à 98% de tous les liquoreux français alors que français... il l'est aussi
il s'agit de quintessence de berticot, apparemment un vin de coop sur 2007 et même si en face y'avait du lourd (quintessence du PM de cauhapé 2011 et vendanges dorées 2011) il était largement au niveau du second (déja un rapport QP fabuleux pour moi) et pas très loin du premier (même s'il ne sont pas au même stade d'évolution entendons nous bien)
juste pour la provoc', ma réflexion serait plus en fait d'acheter de moins en moins cher, donc déflation et non pas inflation ;)
PS : du coup j'en ai rentré 10 et déja 4 sont passées à la trappe depuis samedi !

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
17 Mai 2016 09:38 #211

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6263
  • Remerciements reçus 4055

Réponse de Frisette sur le sujet Re: inflation

Jérôme Pérez écrivait:
300 % si ont compare une bouteille à 10 et une à 30 qui jouent toutes les deux dans la même cour qualitative.

200% "seulement", si je ne m'abuse...mais le raisonnement, en soit, est intéressant.

Flo (Florian) LPV Forez
17 Mai 2016 11:02 #212

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12072
  • Remerciements reçus 2295

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Re: inflation

200% "seulement", si je ne m'abuse..

Je ne m'abusais donc pas à 9h04... ;)

jlj
17 Mai 2016 11:58 #213

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19006
  • Remerciements reçus 4198

Réponse de Eric B sur le sujet Re: inflation

Je pense qu'un vin à 15 €, on peut encore lui pardonner de n'être que bon (et déjà, c'est limite). Un vin à 30 € se doit d'être superbe. Hors Bourgogne, évidemment, où à ce prix-là, ça peut être juste moyen, ce qui est limite scandaleux.

Eric
Mon blog
17 Mai 2016 12:42 #214

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18598
  • Remerciements reçus 2656

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: inflation

désolé pour l'erreur de pourcentage matinale.

je vois quand même un paquet de vins d'appellations en renouveau d'image se positionner dans ce créneau 30/35 quand nous louions encore il y a peu le rapport qualité prix de ces régions qui devient très relatif.
Du coup de très bons cru bourgeois du bordelais semblent être aujourd'hui de très bons rapports qp et surtout qu'au sein des mêmes régions, on trouve aussi bon à deux ou trois fois moins cher.

Jérôme Pérez
17 Mai 2016 13:06 #215

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19006
  • Remerciements reçus 4198

Réponse de Eric B sur le sujet Re: inflation

Comme tu le dis, c'est un positionnement. Si ça marche, tant mieux pour eux, mais c'est un jeu qui peut être dangereux, car tu es condamné à faire toujours de l'excellent, quel que soit le millésime. Car si tu fais du "moyen" à ce prix, tu risques vite d'être grillé...

Eric
Mon blog
17 Mai 2016 13:17 #216

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6263
  • Remerciements reçus 4055

Réponse de Frisette sur le sujet Re: inflation

A titre d'exemple qui cadrerait avec ce que dit Jérôme : dans cette tranche tarifaire de 30-35 euros, (et un peu plus), les vins de Condrieu y sont en plein dedans...et j'en ai rarement eu pour mon argent.

Flo (Florian) LPV Forez
17 Mai 2016 13:23 #217

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: inflation

Florian,

Il faut essayer, chez Perret, les Condrieu Chéry et Chanson.
Pour moi, les meilleurs rapports qualité/prix de l'appellation.
17 Mai 2016 13:38 #218

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1385
  • Remerciements reçus 221

Réponse de oulababa sur le sujet Re: inflation

comme pas mal de Côte-rôtie également

Xavier L.
17 Mai 2016 13:42 #219

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12072
  • Remerciements reçus 2295

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Re: inflation

En Côte-Rôtie, il me semble que la majorité des vins soit même hors de cette fourchette 30-35.

jlj
17 Mai 2016 14:17 #220

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12072
  • Remerciements reçus 2295

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Re: inflation

Dans ces appellations en renouveau d'image, je suppose que Jérôme pensait entre autre aux vins du Languedoc-Roussillon.
Et c'est vrai que beaucoup de vins approchent "dangereusement" de cette fourchette (30-35).
Hors cuvées de base, il y en a de plus en plus.

jlj
17 Mai 2016 14:21 #221

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6263
  • Remerciements reçus 4055

Réponse de Frisette sur le sujet Re: inflation

Thierry, déjà fait, CR ici! ;)

Flo (Florian) LPV Forez
17 Mai 2016 14:26 #222

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 178
  • Remerciements reçus 40

Réponse de Gilles sur le sujet Re: inflation

Bonjour,

Mon expertise en matière de vin n'est pas des plus forte et je me positionnerai plutôt sur le domaine du consommateur "curieux", avide de découverte et souhaitant sortir des sentiers battus pour se faire plaisir.

Je comprends tout à fait la démonstration et je vois en effet de plus en plus de vin de cette gamme de prix (30/35) qui serait un plafond moyen plutôt haut pour ma bourse.

Je reste souvent sur ma faim en dégustant des vins de ce niveau de prix (est-ce lié à mon incompétence ou uniquement à l'idée que je fais d'un vin de ce prix ?) alors que je prends plus de plaisir à boire des vins de 10/15 euros même si peux y trouver des défauts que je suis prêt à accepter (est-ce les défauts de ces qualités ?).

Je pense que mon niveau de connaissance est un facteur limitant qui inconsciemment me fait préférer des vins moins chers, peu connus avec des accords innovants. Dans ce cas précis, le rapport qualité/prix prend le pas sur la notion purement qualitative au risque de choquer les puristes que vous êtes.

D’un point de vue purement commercial, rentrer dans cette gamme de prix oblige un niveau qualitatif et surtout une régularité qualitative au rendez-vous chaque année au risque de décevoir et de perdre la clientèle de cette « niche ».

C’est un risque qui doit être mesuré et je ne suis pas certain que les nouveaux candidats soient tous armés pour analyser et assumer celui-ci.
Ils y voient surtout un moyen de rendre leur activité plus lucrative rapidement sans imaginer les conséquences à moyen et long terme.

Les habitudes des consommateurs changent, la réalité économique se fait présente, l’effet de mode s’estompera … et seuls les performants perdureront.

Gilles
17 Mai 2016 15:20 #223

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1385
  • Remerciements reçus 221

Réponse de oulababa sur le sujet Re: inflation

jean-luc javaux écrivait:
> En Côte-Rôtie, il me semble que la majorité des
> vins soit même hors de cette fourchette 30-35.
>
> jlj

en effet, et c'est rarement justifié malheureusement , quand on voit ce que certains croze ou st-jo peuvent offrir pour la moitié du prix.

Xavier L.
17 Mai 2016 15:38 #224

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 300
  • Remerciements reçus 0

Réponse de dorasien sur le sujet Re: inflation

Frisette écrivait:
> A titre d'exemple qui cadrerait avec ce que dit
> Jérôme : dans cette tranche tarifaire de 30-35
> euros, (et un peu plus), les vins de Condrieu y
> sont en plein dedans...et j'en ai rarement eu pour
> mon argent.

souvenirs du Condrieu Guigal à 50 frs (7.5 euros) au début des années 90; à la même époque, le Condrieu G. Vernay à 60 frs (moins de 10 euros) au Domaine; toujours au début des années 90 , le Condrieu "Coteau de Vernon" à 150 frs sur table dans un petit étoilé de Dinan. A cette époque, on découvrait, on trouvait ça super-original (mais pas toujours évident à marier sur table :) ) sans le côté parfois un peu caricatural de certains Condrieu actuels.

Cordialement,

Jean.
17 Mai 2016 15:53 #225

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 233
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Ricco sur le sujet Re: inflation

Je me demande si cette apparition de cuvée à 30/35 n'a pas aussi pour but de valoriser l' image du producteur afin de mieux vendre les "cuvées de base".

C'est sans doute un peu idiot mais un gars qui fait du Vin de Pays de l'Aude Rosé à 30 euros , ça donne tout de suite l'impression que c'est du sérieux...

( après, je n'ai pas gouté donc c'est peut-être de l'excellent rosé)

Kamal
17 Mai 2016 16:04 #226

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6354
  • Remerciements reçus 2551

Réponse de Marc C sur le sujet Re: inflation

Le questionnement de Jérôme s'applique à plein pour les villages des Côtes de Nuits/Beaune avec les +10€ dans l'échelle dus au prestige/marché chinois/grêle/gel/parce que je le vaux bien (rayer la mention inutile). Beaucoup ont monté leur tarifs au niveau des meilleurs sas pour autant en avoir la régularité, le niveau de qualité ou tout simplement la renommée.

L’achat déraisonnable sur un grand cru un beau 1er cru je comprends, sur un village faut pas pousser... C'est le point faible de la région et c'est encore plus vrai pour les appellations régionales qui sont à 20€ quand ce n'est pas plus! J'ai l'impression que la limite est atteinte sur ces vins et que les amateurs risquent de s'en détourner.

Marc
17 Mai 2016 21:42 #227

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84866
  • Remerciements reçus 11426

Réponse de oliv sur le sujet Re: inflation

Bourgogne
Polémique à Vosne Romanée : les professionnels viticoles de Vosne-Romanée vont se réunir en assemblée générale pour décider ou non de leur adhésion à une grille de référencement de prix.

www.bienpublic.com/e...
25 Mai 2016 21:19 #228

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84866
  • Remerciements reçus 11426

Réponse de oliv sur le sujet Inflation en Bourgogne

Bourgogne
Réchauffement climatique, bulle spéculative, l'histoire d'une apocalypse annoncée !

www.bloomberg.com/ne...
28 Jui 2016 11:42 #229

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 255
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Antoine G. sur le sujet Re: inflation

Il ne faut malheureusement pas se faire d'illusion sur le prix des vins...

A qualité constante, en faisant abstraction des variations de prix d'un millésime à l'autre, le trend est très clair : les prix augmentent. la mauvaise nouvelle est qu'il n'y a pas de raison que cela ne continue pas :

L'offre de vins de qualité est totalement fixe à court terme et très inélastique au prix même à moyen terme. A long terme, elle redevient plus élastique car le prix des vins pousse de nouveaux producteurs à rentrer sur le marché en plantant des vignes là ou il n'y en avait pas. mais la grande majorité des meilleurs terroirs est déjà exploitée de sorte que l'offre de vins de qualité peut augmenter mais pas dans une proportion considérable. Elle peut augmenter aussi parce que des prix plus élevés permettent de rentabiliser des investissements et des pratiques permettant de produire de meilleurs vins mais l'effet sur l'offre en volume est au mieux mitigé parce que réduire les rendements n'augmente pas l'offre, au contraire.

En, face la demande ne fait qu'augmenter parce qu'il y a de plus en plus de consommateurs dans le monde ayant les moyens de s'acheter des vins de qualité, le dernier exemple étant la Chine, et même de plus en plus de gens très riches ayant les moyens de payer presque n'importe quel prix..

La résultante est nécessairement une augmentation continue des prix, abstraction faite des variations entre millésimes due à l'effet qualité (ou perçue comme telle) du millésime.

Les plus grands noms sont donc de plus en plus chers et vont continuer à devenir de plus en plus chers...

Les variations de prix entre millésimes ne sont pas uniquement dues aux différences de qualité entre millésimes s'agissant des plus grands vins qui font l'objet d'une cotation internationale : une partie de la demande est spéculative et les spéculateurs peuvent se mettre à acheter des vins comme ils peuvent cesser de le faire et se mettre à vendre : c'est très largement ce qui s'est passé depuis 2008. la demande chinoise a poussé le marché à la hausse dans une proportion considérable jusqu'en 2011 avec une multiplication par 2 ou 3 des prix en trois ans.Mais fin 2011, la bulle a éclaté et les cours ont été en gros baissé de 40% jusqu'à il y a six mois environ...

Depuis le marché s'était assaini et les cours remontaient doucement jusqu'à vendredi dernier ou du fait du Brexit et de la chute de la £, il a connu une accélération de la hausse car les cours sont exprimés en £ (voire mon commentaire dans le fil consacré au Brexit). Par ailleurs, il y a eu un emballement très net de la campagne des primeurs 2015 à Bordeaux qui fait le gros du marché international : les premiers vins sont sortis en hausse par rapport aux 2014, ce à quoi tout le monde s'attendait et ce qui était justifié par une qualité supérieure à 2014 mais il s'agissait de hausses raisonnables de 10 à 20%. Mais tous ceux qui sont sortis plus tard sont sortis à des niveaux de plus en plus élevés par rapport aux 2014 (avec un record pour la Mission : +100%). Dans la plupart des cas, le niveau de la hausse n'est pas justifiée de sorte que les acheteurs vont se retrouver en 2018 avec la même désagréable impression que ceux qui ont achetés les 2009 et 2010 : les prix du marché physiques seront inférieurs au prix payé en primeur alors que l'achat en primeur n'a de sens que si l'on paie moins cher en primeur...

www.blog.thewineappe...
29 Jui 2016 15:56 #230

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 457
  • Remerciements reçus 282

Réponse de Lomax sur le sujet Re: inflation

Intéressant de voir que le % d'augmentation du prix des vins par rapport à 2014 soit corrélé à la date d'annonce du prix primeur.
Comme si ils avaient attendu de voir comment se comportait le marché sur la sortie des premiers vins pour en conclure qu'ils avaient encore de la marge pour tirer encore plus sur la corde jours après jours.

"Ok! +30% ils ne se sont rendus compte de rien >:D< demain on teste +40%"

Harry, ancien Turons, ancien Orléanais, nouvellement Varois
30 Jui 2016 08:49 #231

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 255
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Antoine G. sur le sujet Re: inflation

Oui, c'est clair...D'un autre côté, on peut voir qu'un grand nombre de propriétés sont demeurées raisonnables, avec des augmentations inférieurs à 20%, mais nettement moins après le 1er juin...Très peu de hausse sont supérieures à 30% au moins de mai et beaucoup ensuite....D'autres ont lâché un premier lot, comme Pontet Canet, pour en sortir un autre un peu plus cher deux ou trois semaines plus tard.

Ces hausses sont en moyenne très supérieurs à ce qu'attendait les professionnels. Le Liv-EX a fait un sondage là dessus. Résultat : les Américains achètent très peu (et plus grand monde ne boit du Bordeaux là bas), la dermande asistaique est plus faible qu'espérée et les Britanniques n'achètent plus une bouteille depuis le Brexit et les marchands londoniens ont même renvoyé des lots..

A quelques exceptions près, ceci laisse présager que pour le consommateur acheter en primeur le 2015 va se révéler être un calcul économique médiocre...
30 Jui 2016 10:17 #232

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12072
  • Remerciements reçus 2295

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Re: inflation

on peut voir qu'un grand nombre de propriétés sont demeurées raisonnables, avec des augmentations inférieurs à 20%

Raisonnable, raisonnable... :S
Rester en-dessous de 20% d'augmentation est donc raisonnable.

jlj
30 Jui 2016 16:37 #233

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 255
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Antoine G. sur le sujet Re: inflation

Globalement le millésime est nettement supérieur à 2014. Il est donc normal qu'il soit vendu plus cher. Quand on clique sur le graphique que j'ai posté pour le voir en grand, on peut noter que certains crus : Haut Marbuzet, Cantemerle, Meyney se sont contenté d'une augmentation de 10%. Ils ont toujours eu une politique de prix consistant à fidéliser la clientèle...
30 Jui 2016 18:02 #234

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19802
  • Remerciements reçus 3438

Réponse de mgtusi sur le sujet Re: inflation

Globalement le millésime est nettement supérieur à 2014. Il est donc normal qu'il soit vendu plus cher.

Et donc dans cette même logique, un millésime faible devrait être vendu moins cher. Or c'est rarement le cas, on l'a vu sur 2011-2012-2013.

Michel
30 Jui 2016 18:22 #235

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 255
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Antoine G. sur le sujet Re: inflation

Les 2011, 12 & 13 ont pourtant été vendus beaucoup moins chers que les 2010.....
30 Jui 2016 18:29 #236

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4060
  • Remerciements reçus 4226

Réponse de starbuck sur le sujet Re: inflation

Sur Pauillac et St Estèphe je ne mettrais pas ma main à couper que 2014 est plus faible que 2015.

Je souhaite vigueur et santé aux courageux cercles de dégustations LPV pour nous sortir des duels rive gauche 2014 VS 2015 dans 10 à 15 ans.

Sylvain
30 Jui 2016 18:39 #237

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19802
  • Remerciements reçus 3438

Réponse de mgtusi sur le sujet Re: inflation

Les 2011, 12 & 13 ont pourtant été vendus beaucoup moins chers que les 2010.....

2010 a atteint les sommets du n'importe quoi il faut dire !

Mais 2011 a été vendu plus cher que 2008 par exemple

Michel
30 Jui 2016 19:16 #238

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6263
  • Remerciements reçus 4055

Réponse de Frisette sur le sujet Re: inflation

Antoine G. écrivait:
on peut noter que certains crus : Haut Marbuzet, Cantemerle, Meyney se sont contenté d'une augmentation de 10%. Ils ont toujours eu une politique de prix consistant à fidéliser la clientèle...

Sans déconner, il n'y a que moi que ça choque??? Bim! + 10%! Ouais c'est normal, je suis grand seigneur cette année, c'est pour ça que je te plume pas plus! Ne me remercie pas, ça me fait plaisir !
Et on pense fidéliser la clientèle en faisant comme cela??? C'est une blague ! !!

Flo (Florian) LPV Forez
30 Jui 2016 21:04 #239

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1420
  • Remerciements reçus 369

Réponse de jclqu sur le sujet Re: inflation

Ben si ça le fidélise ailleurs, je ne rentre AUCUN bordeaux

JC
LPV Lutèce
30 Jui 2016 21:57 #240

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck