Nous avons 2332 invités et 81 inscrits en ligne

Domaine David Duband

  • Messages : 332
  • Remerciements reçus 1113
Non je n’ai pas regoûté le côtes de nuits que j’avais également préféré lors de la journée de dégustation!

L'évolution du hautes côtes est en tout cas très sympa et franchement rassurante pour le reste de la gamme!
(Jamais simple de goûter sur fut)
Guillaume
03 Aoû 2019 21:37 #151

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1718
  • Remerciements reçus 669
CR: David Duband - Hautes Côtes de Nuits - Louis Auguste - 2017

La dégustation de Guillaume m'a mis l'eau à la bouche. Alors j'ai cherché le tire-bouchon...

Un joli nez très fruité (fruits rouges) avec quelques notes florales (sureau). Assez crémeux. Impression de boisé moderne.
Même aromatique en bouche, avec une bonne matière charnue et un équilibre réussi. Quelques notes grillées en finale qui font penser au bois. B/TB

Une belle richesse pour un Hautes Côtes et un style moderne sur le fruit - j'ai plus senti les 30% de fût neuf (selon un site de vente) que les 40% de vendanges entières.

Le vin est déjà bien mais je pense qu'il sera à point dans deux-trois ans.

Ralf
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, AgrippA, Vesale
14 Aoû 2019 18:46 #152

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 332
  • Remerciements reçus 1113

Réponse de Vesale sur le sujet David Duband - Nuits Saint Georges 2017

CR: David Duband - Nuits Saint Georges 2017

La robe affiche un rubis brillant

Au nez, sensation de fumé au départ qui va ensuite laisser place au fruit, plutôt noir (cassis, mure), notes de poivre, sensation un peu végétale mentholée

En bouche, le vin impose sa puissance, aromatiques concentrées, toujours sur les fruit noirs, cerise, poivre, toujours cette perception végétale (pas au sens péjoratif du terme), les tanins sont présents mais élégants, on ressent le coté boisé avec ces notes un peu grillées, longueur plus que correcte pour un village

Un vin trop jeune bien entendu mais avec déjà pas mal de plaisir, surement très bien dans 3/4 ans
Guillaume
21 Sep 2019 14:19 #153

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 332
  • Remerciements reçus 1113

Réponse de Vesale sur le sujet David Duband - Côtes de Nuits 2017

Guillaume
Aux portes ouvertes de novembre dernier j'avais préféré le Côtes de Nuits au HCN Louis Auguste .
Visiblement cette cuvée à bien évolué
As tu goûté le Côtes de Nuits récemment ?


CR: David Duband - Côtes de Nuits 2017

Allez je me dévoue!

Robe rubis jeune,

Nez sur les petits fruits rouges, notes de réglisse et de vanille

En bouche, le vin est très gourmand toujours sur les fruits rouges, sensation de fraicheur sur la réglisse, l'élevage est encore assez perceptible avec un coté vanillé et grillé assez élégant, du volume en bouche avec une belle matière!

C'est déjà bon mais a attendre encore un peu que l'élevage se fonde à mon sens
(Le Hautes Côtes m'a paru plus accessible il y a quelques mois)
Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Garfield
12 Oct 2019 19:02 #154

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 368
  • Remerciements reçus 463

Réponse de Bobo1 sur le sujet CR: David Duband - Nuits Saint Georges 2015

CR: David Duband - Nuits Saint Georges 2015

Vin que j'avais ouvert (la première du carton) pour la naissance de ma fille il y a maintenant un peu plus de 6 mois.
Ce soir, sans se prendre la tête, j'ai envie de voir où il en est.

Ouverture simple, 1h en avance, laissé chambrer gentiment.
Robe lumineuse de pinot, mais concentrée, qui laisse apparaître les premiers signes d'évolution. Peu de larmes, le vin est compact. Au nez, c'est floral, pivoine, et fruits rouges.
En bouche, une belle allonge, l'acidité est peu marquée (millésime oblige) mais parfaitement dosée, le vin est riche, structuré jusqu'à la finale. Un bel équilibre!
En résumé je réitère l'avis que j'avais il y a de cela 6 mois: Très beau vin, sur un millésime déjà facile à boire. La question est de savoir si les 4 survivantes tiendront assez longtemps pour les voir dans une phase tertiaire!

Excellent!
Thibaut
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, Garfield, Vesale
25 Oct 2019 22:33 #155

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 432
  • Remerciements reçus 451
CR: Domaine David Duband - Hautes-Côtes de Nuits - Les Terres de Philéandre 2016

Cuvée négoce lancée récemment, bouchon Diams juste imbibé, robe rubis brillante.
Un vin bien réalisé, fruit pur porté essentiellement par la framboise, registre frais et délicat.
Jolie partition et vin équilibré.
Toutefois, acidité haute (effet millésime sur les hautes côtes de nuits, je pense) et pointe de végétal qui surnage après 24 h d'ouverture.
04 Nov 2019 10:47 #156

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3570
  • Remerciements reçus 990
Je n'ai jamais entendu parler de cette cuvée. As tu plus d'infos sur son pédigrée ?
Didier
04 Nov 2019 11:08 #157

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3915
  • Remerciements reçus 1968
Une cuvée négoce, probablement.
J'ai acheté du 2018 cette année, chez Hyper U, pour une quinzaine d'euros.
La première bouteille goûtée ne m'a pas emballée plus que cela. Un chardonnay bien fait, sans bois, sur le fruit.
Il me semble urgent d'attendre que tout ceci se mette en place avant d'émettre un avis définitif. Rendez-vous dans deux, trois ans, pour y voir plus clair.
Vincent, parti découvrir d'autres horizons.
04 Nov 2019 12:52 #158

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 840
  • Remerciements reçus 1039
Vincent,

NoSport parle de framboise.
Ce ne sont pas les arômes habituels d'un chardo ;)
Christophe
04 Nov 2019 13:16 #159

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 432
  • Remerciements reçus 451

Vincent,

No Sport parle de framboise.
Ce ne sont pas les arômes habituels d'un chardo ;)


En effet, mais cette cuvée négoce "les Terres de Philéandre" (contraction des prénoms de ses deux enfants), se décline en rouge et en blanc.

Elle s'est retrouvée dans les linéaires des Super U pendant les deux dernières FAV (rouge l'an dernier, blanc cette année).
Je n'ai pas goûté le blanc.
04 Nov 2019 13:23 #160

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 432
  • Remerciements reçus 451

Je n'ai jamais entendu parler de cette cuvée. As tu plus d'infos sur son pédigrée ?


Outre les précisions plus haut, le seul complément que j'ai trouvé : "Le Domaine Duband achète également des raisins sur pieds auprès de petits viticulteurs cultivant leurs vignes dans le respect de l'environnement."
04 Nov 2019 13:30 #161

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3570
  • Remerciements reçus 990

Vincent,

En effet, mais cette cuvée négoce "les Terres de Philéandre" (contraction des prénoms de ses deux enfants), se décline en rouge et en blanc.[/i]


Et Louis Auguste ?
Didier
04 Nov 2019 17:04 #162

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 432
  • Remerciements reçus 451
Louis Auguste est probablement le premier. Pour le coup, c'est une cuvée domaine.
05 Nov 2019 11:32 #163

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 445
  • Remerciements reçus 578

Réponse de oberlin sur le sujet Domaine David Duband - dégustation des 2018

CR:Domaine David Duband - degustation des 2018

J'ai eu la chance de participer à la dégustation des 2018 chez David Duband, qui organise cette journée de main de maître. Les conditions de dégustation sont très bonnes, le personnel disponible.
Cet exercice est toujours délicat, un peu apprécier un vin plus qu'un autre juste parce qu'il est dans une meilleure phase. Le ressenti du jour ne sera sans doute pas le même dans 1an...

De manière générale, j'ai trouvé certains villages assez peu fruités, pas mal marqués par la vendange entière, alors que ça ne sent plus du tout, ou très peu au delà des premiers crus.
Pas ou peu de bois perceptible sur les cuvées, superbe qualité de tanins (un sans faute au delà des 1er crus), des vins équilibrés qui ne souffrent pas des excès du millésime. Si j'ai bien compris (et senti!), Il y a de la vendange entière dans toutes les cuvées (de 70%sur les villages à plus de 90% sur les GC).

Étant venu en famille, il me fallait faire vite (même si le superbe jambon en croûte de pain à permis de faire patienter un peu les enfants! ). Les notes sont donc plus des impressions que des descriptions analytiques précises (que je ne suis, de toute manière, pas capable de faire!).
D'autres CR suivront, bien plus précis, je n'en doute pas, mais c'est toujours intéressant de comparer les ressentis.

Enfin j'ai pu rencontrer des mythes : grands dégustateurs et gros contributeurs de LPV : JeanLoup Guerrin, Didier (Didierv), Chistophe (pins), Yann (ziboss), et Henri (nathenri). Acceuil très sympa de leur part, j'espère que nos routes se recroiseront plus longuement.

Bourgogne, Hautes Côtes de Nuits, Louis Auguste,
Nez mat, un peu de fruit, associé un côté végétal type vendange entière assez marqué (comme sur de nombreuse "petites" cuvées). En bouche le vin est assez ferme avec une légère sécheresse des tanins.
Moyen en l'état, il va falloir un peu de temps pour que ça se fonde.

Côte de Nuits Village.
J'ai juste noté que c'était un peu mieux que le précédent. (2éme vin, je déconne déjà sur les notes, ça commence mal!)

Chambolle Musigny.
Alors là on est sur un registre beaucoup plus fin et floral, belle bouche on retrouve de l'élégance. C'est simple, le vin trace sa route, c'est ouvert et beaucoup plus gourmand que les 2 précédents.
Très bien

Morey Saint Denis
Nez un peu "techno" (genre bonbon anglais), un peu de volatile au départ. On retrouve cette aromatique liée à la vendange entière. Bouche un peu dure aussi.
Moyen. Comme pour le premier, pas de défaut rédhibitoire, sans aucun doute meilleur plus tard.

Vosne Romanée
Je ne percois pas grand chose au nez sur ce vin, mais la bouche est très belle, veloutée, florale, bel équilibre, longueur en bouche intéressante (et plus importante que sur les autres).
Très bien

Gevrey Chambertin
De nouveau changement de style, là, "il faut reconnaître que c'est plutôt une boisson d'homme". La vendange entière se fait encore bien sentir, gros volume, du fruit, des tanins. Dans son style c'est bien , mais à attendre un certain temps!
Bien, et curieux de voir ça dans 10ans.

Nuits Saint Georges
Équilibré, fin, on est clairement plus proche du Vosne que du Gevrey même si les tannins serrent un peu en fin de bouche.
Très bien -

Morey 1er cru, Les BROC
Dans ce genre de dégustation il y a toujours un vin qu'on ne cerne pas du tout, eh bien là, je n'ai rien, mais rien : impression d'un vin fermé. En bouche c'est plus agréable, pas de tanins, c'est équilibré mais mutique.
Non noté.

Morey 1er cru, Clos Sorbé
Nettement plus expressif, on a un fruité plus net que sur les villages. Belle qualité de tannins, longueur assez courte.
Bien+

Nuits Saint Georges 1er cru, Aux Thorey
Très beau au nez comme en bouche, on franchi nettement un palier. Sphérique, floral, beau touché de bouche. J'aime bien cette parcelle aussi chez les Chicotot.
Très bien

Nuits Saint Georges 1er cru, Les Pruliers
Plus de puissance que le précédent tout en gardant la finesse. Aromatique élégante sur un fruit assez net et pur.
Très bien

Nuits Saint Georges 1er cru, Procès
Aromatique sur les fruits noirs, myrtille, grosse fraîcheur en fin de bouche. Tannins présents mais de belle qualité, ils se fondront sans aucun problème. Longueur remarquable, la plus importante de tous les vins précédents. On retrouve une sensation "vibratoire" dans ce vin (on avait bu un 2009 il a peu qui avait déjà ça).
Très bien.

Chambolle Musigny, Les Sentiers.
Un vin que j'ai trouvé très en dedans, beaucoup moins intéressant que le précédent. Légère volatile, floral, notes torréfiées  vin de demi corps. J'aurai tendance à dire qu'il a souffert de l'effet séquence, mais, au vu des terroirs, ça paraît surprenant.
A revoir, Non noté.

Clos Vougeot
Style puissant, sphérique, du volume, fruits rouges, ça reste élégant en bouche.
Très bien+

Echezeaux
Magnifique, trame "minerale", expressif, belle longeur. J'ai noté "archétype du beau pinot noir élégant"... alors qu'on est déjà au 15eme vin! Ce n'est vraiment pas un monstre de puissance mais c'est beau.
Excellent

Clos de la Roche
C'est le seul vin que j'ai trouvé un peu marqué par le côté solaire de l'année 2018. Très souple en bouche, c'est mûr, il y a sans doute un peu moins d'acidité que dans les autres.
Ça reste un très beau vin, très précis.
Excellent. Il sort du lot, il a clairement quelque chose en plus des autres dans sa structure.

Charmes Chambertin
Volume énorme, c'est bien mûr, du fruit des épices, pas de richesse excessive, tannins nombreux mais fins, amertume en fin de bouche.
Il va falloir du temps pour dompter la bête!
Très bien+

Latricières Chambertin
Nez magnifique, le plus beau de la série, très expressif, élégant, de la fraicheur, superbe équilibre.
Excellent

Chambertin
On retrouve un vin plus austère, très dense, sans aucune rusticité, un peu lacté, que j'ai du mal à cerner. Au bouche c'est très beau rien ne dépasse mais c'est peut être un peu mat en l'état (plus que le Latricières).
Excellent-

Oulala, 1h15 de dégustation, il est temps que je termine, ça commence à être long pour ceux qui ne comprennent pas que boire/noter/cracher puisse avoir un intérêt! (Surtout après avoir vu les tarifs!)
Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Alex, didierv, Médéric, Jean-Loup Guerrin, Nol, Vaudésir, H. Seldon, supervedro, Frisette, starbuck, Pins, FlavFirst, Damien72, DaGau, Garfield, Salmanazar
24 Nov 2019 22:41 #164

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3570
  • Remerciements reçus 990

Réponse de didierv sur le sujet Domaine David Duband - dégustation des 2018

Salut Marc,
Très heureux d'avoir fait ta connaissance et celle de ta famille.
A quelques détails de ressenti personnel je suis en phase avec toi sur les vins dégustés .
Je développerai plus tard
Au plaisir de te croiser à nouveau
Didier
25 Nov 2019 07:20 #165

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 479
  • Remerciements reçus 73

Réponse de vince2 sur le sujet Domaine David Duband - dégustation des 2018

Un grand merci Marc pour ce beau résumé.
J'y étais également, pour la première fois, et je dois dire que tout était très bien organisé.
Difficile de se faire une idée précise en effet sur des vins encore en devenir, mais on a quand même de belles différences entre les cuvées et c'est bien de pouvoir d'en rendre compte... même si je n'avais malheureusement pas beaucoup de temps à disposition...
Contrairement à Marc, j'ai eu un gros coup de coeur pour la cuvée Bourgogne, Hautes Côtes de Nuits, Louis Auguste, qui pour moi est un excellent rapport qualité-prix. J'ai trouvé ce vin plein de fruit avec une très grande buvabilité, tout en harmonie.
Je n'ai pas grand-chose à dire sur les villages, tant la différence était grande entre ces derniers et les premiers crus. Je me suis donc plutôt concentré sur la gamme des 1ers crus.
J'ai très bien goûté le Morey 1er cru, Les BROC. Je suis en phase avec Marc pour les autres: Thorey, Pruliers et Procès chacun avec un équilibre remarquable en bouche et une longueur droite mais pas asséchante.
Dans les grands crus, j'ai trouvé que le Clos Vougeot et l'Echezeaux sont les plus charmeurs à ce stade. Le Charmes et le Latricières plus complexes peut-être mais avec un fruité peut-être un poil plus "en dedans". Quant au Chambertin, c'était pour moi le plus sérieux de tous.
A bientôt
Salutations
Vince2
25 Nov 2019 10:50 #166

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3570
  • Remerciements reçus 990

Réponse de didierv sur le sujet Domaine David Duband - dégustation des 2018

Salut Charles et Guillaume,

C'était comment cette Paulée ?
Didier
25 Nov 2019 13:52 #167

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 470
  • Remerciements reçus 1413

Réponse de Garfield sur le sujet Domaine David Duband - dégustation des 2018

Salut Charles et Guillaume,

C'était comment cette Paulée ?


Salut Didier, extraordinaire, Noël avant l'heure ! on est en train de préparer le CR, avec au dernier décompte presque 40 vins différents .... quelques trous de mémoire sur certains... le CR de notre visite chez D Duband va suivre sous peu, nos ressentis étaient très proches de ceux d'Oberlin à quelques exceptions près. Ravis de vous avoir croisés la bas en tout cas !
Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: FloOM21
25 Nov 2019 13:58 #168

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 332
  • Remerciements reçus 1113

Réponse de Vesale sur le sujet Domaine David Duband - dégustation des 2018

Je dirais même plus extraordinaire :)
Guillaume
25 Nov 2019 14:19 #169

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2545
  • Remerciements reçus 1198

Réponse de Nathenri sur le sujet Domaine David Duband - dégustation des 2018

Salut à tous.

Ravi également de mettre un visage sur un pseudo même si la rencontre a été plutôt rapide.

Mais, il n'y a que les montagnes qui ne se croisent jamais mais nous, on pourrait se recroiser.

Nathenri.

PS : pour les vins, je pense être passé complètement à côté de cette dégustation contrairement à l'année dernière.8-x 8-x
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vesale
25 Nov 2019 14:25 #170

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1321
  • Remerciements reçus 1521

Réponse de vivienladuche sur le sujet Domaine David Duband - dégustation des 2018

PS : pour les vins, je pense être passé complètement à côté de cette dégustation contrairement à l'année dernière.8-x 8-x


Tu as trop abusé lors de la mini paulée n°1 cher ami... ou bien c'est que tu n'as pas pris une dose suffisante de jaune pour remettre les idées bien en place!!! ::out::
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: didierv, Frisette
25 Nov 2019 14:55 #171

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2545
  • Remerciements reçus 1198

Réponse de Nathenri sur le sujet Domaine David Duband - dégustation des 2018

Mon ami Vivien.

Les autres te confirmeront que nous avons été très très sages lors de ces divers repas et dégustations chez les vignerons car nous avons quasiment tout recraché (sauf ceux qui étaient vraiment excellents, faut pas "déconner" non plus).

Quand au "jaune", je ne l'associe qu'au "bleu" pour supporter l'ASM ::dance:: ::whooo::

Je suis passé tout simplement à côté voilà tout. Mais rassure-toi, sur les autres domaines, j'avais retrouvé toutes mes sensations.

Nathenri.
25 Nov 2019 15:26 #172

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 332
  • Remerciements reçus 1113

Réponse de Vesale sur le sujet Domaine David Duband - dégustation des 2018

CR: Domaine David Duband - Dégustation des 2018

Arrivés vers 10h30, beaucoup plus d’affluence que l’année passée me semble t il, avec toujours une organisation au top et un beau jambon qui est essentiel je trouve pour pouvoir enchainer sans que le palais ne sature sous les tanins. D’ailleurs nous avons tous noté que juste après un petit bout de jambon les vins paraissent plus souples, et plus on s’éloigne de cette bouchée plus les tanins sont asséchants. Nous avons fait un premier tour en goutant tous les vins, puis un deuxième afin d’affiner notre sélection (OK j’avoue on a regouté tous les vins ou presque…mais on a tout craché ou presque…). Si je me souviens bien, 50% de vendange entière sur les village, 70% sur les premiers crus et 90% sur les grands crus. Peu de futs neufs, rotation tous les 5 ans.

MiaM! MiaM! MiaM! Place à la dégustation! MiaM! MiaM! MiaM!

Bourgogne, Hautes Côtes de Nuits, Louis Auguste
Garfield:
Une aromatique peu marquée, surtout la perception de la vendange entière et pas une matière très présente. Moyen.
Vésale:
Notes de fruits rouges acidulés, en bouche, sensation végétale dominante, finale légèrement asséchante, moyen

Côte de Nuits Village
G:
La vendange entière est encore plus présente, mais la matière au rendez-vous, des tanins également (ce sera le thème de ce millésime chez D Duband). Gouté une deuxième fois après le premier tour, je l’ai retenu dans ma liste d’achats car la matière est belle et une fois l’élevage et la vendange entière(VE) fondus cela devrait être très bien, pour l’instant le fruit est en retrait (j’avais adoré un 16 bu en juillet). Bien
V:
Plus de rondeur, belle longueur, toujours ce coté végétal qui masque un peu le fruit, mieux gouté également sur le 2eme tour
Bien

Chambolle Musigny

G:
Le fruit finit par arriver (framboise) avec cette cuvée beaucoup moins marquée que les deux précédentes par VE/élevage, mais qui manque un peu de corps pour finir dans la liste d’achats. Bien +
V:
Un chambolle qui ne fait pas très "chambolle", un peu brut de décoffrage, pas mal de tanins mais en joli fruit quand même
Bien

Morey Saint Denis
G:
L’un de mes amis dit d’emblée ça sent la colle…dit autrement volatile ++, surtout au nez, élevage vanillé assez marqué. Moyen -
V:
Paradoxalement plus de douceur que le chambolle, petite sensation de volatile, mais il y a quand même de la matière en dessous! Bien

Vosne Romanée
G:
Cette cuvée nous rassure sur le millésime, on retrouve nos repères, le vin est soyeux, caresse les joues, la finale est vanillé/fruits rouges et tannique, pas de note végétale. Très bien, j’en prends !
V:
Un future très beau vin, bcp de matière, les tanins encore un peu présents qui demanderont à s’assouplir un peu
On commence à partir de cette cuvée à perdre la sensation végétale de la vendange entière

Gevrey Chambertin
G:
Mal gouté au premier round, j’avais noté nez sucré, sur la fraise en bouche mais finale asséchante. Après un bout de jambon et quelques cuvées entre les deux, j’ai mieux apprécié : c’est un vin large, puissant, mais avec un très beau fruit, des tanins un peu agressifs mais une belle longueur. A garder quelques années tranquille, cela devrait être joli plus tard. Bien +
V:
Beau fruits rouge, belle largeur/longueur mais tanins asséchants en final, ça sera surement beaucoup mieux dans quelques années car la matière est là et l'aromatique très plaisante

Nuits Saint Georges
G:
Le meilleur village cette année pour moi, autant l’achat du Vosne est un pari sur une évolution (pari peu risqué certes…), autant la on le boirait directement ! Comme la plupart des nuits saint georges goutés ce jour-là, je retrouve directement au nez des arômes de gelée de groseille (groseille sucrée quoi) qui me semblent évidents, et jamais trop sentis sur du pinot a ce point. C’est très séduisant, avec comme souvent les nuits une note plus fruits noirs/ épices en bouche, joli toucher. Très bien, j’en veux aussi !
V:
Le village qui se goutait le mieux en l’état, fruits rouges et noirs, belle fraicheur, joli toucher de bouche, ça semble déjà presque pret à boire finalement!

Morey 1er cru Les BROC
G:
Une belle matière sur ce morey, large d’épaule mais avec un fruit bien présent (la aussi petits fruits rouges). Bien +
V:
On monte d’un cran en terme de volume en bouche et de longueur, ça commence à être pas mal!

Morey 1er cru Clos Sorbé
G:
J’ai moins aimé celui-ci, plus fluet, et surtout très court en bouche. Bien -
V:
Je suis surement passé à coté de celui là, Nez et bouche discrètes, un broc en plus light

Nuits Saint Georges 1er cru Aux Thorey
G:
Au nez des notes de prune/pruneaux, la bouche commence par un côté un peu sucré, puis on ressent la VE et enfin une longue finale minérale. Etonnant de voir la dissociation entre ces trois caractéristiques, cela devrait s’homogénéiser avec le temps et devenir bien bon. Bien +
V:
On enchaine ensuite avec la série des NSG qui sont à mes yeux les grosses réussites de la gamme hors GC
Fruit limpide, toucher de bouche en velours, beaucoup de longueur, demande encore à s'harmoniser un peu

Nuits Saint Georges 1er cru Les Pruliers
G:
Le plus sexy des premiers crus, un nez d’enfer sur framboise/groseille, un joli toucher de bouche, tanins encore présents en finale mais pas asséchants. Très bien, j’en prends un !
V:
J'ai trouvé un peu plus austère, mais aussi plus complexe, le nez est effectivement superbe, on ne s'en lasse pas!

Nuits Saint Georges 1er cru Procès
G:
Le vin de la dégustation qui nous a tous scotché au premier tour et encore plus au deuxième, un nez puissant mêlant élevage et fruits noirs, la bouche s’impose par sa largeur et sa puissance, longue longue finale sur le fruit, grand cru dans nos cœurs à défaut de l’étiquette. Excellent + (oui j’en ai pris aussi…)
V:
Le meilleur des 3 pour moi (et pour les collègues aussi d'ailleurs!), toucher de bouche d’une grande délicatesse, puissance des arômes, tanins déjà polis, vendanges entières qui semble parfaitement absorbée par la matière, ça risque de devenir énorme dans quelques années ça...

Chambolle Musigny 1er Cru Les Sentiers
G:
Pas dans le style chambolle que ce Sentiers, un nez réservé, une bouche tannique avec des tanins asséchants et une finale alcooleuse. Pas aimé.
V:
Peut être à t’il souffert de l’effet séquence avec le NSG Les Procès, mais je l’ai trouvé moins expressif, semblant “pas en place”, tanins un peu plus secs; mieux gouté au 2eme tour cependant après un petit (gros) bout de jambon

Clos Vougeot
G:
Toujours une robe plus violine que les autres, le nez ressemble au 17 sur les fruits noirs et la vanille, la bouche m’a un peu déçu par rapport a l’année dernière car manque de longueur. Si les Procès mérite l’appellation grand cru cette année, le clos vougeot boxe plutôt dans les premiers crus (sans relancer le débat sur le clos vougeot, d’ailleurs les vignes de Duband sont bien situées autour du château de la Tour après prise de renseignements auprès des sympathiques membres de son équipe qui animent la dégustation). Bien +
V:
Autant l’an dernier j’avais été scotché par le clos, autant je l’ai trouvé en retrait cette année, ça reste bon, les tanins et la vendange entière sont parfaitement digérés, mais ça manque un peu de puissance et de longueur par rapport à celui gouté l’an dernier

Echezeaux
G:
Nez envoutant sur les fruits rouges, ce vin m’a marqué par sa puissance et sa longueur, là pas de problème c’est bien un grand cru, et hop dans le panier (façon de parler pour des vins que l’on récupère dans 5 mois…)
V:
Velours, puissance, classe, ça c’est très bon, tout y est pour l'avenir

Clos de la Roche
G:
Ce vin m’a impressionné par un nez élégant, une verticalité avec une longueur incroyable, mais tout en délicatesse et en dentelle. C’est étonnant, il reste sur le centre de la bouche, pas de perception du vin sur les joues, en revanche qu’est-ce que c’est long. Excellent (et du coup je me laisse tenter malgré l’augmentation de tarif sur ce cru cette année…)
V:
Atypique au milieu des autres, longiligne, il file en bouche avec une longueur impressionnante, très délicat, j'ai beaucoup aimé

Charmes Chambertin
G:
On retrouve la groseille sucrée et le cassis, avec une belle largeur mais à mon sens un manque de longueur. Très bien
V:
Plus large que le précèdent, riche, puissant, un peu moins de longueur (mais ça reste long quand meme!), un vin assez facile et séducteur

Latricières Chambertin
G:
Autant je l’avais adoré l’année dernière, autant je l’ai trouvé plus réservé cette année. Le nez est très beau, élégant, on ne sent absolument pas la VE, ni en bouche d’ailleurs (c’est le cas sur tous les GC et quasiment tous les PC, alors que le % de VE est plus important que les villages, comm quoi c’est un équilibre avec la matière et la concentration aromatique du vin). En bouche c’est un peu discret, mais une finale hyper longue sur le fruit rouge nous rappelle que c’est potentiellement un grand vin. Très bien
V:
L'an dernier ce vin était pour nous la bombe de la dégustation, je l'attendais donc avec impatience!
Un profil plus aérien que le précédent, longueur xxl, mais semble un peu “frêle” après le charme (je pense qu'il a souffert de la séquence car beaucoup mieux gouté lors du 2eme tour en le plaçant avant le charmes), ça reste néanmoins très bon

Chambertin
G:
Mutique l’année dernière, le roi des vins s’est réveillé cette année, j’ai adoré cette cuvée (mais je n’ai rien noté à part ! ! ). De mémoire, un nez proche du Latricières, mais la bouche est suprêmement élégante avec tout ce qu’il faut pour en faire un vin exceptionnel, largeur, velouté du toucher, longueur, persistance de longues minutes en rétro après la gorgée (oui je ne l’ai pas craché celui-ci…). Excellent +
V:
Super classe, le fruit revient sans cesse en bouche par vagues, la longueur est …très longue! Il m'évoque le Latricieres mais avec un peu plus de tout!
Top mais ça essaye de violer mon compte en banque

Conclusion:
Pour conclure sur ce millésime, comparé à 2017 au même stade l’année dernière, nous avons trouvé les vins plus structurés, parfois tanniques, avec du corps. Les nuits saint georges sont très réussis ainsi que les grands crus (avec une petite réserve sur le clos vougeot). Le format de cette dégustation est toujours aussi convivial, avec l’équipe de D Duband toujours dispo pour des éclaircissements (et on a bien sympathisé avec certains d’entre eux le soir à la paulée, mais c’est une autre histoire et un autre compte rendu…).

Nous avons également eu le plaisir de faire connaissance avec de fameux LPViens cités par Oberlin, en espérant pouvoir approfondir celle-ci à d’autres occasions qui ne manqueront certainement pas !

En tout cas nous sommes déjà impatient de revenir l’année prochaine… ou les volumes ne seront manifestement pas les mêmes, en espérant que le système actuel sera maintenu, il très appréciable de pouvoir sélectionner ses achats sans système d’allocation « imposé ».

Il ne reste plus qu'à vous raconter la Paulée...
Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dfried, Alex, didierv, Médéric, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, H. Seldon, Frisette, oberlin, starbuck, leteckel, Damien72, DaGau, Garfield
26 Nov 2019 10:34 #173

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 479
  • Remerciements reçus 73

Réponse de vince2 sur le sujet Domaine David Duband - dégustation des 2018

Merci pour ce CR!
Bon, ben apparemment je suis le seul à avoir apprécié le Hautes Cotes de Nuits?! C'est marrant car celui que j'ai goûté était vraiment fruité et tout en souplesse, mon ami à pensé la même chose sans qu'on ne se consulte...j'y étais vers 13h, c'était peut-être un flacon qui se présentait mieux que les autres? Ou pas... Dans tous les cas je poussoie sur la haute qualité des NSG en 1ers crus.
Vince2
26 Nov 2019 14:10 #174

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 470
  • Remerciements reçus 1413

Réponse de Garfield sur le sujet Domaine David Duband - dégustation des 2018

Merci pour ce CR!
Bon, ben apparemment je suis le seul à avoir apprécié le Hautes Cotes de Nuits?! C'est marrant car celui que j'ai goûté était vraiment fruité et tout en souplesse, mon ami à pensé la même chose sans qu'on ne se consulte...j'y étais vers 13h, c'était peut-être un flacon qui se présentait mieux que les autres? Ou pas... Dans tous les cas je poussoie sur la haute qualité des NSG en 1ers crus.
Vince2


Il existe clairement une variation entre les bouteilles, l'année dernière sur les pruliers la première était fermée et la deuxième hyper fruiteé, cela dépend de quel fût est tirée la bouteille nous avaient expliqué l'équipe, d'ou peut être des ressentis différents. L'heure compte aussi, le rouge de bon matin pas toujours évident...
Charles
26 Nov 2019 14:28 #175

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 470
  • Remerciements reçus 1413

Réponse de Garfield sur le sujet Domaine David Duband - Paulée 2019

Nous n’avions pas osé nous inscrire lors de notre première visite au domaine l’année dernière, avec quelques (beaucoup) regrets à la lecture du compte rendu de la bande à Jean Loup par la suite… Le concept pour ceux qui ne connaissent pas, le domaine organise avec un traiteur beaunois un repas pour 180 personnes dans la cuverie. Charge aux participants d’apporter leur(s) bouteilles prestigieuses ! Nous sommes accueillis par un apéritif avec un champagne en magnum (Bereche) que nous avons peu apprécié (trop acide) et d’excellentes gougères, accompagné d’un orchestre qui anime l’apéritif. A noter cette année la présence de voitures de luxe en exposition devant le domaine et quelques-unes dans la cuverie, personnellement j’ai trouvé ça un peu bling bling et pas trop dans le thème.

Au bout d’un moment, une légère tension s’installe, un peu comme avant le départ d’une course, tout le monde un peu crispé, jusqu’au signal de David Duband qui bat le rappel des troupes, à l’assaut !

Vite, on change de pièce, les plus prévenants (dont nous) ont déjà posé leurs affaires sur les tables (et débouché leurs bouteilles), positionnement stratégique s’il en est ! Une fois en position à table, chacun regarde autour de soi pour voir ce que les autres ont apporté, une sorte de guerre psychologique, comme au début des duels dans les westerns, manque le plan américain mais l’idée y est…

Nous commençons tranquillement par une rasade de Marsannay blanc le Clos de René Bouvier en 2014 en magnum (un de nos apports), le premier nez fait un peu oxydé mais la bouche est très fraiche, nous avions bu son jumeau il y a un an et demi, plus tendu. C’est un joli chardonnay a point, avec lequel nous faisons un premier tour des voisins histoire de faire connaissance, et qui terminera assez rapidement vide…

Ensuite, tout s’enchaine, les bouchons sautent dans tous les sens au moment où le premier plat est servi (Ravioles de foie gras, bouillon de canard, champignons et huile de truffe, excellent), et des convives viennent nous proposer de gouter les deux chablis (Dauvissat 1er cru Forest 2011 et Faiveley Chablis Grand Cru les Clos 2006) contre un peu de notre bouteille phare, le Puligny Enseignères 2011 de Coche Dury) qui prend l’air tranquillement…Un vin typique de Coche Dury avec le célèbre sésame/toasté, une belle acidité. Le Dauvissat est décevant, nez croute de fromage +++, bouche peu aromatique et pas bien longue non plus, le Clos est bien plus frais et d’une grande longueur.
Nous continuons avec mon apport le Meursault 1er cru Charmes 2010 de François Mikulski, un nez sur la noisette, un beau volume en bouche avec une belle tension, très bien, bel accord aussi avec le plat suivant (Fregola au chorizo, Saint Jacques à la plancha, émulsion des bardes, très bien également). C’est le moment choisi par nos sympathiques voisins (francs comtois, suisse notamment) pour sortir l’artillerie lourde, avec d’abord un Meursault 1er cru Charmes 2008 Matrot a la robe et au nez bien évolué, mais encore relativement frais en bouche même s’il est un peu passé, puis une série monstrueuse de grands blancs bourguignons dont certains exceptionnels :

Monthelie les clos 2017 Changarnier : joli élevage, matière bien présente, on dirait un bon meursault
Meursault 1er Cru Les Perrieres 2004 PY Colin Morey : exceptionnel, un vrai Perrières qui fait très jeune
Puligny Montrachet 1er Cru champ gain 2002 Bouzereau : exceptionnel
Puligny Montrachet 1er Cru cailleret 2005 Bouzereau : excellent , grande longueur
Corton Charlemagne 2014 Maratray Dubreuil : puissant
Puligny montrachet 1er Cru La Garenne 2013 Etienne Sauzet : un peu évolué comparé aux autres
Puligny Montrachet 1er Cru Cailleret 2005 Ramonet : élevage encore très présent, mais belle tension
Et encore d’autres dont un Bouzereau bouchonné, un autre Ramonet dont je ne me rappelle plus…


Place aux rouges sur un filet de Veau de notre région en croute de morilles, jus de veau réduit au thym, légumes du moment (très fondant). Nous commençons avec notre apport, un Beaune 1er Cru Clos des Mouches 2009 Thierry Violot Guillemard, au nez un peu terreux mais a la bouche très fruitée, élégante, bien accordé avec le plat (manque un peu de longueur en revanche). Une autre cuvée de notre groupe Bourgogne Cuvée « Halinard » 2012 Dugat Py, un nez séduisant sur les fruits rouges et une pointe de végétal, encore des tanins en bouche, ça fait très jeune. Ensuite une grande série de rouges (ça va très vite, même avec deux verres, on est obligés d’en vider un pour en gouter un autre…) :
Chambolle Musigny 1er Cru Les Amoureuses 2004 Frederic Magnien : beau vin malgré le millésime qu’on ne ressent que par une verdeur minime en finale, très ample et très long sur un joli fruit rouge.
Cote rotie Château d’Ampuis 2011 Guigal : nez fruits rouges/vanille/poivre, très joli
Volnay 1er Cru En Cailleret 2005 Pousse d’Or : bouche très souple
Volnay 1er Cru Clos de la Bousse d’or 2011 Pousse d’Or : joli fruit, finale un peu austère
Pilgrim Pinot noir aoc grisons 2017 : assez tannique, concentré, élévé
Arbois Trousseau 2012 Puffeney : peu apprécié, trop de tanins
Barbera d’Alba Vigna Francia 2015 Conterno : très bon, beaucoup de fruit, élevage élégant
Gattinara Vigna Molsino (Nebbiolo) 2014 Conterno : un peu plus de structure mais bien aussi
Nuits Saint Georges 1er Cru Au Thorey 2011 (en jeroboam) David Duband : un peu comme le Bousse d’Or, une année difficile, manque de fruit en bouche, un peu terreux.
Savigny les Beaune 1er Cru Les Dominodes 2005 Bruno Clair : bien, encore très jeune
Clos de vougeot 1994 René Engel : je n’ai gouté qu’une larme, cela semblait très bon
Vosne romanée les chaumes 1978 (en magnum) Jean Grivot : le rouge de la soirée pour moi, robe très pâle, infusion de fraise, belle longueur sur une tension minérale. Quelle jeunesse, aucun arôme tertiaire !
Corton Grand Cru 2005 Tollot Beau : bien +
Pommard 1er Cru Les -Rugiens 2005 Ballot Millot : très bon
Gevrey Chambertin 2005 Dugat Py : bof
Gevrey Chambertin 2005 Trapet : nez et entrée de bouche séduisants sur la fraise, finale très asséchante
Vosne Romanée 2011 Dugat Py : vin fermé, très asséchant
Bonnes Mares 2005 Dujac : plus trop de souvenirs c’était la fin de soirée, une bonne impression me semble t il.

On termine le repas avec un plateau de fromage et un baba au rhum (quelle bonne idée un dessert à l’alcool sur une soirée de ce type…) que je n’ai pas fini…. On a gouté quelques liquoreux alsaciens, un gewurtzraminer trimbach (millésime?)avec une jolie tension, Riesling Cuvée Ernest Selection de grains nobles 2007 Domaine Schlumberger assez lourd, et d’autres surement…

Alors que mes amis ont perdu toute notion du temps, et que nous fraternisons avec les autres tablées et l’équipe de David Duband, un éclair de lucidité me fait voir 00h23 sur mon téléphone, sachant que le taxi nous avait dit minuit et demi max…l’heure de rentrer, pourtant la soirée bat son plein encore avec le groupe de rock qui est de retour, et encore tellement de choses à gouter… ce sera pour l’année prochaine, nous y serons c’est sûr !

En conclusion, un grand moment dans notre vie d’amateurs, les éminents LPViens croisés le midi nous avaient dit que c’est à faire mais que c’est un peu « gâchis », quand on voit mon souvenir du bonnes mares 05 Dujac ce n’est pas faux, mais nous avons passé une soirée exceptionnelle !

Voici la liste (a peu près complète) des cuvées goutées, en gras celles que l’on a préféré.

Champagne Bereche à apéritif

Blanc
Marsannay clos blanc 2014 en magnum Bernard Bouvier
Meursault charmes 2010 Mikulski
Puligny Montrachet les encenieres 2011 Coche Dury

Meursault 1er cru charmes 2008 Matrot
Puligny montrachet 1er Cru La Garenne 2013 Etienne Sauzet
Meursault 1er Cru Les Perrieres 2004 PY Colin Morey
Puligny Montrachet 1er Cru champ gain 2002 Bouzereau
Puligny Montrachet 1er Cru cailleret 2005 Bouzereau

Chablis 1er Cru Forest 2011 Dauvissat
Chablis Grand Cru Les Clos 2006 Faivelay
Corton Charlemagne 2014 Maratray Dubreuil
Puligny Montrachet 1er Cru Cailleret 2005 Ramonet
Monthelie les clos 2017 Changarnier
Riesling Cuvée Ernest Sélection de grains nobles 2007 Domaine Schlumberger

Rouge
Beaune 1er Cru Clos des Mouches 2009 Thierry Violot Guillemard
Bourgogne Cuvée « Halinard » 2012 Dugat Py
Cote rotie Château d’Ampuis 2011 Guigal
Volnay 1er Cru En Cailleret 2005 Pousse d’Or

Volnay 1er Cru Clos de la Bousse d’or 2011 Pousse d’Or
Pilgrim Pinot noir aoc grisons 2017
Arbois Trousseau 2012 Puffeney
Chambolle Musigny 1er Cru Les Amoureuses 2004 Frederic Magnien
Clos de vougeot 1994 René Engel
Vosne romanée les chaumes 1978 (en magnum) Jean Grivot

Barbera d’Alba Vigna Francia 2015 Conterno
Gattinara Vigna Molsino (Nebbiolo) 2014 Conterno
Barolo 2001?
Nuits Saint Georges 1er Cru Au Thorey 2011 (en jeroboam) David Duband
Corton Grand Cru 2005 Tollot Beau
Pommard 1er Cru Les -Rugiens 2005 Ballot Millot
Gevrey Chambertin 2005 Dugat Py
Gevrey Chambertin 2005 Trapet
Vosne romanee 2011 Dugat Py
Bonnes Mares 2005 Dujac
Savigny les Beaune 1er Cru Les Dominodes 2005 Bruno Clair
Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Super-Pingouin, didierv, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Oyaji-sama, Frisette, starbuck, leteckel, Damien72, Vesale
26 Nov 2019 18:06 #176

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 332
  • Remerciements reçus 1113

Réponse de Vesale sur le sujet Domaine David Duband - Paulée 2019

Le clos de vougeot René Engel était absolument magnifique ;)
Guillaume
26 Nov 2019 18:39 #177

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3570
  • Remerciements reçus 990

Réponse de didierv sur le sujet Domaine David Duband - Paulée 2019

je vois que vous avez pisté notre ami italien et ses vins de Conterno
Didier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Garfield, Vesale
26 Nov 2019 21:53 #178

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7304
  • Remerciements reçus 6367

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Portes ouvertes au domaine David Duband : millésime 2018

CR: Portes ouvertes au domaine David Duband : millésime 2018

Il s’agit du 3ème acte de notre virée en Bourgogne dont le programme est donné ICI .

C’était ma deuxième participation à ces portes ouvertes qui sont toujours calées en novembre afin de faire découvrir la plus grande partie de la gamme du domaine dans le millésime de l’année précédente. Les vins ne sont pas encore en bouteilles mais ils en sont à stade d’élevage qui permet de se faire une idée, même si tout peut être remis en question dans quelque temps, comme le signale fort judicieusement oberlin.
Justement, cela a été une très bonne surprise : la rencontre de Marc (oberlin) que nous ne connaissions pas physiquement, mais par ses écrits sur LPV. C’était très intéressant de confronter nos points de vue sur quelques vins : arrivé après nous, il est reparti avant (famille oblige) mais a ralenti son rythme au milieu pour rester avec nous le maximum de temps ! :jump:
Et en fin de dégustation nous avons eu le grand plaisir de faire la connaissance de Charles (garfield) et Guillaume (vesale) : deux jeunes passionnés et récents LPViens, mais déjà de grands contributeurs ! (tu)

Comme chaque année la dégustation a lieu par ateliers avec un employé du domaine à chacun d’entre eux, pour le service et pour donner les réponses à nos questions ou nous orienter vers la bonne personne.

Un mot sur la philosophie et le style général du domaine pour les rouges (les seuls dégustés mais ils représentent 98 % du total). La philosophie est un peu la même que chez Buisson-Charles : avoir une gamme cohérente, avec une méthode d’élaboration relativement homogène afin de bien différencier les cuvées principalement par leurs terroirs. Mais si le pourcentage de fûts neufs est relativement constant sur l’ensemble des cuvées (j’ai noté 20 % pour les appellations sous-régionales et 25 à 30 % pour les villages, Premiers Crus et Grands Crus), le pourcentage de vendange entière varie assez nettement (50 % pour les appellations sous-régionales, 60 à 70 % pour les villages, 80 % pour les Premiers Crus et 90 à 95 % pour les Grands Crus). Mes notes sont donc cohérentes avec celles de vesale.


Atelier n°1




Hautes-Côtes-de-Nuits – Cuvée Louis Auguste – 2018
Nez moyennement intense, fruité avec un trait de vert.
Attaque gourmande, finale plus serrée avec notamment des tanins accrocheurs.
Assez Bien + / Bien

Côte-de-Nuits Villages – 2018
Nez plus intense doté d’un beau fruité.
Bouche où le végétal prend le dessus sur le fruité.
Bien

Chambolle-Musigny – 2018
Nez d’une belle finesse.
Bouche charpentée, avec de la matière et des tanins, bonne fraîcheur.
On monte nettement en qualité, surtout en pensant à l’avenir.
Très Bien


Atelier n°2



Morey-Saint-Denis – 2018
Une touche nette de volatile qui disparaît à l’aération pour faire place à un nez pointu sur les fruits noirs.
Bouche charnue, aux arômes de cerise très marqués, tanins saillants.
Bien ++

Vosne-Romanée – 2018
Nez très élégant dans la gamme florale.
Bouche en finesse, chair bien fruitée, tanins plus polis.
Très Bien (+)

Gevrey-Chambertin – 2018
Fruité intense au nez sur la cerise et la framboise.
On le retrouve en bouche mais celle-ci est habillée d’un manteau de tanins. Attendre longtemps.
Très Bien

Nuits-Saint-Georges – 2018
Nez peu ouvert mais fin, avec un peu de volatile, beaux arômes floraux.
Bouche concentrée, très belle matière fruitée, tanins enveloppants mais pas agressifs.
Très Bien +


Atelier n°3



Morey-Saint-Denis 1er Cru – Les BROC – 2018
Il s’agit de l’assemblage de quatre Premiers Crus dont les initiales ont donné le nom à la cuvée.
Fruité noir très expressif au nez.
Bouche pleine, ronde, charnue, à la belle matière fruitée, bonne vivacité, tanins fondus.
Très Bien +(+)

Morey-Saint-Denis 1er Cru – Clos Sorbè – 2018
Nez peu intense, associant notes fruitées et florales.
Bouche à la trame serrée, grandes acidité et longueur, mais plutôt austère.
Très Bien (+)

Nuits-Saint-Georges 1er Cru – Aux Thorey – 2018
Nez intense et classieux au fruité pur.
Bouche très équilibrée sur des caractéristiques haut de gamme : grosse matière, grande acidité, tanins structurants, belle allonge.
Très Bien ++

Nuits-Saint-Georges 1er Cru – Les Pruliers – 2018
Nez très avenant avec un fruité éclatant et une touche florale.
Bouche plus marquée par la vendange entière qui apporte un côté végétal un peu prégnant par rapport au fruit mais je suis confiant pour que cela se fonde à l’avenir. Les tanins sont encore vigoureux et la finale élancée est plus agréable.
Très Bien (+)


Atelier n°4



Nuits-Saint-Georges 1er Cru – Procès – 2018
Nez pas très ouvert mais la corbeille de petits fruits (framboise et cassis plus que cerise) se marie bien aux arômes floraux.
Bouche qui est à la fois gourmande et racée, dotée d’une superbe vivacité et de tanins enrobés.
Très Bien +(+)

Chambolle-Musigny 1er Cru – Sentiers – 2018
Un peu de volatile au nez qui disparait assez vite mais qui exacerbe un beau fruit complété par des notes torréfiées.
La matière semble un peu éteinte par la puissance de l’acidité et des tanins, mais on a quand même du vin.
Très Bien (+)

Clos Vougeot – 2018
L’intensité moyenne du nez fait quand même apparaître de la cerise, de la vanille et des épices.
L’étoffe en bouche est énorme, de grande maturité, bien canalisée par une superbe acidité. Les tanins sont riches et bien présents sans rugosité. Grand avenir.
Très Bien ++

Echezeaux – 2018
Le nez est grand, distingué et floral sur une base fruitée.
La bouche est dans la continuité, droite et longue, d’une grande finesse et aux tanins doux. C’est déjà très bon !
Très Bien ++ / Excellent


Atelier n°5



Clos de la Roche – 2018
Il faut aller chercher le nez, mais ce qu’on trouve est assez classieux, sur un fruité raffiné nuancé de notes vanillées et d’épices douces.
En revanche la matière en bouche est énorme, le grain très dense, les tanins gras et la vivacité bienvenue.
Elle doit se détendre encore un peu.
Très Bien ++

Charmes-Chambertin – 2018
Le nez très intense exhale sous forme explosive des arômes de cassis. Puis émergent des touches de vanille, d’autres fruits noirs et d’épices.
La superbe matière en bouche est également axée sur le cassis, bien équilibrée par une grande fraîcheur et soutenue par des tanins très fins. Ce vin allie race et gourmandise.
Excellent

Latricières-Chambertin – 2018
Le nez est bien ouvert sur un cocktail de petits fruits rouges, cerise, groseille et framboise, et des notes florales bien charmeuses.
La synthèse en bouche entre puissance et finesse est remarquable, le toucher est soyeux et la persistance immense. Un vin de grande classe !
Excellent (+)

Chambertin – 2018
Une pointe de volatile au premier nez disparait pour laisser place à des senteurs d’intensité moyenne sur une gamme pure de petits fruits rouges (fraise, cerise) avec quelques jolies notes florales.
La puissance en bouche est hors normes, avec une matière dense et serrée, une ampleur superbe et une bonne vivacité. Cette sensation massive ne bloque cependant pas l’allonge toute en énergie.
Excellent (+)

En conclusion, le style des vins du domaine David Duband m’a paru viser plus de puissance que chez Chicotot (CR à venir, les deux pouvant se comparer sur certaines cuvées), avec sans doute des extractions un peu plus poussées.
Cela convient bien aux 2018, à partir des Premiers Crus que j’ai trouvés en moyenne assez nettement au-dessus des villages. Les 2017 étaient sans doute moins riches.


Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, Super-Pingouin, didierv, asonge, Galinsky, ziboss, Médéric, Vaudésir, vivienladuche, Oyaji-sama, supervedro, Frisette, oberlin, starbuck, leteckel, Pins, Damien72, Garfield, Vesale, Salmanazar
27 Nov 2019 12:27 #179
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14
  • Remerciements reçus 53
CR: Domaine David Duband - Dégustation du millésime 2018


Excellent accueil par David Duband et ses employés qui animaient de façon très conviviale les différents ateliers de dégustation du millésime 2018. J’ai commencé la dégustation vers 14h30. Il n’y avait pas trop de monde donc il était possible de vraiment échanger avec les employés et de prendre son temps sans oublier de profiter d’un très bon jambon en croûte entre les deux tours de dégustation.


Bourgogne Hautes Côtes de Nuits Louis Auguste
Nez de faible intensité sur des notes végétales avec un fruit assez effacé. La bouche n’améliore pas la première impression en arborant un côté maigrelet avec des tanins durs et une finale asséchante.

Côte de Nuits village 2018
Le nez présente un peu plus d’intensité notamment sur le fruit mais la différence avec le vin précédent est assez faible. En bouche, les tannins asséchants dominent et viennent se combiner sans harmonie avec une trame sur le végétal.

Chambolle-Musigny 2018
Quelques fruits rouges sur le nez malgré des notes d’élevage très présentes. Toutefois la bouche fait émerger un vin aux antipodes d’un Chambolle village. Le vin est dur, dominé par une trame tannique écrasante, le fruit est relativement absent. Peu de plaisir en l’état.

Morey Saint-Denis 2018
Nez assez effacé sur les fruits noirs. La bouche fait apparaître un jus tendu avec de la matière mais l’équilibre est instable notamment en raison de tannins trop présents.

Vosne-Romanée 2018
Nez agréable sur des notes florales et des fruits rouges. La bouche est assez harmonieuse, le fruit est au rendez-vous grâce à des tannins moins dominants.

Gevrey-Chambertin 2018
Notes fruitées et poivre noire, nez assez agréable. Malheureusement, le boisé asséchant de l’élevage fait émerger un vin trop serré procurant peu de plaisir actuellement.

Nuits-Saint-Georges 2018
Un nez plaisant mais discret sur les fruits noirs. La bouche fait apparaître une très belle concentration avec une palette assez large de fruits noirs. Les tannins sont plus soyeux que pour les précédents crus ce qui change complètement la donne. J’ai beaucoup apprécié ce vin, aussi bien lors de mon premier que lors de mon second tour de dégustation. Il a un joli potentiel pour un village.

Morey 1er cru « Les BROC » 2018
Fruits noirs bien présents au nez. Bouche en retrait, manque de fruit et de précision.

Morey 1er cru « Clos Sorbè » 2018
Nez de faible intensité relativement végétal et floral. Bouche dominée par des tannins asséchants avec peu de matière.

Nuits-Saint-Georges 1er cru « Aux Thorey » 2018
Un nez agréable sur les fruits noirs avec une certaine intensité. La bouche dévoile un beau volume. Une palette sur les fruits noirs vient tapisser le palais.

Nuits-Saint-Georges 1er cru « Les Pruliers » 2018
Nez très agréable évoluant sur les fruits noirs et des notes florales. La bouche se révèle délicieuse avec un côté sensuel, juteux, digeste et de la matière. Beaucoup de plaisir en dégustant ce cru.

Nuits-Saint-Georges 1er cru « Les Procès » 2018
L’intensité du nez est moyenne mais évolue sur des notes fruitées et florales qui se combinent bien. La bouche présente une belle matière mais là encore la précision fait défaut. La trame tannique confère un côté serré.

Clos Vougeot 2018
Un nez qui présente des fruits noirs et des touches de vanille et de cuir. La bouche fait apparaître une belle matière sur les fruits noirs (prune, cerise) mais on pourrait attendre plus d’un grand cru.

Echezeaux 2018
Nez flatteur sur une large palette de fruits noirs et quelques notes florales. La bouche se révèle délicieuse. Il y a de la maturité au niveau du fruit et de la matière. Les tannins sont moins dominants que pour les précédents vins ce qui confère une véritable sapidité à ce cru. En l’état, l’Echezeaux demeure pour moi le vin le plus équilibré et se déguste avec beaucoup de plaisir. Il n’est pas le plus impressionnant en termes de potentiel mais est indéniablement une des plus belles réussites sur le millésime 2018.

Clos de la Roche 2018
Nez flatteur sur le fruit et les épices malheureusement l’intensité est un peu faible. La bouche se révèle d’un bien meilleur niveau. Jus concentré, tannins polis, touches végétales, l’équilibre de ce vin est incontestable. Un léger manque de puissance mais agréable en l’état pour la dégustation.

Charmes-Chambertin 2018
Nez envoûtant et particulièrement intense sur le cassis. Quelques notes d’élevage sont également bien présentes. La bouche fait émerger un volume impressionnant. Ce cru tapisse la bouche avec une agréable matière sur les fruits noirs, des tannins polis bien intégrés. Le côté juteux est parfait. La longueur est un peu limitée mais ce vin demeure une belle représentation bourguignonne.

Latricières-Chambertin 2018
Nez très orienté sur une vaste palette de fruits rouges, épices douces et touches florales délicates. La bouche fait apparaître un côté soyeux, sensuel, un équilibre tout en dentelle et une longueur magnifique. La matière manque un peu de volume par rapport au Charmes.

Chambertin 2018
Notes d’élevage assez présentes, un fruit un peu en retrait, intensité du nez moyenne. La bouche dévoile énormément de matière, l’impression de puissance est nette. Le fruit est juteux malgré la trame tannique très présente. Les tannins sont polis et la longueur de ce cru est plus que respectable. Je trouve que le Chambertin se révèle être une très belle synthèse des deux crus précédents. Il combine le volume du Charmes avec la longueur et le soyeux du Latricières. En échangeant avec un des employés du domaine, il semble que ces aspects soient assez caractéristiques de ces crus.


Conclusion :
A ce stade, la dégustation a fait apparaître plusieurs vins oscillant entre sérieux et un peu austères avec des tannins dominants parfois asséchants, ce qui invite à se demander si l’utilisation de fûts neufs combinée à un fort pourcentage de vendange entière ne nécessitera pas une longue période afin de véritablement montrer la quintessence de ce millésime 2018.
Il y avait en majorité de très belles réussites qui procuraient beaucoup de plaisir immédiat et révélaient différents potentiels prometteurs. David Duband reste une valeur sûre en Bourgogne grâce à un rapport qualité/prix très intéressant. Les tarifs des 2018 restent relativement stables ce qui mérite d’être signalé je pense.
Salmanazar
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jean-luc javaux, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Frisette, oberlin, Fredimen, Garfield
28 Nov 2019 11:19 #180

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux