Nous avons 1999 invités et 77 inscrits en ligne

Domaine Thibault Liger-Belair, Nuits-Saint-Georges

  • Messages : 2263
  • Remerciements reçus 1324

tomy63 a répondu au sujet : CR: Domaine Thibault Liger Belair - Bourgogne Les grands chaillots 2009

CR: Domaine Thibault Liger Belair - Bourgogne Les grands chaillots 2009

Couleur : rouge rubis.
Nez : un peu de réduction au début, quelques heures d'ouverture lui font du bien. On trouve des petits fruits rouges acidulés, beaucoup de fraîcheur, et un côté pivoine et végétal aussi. C'est assez expressif et très agréable.
Bouche : je suis vite dérangé par un excès d'acidité. Le vin gagnerait peut-être à vieillir encore un peu. Sinon la matière est très belle, les tannins sont présent mais très bien fondus, bonne puissance et une fraîcheur très agréable. On ne sent pas la chaleur de 2009. On retrouve les fruits rouges du nez, et le côté végétal (pivoine, ronce), et un peu d'épices. D'abord servi assez frais, je trouve que pour une fois le vin gagne à ne pas être bu trop froid, ça calme un peu l'acidité. Le lendemain le vin pinote plus, il est un peu plus kirsché et moins acide.
Finale : bonne longueur, fraîche, fruitée, un peu trop acide.

Dommage que l'acidité soit un peu trop présente, ce vin a la matière pour faire un excellent générique dans 2-3ans.
#61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12
  • Remerciements reçus 0

Mathieu Bertrand a répondu au sujet : CR: Domaine Thibault Liger Belair - Bourgogne Les grands chaillots 2009

Tomy,

Sur les 6 derniers mois j'ai bu cette bouteille 4x et ces notes de réduction étaient à chaque fois présentes mais pas toujours dans les mêmes proportions. Pour être honnête je partage cette frustration d'avoir l'impression d'avoir un coté une très belle matière, un vin avec un beau fruit et de l'autre coté ce déséquilibre évident tant au nez (même si l'aération aide) qu'en bouche (l'acidité ?). Pour tout dire je ne suis pas sur que le temps lui viendra en aide. Vraiment dommage car malgré tout a chaque fois je bois le vin avec un certain plaisir (ou un plaisir certain c'est selon :)).

Mathieu
#62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1519
  • Remerciements reçus 1407

Super-Pingouin a répondu au sujet : CR: Visite au Domaine Thibault Liger Belair 2011

CR:

Avec beaucoup de retard sur l’horaire initialement prévu (normal me diraient mes camarades de dégustations ;)), nous rendons visite à Thibault Liger-Belair. Et je m’en excuse encore si Thibault lit encore le forum.
Il nous accueille avec une extrême amabilité.

Comme d’autres domaines visités ce jour là, la malo des 2012 ne s’est pas encore déclenchée. Il faisait encore probablement trop froid même si le vigneron avait déjà vu des fermentations s’activer sur de fraîches températures.

Nous goûtons 2011 en toute fin d’élevage en fût puisque la mise est prévue en Mai.
Il fait encore 7-8°C dans la cave. L’appréciation des premiers vins en sera peut-être biaisée, ce qui vu la qualité des choses bues ne peut être qu’une bonne augure.

Thibault a une volonté de faire des vins fins et élégants. Et il est vrai que par rapport aux peu de Nuits Saint Georges déjà goûtés, le style est foncièrement différent.

Vosne romanée aux réas
Le nez est discret à la sortie du fût. L’élevage est encore présent, les tannins le sont également sans que cela accroche.
Un peu d’épices, des fruits, c’est déjà très digeste. B-

Corton renardes
Un léger amer en bouche le rend plus « masculin » que le reste des 2011 dégustés. La matière demeure fine. Pas mon préféré de la série mais un niveau déjà ambitieux. B-

Nuits-Saint-Georges 1er cru les Saints Georges
Nez peu causant également.
En bouche l’attaque est fine, concise. Le volume en bouche devient plus large dans second temps, tel un entonnoir inversé. La belle acidité porte remarquablement le tout. Comme d’autres manifestement avant moi, je ne l’aurais jamais mis en NSG. C’est civilisé, élégant. B+.

Charmes chambertin. Je m’éclipse un instant pour un coup de téléphone et n’ai pas consacré le temps nécessaire à sa dégustation. Pas de note spécifique. Le souvenir d’un vin sur la réserve.

Clos Vougeot
La précision est ici redoutable pour un rouge. C’est net, fin, complexe, floral alors que le vin est encore en élevage. Je me délecte de l’histoire racontée. TB

Richebourg
Moins immédiatement accessible. Un peu discret. De l’acidité, de la puissance, une bonne longueur, des petits fruits rouges acidulés. C’est décidément long. Impossible pour moi de le recracher. A chaque fois que l’on y retrempe ses lèvres, on découvre de nouvelles saveurs.
TB en l’actuel, grand en devenir.

Thibaut se rappelle qu’au moment de reprendre les vignes, ses premiers travaux visaient à redonner « vie » aux sols. Et comme il est difficile de tout prévoir, il nous explique qu’il a abandonné temporairement le recours aux chevaux car l’aération du sol a incité les racines à aller chercher des éléments non souhaités, restés en héritage des travaux des prédécesseurs.
Il nous a également partagé l’attention particulière qu’il accorde à ses fûts. Choix des arbres, chauffe brève, séchage sur 3 années. A l’œil on peut constater qu’une seule tonnelle peut être constitué de 3 types de bois avec des qualités différentes (la porosité notamment). A la suite d’une de mes interrogations, il me confirme son souci poussé du détail : sa recherche de corrélation des sols sur lesquels les arbres poussent avec les sols sur lesquels chacun de ses crus pousse.
Il est temps de passer à la dégustation sur bouteilles.

Nuits-Saint-Georges 2007, les St. Georges
Wouaow, quel nez ! Cela pinote agréablement bien. Le vin est depuis ouvert 3 j. Il est très avenant. Les fruits rouges sont en abondance.
Je n’imaginais pas 2007 si bien, il est beau actuellement. Les autres 2007 bus sur le week-end m’incitent à en chercher. Cela permettra de patienter pour les autres millésimes. B+/TB-

Clos Vougeot 2006
Des notes d’aubépine aussi bien au nez que sur les papilles, du cassis mûr, de la cerise, de la fraise acide. Le nectar est frais. Il descend pour exprimer son volume et chauffer la gorge. Thibault le qualifie d’ailleurs de vin de gorge. TB

Chambolle 1er Gruenchers, année mystère
L’année ne nous est pas immédiatement annoncée. Le vin est dans la continuité du domaine : fin, élégant, épicé, frais, mentholé. Il demeure néanmoins relativement peu bavard. Au jeu des devinettes, nous citons toutes les années sans penser une seule seconde à 2005. Thibault nous précise que la bouteille a été ouverte 5 jours auparavant. B-

Une magnifique rencontre avec un vigneron de cœur, qui n’a pas été avare dans ses explications ni dans sa générosité. Et des vins qui participent à construire mes marqueurs bourguignons.
La dégustation a fait l’unanimité dans notre petit groupe de 6, pour la moitié néophyte. Nous sommes probablement 6 nouveaux aficionados.

HD
#63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1257
  • Remerciements reçus 0

flog a répondu au sujet : Re: Domaine Thibault Liger Belair

Bonjour,

Il descend pour exprimer son volume et chauffer la gorge.
J'ai déja eu cette sensation plutôt négativement avec une impression d'alcool assez forte (sur d'autres vin, pas sur ceux ci gouté en Mars dernier). Mais j'ai bien compris que ce que tu avais senti était agréable, à quoi cela était-il du, le rencontres-tu sur d'autres vin, est-ce que cela était lié à l'acidité qui semble équilibrer ce vin ?

Merci

PS : je sais que ça fait deux fois que je réagi à tes posts mais ce n'est pas contre toi et je ne cherches pas de poux !

Florian

Cordialement
Florian
#64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1519
  • Remerciements reçus 1407

Super-Pingouin a répondu au sujet : Re: Domaine Thibault Liger Belair

Pas de souci pour rebondir sur mes posts, nous sommes sur un forum, c’est fait pour.

Thibault dit chercher cet effet. J’imagine qu’il ne souhaite pas limiter géographiquement l’expérience de ses vins à la bouche seulement. C’est un peu comme le deuxième effet kiss cool.

Sans être un expert, je mettrais cela effectivement sur l’alcool. Les vins étaient servis fraîchement pour cause de température en cave. Est-ce que l’alcool devenait perceptible en gorge uniquement parce qu’il s’est réchauffé le temps du court trajet ? il faudrait essayer à température ambiante. Ici c’est plutôt l’effet surprise, le fait que cela ne pique pas ni ne brûle qui étaient positifs. C’est le contraire de ce que j’ai déjà pu ressentir avec certains vins plus sudistes.

HD
#65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1257
  • Remerciements reçus 0

flog a répondu au sujet : Re: Domaine Thibault Liger Belair

D'accord, Merci ! à découvrir en tout cas !

Cordialement
Florian
#66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1519
  • Remerciements reçus 1407

Super-Pingouin a répondu au sujet : CR: Domaine Thibault Liger Belair Bourgogne Rouge les Grands Chaillots 2009

CR: Domaine Thibault Liger Belair Bourgogne Rouge les Grands Chaillots 2009

Une robe qui commence à se désopacifier. Elle est trouble et tire sur la tuile.
Le nez est assez animal, un peu surprenant à la vue, plutôt l’odorat, du reste de la production. Un passage en carafe l’estompe légèrement pour faire apparaître de la cerise verte et de la fraise guariguette.
Ca ne pinote pas pour autant beaucoup.
Le goût est très conforme aux saveurs perçues par le sens précédent. Le volume et la matière sont encore bien présents. Du musc édulcoré et les fruits cohabitent.
Ce n’est pas mon préféré de la gamme mais la facture est déjà fort belle. A noter que la bouteille n’a pas fait un pli à table. AB.

HD
#67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1339
  • Remerciements reçus 674

Krabb a répondu au sujet : CR: Domaine Thibault Liger Belair - 2011 sur fûts et échantillons

CR:
Dégustation sur échantillons et sur fûts des 2011

Deuxième rencontre avec ce millésime après une dégustation de ces mêmes vins il y a un an. Les malos des 2012 commencent doucement. Comme toujours avec Mr Liger Belair, la dégustation fut un grand moment et les vins furent remarquables, tout comme l'accueil. Accueil dont beaucoup en Bourgogne gagneraient à s'inspirer...

Goutés sur échantillon de vendredi, le Gevrey "La croix des champs" était ample et précis avec des notes végétales dûes à la vendange entière. En bouche, la minéralité ressort et le tout forme un joli vin. Un bon Gevrey, un VRAI Gevrey comme j'aimerai en trouver plus souvent sur cette appellation. Petites notes de réduction pour l'Aloxe 1er cru "La toppe au vert", notes qui s'estomperont rapidement. Le vin est suave et salin, les tanins sont fondus, un vin agréable.

Sur fûts, Le Corton "Renardes" a été, par rapport aux autres, un peu plus en retrait, je retiendrai une belle tension et de beaux arômes, bémol sur la finale, à parfaire. Le Vosne "Aux Réas" a fait parler sa matière, un beau jus avec des tanins présents sans être puissants. J'ai bien aimé. Toujours un coup de coeur pour le Charmes Chambertin qui sera bientôt en bouteilles, ce vin est prêt. Précision redoutable, salinité, puissance, minéralité... Tout d'un grand! J'ai bien fait d'en prendre cette année... Les St Georges sont comme à leur habitude d'une finesse et d'une élégance maximum. C'est fin et soyeux, le tout porté par cette belle acidité si caractéristique du domaine. Un vin qui, selon Mr Liger Belair, s'est mal goûté ce jour, qu'est ce que cela doit être sinon... Pour le Clos Vougeot, j'ai eu le même sentiment que Super Pingouin, un vin net, fin, complexe, floral... Bref bon. Fin des dégustations sur fûts avec le Richebourg, énorme, toujours d'une profondeur et d'une puissance incroyable. Devrait encore passer quelques temps en fûts, pour notre plus grand bien!

En bouteilles (ouvertes de vendredi), l'Aloxe 1er cru "La Toppe au vert" 2006 laissait paraître au nez des arômes de cassis, de groseille avec des notes d'amandes amères. En fin de bouche, l'amande amère domine et l'ensemble est bien fondu. Fin de la séance sur une bouteille mystère, ouverte ce matin. Robe légère, nez fin, sur les fruits rouges. En bouche la douce amertume et les tanins fins me conduisent à placer le vin sur Chambolle, pour l'année je pense à 2007... Surprise, il s'agit d'un Nuits-Saint-Georges 2007 1er cru " St Georges"... Je ne l'attendais pas si fin, mais en repensant au St Georges 2011 gouté ce jour, cela me parait dans la droite lignée. C'est excellent. Je crois que mon tire bouchon va chauffer sous peu.

Merci à Mr Liger Belair pour son accueil et pour cette dégustation qui confirme mes impressions précédentes, c'est pour moi au sommet des appellations travaillées et c'est ce que j'ai gouté de meilleur sur 2011 en Bourgogne. Cette matinée a confirmé ma décision d'encaver quelques bouteilles.

Simon.
#68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1519
  • Remerciements reçus 1407

Super-Pingouin a répondu au sujet : Re: Domaine Thibault Liger Belair - 2011 sur fûts et échantillons

Krabb écrivait:
>Cette matinée a confirmé ma décision d'encaver quelques
> bouteilles.

Et un fan de plus ;)

HD
#69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1339
  • Remerciements reçus 674

Krabb a répondu au sujet : Re: Domaine Thibault Liger Belair

Et oui je l'avoue... Mais depuis quelques annees déjà!

Simon.
#70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1452
  • Remerciements reçus 1

pinardieu a répondu au sujet : Re: Domaine Thibault Liger Belair

il faut encore que monsisuer Liger Belair veuille bien en vendre.......
Gérard
#71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1339
  • Remerciements reçus 674

Krabb a répondu au sujet : CR: Domaine Thibault Liger Belair - Nuits St Georges 1er cru "Les St Georges" 2007

CR: Domaine Thibault Liger Belair - Nuits St Georges 1er cru "Les St Georges" 2007

Soiree LPV Forez

Cédric :
Ah..v'là enfin de la finesse !!
Un nez précis et expressif sur de beaux fruits à dominance de cerise..
La bouche est belle, soyeuse, tout en finesse...et très facile à boire, tellement facile que du coup, j'ai pris peu de notes...Si, une belle longueur.. winking smiley
J'aurais misé sur un chambolle.. très belle bouteille ..

JB :
Nez tip-top pinotant et complexe avec de la volatile qui va assez vite se civiliser.
En bouche c'est caressant et énergique, avec une puissance indéniable et de la finesse.
Haut niveau, superbe 2007 plus féminin que masculin. Bravo à T Liger Bel Air pour ce St Georges 2007 magnifique, j'aime ce style!

Nico :
Un superbe nez, précis, profond, complexe avec une pointe de volatile "rafraichissante" ,qui pinote en plein sur les petits fruits rouges, le jus de cerise, le beau végétal (ronce, queue de cerise)...miam
En bouche çà "miame" winking smiley aussi : c'est fin tout en possédant une belle densité, soyeux, delicat mais avec une belle structure et une acidité, dans un premier temps un peu acerbe, mais qui rapidement se mettra en place, devenant précise bien que haute (mais j'aime çà)...C'est superbe, facile mais profond et avec une très belle longueur. On est proche des sommets du plaisir et de la Bourgogne pour moi : 18/20

Simon :
Une bouteille de précision que j'avais goutée à l'aveugle au domaine il y a quelques semaines. Et bien le vin s'est gouté de manière très similaire. Superbe nez, tout en finesse, précis, c'est profond, complexe... Ca pinote à fond, fruits rouges, ronce, la classe d'un grand Bourgogne quoi...
En bouche là encore, finesse, tanins soyeux, comme toujours portés par cette acidité caractéristique... Comme dirais Nico, je surkiffe... smiling smiley

Simon.
#72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1519
  • Remerciements reçus 1407

Super-Pingouin a répondu au sujet : CR:Thibault Liger Belair, Nuits Saint Georges les Charmottes 2008

CR: Thibault Liger Belair, Nuits Saint Georges les Charmottes 2008

Robe trouble, un violacé pourpre.
Un nez assez charmeur, de puissance modérée, des effluves de groseille en confiture, de la fraise bretonne.
En bouche c’est un plaisir immédiat avec l’ensemble des fruits évoqués, une matière fine, une légère acidité et un côté salin: un grand goût de « reviens-y ».
J’aime décidément beaucoup les vins du domaine.
Comparativement au Saint Georges, Je ne lui reprocherais qu’un petit manque de longueur et de consistance qui lui permettrait de défier le temps.
La bouteille n’aura même pas duré le demi-temps du dîner à 2 personnes.
Bien +

HD
#73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2263
  • Remerciements reçus 1324

tomy63 a répondu au sujet : CR: Visite chez Thibault Liger Belair

CR:

Passage au domaine avec un ami allocataire, nous sommes accueillis (et quel accueil !) par Thibault. En attendant un importateur australien en retard, on nous propose de goûter quelques 2012 sur fûts. L'exercice est un peu difficile, surtout lorsqu'on a peu d'expérience, car les vins sont encore très jeunes, à la moitié de leur élevage pour la plupart, et parfois en pleine malo. Tous les nez présentent un peu de réduction, mais elle part assez vite à chaque fois avec l'aération. Thibault nous invite à souffler dans le verre et à bien le faire tourner et à chercher le potentiel du vin.

Moulin à vent "Les Rouchaux" 2012 : parcelle située sur les bas coteaux, malo tout juste terminée, un peu perlant, beaucoup de fruit (cerise croquante), un peu de minéralité, puissant et assez tanique, un peu fluet, longueur tout à fait correcte mais il va souffrir de la comparaison avec les suivants. B.

MàV VV 2012 : encore en pleine malo, plus réduit que le précédent, mais surtout plus tendu et plus minéral, plus de longueur, tannins plus présents, encore un peu raides. B+.

MàV La Roche 2012 : malo finie depuis 1 mois (car les fûts des rangées du bas sont à environ 0,5° plus frais que ceux du haut nous explique Thibault) donc plus accessible, très tendu et très minéral, longueur incroyable pour un Beaujolais. Fruité un peu différent, plus complexe, fruits rouges et noirs et pas seulement cerise croquante. Encore assez puissant, taillé pour la garde. TB.

MàV Les Vignes centenaires 2012 : cuvée qui existe depuis 2011, goûtée en débu de malo sur un fût non neuf (il y aura un 1/3 fûts neufs à l'arrivée), couleur plus sombre que les précédents, très grosse matière, un peu difficile à goûter en l'état mais on sent un gros potentiel, avec beaucoup de longueur, de la puissance, et de la minéralité. TB.

Bourgognes "Les Grands chaillots" 2012 : malo tout juste finie, style très différent des Beaujolais, on passe sur des vins tout en finesse, avec des tannins très soyeux. Celui-ci est vraiment sur le fruit, beaucoup de finesse, une belle acidité. Très bon générique, même s'il n'a évidemment pas la profondeur des vins suivants. TB-.

Nuits St Georges "Charmottes" 2012 : 20% vendange entière, malo tout juste finie aussi, un style tout en finesse, un peu plus d'acidité et de longueur que le précédent. TB.

NsG 1er cru "Les St Georges" 2012 : rendements de 12hl/ha sur ce 2012 ! toujours un style tout en finesse, plus de matière, beaucoup de tension. Très prometteur. TB+.

Nous ne goûtons pas le reste de la gamme, a priori très difficile d'accès en ce moment. Thibault nous propose de goûter les 2011 à la place. L'importateur australien arrive, nous pouvons continuer. Tous les vins sont goûtés sur des échantillons, ils seront embouteillés la semaine prochaine, avant le début des vendanges. En parlant des vendanges 2013, Thibault estime le retard à environ 15 jours.

Vosne-Romanée "Aux Réas" 2011 : la différence avec les 2012 est évidemment frappante puisque nous avons désormais des vins "terminés", la transition est un peu compliquée. Le nez me semble légèrement boisé (c'est la seule fois de la journée où j'ai senti une trace de bois), la bouche est très suave, avec une belle matière soyeuse, beaucoup de rondeur, sur les petits fruits rouges, bonne acidité, très léger manque de longueur par rapport aux suivants. TB- (pour 2011).

Charmes-Chambertin Grand cru 2011 : 50% fûts neufs, un vin qui s'offre tout de suite à nous, très accessible, très fruité, un peu plus confit et compoté que le précédent, mais la fraîcheur est au rendez-vous, tannins de velours. Pas le plus complexe de la série mais peut-être le plus charmeur en l'état. TB+.

Corton Grand Cru Les Renardes 2011 : le nez est plus fermé, celui-ci il faut aller le chercher, par contre la bouche est fantastique, sur un fruité un peu plus noir (cassis, mûre), assez mûr, légèrement plus puissant que le Charmes, mais en même temps c'est un vin très tendu, avec une longueur incroyable. TB+.

NsG 1er cru "Les St Georges" 2011 : Thibault nous annonce que les 3 vins qui vont suivre sont un peu moins en place pour le moment, en effet le nez est plus discret ici, sur les petits fruits rouges, avec des notes florales très subtiles, la bouche est encore très fine, même si les tannins sont à peine plus présents que sur les vins précédents, toujours une grosse acidité. Beau potentiel, mais à attendre. TB.

Clos Vougeot GC 2011 : nez un peu fermé, bouche très puissante (surtout comparée aux précédents), tannique, matière énorme, le fruité est un peu plus noir que sur le NsG, la finale présente des amers très nobles et un côté chocolaté. Grande classe mais à attendre impérativement. TB+.

Richebourg GC 2011 : Thibault nous demande de bien faire tourner le verre car le vin est encore un peu fermé, on sent un nez très subtil avec des fruits rouges et un côté chocolaté. La bouche est assez puissante (mais moins que le Clos Vougeot), sur les fruits rouges, avec beaucoup d'acidité et un peu plus de longueur encore que les vins précédents. A l'heure actuelle il ne me semble pas au-dessus des autres, mais il a un gros potentiel, avec de la longueur, et un bel équilibre entre la puissance du Vougeot et la finesse du NsG. TB+.

NsG 1er cru "Les St Georges" 2006 : un vin "à point" pour finir, la couleur est légèrement tuilée, le nez fait très évolué (une dizaine d'années), sur les fruits cuits, le kirsch, un peu chaud. La bouche est dans la même lignée, mais l'acidité est présente et lui donne une belle fraîcheur. Beaucoup plus expressif que tout ce qu'on a goûté jusque-là, mais un peu moins d'élégance que les grands crus. TB-.

Un grand merci au vigneron pour son accueil, pour ses vins et toutes ses explications très précises. Je retiendrai surtout celles sur les fûts, Thibault sélectionne lui-même ses arbres en fôret et assemble des douelles de région différente pour faire un fût. Il attend les premières étapes de la vinification pour choisir ses fûts en fonction de ce que laissent présager les premiers jus. Un travail très méticuleux, qui demande de grandes connaissances en ébénisterie ! Ensuite des chauffes très courtes pour que les vins ne prennent jamais d'arômes toastés.

Si on devait résumer le "style" Liger-Belair : des passages en fûts très longs (2 ans en général), mais des fûts peu actifs au sens où ses vins ne sont pas du tout boisés, très peu d'extraction, une culture peu interventionniste (vins ni collés ni filtrés), des vins taillés pour la garde, avec un grand respect des terroirs, beaucoup d'acidité, de fraîcheur et de minéralité, de la finesse pour la plupart de ses bourgognes (sauf le Richebourg peut-être et surtout le Clos Vougeot). Par contre un style très différent pour ses Moulin-à-Vent, de la puissance, des tannins bien présents, et toujours beaucoup de minéralité.
#74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 196
  • Remerciements reçus 0

max a répondu au sujet : CR: Clos de Vougeot 2009 Thibault Liger-Belair

CR: Clos de Vougeot 2009, Thibault Liger-Belair: nez déjà assez complexe sur les fruits noirs (mûre/myrtille), un boisé légèrement chocolaté et épicé, parfaitement intégré, et après quelques dizaines de minutes d'aération des notes délicates, de plus en plus manifestes, de ronce et de fleurs. En bouche, on a d'un côté, un vin plutôt impressionnant fait de maturité, de tanins abondants mais soyeux (des qualités liées à mon sens au millésime), et d'un autre côté une puissance vibrante et terrienne que je mets sur le compte du Clos. Le milieu de bouche, un peu dissocié pour le moment, me fait penser que je n'ouvrirai pas la prochaine avant 4/5 ans. Belle longueur. Très bien+.

Stéphane

steph
#75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 15
  • Remerciements reçus 0

aurelien18 a répondu au sujet : Re: Domaine Thibault Liger Belair

Bonjour,

J'ai une question saugrenue à poser et vous remercie d'avance pour vos réponses. On se propose gentiment de me faire un cadeau et on me laisse le choix entre deux bouteilles :
- Richebourg 2007 Thibault Liger-Belair
- Richebourg 2009 Mongeard-Mugneret

Ce serait mon baptême sur l'appellation et aussi sur le domaine, quelque soit mon choix, puisque je n'ai eu à ce jour le plaisir de déguster les vins ni de l'un ni de l'autre.

Spontanément, si un jour un tel dilemme vous échoit, lequeldes deux retiendrez-vous?

Merci d'avance

aurelien18
#76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1452
  • Remerciements reçus 1

pinardieu a répondu au sujet : Re: Domaine Thibault Liger Belair

j'ai bu Richebourg 2007 de TLB en novembre 2012, c'était très bon, mais très sur la finesse, bon, mais peut-être un peu juste pour cette appellation.
l'autre, je ne connais pas
Gérard
#77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1257
  • Remerciements reçus 0

flog a répondu au sujet : Re: Domaine Thibault Liger Belair

Cela me semble un choix ou tu ne seras de toute façon pas perdant, avec deux domaines qui ont des styles plus proches qu'opposés plutôt sur la finesse et des tanins soyeux Je choisirais 2009 pour l millésime.

Cordialement
Florian
#78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 15
  • Remerciements reçus 0

aurelien18 a répondu au sujet : Re: Domaine Thibault Liger Belair

Merci à vous deux. Je suis plus sensible aux vins en finesse et effectivement, ce que j'ai lu et que vous me confirmez me laisse penser que je trouverai mon bonheur dans l'un comme dans l'autre.
Après, l'histoire du millésime est à résoudre : un millésime objectivement meilleur (2009) et un autre qui a pour moi une dimension affective (anniversaire)...

Je crois que je vais faire durer mon "calvaire" encore un peu avant de me décider! :) ça fait du bien d'avoir des problèmes de cet ordre une fois de temps en temps...
#79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1519
  • Remerciements reçus 1407

Super-Pingouin a répondu au sujet : Re: Domaine Thibault Liger Belair

La question du temps de garde et du moment où le vin sera bu pourrait les départager ?
Les 2007 que j'ai pu boire de chez Thibault sont très agréables en ce moment. Mes 2009 patientent encore.

HD
#80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3
  • Remerciements reçus 0

Ric a répondu au sujet : Re: Domaine Thibault Liger Belair

Bonjour,
Pour répondre à aurelien18.
Spontanément, je retiendrais le Richebourg 2007 Thibault Liger-Belair.
A mon gout l'un des l'un des meilleurs qui soient.
#81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1339
  • Remerciements reçus 674

Krabb a répondu au sujet : CR: Domaine Thibault Liger Belair - Hautes Cotes de Nuits "Le Clos du Prieuré" 2009

CR: Domaine Thibault Liger Belair - Hautes Cotes de Nuits "Le Clos du Prieuré" 2009

En prévision d'un prochain passage au domaine, j'avais envie de prendre un peu d'avance!
Bouchon parfait
Robe claire, rubis, peu concentrée.
Pointe de réduction, qui s'estompe pour laisser place à des arômes de poivre blanc, de sous bois. Très joli nez.
En bouche, de la matière, le vin est puissant, bien structuré autour de notes de café (est ce l'élevage qui ressort encore?), sans être d'une complexité folle c'est très bon.
Une très bonne Hautes Côtes.

Simon.
#82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84036
  • Remerciements reçus 9937

oliv a répondu au sujet : Re: Domaine Thibault Liger Belair

Bourgogne
Les domaines Arlaud et Thibault Liger-Belair replacent la Côte de Nuits dans la lumière !

www.larvf.com/,vin-d...
#83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 73
  • Remerciements reçus 0

doremi a répondu au sujet : Re: Domaine Thibault Liger Belair

quelle modestie dans l'étiquette !
#84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20089
  • Remerciements reçus 973

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Domaine Thibault Liger Belair

pas faux :)
#85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1452
  • Remerciements reçus 1

pinardieu a répondu au sujet : Re: Domaine Thibault Liger Belair

je dirai classe même......
#86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20089
  • Remerciements reçus 973

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Domaine Thibault Liger Belair

je pense que c'etait ironique...
#87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6252
  • Remerciements reçus 2237

Marc C a répondu au sujet : Re: Domaine Thibault Liger Belair

Mouais en même temps il faudrait arrêter d'être faux-cul avec ces histoires d'étiquette. Sur les domaines connus, on reconnaît l'étiquette bien avant la cuvée même si le nom du domaine n'est pas écrit en gros. DRC, Gouges, Mugnier, Anne Gros, Magnien, Dauvissat et d'autres se reconnaissent même depuis la rue ;)

En tout cas je ne suis pas près d'acheter une appellation sans connaître le faiseur. J'aurais trop peur de tomber sur un tenant de la dilution finesse associée à des tanins pas mûrs légèrement anguleux reflétant la grandeur du terroir propre à la Bourgogne éternelle :D

Marc
#88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20089
  • Remerciements reçus 973

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Domaine Thibault Liger Belair

pas une histoire de reconnaissance (ça c'est lié au succès) juste que cela en dit long, à mon sens. :)
mais t'inquiète Marc, y a pas qu'en burgundy que les egos sont parfois démesurés. :)
#89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2569
  • Remerciements reçus 172

leguitou a répondu au sujet : Re: Domaine Thibault Liger Belair

enzo d'aviolo écrivait:
> pas une histoire de reconnaissance (ça c'est lié
> au succès) juste que cela en dit long, à mon sens.
> :)
> mais t'inquiète Marc, y a pas qu'en burgundy que
> les egos sont parfois démesurés. :)

Laurent, tu ne vas pas me dire que tu juges le type à ses étiquettes quand même ?
Je ne connais pas Monsieur Thibault Liger Belair, et ses étiquettes ne me choquent pas le moins du monde, c'est finalement assez classique même ...

Bien cordialement,
Guillaume
#90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux