Nous avons 2327 invités et 83 inscrits en ligne

Domaine Thibault Liger-Belair, Nuits-Saint-Georges

  • Messages : 2809
  • Remerciements reçus 581

Réponse de Cédric42120 sur le sujet CR: Domaine Thibaut Liger-Belair, Passage au Domaine

Je confirme l'excellent accueil du maître des lieux et je le remercie pour le partage de sa passion et la visite des différents terroirs et appellations locales (ou presque !?)..
Oui, 2015 se présente bien !
Belle homogénéité qualitative ! Je confirme les propos de Flo, notamment sur le style de la maison enfantant des vins techniques qu'il faut aller chercher...
Heureux également d'avoir croisé, pour cette occasion, deux illustres lpviens... bonjour à eux..

..et merci à Simon pour l organisation de cette visite
Cédric - LPV FOREZ
02 Jan 2017 18:34 #181

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4364
  • Remerciements reçus 2023

Réponse de LADIDE78 sur le sujet Domaine Thibaut Liger-Belair, Passage au Domaine

L’appellation Nuits-Saint-Georges, vue par Thibault Liger-Belair



didier
Mal- voyant depuis 29 ans et passionné de vins comme vous tous
15 Mar 2017 08:02 #182

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3898
  • Remerciements reçus 3797

Réponse de starbuck sur le sujet CR: Les 2015 sur fût chez Thibault Liger Belair

Il y a maintenant 10 jours lors de ma dernière virée bourguignonne en compagnie de mes 2 amis, nous avons eu le privilège de pouvoir goûter 16 vins de 2015 sur fûts plus une bouteille à l'aveugle.
Le programme de la journée était presque calé.
Sortie d'autoroute, premier passage chez JJ Confuron puis fin de matinée chez Morey-Coffinet.
Déjeuner à Volnay puis fin d'après-midi chez Gros F&S.
Gérard avait carte blanche pour nous trouver une adresse en début d'après-midi.
Nous ne prenions pas un gros risque et c'est peu dire quand on voit les portes des domaines qu'il nous a déjà ouvertes.
Coup de chance pour nous, Thibault Liger Belair était disponible et Gérard devait passer au domaine pour récupérer son carton.

Les 2015 sont encore en fûts et la cave semble pourtant vide par rapport à certaines photos que Super-Pingouin a posté.
A ce sujet je tiens à dire que mon CR sera modeste par rapport aux reportages qu'il a pu faire précédemment.
Je n'avais pas pris le temps de lire le fil du sujet avant mon passage, j'ai donc découvert à la fois le vigneron et les cuvées qu'il propose.
J'ai préféré me concentrer sur le moment que je vivais et mes notes de mémoire sont donc bien succinctes par rapport à la somme d'informations dont nous avons bénéficié.

Thibault Liger Belair est vraiment pédagogue, il explique avec le plus de clarté possible sa démarche depuis le choix du bois pour les fûts jusqu'à la mise en bouteille en passant bien entendu par la vie des sols et le travail dans la vigne. François Maujard, un jeune vigneron mosellan qui vient de s'installer en Moselle a travaillé dans ce domaine, je ne doute pas qu'il a été à très bonne école et qu'il a pu acquérir un savoir-faire qui lui sera profitable.

Autre nouveauté pour moi, la dégustation se fait avec des verres Zalto.
Je dois admettre que les verres sont plaisants et je comprends l'engouement de certains puristes sur LPV pour ces verres.

Nous avons commencé par les 5 Moulins à Vent.
J'avoue ne pas connaitre cette appellation, je manque totalement de références.
Je dirai simplement que les vins sont particulièrement concentrés avec une très belle matière.
Je vais faire mon buveur d'étiquette en disant que j'ai eu un coup de coeur pour la cuvée centenaire.
Le vin me semble aérien ( facile quand on est proche du moulin) mais c'est clairement cette sensation. Un vin délicat avec une belle finale, bref une future très belle bouteille qui n'aura pas peur d'affronter des cuvées de régions plus prestigieuses.

On ne le sait pas encore mais nous sommes partis maintenant pour déguster 11 cuvées de Bourgogne-Nord B)

CR: Hautes Côtes de Nuits le prieuré
Ca pinote gentiment sur les petits fruits rouges avec beaucoup de fraîcheur.

Bourgogne
Un nez assez proche. Un peu plus de matière

Nuits Saint-Georges les Charmottes
Là on vient de monter une marche.
Un nez qui présente déjà plus de complexité mais surtout un touché de bouche vraiment soyeux.
Je l'aurais sans doute placé à Vosne ou Chambolle

Gevrey Chambertin Croix des Champs
Un nez plus expressif, on imagine plus de densité mais une bouche en retrait à ce stade.
Le vin n'est pas austère mais la bouche de ce Gevrey semble plus dure que celle du Nuits précédent alors que le nez pouvait laisser penser que le vin serait plus grand.
A revoir en bouteille dans qqs années mais parmi les villages et les crus, c'est cette cuvée qui nous a le moins convaincu.

Vosne Romanée aux Réas
Je me permets juste une remarque par rapport au CR de Super-Pingouin, la parcelle est juste à côté des 1ers crus de Vosne mais pas du Clos Vougeot ;)
Je vais faire mon François Audouze, ce Vosne fait très Vosne Romanée :)
Un vin tout en finesse avec des arômes délicats sans jamais pour autant paraître fluet.
Un vin élégant qu'il est bien difficile de recracher surtout quand on ne roule pas.

Chambolle Musigny 1er Cru Les Gruenchers
Le niveau est déjà haut mais nous montons encore une marche avec ce vin.
Un nez gourmand et complexe avec une belle harmonie entre fraîcheur et gourmandise.
Le savant dosage entre % de vendange entière et maturité des raisins porte ses fruits, c'est le cas de le dire.
Je perçois plus de framboise que de griottes avec un peu de fraîcheur mentholée.
La bouche est ample et gourmande. Gros coup de coeur pour moi

Charmes Chambertin
Quelle amplitude ! Un vin un peu atypique par rapport aux autres puisque c'est le seul qui parait plus large que long.
Une belle richesse aromatique pour cette cuvée au potentiel certain.

Nuits Saint Georges 1er Cru Les Saint Georges et Corton Renardes
Je mets les 2 ensemble car nous les avons dégusté à la suite et je dois avouer que je n'ai pas perçu de différences. Aïe si Thibault lit LPV, j'espère qu'il ne m'en voudra pas parce qu'il nous avait dit que le Corton Renardes était son vin préféré pour l'instant sur 2015.
Cela étant si je ne suis pas capable de percevoir des différences ce n'est pas pour autant que les vins ne m'ont pas séduit.
Une belle matière et des vins tout en longueur avec une finale très longue.
Des cuvées plus "intellectuelles" que le Charmes ou le Chambolle, il faut aller les chercher pour les comprendre.

Clos Vougeot
Là je refais mon buveur d'étiquette.
Une cuvée magnifique avec un nez très complexe sur le mélange de fruits rouges et noirs, des notes épicées très marquées et toujours une belle fraîcheur.
La bouche est soyeuse et la finale très belle. Heureux les futurs possesseurs de bouteilles de cette cuvée !
A ce sujet pour ceux qui ne le sauraient pas, le domaine ne prend plus de nouveaux clients depuis longtemps et les 2015 seront proposés aux allocataires en septembre.

Richebourg
On fini en beauté par le prince de ses dames, le seul grand cru de Vosne au nom masculin.
Un nez d'une richesse folle et une bouche vraiment digne d'un très grand cru.
Cette sensation de vagues successives qui semblent interminables et qui caractérise pour moi les plus grands vins de Bourgogne que j'ai eu la chance de déguster.

Question qui fâche ( les amateurs surtout), au niveau des tarifs ... Le vigneron nous annonce une légère hausse des 2015 car il a vraiment subit de grosses pertes de volume sur 2016.
Je n'aurai sans doute jamais plus l'occasion de déguster un Richebourg 2015 de ce domaine. Je mesure donc la chance que j'ai eu de pouvoir le faire d'autant que les doses servies n'étaient pas microscopiques.

On termine par une bouteille à l'aveugle
Un nez assez évolué avec déjà des arômes tertiaires notamment des notes de tabac ou de fleurs séchées alors que la robe semblait encore jeune.
Gérard part sur un Nuits St Georges 1er cru 2002, Gaétan sur un village 2003 et moi sur un 2004 mais je suis incapable de citer une commune.
C'est finalement un Nuits St Georges les charmottes 2006 qui semble prêt à boire.

Voilà encore une belle visite que nous avons pu faire grâce à Gérard.
Je remercie également Thibault Liger Belair qui nous a consacré près d'une heure trente en nous donnant beaucoup d'explications.
J'en garde comme conclusion un vigneron qui a un style bien marqué avec des vins qui portent clairement sa signature.
Assurément une visite que Gaétan et moi ne sommes pas prêt d'oublier.
Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Super-Pingouin, Vougeot, Marc C, o_g, tomy63, Frisette, jclqu, Cristobal
05 Mai 2017 12:34 #183

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6151
  • Remerciements reçus 3806

Réponse de Frisette sur le sujet Les 2015 sur fût chez Thibault Liger Belair

Merci pour ce compte rendu très précis, dans lequel je me retrouve très bien, et qui me rappelle l'excellente visite du mois de décembre.
Flo (Florian) LPV Forez
05 Mai 2017 17:12 #184

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3898
  • Remerciements reçus 3797
CR: Domaine Thibault Liger Bélair, Corton "Les renardes" 2007

Gérard doit être client du domaine depuis 2006. Gaétan lui avait dit qu'il aimerait bien goûter les saint Georges de ce millésime.
La bouteille étant masquée, un je ne sais quoi me fait penser que ça ne sera pas cette cuvée.
Pourtant dans un premier temps nous retrouvons les qualités de cette cuvée découverte peu de temps avant au domaine.
C'est très fin, tout en longueur et en tension avec une palette aromatique typique du domaine et particulièrement de la cuvée St Georges.
Nous annonçons le NSG 1er cru sur 2006 mais encore une fois nous confondons cette cuvée avec celle de Corton "Renardes"
Je suis étonné de trouver autant de qualité dans un 2007
Thibault nous avait dit qu'il affectionnait sa parcelle de Corton "Renardes", je dois avouer qu'après avoir goûter 2007 en bouteille et 2015 sur fût, je n'en suis pas étonné.

En savoir plus sur www.lapassionduvin.c...
Sylvain
20 Aoû 2017 13:46 #185

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 35
  • Remerciements reçus 16
CR: Domaine Thibault Liger-Belair, Moulin à Vent Les Rouchaux 2011

Première rencontre avec ce vin, acheté il y a déjà deux ans.

A l'ouverture, nez un peu animal, cuir, viande, épices.

Après un peu d'aération, c'est déjà plus plaisant, avec toujours les épices et une note de pivoine.

En bouche, la texture est déjà soyeuse. On sent la griotte, la réglisse. Le bois est encore assez présent. Un peu trop, à mon goût. Belle longueur quand même, quoique l'ensemble est un chouia austère et pourrait être plus expressif.

Un vin qui me laisse un peu perplexe. On devine un terroir et un travail de grande qualité, mais qui ne me donnent pas tout le plaisir que j'attendais. Peut-être que c'est encore un peu jeune.
21 Aoû 2017 23:00 #186

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 65
  • Remerciements reçus 9
CR: Thibault Liger-Belair - Bourgogne "Les grands chaillots" 2014

Jolie robe grenat, nez qui pinote franchement, bel équilibre, bouche sur les fruits rouges. Extrêmement plaisant en l'état, peu de concurrence niveau RQP en bourgogne ordinaire à mon humble avis...
31 Oct 2017 10:54 #187

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 65
  • Remerciements reçus 9
CR: Thibault Liger-Belair - Hautes-Côtes de Nuits "La Roche" 2014

Bue ce week-end, cette autre appellation régionale : un nez riche, du velours en bouche porté par une belle acidité... Que demande le peuple ? :unsure:

Très à mon goût et comme sa cuvée soeur un excellent RQP !
12 Fév 2018 14:36 #188

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • oliv
  • Portrait de oliv Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Super Utilisateur
  • Messages : 84360
  • Remerciements reçus 10384
CR: Domaine Thibault Liger-Belair, Nuits-Saint-Georges 1er cru Les Saint Georges, 2011

Bouchon parfait.
Robe profonde et chatoyante, sur un beau grenat brillant qui tire sur le violet.
Nez ferme et droit, sur la cerise noire et les épices douces quand on l'aère dans le verre.
Bouche dense et concentrée, d'un volume plein et sérieux d'une race certaine, sur une acidité mûre parfaitement bien intégrée et de jolis goûts de fruits noirs.
Finale aux tannins présents et serrés mais d'une très belle présence et persistance.

A attendre car l'ensemble doit se détendre.
Mais c'est de la très très belle ouvrage !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Pins
16 Mar 2018 22:32 #189

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3898
  • Remerciements reçus 3797

Réponse de starbuck sur le sujet CR: Thibault Liger-Bélair, Richebourg 2007

CR: Thibault Liger-Bélair, Richebourg 2007
Un repas, mes amis ...
Un nez très complexe
J'écarte assez vite le secteur Morey/Gevrey parce que je ne perçois pas mes marqueurs habituels.
Aucune notes terreuses, pas trop de fruits noirs.
C'est un vin dont la complexité est florale, légèrement fruitée et minérale.
Un vin qui possède une belle structure mais qui s'exprime tout en longueur.
C'est un coureur de 400m. Il n'a pas d'explosivité immédiate en bouche mais c'est un long sprint, tout en élégance.
Aucun creux, c'est régulier du début à la fin.
J'imagine une très belle appellation sur Vosne en 2001 ou 2002
Je n'aurais pas pensé à un Richebourg car ce vin n'a pas une amplitude extrême que l'on peut attendre sur ce grand cru mais il faut admettre que c'est un vin zéro défaut procurant bien du plaisir.
Sans doute pas le plus grand Richebourg mais une excellente bouteille dans ce millésime qui n'est pas toujours facile pour les pinots.
On se faisait également la remarque concernant le style du vigneron.
Nous n'avons pas encore dégusté souvent ses vins mais nous trouvons qu'il marque chaque cuvée de son empreinte.
De la pureté, de l'élégance et une finesse des tannins pour parvenir à des vins qui s'expriment en longueur.
Sylvain
13 Juil 2018 11:22 #190

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1683
  • Remerciements reçus 1965
CR: Domaine Thibault Liger-Belair - Nuits-Saint-Georges 1er cru Les Saint Georges, 2011

Bouteille ouverte, passée en carafe et bue sur deux jours.

Belle robe d'un rouge profond et brillant, pas de trace d'évolution.
Au nez, ça se gâte, des arômes de café, torréfaction, un boisé luxueux un chef d’œuvre d’ébénisterie.
En bouche, on sent une matière importante mais rien ne dépasse, l'aromatique est en revanche toujours masquée par l'élevage.
C'est très bien fait, mais qu'est ce qu'on se fait ch***...
A revoir dans 10 ans ?
Bof
Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Pins
06 Nov 2018 07:27 #191

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2283
  • Remerciements reçus 1372
Peut-être un problème de bouteille. J'en ai bu 2 ou 3 il y a quelques années, c'était élégant, et aucun boisé ou torréfié n'a été perçu autour de la table. Le vigneron déteste ça en plus. Encore les mystères du vin...
06 Nov 2018 16:47 #192

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1683
  • Remerciements reçus 1965

Peut-être un problème de bouteille. J'en ai bu 2 ou 3 il y a quelques années, c'était élégant, et aucun boisé ou torréfié n'a été perçu autour de la table. Le vigneron déteste ça en plus. Encore les mystères du vin...


En fait, le vin n'avait aucun défaut œnologique. Le nez très café / torréfaction m'a dérangé mais s'est atténuée avec l'aération. C'est surtout la fermeture aromatique qui me fait dire que je n'ai pas apprécié cette bouteille.
Laurent
07 Nov 2018 19:20 #193

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 214
  • Remerciements reçus 89
CR: Domaine Thibault Liger-Belair - Nuits-Saint-Georges 1er cru Les Saint Georges, 2007
Bouteille bue sur table au restaurant, 165€

Première fois que j'ai l'occasion de goûter un vin de ce domaine, et quelle découverte !
Nez floral très expressif.
En bouche c'est vraiment superbe, profond, très beaux tanins soyeux, et d'une longueur étonnante. Des notes de cassis, rose fanées. Très belle longueur, avec une densité qui ne faiblit pas.
Le vin semble à son apogée, et c'est une sacrée claque par rapport à mes souvenirs d'autres 2007.
C'est en buvant ce genre de bouteille que l'on comprend pourquoi Les Saint Georges aurait pu être classé en Grand Cru. Un vin qui procure énormément de plaisir.

Très bien ++ 17,5/20
01 Mar 2019 11:42 #194

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1350
  • Remerciements reçus 752
CR: Domaine Thibault Liger Belair - HCN "Le Clos du Prieuré" 2014

Un super canon en accompagnement d'une belle entrecôte ce midi.
C'est souple, fruité avec ce qu'il faut de matière et de tanin, on retrouve tout le style de la maison dans ce vin immédiat d'accès. Même la petite salinité et le côté "reviens-y" des belles cuvées.
La bouteille est tombée toute seule.
Tres bon.
Simon.
03 Mar 2019 16:47 #195

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3898
  • Remerciements reçus 3797

Réponse de starbuck sur le sujet CR: Les 2017 sur fût chez Thibault Liger Belair

CR: Les 2017 sur fût chez Thibault Liger Belair
J'espère ne pas trop en oublier.
Il faut dire que lorsque l'on rencontre Thibault Liger Belair, il y a énormément de choses à raconter.
Nous arrivons à 17h devant son bâtiment flambant neuf à Nuits-St Georges ( même le waze s'est planté mais on a fini par trouver)
Nous sortirons plus de 3h plus tard !

Il y a déjà 3 personnes devant l'entrée. Nous apprendrons par la suite que'il y a parmi eux un grand vigneron alsacien.
Nous sommes heureux d'avoir fait sa connaissance ( Gérard a sa carte de visite, nous le retrouverons probablement un jour chez lui)
Un de ses proches également présent travaille dans un domaine de Vosne qui a des grands crus.
Nous retrouverons plus tard un ami de Thibault qui a des responsabilités assez importantes du coté de New York ...
Ces présentations pour préciser le contexte. Il va y avoir de l'info technique tout au long de la dégustation mais je serai incapable de tout retranscrire.
Ce fut extrêmement intéressant.
On commence par une visite des nouveaux locaux ( Gaétan doit avoir pris des photos que j'ajouterai éventuellement plus tard)
Station d'épuration enfouie, panneaux solaires qui tournent en fonction de la lumière, recyclage de l'eau, isolation en laine de mouton ...
Un bâtiment construit avec le soucis permanent du respect de l'environnement
Au niveau technique, j'ai retenu les nouvelles cuves rectangulaires avec les coins arrondis à chapeau flottant. Inox de 4mm au lieu de 3 habituellement.
C'est le vigneron lui même qui a dessiné les plans des nouvelles cuves.
J'espère qu'il y aura un jour un meilleur reporter que moi qui visitera tout ça pour mieux le retranscrire.

Mais nous n'avons pas fait que visiter parce qu'il y a aussi des belles choses à déguster puisque le domaine possède 9ha auxquels s'ajoutent 9ha en achat de raisin ... sans compter les Moulins à vent.
A ce propos d'ailleurs, il nous indique qu'ils avaient grêlé trois fois en 2017 avec 85% de pertes.
Nous ne goûterons que 3 cuvées mais c'est suffisant pour se rendre compte de la qualité des vins de ce secteur.

Moulin à Vent les Vieilles Vignes
Réunion de 9 parcelles, 40% de vendange entière.
Très belle pureté, des petites baies rouges ... à l'aveugle je ne mettrais pas ma main à couper que je ne prenne pas ce vin pour du pinot

Moulin à Vent champ de cour
J'ai un léger doute sur le nom, ce n'est pas facile d'écrire en tenant un Zalto dans la main :cheer:
50% de VE, une parcelle située au sud de l'appellation, c'est plus solaire, plus riche mais la fin de bouche est trop carrée, c'est un peu astringent.
Le vigneron a prévu de la repasser en cuve

Moulin à Vent la roche
Un sol léger, beaucoup de stress hydrique qui donne un vin très fin tout en longueur.
A associer à des mets délicats.

Les vignerons auront une discussion sur les outils nécessaires pour ces sols si particuliers.
Passons maintenant aux vignes situées plus au nord

Hautes-Côtes de Nuits La Corvée de Villy
Pas de VE car c'est naturellement très frais. La parcelle est située au dessus de Nuits.
J'ai noté finesse, fruité délicat et belle acidité.
Une entrée de gamme déjà très plaisante

Hautes-Côtes de Nuits Clos du Prieuré
Plus épicé que le précédent, plus solaire. Un vin plus facile à associer à table.
Vu le niveau des Hautes Côtes, j'imagine la suite ...

Chambolle-Musigny
C'est une nouvelle cuvée issue de 5 parcelles ( Beaux bruns, Frémières, Fouchères, mal carrées, Gamaires)
A l'avenir elles ne seront plus toutes assemblées ensemble.
Nous avons eu droit à une belle expérience puisque nous avons goûté cette cuvée 4 fois
Dans 1 fut de 2 vins, dans 2 fûts neufs ayant eu des chauffes différentes ainsi qu'un assemblage.
A ce stade nous avons préféré l'échantillon provenant du fut de 2 vins.
On le trouvait plus typé chambolle.
Un vin tout en finesse et en longueur avec une matière délicate mais jamais fluette.

Gevrey Chambertin Croix des Champs
En 2015 cette cuvée ne m'avait pas emballé.
Elle va me séduire cette fois avec une belle structure et des tannins fins.
Un vin en largeur sans aspérité, c'est vraiment chouette.

Nuits Saint-Georges les Charmottes
J'ai noté "super nez de griottes"
Un vin élégant et gourmand qui n'a rien à voir avec la caricature des NSG trop virils.

Aloxe-Corton La toppe au vert
20% de VE seulement pour éviter d'avoir trop de notes végétales.
Ca pinote bien sur la cerise mûre, aucune sécheresse en bouche.
Ces 2017 commencent vraiment à m'impressionner !

Vosne Romanée aux Réas
On monte encore en qualité avec ce magnifique village qui confirme tout le bien que j'en pensais sur 2015
Longueur, finesse, fruits rouges ... 0 défaut pour un village

Chambolle Musigny 1er Cru Les Gruenchers
40% de VE
Un panier de fruits avec un nez explosif. Un vin très ample en bouche et une finale déjà impressionnante
wouhhhaa que j'aime cette cuvée

Charmes Chambertin
70% de VE avec des tiges qui sont coupées au ciseaux. ( La vidéo sur le portable de Thibault est parlante)
100% de fûts neufs
Un vin qui m'a surpris parce que je l'attendais plus en largeur comme en 2015 mais il est cette fois tout en longueur avec plus de finesse comme si la patte du vigneron commençait à mieux imprégner la cuvée. Thibault nous dira qu'il veut laisser le terroir s'exprimer. Il y arrive probablement très bien mais j'ajoute que sa signature reste bien présente dans toutes les cuvées. Ce n'est pas pour me déplaire.

Corton Renardes
40% de VE
Un vin très long mais plus intellectuel, moins facile d'accès à ce stade car moins immédiat dans son expression

Clos Vougeot
40% de VE et 60% de fûts neufs
Très grosse matière avec une robe très profonde mais astringent à en être difficile à déguster.
Un vin en pleine prise de bois qu'il faut impérativement attendre

Nuits Saint Georges 1er Cru Les Saint Georges
Un peu plus accessible après le Clos Vougeot mais tout de même difficile à lire en ce moment.
C'est très long, le vigneron y voit une sorte de verticalité.
Une cuvée de haute couture qu'il faut prendre le temps de comprendre.
Moins facile dans le cadre d'une dégustation de ce style, le vin trouvera plus facilement sa place à table dans qqs années.

Richebourg
30% de VE pour un vin +++++
Une matière puissante qui s'exprime en finesse, je retrouve les voiles de dentelle qui arrivent par vagues successives.
Un immense vin

On passe maintenant aux bouteilles plus anciennes ...
Chambolle Musigny 1er Cru Les Gruenchers 2013
Du fruit, beaucoup de fruits et du volume, beaucoup de volume.
Une cuvée de jouisseur, un vin de plaisir, c'est charnu, voluptueux. On a envie de croquer dans le verre
Bon on se calme, faudrait pas éclater le Zalto

Corton Renardes 2011
Un nez déjà plus évolué de pinot qui rentre sur son plateau de maturité.
Je me dis au passage que les 2011 ne gagneront pas forcement à être trop attendus.
Une bouche moins explosive que le précédent mais des tannins fondus et un vin qui possède tout de même une belle amplitude.
C'est ce vin que j'ai regoûté à la fin de la dégustation et il continuait à s'ouvrir.
Une chouette cuvée difficile d'accès en élevage mais qui est bien agréable avec du temps de cave.

Nuits Saint Georges 1er Cru Les Saint Georges 2015
On fini en beauté avec une très belle cuvée qui a peut-être tendance à se refermer légèrement en ce moment.
C'est moins explosif que le premier et moins évolué que le second.
J'ai plus de mal à décrire ce vin déjà agréable dont la structure et la finale laisse à penser qu'il a le potentiel pour être très grand lorsqu'il sera prêt après plusieurs années de cave.

Voilà nous sommes arrivés au bout de ce qui restera pour moi une dégustation marquante dans ma vie d'amateur.
Encore un grand merci à Thibault pour nous avoir reçu et fait bénéficier de toutes ses connaissances
Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Super-Pingouin, podyak, Jean-Loup Guerrin, dymytri37, Nol, o_g, tomy63, wongmaster, Frisette, jclqu, LoneWD, ptitcoco, Pins, Kumquat, Garfield
02 Avr 2019 19:06 #196

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3898
  • Remerciements reçus 3797

Réponse de starbuck sur le sujet Les 2017 sur fût chez Thibault Liger Belair

J'ai oublié de préciser que Thibault envisage de ne plus commercialiser le Richebourg immédiatement car il trouve que les bouteilles sont souvent ouvertes trop rapidement.
La garde au domaine des plus grands crus semble être une pratique qui tend à se généraliser en Bourgogne. ( cf LPV 75 chez Groffier)

Edit: Me revient également en mémoire qu'il va y avoir une nouvelle cuvée en Côte de Nuits village. La parcelle est située à coté des" Vignottes" à Prémeaux
Sylvain
03 Avr 2019 09:19 #197

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6
  • Remerciements reçus 5
CR: Thibault Liger-Belair - Hautes-Côtes de Nuits "La Roche" 2014

Bue ce week-end à la suite d'une cuvée de grenache de Stéphane Ogier ("Le temps est venu"). La bouteille est ouverte quelques minutes avant dégustation.

Une robe limpide avec un bel éclat rubis. Le nez nous donne des notes de fruits rouges avec belle complexité.
En bouche, nous retrouvons ces fruits rouges qui sont malheureusement perturbés par un léger côté perlant et une trame tannique bien présente pour un pinot noir. N'y une ni deux, nous dégazons le tout pour retrouver un vin tranquille qui nous dévoile toute son aromatique avec de la fraîcheur sur le fruit en attaque et une finale qui est plus guidée par des arômes tertiaires assez subtils. Un vin très harmonieux donc qui va rapidement s’ouvrir et finalement assoupir ces tanins qui se révéleront être bien souples.

Bref une belle découverte pour mon premier CR sur LPV :jump: vive les prochains!
Adrien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Super-Pingouin
15 Avr 2019 21:36 #198

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 265
  • Remerciements reçus 252
CR: Domaine Thibault Liger-Belair - Moulin à vent Vieilles Vignes 2016

Dégusté étiquette decouverte
Bu dès ouverture

N : Suave, viandeux, terreux.
B, : Corps H-, Acidité H, Longueur M. Corps plutôt massif mais équilibré par une acidité Élevée. Le vin paraît un peu strict, verrouillé mais laisse présager d'un beau potentiel. Le vin ne joue pas dans la cour de la gourmandise mais plutôt dans celle du classicisme, l'élégance. Pas de sensation de bois. A part la couleur, rien ne m'orienterait vers du Gamay.
Cela me ferait penser à un assemblage Gamay/Pinot.

Je pense que c'est typiquement un vin à attendre, tout est là, les tanins sont fins, pas assechants, pas de verdeur une belle maturité, mais la matière à besoin de s'expanser. L'acidité se nivellera avec les années.

Acheté 26 euros en caviste, c'est cher comparé à d'autres domaines mais il y a moyen de trouver à prix plus abordable.



Alex
30 Mai 2019 20:47 #199
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3915
  • Remerciements reçus 1968

Réponse de Vougeot sur le sujet Domaine Thibault Liger-Belair, Nuits-Saint-Georges

Bonsoir Alex.

Je me suis permis de retirer la mention "Nuits Saint Georges" de ton titre, puisque tu as bu le Moulin à Vent.
Sur LPV, c'est Domaine - appellation / climat - millésime. ;)

Merci pour ton compte-rendu.
Bon LPV.
Vincent, parti découvrir d'autres horizons.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: asoulier99
30 Mai 2019 20:53 #200

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 575
  • Remerciements reçus 1069
CR: Thibault Liger-Belair - Bourgogne Hautes-Côtes de Nuits Le Clos du Prieuré 2014
PINOT NOIR

Un joli vin, agréable à boire, mais présentant quelques notes acétiques et manquant tout de même de chair et de fondu pour augmenter le plaisir.
Une petite déception vis à vis de ce domaine qui m'a toujours beaucoup plus jusqu'à maintenant

Bon vin
88 pts
16 Jui 2019 11:38 #201

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1350
  • Remerciements reçus 752
CR: Domaine Thibault Liger Belair - Moulin à vent La Roche 2012

Robe très sombre, presque violette.
Nez discret, sur les fruits noirs, la mûre.
La bouche est belle, charnue, avec des tanins extrêmement soyeux.
Un très joli jus avec un toucher de bouche en finesse.
Par contre ce n'est pas un monstre de longueur, il fait le job en étant plaisant et fin mais il ne faut pas, sur cette bouteille, lui en demander plus.
Le toucher de bouche est top, le reste est discret mais plaisant.
Un joli vin.
Simon.
11 Aoû 2019 13:43 #202

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 434
  • Remerciements reçus 458
CR: Domaine Thibault Liger-Belair - Bourgogne Les Grands Chaillots 20016

Bourgogne issu de parcelles dans l'aire géographique de Nuits Saint Georges. La récolte 2016 fut, dans cette zone, affectée de conditions climatiques compliquées (gel, grêle), d'où de petits volumes.

Bouchon de belle facture, juste imbibé et une coulure sur le quart de la longueur. Robe rubis, brillante, sans reflets violacés ni orangés. Nez expressif, ouvrant un beau panier de petits fruits rouges, pétale de rose, sensation de fraicheur. Bouche à l'avenant, sensation de fraicheur et de minéralité, touche végétale, encore un peu strict, plus long que large, davantage dentelle que puissance. Encore un peu de garde nécessaire a priori.

On ressent les limites des aléas du millésime mais cela reste un vin agréable, bien construit et somme toutes, bien classieux pour un générique.
23 Aoû 2019 17:32 #203

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • oliv
  • Portrait de oliv Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Super Utilisateur
  • Messages : 84360
  • Remerciements reçus 10384
LPV Nice 52 - Loire en blanc, Beaujolais en rouge par Joël

CR: Thibault Liger-Belair - Moulin-à-Vent Les Vignes Centenaires 2011
Robe rubis. Nez sur la cerise, élevage discret, ça pinote. La bouche est sur la cerise légèrement astringente, fraîche et juteuse, ça pinote joliment. On sent clairement l’élevage à la bourguignonne.
Très sympa
11 Oct 2019 21:12 #204

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4833
  • Remerciements reçus 2230

Réponse de Vaudésir sur le sujet CR: Thibault Liger-Belair - Clos Vougeot 2010

Bu lors de cette soirée www.lapassionduvin.c...

CR: Thibault Liger-Belair - Clos Vougeot 2010

Vivien: La robe est rubis sombre. Le nez est ultra complexe, de grande pureté, c’est un grand nez au fruit racé, pur, exubérant, alliant fraise, fraise des bois, cerise et pivoine. La bouche est au diapason du nez, c’est un vin de grande race, avec un jus d’une grande sapidité, avec une matière d’une immense profondeur. Le vin est de grand équilibre et déjà très accessible, de très grand charme, mais on sent qu’il ira encore plus loin. Très grosse rémanence. Le vin dont on ne voudrait jamais voir le niveau baisser dans son verre. Grand vin

David: Robe grenat au liseré tuilé.
Nez élégant exprimant des notes fumées, de réglisse, de cassis et d'encre.
La bouche élégante, gorgée de fruits noirs mûrs et frais, est soutenue par une acidité rafraichissante qui dompte une matière superlative et profonde.
La finale mentholée apporte un supplément de longueur et de classe à ce très beau vin.

Stéphane: Robe sombre, fruits noirs murs, floral et touches de zan, la bouche possède une belle structure, c’est dense et velouté grâce à des tannins bien mur, gros volume, fruits remarquables et grande longueur .Excellentissime et sans doute + dans l’avenir.

Stéphane
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: david84
13 Oct 2019 19:25 #205

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1683
  • Remerciements reçus 1965
CR: Domaine Thibault Liger-Belair - Bourgogne Les Grands Chaillots 2016

Robe rubis assez sombre et sans trace d'évolution.

A l'ouverture, je trouve le nez principalement sur un élevage grillé, toasté avec quelques fruits rouges, je le met en carafe.

En bouche, c'est un vin construit sur la verticalité avec une structure sérieuse apportée par l'élevage, on retrouve les notes de grillé, toasté. C'est bon, mais c'est un vin un peu trop travaillé à mon goût compte tenu de la matière première, je trouve l'élevage trop ambitieux et j'ai l'impression de plus payer pour l'étiquette et la menuiserie que pour le vin.

Un pinot noir Veramonte 2017 bu en parallèle fait aussi bien, voire mieux pour deux fois moins cher.

Bien
Laurent
25 Oct 2019 13:35 #206

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2549
  • Remerciements reçus 2232
Bu avec LPV .

CR: Vin n°12
Robe sombre.
Nez fin et subtil, avec un végétal doux, du poivre, on sent qu'il y a un fruit un peu masqué, de la cerise noire, de la fumée, menthe.
La bouche n'est pas immédiatement lisible, c'est serré et musclé mais il y a une certaine finesse soyeuse dans le toucher.
La bouteille semble très en dessous de ses capacités à terme.
C'est un Thibaut Liger-Belair, Moulin-à-Vent VV 2012
JD | Lutèce
27 Nov 2019 17:44 #207

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 365
  • Remerciements reçus 461
CR: Thibault Liger-Belair - Moulin à vent vieilles vignes 2013

Vin assez sérieux avec une structure tannique et compacte.
Il y a du fond mais doit être impérativement attendu, à revoir dans 3/4 ans.
Amicalement,
Valentin
02 Déc 2019 20:15 #208

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1350
  • Remerciements reçus 752
CR: Domaine Thibault Liger-Belair - Hautes Cotes de Nuits "Le Clos du Prieuré" 2014

La dernière du carton.
Robe grenat, nez assez discret, puis qui s'ouvre sur les fruits rouges.
La bouche est assez simple, c'est gourmand mais avec assez peu de matière.
Finale courte.
Un bon vin sans plus, certainement la moins bonne du carton.
Simon.
08 Déc 2019 15:03 #209

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4833
  • Remerciements reçus 2230
Bu lors de cette soirée www.lapassionduvin.c...

CR: Domaine Thibault Liger-Belair - Nuits Saint-Georges PC Les Saint-Georges 2005

Moi: La robe est sombre, c’est mur, fruits rouges et noirs, la bouche est dense, mur mais équilibrée par une superbe fraicheur, rien ne dépasse, pas de tannins accrocheurs, c’est velouté, quelle classe, je vois un millésime solaire 2003/2009 en Cote de Nuits mais par quelqu’un qui a garder de la fraicheur, pan c’est ni l’un ni l’autre, tout le monde a adoré, Pierre et François n’en reviennent qu’il soit si ouvert. Magnifique, merci Pierre (tu)

François: Nez ouvert de pinot noir, fruits rouges élégants, frais.
En bouche, c'est super équilibré, frais, fruité
Cela rappelle un Chambolle entre les Fuées, Bertheau, Tremblay
Mettre un 2005, un Thibault Liger Belair, et un NSG Saint Georges sur un vin qui fait Chambolle

Stéphane
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou
26 Déc 2019 18:56 #210

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux