Nous avons 1271 invités et 30 inscrits en ligne

Mas Cal Demoura

  • Messages : 112
  • Remerciements reçus 28

c mathieu a répondu au sujet : L'infidèle 2000

Tehitehou,
Pour tes 2013,le domaine conseille d'oublier les bouteilles quelques années(car encore fermé).Je n'ai pas touché à mes 2013 pour l'instant.De manière plus générale,les vins vieillissent bien,une garde de 10/15 ans sur les millésimes récents n'est pas une énorme prise de risque.
Mathieu
#301
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Tehitehou

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8025
  • Remerciements reçus 882

hyllos a répondu au sujet : L'infidèle 2000

Oui les derniers (2007-2017) tiendront au moins aussi bien.

Pour 2000, deux des dernières que j’ai bues étaient très nettement déclinantes. La troisième était pas mal.

Mais quand tu vois le niveau des 1998... simplement hallucinant.
#302
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Tehitehou

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 295
  • Remerciements reçus 21

Pattricio a répondu au sujet : L'infidèle 2000

il me semble que le domaine a été repris en 2008, le viticulteur est très sérieux et a a coeur de faire des vins de garde d une très grande qualité.
j ai bu 2008 qui été parfait et ne s est jamais montré fatigué.
#303

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 112
  • Remerciements reçus 28

c mathieu a répondu au sujet : L'infidèle 2000

Pattricio,
Le premier millésime des Goumard est 2004!En tout cas,d'accord pour dire que 2008 est d'une grande qualité,Les Combariolles 2008 bue l'an dernier était d'un haut niveau...
Mathieu
#304

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8025
  • Remerciements reçus 882

hyllos a répondu au sujet : L'infidèle 2000

Le domaine a été repris en 2003. 2003 a été réalisé conjointement par JP Jullien et Vincent Goumard. 2004 est son premier millésime solo et aussi le premier millésime des Combariolles.

Pour ce qui est des grands sauts qualitatifs, je dirais que 2004 signe la disparition de la dominante assez animale du rouge, 2007 marque une grosse rupture : exit l’austérité et fruit, concentration prennent la place. 2010 ensuite avec une meilleure maîtrise des élevages puis je dirais 2015. Mais ce qui est étonnant c’est la progression constante tout en partant d’un très bon niveau au départ.

Et lorsque nous avions fait la verticale 1998-2010, pas un seul vin n’etait fermé. Dans les nouveau millésimes, depuis 2007, c’était tout simplement excellent.
#305

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 78
  • Remerciements reçus 170

JeanChristophe a répondu au sujet : CR: Mas Cal Demoura - L'Etincelle 2015

CR: Mas Cal Demoura - L'Etincelle 2015

Ouverture 1 H avant dégustation
Un nez d'une grande complexité aromatique sur des notes de fleurs, de fruits blancs mais aussi de beurre et d'agrumes.
L'attaque en bouche est vive, sur la pomme, la poire, pour se prolonger et s'étirer longuement sur de magnifiques notes salines et citronnées.
Ouvert pour l'apéro ce vin a magnifiquement accompagné une dorade grillée.





Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.
#306
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1050
  • Remerciements reçus 1092

sebus a répondu au sujet : CR: Mas Cal Demoura, Terrasses du Larzac, Les Combariolles 2010

CR: Mas Cal Demoura, Terrasses du Larzac, Les Combariolles 2010


ouvert la veille au soir, épaulé le matin à température ambiante, puis carafé pendant le repas

Robe sombre
Nez profond et concentré sur les fruits noirs et rouges et un caractère animal noble. A table le cuir est évoqué, je suis d'accord; c'est ça la note animale noble.
L'attaque et suave, le vin déroule sa puissance au fur et à mesure, le toucher est agréable même si les tanins sont encore un peu serrés en fin de bouche, sensation soutenue par une acidité qui vient rafraîchir cette finale, d'une longue et agréable persistance sur des notes fruitées très élégantes.
L'accord est chouette sur un agneau de 7 heures, cela gomme l'astringence finale.

Regouté sur les 24h qui ont suivi, les arômes ont gagné en pureté, le fruit est vraiment élégant, notamment en rétro.

Un très belle bouteille qui rassure sur l'avenir de ses petites soeurs.
Sur le site du domaine, il est indiqué pour ce millésime une apogée entre 2018 et 2030. On va donc attendre un peu...

Sébastien
#307
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: DUROCHER, Pouet

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8025
  • Remerciements reçus 882

hyllos a répondu au sujet : Mas Cal Demoura, Terrasses du Larzac, Les Combariolles 2010

Belle quille que ces Combariolles 2010 mais en effet, ça a encore du temps devant soi, l'Infidèle est plus accessible bien que loin de l'apogée. Chez Cal Demoura, des vins à vraie maturité que j'ai goûté sont 1998 en 2012, par exemple. Soit environ 15 ans. Et c'était l'ancien propriétaire. Pour moi, ces vins seront au top vers 2025.
#308
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Pouet

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1031
  • Remerciements reçus 722

Fred1200 a répondu au sujet : CR: Mas Cal Demoura, Les Combariolles 2013, Coteaux du Languedoc Terrasses du Larzac

CR: Mas Cal Demoura, Les Combariolles 2013, Coteaux du Languedoc Terrasses du Larzac
40% Mourvèdre, 40% Syrah, 15% Carignan, 5% Grenache

Un vin bu dans le cadre de cette dégustation : www.lapassionduvin.c...

Robe : sombre, violine aux reflets rubis.

Nez : un peu grillé, floral, sur les fruits rouges et les épices, un peu de goudron aussi. Assez puissant et entêtant.

Bouche : fruits noirs mûrs, chocolat, goudron, épices, belle minéralité, un peu d’olive. Grosse matière avec de la mâche. Très belle longueur. Un vin qui impose par sa race, sa puissance et son volume. Impression de relative fraîcheur malgré les 14,5° au compteur.

Très bien : 16,5/20 !

Fred
#309
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Pouet

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1128
  • Remerciements reçus 697

Blog a répondu au sujet : Mas Cal Demoura - Rosé Qu'es aquo - AOC Languedoc

CR: Mas Cal Demoura - Rosé Qu'es aquo - AOC Languedoc

Bu en apéritif.
Robe rose saumon foncée.
Nez floral, assez intense.
Bouche large avec du volume, finale épicée sur les amers.
Un vin à placer à table plutôt qu'en apéritif, il est trop puissant pour ça.
En plus c'était indiqué sur la contre étiquette :oops:

Bien

Laurent
#310

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 398
  • Remerciements reçus 340

oberlin a répondu au sujet : CR: Mas Cal Demoura - L'Etincelle 2017

CR: Mas Cal Demoura - L'Etincelle 2017

Nez irrémédiablement bouchonné.
En bouche c'était un peu moins dominant qu'au nez. On a pu deviner un vin à l'équilibre agréable, beaucoup de fruits et une certaine fraîcheur en fin de bouche.
Le goût de bouchon est tout de même bien présent, le vin finira à l'évier.
Dommage.
Marc
#311

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 78
  • Remerciements reçus 170

JeanChristophe a répondu au sujet : Mas Cal Demoura - Terrasses du Larzac - L'Infidèle 2014

CR:

Mas Cal Demoura - Terrasses du Larzac - L'Infidèle 2014

J'avais arrêté d'acheter les vins de ce domaine depuis quelques années. Malgré un fruit magnifique, des tannins de toute beauté et une gourmandise bien réelle, séduisante, je les trouvais trop austères, trop froids, trop propres. Peut-être trop prisonniers. Il me manquait quelque chose, ce petit truc qui te fait craquer.

Ce soir j'ai compris que ces impressions étaient un défaut de jeunesse et cachaient une précision diabolique, un équilibre magistral. Et oui la preuve encore une fois que la patience peut-être récompensée. Le temps a fait son œuvre et la bouteille ouverte ce soir fut grande, très grande même.

Mas Cal Demoura
Terrasses du Larzac
L'infidèle 2014

Un nez d'une grande fraîcheur, des fruits noirs, du réglisse, de l'olive, de jolies notes de laurier, de garrigue, épices douces, finale mentholée. Classique pour la région vous me direz mais l'ensemble est harmonieux, précis, rien ne dépasse, rien ne prend le dessus. Tous ces parfums s'unissent, se marient et se fondent pour n'en former qu'un.

En bouche la même sensation d'unité et d'harmonie. Les tannins sont fondus.
Des fruits plus rouges, cerises tout d'abord puis une longue finale doucement acidulée sur la fraise et le cacao.

Un vin droit dans ses bottes, mais oublié cette impression d'austérité qui m'avait troublée il y a quelques années. Ce soir ce vin n'est que douceur, finesse et séduction.

#312
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: hyllos, sideway, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Agnès C, sebus, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1912
  • Remerciements reçus 532

sideway a répondu au sujet : CR: Mas Cal Demoura - Terrasses du Larzac 2017 " Terre de Jonquières "

CR: Mas Cal Demoura - Terrasses du Larzac 2017 " Terre de Jonquières " :
(bouteille ouverte une dizaine d'heures)

Robe intense mais translucide à reflets violacés.
Nez superbe, pur, profond : cerise, herbes de Provence, réglisse, ronce.
Bouche mûre, solaire, on a une grosse matière. Pourtant, le vin est droit, fin, élégant, les tanins sont idéalement intégrés, le vin est soyeux.
La longueur est top, fraîche, mentholée.

J'avais eu quelques interrogations avec ce domaine sur les millésimes précédents mais le compte-rendu de Jean-Christophe ci-dessus m'a décidé à retenter le coup sur ce nouveau millésime. Je ne le regrette pas !

Frèdè
#313
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5607
  • Remerciements reçus 2512

Frisette a répondu au sujet : CR: Mas Cal Demoura, Terrasses du Larzac, Feu Sacré, 2010

CR: Mas Cal Demoura, Terrasses du Larzac, Feu Sacré, 2010

Bue en prévision de la quarantaine

JB: Ouille! Un nez viandeux, goudronné, torréfié qui me rappelle certains grenaches du roussillon, mais pas ceux que je préfère.
En bouche c'est très concentré, presque réduit (au sens ou on a fait réduire le vin de moitié à la casserole). On sent une volonté de concentration.
Il y a donc à boire et à manger même si les tanins sont assez fins comme le précise Flo.
Ca manque de buvabilité. J'ai pensé à bordeaux en + du roussillon. et j'ai cité roc des anges et une GDP (mal branlée).

Frisette: La robe est grenat foncée, sombre et dense. Le nez est réglissé, avec des marqueurs d’élevage sur le pneumatique/goudron (bois à la chauffe forte ?) autour de notes de glace à la menthe/chocolat. La bouche est ronde, aux tanins très fins. La matière est dense, paraissant très extraite, sur le café, le caramel au beurre salé. Paradoxalement, il reste frais et relativement digeste, ce qui reste une prouesse au vu du côté démonstratif de ce vin, car il envoie des watts. L’ensemble est malgré tout un peu sucrailleux, riche et parait un peu engoncé et comprimé sur lui-même, faisant dire à un de mes amis poètes : « C’est Boccolini dans un string en 14 ans ! »…Outre la localisation (que je place en sud ouest sur un malbec…), la réelle question qui émerge est : est-ce que j’aime ce vin ??? A l’heure actuelle, je n’en sais encore fichtre rien. TB- (15,75/20) malgré tout car techniquement, ce vin tient la route. Il faut préciser qu’à sa décharge, nous l’avons essentiellement goûté pour lui-même, sans accompagnement, et je pense que cela l’a un peu desservi.


Restez chez vous!!!

Flo (Florian) LPV Forez
#314
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11
  • Remerciements reçus 16

damseN a répondu au sujet : CR: Mas Cal Demoura, IGP Saint-Guilhem-le-Désert, Amour Décalé, 2018

CR: Mas Cal Demoura, IGP Saint-Guilhem-le-Désert, Amour Décalé 2018

1er CR pour moi sur ce forum :)

Cuvée éphémère du domaine qui est produite à partir d'une vigne de Grenache Blanc qui sera amenée à nourrir les cuvées classiques du domaine dans le futur.



La robe est jaune citron, d'intensité moyenne.
Le nez est sur les fruits verts, pomme, poire, également du citron vert et des notes florales.
La bouche est dans le même registre, sur la pomme et le citron. Corps et alcool moyen, avec une acidité assez faible et une bonne longueur en bouche.

Pour résumé, un vin assez simple mais qui est très bien passé à l'apéro avec cette chaleur actuelle :)
#315
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: AgrippA, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck