Nous avons 1168 invités et 46 inscrits en ligne

LPV Lutèce en mode BBQ pour une off d'anthologie

  • Messages : 199
  • Remerciements reçus 280

mconstant a créé le sujet : LPV Lutèce en mode BBQ pour une off d'anthologie

Pour le retour des vacances, nous recevons la proposition de Matthieu de réaliser une dégustation chez lui autours de deux belles côtes de bœuf, des ries de veau et divers petits accompagnements.

Vin 1 : Domaine de la Sarazinière, Bourgogne Aligoté, 2017
Le premier vin présente un nez ouvert sur la pêche et les fleurs blanches. La bouche est bien équilibrée, fruitée mais sans en grande tension ni d'amertume pour le complexifier. Dans tous les cas une bonne introduction et le vin parfait pour un apéro. Assez bien -

Vin 2: Muré, Crémant d'Alsace, Prestige NM
Le nez est intéressant sur un mélange de brioche et de fleurs blanches/agrumes. A l'aération on note l'apparition de fruits jaunes tel que l'abricot et une fine note oxydative. La bouche est plus simple avec une bulle au départ assez importante et une aromatique sur le fruit. Une bonne petite bulle sympa qui a parfaitement joué son rôle. Assez bien

Vin 3 : Champagne Agrapart, Complantée, Extra Brut, NM
Dégorgement de septembre 2018
Un apport qui me tenait à cœur tellement j'avais entendu de bien sur cette cuvée. Le nez est sur le biscuits et les fruits secs avec un zeste de citron. C'est relativement complexe dès l'ouverture. La bouche est malheureusement trop énergique avec une bulle fortement présente qui gâche l'équilibre du vin. On note quand même une belle longueur sur des arômes de brioche et une bonne tension qui tient le vin. L'aération fait complètement changer le vin en l'assagissant et le rendant plus complexe. Connaissant l'étiquette je ne peux m'empêcher d'être déçu et de penser que ce champagne ait été ouvert trop tôt. Globalement j'aime attendre 2-3 ans minimum après le dégorgement et cela se confirme. Assez bien/Bien

Vin 4: Domaine Labet, En Chalasse, 2015
Servi au départ trop chaud, je note au premier nez des notes de coing, un peu de citron et une pointe de caramel. La bouche possède une belle tension sur des arômes d'agrumes et la finale s'étend sur du caramel. Resservi rafraîchi ensuite le nez devient plus subtil mettant en avant une légère oxydation couplé à des arômes de citron confit. La bouche est plus équilibrée et est sympathique avec ce mélange de tension, de citron tout en gardant cette belle fraîcheur grâce à une acidité présente mais harmonieuse. Bien / Bien+

Vin 5 : Domaine de Pattes Loup -Chablis 1er cru Cote de Jouan 2015
Le nez fait très bonbon Arlequin puis part sur des zestes d'agrumes avec le citron en premier plan. Le vin emplit la bouche et possède une belle amertume en premier plan tout en gardant un bel équilibre et permettant de porter le vin et de finir sur des aromes liés au caramel et miellés. Un vin très bien fait mais encore jeune avec du potentiel. Bien / Bien +

Vin 6 Roc des Anges, IGP Cotes Catalanes Blanc, Llum, 2016
Un nez qui ferait voyager en Alsace avec un mélange de pierre à fusil et pétrole. On dirait un riesling bien élevé avec des aromes de vanille qui apparaissent en agitant le verre. La bouche est superbement équilibrée sur des aromes floraux (lys). Un léger manque de tension revendique son origine sudiste mais impossible à trouver à l'aveugle. Un vin coup de cœur, très beau et qui sort des sentiers battus.Très bien

Vin 7 Roucas Toumba, Vacqueyras blanc, Les Prémices - 2017
Un nez intriguant et qui donne envie de s'y plonger avec un mélange de rose, un côté caillouteux que certain appellent minéralité. La bouche est très gourmande sans aucune sensation de lourdeur et pleine de fruits tout en subtilité. On dirait presque de l'eau de Roche avec une fine amertume en finale. Une petite gourmandise. Bien +

Vin 8 Domaine de l'Anglore, Vin de France, Vegade, 2018
Un nez au depart un peu nature et très porte sur le fruit notamment le bourgeon de cassis et les fraises des bois. L'aeration amène des épices et une fine trame sur lz cacao. La bouche est super sympa équilibrée et donne l'impression de croquer dans un fruit rouge. Le style de vin qui fait plaisir à boire pour lui même super bien fait. Bien ++

Vin 9 Domaine Ballorin, Marsannay, Les Echezots, 2017
Nez très animal qui laisse entrevoir un peu de cassis sous ce poil de renard. Dommage car la matière était en bouche très soyeuse.
J+24 : Le nez s'est assagi et laisse entrevoir des fruits noirs. La bouche elle présente une belle fraicheur en attaque puis glisse une sensation de "suie" qui donne des arômes âcres au vin. En l'état aucun plaisir possible mais un problème de bouteille n'est pas à écarter.

Vin 10 Domaine de la Butte, Mi-Pente, 2013
Un nez super gourmand sur les fruits rouges, le poivron et une pointe d'élevage. On reconnait les arômes du cabernet franc mais sans le côté reduction ou animal qui peut rebuter. C est dans tous les cas très bien fait rien qu'au nez.
La bouche est toute aussi superbe et gourmande avec des tannins bien fondus, une belle gourmandise sur les fruits noirs (cassis majoritairement). C'est surtout très bien fait sans aspérité et un élevage qui porte le vin et le rend équilibré. Un vrai coup de coeur encore une fois pour ces vins de la famille Blot que j'apprécie beaucoup. Très bien

Vin 11 Domaine Gangloff, Côte Rotie, La Barbarine, 2011
Rien qu'au nez on s'arrête et on se regarde car c'est juste sublime. Un nez hyper complexe et kaléidoscopique avec pêle-mêle de la mure du cassis des épices du poivre et meme de l'anchois. Le nez est change constamment tout en dégageant une certaine évidence. La bouche est à la hauteur du nez : voluptueuse, gourmande, équilibrée et une longueur qui s'étend pendant de nombreuses secondes. Une légère sucrosité se fait sentir en finale mais donne envie de se resservir. Absolument superbe et le vin rouge de la soirée. Excellent

Vin 12 Domaine de la Grange des Pères, VDP de l'Hérault, 2015
Dur de passer après Gangloff mais la Grange des Pères fidèle a tenu son rang. Le nez est tres sanguin avec un melange d'olives et d'anchois tout en étant plus subtil que les précédents millésimes bus (ndlr : à la lecture de ces marqueurs dans ce CR, cela crie GDP et pourtant je ne l'ai pas reconnue à l'aveugle). La bouche dispose aussi de ce côté très garrigue avec un beau toucher qui emplit complètement le palais. La longueur est aussi au rendez-vous et l'ensemble bien que jeune est très prometteur. Très bien +/Excellent

Vin 13 Beau Séjour Bécot, Saint Emilion, Grand Cru Classé, 2008
Pas pris de grandes notes sur ce dernier rouge mais je reconnais du potentiel.
J+24: Le lendemain le vin présente un nez charmeur sur les fruits noirs et une pointe de tabac/poivrons. Cela fait encore tres jeune et est confirmé par la bouche qui présente une belle trame acide et équilibrée sur les fruits noirs. La longueur est satisfaisante mais le vin est encore trop jeune et fermé pour se livrer totalement. Bien +

Vin 14 Domaine Loew, Gewurtztraminer Vendanges Tardives, 2015
Le nez fait immédiatement penser à un Gewurtztraminer avec de la pêche confite et de l'ananas et une once de miel des montagnes. La bouche est bien faite et on ressent le sucre porté par l'acidité. Peut-être est-ce l'effet séquence mais pas convaincu par ce vin. Bien -

Vin 15 Chateau Lafaurie Peyraguey, Sauternes, 1993
Une bouteille ouverte et a moitié entamée il y a plus d'un mois
Un nez avec une forte volatile a l'ouverture. Le nez s'assagit ensuite et sans être grand il présente des arômes que j'aime dans les sauternes un peu âgés : ananas confit, caramel... La bouche est fortement dominé par le côté roti et une amertume qui gâche la finale. Sans etre transcendant cela montre que le Sauternes est éternel. Bien

Vin 16 - Château d'Yquem, Sauternes, 1999
En demi-bouteille
Le nez est d'une superbe complexité qui donne envie de rester à humer le verre avec de l'ananas, de l'abricot, de la crème pâtissière et même de la brioche. La bouche n'est pas en reste avec une longueur de plus de 30 secondes et un équilibre qui permet au vin de n'avoir aucune lourdeur. Un vin délicieux ! Excellent

Merci dans tous les cas à Matthieu pour cet accueil au top. Les victuailles furent à la hauteur des contenants avec deux superbes côtes de bœuf et un plateau de fromage très sympathique.
Je retiendrais personnellement les vins suivants :
  • - en blanc, la cuvée Llum du Roc des Anges
  • - en rouge, le trio Mi-Pente, Barbarine et Grange des Pères était superbe
  • - en susucre, Yquem évidemment

Bonne dégustation
Matthias
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, sebus, Frisette, starbuck, leteckel, jd-krasaki, éricH, Kiravi, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82096
  • Remerciements reçus 7508

oliv a répondu au sujet : LPV Lutèce en mode BBQ pour une off d'anthologie

Ca, c'est de la reprise ! MiaM! oo,

PS: Ballorin, le Marsannay ?
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 199
  • Remerciements reçus 280

mconstant a répondu au sujet : LPV Lutèce en mode BBQ pour une off d'anthologie

La cuvée Echezots en 2017, édité dans le CR.
#3
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2101
  • Remerciements reçus 1061

jd-krasaki a répondu au sujet : LPV Lutèce en mode BBQ pour une off d'anthologie

Merci Matthieu pour l'occasion de cette fort sympathique pré-rentrée :) et Matthias pour la production ultra rapide du CR ! Ca c'est de la résolution de rentrée !


Vin 1 : Domaine de la Sarazinière, Bourgogne Aligoté, 2017

Nez sur le melon, la pêche, les fleurs blances, la bouche a du gras, une texture fine, de la fraicheur. Joli, et très beau représentant de l'appellation.


Vin 2 : Muré, Crémant d'Alsace Prestige NM

Nez plaisant avec des notes fermentaires, fruits blancs, kumquat, note d'oxydation. Les bulles sont moyennes, la bouche n'est pas très dense. Très correct.


Vin 3 : Champagne Agrapart, Complantée Extra Brut NM
Embouteillé en mai 2016 et dégorgé en septembre 2018

Nez net et précis, sur le biscuit, la noisette fraiche, les fruits secs, zeste de citron, pomme verte.
La bulle est vive voire fougueuse, la bouche assez dure attaque sauvagement sur une grosse acidité stridente.
Finale très salivante, astringente. Belle longueur
Le vin aura besoin d'une longue aération pour s'assagir, mais de toute évidence il y a du monde dans la bouteille et il a surtout besoin de quelques années de patience.


Vin 4 : Domaine Labet, Côtes du Jura En Chalasse 2015

Nez qui m'évoque le pain de singe (le fruit un peu sec du baobab), fleurs blanches, caramel au beurre salé, miel d'acacia. Le service étant un peu trop chaud, le vin repart au frigo, ce qui lui fera du bien.
La bouche est glycérinée, fraiche, l'alcool est un peu perceptible (à cause de la température de service),
C'est très joli une fois revenu à une température acceptable : brou de noix, alcool à bruler, herbes, mélisse, bouche plus énergique, la matière a des épaules larges. Très bien.


Vin 5 : Domaine de Pattes Loup, Chablis 1er cru Côte de Jouan 2015

Nez sur le coquillage, zeste de citron, notes de sous bois, crayeux, caramel.
La bouche est ample, déliée, avec du relief, très plaisant.
Un rien d'amertume en finale, d'intensité moyenne.
Mûr et sympa, mais j'en attendais un peu plus (c'était un de mes apports).


Vin 6 : Roc des Anges, IGP Cotes Catalanes Blanc, Llum, 2016

Robe très pâle
Nez vanillé, pétrole, citron.
Bouche cristalline, acidité moyenne, avec une aromatique qui évoque la sauge, la menthe poivrée.
Très déroutant, très bon, et on ne s'est évidemment à aucun moment rapproché de la bonne réponse sur l'origine du vin.


Vin 7 : Roucas Toumba, Vacqueyras blanc, Les Prémices 2017

Nez très avenant et replet d'acacia, aubépine, feuille de cassis, rose.
En bouche aussi c'est replet, beaucoup trop pour moi. Amer, rond, très gras, un peu dur.
Pas pour moi.


Vin 8 : Domaine de l'Anglore, Vin de France, Véjade 2018

Nez fin et gourmand sur la fraise des bois, le bourgeon de cassis, noix de muscade.
La bouche est fraiche, un peu raide encore peut être mais on est clairement sur un versant gouleyant, ça se boit rudement facilement.


Vin 9 : Domaine Ballorin, Marsannay, Les Echezots, 2017

Pas noté ce vin intercalé à la dernière minute


Vin 10 : Domaine de la Butte, Bourgueil Mi-Pente, 2013

Nez sur le cassis, la cerise, on sent le cabernet franc à travers une légère touche végétale.
La bouche est soyeuse, très beau toucher gourmand. La structure est délicate, les tanins fondus.
Très bien.


Vin 11 : Domaine Gangloff, Côte Rotie, La Barbarine, 2011

Nez vraiment joli et fin, chaleureux et complexe, sur les cerises à l'eau de vie, la viande fumée, réglisse, cassis, boite à cigare, tapenade...
La bouche est très soyeuse, lumineuse, avec une fraicheur presque agrumesque, beaucoup d'ampleur, l'intensité est bonne.
Longueur honorable.
De l'émotion dans le verre. Très scotchant au nez comme en bouche, la bouteille se vide beaucoup trop vite, il semble qu'il en faudrait toujours plus pour encore pouvoir y revenir mais hélas...


Vin 12 : Domaine de la Grange des Pères, VDP de l'Hérault, 2015

Nez beaucoup plus froid que le précédent, sur la tapenade, l'anchois, le métal, le noyau d'olive.
L'attaque est musclée, la bouche énergique, aux tanins élégants, superbement tapissante.
Très bien, presque accessible déjà mais surement beaucoup mieux avec quelques années de plus.


Vin 13 : Château Beau Séjour Bécot, Saint Emilion, Grand Cru Classé, 2008

Nez sur le bonbon au cassis, la réglisse,
La bouche est un peu dure, fraiche, les tanins intégrés, le vin est austère.
Mauvais effet séquence pour lui, et peut être une préparation qui aurait mérité quelques heures de plus.


Vin 14 : Domaine Loew, Gewurtztraminer Vendanges Tardives, 2015

Ni goûté ni noté.


Vin 15 : Chateau Lafaurie Peyraguey, Sauternes, 1993

Nez sur la volatile, un peu passé, mais de beaux restes après un mois au fond du frigo, démonstration faite :)


Vin 16 : Château d'Yquem, Sauternes, 1999
demi bouteille

Nez complexe et équilibré sur le caramel, datte, ananas, abricot sec, citron confit, pâte d'amande vernis, beurre, crème pâtissière...
La bouche est fraiche, avec une bonne acidité au service d'une jolie liqueur équilibrée et sculpturale. On y retrouve une touche aromatique pâtissière, abricot, un peu de végétal frais.
Belle longueur.
Très bon.

JD | Lutèce
#4
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Frisette, Med, leteckel, mconstant, éricH, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck