Nous avons 2046 invités et 85 inscrits en ligne

Domaine Bouchard Père & Fils

  • Messages : 622
  • Remerciements reçus 355

Réponse de FlavFirst sur le sujet CR: Bouchard Père et Fils, Santenay, 2018

CR: Bouchard Père et Fils, Santenay, 2018


Toujours du plaisir sur ce pinot classique assez léger mais typique et qui fait toujours mouche sur des plats du quotidien comme un poulet rôti.

Des arômes plutôt floraux et un peu terriens, un bon village à bas prix et déjà bien prêt à boire.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Lionel73
23 Fév 2021 21:24 #1771

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3855
  • Remerciements reçus 3721
CR: Domaine Bouchard Père et Fils: Meursault Perrières 2012

Une bouteille que j'avais achetée pour plus tard mais connaissant encore mal les vins de cette grande maison, j'ai eu envie de voir ce que ça donnait à ce stade.
Autant le dire tout de suite, je suis déçu.
Une couleur jaune qui montre un début d'évolution mais si la robe invite à approfondir la découverte, le nez indiquera rapidement que c'est encore une demoiselle qu'il faut laisser tranquille.
Des notes pâtissières de beurre et de vanille dominent largement les traces minérales que mon imagination cherche absolument dans un Meursault Perrières.
Je cherche encore les arômes fruités.
En bouche le boisé étouffe un peu le vin avec une sorte d'astringence plus habituelle sur des rouges n'ayant pas encore digéré leur passage en fût.

Une bouteille qui n'est pas du tout faite pour les goûts de ma femme.
Pour ma part je suis plus indulgent en imaginant que la structure brute et massive de type "Armoire Lorraine" est un gage de potentiel lui permettant de traverser le temps pendant de nombreuses années.
Je ne décèle pas la moindre trace oxydative et je ne peux que conseiller d'attendre encore un moment avant d'ouvrir cette cuvée.

Le moteur de recherche ne m'indique qu'un seul CR qui est d'ailleurs très positif mais Oliv l'avait goûtée en 2015
www.lapassionduvin.c...
Plus rien depuis, ce qui n'est pas forcément bon signe car je sais qu'il y a beaucoup de contributeurs qui ne publient pas de CR lorsqu'ils sont déçus par une bouteille.
Oliv concluait en disant : "La finale puissante et droite laisse augurer d'un très beau potentiel à plaisir futur."
Je ne lui donne pas forcément tort mais je me permettrai simplement d'ajouter que le futur n'est pas encore pour maintenant ;)
Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Olivier_26, sideway, Jean-Loup Guerrin, bibi64, LucB, leteckel, LLDA, FlavFirst, Lionel73
13 Mar 2021 15:08 #1772

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1714
  • Remerciements reçus 647
CR: Domaine Bouchard Père et Fils, Corton-Charlemagne, 2004

A l'ouverture le vin ne fait pas oxydé (soupir de soulagement) mais accuse clairement son âge avec des notes de champignons assez prenantes.

Un peu plus tard il se montre beaucoup plus net, sur le beurre jaune et les noisettes, au nez et en bouche. Les fruits sont un peu en retrait ; c'est surtout en fin de bouche et en finale que le vin affiche des notes de citron (et de zeste). Belle matière dense et suave en attaque mais serré et tendu en deuxième partie et en finale. Grande longueur sur le citron. EXC

Un vin d'une belle complexité, assez typique pour moi d'un Charlemagne d'une année fraîche, avec un équilibre que j'apprécie.

Mais je sais que d'autres pourraient le juger austère et l'accuser même de sous-maturité.

Très bon accord avec le cabillaud au beurre salé.

Ralf
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Jean-Paul B., Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, LLDA
11 Avr 2021 21:01 #1773

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3602
  • Remerciements reçus 1283
CR: Domaine Bouchard Père et Fils, Beaune 1er cru Les Grèves Vignes de l'Enfant Jésus, 2009

Bouteille achetée en primeurs (avec mes remerciements envers Hervé), conservée dans une cave à la fraîcheur et constance de température proverbiales. Après presque dix ans de cave, j'avais envie de voir l'état d'évolution de cette cuvée, Pâques est une bonne occasion :
Bouchon souple, légèrement marqué.
Robe grenat, nez réservé à l'ouverture, qui restera un peu en dedans même après plusieurs jours. Peu de fruits rouges, plutôt floraux, pivoine, épices.
Bouche élégante, tannins soyeux, longueur moyenne par contre.
Ce vignes de l'Enfant Jésus est encore un peu jeune à mon goût, plutôt en phase de fermeture. Je n'ouvrirai la prochaine seulement dans quelques paires d'années.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, yr, matlebat, bertou, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, vivienladuche, leteckel, Damien72, Lionel73, Garfield, alex73
11 Avr 2021 23:41 #1774

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux