Nous avons 1767 invités et 14 inscrits en ligne

Bouchard Père et Fils

  • Messages : 693
  • Remerciements reçus 250

trainfr a répondu au sujet : Bouchard Père & Fils

Bu hier soir avec des amis, deux tres belles bouteilles

CR: Bouchard Peres et Fils - Beaune Greve - Vigne de l'enfant jesus 2008
la robe est d'un tres leger tuilé
le nez est tres expressif, envoutant, sur des note de pot pourris, de champignons
la bouche est géniale. soyeuse, savoureuse. J'avais peur que sur ce fameux 2008 ce soit acide, tranché, mais il n'en est rien... on y trempe ses lévres, on savoure, et on y revient inlassablement
il y a eu un grand silence autour de la table ...
Excellent !!!!

CR: Bouchard Peres et Fils - Pommard premier cru 2009
bu apres le précédent
la robe est plus sombre
le nez est plus ample, plus large, mais moins fin que le beaune
la bouche est en phase: c'est plus puissant, plus charpenté. avec des Joues de boeuf, c'etait tres bien, mais j'ai préféré, et de loin, le Beaune

deux tres beau vins :jump:
a mon avis, le 2008 est pret à boire, le 2009 peut encore attendre

Christophe - LPV Lyon
#1651
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, jd-krasaki, DaGau

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2560
  • Remerciements reçus 866

bertou a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard Père et Fils - Corton Charlemagne 1998

Bu lors de cette soirée

CR: Domaine Bouchard Père et Fils - Corton Charlemagne 1998
Le nez est de bonne intensité, net et précis avec du beurre, noisette fraîche. On retrouve du tilleul, fleurs blanches, citron, pointe d'eucalyptus/menthol qui donne de la fraîcheur. Très belle harmonie et un vin à point sans une once d'oxydation.
Bouche assez puissante avec des épaules. magnifique équilibre entre le léger gras, l'acidité fine plutôt importante mais non saillante et la matière. Magnifique texture. Très belle longueur sur le beurre, citron, noisette fraîche. Le tout en fraîcheur et netteté.
Excellent +.
#1652

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6710
  • Remerciements reçus 4006

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Bouchard Père et Fils – Meursault 1er cru – Perrières – 2000

CR: Bouchard Père et Fils – Meursault 1er cru – Perrières – 2000

Bue lors de la Paulée de David Duband

Nez très fin et aromatique, belle ampleur, du gras, avec pour seul défaut des notes de caramel très prégnantes en bouche, surtout dans la finale (il semble que je sois le seul à l’avoir ressenti mais j’y suis revenu plusieurs fois et pour moi c’était criant).
Bien ++

Jean-Loup
#1653
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 122
  • Remerciements reçus 99

LudoR a répondu au sujet : Bouchard Père et Fils – Meursault 1er cru – Perrières – 2000

Salut Jean-Loup
J'ai bu à plusieurs reprises cette bouteille.
Certaines bouteilles étaient superbes alors que d'autres assez moyenne…
Mais à l'époque je les avais payées 30-32 € alors j'étais un peu plus indulgent…

Ludovic
#1654

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6710
  • Remerciements reçus 4006

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Bouchard Père et Fils – Meursault 1er cru – Perrières – 2000

Merci Ludovic pour ton retour.
Pas de notes de caramel dans ton souvenir ?

Jean-Loup
#1655

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1077
  • Remerciements reçus 321

DaGau a répondu au sujet : CR: Pommard premier cru 2010, Bouchard Père et Fils

CR: Pommard premier cru 2010, Bouchard Père et Fils.

Et une nouvelle bouteille après encore quinze mois d'attente, la caisse est presque vide. Bouchon liège simplement marqué sur la longueur 'pommard premier cru 2010', imbibé sur un demi centimètre. Robe rouge transparence de pinot. Pas de marques d'évolution. Nez expressif, très fruité et chaleureux. Fruits rouges, notes de kirsch discrètes. En bouche il y a du fruit sur ce registre fruits rouges, en volume avec de la richesse. Un acidité très présente dans la trame du vin qui donne un profil classique et tendu, gage de long vieillissement possible? Surcroît de caractère à attendre de l'évolution pour ce vin de qualité... Bu en parallèle avec un Fixin 2015 Dominique Laurent, soulignant finesse et puissance accrue de ce beaunois Bouchard P&F (et 1er cru) plus vieux de 1500 jours. Epaulée aérée deux heures, la fin de la bouteille se présente encore mieux le surlendemain.
Dîner risotto aux cèpes, mâche, betteraves, avocat, brillat-savarin, compote de pommes.
#1656

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2373
  • Remerciements reçus 394

Galinsky a répondu au sujet : Bouchard Père & Fils, Volnay Caillerets 1er Cru, Ancienne Cuvée Carnot, 2009

Ouverte pour voir l'état des lieux, cette bouteille de CR: Volnay 1er Cru Caillerets - Ancienne Cuvée Carnot - Bouchard Père & Fils 2009


La robe est assez clair avec quelques traces d'évolutions sur le pourtour du disque - Un nez sur les petits fruits rouges frais et confits, un soupçon de ronces et de poivre - En bouche le vin tapisse le palais avec une jolie rondeur, mais pas de sensation de cette chaleur qui pourrait être liée au millésime, sachant rester assez frais en finissant sur de l'acidulé ou se mêle fruits rouges et agrumes. une bouteille qui semble parfaite à boire maintenant, mais avec aucune urgence (si ce n'est la soif !) TRES BIEN

Eric
#1657
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Marc C, Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82099
  • Remerciements reçus 7525

oliv a répondu au sujet : Bouchard Père & Fils

Bourgogne
Quelques jours avant la dernière vente des vins des Hospices de Beaune, la maison beaunoise Bouchard Père et Fils a célébré les millésimes en 8, avec en feu d'artifice un exceptionnel Beaune Avaux... 1928 !

www.bourgogneaujourd...
#1658

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 341
  • Remerciements reçus 200

No Sport a répondu au sujet : Bouchard Père et Fils - Monthélie 1er Cru les Duresses 2013

CR: Bouchard Père et Fils - Monthélie 1er Cru les Duresses 2013

D'une manière générale, j'aime bien les cuvées de Monthélie 1er cru (Champs Fulliots et Les Duresses) de Bouchard PF (domaine et non négoce), leur trouvant souvent un supplément d'âme aux cuvées plus génériques, malgré un prix doux (20-25 €).
Ici, avec le millésime 2013, on a affaire avec un joli nez pinotant sur les fruits rouges (groseille, fraise) et les épices douces, l'impression en bouche est dans la même lignée plus une touche de réglisse, avec cependant un milieu de bouche un peu fuyant et une longueur plutôt limitée (sans doute, les limites du millésime).
Ce n'est pas renversant (plus convaincant en 2009) mais bien fait et très agréable. B+
#1659

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2011
  • Remerciements reçus 327

daniel popp a répondu au sujet : Bouchard Père et Fils - Volnay 1er cru Clos des Chênes 2011.

CR: Volnay 1er cru Clos des Chênes 2011. Bouchard.
tiré de zX

Le nez concentré, complexe dessine un très joli grain dont on ne sait plus très bien qui l’emporte, du fruit (cerise, mûre) ou de la fleur (violette) complétés par une discrète touche de gibier et des notes d’épices douces. Une vraie élégance se dégage de son alliance de structure et de finesse.
En bouche, le fruit concentré ressort très pur, structuré par des tannins amicaux au gout d’épices. L’impression d’évidence légère qui s’exprime, dégage beaucoup de charme. Elle repose vraiment sur l’alliance de sveltesse et de densité de laquelle se dégage sur la persistance, comme un sillage aérien parfumé vraiment craquant. Un vin viril assumant pleinement son coté féminin.

Daniel
#1660

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 400
  • Remerciements reçus 103

condorcet a répondu au sujet : CR: Bouchard Père et Fils - Nuits-Saint-Georges 1964

CR: Bouchard Père et fils, Nuits-Saint-Georges 1964.
(à la carte du bistrot des Belles caves de Tours)

Un bouchon qui se casse net dans le goulot, un vin qui n'a jamais cessé de jouer au va-et-vient ou au cache-cache c'est selon et un joli nez toasté.
La robe d'un pâle rubis et la bouche en demi-corps accusaient un âge canonique bien qu'à certains moments fugitifs - au bénéfice de l'aération -, une surprenante vigueur équilibrât l'acidité et donnât à ce vin une densité surprenante pour une appellation villages. Un grand plaisir de dégustation pour qui n'attend pas des merveilles mais une belle traversée : je retiens le nez plus complexe que la bouche.


Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.
#1661
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: FlavFirst

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 341
  • Remerciements reçus 200

No Sport a répondu au sujet : CR: Bouchard Père et Fils - Côtes de Beaune Village 2015

CR: Bouchard Père et Fils - Côtes de Beaune Village 2015

Les Bourgognes, c'est cher et c'est même de plus en plus cher...
Et parfois, si vous êtes un simple particulier, vous ne manquerez pas de voir votre bourgeoise débarquer furibarde en pestant contre votre dernier achat de Nuits Saint Georges, Vosne-Romanée ou Gevrey-Chambertin, qui plombe une nouvelle fois les capacités d'accumulation d'un trésor conjugal.

Vous n'aurez alors que peu d'options :
- chausser votre cotte de mailles et combattre hardiment l'hydre économe (il y en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes...!),
- ou vous rabattre provisoirement sur des vins plus modestes (jusqu'à ce que l'horizon du contrôle de gestion matrimonial se dégage).

Si vous êtes raisonnables, vous choisirez la seconde, et le choix de ce Côtes de Beaune Village 2015 pourra se révéler judicieux :
- certes, c'est un peu simple et le boisé à l'olfaction n'est pas super luxueux (en d'autres termes, ça sent un peu la vieille planche...) ;
- oui, il y a des amers et du végétal qui surnagent ;
- d'accord, le lendemain, le vin perd la plus grosse partie de son attrait...
- mais vous disposerez d'un vin droit et clair, d'un joli panier de fruits rouge bien gouleyant et au final, vous passerez un bon moment.
#1662

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2105
  • Remerciements reçus 1070

jd-krasaki a répondu au sujet : Bouchard Père et Fils - Côtes de Beaune Village 2015

Le petit budget c'est un prétexte pour masquer des penchants inavouables tels que la préférence pour des appellations régionales :)

JD | Lutèce
#1663

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 341
  • Remerciements reçus 200

No Sport a répondu au sujet : Bouchard Père et Fils - Côtes de Beaune Village 2015

jd-krasaki écrit: Le petit budget c'est un prétexte pour masquer des penchants inavouables tels que la préférence pour des appellations régionales :)


Zut, je suis découvert ;)

Cela dit, plus sérieusement, même si ce CdBv était tout à fait honorable, je préfère la plupart du temps claquer 3/4 € de plus pour un Santenay, un Maranges, un Ladoix ou un Givry de bonne facture qui apporteront en général un peu plus de densité et de complexité.
#1664

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2105
  • Remerciements reçus 1070

jd-krasaki a répondu au sujet : CR: Bouchard Père et Fils, Beaune du Château 2010

CR: Bouchard Père et Fils, Beaune du Château 2010

Nez sur la cerise, myrtille, cerise à l'eau de vie, épices douces, quelques notes florales.

La bouche est très équilibrée, avec assez d'acidité, les tanins sont fondus.

Rien à reprocher, c'est bien fait.
L'ensemble offre peu de prise finalement et ça manque un peu de personnalité.

JD | Lutèce
#1665

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5976
  • Remerciements reçus 1383

Marc C a répondu au sujet : CR: Maison Bouchard Père et Fils, Vosne Romanée 1er cru Aux Malconsorts, 2006

CR: Maison Bouchard Père et Fils, Vosne Romanée 1er cru Aux Malconsorts, 2006

Aromatique sur les fruits cuits, la prune, le kirsch. L'attaque est agréable avec de la densité et une jolie qualité de tanin. Hélas, l'ensemble est grignoté puis dominé par une sensation de chaleur qui trouvera son paroxysme sur une finale ardente comme j'en ai rarement eu sur du pinot.

Le suivi sur deux jours n'y changera rien, on m'a changé mon Vosne pour un jeune Châteauneuf d'année solaire. Imbuvable, tellement c'est déséquilibré, la moitié de la bouteille a fini de désinfectant pour l'évier...

Marc
#1666
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82099
  • Remerciements reçus 7525

oliv a répondu au sujet : Bouchard Père et Fils

Bourgogne
9 choses à savoir sur la maison Bouchard Père et Fils.

vinepair.com/article...
#1667

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 122
  • Remerciements reçus 99

LudoR a répondu au sujet : CR: Bouchard Père et Fils - Corton Charlemagne 2009

CR: Bouchard Père et Fils - Corton Charlemagne 2009

Robe : très pale avec des reflets gris-vert.
Nez : quelques notes de noisette et menthol apparaissent.
Bouche : ample, large, faisant apparaitre une haute maturité du raisin, mais sans aucune lourdeur.
On retrouve des notes de menthol et un côte minéral (salin). Belle longueur.

Très beau vin qui commence à bien se boire et qui me semble parti pour une longue vie ( 10 ans de garde dans problème ).

Ludovic
#1668
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, DaGau

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 122
  • Remerciements reçus 99

LudoR a répondu au sujet : CR: Bouchard Père et Fils - Corton Charlemagne 2009

CR: Bouchard Père et Fils - Corton Charlemagne 2009

Bouteille terminée le lendemain après conservation 24H au frigo :
Le vin n'a rien perdu en intensité de saveurs.
Bien au contraire, il a même gagné en ampleur et élégance.
Un régal !

Ludovic
#1669

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 204
  • Remerciements reçus 200

asoulier99 a répondu au sujet : CR: Bouchard Père et Fils, Puligny-Montrachet, 2009

CR: Bouchard Pere et Fils, Puligny-Montrachet, 2009

Dégustation étiquette decouverte, pas d’aération

N : nez assez discret qui se révèlera avec un peu d’aeration sur plutot les aromes floraux, l’amande.

B : Corps : M- la matière est là mais le vin n’est pas d’un style puissant, Acidité : M+, le vin est très équilibré, son age n'a pas atténué sa vivacité, Longueur : M, la longueur est assez standard et je pense que c’est surtout l’acidité qui permet de tenir le vin.

Ce village est délicat, agreable pour cette periode estivale, pas du tout mort, mais je pense qu’il a commencé à décliner il y a déjà quelques années.
Bref, bien mais plus.

Alex
#1670
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4674
  • Remerciements reçus 291

tarkan a répondu au sujet : Bouchard Père et Fils Hautes Côtes de Nuits 2017

CR: Bouchard Père et Fils Hautes Côtes de Nuits 2017

Nez fruité sur les fruits rouges très agréable.

Bouche très fine avec une matière fine, tendue par une belle acidité, le vin est lisible bien bâti, l'ensemble est cohérent. La finale se résume à une pointe d'acidité.

Un Pinot noir fort buvable.
#1671

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8014
  • Remerciements reçus 879

hyllos a répondu au sujet : Bouchard Père et Fils, Corton-Charlemagne 2008

CR: Bouchard Père&Fils, Corton-Charlemagne 2008

En verres Riedel Vinum Zinfandel et Italesse Etoilé Sparkle, non carafé.

Le nez est très épanoui, avec des notes briochée et toastées largement dominantes, sur un fond de fruit et d’épices douces. C’est long et plein, ample… La bouche présente la tension si particulière des grands crus beaunois. La matière est très impressionnante, c’est un vin magnifique MAIS, oui, il y a un gros mais. Toute cette beauté est noyée dans un élevage detestable et identifié déjà au nez. C’est un maquillage insupportable. Du coup, le Wassmer PG SW 2016 qui est passé après semblait beaucoup plus élégant et appréciable, alors que clairement la matière n’était pas la même…

C’est proprement hallucinant de massacrer de la sorte un vin pareil. Et le constat n’est pas propre à ce domaine (qui boise quand même outrageusement). Pourquoi diable couvrir ces jus sublime de ce voile de bois. On se croirait à la Chapelle Sixtine repeinte non seulement pour cacher les sexes mais aussi le moindre recoin de peau.

Au final, c’est une immense frustration et du coup, je me demande bien ce qu’on reproche aux Chardonnay californiens… Et aucun espoir d’amélioration vu que pour le reste, le vin semble a parfaite maturité. Vraiment pas bravo !

Pour les afficionados de vins bourguignons boisés, je vous recommande la quille car c’est quand même par délà ce bois infect, un grand vin.
#1672
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, tarkan, Yoannc, LudoR

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 122
  • Remerciements reçus 99

LudoR a répondu au sujet : Bouchard Père et Fils, Corton-Charlemagne 2008

Dommage et curieux car un élevage de 12 à 13 mois avec 15% de fût neuf ne semble pas être un usage "excessif" du bois pour un GC bourguignon…

Je l'ai goûté en 06/2010 lors d'une journée dégustation primeurs chez un caviste connu des Yvelines et le vin ne m'était pas apparu boisé.

Je ne l'ai pas goûté depuis mais quelques bouteilles en cave commencent à me faire de l'œil…

A suivre…

Ludovic
#1673

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8014
  • Remerciements reçus 879

hyllos a répondu au sujet : Bouchard Père et Fils, Corton-Charlemagne 2008

Il a toujours été surboisé, comme pratiquement toute la gamme de Bouchard et probablement 90% des blancs beaunois. Après, les gens sont devenus tellement habituer à associer le bois au goût du Bourgogne qu'ils ne se rendent même plus compte. Sur ce jus en question, je doute qu'on soit à 15% de neuf. C'est beaucoup plus que ça, avec une chauffe peut-être trop forte également.

En l'occurrence, c'est clairement beaucoup trop et ça n'est pas une question de bouteille. Je trouve que sur un jus de ce niveau c'est une connerie absolue de le boiser à ce point, juste pour rendre le truc plus abordable par la clientèle...

Mais je sais aussi que pour la majorité des dégustateurs ici, ce vin sera apprécié car il a des qualités indéniables. Ce qui me fait détester ce vin, c'est que le boisé devient l'unique dominante et qu'on voit parfaitement en dessous combien le vin est beau par ailleurs. C'est un peu comme l'excès de sel dans la cuisine...
#1674

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 353
  • Remerciements reçus 289

Stalker a répondu au sujet : Bouchard Père et Fils, Meursault-Genevrières 1989

CR: Bouchard Père et Fils, Meursault-Genevrières 1989

Je suis fâché depuis un moment avec les Bourgogne blancs. Trop de déceptions. J'en achète plus, je me suis tourné vers le Jura.
Pour accompagner une papillote de cabillaud, légumes d'été et chorizo, et étant en présence d'amateurs de grands bourgognes, j'ouvre, presque à reculons, ce Meursault-Genevrières 1989.



La robe est magnifique, je dois le reconnaître. Vieil or intense et profond aux très légères nuances ambrées. C'est très beau, certes, mais sûrement oxydé...

Le nez est magnifique, je dois le reconnaître. Pas la moindre trace d'oxydation, c'est riche et profond sur le miel, la cire, le beurre frais, la vanille et la noisette grillée. Manque que la truffe pour en faire un nez parfait, mais c'est la classe, indiscutablement. La richesse du nez me fait craindre une bouche trop riche, trop grasse et mollassonne.

La bouche est magnifique, je dois le reconnaître. Certes, c'est une bouche massive, offrant une matière riche et dense, avec du gras, mais le vin garde la petite tension suffisante pour le laisser du bon côté de la force. Et puis cette richesse s'accompagne d'un toucher de bouche soyeux absolument remarquable. On retrouve le beurre, la vanille sur l'attaque puis les arômes s'intensifient en bouche sur l'abricot sec et le miel. Longue finale miellée sur la mirabelle. C'est grand.

Commentaire général: Grand vin. Bon ok, quand c'est bon, c'est bon. Vraiment bon même. Ce vin me réconcilie avec la Bourgogne. La bouteille finie je fais l'inventaire de ce que j'ai en cave et je trouve soudainement que j'en ai quand même vraiment plus beaucoup. Faut que je refasse des stocks. Oui, je sais, je suis un cyclothymique du vin: une bonne bouteille et c'est reparti, j'oublie mes déceptions passées!

Noté 17/20


artdeboire.blogspot....
#1675
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, matlebat, Vougeot, Marc C, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, condorcet, Val59, Frisette, leteckel, jd-krasaki, Cristobal, FlavFirst, Damien72, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 602
  • Remerciements reçus 133

pierrat a répondu au sujet : Bouchard Père et Fils, Meursault-Genevrières 1989

Beau CR ! Ceci étant le miel et la cire à mon avis constituent des signes d'oxydation. Ce n'est pas un gros mot l'oxydation et ça me paraît naturel pour un vin de 1989
#1676

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82099
  • Remerciements reçus 7525

oliv a répondu au sujet : Bouchard Père et Fils, Meursault-Genevrières 1989

Superbe CR ! MiaM!
#1677

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1077
  • Remerciements reçus 321

DaGau a répondu au sujet : CR: Bouchard Père et Fils, Bourgogne Passe-Tout-Grains, 2013.

CR: Bouchard Père et Fils, Bourgogne Passe-Tout-Grains, 2013.

Décidé jusqu'à présent à ne pas (plus) succomber au syndrome de l'acheteur compulsif de FAV, voilà-t-y pas que je repère cette bouteille à prix insolent (franprix 4,99€). Et pour un millésime que j'ai bien apprécié en Côtes de Nuits Villages pour cette maison.
Bouchon diam5 'mis en bouteille dans la région de production'. Robe bien colorée, rubis avec de la transparence, la larme fluide et la couleur bien rouge. Nez fruits rouges confiturés, pointe kirsch, chaleur et alcool mais surtout fruit en souplesse. En bouche le fruit claque bien. Un vin qui a vraiment tout pour lui, pourvu que l'on ne lui demande pas complexité, longueur et tertiaire singulier. Salivant et fruité, gamay ou pinot c'est du bon. Aucune mollesse, je suis même surpris que la contre étiquette indique un taux d'alcool de seulement 11,5, l'équilibre penchant plus vers la rondeur que vers la vivacité. Bonne réussite, abstraction faite du prix aussi ;) .
Repas arancini, salade verte, fromages, prune d'ente.
Demain je vide le rayon!
#1678
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, jclqu, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1623
  • Remerciements reçus 395

rkrk a répondu au sujet : Bouchard Père et Fils, Bourgogne Passe-Tout-Grains, 2013.

Entre un Meursault 1989 et un Passe-tout-grain 2013 (tous deux d'un âge respectable pour leurs appellations respectives) on trouve vraiment l'univers du vin tout entier sur LPV :)

Ralf
#1679
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 122
  • Remerciements reçus 99

LudoR a répondu au sujet : CR: Bouchard Père & Fils - Volnay Caillerets 1er Cru - Ancienne Cuvée Carnot 2015

CR: Bouchard Père & Fils - Volnay Caillerets 1er Cru - Ancienne Cuvée Carnot 2015

Robe dense, sans trace d'évolution.
Nez sur les fruits noirs.
Bouche laissant apparaitre immédiatement une sur maturité du raisin, avec des arômes un peu "compoté" sur la prune et les fruits noirs et une richesse me faisant plus penser à un vin sudiste qu'à un vin bourguignon.

Rafraîchi un peu au frigo cela passe mieux, mais ce n'est pas le style de pinot que j'affectionne... Dommage…

Ludovic
#1680
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Benji

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux