Nous avons 2387 invités et 67 inscrits en ligne

Château Palmer, Margaux

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 54

Château Palmer, Margaux a été créé par Thierry Debaisieux

CHÂTEAU PALMER




Château Palmer
33460 Margaux
Tél. : +33 5 57 88 72 72
Fax : +33 5 57 88 37 16

www.chateau-palmer.com

* Facebook Château Palmer

* Instagram Château Palmer

* Twitter Château Palmer

* Youtube chaîne du Château Palmer

* Pinterest Château Palmer

* Linkedin Château Palmer





Je regrette de n'avoir bu que rarement ce grand Margaux.

Je ne connais que 1969, 1974, 1975, 1989 et 1995.

Les 1969 et 1974 étaient une triste introduction à un 1975 monumental.

Le 1989 est absolument prodigieux, comme les Lynch-Bages, Pichon-Baron et Montrose de la même année.
Comme eux, il est plein d'avenir.

Le 1995 m'a séduit, je vais faire un copié/collé de mon précédent post.

Merci pour vos contributions nécessaires à cette rubrique.

Cordialement
Thierry
24 Nov 2002 16:41 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 54

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: Palmer 1995 et Grand Puy Lacoste 1995

CR: Voici la copie de ma note mise dans Bordeaux 95:

"Bus avec grand plaisir:

-Palmer 1995: Nez superbe de barrique brûlée,de fumé,de chocolat,de cassis de framboise,de cerise,avec une petite note herbacée à  l'agitation.
Bouche somptueuse et concentrée,tanins fins et soyeux,finale en queue de paon sur la barrique brûlée,le cassis et la petite note "verte".
Un excellent moment!

-Grand Puy Lacoste 1995: nez puissant de chêne neuf et de fruits noirs.Bouche pleine,concentrée,vin puissant,charpenté mais rond,équilibré,séduisant.
Excellent moment également!

Actuellement Palmer l'emporte,à  mon avis,mais je pense que GPL a plus d'avenir."

Cordialement
Thierry
24 Nov 2002 16:45 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Palmer

Quelqu'un a-t-il dégusté récemment du Palmer des derniers millésimes que sont 1998, 1999 et 2000 ?

sympathiquement

David
09 Jan 2003 15:01 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Palmer

J''ai bu du 96 dernièrement, mais dans une foire aux vins "chauds"...difficile d'en tirer des conclusions...je sais que la matière était là , les tanins aussi, mais que ce vin ne m'avait pas impressionné, mais dans les conditions de dégustations, je préfères ne rien dire...je pense, en plus, que ce n'est pas le meilleur millésime...et sûrement pas celui à  boire maintenant.

J'ai du 98 en cave...je vous dit quoi dans 8 ans! Minimum...je ne suis pas contre votre avis sur ce vin, il me tente.

Cordialement
10 Jan 2003 10:50 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9701
  • Remerciements reçus 1449

Réponse de claudius sur le sujet Re: Palmer

je n'ai jamais bu de Palmer! j'ai seulement qqs bt de 96 en cave que je n'ouvrirai pas avant 1996. J'ai par contre été impressionné par qqs bt de la réserve du Général 1989 qui laissaient plus qu'entrevoir la grandeur de l'aîné...je me souviens aussi de l'étonnement/ravissement de mon amie de l'époque qui avait reçu une éducation vinique précoce et savait déjà  reconnaître les Bordeaux et les Bourgognes au nez à  l'âge de 12 ans!
10 Jan 2003 11:09 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8431
  • Remerciements reçus 24

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Palmer

Tu es deja en retard de 7 ans Claudius ... vite a ta cave .....

;-)
Anthony
Anthony
10 Jan 2003 12:28 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 54

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: Palmer 1995

CR: J'ai rebu hier soir Palmer 1995

Par rapport à  l'an dernier, j'ai eu une impression un peu différente au nez.
Le boisé (chêne neuf et grillé) domine les arômes de cassis, de cerise. Il s'impose et masque un peu le reste.
Ce nez est encore très jeune.
La bouche est pleine, concentrée, élégante.
On y retrouve le chêne qui marque la longue finale.

Un vin à  attendre impérativement.

Cordialement,
Thierry
26 Jan 2003 14:26 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Palmer 88

J'ai vu du Palmer 88 en grande surface à  57 euros (374 F).
Les niveaux semblent parfaitement corrects voir excellents sauf pour une bouteille. Le prix dans le contexte actuel est interessant, reste la qualité de Palmer dans ce millésime. Parker, le note 87 (pas terrible), dans la RVF il y a eu il n'y a pas très longtemps une verticale de Palmer, pas de chance le 88 n'a pas été gouté.
Quelqu'un connait-il ce margaux dans ce millésime ?
Je me dis que si il est du niveau de Rausan Ségla 88, ça vaut (vraiment) le coup mais bon, j'ai un doute .....

Amitiés,
M@nuel... qui se tate. ;-)
26 Avr 2003 16:16 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6748
  • Remerciements reçus 1179

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet Re: Palmer

Manuel

Ce n'est peut-être pas par hasard que le 88 n'a pas été pris en considération dans la verticale de la RVF. Il arrive parfois que l'on préfère éviter de goûter un vin qu'en dire du mal.

Gabriel l'a goûté pour la dernière fois en 2000, à  côté de Monbrison et d'Angludet. Il lui trouve de la classe, un bouquet très aromatique, avec comme seul bémol une légère note de caspule amère dans l'extrait. Il lui donnait comme apogée 2000-2015 et pensait qu'il allait encore s'améliorer.

Il est par ailleurs vrai que la note de Parker (87) n'incite pas à  l'achat, mais le commentaire qu'il fait de palmer 88 est plutôt élogieux. Alors, le choix n'est pas évident mais le prix me paraît intéressant.

Enfin, Coates lui donnait 16,5 sur 20 et le Wine Spectator 96/100 !

Pourquoi pas en prendre une et revenir nous en parler ? surtout que tu apprécies les vieux vins !

amicalement

Yves
Yves Zermatten
26 Avr 2003 17:39 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1364
  • Remerciements reçus 2

Réponse de DidierD sur le sujet CR: Château Palmer 1988

Voici les commentaires de ce vin dégusté lors de ma soirée "Margaux" du 30/10/02 :

CR: Château Palmer 1988
(16,10/20)
Robe : Rubis à  grenat, légèrement évoluée.
Nez : Evolué et complexe, avec de la compote de pruneaux, de la fourrure, du sous-bois et des épices exotiques.
Bouche : Ronde, ample et bien équilibrée malgré une acidité bien marquée qui assure la charpente. On est résolument dans les arômes tertiaires avec du chocolat, du cuir et de la torréfaction. Les tanins d'abords légèrement astringents finissent par s'arrondir dans une finale bien fondue mais pas très longue.

J'ai eu peur en ouvrant la bouteille car le bouchon était complètement imbibé malgré un bon niveau dans le goulot, mais en fin de compte, un très beau vin à  maturité et, à  mon avis, à  ne plus attendre des années (mais peut-être la bouteille était-elle prématurément évoluée en raison du problème de bouchon.

Amicalement
Didier
26 Avr 2003 19:56 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Palmer

Yves, Didier,

Bon, ben les notes que vous m'indiquez ne sont pas catastrophiques, au contraire. C'est même plutôt encourageant . Enfin, bon, le 96/100 du Wine Spectator me parait bien généreux .... Mais pourquoi pas, l'espoir fait vivre. ;-)
Non, le seul bémol, c'est la "longueur pas tres longue" indiquée par Didier. Je ne pourrai pas être satisfait si le vin est court, c'est clair.
Mais je crois que je vais prendre le risque et comme tu le soulignes, Yves, j'aime les vins vieux, d'ailleurs si ce n'était pas un vieux millésime, j'aurais passé mon chemin .... De plus, mais là , je me répète, désolé, le Rausan Ségla du même millésime m'a beaucoup plus, une véritable bonne surprise, alors j'ai tendance à  croire que Palmer peut m'apporter le même plaisir, l'espoir fait vivre (refrain). ;-)
15 ans me parait être le bel âge pour un grand bordeaux, quoique que pour un 88, deux ou trois ans supplémentaires seraient certainement bénéfiques.
Ceci dit, même si je l'achète, je ne sais pas si je vais l'ouvrir rapidement, on verra .... Mais je vous tiens au courant si le tire-bouchon a des démangeaisons. ;-))

Amitiés,
M@nuel.
26 Avr 2003 22:24 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Château Palmer 1983

CR: Château Palmer 1983

Décanté une heure avant le repas.
Belle couleur rubis avec un bord orangé sur le disque. Nez intense et complexe de fruits mûrs (figue, prunes), de boîte à  cigare, bois de santal, tabac et fumé. En bouche, le vin présente une structure solide, très dense avec une longue finale. Un Palmer "à  point" aujourd'hui (plus évolué par ex. que le Margaux 83 goûté pour Nouvel an 2003), mais qui devrait pouvoir se maintenir à  ce niveau pour encore 2 - 5 ans. Hautement recommandable!
94/100

Palmer à  ce niveau, j'en re-demande!

Alain
27 Avr 2003 23:13 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1364
  • Remerciements reçus 2

Réponse de DidierD sur le sujet Re: Palmer

Manuel,

J'ai dit "pas très long", c'est pas la même chose que "court". Cela soulignait juste le fait que j'attendais mieux d'un grand vin dans un bon millésime. Mais c'était quand même bien bon...

Amicalement
Didier
28 Avr 2003 20:40 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Palmer

Trop tard Didier, je l'ai acheté ........ ;-))

Reste à  savoir si nous avons le même pied à  coulisse pour apprécier la longueur d'un vin. ;-)
Je préfère ceux qui mesurent par défaut que par excès.
Ta description de ce vin me convient parfaitement. Gardons les adjectifs liés à  l'extase pour les vins ..... exceptionnels. ;-)

Amitiés,
M@nuel.
28 Avr 2003 21:23 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Palmer

Pour info, grosse déception il y a quelques mois avec le 94 au goût métallique.
08 Mai 2003 14:40 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Château Palmer 1988

CR: Château Palmer 1988

Fallait que je sache ....

Le niveau de la bouteille était excellent.
Le bouchon dans un état satisfaisant (pour 15 ans), légèrement imbibé.

Robe: de bonne intensité mais commence à  tuilée.
Nez : assez intense, complexe et fin. Cuir, tabac, foin coupé, vanille et une note épicée assez présente au départ. Bref, le bouquet est sur le registre tertiaire.
Bouche : les tanins sont merveilleusement intégrés dans une texture harmonieuse. Grand équilibre, rien de dépasse. Finale arômatique sur une persistance qu'on aimerait plus longue. Ceci dit, la bouteille n'a pas fait long feu ... ;-)

Un vin qui doit être à  son apogée depuis quelques temps déjà .

Apogée probable : jusqu'en 2008

89/100

Amitiés,
M@nuel.
08 Mai 2003 20:30 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 54

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Palmer

Manuel,

Merci pour cette note.

En te lisant, on a envie de comparer Palmer à  Rausan-Ségla, en 88...

Amitiés,
Thierry
08 Mai 2003 22:58 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Palmer

Thierry,

Dans le millésime 88, j'ai trouvé Rausan Ségla assez supérieur à  Palmer. Rausan est beaucoup plus jeune et possède une intensité arômatique et une longueur en bouche assez remarquable.
Bien évidemment, mon expérience se résume à  une bouteille de chaque, c'est certainement insuffisant pour avoir un avis définitif.
D'un autre côté, je me dis que le commentaire sur Palmer de DidierD est assez proche du mien, on peut donc raisonnablement penser que les 2 bouteilles étaient repésentatives de la qualité réelle de ce 88.
Pour Rausan, vu déjà  la haute tenue de la bouteille dégustée, je suppose que si ma bouteille n'est pas représentative, les autres bouteilles ne peuvent qu'être encore meilleures ! En effet une bouteille peut pour diverses raisons (transport, stockage, bouchon, etc...) être en dessous de sa vraie valeur mais on a jamais vu une bouteille s'améliorer par l'opération du saint-esprit et devenir bien meilleure que toutes ses consoeurs. ;-)

Amitiés,
M@nuel.
09 Mai 2003 11:05 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 54

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Palmer

Manuel,

J'avais, moi aussi, été ébloui par la qualité de Rausan-Ségla 88...

Amitiés,
Thierry
09 Mai 2003 21:12 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Château Palmer 2000

CR: PALMER 2000 - MARGAUX
53% Cabernet Sauvignon - 47% Merlot
Nez original aux touches florales, romarin, mentholé, "printanier". La
texture est à  l'image du nez, dégageant une intéressante minéralité ainsi
qu'une grande précision de construction. Finale un peu rectiligne où l'on
peine à  retrouver le côté pulpeux de certains autres vins du millésime.
89/100.
21 Mai 2003 23:17 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1364
  • Remerciements reçus 2

Réponse de DidierD sur le sujet CR: Château Palmer 1991

CR: Château Palmer 1991
Dégusté le 7/8/2003 :

Robe difficile à  décrire car vin dégusté sur la terrasse en fin de soirée à  la lumière des bougies, mais certainement évoluée

Nez superbe, envoûtant, également difficile à  décrire tant les arômes sont imbriqués les uns aux autres formant comme une sphère dont rien ne dépasse, mais tellement caractéristique d'un Médoc arrivé à  maturité.

Bouche à  l'image du nez, ample, ronde, veloutée, soyeuse, équilibrée, aux tanins fondus d'où seule émerge une acidité, juste comme il faut pour assurer la tenue de l'ensemble.

Vraiment superbe pour le millésime (hhh)
Les amis présents n'ont pas eu de mal à  deviner l'origine margalaise (on sert toujours les vins à  l'aveugle).

Didier
09 Aoû 2003 10:29 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9701
  • Remerciements reçus 1449

Réponse de claudius sur le sujet CR: Château Palmer 1997 & 1998

CR: Château Palmer 1997 & 1998

1998 robe brillante, combination étonnante et paradoxale en bouche :
texture avec beaucoup de moelleux, pas velours mais plutôt cachemire / mohair!!
et à  la fois
corsé avec beaucoup de fond
c'est la 1ère fois que je rencontre pareil binôme
finale encore tannique
cette bt pourrait bien donner qqchse d'exceptionnel d'ici qqs années

1997 que dire du pauvre ainé après le 98 (jjj), robe déjà  bien évoluée, on passe du coupé Maserati à  une Peugeot 206, il faut impérativement éviter de les boire côte à  côte(jjj)
02 Déc 2004 23:53 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2308
  • Remerciements reçus 77

Réponse de jeanclaude sur le sujet Re: Palmer

1997 que dire du pauvre ainé après le 98....
il faut impérativement éviter de les boire côte à  côte


Claude,

C'est exactement la sensation et les pensées que j'ai eu quand j'ai goûté Palmer 97 et Palmer 02 côte à  côte.

En fait, si je résume, il faut tout simplement éviter Palmer 97! (aaa)
04 Déc 2004 21:30 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1162
  • Remerciements reçus 0

Réponse de paski55 sur le sujet CR: Château Palmer 1987

CR: Château Palmer 1987
Année plutôt difficile, coincée entre deux réussites (1986 et 1988).

La robe est évoluée, avec des nuances brunâtres assez prononcée.

Le nez est déjà  sur des nuances de sous-bois prononcées, avec des notes de camphre. La bouche est fluette, avec un fruité qui a pratiquement disparu, et une acidité encore élevée qui permet au vin de faire encore un peu illusion(bbb)

Pas de doute, la verdeur de la finale trahit un millésime assez mince !

Je me rappelle que déjà  à  sa sortir, ce vin ne faisait pas partie des meilleurs 1987. Sans surprise, avec les années, ses défauts se sont accentués.

Moralité vaut mieux croquer les petits millésimes sur leur fruit que de se ramasser leur acidité verdâtre après quelques années !

Pascal

Santé - Pascal
11 Déc 2004 08:04 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Palmer

une deuxième solution " boire beaucoup de BOURGOGNE .....MR PASKI ...
et parfois un peu de tisane ....
11 Déc 2004 12:58 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1162
  • Remerciements reçus 0

Réponse de paski55 sur le sujet Re: Palmer

Tant qu'à  faire je préfère encore la tisane (aaa)

C'est vrai qu'avec le bourgogne, on a souvent pas besoin d'attendre quelques années pour y trouver des vins acides et maigres !!

Amitiés

Pascal

Santé - Pascal
12 Déc 2004 09:48 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 54

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: Palmer 1995

CR: J'ai rebu hier soir un Palmer 1995 en même temps qu'un Pichon-Lalande 1989

A mon avis, Pichon-Lalande 89 l'emportait, mais Palmer 95 n'avait rien perdu des qualités que je lui avais trouvées lors de notre dernière rencontre, il y a deux ans.
Le boisé se fond maintenant davantage dans les arômes de cassis, de cerise.
La bouche reste pleine, concentrée, les tannins fins lui donne toujours beaucoup d'élégance. La finale a une belle longueur.

Un vin à  attendre encore.

Cordialement,
Thierry
16 Jan 2005 13:24 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1162
  • Remerciements reçus 0

Réponse de paski55 sur le sujet CR: Château Palmer 1989

CR: Château Palmer 1989
Voici un vin qui, je dois bien l'avouer, me laisse complètement perplexe....

A sa sortie en primeurs, j'avais acheté une caisse de ce Palmer suite aux notes qu'il avait obtenu soit chez Parker (96) soit chez Winespectator (95), caisse partagée avec mon frère.

Depuis que je déguste ce vin, je suis à  chaque fois surpris par l'acidité omniprésente et son côté presque décharné, limite austère, à  mille lieux des autres réussites de 1989, complètement atypique pour le millésime. J'ai vendu les 3 bouteilles qui me restaient aux enchères il y a 3 ans.

Je dois dire que je ne comprends pas les notes ci-dessus, car pour moi, j'aurai bien de la peine à  aller plus haut que 88/89 !

Je n'avais plus dégusté ce Palmer depuis quelques années et lors d'un repas chez mon frère, j'ai eu l'occasion de testé à  nouveau ce vin avec quand même une légère angoisse. Comment ce vin a-t-il évolué ?

Je ne vais pas faire durer le suspens ! Je ne regrette pas d'avoir vendu mes bouteilles, car j'ai retrouvé ce vin se présentant de façon presque identique à  mes impressions ci-dessus, avec peut être encore une acidité plus importante.

A côté de Pichon Lalande du même millésime, il faisait pâle figure.

Je terminerai en citant M. Quarin qui écrivait dans une de ses chroniques "J'échangerais bien deux bouteilles de 1989 contre une de 2002 ! Ce 1989 manque de chair pour entrer au panthéon des grands vins."

Pascal

Santé - Pascal
03 Fév 2005 10:52 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 54

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Palmer 89

Pascal,

C'est très intéressant ce que tu écris sur Palmer 89.

La prochaine fois que je reçois des amateurs, j'en ouvre une bouteille.

J'ai bu ce vin jeune et j'ai beaucoup aimé.
Je n'y ai plus touché ensuite, j'ai fait confiance aux commentaires de la presse spécialisée ( 95 Parker...)(jjj)

Amitiés,
Thierry
03 Fév 2005 20:49 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1072
  • Remerciements reçus 379

Réponse de yr sur le sujet Re: Palmer 89

Bonjour.

Palmer 1989 "décharné"...Voici qui est étonnant. PB de mises ou de conservation?

Acidite omniprésente?????

J'évoque cette possiblilité non pas pour vous faire le N° spécial 100% d'accord avec Parker, mais parce que j'ai bu moi même ce vin plusieurs fois, et certains de mes amis aussi et qu'il a toujours été à  la hauteur de sa tres grande réputation. Quel pinuche ! Du velours.

Y'a " un truc" avec vos bouteilles, c'est pas possible autrement.

Nb:Suis passablement étonné par JMQ et son commentaire également.J'ai compris qu'il aime bien les 2002 mais faut quand meme pas pousser

YR
03 Fév 2005 21:13 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck