Nous avons 2955 invités et 80 inscrits en ligne

Château Palmer, Margaux

  • Messages : 20
  • Remerciements reçus 0

Réponse de etic sur le sujet Re: Palmer

Juste une information
Palmer a racheté l'année dernière le Chateau des Trois Chardons,petite propriété d'un peu moins de 3 ha appartenant à la famille Chardon,maitres de chai de père en fils à Palmer jusqu'aux années 90.
Une petite propriété avec un excellent rapport qualité/prix dispararait dans l'AOC Margaux et devient donc,grace à quelques millions d'euros,cru classé.
On pourra se consoler en pensant qu'il y aura un peu plus de Palmer sur le marché.
Seulement, pour le prix d'une caisse des Trois Chardons combien de bouteilles de Palmer? 2 ou 3?
Au moins ça prendra moins de place dans la cave et je risque moins de devenir alcoolique! C'est ma femme qui va être contente!
11 Fév 2007 10:49 #121

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Château Palmer 1993

CR: Margaux Château Palmer 1993 : 14,5/20 – 25/3/07
Nez de cabernet évolué : poivron, craie, cassis, avec une petite pointe de truffe plaisante. Bouche de facture assez classique, qui déçoit un peu par rapport aux promesses du nez : elle s’avère frêle et finit sur un peu d’amertume. De beaux restes toutefois, tout en finesse. Mieux goûté que lors d l’horizontale Bordeaux 1993 de novembre 2006.
26 Mar 2007 14:57 #122

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 479
  • Remerciements reçus 73

Réponse de vince2 sur le sujet CR: Château Palmer 2002

CR: Château Palmer 2002
Goûté hier soir ce vin que j'avais acheté en belle quantité suivant les conseils de quelques LPViens avertis (merci Daniel S).Le vin a été juste passé en carafe. Il a été bu pour lui-même.

C'est vraiment magnifique! Le vin a toutes les qualités d'un grand bordeaux. Complexité du nez, finesse et longueur. Les tanins sont magnifiques.
C'est une de mes plus belles bouteilles bues à ce jour, et vraiment à mon avis ça va tenir de TRES nombreuses années.
Mais que c'est bon déjà maintenant!

Acheté chez Denner en 05 à 70chf la bouteille, c'est à mon avis un rapport Q/P acceptable.
Salutations!
Vince2
17 Mai 2007 15:14 #123

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4348
  • Remerciements reçus 1

Réponse de teddyteddy sur le sujet Re: Palmer 2002

J'ai également acheté Palmer 2002 suite à quelques commentaires élogieux lus sur LPV.
J'ai trouvé que le vin était beau, mais pas grand.
Je l'ai trouvé précis et délicat, mais pas très complexe.
Peut-être cette complexité viendra-t-elle avec le temps?
Rapport qualité/prix moyen...
Laurent
22 Mai 2007 14:28 #124

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 479
  • Remerciements reçus 73

Réponse de vince2 sur le sujet Re: Palmer 2002

Laurent,
Ton commentaire contraste beaucoup avec celui que tu as laissé en octobre...
Tu l'as regoûté outu te ravises sur ton commentaire d'octobre?

Vince2
22 Mai 2007 15:44 #125

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4348
  • Remerciements reçus 1

Réponse de teddyteddy sur le sujet Re: Palmer

Vince2,

Effectivement...
Je l'ai regoûté dernièrement.
Bouteille différente, euphorie dans le contexte de la dégustation d'octobre, conditions de service différentes,...
Il y a de multiples explications possibles.
Quoiqu'il en soit, ma dernière dégustation est en retrait de la précédente, c'est, tu as raison, intéressant à relever.
Laurent
22 Mai 2007 16:31 #126

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 479
  • Remerciements reçus 73

Réponse de vince2 sur le sujet Re: Palmer

Je pencherais pour une bouteille en deça des autres car ce que j'ai goûté la semaine passée était vraiment GRAND!
Dans tous les cas ne désespère pas et garde bien celles qui te restent!
Salutations!
Vince2
22 Mai 2007 22:02 #127

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 547
  • Remerciements reçus 0

Réponse de vincentvin sur le sujet Palmer et alter égo

Bonjour à tous,

Hier soir comme tous les premiers jeudi de chaque mois soirée Food and wine à Bordeaux magnum (bordeaux) :

Coté « amuse bouche … gastronomique »… la confection est réalisée (je crois) par Pascal DEZUTTER, chef des cuisines au relais margaux.

Coté dégustation (si l’on peut dire car malheureusement il n’y avait pas de crachoir) : les vins du château palmer représentés par BERNARD DE LAAGE DE MEUX.

CR: Alter égo 2003 (53% cabernet sauvignon et 47% merlot) :

La robe paraît assez claire et le vin paraît fluide. Le nez est assez puissant, sur des fruits très très mûrs (pruneau) et les fruits à l’eau de vie. L’attaque en bouche est très souple et le vin monte doucement en puissance. Le milieu semble présenter un léger creux tandis que la finale est assez persistante sur les fruits très murs avec une légère amertume (boisé ?).
15

CR: Alter égo 2001 (2/3 merlot, 1/3 cabernet sauvignon) :

La robe est plus foncée que la précédente avec des reflets violine sur le disque. Le premier nez est assez boisé puis à l’agitation on sent des fruits à parfaite maturité ainsi que de légères notes fumées et d’épices douces. En bouche, l’attaque est ronde et le milieu de bouche est un peu sur le bois. L’expression aromatique est en retrait alors que l’amertume est assez marquée en finale. Ce vin est très tannique.
15-

CR: Palmer 2001 (plus de cabernet que de merlot avec du petit verdot) :

La robe est beaucoup plus profonde et ne présente aucune trace d’évolution. Le nez est sur les fruits très mûrs, avec des notes de café. L’attaque de bouche est très belle, avec un touché suave presque velouté, puis le vin s’installe doucement en milieu de bouche avec une grande densité. La finale est éclatante et elle témoigne d’une belle minéralité qui tend le vin.
17
(Un vin superbe pour la table !)

CR: Palmer 1998 (52% merlot, 5% petit verdot, 43% cabernet)

La robe est assez foncée avec des reflets sanguins à orangés sur le bord du disque. C’est la première robe qui est trouble (tannins ?). Au nez, quelques notes tertiaires apparaissent, humus, cuir et quelques notes épicées. L’attaque est très ronde est le vin très dense, il tapisse le palais avec des saveurs de café en milieu de bouche. La finale est marquée par une légère astringence.
16-

CR: Palmer 1996 (pas d’infos sur la composition…)

La robe est foncée et brillante. Au nez des notes de cuir, boîte à cigare, de fumé, de réglisse apparaissent. Belle entrée de bouche très douce, milieu très aromatique avec une expression de fruit très très pur (magnifique). Ensuite le vin s’allonge grâce à une superbe acidité qui donne à ce vin une grande vivacité en finale. Ce vin paraît d’une extrême jeunesse. Il semble pouvoir affronté le temps. Mon préféré de la soirée !!!
18+
(A table cela doit être exceptionnel !!!)

Merci au château Palmer et à Bordeaux magnum d’organiser ce type de soirée !

Bien à vous tous

Vincent LUCIEN
08 Jui 2007 11:54 #128

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1649
  • Remerciements reçus 3

Réponse de Arrakis sur le sujet Re: Palmer

Et Palmer 59?
mapassionduvin.over-...
L'amour des vins !
19 Jui 2007 21:43 #129

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Winelover sur le sujet Re: Palmer

j'ai eu l'occasion de goûter palmer 59 et je ne suis pas prêt de l'oublier.
bienheureux celui qui en possède encore. moins souvent cité que le 61 il est aussi grand!
oenophiles salutations
13 Aoû 2007 13:23 #130

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • nelou
  • Portrait de nelou
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de nelou sur le sujet Re: Palmer

j'aimerais savoir si quelqu'un a des infos sur le 2004 que j'ai acheté un peu vite il y a quelques mois !! a ma decharge , c'est mon premier exemplaire !!! Mais le 91 que m'a fait dégusté un ami nous a laissé sans voix !! une bombe aromatique , d'un equilibre, d'un soyeux tout a fait exeptionnel !! A ce jour un des meilleurs vins que j'ai pu déguster . Dire que 91 a été une mauvaise année a cause de ce fameux gel !!! J'ai entendu dire qu'il se pourrait que des fonds de 90 non déclarés pourraient etre remis en circulation le millesime suivant !! Cela m'a surpris , mais on voit quelle est la qualité de ce 91 ??
17 Aoû 2007 13:30 #131

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4260
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Bertrand Le Guern sur le sujet Re: Palmer

J'ai entendu dire qu'il se pourrait que des fonds de 90 non déclarés pourraient etre remis en circulation le millesime suivant

Il ne s'agit nullement de vins non déclarés mais de la facilité --fruit du bon sens, une fois n'est pas coutume pour l'administration-- qu'ont les viticulteurs d'envoyer leurs excédents à la distillerie dans un délai ... d'un an.

Mieux vaut un excédent --pas un vin dissimulé!-- de 90 qu'un 91 gelé donc pas mûr!
blg
17 Aoû 2007 14:08 #132

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • nelou
  • Portrait de nelou
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de nelou sur le sujet Re: Palmer

Bien , mais alors le 2004 ,quelq'un a-t-il dégusté ?
17 Aoû 2007 22:05 #133

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 890
  • Remerciements reçus 0

Réponse de chouffe sur le sujet Re: Palmer

nelou écrivait:
> Bien , mais alors le 2004 ,quelq'un a-t-il dégusté
> ?

Oui... et c'est très grand ! Voir www.lapassionduvin.c...
Stéphane
18 Aoû 2007 13:11 #134

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • nelou
  • Portrait de nelou
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de nelou sur le sujet Re: Palmer

Merci !(tu)
18 Aoû 2007 23:39 #135

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3
  • Remerciements reçus 0

Réponse de chapatoun sur le sujet Re: Palmer 1989

Hello,

j'ai dans ma cave un Palmer 89 qui me fait bien envie pour les fêtes.

Même si je sais qu'il existe une grande sisparité entre bouteilles sur des millésimes anciens, quelqu'un en aurait-il dégusté récemment ?

Ce vin peut-il encore se bonifier ?

Merci !
20 Déc 2007 13:03 #136

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1585
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Winemega - Alain sur le sujet Re: Palmer 1989

La dernière fois, c'était il y a 2 ans à Bordeaux (dîner au château Palmer).
C'était effectivement un très beau vin!

Robe profonde avec quelques reflets orangés sur le bord du disque.
Nez dominé par les arômes tertiaires, boite de cigare, tabac blond, prune, fin et complexe.
Trame intense qui emplit la bouche de tannins encore présents, mais la structure de ce Palmer 89 reste merveilleusement élégante. Puissance et finesse! Peut-être encore sur la retenue.
A suivre car devrait probablement toucher son apogée dans 3 - 5 ans.. et s'y maintenir un certain temps!


Lors des discussions à table, certaines connaisseurs s'étaient montré étonnés de la buvabilité et de l'évolution du vin, en comparaison d'autres vins du millésime et en relatif à des millésimes comparables antérieurs de Palmer au même âge (une quinzaine d'années). C'est vrai qu'il paraissait plus évolué que le Château Margaux 1989 bu la veille..

Alain
Alain Bringolf
"Lorsque le vin est tiré, il faut le boire. Et lorsque le vin est bu, il faut se tirer.." - Le Chat
20 Déc 2007 14:00 #137

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 159
  • Remerciements reçus 0

Réponse de chp sur le sujet CR: Château Palmer 1989

CR: Château Palmer 1989
La robe reste très sombre et montre peu d'évolution.
Le nez offre prioritairment des aromes de cassis et de menthe,qui laissent peu de place à ceux qui voudraient timidement s'inviter comme le tabac et la réglisse.L'intensité est correcte mais pas grandiose.
En bouche,le vin ne se livre pas totalement car quelques tanins rodent encore:on reste un peu sur sa faim comme si le costume porté pour la première fois doit encore s'assouplir.Certes,on s'incline devant la trame serrée,parée d'une superbe élégance propre au cru mais c'est l'harmonie complète qui n'est pas encore au rendez-vous.La longueur finale est tout à fait digne du cru.
Je n'ouvrirai la suivante que dans dix ans ....La dernière bouteille de 85,pourtant plus souple,m'avait apporté davantage de plaisir.Au meme age,Pichon Baron et Lynch Bages du meme millésime m'étaient apparus supérieurs.
Christian
27 Déc 2007 20:19 #138

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1585
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Winemega - Alain sur le sujet Re: Palmer 1989

Ben tu vois, Christian.. Les évolutions d'une bt sur l'autre peuvent parfois être surprenantes..

Avais-tu bien aéré ton Palmer 89? Peut-être qu'une oxygénation de 6-12h l'aurait alors rendu plus causant?

Alain
Alain Bringolf
"Lorsque le vin est tiré, il faut le boire. Et lorsque le vin est bu, il faut se tirer.." - Le Chat
28 Déc 2007 09:43 #139

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Château Palmer 1989

Bu au réveillon 05 un CR: Palmer 1989 dans un registre encore jeune, viril, minéral, austère (17/20).

Un vin qui avait besoin de beaucoup d'air

Accord superbe sur une recette de Ducasse : Gauloise du Cros de la Géline, gratin de côtes de blettes à la moelle et aux truffes, magnifiquement interprétée par Pascal Perez.
28 Déc 2007 12:26 #140

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 159
  • Remerciements reçus 0

Réponse de chp sur le sujet Re: Palmer 1989

Salut Alain,
A posteriori,je pense que tu as raison et qu'un carafage de quelques heures lui aurait fait le plus grand bien.Comme une simple ouverture avait été suffisante pour Lynch et Pichon,je ne me suis pas trop posé la question.Erreur sans doute !!
Comme tu le dis très bien,d'un chateau à l'autre,d'une bouteille à l'autre,d'une année à l'autre.... Le vin est et reste une matière vivante qu'il faut "apprivoiser" pour en obtenir le meilleur !!!
Christian
28 Déc 2007 15:07 #141

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4919
  • Remerciements reçus 286

Réponse de dfried sur le sujet CR: Palmer 1975

Bonjour,

Copier/coller d'un extrait d'une, comme toujours, mémorable rencontre du ZWTG en ce début 2008 dont vous trouverez le fil (rubrique Dégustations éclectiques) ici : www.lapassionduvin.c...

* CR: Palmer 1975 (bouteille ouverte sans décantage et laissée tel quelle dans une pièce fraîche plusieurs heures) m'a enchanté.

Je suis tombé fou de la profondeur et de la tenue dans le temps de son velouté. Quelle texture veloutée, , quel nez de petits fruits noirs et rouge, de fond de pruneau et de tabac blond, quel fruit et quelle longueur même 5h plus tard !

La femme la plus en vue de la Citée, tenant salon avec splendeur, douceur et raffinement. Il n'en restera plus une goutte.

Petra ne s'y trompera pas, profitant de sa prérogative pour re-remplir son verre à la barbe d'Yves ;).

Bravo Yves, tu es la personne qui reconnaît les vins en à peine 2 snifs et une gorgée... A peine le temps de glisser un oeil à la collerette dépassant de l'alu et tu découvres le nom du domaine.
Un champion du monde :D !

Mais je ne le mets pas comme Claudius le Lafite Rothschild 1975 dégusté le même soir au-dessus du Palmer. Pour moi ils sont à égalité dans deux registres différents et complémentaires. Un élégant dandy pour l'un et une féminité charmeuse pour l'autre.

2 vins complets, à part. Quand Bordeaux, hors de tout débat, met un instant tout le monde au diapason.

Cordialement,
dfried
07 Jan 2008 13:08 #142

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6748
  • Remerciements reçus 1179

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet CR: Palmer 1975

CR: Palmer 1975 : Ce n'est certes pas un grand Bordeaux classique comme on pu l'être ce soir-là Mouton 96 et Pichon 95, mais j’ai adoré ce vin pour sa finesse, son élégance, sa complexité et sa buvabilité. Sa robe un peu trouble et terne n’est certainement pas un modèle d’école, mais quelle importance quand on se laisse emporter par les nuances complexes du bouquet explosif, avant de savourer son équilibre et son style. J’ai adoré.

Yves Zermatten
Yves Zermatten
16 Jan 2008 21:24 #143

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5865
  • Remerciements reçus 393

Réponse de Martinez sur le sujet CR: Château Palmer 1989

CR: Château Palmer 1989 Bu ce midi.

Robe aux bordures orangées, une rouge profond au centre.

Une attaque superbe sur les arômes tertiaires, un grand et beau velouté. Le vin finit sur une fraîcheur remarquable. L'acidité est mesurée, précise et porte la finale sur des arômes profonds de fruits rouges mûrs. L'ensemble est d'une parfaite harmonie.
La longueur est bonne.

Au final un excellent vin qui régale, le déclin ne pointe pas encore le bout de son nez.

Bu à côté : une cuvée Jean Sirven du domaine Bertrand Bergé ( Fitou ) 2003 bouchonné. Au delà de ce goût de bouchon, j'ai du mal à dire quel est le plus grand vin entre les deux tellement le Fitou présente des qualités. Et n'allez pas ranger ces qualités dont je parle uniquement dans votre case Languedoc.

Jmm
Jmm
25 Avr 2008 22:29 #144

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 759
  • Remerciements reçus 44

Réponse de si le vin... sur le sujet CR: Château Palmer 2001

CR: Château Palmer 2001

Bu au chateau il y a 2 jours.
Un style très margaux avec une belle matière sans toutefois trop de gras. L'expression du fruit est loin d'être aussi intense que lorsque j'avais découvert ce millésime il y a 2 ans. La longueur est correcte et l'acidité est notable. Ce vin droit semble se fermer par rapport à ce que j'ai connu de lui par le passé moins de croquant mais on sent le potentiel. A oublier semble t-il.
Par contre alter ego 2004 est une gourmandise à côté....
12 Juil 2008 12:03 #145

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: palmer 2001 (écho au 2002)

Palmer 2002 s'est vraiment très mal goûté la semaine dernière ...

Une bouteille amenée par Alain Winemega ... méconnaissable.

A reprendre dans 10 ans ?
12 Juil 2008 12:05 #146

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 759
  • Remerciements reçus 44

Réponse de si le vin... sur le sujet Re: Palmer

Effectivement la propriété le servait jusqu'au début de l'année mais l'a changé car en phase de fermeture. Cela semble se rejoindre.
12 Juil 2008 12:13 #147

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1585
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Winemega - Alain sur le sujet Re: palmer 2001 (écho au 2002)

laurentG écrivait:
> Une bouteille amenée par Alain Winemega ... méconnaissable.

Je ne pensais pas avoir autant changé depuis décembre dernier..! :D X(

Je suis quand même un peu moins sévère que toi, Laurent.. Depuis la dernière fois que je l'avais goûté, il a certes perdu en personnalité et l'élevage m'a semblé un peu dominant à ce stade, mais ça reste malgré tout un beau vin. A garder en cave encore 5-10 ans, assurément!
Alain Bringolf
"Lorsque le vin est tiré, il faut le boire. Et lorsque le vin est bu, il faut se tirer.." - Le Chat
13 Juil 2008 13:53 #148

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Château Palmer 1989

Margaux – Château Palmer 1989 :
JP17 - LG16,5 – PP17 - réveillon 05
- Robe intense, vraiment peu usée.
- Exhalaisons moyennement complexes de minéral, de cèdre, de cassis, de réglisse, de cuir et de truffe, très « Pauillac ».
- Bouche plutôt austère et droite, sans trop de concession à la tendresse et à la complexité (cela dit, elle est encore jeune). Elle se livre dans un registre viril (encore plus si l’on tient compte de l’appellation et du millésime), pas trop chantant (dans une sorte de service minimum un peu hors champ margalien tout de même).
- Jacques trouve lui une bouche fondue, ouverte, sans brutalité. Bel accord avec la chair blanche et ferme du volatile. Pascal décrit un vin fin, mi-sérieux, mi-charmant, aux tannins assurément distingués.

Palmer 1989 : 17,5/18 – 16/7/08
Plus rive droite (le merlot 50%) : truffe, cacao, menthe.
Ample, mûr, onctueux.
Un peu plus langoureux que Las Cases 1990 (le millésime 1989) mais l’alcool est bien intégré (nulle lourdeur sur un millésime parfois piégeux).
19 Aoû 2008 11:22 #149

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 306
  • Remerciements reçus 0

Réponse de rayas sur le sujet Re: Palmer

palmer 89 est à maturité ou pas ? On peut l'attendre combien de temps encore tu penses ?
19 Aoû 2008 20:08 #150

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck