Nous avons 2995 invités et 77 inscrits en ligne

Château Palmer, Margaux

  • Messages : 486
  • Remerciements reçus 0

Réponse de guillaume28 sur le sujet Re: Palmer

sur le 1996 goûté:
- servi trop chaud (env 22°), dernier verre de la bouteille; en même temps il y avait du débit sur le stand, donc bouteille ouverte pbbt 20 minutes avant
- je rejoins Mathieu sur son commentaire sur le fruit vs les aromes tertiaires; le fruit est en retrait, les aromes tertiaires commencent seulement à poindre
- pour les reste: je n'ai pas été dérangé par les tanins, mais je l'ai trouvé dilué, je m'explique: pas de persistance des aromes, fluide, peu de matière. Creu. Une grosse déception.

Mon analyse:l'absence de matière ne me laisse pas augurer d'une évolution favorable... cela n'engage que moi..
quant aux conditions: elles n'étaient pas favorables il est vrai, mais d'autres vins (Prieure Lichine 2009, Cos d'estournel 2007, parmi d'autres) s'en sont mieux tirés...

Comme le 2006 ne m'a pas non plus emballé (c'est rien de le dire....) mon goût semble être plus porté vers d'autres Margaux (Tertre, Rauzan Segla...)
Donc c'est peut-être une histoire de goûts

Guillaume
Guillaume
Givry-maniac, Rhône-addict, Aniane-lover
12 Déc 2010 15:33 #241

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2283
  • Remerciements reçus 415

Réponse de denaire sur le sujet Re: Palmer

quant aux conditions: elles n'étaient pas favorables il est vrai, mais d'autres vins (Prieure Lichine 2009, Cos d'estournel 2007, parmi d'autres) s'en sont mieux tirés...


Au risque de me répéter : ce que je voulais dire, ce n'est pas que les conditions sont mauvaises pour tous les vins, mais qu'elles sont très variables, d'où les précautions à prendre pour comparer les vins dans ces dégustations.

Mathieu
12 Déc 2010 15:39 #242

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 486
  • Remerciements reçus 0

Réponse de guillaume28 sur le sujet Re: Palmer

je ne conteste pas ton point,
il ne s'agit pas d'un avis universel... juste d'un goût personnel, et qui vu les conditions, peut difficilement être transposé j'en conviens.
ceci étant dit je serais curieux d'avoir d'autres avis sur ce vin
Guillaume
Givry-maniac, Rhône-addict, Aniane-lover
12 Déc 2010 16:07 #243

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1187
  • Remerciements reçus 1

Réponse de HERMES1167 sur le sujet Re: Palmer

Il est sur que ce ne sont pas les conditions idéales de dégustation, mais c'est le jeu ma pauvre lucette :)

Tous les exposants sont à la même enseigne ! Mon ressenti et mes sensations de dégustations rejoignent celle de Guillaume . A 180 € , je passe mon chemin . Mais si il y en a qui apprécient et qui sont prêt à payer ce prix, je le respecte aussi.

Alors que j'ai fait par ailleurs de superbes découvertes sur ce salon (cr à venir dans la rubrique adéquate)
legoutduvin.hostblog.fr
"Le vin rend perceptible à l'homme la vraie saveur de la terre" Colette
12 Déc 2010 16:17 #244

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3383
  • Remerciements reçus 416

Réponse de francois999 sur le sujet Re: Palmer

J'ai bien aimé le 2006 et le 1996.
Le 2006 n'était pas prêt mais on decele deja derrière beaucoup de qualités.

Le cos 2007 était joli mais rien à voir avec le 2006 degusté il y a 2 ans qui lui va aller très loin !

J'ai l'impression qu'à l'aveugle le jugement de certain aurait été très différent et le plus gros defaut que trouve certain c'est le prix.
Francois // chaque avis est subjectif et la somme des subjectivités fait une objectivité (F Mauss)
13 Déc 2010 16:22 #245

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 74
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Lionelf sur le sujet Re: Palmer 2006

HERMES1167 écrivait:
> Sauf que Cos dans les même conditions était top !

Suis 100% d'accord, Cos était d'une finesse que Palmer ne pouvait qu'espérer. J'ai passé un quart d'heure avec le nez dans le verre vide tellement c'était bon.
Ceci dit, Palmer, c'est très très bien fait, mais le RQP me parait délirant.

Je ne comptais pas me ruiner de toute façon.
13 Déc 2010 16:56 #246

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 643
  • Remerciements reçus 0

Réponse de metallica47 sur le sujet Re: Palmer

concernant Cos et Palmer 2006, j'ai pu les boire cote a cote, dans les memes conditons (je precise) et il n'y avait vraiment pas photo.
Le vin c'est la vie !!!
13 Déc 2010 19:37 #247

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 370
  • Remerciements reçus 1

Réponse de NL. sur le sujet CR: Palmer 2006 et 1996

Dégustés au Grand Tasting samedi.

CR: Palmer 2006
Du cuir et des fruits mûrs au nez. En bouche les tanins, contrairement à beaucoup, ne m'ont pas gêné. Ce n'est pas extraordinaire mais c'est bien, sans plus.
A regoûter dans 15 ans !

CR: Palmer 1996
J'ai beaucoup aimé ses arômes de cuir et de cerise à l'eau de vie. En bouche il y a une belle rondeur et un côté un peu vieux Bordeaux, le vin a commencé à évoluer mais on a encore de la marge. Je l'ai trouvé bon !

Il est peu surprenant qu'un Palmer 2006 fasse pâle figure face au 1996...
Nicolas
14 Déc 2010 20:08 #248

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9701
  • Remerciements reçus 1449

Réponse de claudius sur le sujet Re: Palmer 2006 et 1996

- Palmer 1996 est sorti en tête d'une horizontale ici à Zürich

- suite à cela nous l'avons ouvert lors d'un des derniers ZWTG (cf rubrique dégustations éclectiques) ... il s'en est bien sorti ... il faut dire qu'il passait après qqs monstres comme Pichon Baron 2000 et Lynch Bages 1996
14 Déc 2010 23:05 #249

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3383
  • Remerciements reçus 416

Réponse de francois999 sur le sujet Re: Palmer

>Ceci dit, Palmer, c'est très très bien fait, mais le RQP me parait délirant
(:D

Dans des prix plus raisonables ( mais plus souple et bcp moins complexe que cos par exemple) j'aime bien malescot saint exupery (depuis 2005) et Issan.
Francois // chaque avis est subjectif et la somme des subjectivités fait une objectivité (F Mauss)
16 Déc 2010 22:16 #250

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18770
  • Remerciements reçus 3901

Réponse de Eric B sur le sujet Re: Palmer

Oui, m'enfin, ce genre de remarque dépend vraiment des millésimes dont on cause.

En 2009, par exemple, Palmer est d'une sensualité inégalée dans le millésime, alliant richesse et fraîcheur. Malescot est dans un registre beaucoup plus léger, mais avec finesse et complexité. Alors que Cos a fait un vin hyper-puissant et surmûr, manquant singulièrement de finesse (mais qui a plu d'une façon générale aux critiques américains qui voient en lui le plus grand Cos des dernières décennies).

Sur 2009, Palmer et Cos sont à un prix quasi-identique. J'aurais le budget, je prendrais Palmer sans hésiter. Et Malescot ST Ex est évidemment cadeau à côté de ces deux-là.
Eric
Mon blog
16 Déc 2010 22:34 #251

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1072
  • Remerciements reçus 379

Réponse de yr sur le sujet CR: Palmer 1970

Bouteille achetée il y a presque 15 ans désormais...c'était une des "Belles au Bois Dormant" de ma cave. Un bon diner chez moi fut l'occasion de boire de CR: Palmer 1970.

Le bouchon est un peu imbibé, mais s'extrait asez facilement. Je suis très confiant sur ce coup-là eu égard à la réputation de ce vin, et de l'excellent état de la bouteille (niveau ras du goulot).

Le vin est de couleur rouge brique, et bien evidemment ne peut prétendre à l'election de Miss Bojo Nouveau. Beaucoup de dépot en fin de bouteille, ça voltige un peu partout.

Le nez est de grande ampleur et complexité, sur le cuir, le jus de viande presque. Mes collègues ont immédiatement compris que je nous buvions un très grand Bordeaux (année 1975 citée ou 78)

La bouche est bien fondue, rien ne dépasse et pourtant tout est là, tanins soyeux et présent, enrobant la chair juste ce qu'il faut pour accompagner une très longue finale fumée et épicée.

"The Big Bottle" B)-. A boire sans tarder me semble-t-il, il serait réellement dommage de trop dépasser l'apogée. A fait un peu d'ombre à Las Cases 1986 ce soir là..

YR
19 Jan 2011 22:52 #252

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1872
  • Remerciements reçus 1167

Réponse de dt sur le sujet Re: Palmer 1970

yr écrivait:
>
> "The Big Bottle" B)-. A boire sans tarder me
> semble-t-il, il serait réellement dommage de trop
> dépasser l'apogée. A fait un peu d'ombre à Las
> Cases 1986 ce soir là..
>
>

The big bottle en effet. J'étais quant à moi parti sur un millésime plus ancien mais de grande tenue (type 59 ou 61).
Le vin est à boire, certes, mais vu son évolution favorable dans le verre, rien n'indique un déclin rapide. Incroyable ce que ces grands millésimes à maturité sont capables d'offrir.
Autres grand vin de la soirée : Clos St Jacques 96 de Rousseau qui a, lui aussi, largement profité de l'aération pour finalement surpasser le grands Echezeaux 2001 DRC qui
Et le feu d'artifice final avec un gewurz VT 76 de Beyer et un pinot gris SGN 93 de Zind ... Quelle soirée (tu) !
Denis
20 Jan 2011 10:01 #253

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1293
  • Remerciements reçus 376

Réponse de bulgalsa sur le sujet Re: Palmer Historical XIX Century Wine

J'ai découvert dans une grande surface hier une bouteille dénommée

HISTORICAL
XIX CENTURY WINE
Vin de table français

Sur la contre-étiquette est mentionnée une mise en bouteille par la SAS Palmer.

J'ignorais l'existence de ce vin, pensant que Palmer se limitait au 1er vin et à l'Alter Ego. Les brèves recherches effectuées sur la toile me montrent qu'il s'agit bien d'un vin Palmer, avec un assemblage Merlot à 85% et Syrah à 15%, assemblé en 2006 (pour autant que les sources Internet soient fiables).

Quelqu'un aurait-il déjà eu l'occasion de déguster ce vin ou aurait-il des informations complémentaires sur lui?

C'est la première fois que je voyais un antivol sur un vin de table. Il faut dire que la bouteille est quand même à 169 euros...

Luc
06 Fév 2011 12:41 #254

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2020
  • Remerciements reçus 1000

Réponse de sideway sur le sujet Re: Palmer Historical XIX Century Wine

Bonjour,
dans le dernier numéro de la RVF, page 25, on voit une photo avec la légende suivante : " Bernard de Laage, directeur du développement de château Palmer, remet à Benjamin Yeung, un amateur fortuné, un rare maragux " hermitagé " baptisé " Historical XIX Century Wine " . Les chinois adorent ! "
Frèdè
06 Fév 2011 13:16 #255

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2520
  • Remerciements reçus 2

Réponse de oenopol sur le sujet Palmer, historique XIX siècle mélange 2004

En 2004, Château Palmer a créé un nouveau vin extraordinaire, qu'ils appelèrent « Historique XIX siècle mélange ». Ce vin est un mélange de 85 % Syrah du Rhône, de variétés de Bordeaux de vignobles et de 15 % de Palmer produit comme un hommage à un vin qui pourrait ont été publié au XIXe siècle. Voici donc la chose intrigante sur cette version rare. La partie de Bordeaux de ce mélange est Merlot et Cabernet Sauvignon, 50/50 et n'est pas des jeunes vignes. Ils ont été choisis parce que vinificateur Thomas Duroux estimait qu'ils seraient mieux mélanger avec la Syrah. Le résultat est riche et concentré, boire bien jeune et lié à évoluer bien au cours des 15 à 20 prochaines années.

Regardez l'étiquette et vous pourrez reconnaître l'aspect historique du Château Palmer, mais le nom et l'image du château devaient être enlevées, régi par les lois d'étiquetage précis en France. Comme un vin de table, il n'y a aucune vintage montre, sauf au fond où il lit beaucoup # L 20.04, qui divulgue le millésime dans le code. (source : www.schaefers.com/wi...)

Désolé pour la traduction mais je pense que c' est comprenable!
Amicalement,
Paul
06 Fév 2011 14:57 #256

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2520
  • Remerciements reçus 2

Réponse de oenopol sur le sujet CR: Réserve du général 1989

Après de longues semaines privés d' ordi, me revoilà avec une foule de cr à écrire! Je passerai sur
beaucoup mais voilà ce vin, CR: réserve du général 1989, m' a assez bluffé.
Payé 40 euros pour deux flacons le mois dernier, les 2 se valent, des bouchons courts mais
très larges en parfaits états.

Une robe rubis et un disque orangé, c' est encore jeune d' aspect.
Nez de cerise très murs, de foin grillé, "mon chéri". Vraiment complexe, prune, graphite et des épices!
La bouche est sur la fraîcheur, beaucoup de fruit, tanins fondus, un peu léger mais quelle longueur pour un second...
Amicalement,
Paul
02 Jui 2011 13:17 #257

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9701
  • Remerciements reçus 1449

Réponse de claudius sur le sujet Re: Réserve du général 1989

je garde un excellent souvenir de plusieurs bt de ce vin bues fin des années 90 ... pas un poids lourd mais une belle complexité harmonieuse
02 Jui 2011 15:58 #258

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1165
  • Remerciements reçus 288

Réponse de TIMO sur le sujet CR: Palmer 2003

CR: Palmer 2003

Néo-trentenaire, cette bouteille attendait patiemment mon anniversaire. Servi à 14°C-16°C, la première moitié est carafée 1 heure pour le déjeuner, le reste sera bu en préambule du repas du soir.

Le nez est très agréable mais discret malgré l'aération. Les fruits sont là, une note plus complexe et luxueuse tente de sortir (est-ce du tabac ?) mais un peu trop discrètement. Nous avons trouvez ça très très agréable. (:P)

La bouche est très svelte, les tannins sont fondus de très belle manière ce qui confère une douceur que je n'avais jamais sentie nulle part ailleurs. Le fruit est très présent, presque explosif. Là aussi la légèreté rapport au millésime m'a surpris, enchanté au sens premier du terme. La finale sur le fruit rouge m'a laissé une impression très gourmande, un peu comme une fraise parfaitement mure.

Le soir, la complexité aromatique s'est sans doute légèrement épanouie, la bouche s'est harmonisée et le fruit s'est fondu dans un très beau vin voluptueux.

Conclusion : c'était très bon!!! Et c'était aussi mon premier "grand" Margaux et je pense bien mieux comprendre aujourd'hui les commentaires les plus courants liés à l’appellation. Faudra comparer... (:D

TIMO
TIMO
14 Jui 2011 19:17 #259

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9701
  • Remerciements reçus 1449

Réponse de claudius sur le sujet CR: Château Palmer 1982

CR: Château Palmer 1982

Bordeaux élégant et classique, complexe et parfaitement à point avec une petite note exotique au nez. Harmonieux et fondu, sans la moindre aspérité en en bouche, il n'a cependant ni la concentration
ni la profondeur des plus grands de ce millésime. Terminé le lendemain, il a tenu sans problème 24 h.
A rejoint son apogée, ne semble plus avoir de potentiel d'amélioration.

merci Denis

Ps à devoir choisir, je préfère le 1975
22 Sep 2011 10:04 #260

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 834
  • Remerciements reçus 30

Réponse de jmwa sur le sujet CR: Château Palmer 1994

CR: Château Palmer 1994

La couleur commence à avoir des traces d'évolutions mais reste sombre au centre.
Le nez est plutôt fin, avec des arômes de cerise, cèdre, chocolat, cuir, vraiment un joli nez.
La bouche est assez tonique, agréable, tanins souples, bonne longueur.
Un vin a maturité, sous noté par Parker et pourtant c'est un des rares 94 que j'ai en cave qui a bien vieilli.

Très bien

jmw
23 Oct 2011 19:17 #261

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4955
  • Remerciements reçus 1044

Réponse de Benoit Hardy sur le sujet Re: Palmer

Quelqu'un a-t-il des infos sur les mises Sichel du château?
16 Déc 2011 00:30 #262

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3915
  • Remerciements reçus 1968

Réponse de Vougeot sur le sujet Re: Palmer

tarkan écrivait:
Quelqu'un a-t-il des infos sur les mises Sichel du château ?

OH-OH ! ça sent le passage sur le bon coin, ça... ;):D

Amicalement,
Vincent, parti découvrir d'autres horizons.
16 Déc 2011 01:01 #263

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4955
  • Remerciements reçus 1044

Réponse de Benoit Hardy sur le sujet Re: Palmer

Non, on m'a offert la bouteille, qui n'était pas fameuse d'ailleurs...
16 Déc 2011 07:22 #264

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3915
  • Remerciements reçus 1968

Réponse de Vougeot sur le sujet Re: Palmer

Il y a un 71 qui traîne en ce moment sur ce site.
A 80 € et après avoir lu ce que tu viens d'écrire, je vais m'abstenir...;)
Vincent, parti découvrir d'autres horizons.
16 Déc 2011 10:24 #265

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18770
  • Remerciements reçus 3901

Réponse de Eric B sur le sujet Re: Palmer

En théorie, il n'y a pas vraiment de raison de douter des mises Sichel puisque cette famille de négociant est co-propriétaire du château. Et qu'à l'époque, c'était un Sichel qui était à la tête du domaine. Je ne vois pas pourquoi il se serait vendu un mauvais lot...

S'il y a un déficit de qualité, il est sûrement plus dû à la conservation depuis plusieurs décennies.
Eric
Mon blog
16 Déc 2011 12:32 #266

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4955
  • Remerciements reçus 1044

Réponse de Benoit Hardy sur le sujet Re: Palmer

Merci Eric pour ces précisions.

La bouteille bue était en Palmer 85 d'une platitude affligeante. J'y ai fait une description dans mon récit des dégustations éclectiques. Le bouchon était entièrement imbibé, d'où mon doute sur la bonne conservation. C'est bien pour çà que je n'ai pas retranscrit mes impressions sur ce fil car ça n'a que peu d'intérêt de publier un cr sur une bouteille défectueuse...
18 Déc 2011 18:51 #267

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9701
  • Remerciements reçus 1449

Réponse de claudius sur le sujet CR: Château Palmer 1996

CR: Palmer 1996

bu après Mouton 1993, avant Lagrange 1990 et Branaire 1996 ...

élégance et finesse ... que dire de plus ? ... le préféré des Anglais assis à cette table ;)

il faut particulièrement soigner le service de ce vin excellent qui peut facilement passer inaperçu ...

le servir après Lagrange 1990 eût été une grosse erreur

j'ai tout de même préféré le bouquet de Mouton 93 parfaitement à point maintenant millésime oblige ... alors que Palmer est encore loin de son apogée
29 Déc 2011 10:37 #268

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4919
  • Remerciements reçus 286

Réponse de dfried sur le sujet Re: Palmer 1996

Salut Claudius,

Miam.

Merci pour ce commentaire prometteur.
Je ne pensais pas ce Palmer 1996 capable de se révéler actuellement.

Quoi qu'il en soit, tu as raison la préparation et le service restent primordiaux.

Amitiés,
dfried
29 Déc 2011 17:47 #269

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 120
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Chris.C sur le sujet Château Palmer 1995

Bonjour,ouverture 6h avant pour le repas de ce midi d'un CR: Château Palmer 1995

Premier rencontre avec ce Margaux et ce fût mémorable.
Dés l'ouverture , je savais qu'il n'allait pas nous décevoir tant ses arômes ont embaumés la pièce.Je fis goûté a l'aveugle le premier verre a madame et sa réaction fût " Waou !!! "
Il se présenta dans une belle robe pourpre foncé sans aucunes traces d’évolution , limpide , brillant et avec des larmes sirupeuses qui vinrent napper les parois du verre.
Le nez fût complètement sur le fruit.
L'attaque en bouche fût tout en douceur , très soyeuse avec une acidité agréable ainsi qu'une légère astringence.
Et puis BOUM une explosion de saveurs : fruits, végétale,boisé "Superbe"(tu)
Les tanins présents a l'ouverture se sont complètement intégrés et le final fût interminable.
Grand Vin
Une conclusion s'impose : on aurait jamais deviner qu'il avait 17 ans. Quelle Jeunesse !
En accompagnement d'un cuissot de cerf , l'accord était parfait.
Une bouteille qui peut se boire aisément aujourd'hui et qui pourra vivre encore longtemps.
Cdt Christophe
15 Jan 2012 14:39 #270

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck