Nous avons 2317 invités et 79 inscrits en ligne

Château Palmer, Margaux

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Palmer

Je pense qu'il sera top sur 5 ans ...

Après, voir avec les spécialistes de vins anciens ...
19 Aoû 2008 20:15 #151

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 184
  • Remerciements reçus 0

Réponse de pep sur le sujet CR: Château Palmer 1993

CR: Château Palmer 1993

Joli bouquet évolué malgré une note assez insistante de poivron rouge. Bouche svelte, présentant un certain velouté, et longueur honorable qui en font un vin respectable à table, à défaut d'être grand.
19 Sep 2008 18:50 #152

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 63
  • Remerciements reçus 0

Réponse de BABSI sur le sujet CR: Château Palmer 1986

CR: Château Palmer 1986

bu ce jour;vin ouvert 2H avant mais non carafe;
une petite apprehension avec le bouchon imbibe,et legerement humide;
finalement une couleur grenat avec encore beaucoup de brillance et une tres belle larme;
en bouche;tout est parfaitement en place,les fruits rouges encore tres present,un veloute legerement vanille,aucune amertume,et une longueur tres respectable...;un superbe vin qui a mon avis a encore de belles annees devant lui;
21 Sep 2008 00:28 #153

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26
  • Remerciements reçus 0

Réponse de bordeaux82 sur le sujet Alter Ego de Palmer 2005

CR: Alter Ego de Palmer 2005 - Margaux

Gouté ce Lundi, un pur régal de fruit, avec un potentiel de garde conséquent.
C'est puissant, frais, fruité, avec un aspect pur et velouté, vraiment splendide pour un second vin. Grande couleur foncée, nez fruité et subtilement floral avec un peu de boisé plutot discret au vu de la jeunesse. La bouche est assez expressive et puissante, finissant avec une bonne longueur.
03 Oct 2008 00:18 #154

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19
  • Remerciements reçus 0

Réponse de PETRYQUEM sur le sujet CR: Château Palmer 1961

CR: PALMER 1961 - 3ème GCC - Margaux

Je vois que très peu de personne ont évoqué le 1961. Donc j'en profite pour en parler et pour vous donner mon avis sur ce vin monumental.

Assurément l'un des plus grands Palmer de tous les temps même si il arrive aujourd'hui à son apogée. Dégusté avec un collège d'amis proches, le vin présentait une couleur profonde avec des reflets tuilés de plus en plus importants.

Au nez, peu démonstratif de prime abord, il est devenu beaucoup plus intéressant 1 heure après. La complexité était au rendez-vous avec des arômes de Havane, de fruits compotés, de venaison, de grillé,... La touche minérale est apparue après mais loin d'être désagréable.

En bouche, attaque délicate, soyeuse. Un velouté typique Margaux, des tanins élégants soutenus par une structure précise et un équilibre déroutant. Une belle allonge clôture ce festival et une rétro-olfaction sur les petits fruits noirs et le cuir.

Un régal...mais il faut le consommer dans les deux ans qui suivent...pas plus!

Jeremy
07 Oct 2008 11:10 #155

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26
  • Remerciements reçus 0

Réponse de bordeaux82 sur le sujet CR: mini Palmer verticale 2005-2000

Une petite verticale effectuée en bonne compagnie il y a 15 jours. Tous les vins ont été goutés à l'aveugle et sans connaître le millésime.

La mise en bouche: Alter Ego 2005
Robe dense, très colorée et vive. Nez très fruité, très pur de fruit, merlotant un peu, presque porto. Très puissant et très jeune. Bouche puissante, entrée douce, se développe avec du corps, de la densité, suave, sans granulation. Regouté, c'est rond, à la finale une pointe chaleureuse. Très bon!

Alter Ego 2002.
Nez de torréfaction, grillé. Bouche d'entrée douce, évolution lente avec de l'equilibre, un peu en retrait par rapport au 2005, puis monte et s'épice en finale. Légère amertume. Je préfère le 2005

Palmer 2003.
Nez fruité, un peu framboise, pointe végétale. Evolue dans le verre, bouche plus large, plus granuleux aussi. Ce vin est un peu plus évolué que l'autre et un peu décevant. Surprenant de voir cela pour Palmer.

Palmer 2004.
Très fruité, cerise, beau nez! Bouche à l'entrée douce, très savoureuse, qui se trame, au milieu tendre, avec du gras, de densité moyenne, à la finale un peu fuyante. En y revenant, cela a du gout et suscite la salive. c'est bon en effet.

Palmer 2001.
Nez un peu fruité, framboise et kirsch. Entrée excitante, doux et s'ouvre tout en douceur, qui reste doux et manque un peu de densité même si c'est bon.

un pirate dans cette verticale: Palmer 1995
Pointe d'évolution au nez, petite pointe poivron et évolué. Bouche complexe, entrée douce, se trame, a un coté pauillacais, de cassis, de boite à cigare, de graphite de tabac, et de fumée! Superbement évolué, un bordeaux de grande classe! Tout le monde pensait à 2000 (le millésime le plus ancien prévu dans la dégustation). Il faut se rappeler qu'en 95, Palmer a installé son nouveau cuvier tout inox (le cuvier actuel) qui etait donc à l'époque encore expérimental puisqu'il n'avait jamais recu de vendange. Le résultat est parait il un peu inégal d'une bouteille à une autre. Celle ci, assurement est une grande bouteille.

Palmer 2002:
Nez frais et fruité. Bouche très jeune, intense et concentrée avec de la densité du corps et sans tannins apparents. C'est doux, c'est suave, c'est plutot dense mais sans grande puissance. Bon, très bon meme, une excellente surprise du millésime!

Le vin de la soirée...Palmer 2005:
Nez excitant et intense. Fin, fruité, et concentré, cassis et juteux. La bouche est fantastique! Dès l'entrée le vin se développe avec de la complexité, de la puissance et de la longueur. Doux, puissant et dense à la fois. Enorme, impressionant de précision, d'équilibre, de finesse et d'excitation générée en bouche. J'adore ce vin...

Palmer 2000.
Manque de maturité (etonnant?) au nez. Bouche cremeuse, juteuse, avec de la saveur, plutot complexe et pas mal du tout. Soyons honnete, c'est bon, mais dire que 2000 a été tant encensé par la critique (RP) pour finalement etre "que" comme cela, c'est etonnant. En somme cela résume la suprématie des 2005, totalement incrachable pour Palmer qui a fait un vin d'anthologie!
16 Oct 2008 16:51 #156

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 945

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Palmer

Merci pour ces notes très intéressantes.
Pour 2003, je ne suis pas étonné, le millésime me semble très faible dans l'appellation.

Luc
16 Oct 2008 20:16 #157

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8431
  • Remerciements reçus 24

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Palmer

Le 2002 bu chez Claude m'avait laissé un grand souvenir. Je vois qu'il a été apprécié.
Anthony
16 Oct 2008 21:15 #158

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3660
  • Remerciements reçus 2

Réponse de rzac23 sur le sujet Re: Palmer

Luc Javaux écrivait:
> Merci pour ces notes très intéressantes.
> Pour 2003, je ne suis pas étonné, le millésime me
> semble très faible dans l'appellation.
>
>
> Luc

Luc, je suis preneur d'informations sur les crus qui t'ont déçu en 2003 sur Margaux, ça pourrait m'éviter de faire fausse route pour certains achats à venir.

Franck L. "Patatement vôtre"
LPV Haute Normandie.
16 Oct 2008 23:36 #159

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 945

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Palmer

De mémoire, Rauzan-Segla, Lascombes, Brane-Cantenac, Kirwan, Giscours, Prieuré-Lichine. Aucun ne m'a plu, mais bon, je peux me tromper...

Luc
17 Oct 2008 00:43 #160

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2301
  • Remerciements reçus 49

Réponse de M@nuel sur le sujet Re: mini Palmer verticale 2005-2000

bordeaux82 écrivait:

> Palmer 2000.
> Manque de maturité (etonnant?) au nez. Bouche
> cremeuse, juteuse, avec de la saveur, plutot
> complexe et pas mal du tout. Soyons honnete, c'est
> bon, mais dire que 2000 a été tant encensé par la
> critique (RP) pour finalement etre "que" comme
> cela, c'est etonnant
. En somme cela résume la
> suprématie des 2005, totalement incrachable pour
> Palmer qui a fait un vin d'anthologie!

On ne peut pas tirer de conclusion définitive sur une seule bouteille.

Quoique que. J'ai l'impression de plus en plus que les professionnels ne se gênent pas pour le faire et je trouve ça peu professionnel justement .....

M@nuel.
17 Oct 2008 18:18 #161

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 945

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Palmer

Je pense que beaucoup ici ont bu bien davantage qu'une bouteille de 2000 à Bordeaux pour se rendre compte que le millésime n'est pas aussi grand qu'annoncé à sa naissance...

Luc
17 Oct 2008 18:24 #162

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2301
  • Remerciements reçus 49

Réponse de M@nuel sur le sujet Re: Palmer

Luc Javaux écrivait:
> Je pense que beaucoup ici ont bu bien davantage
> qu'une bouteille de 2000 à Bordeaux pour se rendre
> compte que le millésime n'est pas aussi grand
> qu'annoncé à sa naissance...

Luc,

Je parlais de Palmer 2000 ....

M@nuel.
17 Oct 2008 18:40 #163

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 994
  • Remerciements reçus 212

Réponse de vine.jo sur le sujet Re: Palmer

Priere lichine 2003: effectivement decevant.

millésime 2000 (ce que j' en pense): PAS juger (et boire) aujourdhui, les meilleures millésimes des meilleures Bordeaux sont fermés dans leurs vie entre leurs 3-4ème et 10ème année.

Jo
18 Oct 2008 13:38 #164

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 267
  • Remerciements reçus 0

Réponse de jbd340 sur le sujet CR: Château Palmer 1996

Visites des Chateaux Haut-Brion et Palmer le matin, Pontet-Canet et Lynch Bages l'après-midi.
Lors de la prise de RDV, on m'annonce que nous dégusterons le Palmer 1996 et l'Alter 2001.
Ca tombe bien, j'ai 2 bouteilles de 1996 qui ont été pendant longtemps ce que j'avais de plus onéreux dans ma cave et l'occasion pour les ouvrir ne s'est pas encore présentée.
A la fin d'une très belle visite, nous goutons donc ces deux vins...
... et c'est une grosse déception pour moi.
Il me semble que Palmer 1996 est déjà vieux, notes de cuir. (aromes tertiaires ?).
Ma femme le trouve très bon mais je préfère l'Alter 2001.

Avril 2009 :
Invités chez un ami qui saura apprécier, je carafe l'après-midi une Palmer et je la retransvase dans la bouteille.
Arrivés chez lui, Horreur : des verres évasés ! Je vais boire ma plus belle bouteille dans des "verres à dents" !
Et c'est là que ça dérape complètement :
Ce vin est FABULEUX.
Un nez exceptionnel et riche, extraordinaire en bouche, une longueur interminable.
Un des plus beaux vins qu'il m'ait été donné de boire.

Je n'y comprends rien.
Pourquoi cette bouteille achetée à un LPVien qui a donc connu au moins 3 caves différentes (caviste, LPvien, moi) est mieux conservée et plus jeune qu'au chateau.
Pourquoi un vin bu dans un verre criminel peut-il être meilleur que dans un verre à Bordeaux...
02 Mai 2009 10:50 #165

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2301
  • Remerciements reçus 49

Réponse de M@nuel sur le sujet Re: Palmer 1996

jbd340 écrivait:
> Je n'y comprends rien.
> Pourquoi cette bouteille achetée à un LPVien qui a
> donc connu au moins 3 caves différentes (caviste,
> LPvien, moi) est mieux conservée et plus jeune
> qu'au chateau.
> Pourquoi un vin bu dans un verre criminel peut-il
> être meilleur que dans un verre à Bordeaux...

Le vin dégusté au chateau n'était-il pas trop froid ?

Deuxième hypothèse : en dehors des bonnes ou mauvaises conditions de conservations, deux bouteilles issues d'une même caisse peuvent s'avéraient différentes. Et celles conservées au chateau ne sont pas à l'abri de ces évolutions sensiblement différentes.

Troisième hypothèse, les verres à dents sont magiques !

M@nuel.
02 Mai 2009 19:47 #166

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Palmer

Il y a aussi trés propres dispositions à déguster tel ou tel jour
02 Mai 2009 22:05 #167

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18770
  • Remerciements reçus 3901

Réponse de Eric B sur le sujet Re: Palmer

10 novembre 1998 :
Visites des Chateaux Haut-Brion et Palmer le matin, Pontet-Canet et Lynch Bages l'après-midi.
Lors de la prise de RDV, on m'annonce que nous dégusterons le Palmer 1996 et l'Alter 2001.


la première date me paraît curieuse, et forcément fausse, puisqu'il est difficile de boire du 2001 en 1998...
Eric
Mon blog
02 Mai 2009 22:53 #168

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 267
  • Remerciements reçus 0

Réponse de jbd340 sur le sujet Re: Palmer

2008 bien évidemment !
Merci Eric, je corrige mon CR.
JB.
03 Mai 2009 10:07 #169

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 341
  • Remerciements reçus 31

Réponse de Christophe M. sur le sujet CR: Alter Ego Palmer 2004-2005

Bu hier soir 2 alter ego de palmer, lors d'un diner improvisé à base de très bonne charcuterie et de très bon fromage.

Ouverture 1h à l'avance et mise en carafe du 2005.
Nez très aguicheur sur le fruit il m'as semblé y distinguer des notes de mures.
Une robe assez sombre au centre mais sur le bord ça tire légèrement sur l'orange.
En bouche c'est très beau, ça évolue bien en bouche avec plusieurs saveurs qui se révèlent les unes après les autres (je n'arrive pas encore à tout identifier :-/) et d'une très belle longueur. Bien soyeux. Vraiment j'ai beaucoup aimé.

Anticipant légèrement un manque de vin j'ai donc ouvert un 2004 pour comparer. Mise en carafe toujours mais peut-être un peu moins longtemps à l'avance (45 minutes peut-être).
Nez fermé, robe plus sombre que le précédent.
En bouche c'est la douche froide. Court, peut avenant, on a l'impression de se rincer la bouche plus que de boire du vin. On décide de le laisser de coté 45 minutes-1h de plus en carafe.
Sur la fin du repas donc, le vin a repris sa place dans le verre mais il n'as tout de même pas la complexité ni la longueur du 2005. On pouvais certes s'en douter. Je dirais un vin moyen sur la complexité, assez bien sur la longueur tout de même.

Conclusion le 2005 est toujours bon à boire et d'une (très) bonne facture. Pour le 2004 il semblerait qu'il soit entré dans une phase un peu plus ingrate. Il me reste 5 de chaque je vais les faire dormir quelques années.

Christophe M.
03 Jui 2009 09:38 #170

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3769
  • Remerciements reçus 118

Réponse de totolouga sur le sujet CR: Château Palmer 1994

CR: Château Palmer 1994

Bu en présence de plusieurs autres vins, ce Palmer 94 m'a décu. C'était le seul Palmer de ma cave et la première fois que je goutais Palmer...
Bouchon impeccable imbibé sur quelques mm.
Robe très sombre presque noire
Au nez, je n'ai pas trouvé d'aromes définissables, je le trouve sans âme. A l'aération, ca n'évolue pas, le lendemain non plus.
En bouche, on sent beaucoup de matière mais ca reste plat, presque vert.

C'est comme si ce vin était fermé à double tour, étonnant pour un 1994...
03 Jui 2009 10:38 #171

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 341
  • Remerciements reçus 31

Réponse de Christophe M. sur le sujet Re: Palmer

Regouté le lendemain le fond de l'alter ego 2004.

Bonne présence du vin qui a bien trouvé sa place, assez simple comparé au 2005 tout de même, par contre forte astringence en bouche.

Christophe M.
04 Jui 2009 09:49 #172

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 118
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Adrien Meglio sur le sujet CR: Palmer

Bonjour

Quelques commentaires sur une dégustation de Palmer avec Bernard de Laage, à l'aimable invitation du club oeno des Mines le 18/05/09. N. = Nez ; B. = Bouche ; F. = Finale. Mes commentaires post-dégustation sont indiqués entre crochets.

De mémoire, j'avais des verres corrects mais pas top ; le nez est donc peut-être un peu moins expressif que ce que vous avez pu avoir (sauf dans les verres à dents magiques de jbd340 ;) )

CR: Alter Ego, 2006

R. disque rosé.
N. Torréfié. A l'aération, fruits rouges et cerise noire. Pain grillé. Riche en longueur. B
B. Attaque aromatique fruits rouges. Peu de tanins sensibles. Peu de matière [ce qui signifie pour moi qu'il était sur le fruit, pas qu'il était dilué].
F. Amertume légère de la structure, beaucoup de fraîcheur.

[Globalement, je n'ai pas été touché par ce vin]

CR: Alter Ego, 2001

R. rubis.
N. notes d'évolution, léger poivron rouge. A l'aération, fruits rouges. Se ferme ensuite un peu et évolue sur la résine de pin. [l'évolution est un tout petit peu étonnante, je soupçonne que cette bouteille a été un peu chamboulée avant la dégustation.]
B. Attaque fraîche, fruits rouges. Légère fraîcheur, notes épicées. B
F. Tanins très fondus (0.5/5). Légère astringence (1/5) en finale. Beaucoup d'aromatique fruit noir en rétro-olfaction. Mentholé.

[Hormis le nez un peu oscillant, le vin était intéressant]

CR: Palmer, 2004

R. grenat.
N. Pain grillé. Fraise (mais pas de notes de surmaturité). Relativement fermé. Ensuite un peu de fruits noirs et poivre. B
B. Attaque aromatique fruits noirs (cassis) et épices. [Peu de commentaires mais je note TB-TTB ]
F. Longue, fraîcheur mentholée. Epices, tanins sensibles (2.5/5).

[Globalement une bonne impression, visiblement principalement sur la structure prometteuse du vin]

CR: Palmer, 2002

R. grenat tirant sur le rubis.
N. Cerise noire. Un peu torréfié. Mûre. Assez puissant. B-TB
B. Attaque fine, bel aromatique de fruits noirs léger. Epices légères. Tanins fondus (1.5/5) et un peu torréfiés.
F. Assez longue. Manque de matière pour l'instant pour soutenir les tanins.

[J'ai visiblement été fort déçu par la bouche et en particulier la structure. C'est tout de même probablement un problème de phase de fermeture parce que j'avais l'impression que l'équilibre était un peu disjoint et ça m'étonne au regard des 3 autres millésimes que j'ai goûtés et surtout des CR des autres LPViens]

CR: Palmer, 2000

R. disque légèrement rosé [la lumère m'a-t-elle joué des tours ?]
N. Un peu d'alcool, entraînant des fruit noirs légers. Un peu de cèdre. Assez fumé, moka.
B. Attaque fine et riche aromatiquement, notes mentholées. Tanins (1.5/5) fondus. TTB
F. Longue, fraîcheur mentholée. Légère astringence (1/5).

[J'ai beaucoup apprécié ; cependant, comme pour les autres vins de la dégustation, j'ai trouvé le nez en retrait : toujours ce problème de verre :(]

CR: Palmer, 1996

R. rubis.
N. Début d'évolution. A l'aération, nettes senteurs de cèdre.
B. Attaque sur un aromatique légèrement évolué (un peu d epoivre, cuir, tabac). Tanins bien fondus (1/5), bonne structure. TB
F. longue, sur les épices.

[Idem : intéressant et nez étrangement en retrait]

Notes générales

Globalement, je suis très content des vins que j'ai goûtés, à part des réserves sur le 2002 dans son évolution actuelle (05/2009). Mes notes sur le nez sont à manier avec précaution sur cette dégustation.

Adrien
18 Juil 2009 16:26 #173

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8431
  • Remerciements reçus 24

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Palmer

Surprenant pour le 2002 en effet, surtout que certains LPViens parlaient d'un période d'ouverture pour certains vins du même calibre de ce millésime.
Anthony
18 Juil 2009 17:03 #174

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 118
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Adrien Meglio sur le sujet Re: Palmer

Oui, en plus il tranche assez nettement dans la dégustation. Je vais demander leur avis à mes collègues ce de soir-là...

Il y a toujours la possibilité d'une bouteille déviante : étant là comme invité, je n'ai ni vu le bouchon ni pu comparer avec les autres bouteilles... si je relis bien les posts de l'historique, il se goûtait bien dès 2004 ( jeanclaude ), idem en 10/2008 ( bordeaux82 et notes suivantes) malgré un avis dissonnant en 07/2008 ( Alain - Winemega ).

Le consensus est plutôt un avis positif : y a t-il quelqu'un qui en a goûté récemment pour avoir un avis comparatif ?

Adrien
18 Juil 2009 17:42 #175

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 267
  • Remerciements reçus 0

Réponse de jbd340 sur le sujet Re: Palmer

J'ai une 2002, mais je ne ferai pas le test de l'ouvrir chez "mes amis aux verres evasés".
JB.
19 Juil 2009 00:33 #176

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 465
  • Remerciements reçus 0

Réponse de jpmt sur le sujet CR: Château Palmer 1995

CR: Château Palmer - Margaux - 1995

Bouteille ouverte en juillet 2005
Bouchon : bien, imbibé à 5%

Robe : grenat très sombre, impénétrable.
Nez : ouvert, fragrance de cassis mêlée de terre chaude après l'averse, quelques notes de violette et de réglisse à l'aération, et quelques légères notes viandées (agréables).
Bouche : attaque nette, sur une matière serrée, aromatique mais un peu fermée, bonne acidité, élevage encore un peu sensible mais en bonne fin d'intégration, finale moyenne.

Bon, on est très loin de l'extraordinaire dentelle qu'offrait en bouche mon dernier Palmer dégusté, un 1982, proche de 20/20 (il y a quelques années)...

15/20 (+)

Jean-Pierre
21 Juil 2009 14:08 #177

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1078
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Tipof sur le sujet Palmer 2002

Pour le 2002, Parker donne un début d'apogée en 2012... Moi j'attends.
L'ouverture des 2002 est encore assez inégale. Certains se présentent très bien (Kirwan, Duhart, Lagrange, Pichon Lalande), d'autres méritent d'attendre (Cos, Montrose et Palmer visiblement).
22 Juil 2009 10:14 #178

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11
  • Remerciements reçus 0

Réponse de nstolia sur le sujet Re: Palmer 1990

Superbe bouteille ; sans doutes une des plus belles reussite que j ai degustee avec le millesime 96 et 98 .

A decouvrir absolument
25 Juil 2009 16:31 #179

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 945

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Palmer 1990

Merci pour ce CR d'une grande précision.

Luc
25 Juil 2009 17:14 #180

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck