Nous avons 1087 invités et 26 inscrits en ligne

Maison Trimbach

  • Messages : 295
  • Remerciements reçus 241

éricH a répondu au sujet : CR: Domaine Trimbach – Pinot Noir réserve 2015

CR: Domaine Trimbach – Pinot Noir réserve 2015

Bouchon Diam.
Robe rubis, assez claire.
Le nez est sur les fruits rouges.
En bouche, le vin est souple, beau fruité. C’est lisse, sans aspérité.
On a cependant l’impression que la matière peut encore s’ouvrir.
La longueur est moyenne.
Bien +

Un pinot noir bien fait, agréable et facile à boire. Le problème, c’est que ça coûte tout de même une quinzaine d’euros. A ce prix là on peut vraiment trouver mieux, en Alsace assez facilement… et sans doute même en Bourgogne !
Si j’ai l’occasion, je gouterais bien la « cuvée 7 » qui provient de parcelles plus qualitatives.
Eric
#871

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1621
  • Remerciements reçus 387

rkrk a répondu au sujet : CR: Domaine Trimbach – Alsace Riesling "Frédéric Emile" 2004

CR: Domaine Trimbach – Alsace Riesling "Frédéric Emile" 2004

Une aromatique typique de la maison (sec), du cépage (petits fruits jaunes, mirabelle) et du terroir marno-calcaro-gréseux (pétrole). Ben oui, si Trimbach avait des terroirs sur granite on n'aurait pas ces notes-là (sur Schlossberg, par exemple). Je dirais même typique du millésime (grosse acidité).

Et dans ce vin encore jeune, c'est finalement l'effet millésime qui semble dominer un peu. Si l'attaque est fruité, mûre et onctueuse, la finale est un peu vive et citronnée. C'est plus sushi que poisson panée.

Belle bouteille très authentique. TB.

Ralf

PS: il n'y a peut-être pas de surprise mais des nuances par rapport aux souvenirs. Je trouve cela suffisamment intéressant (comme je ne bois que 4-5 Trimbach par an).
#872

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5460
  • Remerciements reçus 2252

Frisette a répondu au sujet : Domaine Trimbach – Alsace Riesling "Frédéric Emile" 2004

On pourra voir d'ici quelques temps ce que Trimbach sait faire sur un sol granitique, et en particulier le Schlossberg, puisque ce Grand Cru complète désormais la gamme du domaine.
Concernant les notes de pétrole, personnellement je les attribue plus au cépage qu'à la géologie du sol.

Flo (Florian) LPV Forez
#873

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 787
  • Remerciements reçus 788

LoneWD a répondu au sujet : CR: Domaine Trimbach - Riesling Cuvée Frédéric Emile 2000

CR: Domaine Trimbach - Riesling Cuvée Frédéric Emile 2000

Arnould :Nez qui pétrole légèrement, qui oriente immédiatement vers le riesling. Mais contrairement à son cadet de 8 ans bu la semaine dernière, c'est loin d'être monolithique et d'une grande complexité : on sent les agrumes et la mangue, c'est vraiment très beau.
La bouche n'est pas en reste, avec un léger gras mais c'est d'une grande fraicheur et la longueur est énooorme.
Excellent et nouvelle claque de la journée.

Rémy : Ça pétrole très très légèrement au nez car il y a du monde : pain d'épice, coing, agrumes, wahouu c'est magnifique.
La bouche est dans la même veine ; huileuse au départ, le vin se déploie grâce à une énorme acidité qui englobe parfaitement cette matière complexe, quelle profondeur, quelle complexité, quelle longueur ! Finale en queue de paon pour ce vin magnifique et à point. Qu'est ce que c'est beau un riesling comme cela...

En savoir plus sur www.lapassionduvin.c...

Rémy
#874
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 787
  • Remerciements reçus 788

LoneWD a répondu au sujet : CR: Domaine Trimbach - Riesling "Cuvée Frédéric Emile" 2008

CR: Domaine Trimbach - Riesling "Cuvée Frédéric Emile" 2008

Arnould : Nez terpénique, puissant, qui ne laisse aucune doute sur le cépage.
En bouche, toujours du pétrole mais c'est très frais et la longueur est énorme.
Très bon même si au final un peu trop classique / monolithique.
Peut attendre encore longtemps...

Rémy : Sur un carpaccio de Saint-Jacques au jus d'agrumes, ce Trimbach cuvée "Frédéric Emile" 2008 fut parfait mais je l'ai trouvé très stéréotypé avec évidemment un nez pétrolé + +, une bouche traçante et salivante dotée d'une énorme longueur citronnée et pleine de fraicheur. Très bon.

En savoir plus sur www.lapassionduvin.c...

Rémy
#875

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1621
  • Remerciements reçus 387

rkrk a répondu au sujet : Domaine Trimbach, Pinot Noir Réserve "Cuve 7", 2013

CR: Domaine Trimbach, Pinot Noir Réserve "Cuve 7", 2013

Un joli nez pinotant (cerise noire) indique une belle maturité avec une petite verdeur rafraîchissante. En bouche, le vin est également très fruité, assez sucré mais il reste gourmand grâce à une acidité subtile. La texture est très lisse. Très gourmand, le vin est peut-être un peu léger et court. B/TB

Belle maturité dans un millésime qui n'a pas la même réputation que 2015.

Ralf

EDIT: au cours de la soirée, le vin a gagné en complexité (avec une aromatique à la Reynaud) et en texture (plus velouté et charnue). TB
#876

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5976
  • Remerciements reçus 1383

Marc C a répondu au sujet : CR: Maison Trimbach, Alsace Riesling Frédéric Emile, 2007

CR: Maison Trimbach, Alsace Riesling Frédéric Emile, 2007

Nez très joli : citron vert, gingembre, ça "pétrole" gentiment. La bouche déçoit par contre. L'attaque est bien mais ça manque assez rapidement de présence, s'allonge, de volume. Finale néanmoins correcte et agréable.

Correct mais pas plus vu le pedigrée, et un gouffre par rapport au 2008 que j'ai tant aimé !

Marc
#877
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, penmoalic

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 147
  • Remerciements reçus 81

Tétio a répondu au sujet : CR: Maison Trimbach, Alsace Sylvaner, 2013

CR: Maison Trimbach, Sylvaner, 2013

Petite bouteille qui trainait dans la cave, ouverte à l'apéritif pour accompagner des pinces de crabe.

La robe est d'un jaune très pale, translucide, sans reflet particulier.

Le nez est assez mutique, très légèrement floral.

En bouche, le vin est très sec, minéral, peu expressif mais très agréable à boire pour l'apéritif avec beaucoup de fraîcheur, un peu sur l'eau de roche.

Bonne bouteille.
#878

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 147
  • Remerciements reçus 81

Tétio a répondu au sujet : CR: Maison Trimbach, Riesling "Cuvée Frédéric Emile", 2008

CR: Maison Trimbach, Riesling "Cuvée Frédéric Emile", 2008

Bouteille acquise au domaine Trimbach il y a quelques semaines.

Je l'avais lu à plusieurs reprises mais je n'avais encore jamais ressenti ces notes pétrolées et d'hydrocarbures communes au Riesling qui ont quelques années. Et là, je suis ravi ! Le vin pétrole bien et c'est très marqué ! Cela m'empêche de ressentir autre chose au nez, comme hypnotisé par ce nouveau marqueur que je découvre.

La robe est d'un jaune plus soutenu que le Sylvaner que je décrivais plus haut. Elle reste néanmoins assez claire et elle aussi sans reflet particulier.

En bouche, le vin est légèrement enrobant, puissant avec une légère acidité qui se traduit par des notes de citron. La longueur en bouche est assez longue mais ce n'est pas des plus complexe. Je préfère le nez à la bouche pour être honnête.

Ma compagne, Alsacienne, est assez surprise par ce Riesling qui la sort de ce qu'elle a l'habitude de boire.

C'est un très bon vin.
#879

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 466
  • Remerciements reçus 75

JRU83 a répondu au sujet : Maison Trimbach

Salut Tetio

Si tu as d'autres bouteilles et que tu as la patience d'attendre, bois en une autre dans 5 ans minimum pour voir la différence, elle gagnera en complexité.
Le 2008 est jeune ::glou::

JP

Jean-Pierre
#880

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 147
  • Remerciements reçus 81

Tétio a répondu au sujet : Maison Trimbach

Merci JP,

Il m'en reste effectivement, je vais alors les attendre sagement.

Merci du conseil !
#881

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1399
  • Remerciements reçus 13

hopla67 a répondu au sujet : Maison Trimbach

Alors autant les CFE sont souvent assez austères en jeunesse, autant le 08 s'approche incroyablement en jeunesse, je peux très bien comprendre que l'on n'attende pas plusieurs années pour en profiter!
#882

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82087
  • Remerciements reçus 7503

oliv a répondu au sujet : Maison Trimbach

Peut-on encore parler de jeunesse pour un 2008 (même si sa mise sur le marché est récente) ?
#883

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1399
  • Remerciements reçus 13

hopla67 a répondu au sujet : Maison Trimbach

Dans le cas de CFE, oui, vu que cette cuvée est taillée pour tenir des décennies, donc 2008 est encore d'une relative jeunesse :-)
Je souhaitais simplement signaler que si ce vin dans ce millésime à sans doute un beau potentiel, il est déjà tellement bon actuellement que l'on n'a pas obligatoirement envie d'attendre pour en profiter...
#884
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2311
  • Remerciements reçus 924

GILT a répondu au sujet : CR: Maison Trimbach, Riesling "Réserve", 2011

CR: Maison Trimbach-Riesling Réserve 2011

Le vin est d'un jaune très clair.
Le nez est très discret ;j'y trouve un peu de notes pétrolées.
La bouche est droite et cela pétrole fort;je n'y trouve pas grand chose d'autre si ce n'est une pointe de citron.
C'est assez long et bien sec.
Ce vin pas très complexe me plait cependant par son style simple et efficace.

Gilles
#885

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 275
  • Remerciements reçus 295

Jeiss a répondu au sujet : CR: Maison Trimbach, Alsace, Pinot blanc, 2015

CR: Maison Trimbach, Alsace, Pinot blanc, 2015

Quelle surprise sur ce pinot blanc ! Ce n'est pas un cépage qui d'habitude m'attire beaucoup mais pourtant celui-ci était d'une buvabilité incroyable. Loin d'être complexe certes, mais tout en rondeur, sur des arômes sympas d'abricot / pêche et une touche florale. La bouteille n'a pas fait un pli !
Bien + pour cet excellent petit vin !
#886

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3136
  • Remerciements reçus 2108

starbuck a répondu au sujet : CR: Maison Trimbach - Riesling "Sélection de Vieilles Vignes" 2014

CR: Maison Trimbach - Riesling "Sélection de Vieilles Vignes" 2014
Un nez sur les agrumes, du citron mais également des fruits jaunes un peu plus mûrs.
Ca pétrole tranquillement.
Une bouche assez tonique, une belle acidité sans aucun excès d'amers.
Je trouve que cette bouteille est un bon compromis entre la cuvée Frédéric Emile et des Rieslings d'entrées de gammes.
Elle ne va pas perturber des invités habitués à boire des vins à moins de 10€ tout en permettant de boire bon pour les autres.
Loin de moi l'idée de mépriser des convives qui n'ont pas la passion du vin mais je me souviens de ma frustration lorsque j'avais ouvert une FE 2007 et qu'à la tête des gens j'avais compris qu'il aurait mieux valu leur servir un Riesling rond et fade comme ils en ont chez eux.

Sylvain
#887
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Davis57550

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3136
  • Remerciements reçus 2108

starbuck a répondu au sujet : CR: Domaine Trimbach - Riesling "Cuvée Frédéric Emile" 2008

CR: Domaine Trimbach - Riesling "Cuvée Frédéric Emile" 2008
Un vin que je trouve particulièrement pétrolé avec tout de même beaucoup de citron vert.
C'est très expressif, nul besoin de se concentrer pour trouver les arômes, ils vous sautent au nez.
Une bouche assez particulière. Telle une voiture de rallye puissante qui frôlerait la sortie de route en permanence, prenant les virages sur 2 roues mais parvenant toujours à retrouver la bonne trajectoire.
La matière est assez imposante et les amers extrêmement tranchants mais l'ensemble se marie parfaitement pour parvenir à un équilibre millimétré.
Un peu moins de puissance ou un poil d'acidité en plus et le vin serait déséquilibré.
Je salue le travail du vigneron pour obtenir un tel résultat mais il faut admettre que ce n'est pas un vin à mettre dans tous les palais tant il peut être déroutant.
Personnellement si je l'ai bien apprécié avec des fruits de mer, je reconnais que ce n'est pas forcément ce vin que j'aurais envie de boire seul pour lui même après un repas.

Sylvain
#888
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: leteckel, Davis57550

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26
  • Remerciements reçus 6

Davis57550 a répondu au sujet : Domaine Trimbach - Riesling "Cuvée Frédéric Emile" 2008

J'ai quelques bouteilles en cave de ce FE 2008 et j'en ai encore ouverte aucune de peur que se soit trop tôt .
#889

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82087
  • Remerciements reçus 7503

oliv a répondu au sujet : L'histoire du Clos Sainte Hune

Alsace
Histoire de Clos : le Sainte Hune.

blog.vinsalsace.com/...
#890
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Davis57550

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1179
  • Remerciements reçus 218

bulgalsa a répondu au sujet : CR: Trimbach Cuvée Frédéric Emile 2010 riesling - Trimbach Cuvée Frédéric Emile 2007 riesling

CR: Trimbach Cuvée Frédéric Emile 2010 riesling
Un vin marqué en bouche par l’austérité, avec un nez simple à ce stade sur les agrumes et également marqué par les pétroles. S’il fallait l’ouvrir à tout prix, un sérieux carafage serait pour le moins requis, sans garantie pour autant de succès (alors que le vin que j’ai dégusté venait d’une bouteille ouverte quelques instants auparavant).

CR: Trimbach Cuvée Frédéric Emile 2007 riesling
Voilà un vin portant une plus grande complexité olfactive que le précédent, toujours sur les arômes pétrolés, mais accompagnés d’arômes de truffes, de cuir et de café. Un vin qui est large, très large en bouche, empreint d’une rondeur, sans être pour autant dénué de minéralité. Un équilibre parfait et sublimé. Délicieux à ce stade de sa vie!

Luc
#891
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, leteckel, Jullux, éricH

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1077
  • Remerciements reçus 321

DaGau a répondu au sujet : Maison Trimbach, Jean Trimbach, Caves Legrand à Paris, mardi 18/09/2018

Maison Trimbach, dégustation Caves Legrand, Paris 18 septembre 2018.

Les vins sont présentés par Jean Trimbach, les plats élaborés par Lucie Boursier-Mougenot.

Riesling "Sélection de Vieilles Vignes" 2016
Riesling "Grand Cru Schlossberg" 2016
Riesling "Grand Cru Geisberg" 2013


Huître d'Utah Beach, condiment fenouil, kiwi et coriandre.
Le dîner a lieu en pleine période de vendanges sous la veille du frère pour cette entreprise familiale qui compte treize générations de vignerons. Cépage et cuvée emblématiques sont présentés ce soir avec le Riesling, et le Clos Sainte Hune. Le conseil est délicat pour les cavistes qui proposent les vins d'Alsace quant à les définir en sec ou moelleux. Excellence de la région à l'évocation de Didier Humbrecht, André Ostertag, Andrée et Jean-Louis Trapet. Ce 18 septembre rappelle pour la région le tremblement de terre de 1620 (on apprendra aussi à la fin du repas qu'il s'agit de l'anniversaire de Jean Trimbach). C'est à l'âge de 12 ans, lors d'un repas dominical, que la vocation s'est affirmée. Son fils Julien prend aujourd'hui des responsabilités dans la direction des cultures. Pour une région de 15000 ha et 4500 propriétaires, le domaine Trimbach c'est 60 ha, ce qui en fait un des 5 en surface plus gros propriétaires de vignes. Saverne / Ribeauvillé / Guebwiller / Thann ; 800 terroirs différents répartis sur 4 failles géologiques avec une multiplicité de sols. Le cépage riesling a un caractère "éponge" et transmet les caractères de sa terre. Une parenté gustative des vins de Ribeauvillé (500 à 600 mm annuels de pluie) avec ceux de Stellenbosch (Afrique du Sud).
Pour les millésimes 2010 et 2011 "tout est sec". Insistance sur la signature de la maison Trimbach avec des vins aux sucres résiduels naturels, quel que soit le millésime.
Les sols granitiques donnent des bouquets à l'étoffe "verticale", les sols marno-calcaires "horizontale".
Riesling "Sélection de Vieilles Vignes" 2016. Il correspond au deuxième type de sols. Et des vieilles vignes pour parcelles d'un âge compris entre 55 et 60 ans (alors que cette mention est donnée à 25 ans). Assemblage des terroirs de Hunawihr, Muehlforst et Rosacker. "Structuré, pur, linéaire" selon Jean Trimbach.
Le nez est très expressif, fleurs blanches, chèvrefeuille. En bouche des agrumes en finesse, citron.
Riesling "Grand Cru Schlossberg" 2016. Achat 2012 et produit pour la première fois en 2014, issu de vignes cultivées dans la partie haute de la colline du Schlossberg, premier terroir d'Alsace à obtenir la dénomination Grand Cru (qui sont au total 51 dans la région contre 33 en Bourgogne et 17 en Champagne). 1,6 ha à Kintzheim et Kaysersberg (village d'intérêt notable) sur ce terroir de 80 ha. Une orientation plein sud, des sols granitiques, les vignes à rangs horizontaux (elles ne sont pas plantées dans le sens de déclivité) en terrasses de deux rangs. Une partie originale car à proximité du château, qui bénéficie de la fraîcheur de sa source.
Un nez plus fermé qui a besoin de prendre un peu en température pour s'exprimer. Très fruité. Agrumes en finesse, citron.
Riesling "Grand Cru Geisberg" 2013. Millésime qualifié de frais et classique, belle acidité (floraison tardive, été sec puis grêlé et pluvieux). La cuvée est élaborée à partir de vignes (2,6 ha au total) plantées sur la partie Ouest du Grand Cru Geisberg sur un sol calcaire et gréseux (la partie Est de ce vignoble, 1,4 ha, entre dans l'assemblage de la Cuvée Frédéric Emile, en assemblage avec Osterberg). C'est l'un des trois Grands Crus de Ribeauvillé avec Osterberg et Kirchberg. Les vignes sont âgées de 70 ans en moyenne. Acidité moyenne, 6g/l de sucre résiduel. Terrasses, sol typé des calcaires coquillés.
Le nez est fermé. En bouche c'est juteux, de l'amertume, orange sanguine. Un vin sec élaboré avec un cinquième des vendanges atteinte de pourriture noble.
Une première série de vins d'un équilibre parfait, sur la finesse. Discrets au nez (servis bien rafraîchis), des robes claires et transparentes or gris, bouquets d'agrumes citronnés (caractères vifs et gourmands des 2016 comme dégustés "sur fût") et avec de l'amertume dans la trame pour le Geisberg 2013.

Riesling "Cuvée Frédéric Emile" 2010 (magnum)
Riesling "Cuvée Frédéric Emile" 2000 (magnum)
Riesling "Cuvée Frédéric Emile" 1989


Carpaccio de veau mi-cuit, cèpes crus, vinaigrette aux dattes et noisettes.
La cuvée Frédéric Emile est produite les années où la qualité des raisins est suffisante à son élaboration et issue des meilleurs terroirs de Ribeauvillé (le Geisberg pour la puissance et le volume, l'Osterberg gréseux qui apporte de la fraîcheur à l'assemblage) sur un calcaire coquillé appelé "muschelkalk" exposé Sud et Sud-Est. Vignes âgées de 45 ans en moyenne (jusqu'à 70 ans) rendements limités. Les bouteilles sont gardées minimum 5 ans avant la mise en marché, 20 ans de garde potentielle. Cette cuvée est proposée sur la carte de 28 restaurants triple étoilés en France. Présentée pour la première fois à la Foire Internationale de Bruxelles en 1898.
Riesling "Cuvée Frédéric Emile" 2010 (magnum). Millésime aux conditions climatiques changeantes été contrasté après un hiver rude et un printemps frais et pluvieux.
Un bouquet d'amers orange confite. Longueur en bouche. De l'alcool et du fruit.
Ancienneté des fûts du domaine, des foudres de différentes capacités (jusqu'à 10000 litres). Pas de fermentation malolactique. L'acidité est toujours naturelle (tartrique)
Riesling "Cuvée Frédéric Emile" 2000 (magnum). Millesime exceptionnel, floraison précoce, croissance favorable. Rieslings qui offrent une acidité à la hauteur de sa concentration.
Par contraste avec le précédent, plus fermé. Plus de tension aussi avec une belle amertume dans la trame.
Riesling "Cuvée Frédéric Emile" 1989. Millesime de qualité exceptionnelle, floraison précoce, bel été, belle végétation, état sanitaire parfait pour des vins parfumés, riches et faiblement acides.
Nez crémeux, beurre pâtissier. En bouche c'est toasté, agrumes en rondeur sans excès. Vin sec 5 g / l de sucres résiduels.
C'est la quarantième vendange de Pierre Trimbach, "raisin, terroir et mon frère".
Cette deuxième série présente des vins avec plus de volume, du corps, en tension, des agrumes sur l'amertume (orange amère). Le 2000 reste assez fermé au cours de la dégustation. Le 1989 offre une belle puissance, fruité volumineux.

Riesling "Clos Sainte Hune" 2012
Riesling "Clos Sainte Hune" 2005
Riesling "Clos Sainte Hune" 1990


Langoustines juste saisies à la flamme, beurre nantais à l'anguille fumée, choux et pamplemousse.
Au cœur du Rosacker, 1,7 ha de sols calcaires, vignes plantées en 1953 (et certaines plus anciennes : non datées) pour la maison Trimbach premier millésime en 1919.
Riesling "Clos Sainte Hune" 2012. Un millésime serein à mettre en parallèle avec 2002, avantage du terroir (exposition plein sud) avec une année printemps humide, stress hydrique aoûtien, épisodes pluvieux en période de vendanges.
Robe or blanc. Nez fermé légèrement sulfité. Bouche avec un fruité complexe qui passe des agrumes aux fruits blancs (pêche). En contraste avec les précédents vins (et les suivants aussi), souplesse et rondeur.
Riesling "Clos Sainte Hune" 2005. Millesime difficile pour l'Alsace, sauvé par un été indien. Choix judicieux des dates de récolte : les raisins ,malgré les pluies d'octobre pas de dilution ou de botrytis, "conduisant à l'élaboration de vins d'une clarté et d'une concentration remarquables et remarquées".
Robe or jaune. Clarté. En bouche l'équilibre est magistral. Ce qui fait d'un fruit gourmand un vin sec. Jean Trimbach le définit comme "discret, calcairé, suave", "eau de roche".
Riesling "Clos Sainte Hune" 1990. Grandeur du millésime. Douceur de la fin de l'hiver et du printemps, floraison précoce, bon ensoleillement, belle récolte. "Ces conditions parfaites ont donné naissance à de très grands vins : équilibrés, riches et d'une longueur exceptionnelle".
Nez brioche, beurre. Le fruit est gourmand, en épaisseur. Du gras avec ce qu'il faut d'équilibre. Suavité fruitée.

Riesling "Clos Sainte Hune" 1983
Riesling "Clos Sainte Hune" Vendanges Tardives Hors Choix 1989
Riesling "Cuvée Frédéric Emile" Sélection de Grains Nobles 1989


Tomme des fleurs _ Gilles Clayeux / Bouchée dessert.
Riesling "Clos Sainte Hune" 1983. Millésime exceptionnel en Alsace, "à rapprocher de (..) 1976, (...) voire des célèbres 1971 et 1959". Floraison précoce, été chaud et ensoleillé.
Robe or jaune. Un millésime en rondeur avec une tension qui sonne juste, de l'équilibre. Se goûte sec aujourd'hui nous dit Jean Trimbach. Je m'attendais à quelque chose d'exuberant au vu du millésime mais c'est un vin précis, sur la retenue, comme si la gourmandise du fruit était offerte à sa juste mesure. Le choix de la proposer avant les deux vins suivants de cette dernière série se révèle judicieux.
Avec des gelées, un volume récolté réduit d'un tiers pour ce millésime qui présente de la maturité (relative car l'évolution constatée au stock du domaine est récente) et de la chaleur. "The brew is in the pudding" (?!?)
Riesling "Clos Sainte Hune" Vendanges Tardives Hors Choix 1989.
Robe or ambrée. Magnifique gras. Complexité superlative, grenade, mangue, ananas, fruits de la passion.
L'évolution constatée est rapide, mais valeur de l'attente malgré la vitesse de maturation. A mettre en parallèle de la cuvée "Hors Classe" de 1959.
Riesling "Cuvée Frédéric Emile" Sélection de Grains Nobles 1989.
Robe évoluée. Nez d'agrumes confits (orange). Bouquet d'orange confite très gourmande, pointe de mangue.
Un fruité juteux qui s'approche de la réussite de la cuvée Hors Choix du même millésime.
2000 et 2001 sont les derniers millésimes du domaine dans cette catégorie de cuvées SGN.
Comment définir ces vins d'exception "finesse, élégance, fraîcheur"; "même dans la sucrosité, la finesse" et l'accent mis sur la finesse avec pour maître mot énergie.

Des vins très séduisants, sublimés par une cuisine adéquate. Un service soigné. Un vigneron qui en plus de savoir présenter ses vins, les déguste avec bonheur de concert avec son public. Beaucoup apprécié ces vins, c'est gourmand mais il y a la tension d'un vin sec : ça permet de l'accorder aussi bien avec les mets les plus fins qu'avec les plus saillants (je pense aux huitres par exemple, une première pour moi avec riesling). Les agrumes citronnés sont acides, et orangés sont amers, mais c'est délicieux (ce qui n'est pas évident) et pour ces derniers les millésimes de la cuvée Frederic Emile sont réussis sur cette originalité. Une maison à la réputation méritée. Je n'hésiterai pas à retrouver ces vins en grande restauration et j'espère avoir l'occasion de découvrir Sylvaner et Pinot Noir lors d'un séjour en Alsace.
#892
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, peterka, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Nono le Tonneau, Frisette, starbuck, leteckel, LoneWD, éricH, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82087
  • Remerciements reçus 7503

oliv a répondu au sujet : Maison Trimbach, dégustation Caves Legrand, Paris 18 septembre 2018

Sainte Hune 1990 est un des plus grands blancs que j'ai croisés (malheureusement une seule fois).
Tu n'as pas l'air emballé plus que ça. Je me trompe ?
#893

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1077
  • Remerciements reçus 321

DaGau a répondu au sujet : Maison Trimbach, dégustation Caves Legrand, Paris 18 septembre 2018

De mémoire c'était le meilleur, mon verre s'est vidé sans que je réalise. J'imagine que 1990 et 1989 sont des vins exceptionnels et extraordinaires à boire aujourd'hui, particulièrement en "Clos Sainte Hune". Mais à mon goût j'ai peut être plus apprécié le 2005 (équilibré, il était parfait avec les langoustines, il pourrait accompagner sans problème les plats de poissons les plus raffinés). Par contraste sur toute une série c'est délicat parfois de jauger un vin à la mesure de son excellence. Dans leur registre salivant, léger à haute buvabilité les 2016 commençaient très fort. Et j'ai apprivoisé avec bonheur l'amertume du Geisberg 2013 et de la série Frederic Emile (le 2000 notamment qui m'intriguait, même s'il s'agit atypiquement d'un magnum du stock domaine il est possiblement encore en devenir, ce qui était probablement aussi le cas pour le Clos Sainte Hune 2012).
#894
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 770
  • Remerciements reçus 42

MB a répondu au sujet : Maison Trimbach, dégustation Caves Legrand, Paris 18 septembre 2018

David,

Merci pour le compte-rendu de cette dégustation à laquelle j'aurais du participer si je ne m'étais par réveillé trop tard !

Après, je rejoins Oliv car en te lisant j'ai l'impression que tu n'as pas été enthousiasmé plus que cela. Il est toutefois vrai que le riesling est assez clivant : c'est souvent acide, pétrolé et "eau de roche". Il faut aimer le style. Par contre, un riesling avec 20 ans ou 30 ans de garde, whaouh qu'est-ce que ça peut être beau.

Amicalement.
Maxime.
#895

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 770
  • Remerciements reçus 42

MB a répondu au sujet : Riesling Frédéric Emile 2007 Trimbach

CR: Bu lors d'une dégustation récente sur le thème de l'Alsace, ce riesling Frédéric Emile 2007 Trimbach démontre la qualité du cépage quand il est bien travaillé.

Préférant les rieslings avec de l'âge, qui leur apporte rondeur et sérénité, je craignais quelque peu de l'ouvrir. Pourtant, bien m'en a pris puisqu'à la structure s'allient une douceur, une rondeur pour donner un vin que l'on pourrait qualifier de force tranquille. Il en impose par une sérénité qui appartient à ceux qui n'ont plus rien à prouver.

Grâce à ses qualités évidentes aujourd'hui, je conseille à ceux qui en ont de le garder encore car, à coup sûr, il sera meilleur demain. Très bon vin.

Amicalement.
Maxime.
#896
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, penmoalic, Davis57550

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 61
  • Remerciements reçus 38

penmoalic a répondu au sujet : Riesling Frédéric Emile 2007 Trimbach

Merci pour le CR Maxime, mes 2007 vont rester vieillir encore quelques années.
J'ai également du 1997 en cave, on pourra le déguster ensemble la prochaine fois que je suis de passage en France. On pourra se faire une idée sur l’évolution future du 2007.

Thomas
A l a recherche d'autre LPViens sur Hong Kong
#897
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: MB

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2743
  • Remerciements reçus 286

Benji a répondu au sujet : Riesling Frédéric Emile 2007 Trimbach

MB écrit: CR: Bu lors d'une dégustation récente sur le thème de l'Alsace, ce riesling Frédéric Emile 2007 Trimbach démontre la qualité du cépage quand il est bien travaillé.

Préférant les rieslings avec de l'âge, qui leur apporte rondeur et sérénité, je craignais quelque peu de l'ouvrir. Pourtant, bien m'en a pris puisqu'à la structure s'allient une douceur, une rondeur pour donner un vin que l'on pourrait qualifier de force tranquille. Il en impose par une sérénité qui appartient à ceux qui n'ont plus rien à prouver.

Grâce à ses qualités évidentes aujourd'hui, je conseille à ceux qui en ont de le garder encore car, à coup sûr, il sera meilleur demain. Très bon vin.


Le même ouvert ce soir !
Je ne l'ai pas trouvé si rond, mais je partage ton avis sur le fait que c'est très bon et encore jeune.
J'aime beaucoup ce côté très tendu, très net et l'aromatique riesling un peu épicé.

Benji
#898
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82087
  • Remerciements reçus 7503

oliv a répondu au sujet : CR: Maison Trimbach, Clos Ste Hune, 2000

Bu chez Régis Marcon

CR: Maison Trimbach, Clos Ste Hune, 2000



Oliv
Robe nettement dorée.
Premier nez assez discret mais que l'aération et le réchauffement dans le verre vont libérer pour livrer un superbe équilibre, quand les notes terpéniques répondent parfaitement au fruit et le minéral se love dans l'agrume et l'exotique dans un ensemble à la fois généreux et franc.
Bouche puissante, sur une concentration parfaitement maitrisée et qui répond remarquablement aux plats, offrant une complexité de goûts très en phase avec le nez et à laquelle il ne manque à mon goût qu'un petit quelque chose de tonus en plus pour virer au splendide. Le vin joue en effet plus sur sa puissance sèche et sa superbe persistance en finale, sur une amertume brillante plus que sur son allant.
Un vrai vin de texture ! Excellent !

Marc
Aromatique proposant une superbe combinaison d'arômes "terpéniques" frais d'agrumes, de végétal/floral et leur pendant plus sucré, confit. Le nez changera tout au long du repas mettant en avant l'un ou l'autre.
Bouche dense, riche avec une texture presque huileuse bien équilibrée par une acidité qui garde le vin sur la route. Persistance éblouissante sur des amers de peau d'agrumes, passant comme un voile de fraîcheur.
Un vin magnifique, que seule sa sensibilité à la température de service (nette sensation de bouche moins alerte au réchauffement) met en défaut.
#899
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Davis57550

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5976
  • Remerciements reçus 1383

Marc C a répondu au sujet : CR: Maison Trimbach, Alsace Riesling Frédéric Émile, 1998

CR: Maison Trimbach, Alsace Riesling Frédéric Émile, 1998

Nez intense, complexe, sur un mélange de fruits exotiques, de girolles fraîches, de fleurs, de fruits blancs. C'est tout simplement superbe!
Attaque puissante, presque riche avec une légère sensation de gras mais bien équilibrée, avec une dynamique qui lance immédiatement le vin pour donner un milieu de bouche plus alerte, effilé. Une variation très agréable !
Très longue persistance sur les agrumes amers, et le minéral.

Décidément les Trimbach âgés ça me cause, surtout que je prends en général assez peu de plaisir sur les vieux vins blancs. A noter qu'une aération de 30 min est nécessaire pour que l'aromatique donne sa pleine mesure et que le vin n'avait pas bougé d'un iota le soir !

Marc
#900
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, dt, lugdunum, Davis57550, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck