Nous avons 1082 invités et 15 inscrits en ligne

Le vin des LPViens

  • oliv
  • Portrait de oliv Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Super Utilisateur
  • Messages : 84101
  • Remerciements reçus 10039

Le vin des LPViens a été créé par oliv

Chers amis amateurs, chers LPViens producteurs,
Dans mes très nombreuses pérégrinations au cœur du monde du vin, en bon pied nickelé de la dégustation, j'ai arpenté les terrains les plus accidentés comme les plus prestigieux, des rivages ouatés de lacs alpins jusqu'aux havres plus mouvementés des ports normands.

Je vous propose de référencer ici nos dégustations magistrales des vins de jardins, de placard, de bassine ou de garage des plus passionnés d'entre nous.

Place aux vins des LPViens ! ::dance::

Amitiés,
Oliv
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Super-Pingouin
01 Mar 2021 19:58 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • oliv
  • Portrait de oliv Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Super Utilisateur
  • Messages : 84101
  • Remerciements reçus 10039

Réponse de oliv sur le sujet Le vin des LPViens

A tout saigneur... %tchin

Clos Rougeot 2015

par Vougeot



Parce que les mots sont d'une abyssale pauvreté et que même Hugo ou Verlaine ne pourraient en rien espérer atteindre l'émotion de l'instant vécu ce jour là, je laisse la parole au propriétaire...


Admirez à la seconde 6 toute la typicité décapante qui fait la grandeur unique du terroir rougeotien

www.lapassionduvin.c...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Jean-Paul B., tht, Olivier_26, Jean-Bernard, Galinsky, jean-luc javaux, Marc C, Cédric42120, Papé, oberlin, kunfuka, No Sport, éricH
01 Mar 2021 20:11 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • oliv
  • Portrait de oliv Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Super Utilisateur
  • Messages : 84101
  • Remerciements reçus 10039

Réponse de oliv sur le sujet Le vin des LPViens

Domaine Valdenaire, AGC* Jardin des Vosges, Clos du Ménil, 2015

par Denaire

Robe cristalline, sur un délicat jaune paille aux reflets verts.
Nez agréable et net, sur le citron vert et d’étonnantes senteurs mentholées qui évoquent le parfum chlorophylle qu’on trouve dans les chewing-gum.
Bouche sans défaut mais… redoutable d’acidité (j’ai cru qu’on allait perdre notre Gui !), à faire passer un citron jaune pour un loukoum, citrique à souhait et qui laisse la bouche sèche pendant de longues secondes.
Mais force est de constater qu’on a croisé pire ce soir !
Donc l’histoire Guntharde retiendra qu’un certain vendredi de l’an de Grâce 2018, notre Mathieu a mis la raclée à un Dauvissat !

*Appellation Gunthard Contrôlée ::oups::

lapassionduvin.com/d...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., tht, Jean-Bernard, Galinsky, Fredimen
01 Mar 2021 20:13 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • oliv
  • Portrait de oliv Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Super Utilisateur
  • Messages : 84101
  • Remerciements reçus 10039

Réponse de oliv sur le sujet Le vin des LPViens

Clos des Moineaux

par Peterka



Bouchon synthétique.
Jolie robe pourpre violacée bien brillante et d'une parfaite netteté.
Premier nez terriblement marquée par une réduction peu engageante, sur un caractère giboyeux marqué.
Mais deux à trois heures plus tard et encore plus le lendemain, le renard est rentré dans son terrier et le vin propose un ensemble nettement réglissé, sur des notes de violette qui m'évoque le bonbon Florent, avec une pointe de fourrure.
Bouche bien construite, sur une attaque souple, avec une sucrosité légère et agréable qui donne une impression de sucer un bonbon réglissé, sur une rondeur bien équilibrée.
Le vin manque un peu de densité et de structure, sans tanins pour étirer une finale simple.
Mais force est de constater qu'on le boit avec facilité.
En totale aveugle et au bout d'un tour du monde, ma maman comme la patronne, pourtant jamais avares d'impitoyables scuds dominicaux quand le vin leur déplait, ont pris un plaisir certain.

Il est trop fort, ce Pierre ! :kiss:
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Jean-Paul B., tht, Jean-Bernard, jean-luc javaux, peterka, éricH, Fredimen
01 Mar 2021 20:40 #4
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Super Utilisateur
  • Messages : 18407
  • Remerciements reçus 2329

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Le vin des LPViens

Il me manque le vigneron du Clos Rougeot : Les crispations qui deviennent des crises passion ... Ou l'inverse d'ailleurs.
Jérôme Pérez
01 Mar 2021 20:53 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3600
  • Remerciements reçus 158

Réponse de lbb.contact sur le sujet Le vin des LPViens

J'ai dans un coin oublié de ma cave trois bouteilles d'une cuvée personnelle du millésime 2018 de ma Syrah de l'Isère.
Seules survivantes d'une série numérotée de 1 à 4 !
La première dégustation m'a ôté l'envie d'en ouvrir une seconde trop vite ! :D
Mais il faudra que j'en offre une a des amateurs afin de recueillir leur avis de connaisseurs !
Il était d'une troublitude absolue, je n'avais pas osé le filtrer de peur d'amener trop d'oxygène.
Cependant l'oxygène c'était déjà amené de lui-même d'où des arômes de bouquets de fleurs acétiques particulièrement... Explosifs !
Mais pour l'instant j'attends...
... Je me dis que de toute manière ça pourra pas être pire plus tard !

Peut-être est-il temps d'en ouvrir une nouvelle et de prévoir un vrai CR !
Benoît L. - LPV Lyon 2 : Les Avinturiers
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, tht, Jean-Bernard, Agnès C, david84, Kiravi
01 Mar 2021 21:13 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 424
  • Remerciements reçus 420

Réponse de No Sport sur le sujet Le vin des LPViens

Allez, je me lance :

CR: Blanc du Clos de Bellevue - 91330 Yerres
Cépage : je ne sais pas et ce n'est pas bien grave, en fait...
Millésime : non renseigné

Né des louables efforts d'un petit groupe de passionnés qui ont planté une vigne sur un terrain communal en coteau, qui, dit-on, a connu dans un passé lointain une implantation viticole.
Le petit groupe vit une expérience fort sympathique en reproduisant tout le travail de la vigne du rognage aux vendanges en passant par la vinification mais le vin - pour la bouteille que j'ai eu l'occasion de goûter - est, disons, davantage destiné aux soins de problèmes de transit qu'à un usage récréatif :whistle:
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dfried, tht, Jean-Bernard, bibi64, david84, Fredimen, Kiravi
01 Mar 2021 22:49 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5820
  • Remerciements reçus 398

Réponse de sly14 sur le sujet Le vin des LPViens

Remarque en lien avec le post ci-dessus concernant le nom : Le Clos de Bellevue était aussi un muscat de lunel dont certaines cuvées étaient présentes à la cave de l’Élysée !
Muscat qui était top à l’époque !

Le domaine existe toujours mais plus le même propriétaire depuis plusieurs années !

Cordialement

Sylvain
02 Mar 2021 08:08 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11984
  • Remerciements reçus 2073

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Le vin des LPViens

Oliv, graves oublis relevés par sœur Commode ...!

!!CR!!

au cas où des amateurs du monde entier seraient à la recherche des nectars de Vougeot, Pierre ou Denaire...

jlj
02 Mar 2021 09:40 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3809
  • Remerciements reçus 3583

Réponse de starbuck sur le sujet Le vin des LPViens

Domaine Valdenaire, AGC* Jardin des Vosges, Clos du Ménil, 2015

Les alsaciens qui aiment bien se moquer des vosgiens disent que cette cuvée est le Clos du Ménil de Kloug :)
Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, vivienladuche
02 Mar 2021 10:09 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • oliv
  • Portrait de oliv Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Super Utilisateur
  • Messages : 84101
  • Remerciements reçus 10039

Réponse de oliv sur le sujet Le vin des LPViens

Oliv, graves oublis relevés par sœur Commode ...!

!!CR!!

au cas où des amateurs du monde entier seraient à la recherche des nectars de Vougeot, Pierre ou Denaire...

jlj


Et voilà comment on file ses coins à champignons, rouges à points blancs... ::oups::
02 Mar 2021 12:47 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1372
  • Remerciements reçus 388

Réponse de tht sur le sujet Le vin des LPViens

Bon moi je ne mets pas le CR: :cheer:
J’ai commis 2 poilus en 2006 et 2007. En Languedoc. Le 2006 est un assemblage cinsault et Alicante. L’Alicante était récolté en même temps que le cinsault, il était archi-mûr, genre raisin sec. Déjà que c’est un noiraud, là il était au max !!! Donc 2006 très très poilu !!!
Du coup, pas d’Alicante en 2007, assez costaud quand même, récolté à plus de 15 degrés, mais quand même un peu moins poilu. Il m’en reste plein %tchin

Thien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Bernard, Agnès C, Med, leteckel, Kiravi
02 Mar 2021 14:40 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • oliv
  • Portrait de oliv Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Super Utilisateur
  • Messages : 84101
  • Remerciements reçus 10039

Réponse de oliv sur le sujet Le vin des LPViens

J’ai commis 2 poilus en 2006 et 2007.


:DD :DD :DD
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht
02 Mar 2021 16:55 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3010
  • Remerciements reçus 2527

Réponse de bertou sur le sujet Le vin des LPViens

Je fais aussi un petit pinard avec mes frères sur la petite vigne familiale de 33 ares juste en dehors de l'AOC Marcillac. C'est grosso-modo 2/5 jurançon noir et 3/5 fer servadou, planté en 1973. Je descends chaque année faire la taille au mois de février (sauf cette année).

L'état de la vigne n'est pas folichon, car on a eu de gros soucis d'esca qui a décimé beaucoup de pieds. En plus, le strict minimum est réalisé et des chênes et des ronces y poussent dedans. Elle est perdue au milieu de prés et de bois, donc les oiseaux, guêpes, abeilles et frelons bouffent la plus grosse partie de la maigre récolte.
Mais mes frères sont motivés pour bosser dessus et on va essayer de replanter du fer en sélection massale, certains en franc de pied et essayer de planter des vieux cépages oubliés du coin.
Sinon, le vin qu l'on fait titre 10% et est quand même bien rustique, mais il y a du potentiel pour faire un bon petit vin de casse-croûte.

Quelques photos :



Là, c'est le jurançon noir.



Le fer servadou



Vue plus large de la vigne



La porte d'entrée de la cave où est élevé patiemment le "bertouillac".

Cordialement,
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, PBAES, tht, Jean-Bernard, didierv, mgtusi, Galinsky, Gibus, Marc C, tomy63, Agnès C, flupke14, oberlin, Med, starbuck, leteckel, penmoalic, éricH, Kiravi, Chaccz
02 Mar 2021 17:52 #14
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Super Utilisateur
  • Messages : 18407
  • Remerciements reçus 2329

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Le vin des LPViens

Le palissage est unique !
ça vaudrait le coup de mettre un fil ou deux. Très bel endroit !
Jérôme Pérez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bertou, bibi64
02 Mar 2021 20:16 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19394
  • Remerciements reçus 2929

Réponse de mgtusi sur le sujet Le vin des LPViens

J'adore les vins de Marcillac ! Et j'adore l'endroit !
Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bertou
02 Mar 2021 21:23 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3010
  • Remerciements reçus 2527

Réponse de bertou sur le sujet Le vin des LPViens

Le palissage est unique !
ça vaudrait le coup de mettre un fil ou deux. Très bel endroit !


On l'appelle la taille en couronne. C'est une taille Guyot simple avec un palissage effectivement particulier. Si je ne me trompe pas, elle est aussi réalisée dans le Jura, mais est très anecdotique.
On la retrouve principalement sur les vieilles vignes et ce sont les personnes d'un certain âge qui la font. Désormais, la plupart des vignes sont palissées sur fil. C'est bien plus simple à travailler.

Effectivement, lorsqu'on va replanter, on va mettre des fils. Je garderai quand même une demi-rangée pour "attacher en couronne". C'est mon petit plaisir personnel, un clin d'œil à mon père qui m'a appris la technique. Maintenant que je l'ai acquise, je ne vais pas la perdre. En plus, je trouve qu'il y a une certaine esthétique.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Agnès C, flupke14, Med
03 Mar 2021 07:04 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Super Utilisateur
  • Messages : 18407
  • Remerciements reçus 2329

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Le vin des LPViens

C’est marrant parce qu’à Gaillac pas très loin on était sur le gobelet puis sur fil.

Ton truc ça me fait penser à la taille en Catalogne espagnole où le Carignan est enroulé autour du pied : on dirait qu’il y a une roue de bicyclette autour du cep. Tu pourrais peut être essayer ! Je te trouve une photo.
Jérôme Pérez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bertou
03 Mar 2021 12:04 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 231
  • Remerciements reçus 78

Réponse de joualle sur le sujet Le vin des LPViens

C'est quand même un plaisir de pouvoir naviguer sans entrave entre les ceps. J'avais entendu parler de cette taille qui aurait pour autre avantage de permettre un débourrement un peu plus homogène, l'acrotonie étant atténuée par le fait que les derniers bourgeons se trouvent plus bas que les premiers. La spécificité de cette taille a peut-être un rapport avec la robustesse du fer servadou ?
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bertou
03 Mar 2021 16:50 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Super Utilisateur
  • Messages : 18407
  • Remerciements reçus 2329

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Le vin des LPViens

C’est la raison pour laquelle dans les pentes on dirige le palissage de la baguette ( je parle du Guyot simple) vers le bas du coteau.
Jérôme Pérez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jd-krasaki
03 Mar 2021 17:29 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3010
  • Remerciements reçus 2527

Réponse de bertou sur le sujet Le vin des LPViens

C’est marrant parce qu’à Gaillac pas très loin on était sur le gobelet puis sur fil.

Ton truc ça me fait penser à la taille en Catalogne espagnole où le Carignan est enroulé autour du pied : on dirait qu’il y a une roue de bicyclette autour du cep. Tu pourrais peut être essayer ! Je te trouve une photo.


Saurais-tu me dire pourquoi le Fer était taillé en gobelet dans le gaillacois ? Qu'en est-t-il des autres cépages, étaient-ils taillés aussi en gobelet ?

Je veux bien que tu postes une photo de cette taille particulière du Carignan en Catalogne espagnole (tu)
04 Mar 2021 07:11 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3010
  • Remerciements reçus 2527

Réponse de bertou sur le sujet Le vin des LPViens

C'est quand même un plaisir de pouvoir naviguer sans entrave entre les ceps. J'avais entendu parler de cette taille qui aurait pour autre avantage de permettre un débourrement un peu plus homogène, l'acrotonie étant atténuée par le fait que les derniers bourgeons se trouvent plus bas que les premiers. La spécificité de cette taille a peut-être un rapport avec la robustesse du fer servadou ?


C'est effectivement un plaisir de pouvoir naviguer entre les ceps :)
D'après ce que je tiens de mon père (qui n'était pas vigneron à plein temps comme l'était mon grand-père), le jurançon noir est taillé en gobelet avec des troncs assz volumineux pour contenir sa productivité. Comme le valdiguié, c'est un "pissaïre" pour utiliser un terme occitan.
Le fer est beaucoup moins productif et il a besoin de soleil pour mûrir (à Marcillac, les vendanges se font normalement autour du 15 octobre). Les grappes sont mieux exposées au soleil avec un peu de travail sur la canopée.
Lorsque j'ai appris cette méthode, mon père insistait, effectivement, sur l'importance de faire en sorte que le bout de la baguette soit situé plus bas que son départ. En outre, il faut qu'il termine plat ou qu'il remonte un tout petit peu. Sinon, dirigée vers le sol, le dernier bourgeon va produire une tige trop grande et la pousse ne sera pas homogène.

Si certains d'entre vous connaisse des précis de taille, je suis preneur. Que vaut le livre de Luis Hidalgo sur ce sujet ? Qu'en est-il des tailles Guyot-Poussard et celle développée par Simonit et SIrch ? Merci de vos lumières (tu)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv
04 Mar 2021 07:37 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Super Utilisateur
  • Messages : 18407
  • Remerciements reçus 2329

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Le vin des LPViens

La taille développée par Simonit (c'est ce que je tente d'utiliser au Clos) n'est pas si révolutionnaire que cela : c'est un guyot classique dans lequel on considère le pied comme unique et on observe bien, comme on respecte son architecture en visualisant bien les flux de sève et en taillant des chicots long afin que les nécroses occasionnées par chaque coupe ne viennent pas impacter la circulation du flux. Sur un guyot simple, on tâche d'équilibrer le pied d'une année sur l'autre en développant une sorte de tête de saule. Il y a, donc, une sorte de croissance horizontale du pied.
Jérôme Pérez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bertou
04 Mar 2021 07:54 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Super Utilisateur
  • Messages : 18407
  • Remerciements reçus 2329

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Le vin des LPViens

et voilà pour la taille circulaire individuelle


Jérôme Pérez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Gibus, bertou
04 Mar 2021 08:09 #24
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Super Utilisateur
  • Messages : 18407
  • Remerciements reçus 2329

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Le vin des LPViens

Je pense que dans le cerceau la vigne est taillée en Cordon de Royat.
Jérôme Pérez
04 Mar 2021 09:56 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 231
  • Remerciements reçus 78

Réponse de joualle sur le sujet Le vin des LPViens

Je conseille Marceau bourdarias :



et ce livre très clair et bien illustré sur le guyot poussard par françois Dahl:
www.athenaeum.com/li...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, bertou
04 Mar 2021 10:29 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Super Utilisateur
  • Messages : 18407
  • Remerciements reçus 2329

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Le vin des LPViens

géniale la vidéo ! merci.
Jérôme Pérez
04 Mar 2021 12:28 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3010
  • Remerciements reçus 2527

Réponse de bertou sur le sujet Le vin des LPViens

C'est vraiment passionnant. Merci beaucoup !

Y aurait-il des ouvrages ou autres qui expliquent pourquoi utiliser un type de taille par rapport à un autre ? Les avantages et inconvénients à utiliser le gobelet face au guyot sur un même cépage ? Quelles sont les réflexions à amener, les facteurs à prendre en compte (naturels, objectifs de production, facilité d'application...) qui vont orienter vers tel ou tel choix ? Peut-on obtenir des résultats qualitatifs à peu près similaires sur des types de taille et palissage différents sur un même cépage sur une même entité géographique ?
Je me permets de partager mes interrogations, car je reste un peu sur ma faim et entends souvent : "C'est comme ça que l'on fait traditionnellement." sans qu'il y ait d'explication à ces choix. Je ne souhaite absolument pas remettre en cause certains savoirs hérités depuis des générations mais simplement savoir pourquoi c'est commme ceci.


Promis, j'arrête de polluer le fil ensuite :)

Cordialement,
04 Mar 2021 13:13 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3809
  • Remerciements reçus 3583

Réponse de starbuck sur le sujet Le vin des LPViens

Tu ne pollues absolument ce fil bien au contraire car je pense que les actuels ou futurs vignerons du dimanche sont intéressés par les différentes techniques de tailles
Sylvain
04 Mar 2021 13:23 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Super Utilisateur
  • Messages : 18407
  • Remerciements reçus 2329

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Le vin des LPViens

Tu sais, je ne me suis pas trop posé de question : j'ai opté pour guyot simple car c'était selon moi le modèle qualitatif sans savoir trop pourquoi.
J'ai des amis, presque voisins qui utilisent le cordon de Royat sur leurs parcelles du Sipon et de Laski et je suis de plus en plus intéressé, surtout quand je vois le résultat.
Mais également sur cette question des réserves de la vigne, je ne suis pas si sûr que le guyot soit le plus adapté. Je ne peux cependant pas demandé à ma vigne de s'adapter chaque année à un changement ...
Sur Marcillac, je suis surpris que le hautain n'ait pas été une pratique car c'est un vignoble de piémont. Cependant, avec le changement climatique, c'est bien une zone ayant un fort potentiel : grand terroir, il manquait le climat ... reste à savoir si le fer est le mieux adapté à ce changement. Mais du Marcillac sans mansoi, à quoi bon ?
Jérôme Pérez
04 Mar 2021 13:24 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck