Nous avons 1402 invités et 65 inscrits en ligne

Domaine La Barroche, Châteauneuf-du-Pape

  • Messages : 2675
  • Remerciements reçus 188

ziboss a répondu au sujet : Re: Domaine de la Barroche, CNdP

Ceci dit, je t'invite à aller voir le super reportage de Sylvain
je ne l'ai pas encore lu en entier mais ca ne devrait tarder !

...qu'il fasse 13, 14 ou 15 degrés.
en effet dans mon expérience, et celle de chacun je pense, bien des vins titrant 15° par exemple on été moins 'brulant' que d'autres titrant moins.

Yann
#61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1547
  • Remerciements reçus 0

arelate a répondu au sujet : Re: Domaine de la Barroche, CNdP

... pour comprendre que l'alcool est un faux problème, s'il domine c'est que le vin manque de maturité phénolique, qu'il fasse 13, 14 ou 15 degrés.

Je me range également à cet avis.

J'ajouterai que le fait de servir l'été les rouges rafraichis dans un seau d'eau avec quelques glaçons permet de les déguster de façon très agréable.
De cette façon depuis le début du mois de juillet j'ai pu servir avec bonheur à mes invités une partie de la gamme du Domaine du Clos des Fées : Les Sorcières 2007 et 2008, Vieilles Vignes 2007 et 2008, De Battre Mon Coeur s'est Arrêté 2009.

Cordialement
Roger

Et de là nous sortîmes pour revoir les étoiles - William Styron
#62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 70
  • Remerciements reçus 0

gaudichots a répondu au sujet : Re: Domaine de la Barroche, CNdP

Très interessant vos commentaires sur la maturité phenolique.
J'imagines que c'est ce que Bordeaux à réussi à faire en 2009 avec des vins hyper alcolisés par rapport à la normale (Haut Brion qui n'a jamais titré plus de 14°) et aucun ressenti en bouche. Une maturité phénolique parfaite.

Un tout autre sujet, personne ne parle des vins liquoreux de la Barroche. Ils sont rares mais bel et bien présents. Qui en as gouté?
Il y a un blanc "late harvest" et un rouge idem. Ces curiosités sont dans ma cave mais avant de les ouvrir je serait interessé de voir vos avis car je l'ai uniquement gouté au domaine.

Merci.
#63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19964
  • Remerciements reçus 698

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Domaine de la Barroche, CNdP

Jamais gouté ces liquoreux, désolé.

Pour revenir sur la maturité phénolique, il faut garder à l'esprit que pas un cépage ne l'atteint au même degré d'alcool, raison pour laquelle certains cépages sont mieux adaptés à certaines régions qu'à d'autres et pourquoi le grenache peut se plaire dans le sud est. Un grenache à 12 degrés n'est jamais mûr, par contre certaines années chaudes il ne peut mûrir qu'au delà de 15 degrés alors que sur des années plus pluvieuses ou fraiche, il pourra être mûr à 14.

Sur Bordeaux, 09 doit être très atypique et je n'irais pas jusqu'à sous-entendre que les autres années, la maturité phénolique n'est pas atteinte. Je sais qu'un merlot, c'est vite mûr et vite sur-mûri si l'on n'y prête pas attention. Eric pourrait peut-être nous en dire plus?
#64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2493
  • Remerciements reçus 96

freemanu a répondu au sujet : Re: Domaine de la Barroche, CNdP

J'ai eu l'occasion de gouter un liquoreux blanc de la Barroche, un genre de VT mais en 100% clairette au domaine.. Vendu à l'époque sans étiquette car aucun agrément.
J'avais eu 3 bouteilles. J'ai un souvenir de surprise sur la 1ere, la seconde ois, ça m'avait paru moins original et la 3eme écoeurante.

Pour le rouge...?

Manu LPV PACA
#65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 110
  • Remerciements reçus 0

AntoineM a répondu au sujet : CR: Domaine La Barroche, Châteauneuf-du-Pape Pure 2006

CR: Domaine La Barroche, Châteauneuf-du-Pape Pure 2006

La robe est brillante et d'un beau rubis légèrement transparent.

Après une phase de réduction assez désagréable d'une demi-heure (cave humide et renfermée, limite serpillière) le nez reste en retrait et ne me semble pas très complexe, avec seulement des notes de fruits noirs très mûrs, quelques épices et des herbes fraîches.
Je suis pour l'instant un peu déçu...

Et pourtant !
Car ensuite, le milieu de bouche est gras, mûr, riche et velouté. Dans la finale très longue et salivante se succèdent par paliers des masses de tannins abondants mais extrêmement fins, sans aucune sécheresse (avec cependant une très légère astringence, mais ça n'est pas étonnant à ce stade et d'aillleurs ça ne m'est pas du tout désagréable, au contraire, car quel "jus" il y a derrière pour se lécher les babines !) et là-dedans plein de fruits très savoureux qui se marient avec une précision vraiment remarquable. Il y a aussi une légère amertume cacaotée en finale, une pointe de réglisse.
Les 15° d'alcool annoncés ne se font pas du tout sentir, à condition toutefois de boire ce vin à 15-16 degrés voire encore moins, car plus chaud la finale devient moins nette (à ce moment-là j'ai mis la bouteille dans son "manteau de froid" et tout est redevenu comme avant).

Pour information, j'ai servi cette bouteille sans aucun carafage (je ne sais pas s'il y aurait gagné grand-chose, au nez peut-être ??), et je l'ai bue sur une durée d'environ 4 heures, durant lesquelles le vin ne s'est pas particulièrement bonifié. Attention à ne pas prendre cette précision en mauvaise part, car il était déjà vraiment excellent à la base. En bouche il m'a semblé déjà très ouvert, presque "prêt", et ça m'a surpris. Pas non plus magique, pour autant. Pour ceux qui n'en ont qu'une bouteille, je conseillerais toutefois d'attendre, car il a tout pour devenir encore meilleur (avec une matière et un équilibre pareils, j'imagine déjà les tanins se fondre davantage, le nez s'ouvrir et se complexifier, de beaux arômes tertiaires apparaître, miam !), mais pour les autres, ça ne me semble pas du tout une faute de goût ni du gaspillage que de se faire plaisir tout de suite. En tous les cas je n'ai pas du tout regretté d'en avoir ouvert une bouteille, et pourtant je préfère largement les châteauneufs d'au moins une dizaine voire une quinzaine d'années (souvenir entre autres d'un très beau Clos du Mont Olivet 1994 qui avait développé une finesse et une classe impressionantes). Je ne sais pas quand j'ouvrirai l'autre bouteille qui me reste, dans 3-4 ans peut-être, ou dans 7-8 ans, à voir...

En résumé, une grande bouteille dans un style qui me semble quand même assez moderne - moderne par opposition à austère et dans le sens d'"en place" jeune, de tanins fréquentables et même séduisants tôt, de gourmandise immédiate -, et portant par ailleurs très bien son nom de "pure". Il m'aurait peut-être fallu un poil de fraîcheur et/ou de race en plus pour "décoller" complètement... Mais j'ai vraiment adoré cette bouteille
#66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 655
  • Remerciements reçus 44

bibi13 a répondu au sujet : Re: Domaine de la Barroche, CNdP

Merci pour tes précisions sur cette Pure 2006. Je sais pas pourquoi mais elle fait partie des bouteilles que j'hesite à ouvrir maintenant. Je pense que je vais quand même attendre un peu même si j'en ai plusieurs. Peut-être demander l'avis au domaine directement sur l'évolution possible de cette cuvée qui n'ai pas trés présente dans les CR.
#67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 632
  • Remerciements reçus 0

Pierrot le fou a répondu au sujet : CR: Domaine La Barroche, Châteauneuf-du-Pape Pure 2004

C'est marrant car je viens de lire 4 pages d'un sujet sur le pétage de plomb de la Barroche en termes de prix pour le millésime 2006... alors que j'ai payé pour les millésimes 2004 et 2006 le même prix, à savoir environ 40-45 euros chez un caviste pour une Pure.

CR: La Barroche, Pure 2004 : ouverte 24 heures avant dégustation selon les recommandations du domaine. Robe très sombre non évoluée, nez de fruits noirs mais peu expressif. Bouche superbe de myrtilles, de griottes, avec des tannins fondus, très belle longueur. C'est un très beau vin, en finesse mais qui me laisse sur ma fin et je ne saurai dire pourquoi. Il a été bu en compagnie d'un vieille Julienne Réservé 1998, d'un Rayas 2000 et d'un Cabrières 1989. La raison se trouve peut-être là. Pour un prix quasi identique, je préfère mille fois un Clos des Papes.

Pierre

"Le vin et l'amour font passer d'heureux jours"
#68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4663
  • Remerciements reçus 168

dfried a répondu au sujet : Re: Domaine de la Barroche, CNdP Pure 2004

Pierrot le fou écrivait: " (...) C'est un très beau vin, en finesse mais qui me laisse sur ma fin (...) "


Ce qui ne te tue pas te rend plus fort, mais c'est vrai qu'à ce prix et avec cette notoriété ce vin devrait t'ouvrir l'appétit plutôt que de te laisser sur ta faim.

Désolé, je n'ai pas pu m'en empêcher.
Quoi qu'il en soit, j'ai ressenti à peu près la même impression récemment. Est-ce que le temps "affinera" encore ce vin, certes très "digeste", mais peut-être moins "délicat" de complexité que je l'espérais, ce malgré une texture et un fruit très beaux ?

Cordialement,
dfried
#69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 632
  • Remerciements reçus 0

Pierrot le fou a répondu au sujet : Re: Domaine de la Barroche, CNdP Pure 2004

"qui me laisse sur ma fin..." (:D Moi qui aime bien l'orthographe, je ne l'avais encore jamais fait, celle-là... Mais j'ai du penser à la fin de la bouteille en écrivant le CR ;)

Pierre

"Le vin et l'amour font passer d'heureux jours"
#70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1621
  • Remerciements reçus 387

rkrk a répondu au sujet : CR: Domaine de la Barroche, Châteauneuf du Pape "Pure" 2006

CR: Domaine de la Barroche, Châteauneuf du Pape "Pure" 2006

Un vin apprécié par Parker (entre 95 et 96) et du 100% vieilles vignes de Grenache sur sables, à la Rayas - qu'est-ce que cela peut bien donner ?

Pour le moment, le vin me rappelle plus les vins de la Mordorée que ceux de Rayas ; le vin est très intense et puissant, au nez et en bouche, entre les fruits noirs et le chocolat amer. Il y a beaucoup de matière et les tannins sont fins mais pointus. Mais c'est surtout l'impression d'alcool qui me dérange (pourtant 15% n'est pas monstrueux) - même frais (14°) le vin a un côté brûlant en fin de bouche [size=x-small](car si on n'avale pas tout de suite il monte en température !!!)[/size]. Finale sur l'amertume. A ce stade : plus impressionnant que plaisant. B

L'aération ne change pas grand-chose à ce profil: pas de changement notable depuis ce midi (pourtant 6h de carafe).

Ralf
#71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4085
  • Remerciements reçus 570

icna a répondu au sujet : CR:Domaine de la Barroche, Châteauneuf du Pape Signature 2006

CR:Domaine de la Barroche signature 2006

Le nez est puissant sur la cerise, le chocolat avec un peu d'alcool mais c'est très charmeur.
En bouche on a de la cerise, du chocolat, c'est ample avec un début d'évolution. C'est soyeux, bien sudiste tout en gardant de la fraicheur. Il y a une belle longueur sur les épices.

Quentin
#72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 632
  • Remerciements reçus 62

Dom a répondu au sujet : CR: Domaine La Barroche, Châteauneuf-du-Pape Fiancée 2006

CR: Domaine La Barroche, Châteauneuf-du-Pape Fiancée 2006

A l’ouverture les tannins sont fermes, voir durs. Après ½ heure de carafe seulement le vin a gagné en finesse. Le nez est puissant sur le cassis, les fruits rouges, épices. Les premières sensations en bouche sont puissance et finesse. Les arômes sont les mêmes qu’aux nez et c’est un mélange de fruits noirs et rouges, avec des épices.Très bonne longueur. Légère sensation d'alcool en finale. Le vin est excellent et peut-être gagnera t-il en complexité avec le temps.

Dom
#73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1000
  • Remerciements reçus 2

abistodenas a répondu au sujet : CR: Domaine de la Barroche - PURE/Rencontre avec Julien Barrot

[/b]

Connaissez-vous l'histoire du marchand de sable ? Légende de nos premières années, celui qui devait venir pourrir notre pieux avec un peu de la plage voisine (sans les mégots) pour nous voir enfin dormir, n'a pas toujours réussi son coup. Pensez donc, foutre du sable sur la tronche de quelqu'un pour qu'il rejoigne les bras de Morphée. Une vaste fumisterie... Le sable, tout au plus, c'est ce parasite qui te reste au fond du maillot quand tu décides de quitter la plage, point.

Et pourtant, si toi aussi tu crois que le sable ne fait plus forcément rêver passé un certain âge, j'ai aujourd’hui de quoi te faire changer d'avis. Du moins, je le crois, surtout si tu aimes le bon vin.

De passage en terres castelpapales à l'occasion des Printemps de Châteauneuf, j'allais en effet rencontrer un de ces faiseurs de vin dont on aime à se rappeler, une fois ses canons vidés. Il est 22 heures ce samedi soir, alors que le marchand de sable a bien dû réussir à pieuter quelques marmots, au cœur de la cité des Papes, dans les murs de chez Ogier, la fête bat son plein. Du monde à voir, du monde voulant se faire voir, pas mal de pickpockets affamés autour du buffet, et surtout quelques vignerons qu'il est toujours agréable de rencontrer. En marge de cette cohue, dans la douceur printanière de cette soirée, c'est Julien Barrot, vigneron du Domaine La Barroche, qui s'avance vers nous, tout surpris que ses vins ne soient pas encore venus rejoindre la tablée centrale où s'entassaient, comme un bus de retraités approchant des toilettes à l'heure de la pause pipi, les bouteilles de ses camarades. Une tablée aux allures de mausolée, qui voyait se vider les flacons les uns après les autres, avec pour étalon de rigueur, le magnum ou le jéroboam, histoire de satisfaire une assemblée soudainement assoiffée (et peut-être un peu aussi pour se faire remarquer).

Bref, ni une ni deux, notre Robert Redford local, tel Sundance Kid (la moustache en moins), s'en va piller les cuisines en quête de quelques flacons de sa propre production. Quelques instants plus tard, le voilà de retour, un Jéroboam à la main et le sourire aux lèvres, content de pouvoir partager avec nous le fruit d'un travail qui s'avèrera exceptionnel. Outre le contenant imposant et agréable à regarder de part le design épuré de son étiquette, le vin que nous présentait ici Julien fut tout simplement une révélation. Je me savais déjà une préférence pour les vins de Châteauneuf issus des terroirs sableux de la région. Château Rayas ou même Pignan, dont le style Reynaud a définitivement charmé mes papilles un après-midi de septembre, en sont les parfaits ambassadeurs, mais quoi de plus agréable que de découvrir de nouveaux prétendants et de s'éclater encore et toujours dans cette diversité foisonnante que reste le vin.

Me voilà donc, un verre à la main, un verre de PURE 2009, grenache presque exclusif issu d'une parcelle unique de vignes centenaires au sol sablonneux quelque part à l’intersection des quartiers « Grand Pierre », « Rayas » et « Pointu ». La quintessence de mon goût pour le Châteauneuf en quelque sorte. Mais là où il y a de beaux raisins, il n'y a malheureusement pas toujours de grands vins. Il semblerait même que le vigneron ait un rôle dans cette histoire...

Ce soir là, on discute, et on boit plus qu'on ne déguste. Il y aura le salon, le lendemain, pour les questions précises et un poil plus techniques. Mais déjà, je me plais à boire, simplement. Le vin est bien évidemment encore un peu jeune, un peu serré et dense en première approche, surtout que le contenant de trois litres a préservé la jeunesse éclatante du nectar. Mais au fil des mots qui tissent la discussion, le vin prend de l'ampleur, de la finesse, de l'élégance. Le jus est pur, oui, comme l'indique en relief sur une étiquette au blanc immaculé du plus bel effet cette inscription à valeur de sobriquet. Pur et profond, mais surtout, préservant la fraîcheur d'un fruit encore croquant des rayons d'un soleil pouvant cuire une grappe aussi rapidement qu'un hollandais sur la plage. Le vin se trouve ainsi doté d'une buvabilité à en faire pâlir une bouteille de poulsard, et surtout, arbore une palette aromatique où notes florales et minéralité peuvent pleinement s'exprimer.

Le lendemain, de passage sur le stand, j'ai pu évidemment transformer l'essai en goûtant au reste de la gamme. Toujours cette fraîcheur, cette vivacité, évident dénominateur commun de la production du domaine qui confère à ces vins une digestibilité toujours agréable quand on a le souhait de boire parfois un peu plus d'un verre d'un même vin. Intéressant aussi de juger du dernier millésime de PURE, pour se dire qu'indéniablement il s'agit d'un grand vin, et que les impatients seraient vraiment mal inspirés de venir troubler un repos à l'évidence salutaire. Il y a tellement de bonnes choses à découvrir à boire ailleurs en attendant ! Agréablement surpris aussi par cette Fiancée dont le mordant de la syrah vous embarque immédiatement vers des latitudes plus septentrionales.

Et finalement, attablés autour de quelques huîtres, cochonnailles et autres fromages parfois agrémentés, prenant le temps de parler encore un peu alors que le soleil de midi nous intime une pause, nous profitons. Et de cette posture de jouisseur impénitent dont j'essaie de savourer chaque instant, je me dis que certains plaisirs méritent parfois que le marchand de sable prenne un peu de retard...
#74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 672
  • Remerciements reçus 59

fx a répondu au sujet : Re: Domaine de la Barroche, CNdP

Joli billet.

Maintenant pour être un peu plus terre à terre (et pour nuancer le propos), j'ai arrêté d'acheter la Barroche car j'ai été de déceptions en déceptions (je ne suis d'ailleurs pas le seul à faire de même...) : Fiançée 2005 c'est clairement too much pour moi ; Pure 2007 elles bullaient toutes ; ma dernière signature 2007 bullait et s'est de toute façon fait atomisée lors de la dégust LPV BW (trop lourde, trop d'alcool, etc...).

Bref à revoir!

Amicalement
Fr.-Xavier
#75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1000
  • Remerciements reçus 2

abistodenas a répondu au sujet : Re: Domaine de la Barroche, CNdP

N'ayant goûté que sur 2009 et 2012, je ne me positionne évidemment pas sur les autres millésimes, mais pour parler de ce qui est à la vente, la gamme des 2012 était franchement d'une rare finesse, avec des trames acide très agréables. Julien Barrot m'a affirmé qu'ils allaient de plus en plus vers ce genre de structures, 2007 devait être dans un style moins fin à l'époque...
Une évolution de toute façon salutaire vu le nombre de châteauneuf bodybuildés que j'ai pu croiser durant ce séjour...
#76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 913

Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Domaine de la Barroche - Châteauneuf-du-Pape Cuvée Fiancée 2005

Dégustée lors d'une soirée de dégustation du CRD-LV Belgique :

Domaine de la Barroche - Châteauneuf-du-Pape Cuvée Fiancée 2005 - 14,3/20



Luc Javaux : Robe intense aux reflets rubis. Nez fermé, épicé, réglissé, avec un fruit en retrait. En bouche, très belle fraîcheur, c’est bien équilibré, mais ça ne se livre pas. Tannins fermes, qui doivent encore se fondre, belle longueur. Difficile à juger à ce stade, mais l’équilibre semble augurer un vieillissement harmonieux. 15/20
Olivier Mottard : Robe évoluée. Beau nez d'épices. Bouche un peu austère mais bien équilibrée. Un poil de chaleur sur le final. Un vin qui doit s'harmoniser mais qui a de belles qualités d'évolution. 15/20

Luc
#77
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 425
  • Remerciements reçus 746

Nol a répondu au sujet : CR: Domaine de la Barroche - Châteauneuf-du-Pape Cuvée Fiancée 2006

CR: Domaine de la Barroche - Châteauneuf-du-Pape Cuvée Fiancée 2006

Bouteille achetée 31 € (TTC) le mois dernier sur IDW, par curiosité, n’ayant jamais goûté cette cuvée (50 % Syrah ; 50 % Grenache)
Nez ouvert, frais, jeune et très très fruité (cerise noire, mûre mais aussi fraises compotées à l’aération), épicé, réglissé, un petit côté « viandé » et une pointe vanillée.
En bouche aussi énormément de fruit - pas du tout cuit (pas de pruneau) -, très grosse matière, c’est dense, ça envoie du lourd mais avec un très bel équilibre : tanins présents, mais pas agressifs ; il y a de la rondeur, presque de la douceur, avec une très légère sensation sucrée, mais contrebalancée par une belle acidité qui allonge le vin et le rend très digeste… malgré la canicule. A boire frais cependant, car avec le réchauffement dans le verre (rapide ce mercredi….), l’alcool (15° sur l’étiquette) a tendance à prendre un peu trop le dessus. Très beau fond de verre sur les fruits frais, notamment la fraise, et les épices. C’est encore jeune, mais déjà super bon. Une très belle découverte.

Paul
#78
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi, Agnès C

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 295
  • Remerciements reçus 241

éricH a répondu au sujet : CR: Domaine La Barroche – Châteauneuf-du-Pape Réserve 2005

CR: Domaine La Barroche – Châteauneuf-du-Pape Réserve 2005

Bouchon liège souple à peine imbibé.
Robe foncée s’éclaircissant sur les bords du disque.
Le nez est sur des fruits noirs mûrs, des épices.
En bouche, il y a une belle matière. C’est puissant sans lourdeur ni alcool (je l’ai servi à 15/16°). Le vin est légèrement « accrocheur » en fin de bouche.
La longueur est très belle.
Le lendemain, le vin simplement rebouché s’est amélioré. Les aspérités en fin de bouche ont disparu. Il y a un côté « torréfié » qui est apparu au nez (ou que je n’avais pas senti la veille).
Une très jolie bouteille.

Très bien +

Un peu de « blabla » que vous n’êtes pas obligés de lire :
J’avais acheté ce vin suite à l’enthousiasme de mon caviste pour le domaine. Il m’avait aussi vanté toutes les qualités de la cuvée Pure. J’avais hésité. Pure 2005, c’était environ 40€. Une somme que je mettais très rarement et que je ne mets d’ailleurs plus dans une bouteille. J’ai finalement préféré prendre 2 cuvées Réserve. Peu de temps après, le domaine était à la une de LPV et je découvrais que Pure 2005 avait reçu la bénédiction suprême de Robert Parker. En retournant chez mon caviste plus de Pure. Par la suite, la bouteille est rapidement devenue inabordable.
Encore une bouteille qui venait de rejoindre « le club des vins que j’aurais pu m’offrir mais là c’est carrément plus possible ». Et il y a du monde dans ce club ! De plus en plus !
J’ai ainsi loupé l’occasion de boire un vin qui a reçu les 100 points de Bob. Pas grave. Pour me consoler il me reste encore une cuvée réserve 2005…

Eric
#79
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Agnès C

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17781
  • Remerciements reçus 1600

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Domaine La Barroche – Châteauneuf-du-Pape Réserve 2005

Quand je l'avais goûtée, Pure 2005 était autour de 100€ ...mais peut-être que ma mémoire défaille. tu parles de 40 , hum !

Jérôme Pérez
#80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9533
  • Remerciements reçus 975

claudius a répondu au sujet : Domaine La Barroche – Châteauneuf-du-Pape Réserve 2005

40€ avant la bénédiction papale
100€ après canonisation :D


mouais .... je viens de boire un 98/100 Parker: Hermitage Domaine des Tourettes 2009 ...
en l'état pour moi il vaut 90-91/100
#81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 295
  • Remerciements reçus 241

éricH a répondu au sujet : Domaine La Barroche – Châteauneuf-du-Pape Réserve 2005

Bonsoir,

Jérôme, je me souviens que vous étiez l’auteur de la page où vous présentiez tous les 2005 du domaine et ça m’avait bien conforté sur mon achat. Je suis pris d’un léger doute mais je maintiens le prix indiqué. Bon, c’était peut-être 43€ mais sûrement pas 100. A ce prix là je ne me serais jamais posé la question de l’achat…
Ensuite je crois que Claudius a parfaitement résumé l’histoire.
Cordialement,

Eric
#82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17781
  • Remerciements reçus 1600

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Domaine La Barroche – Châteauneuf-du-Pape Réserve 2005

je dois confondre avec la côte ou avec le prix de certaines cuvées de Chateauneuf, à l'époque quand Parker avait jeté son dévolu sur les galets roulés.
Merci de votre précision..

Jérôme Pérez
#83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4642
  • Remerciements reçus 241

aquablue a répondu au sujet : Domaine La Barroche – Châteauneuf-du-Pape Réserve 2005

Franchement Éric, pour avoir bu pure à plusieurs reprises, je pense que tu as bien fait, c'est l'archétype du grenache bodybuildé, très riche, presque VDN un peu comme certains janasse. Des vins de concours mais absolument pas de table: tu es fatigué au bout du premier verre. En tous cas, ce n'est plus du tout à mon goût !
#84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 295
  • Remerciements reçus 241

éricH a répondu au sujet : Domaine La Barroche – Châteauneuf-du-Pape Réserve 2005

Merci pour l'avis. Je connais mal Châteauneuf. Je possède quelques 2007 destinés à la garde (année de naissance de ma fille).
Je n'ai jamais goûté les "monstres" de l'appellation mais si après le premier verre on n'a pas envie de resservir il n'y a effectivement pas de raison de casser sa tirelire !
Eric
#85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9533
  • Remerciements reçus 975

claudius a répondu au sujet : Domaine La Barroche – Châteauneuf-du-Pape Réserve 2005

je dois confondre avec la côte ou avec le prix de certaines cuvées de Chateauneuf, à l'époque quand Parker avait jeté son dévolu sur les galets roulés.

non Jérôme, tu as bonne mémoire !
prix actuel Barroche Pure 2005: 180-300€ :roll:

Je n'ai jamais goûté les "monstres" de l'appellation mais si après le premier verre on n'a pas envie de resservir il n'y a effectivement pas de raison de casser sa tirelire !

aucune raison de casser sa tire-lire en effet, surtout qu'il y a un sacré choix de vins absolument excellents comme par ex. Vieux Télégraphe, CdP de Charvin, Beaucastel, Clos des Papes etc

ceci dit "les gros calibres" s'assagissent en général au vieillissement et ont tendance à devenir plus civilisés ;-)
#86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1621
  • Remerciements reçus 387

rkrk a répondu au sujet : Domaine La Barroche

J'avais acheté Pure 2006 pour 40E chez feu CavePrivée (car le prix de Pure avait surtout explosé pour ceux qui ne voulait que cette cuvée - il y avait un long débat sur LPV à l'époque).

Bu en 2012, je n'ai pas trop aimé (noté B, ce qui est le niveau d'un bon Côtes du Rhône): trop mûr (j'ai noté "Maury") et déséquilibré par l'alcool. Cela semble effectivement caractériser cette cuvée. Bob, lui, ne goûtait qu'une gorgée, recrachait et donnait un 95 (le mien, ce n'est que le 2006!).

J'en ai encore une - je verrais dans quelques années comment ce vin aura évolué.

Ralf
#87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 295
  • Remerciements reçus 241

éricH a répondu au sujet : Domaine La Barroche – Châteauneuf-du-Pape Réserve 2005

En relisant mon premier message, je constate que je n'ai sans doute pas été assez précis. Le caviste qui me proposait Pure 2005 à 40€, c'était en 2008 !
Le prix actuel est vraiment hallucinant !!!
Eric
#88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 787
  • Remerciements reçus 116

Alain Hinant a répondu au sujet : Domaine La Barroche – Châteauneuf-du-Pape Réserve 2005

Pure 2005 achetée à 38,50€ chez un caviste en Belgique en 2008.
Réserve 2005 était à 21,95€ et Fiancée 2005 à 25,45€.

Amicalement,
Alain Hinant
#89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 295
  • Remerciements reçus 241

éricH a répondu au sujet : Domaine La Barroche – Châteauneuf-du-Pape Réserve 2005

Merci à tous pour vos avis et vos précisions.

Ralf, j’ai bien aimé l’usage du nom « Maury » comme qualificatif pour Pure dans tes notes !
Par curiosité, je viens de regarder sur le net le prix de la cuvée Signature de la Barroche (si j’ai bien compris elle a remplacé la cuvée Réserve que j’ai appréciée). Prix le plus bas : 32€.
Aujourd’hui, c’est à peu près le maximum que je suis prêt à mettre dans une bouteille.
A ma prochaine envie de Châteauneuf, j’essaierai de trouver un clos du Mont-Olivet qui semble être d’une belle qualité à un prix plus abordable.
Cordialement,
Eric
#90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck