Château Coutet

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : CR: Coutet 1950

    CR: Barsac Château Coutet 1950 : 17,5/20 - 3/5/08
    Robe très brunie.
    Inattendus mais beaux effluves alléchants de confiture de framboises, de fraises écrasées, de pruneau, d'épices, de fleurs.
    En bouche, le prolongement est serein, soyeux, particulièrement gourmand.
    Aspect atypique, improbable, mais qui ravit mon palais (bel accord sur le foie gras).
    #31

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 21570
    • Remerciements reçus 48

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Coutet 1986

    CR: Nouvelle expérience positive avec un Coutet 1986 ce midi.

    Il a un superbe nez sur les agrumes, les fruits exotiques et le miel, il fait penser à un vin jeune.

    La bouche est fraîche et savoureuse, équilibrée dans un style "1/2 sec" qui en fait un excellent vin d'apéritif et avec une belle finale...

    Un vin qui semble pouvoir être encore attendu très longtemps...

    Cordialement,
    Thierry
    #32

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1354
    • Remerciements reçus 1

    LaurentM a répondu au sujet : Re: Coutet

    Coutet reste, avec Rousset Peyraguey (mais là, je ne suis sans doute pas objectif;-)dans un autre style, mon Sauternes préféré, loin des loukoums habituels... j'ai aimé 86, 88 et même 89...

    Laurent - Caviste
    Mes blogs Vinature et
    BrutdeCrayon
    #33

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 21570
    • Remerciements reçus 48

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Coutet

    Laurent,

    Coutet 1988 est effectivement superbe, nettement supérieur au 1986, à mon avis...

    Bien cordialement,
    Thierry
    #34

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 247
    • Remerciements reçus 1

    abnono a répondu au sujet : CR: Coutet 90

    CR: Coutet 1990

    Bu cette semaine une bouteille fraîchement ouverte pour l'apéritif.
    Bouchon totalement imbibé.
    Vin très fin, avec beaucoup de fraîcheur en bouche et une pointe d'acidité.
    Malheureusement, la bouteille a été bue trop vite pour être appréciée à sa juste valeur. En effet, seul le dernier verre a commencé à révéler tous les arômes de ce très joli vin.

    Beaucoup de plaisir tout de même.

    Arnaud
    #35

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 21570
    • Remerciements reçus 48

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Coutet

    "Abnono",

    Serait-il possible de signer tes messages par ton prénom?
    J'aime bien commencer mes réponses par celui du destinataire du message , cela fait plus courtois, plus chaleureux et moins ridicule qu'un pseudo ;)

    Tu parles d'un bouchon "totalement imbibé". Ceux de mes Coutet 1990 sont comme neufs.
    D'où provient cette bouteille et quelles ont été ses conditions de conservation?

    Cordialement,
    Thierry
    #36

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 247
    • Remerciements reçus 1

    abnono a répondu au sujet : Re: Coutet

    Thierry,

    Cette bouteille provient de la cave d'un collègue et bon ami. La température oscille entre 12 et 15 degré et l'hygrométrie y est, il me semble, optimale. Elle devait y être depuis la mise en bouteille.

    Le bouchon était totalement imbibé,mais en très bon état. Je n'ai vu qu'une quinzaine de bouchons de Sauternes (d'une vingtaine d'années) provenant de cette cave, certains quasiment neufs, d'autres plus ou moins imbibés.

    Arnaud

    (mince, je suis démasqué ;))

    Arnaud
    #37

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 215
    • Remerciements reçus 0

    NicolasL a répondu au sujet : CR: Coutet 1988

    Suite à la verticale Haut-Bailly organisé par le consorcium LPV Paris 2 , nous avons terminé la soirée sur (entre autres)
    CR: Château COUTET 1988

    La robe est d'un très bel or, un (petit) brin cuivrée (j'avais bien rincé mon verre après Haut-Bailly, promis !).
    Le rôti du nez est superbe, un peu de coing et d'ananas confit. Un peu grillé. Très beaux arômes.
    La bouche est grasse, très ananas confit. Belle fraicheur, bien équilibré, le sucré est très léger. Un vin de plaisir, très élégant, d'une douceur et d'une fluidité magnifique. La finale est belle et longue.
    Sans conteste, un de mes vins fétiche.
    (suis-je encore objectif ?)
    Nicolas
    #38

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 21570
    • Remerciements reçus 48

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Coutet

    Nicolas,

    Je pense que oui:
    le Coutet 1988 me semble être le meilleur millésime de la période 1975 - 1990 ;)

    Bien cordialement,
    Thierry
    #39

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1963
    • Remerciements reçus 0

    Flo a répondu au sujet : Re: Coutet

    Ben moi je n'ai vraiment pas accroché avec ce vin ce soir là...
    Je l'ai trouvé lourd, fermé, avec une amertume (style écorce d'orange) assez marquée.
    A revoir plus tard, ou avec plus d'aération ?

    Florian
    #40

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 21570
    • Remerciements reçus 48

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Coutet

    Florian,

    C'est, je pense, un vin de très grande garde...
    Je compare avec mon Premier Cru de Sauternes favori:
    Lafaurie-Peyraguey 1988 est fermé, lui aussi, et peut laisser perplexe actuellement, mais il est immense et magnifique de promesses...

    Bien cordialement,
    Thierry
    #41

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1963
    • Remerciements reçus 0

    Flo a répondu au sujet : Re: Coutet

    D'accord avec toi Thierry ; je ne doute pas un instant de son grand avenir.
    Je crois qu'il traverse cependant une phase de "moins bien". ;)

    Florian
    #42

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 215
    • Remerciements reçus 0

    NicolasL a répondu au sujet : Re: Coutet

    Je suis surpris, j'ai trouvé cette bouteille superbe. L'amertume, légère, équilibrait le sucre.
    Sans doute un (petit) peu fermée, certes, cela me donne envie d'en ouvrir une autre, un peu plus tard.
    Quant à son aération, c'est le genre de vin que je garde en main très longtemps (je me souviens des arômes changeant du 2006 !!!) et j'ai noté une bonne évolution durant le dernier quart d'heure de la soirée. On remet ça ?

    Thierry, je note Lafaurie-Peyraguey 1988, reste à en trouver une.

    Sinon, j'ai aussi Coutet 78 en cave. J'attend encore, ou biennn...?!

    Nicolas
    #43

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 21570
    • Remerciements reçus 48

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Coutet

    Nicolas,

    Je n'ai malheureusement aucun grand souvenir laissé par un Sauternes 1978...

    Bonne journée,
    Thierry
    #44

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 919
    • Remerciements reçus 25

    LEGOFFE a répondu au sujet : Re: Coutet

    bonjour,
    coutet 1989 pas mal non plus;coutet 1990 cuvée madame pour les 30 ans de ma fille née cette année là(si je suis encore là)
    amitiés
    bertrand
    #45

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 247
    • Remerciements reçus 1

    abnono a répondu au sujet : CR: Coutet 1989

    CR: Coutet 1989

    Bouteille ouverte et carafée juste avant la dégustation, à l'aveugle.

    Pas de doute, on est en présence d'un Barsac. Quelle finesse !
    Les arômes apparaissent au fil des verres. La longueur n'est pas infinie, mais le plaisir est grand.

    Arnaud
    #46

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3115
    • Remerciements reçus 102

    francois999 a répondu au sujet : Coutet 1988

    J'ai bien aimé ce vin dégusté recement avec nicolas ...

    Francois
    #47

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 21570
    • Remerciements reçus 48

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Coutet

    Pas de doute, on est en présence d'un Barsac. Quelle finesse !

    Je n'oserais pas écrire cela de manière générale (il est si facile de se tromper à l'aveugle) et encore moins pour Coutet 1988 ou 1989... ;)
    Le 1986 peut faire évoquer plus facilement, je pense, un "Style Barsac", mais pour 1988 et 1989, j'ai le souvenir de vins plutôt concentrés...

    Bien cordialement,
    Thierry
    #48

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 247
    • Remerciements reçus 1

    abnono a répondu au sujet : Re: Coutet

    Thierry,

    C'est pourtant l'idée qui m'est venue immédiatement à l'esprit en goûtant ce vin ;).

    Donc j'en profite pour me la raconter pour une fois que j'ai la bonne réponse :D. J'avais même cité 3 Barsac dont Coutet, dans les millésimes 88 ou 89, mais j'étais largement influencé par la connaissance de la cave de mon hôte.

    Arnaud

    Arnaud
    #49

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 21570
    • Remerciements reçus 48

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Coutet

    Arnaud,

    Coutet 1988 et 1989 sont, à mon avis, les meilleurs millésimes de ce Domaine entre 1975 et 1990 (j'ai bu tous ceux qui sont considérés comme bons)...

    Bien cordialement,
    Thierry
    #50

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3953
    • Remerciements reçus 291

    icna a répondu au sujet : Re: Coutet

    CR: Voilà une petite découverte du domaine (et des Sauternes évolués):

    Vin sec du château Coutet Grave 2007 :

    Le nez montre un vin sec, un peu végétal, sur les agrumes et le pamplemousse.
    L’attaque est vive, on a un peu de perlant, c’est très sec, sur les agrumes avec pas mal d’acidité. On a un peu de fruits blancs et de l’amertume, longueur moyenne.

    Je n’ai pas du tout accroché sur ce vin.

    Chartreuse de Coutet 1998 :

    Le nez est ouvert sur l’abricot, le miel, la cire d’abeille et un peu de verni.
    La bouche est grasse avec une belle acidité, amenant de la fraicheur. On a de l’abricot et du miel mais aussi un peu de fruits exotiques. Le sucre est bien intégré, avec une bonne longueur dans laquelle on ressent un peu d’amertume.

    C’est un vin agréable

    Coutet 2006 :

    Le nez est assez fermé, on retrouve du miel, de l’abricot, des fruits blancs, c’est gras.
    En bouche on a une belle matière, un vin riche, très gras, concentré et sucré. On retrouve de l’abricot, du miel d’acacia, des fruits secs. La finale est ample et longue. Je perçois à nouveau un peu d’amertume en finale.

    Ce vin est déjà bon mais mérite d’être attendu car il est un peu too much à ce stade.

    Coutet 1998 :

    Le nez est tout en finesse sur les fruits exotiques et le coing, on monte en complexité.
    L’attaque montre un vin tout en finesse sur les fruits exotiques, la mangue, l’abricot, il y a aussi, mais assez en retrait, du miel liquide. De la fraicheur se dégage de chaque gorgée. On a une belle longueur tout en finesse mais je perçois un petit coté chaleureux.

    Ce vin est très bon et fait encore très jeune.

    Coutet 1988 :

    La robe commence à montrer des signes d’évolution, vieille or.
    Le nez est assez complexe, on retrouve du miel, des arômes de thé, c’est un peu évolué. J'ai du mal à le cerner mais c'est plaisant.
    En bouche on a une grosse liqueur avec une attaque grasse. C’est très épicé, on a du miel et un coté sur l’orange et même la confiture d’orange. On a des arômes grillés, un peu de caramel et des fruits secs. La bouche est pleine. Très belle longueur.

    Ce vin a encore pas mal de sucre et montre une complexité intéressante.

    Coutet 1976 :

    Une partie de la récolte est du passerillage.
    La robe est ambrée.
    Le nez est, pour moi, inhabituel, sur la mandarine, le pain d’épice, la noix et un peu de champignon.
    L’attaque se fait tout en douceur sur l’orange, on a beaucoup d’épices, du pain d’épice, de la cannelle et des arômes grillés et rotis. On ressent encore un peu de sucré mais le tout est très bien intégré. C’est ample avec de la fraicheur. On a une belle longueur sur des arômes complexes sur les épices et un peu de noix. Bel équilibre.

    Ce vin est complètement inhabituel pour moi mais m’a charmé par sa complexité et son équilibre.

    Coutet Cuvée Madame 1995 :

    La robe montre une grande viscosité.
    Le nez est un peu fermé mais complexe en même temps, sur la mandarine, le caramel.
    En bouche on a une matière concentré, c’est suave, riche, rond et gras. Le toucher au palais est tout en douceur. On a des fruits blancs, du miel, de l’abricot, un peu de mandarine, des épices et un peu d’acidité qui amène un peu de fraicheur. Grande longueur épicée avec une belle ampleur et un peu d’amertume.

    Il a tout d’un grand vin mais est trop concentré et riche à ce stade. Ca fatigue vite voir ça écœure malgré le bel équilibre.

    Merci à Philippe Baly et l’institut d’œnologie d’Aix pour cette rencontre.

    Les Barsac m’ont beaucoup plu surtout grâce à leur fraicheur et leur élégance mais il a manqué une petite étincelle, un petit quelque chose pour vraiment me toucher, peut être une prochaine fois…

    Quentin
    #51

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 653
    • Remerciements reçus 49

    Sylv1 a répondu au sujet : CR: Coutet

    Salut,
    CR:
    Voici mon complement aux notes de Quentin. Tous les vins sont servis sitot la bouteille ouverte (aucun carafage). Notes sur 4*.

    Note : Coutet exporte entre 85 et 90% de sa production.

    Vin sec du château Coutet Graves 2007

    Nez sec sur le geranium, le pamplemousse. Cela reste encore un peu fermentaire. En bouche c’est plaisant, tres sauvignon, avec une acidite croissante a l’aeration. La finale plutot courte se presente sur la pomme grany puis une amertume derangeante. **

    Chartreuse de Coutet 1998

    Nez de poudrier, tres feminin, sur la rose et l’abricot. Le vin presente une belle fraicheur, pas trop sucre. Un vin discret, sur le fruis frais, avec une agreable finale sur le chlorophylle. Un vin de plaisir, qui manque certes d’un peu de complexite, mais qui ravira la tres grande majorite du public. **(*)

    Coutet 2006

    Nez tres discret. Je ne sens rien. La bouche est beaucoup plus concentree que le precedent. Taux de sucre parait-il equivalent a la Chartreuse, j’ai du mal a y croire. Le sucre est neanmoins deja bien integre. J’aime beaucoup les beaux aromes de chlorophylle et de the a la menthe qui se degage de ce vin. Bel equilibre general mais j’aurais prefere un peu plus d’acidite.***

    Coutet 1998

    Nez toujours aussi discret, d’où se degage des notes rotis avenantes. La bouche est une veritable gourmandise, c’est tres fin et parfaitement equilibre. On commence une serie de haut vol. ***(*)

    Coutet 1988

    Nez plus ouvert, sur le confit et la mandarine. Equilibre en bouche magistral, la bouche est tres suave, digeste, et presente de tres beaux aromes d’orange et de miel. Sucre parfaitement integre. Belle longueur. ***(*)

    Coutet 1976

    Robe orangee. Le nez est tres fin, sur des notes torrefiees, de caramel, de mangue et de clementine. Bouche magistrale la aussi, d’autant plus que j’y trouve cette petite pointe d’acidite que j’apprecie tant et qui etire le vin et lui donne cette tension gourmande et totalement integree a la liqueur. Longueur agreable mais pas monumentale. Ce vin est tres agreable, presente toutes les caracteristiques du vin techniquement reussis, mais tout cela manque encore de magie.***(*)

    Coutet 1995, cuvee Madame

    Nez peu exhuberant. Bouche tres complexe, sur l’orange, l’abricot, les fruits exotiques. C’est puissant, avec une liqueur puissante et imposante. Voila un vin d’une grande richesse qui doit se gouter tel un vin de meditation. Longueur sur le caramel, un peu toaste, puis viennent de jolis aromes de the vert a la menthe. Un vin tres rare, tres bon, mais qui ne merite pas son prix (350 euros). ***(*)

    Château Coutet fait des Barsac tres aerien, caracterises par de beaux equilibres et des potentiels de garde indeniables (comme beaucoup de grands Sauternes). Toutefois, je ne me suis pas « eclate », aucun des vins goutes ne presentant ce petit plus, cette vibration, qui differentie le grand vin du vin exceptionnel.

    Sylv1
    #52

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 69
    • Remerciements reçus 0

    LePhotographe a répondu au sujet : CR: Coutet 1988

    Bonjour,

    A la réception de ma commande de CR: Château COUTET 1988, grosse déception : les bouteilles ont coulées ::o, enfin la coulure sur chaque flacon s'est solidifiée et le niveau est relativement correct mais je décide d'en ouvrir une plus tôt que prévu :
    le bouchon est imbibé totalement et glisse facilement...
    la robe est d'un bel or tirant sur le vieil or, à l'ouverture le nez est plutôt expressif sur des notes d'ananas mais cela reste assez classique, en bouche je suis assez surpris par une grande finesse, un superbe " touché de bouche " très suave, c'est plutôt droit que ample et marqué par une belle acidité, on retrouve quelques notes d'ananas et la finale est d'une belle longueur.
    Le lendemain ce vin n'a pas bougé...

    Ce cru m'a fait plutôt bonne impression même si j'ai trouvé qu'il manquait un peu de puissance au niveau de ses arômes, un peu trop " classique ",
    mais maintenant que faire avec ces bouteilles qui ont coulées ? :S
    Vont-elles résister à une petite garde de 2/3ans..? Vont-elles s'éventer..?
    Ou dois-je me lancer dans une procédure de remboursement..?
    Est-ce que Thierry Debaisieux aurait un conseil à me donner car je crois avoir lu qu'il avait aussi un jour rencontré ce problême...?

    Merci !

    Damien
    #53

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 21570
    • Remerciements reçus 48

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Coutet

    Effectivement, Damien, 8 de mes 12 Coutet 1988, achetés en primeurs dans une maison très sérieuse, ont coulé.
    Je les ai bus rapidement.
    Les autres vieillissent sans problème de ce type.

    Cordialement,
    Thierry
    #54

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 67
    • Remerciements reçus 0

    Tinic a répondu au sujet : CR: Coutet 1997

    mon premier CR de dégustation alors n'hésitez pas à commenter et à me conseiller ...

    Ouvert hier soir, CR: Coutet 1997

    très belle robe dorée bouchon imbibé sur deux mm.

    une heure après l'ouverture le vin est très fermé on devine de l'abricot sec aussi bien au nez qu'en bouche.
    deux heures après l'ouverture le vin commence à s'ouvrir, l'abricot se confirme mais le vin est très court en bouche.

    On a fini la bouteille ce midi, le nez est beaucoup plus expressif, en plus de l'abricot on y découvre du miel, le vin est très fin mais toujours très court en bouche.

    Nicolas
    #55

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26006
    • Remerciements reçus 783

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Coutet 1997

    Merci pour ce premier CR.
    Puisque tu nous demandes quelques commentaires ou conseils, je dirais que la description du nez c'est bien, mais que la description de la bouche est à mon sens plus importante et sur ce point tu me sembles bien trop concis. Tu ne parles que de la longueur, on ne sait pas grand chose de l'équilibre général du vin en te lisant.

    Luc
    #56

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 67
    • Remerciements reçus 0

    Tinic a répondu au sujet : Re: Coutet

    J'ai du mal à définir l'équilibre d'un vin ... Ça viendra avec le temps et la pratique je pense. Merci pour ton conseil

    Nicolas
    #57

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 67
    • Remerciements reçus 0

    yvon a répondu au sujet : CR: Coutet 1953

    CR: Coutet 1953

    Toujours ce samedi dernier, à l'occasion de la visite d'un ami d'enfance né tout comme moi en 1953, et venant de fêter son anniversaire quelques mois avant moi, voila une belle occasion d'ouvrir la première de mes six bouteilles acquises il y a quelques temps dans une salle de vente.

    La couleur est extraordinaire, oscillant entre l'ambre foncé et le brun orangé.

    Le niveau de la bouteille est parfait, compréhensible au vu de la résistance du bouchon.

    L'ouverture sera compliquée, un premier essai avec un sommelier deux crans se révèle infructueux le bouchon colle complètement à la bouteille.

    Passage donc au bilame, qui, s'il se positionne parfaitement, et après avoir effectué un tour du goulot pour décoller le bouchon, n'en ramène toutefois que les deux tiers. Le bouchon était complètement sec sur le tiers supérieur et légèrement imprégné sur le deuxième tiers qui a daigné suivre à l'extraction. Le dernier tiers qui me regarde goguenard dans la bouteille est lui complètement imprégné.

    Un entonnoir diffuseur de carafe disposant d'un filtre arrêtera avec succès toutes les particules de bouchon qui sont retombées dans la bouteille.

    Déjà en effectuant ce transvasement en carafe, je suis rassuré quand à la grandeur de ce vin: inimaginable ce parfum d’abricot, de pêche et miel qui s'échappe de ce col vieux de 57 ans.

    Passage à table, nos invités regarde avec stupeur la carafe, quand je leur dis que ceci est un vieux Barsac: Comment? Un vieux sauternes ou un vieux Barsac passant par ce genre de couleur? A la couleur ils pensaient que je leur servais un armagnac.

    A la première gorgée, c'est l'extase générale, ce vin issu d'une récolte datant de notre naissance est diablement bon, incroyable comme après autant d'années ce fabuleux gout d'abricot et de miel peut se fondre avec une pointe d'acidité qui le transporte pendant de long long moments à travers nos neurones.

    On est là dans un moment suspendu dans le temps, essayant d'imaginer la peine et le travail de ces vignerons en 1953 (oui ok rien d'extraordinaire pour eux, le RP de l'époque avait sans doute encore bafouillé dans toutes les gazettes que c'était l'année du siècle...)

    Il me reste 5 bouteilles de ce nectar, je vais déjà en mettre 2 de coté pour mes petits enfants en leur recommandant de les ouvrir lorsqu'ils auront 40 ans.

    Mon ami d'enfance (il est médecin) en profite pour me rappeler combien fut géniale cette année 1953, puisque me disait-il, ce fut aussi cette année-là que les bases de l'ADN furent établies.

    Cordialement
    Yvon
    #58

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 21570
    • Remerciements reçus 48

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Coutet

    Merci pour ce beau compte-rendu
    Pour mon anniversaire, je vais ouvrir également un 1953, mais ce sera un rouge.
    Il ne devrait pas avoir la même jeunesse que ton Coutet ;)

    Bien cordialement,
    Thierry
    #59

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2732
    • Remerciements reçus 38

    Go6s a répondu au sujet : Re: Coutet

    Joli Compte-rendu Yvon !
    La dégustation d'un Coutet 62 il y a plus d'un an m'a laissé un souvenir similaire !

    Gaultier (62)......................Amateur de vins liquoreux rares ou hors-normes !
    #60

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck