Nous avons 1310 invités et 33 inscrits en ligne

Un vigneron a-t-il des droits sur ses vins une fois qu'il les a vendus ?

  • oliv
  • Portrait de oliv Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Super Utilisateur
  • Messages : 84921
  • Remerciements reçus 11494
A une époque où les allocations s'accompagnent de plus en plus souvent d'un contrat "moral" à parafer par l'acheteur lui interdisant de revendre les vins acquis sous peine de se voir rayer du fichier client, un billet qui vaut une lecture par Jamie Goode.

wineanorak.com/2020/...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, tht, Krabb, Bug
22 Jui 2020 21:53 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18607
  • Remerciements reçus 2670
du droit moral qui ne vaut rien au droit légal : un espace pour ceux qui spéculent : du reste ce droit moral n'est reconnu que par des personnes qui ont une once de moralité. Mais ça ne fait pas avancer la question, ou plutôt sa réponse.
Une des clefs du problème réside dans l'impact du marché gris sur le marché de surface.
Aujourd'hui un vin spéculatif, c'est aussi un succès pour le producteur, quand bien même il ne touche qu'une petite part de cette flambée. La volonté du producteur à vouloir rompre le processus trouve des bloquants assez rapidement, dans la volonté et l'intérêt de celui-ci à enrayer la machine.

Jérôme Pérez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette
23 Jui 2020 06:15 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 123
  • Remerciements reçus 202
A une époque ou le marché de la seconde main explose, ou des entreprises comme Vinted deviennent la norme, est-ce réaliste pour les vigerons de vouloir contrôler toute la chaîne de distribution ?
Demain, vivino ou d'autres lanceront un marché de seconde main et on enterrera definitivement cette utopie.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: FlavFirst
23 Jui 2020 09:51 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8094
  • Remerciements reçus 946
La question peut difficilement avoir de réponse.

L'existence du marché gris, qui n'a absolument rien d'illégal est tout à fait normale. Quand un produit est rare et demandé... il se revend. On n'a pas ça que dans le monde du vin. Regardez les voitures, c'est pareil... il y a des caisses qui se revendent beaucoup, beaucoup plus cher alors que la production est déjà limitée et sur réservation (Ferrari par exemple)...

La question se pose car on parle là, finalement, d'un produit simple et artisanal. Avec un vigneron qui se retrouve à devoir peser le pour et le contre de supporter un "manque à gagner" vs sa clientèle d'habitués.

Il y a plusieurs moyen de gérer la chose... mais il est clair que s'il peut attendre de ses clients qu'ils ne profitent pas sur son dos pour se faire de l'argent, techniquement, ça ne devrait pas être son problème. La saine attitude est peut-être de couper les allocations quand il repère qu'un client spécule sur ses vins, puisque du coup, il pourrait satisfaire un client réellement intéressé par ses vins.

Mon avis sur la question est que le vigneron ne devrait en effet pas s'en soucier mais devrait juste penser au long terme : valoriser correctement ses vins, tout en préservant un fond de clientèle habituée solide. A échelle 10 ou 15 ans, il est peu probable que les prix ou le marché se maintiennent sans à-coups, d'où l'importance d'avoir une clientèle fidèle qui ne s'évaporera pas au premier orage.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Benoit Hardy, Frisette, nishaton
23 Jui 2020 10:12 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9743
  • Remerciements reçus 1677
je n'ai pas encore eu le temps de lire, mon 1er réflexe

et les anges déchus ?

Valaudraud 2019 par ex ? un vin de garage (comprendre petite quantité de bt) sorti il y a 2 ? semaines
toujours et encore dispo sur Châteauprimeurs
www.chateauprimeur.c...

début 2000 ce vin coûtait 300 ? 400 ? €

et la série est longue
23 Jui 2020 10:33 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14
  • Remerciements reçus 9
Du vin An  Prix +/–
Valandraud (acheter) 2019 127 € –30%
Valandraud 2018 181 € 28%
Valandraud 2017 141 € –22%
Valandraud 2016 181 € 21%
Valandraud 2015 149 € 25%
Valandraud 2014 119 € ·
Valandraud 2013 · ·
Valandraud 2012 110 € –36%
Valandraud 2011 173 € –44%
Valandraud 2010 310 € ·
Valandraud 2009 · ·
Valandraud 2008 · ·
Valandraud 2007 155 € –14%
Valandraud 2006 180 € –32%
Valandraud 2005 265 € 96%
Valandraud 2004 135 € ·
23 Jui 2020 10:45 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9743
  • Remerciements reçus 1677
j'ai une proposition concrète pour les Domaines qui veulent voir leurs vins bus :

allocation seulement si on ramène les bouchons des bt bues au domaine ...
efficace et pas vraiment compliqué à gérer


ps cela permettrait à pas mal de LPViens de devenir allocataires en Bourgogne notamment
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: hyllos, TristanBP, jd-krasaki, olivier30210, FlavFirst, Garfield, Delphinette
23 Jui 2020 10:48 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2603
  • Remerciements reçus 2478
Emporter les fonds de bouteilles deviendra un privilège envié :)

JD | Lutèce
23 Jui 2020 11:07 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9743
  • Remerciements reçus 1677
Salut Corentin

merci pour la liste ... 2004 c'est le début de la baisse massive ... Valandraud à une époque était plus cher que Ausone et Cheval Blanc !! (lire ci-dessous)

Et le prix de Château Valandraud, en Saint-Emilion, dépasse ceux d'Ausone et de Cheval-Blanc, deux autres monstres sacrés de Bordeaux. Ces succès ont fait des émules et plus d'une dizaine de ces «vins de poupée» existent aujourd'hui, qu'ils proviennent de minipropriétés de francs-tireurs ou de grands châteaux (comme La Mondotte, chez Canon-La-Gaffelière) qui créent leurs microcuvées.

www.letemps.ch/socie...

23 Jui 2020 11:45 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 704
  • Remerciements reçus 417
J ai du mal à comprendre le principal intérêt de l allocation pour un vigneron.
Quand il commence à faire ça, c'est que ça marche bien donc l allocation est elle faite pour vendre son vin tout simplement ou pour privilégier les amateurs ou revendeurs chevronnés ?

ça évite quand même qu'un gars te rafle tout et spécule sur la totalité.
ça permet aussi une forme de reconnaissance des acheteurs avec qui on peut créer des liens.

They're BACK !!!!!!!!!
23 Jui 2020 12:00 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1626
  • Remerciements reçus 937
Le coup des bouchons, c'est bien. Mais ça veut dire sue pour un jeune allocataire à la Romanée-Conti, il faut ramener son bouchon de Conti 2016 pour pouvoir avoir accès au 2017 ? :D

Je signe pô
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: pierrat
23 Jui 2020 12:10 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19046
  • Remerciements reçus 4299
Valandraud n'est plus le vin de garage qu'il était. Le classement 2012 qui l'a fait passer au statut de 1er GCC l'a même obligé de se débarrasser de sa parcelle originelle. Il a aujourd'hui 9 ha à l'extrémité Est de l'appellation (du côté de Faugères et Fleur Cardinale). La quantité de bouteilles à vendre est donc plus importante qu'avant (même si loin d'un cru médocain à 80-100 ha). Il peut se permettre de vendre ses bouteilles moins chères.

Eric
Mon blog
23 Jui 2020 12:27 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6268
  • Remerciements reçus 4060

j'ai une proposition concrète pour les Domaines qui veulent voir leurs vins bus :

allocation seulement si on ramène les bouchons des bt bues au domaine ...
efficace et pas vraiment compliqué à gérer


Fausse bonne idée. Généralement, les bouteilles des domaines les plus recherchés sont traditionnellement des bouteilles de garde. Or, il parait inconcevable de boire rapidement ces dites bouteilles. Par conséquent, il y aura un certain temps (pour ne pas dire un temps certain...) qui va s'écouler entre l'achat et la consommation du produit final rendant cette approche infaisable. Sans compter les bouteilles que l'on est amené à échanger au cours d'une vie (parfois, souvent...avec d'autres lpviens passionnés et passionnants...) ou que l'on offre pour telle ou telle occasion...

Flo (Florian) LPV Forez
23 Jui 2020 14:33 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1784
  • Remerciements reçus 2322

J ai du mal à comprendre le principal intérêt de l allocation pour un vigneron.
Quand il commence à faire ça, c'est que ça marche bien donc l allocation est elle faite pour vendre son vin tout simplement ou pour privilégier les amateurs ou revendeurs chevronnés ?


Les allocations à l’origine, ça permettait aux vignerons d’assurer des ventes constantes quelle que soit la qualité du millésime. L’allocataire était obligé de prendre la totalité de son allocation sous peine de la perdre.
Depuis on a inventé le marketing, tous les millésimes sont bons voire très bons, à défaut d’être grands et l’idée de départ s’est un peu perdue.
Reste le côté pratique de la chose, c’est plus facile de vendre à 1000 clients fidèles qu’à 10 000 qui changent.

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Delphinette
23 Jui 2020 14:45 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18607
  • Remerciements reçus 2670
ça évite aussi qu'un gars rafle tout et spécule sur toute la quantité.
ça permet encore de satisfaire des acheteurs qui dépassent le statut de clients.

Jérôme Pérez
23 Jui 2020 15:10 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18607
  • Remerciements reçus 2670
On peut aussi avoir un système de contrôle des lots par acheteur : et si un lot se retrouve sur le gris, couic l'alloc !
mais le veut-on vraiment ?

Jérôme Pérez
23 Jui 2020 15:11 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1384
  • Remerciements reçus 402

j'ai une proposition concrète pour les Domaines qui veulent voir leurs vins bus :

allocation seulement si on ramène les bouchons des bt bues au domaine ...
efficace et pas vraiment compliqué à gérer


Fausse bonne idée. Généralement, les bouteilles des domaines les plus recherchés sont traditionnellement des bouteilles de garde. Or, il parait inconcevable de boire rapidement ces dites bouteilles.
...
Sans compter les bouteilles que l'on ait amené à échanger au cours d'une vie (parfois, souvent...avec d'autres lpviens passionnés et passionnants...) ou que l'on offre pour telle ou telle occasion...


En effet on ne va boire toute l’alloc rapidement.
A noter aussi que le courrier annuel du DRC mentionne aussi pas d’échange !!! Parce qu’on ne peut pas garantir que la bouteille échangée ne finisse pas sur le marché ...

Thien
23 Jui 2020 15:19 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1384
  • Remerciements reçus 402

On peut aussi avoir un système de contrôle des lots par acheteur : et si un lot se retrouve sur le gris, couic l'alloc !
mais le veut-on vraiment ?


Jérôme

Cela suppose d’avoir une manière fiable de tracer les lots par acheteur. C’est ce que fait le DRC, c’est très compliqué et coûteux. Mais de fait cela leur est déjà arrivé de couper des allocs.

Thien
23 Jui 2020 15:24 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2837
  • Remerciements reçus 524

j'ai une proposition concrète pour les Domaines qui veulent voir leurs vins bus :

allocation seulement si on ramène les bouchons des bt bues au domaine ...
efficace et pas vraiment compliqué à gérer


ps cela permettrait à pas mal de LPViens de devenir allocataires en Bourgogne notamment


Cela permettrait de fonder idealcork.com

Benji
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., chrisdu74
23 Jui 2020 15:38 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9743
  • Remerciements reçus 1677

j'ai une proposition concrète pour les Domaines qui veulent voir leurs vins bus :

allocation seulement si on ramène les bouchons des bt bues au domaine ...
efficace et pas vraiment compliqué à gérer


Fausse bonne idée. Généralement, les bouteilles des domaines les plus recherchés sont traditionnellement des bouteilles de garde. Or, il parait inconcevable de boire rapidement ces dites bouteilles. Par conséquent, il y aura un certain temps (pour ne pas dire un temps certain...) qui va s'écouler entre l'achat et la consommation du produit final rendant cette approche infaisable. Sans compter les bouteilles que l'on ait amené à échanger au cours d'une vie (parfois, souvent...avec d'autres lpviens passionnés et passionnants...) ou que l'on offre pour telle ou telle occasion...



bon j'ai la solution qui va mettre tout le monde d'accord:
allocations pour tous les LPViens qui écrivent des Crs :D
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Paul B., hyllos, Moriendi, Frisette, Lionel73
23 Jui 2020 15:39 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6268
  • Remerciements reçus 4060

[...]
allocations pour tous les LPViens qui écrivent des Crs :D


Je vote pour!!!

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex
23 Jui 2020 18:36 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 274
  • Remerciements reçus 353
Je vote pour aussi ^^, Mais cela oblige à acheter une bouteille au moins sur le marché gris pour entrer dans la ronde? CQFD.

Lionel
23 Jui 2020 19:05 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 146
  • Remerciements reçus 147
Une idée: l'allocataire achète le millésime commercialisé, le laisse au domaine qui décide in fine quand il doit libérer les vins parce qu'ils sont prêts à boire. L'allocataire prend alors sa commande et doit ramener les bouchons, sous peine de perdre son allocation. Tout le monde est gagnant: le vigneron parce qu'il stoppe la spéculation et l'allocataire qui boit des vins au top !
Les allocations perdues sont réparties parmi les allocataires vertueux...
Bon, je dis ça pour sourire...

LEON213
23 Jui 2020 21:35 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18607
  • Remerciements reçus 2670

On peut aussi avoir un système de contrôle des lots par acheteur : et si un lot se retrouve sur le gris, couic l'alloc !
mais le veut-on vraiment ?


Jérôme

Cela suppose d’avoir une manière fiable de tracer les lots par acheteur. C’est ce que fait le DRC, c’est très compliqué et coûteux. Mais de fait cela leur est déjà arrivé de couper des allocs.

Thien


ah ! alors c'est pour ça que le vin est si cher ? à cause du système de traçabilité ?
une petite pique bien amicale, mais je pense sincèrement qu'au prix où les vins sont vendus, ce système de traçabilité, c'est peanuts.

Jérôme Pérez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., tht
24 Jui 2020 07:34 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 387
  • Remerciements reçus 52
Il y a une autre solution : inscrire le nom de l’allocataire sur les étiquettes des flacons. Certes ça flingue l’étiquette mais ce qui compte c’est le contenu non ?
Même si je le concède, certaines étiquettes sont très belles !
En tout cas moi ça me gênerait pas.
Je crois que le système parfait n’existe pas et n’existera jamais.
24 Jui 2020 08:15 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1227
  • Remerciements reçus 31
Pourquoi un domaine comme la RC, qui est au courant des prix pratiqués sur le marché gris, ne pratique pas lui-mêmes ces prix ?
24 Jui 2020 08:59 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18607
  • Remerciements reçus 2670
On va le prendre différemment :
les prix de la DRC seraient ils aussi élevés s'il n'y avait pas ce marché gris ?

Jérôme Pérez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., TristanBP
24 Jui 2020 09:11 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 949
Je constate tout de même que, sous des prétextes qui me semblent relativement dérisoires, beaucoup ici semblent prêts à renoncer à une partie de leurs libertés fondamentales...
Lorsque j'achète quelque chose, que ce soit du vin, une voiture ou quoi que ce soit d'autre, ça m'appartient et j'en fais ensuite ce que je veux, dans le respect des lois en vigueur.


Luc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: toubi, Jean-Paul B., legui, FloLevBen, Blog, Frisette, Cornas76
24 Jui 2020 10:20 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 119
  • Remerciements reçus 68

Je constate tout de même que, sous des prétextes qui me semblent relativement dérisoires, beaucoup ici semblent prêts à renoncer à une partie de leurs libertés fondamentales...
Lorsque j'achète quelque chose, que ce soit du vin, une voiture ou quoi que ce soit d'autre, ça m'appartient et j'en fais ensuite ce que je veux, dans le respect des lois en vigueur.


Luc


De ce que j'en sais, des marques ayant pignon sur rue tel qu'Yves Rocher, interdisent dans leurs CGV la revente de leurs produits. Et tous les magasins franchisés doivent imposer ce règlement à leurs clients, comme pourraient le faire des cavistes (?). Ce qui fait que, quand il y a de la revente de produits sur internet (car oui, même sur des produits de ce type, c'est possible), des actions peuvent être facilement menées contre les revendeurs. Ceci étant dit, c'est toujours plus facile de mettre en place ce genre de CGV quand on a plus de 100 magasins uniquement destinés à la vente de ses produits, qu'un vigneron qui va jongler entre vente directe, cavistes "multi marques", agents ...

Fabrice
24 Jui 2020 10:44 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 251
  • Remerciements reçus 32
Mettre fin à la spéculation?

Concernant la clientèle particulière, c'est relativement simple: vente de bouteilles anonymisées (sans étiquettes, avec des bouchons sur lesquels il serait simplement indiqué le millésime - avec un typo usuelle, un autocollant usuel pour les mentions obligatoires).
Pour permettre au client de distinguer les différentes cuvées commandées? Une référence inscrite au stylo facilement effaçable.

Ainsi, seuls les acheteurs en direct savent ce qu'ils ont acheté.
Les acheteurs en seconde main n'auraient même plus l'apparence des bouteilles comme garantie de la provenance annoncée.
Donc, a priori, plus (moins) d'enchères...

Après, c'est moins sexy pour les domaines...
24 Jui 2020 11:17 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck