Nous avons 2257 invités et 6 inscrits en ligne

Champagne Selosse

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Selosse

Merci (donc c'est toujours assez light)
#151

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14167
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Selosse

Oui, même le plus dosé est très peu dosé !


Cordialement,
François Audouze
#152

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 833
  • Remerciements reçus 0

PY Cainjo a répondu au sujet : Re: Selosse

le plus intéressant dans ce CR est que, quand on connait un peu Anselme, on parvient à l'imaginer animer cette dégustation. Très belle transcription François, bravo !

Amicalement.
#153

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1365
  • Remerciements reçus 0

J Ph Durand a répondu au sujet : Re: Selosse

J'avais eu la chance qu'Anselme teste avec moi cette dégustation d'un même vin différemment dosé, en juin dernier. Passionnant !
1cl de liqueur correspond à 8,63 g de sucre pour une bouteille de 75cl.

Ce qui m'avait intrigué et surpris était qu'à dosage croissant, la fraîcheur du vin n'était pas décroissante mais plutôt aléatoire. En juin, j'avais préféré le 0,12. Ce qui est intéressant est l'effet révélateur de la liqueur sur les amers, les notes de fruits jaunes, l'ampleur du vin. Et il n'y a pas de proportionnalité de l'effet ; plus dosé ne veut pas dire plus pâteux ou plus riche ou plus sucré ou plus mûr.

Merci pour ce beau CR, François !

Jean-Philippe Durand

"La cuisine n'est que passion et partage" - Marc Meneau
#154

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14167
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Selosse

Comme j'ai eu la chance d'être placé tout à côté d'Anselme, nous avons pu parler de l'absence de linéarité dans la liaison entre dosage et sensations. Car le 0,18 me paraissait de loin le meilleur, puis le 0,30, alors que le 0,24 ne m'inspirait pas. Et Anselme a confirmé cette même impression pour lui.

Jean-Philippe, ton chiffre montre bien la faiblesse du dosage, puisque le plus élevé des six vins n'a pas trois grammes.
Anselme nous a expliqué pourquoi de 0,06 en 0,06 : c'est tout simplement la précision de la machine !


Cordialement,
François Audouze
#155

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1365
  • Remerciements reçus 0

J Ph Durand a répondu au sujet : Re: Selosse

C'est exactement celà : aucune linéarité.

C'est une dégustation très didactique, très originale, courageuse car Anselme accepte de partager ses incertitudes, ses essais, l'évolution de son travail.

Nous avions déjà discuté ces termes : empreinte, griffe mais aussi marque (au sens de trace) et signature.

Comment as-tu goûté le 1998 et le 2002 ?

Jean-Philippe Durand

"La cuisine n'est que passion et partage" - Marc Meneau
#156

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1137
  • Remerciements reçus 1

Stephori a répondu au sujet : Re: Selosse

Pour revenir à ce qui est écrit sur la page précédente c'est à dire Selosse Initial vaut bien ses 60€, voici les prix de Noël 2005:
Brut Initial 31€
Extra-Brut 35,5€
Contraste 40€

Ses champagnes sont très bons mais je pense que c'est trop cher aujourd'hui... Il faut savoir relativiser

Stéphane
#157

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 833
  • Remerciements reçus 0

PY Cainjo a répondu au sujet : Re: Selosse

justement relativisons par rapport à beaucoup de cuvées de grandes maisons... Ruinart Blanc de Blancs ou Rosé, Veuve Clicquot Rosé NV, Vintage ou Rosé Vintage, Millésimés de toutes les maisons (Roederer, Moët, ...), toutes ces bouteilles valent plus ou moins 60 Euros et en temre d'émotions provoquées sont loin d'Initial.
Bien sûr le prix a augmenté sensiblement et ce serait mieux de continuer à le payer une trentaine d'euros mais la durée de vieillissement s'est allongée (cela coûte beaucoup d'argent et pas seulement parce qu'on vend les bouteilles "moins vite", cela requiert de la place, une maîtrise des ventes malgré la demande, ...)
Enfin, la plupart des belles cuvées ont beaucoup augmenté... Bollinger Grande Année 1996 valait une cinquantaine d'euros en blanc lors de sa sortie autour de 2004 et la version rosé une soixantaine d'euros, les prix ont aussi doublé pour le rosé et presque pour le blanc...
Une bouteille de Salon 1982 valait en priux public 350 Francs début 1997... le 1997 vaut 350 Euros début 2010 ! Ne parlons pas du priux de certains vins d'autres régions où l'on vend allégrement des bouteilles de 2008 voire 2009 à ces prix là !

Au delà du prix, Anselme nous prpose des vins à très forte personnalité, qui provoiquent des vraies émotions, un plaisir souvent énorme, une capacité à évoluer dans des univers gustatifs très variés, des vins à maturité, prêts à boire avec parallèlement une capacité considérable d'évolution, ... Le tout avec une notoriété considérable, une petite production...

Amicalement.
#158

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2373
  • Remerciements reçus 393

Galinsky a répondu au sujet : Re: Selosse

PY Cainjo écrivait:

> Une bouteille de Salon 1982 valait en priux public
> 350 Francs début 1997... le 1997 vaut 350 Euros
> début 2010
! Ne parlons pas du priux de certains
> vins d'autres régions où l'on vend allégrement des
> bouteilles de 2008 voire 2009 à ces prix là !
>
>
> Amicalement.

Bonjour Pierre Yves,

Je suis globalement d'accord avec toi, sauf que prendre SALON comme exemple est un peu trompeur, car lorsque Laurent Perrier à décidé en Avril 2009 (si ma mémoire est bonne) de doubler (ou pratiquement ) le prix de la plupart de ses champagnes (Salon, Grand Siècle...) ils se sont pratiquement tiré une balle dans le pied (voir dans les deux) car ils ont plus que souffert sur la fin de l'année en termes de volume de ventes... et on du ensuite revoir certaines offres commerciales...

Eric
#159

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14167
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Selosse

Je pense qu'on peut trouver Salon 1997 pour pas loin de la moitié de ce prix.
ça reste très cher, car qui aurait accepté un prix de 1.000 F pour un Salon, avant l'euro ?
Le passage à l'euro a complètement faussé la donne des valeurs de vins.


Cordialement,
François Audouze
#160

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 833
  • Remerciements reçus 0

PY Cainjo a répondu au sujet : Re: Selosse

Laurent-Perrier est revenu en arrière sur pas mal de choses mais pas sur Salon qui reste au prix de l'euphorie du printemps 2008.

Amicalement.
#161

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14167
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Selosse

Voici une offre que j'ai reçue cette semaine. Si ça vous intéresse, je passe le tuyau par message privé :

12 S DE SALON 1997 170.00 HT/B
6 MAGNUM DE SALON 1997 390.00 H
T/B

j'hésitais à les prendre pour moi, car 1997 s'améliore, mais je vais me réserver pour 1999.

Donc 350 € n'est pas le prix d'aujourd'hui.


Cordialement,
François Audouze
#162

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 833
  • Remerciements reçus 0

PY Cainjo a répondu au sujet : Re: Selosse

certes mais cela corespond à quelques euros de plus au prix d'achat HT professionel ce qui sigifie que, chez n'importe quel caviste on aura l'impossibilité de rouver régulièrement le 1997 à ce prix. On peut toujours trouver quelques bouteilles à prix très bas mais il faut les considérer comme une opportunité en dehors du circuit commercial classique.

Amicalement.
#163

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 834
  • Remerciements reçus 1

julienz75 a répondu au sujet : Il était une fois...

[size=x-small](Ce message était posté à l'origine dans un nouveau sujet au sein de la rubrique Champagne, sans référence au producteur)[/size]

Une petite devinette pour les amoureux des vins de Champagne.

Voici une très jolie découverte faite hier, lors de ma journée en Champagne.
Mais qu'est-ce donc ?


--
Julien

---
Julien
#164

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17979
  • Remerciements reçus 2829

Eric B a répondu au sujet : Re: Il était une fois...

Un ratafia de Sélosse !

[size=x-small]Merci google[/size]

Eric
Mon blog
#165

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 834
  • Remerciements reçus 1

julienz75 a répondu au sujet : CR: Selosse "Il était une fois"...

12 minutes...
Ma devinette n'aura pas fait long feu :(
CR:

Jacques Selosse, Il était une fois…, Liqueur (Moût de raisins et Alcool)
Une liqueur douce, avec 156 g. de sucre, et du raisin provenant à 100% d’Avize. Issu d’une solera de 1995 à 1999. Sans SO2. 15% vol.
Une gourmandise à boire !!! Des arômes torréfiés, du chocolat, des raisins secs, du caramel... Tout cela sans être écrasé par le sucre.
Cette cuvée n’est disponible que pour les restaurateurs… et c’est bien dommage car ce serait à se damner sur un plateau de fromages bleus (accord conseillé par Anselme Selosse).

--
Julien

---
Julien
#166

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 184
  • Remerciements reçus 0

Nicolas Gassmann a répondu au sujet : Re: Selosse

Julien,

J'ai eu l'occasion de boire le ratafia de Sélosse l'an passé. C'est gustativement pas mal mais vu le prix (environ 90 euros) c'est inadmissible ... Probablement, l'exemple même de la dérive du statut de star.
Quant à la deuxième devinette, s'il n'y a pas beaucoup de bulles et que le vin est presque éteint alors c'est Substance !

Cordialement

Nicolas
#167

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 834
  • Remerciements reçus 1

julienz75 a répondu au sujet : CR: Champagne Jacques Selosse : Visite + Dégustation

Petit compte-rendu de notre visite des champagnes Jacques Selosse ce lundi, à Avize.
CR:
img25.imageshack.us/...
Rencontre avec Anselme Selosse, un personnage surprenant. Vigneron "philosophe" ;), il est très intéressant de l'écouter parler et nous donner sa manière à lui de voir et concevoir la vigne et le vin. Nous avons passé un moment passionnant en sa compagnie.

Nous avons fait un tour du propriétaire et je ne résiste pas à l'envie de vous montrer la photo de son très joli chai :
Quand on y entre, il y a une odeur merveilleuse.

Il se trouve dans les locaux de l'ancien Château Bricout qu'il a racheté, et où il déménage toutes ses installations. Il est d'ailleurs en train de le rénover pour en faire un hôtel luxe-restaurant gastronomique qui s'appellera a priori "Les avizés" (10 chambres avec un concept cuisine ouverte et "table d'hotes" ).
Vous pouvez lire l'article de Marie, sur le blog à bulles : Le superbe projet de Selosse .
Ouverture espérée : mars-avril 2011 (mais il y a encore du travail).

Nous avons ensuite dégusté de jolies choses :

Version Originale, Extra-Brut Grand Cru Blanc de Blancs
Non dosé, Base 2002 + vins de réserve 2000 et 2001, dégorgé récemment.

Le nez est très expressif, typé chardonnay, avec de la fraîcheur et des notes de pomme verte et de grillé. En bouche, c’est assez droit, tendu, bien que riche et puissant aromatiquement. On est sur la maturité et la fraîcheur, avec une bonne acidité. On trouve des notes de fumé, du grillé, et le minéral qui prend le relai avec des notes iodées et de craie.
La bulle n’est pas fine… elle est perlante !
Une très belle cuvée.

Millésime 1999, Extra-Brut Grand Cru Blanc de Blancs
Chardonnay issu à 100% d’Avize. Dosé à 0,06 cl (0,5 g./L. ?). 12,9 vol.
6000 bouteilles produites maximum pour les millésimés.

On est là dans le fabuleux. Le nez est riche avec des notes de caramel au lait, de fruits secs, de vanille.
En bouche, c’est très complexe, avec une belle matière et une grande richesse aromatique. La longueur est incroyable avec la perception de différentes strates de saveurs au fil des secondes… on sent le bois (mais très bien intégré avec des notes vanillées dans l’élégance), le bâton de réglisse, une belle minéralité, et une finale sur de beaux amers avec du végétal. Une cuvée très bourguignonne dit Gautier.

Le Mesnil-sur-Oger/Les Carelles, Extra-Brut Grand Cru Blanc de Blancs
Le lieu-dit "les carelles" est une parcelle de chardonnay située sur le village du Mesnil-sur-Oger. Elle fait partie de la nouvelle gamme de cuvées parcellaires de Selosse. C’est la première à sortir, avec "la côte faron" (Ay) qui correspond à l’ancienne cuvée Contraste. L’an prochain, viendra le tour d’Ambonnay "le bout du Clos". On voit le nom des 6 cuvées inscrites sur l'étiquette (trois cuvées chardonnay, trois cuvées pinot noir). Il aimerait d'ailleurs reprendre le style de l'étiquette pour les millésimés, ce qui permettrait de voir les anciens millésimes produits et ceux à venir.

La cuvée dégustée est une base 2003 (l’ensemble des parcellaires fonctionnera sur le système de la solera).
Dégorgée le 26 janvier 2010. Dosée à 0.18 cl (1,5 g./L. ?).
Le nez est d’une grande pureté, avec des notes un peu muscatées.
On est sur quelque chose de très minéral, racé, avec de la tension et une belle complexité. On retrouve en fin de bouche des notes végétales.
C'est une très jolie cuvée... là encore excellente !

Il était une fois…, Liqueur (Moût de raisins et Alcool)
Voir mon commentaire plus haut.

Anselme Selosse, Lubie, Côteaux champenois, Ambonnay rouge, 2002
11,5% vol.
Un rouge surprenant !
La robe est peu limpide, trouble.
Le nez est vraiment très gourmand, un bonbon à boire, on croque à pleines dents dans le fruit rouge (la fraise notamment) avec des notes un peu animales.
En bouche, c’est très particulier. Fluide, sans trop de volume. On a des amers, de l’acidité et une grande minéralité.
Comme me le disait Peter Liem, qui était avec nous ce-jour là : c'est un vin plus intéressant qu’il n’est grand, on n’en attendait en effet un peu plus.
Une curiosité !

***

En conclusion, j'avais le souvenir de cuvées plus dans un style oxidatif, et vineux... Mais j'ai trouvé ce jour-là des vins certes matures et très expressifs, mais racés ! Le terroir s'y exprimait très joliment.
Si je n'avais qu'un mot à dire, je dirais : "J'ADORE" !

--
Julien

---
Julien
#168

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 316
  • Remerciements reçus 1

julien dubertret a répondu au sujet : Re: Champagne Jacques Selosse : Visite + Dégustation

Merci Julien pour ce très beau compte rendu.

Julien
#169

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14167
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Selosse

Très beau compte-rendu


Cordialement,
François Audouze
#170

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82011
  • Remerciements reçus 7471

oliv a répondu au sujet : CR: Champagne Jacques Selosse - Origine

CR: Champagne Jacques Selosse - Origine
[size=x-small]Dégorgé en 1999[/size]

La robe est sur un beau doré, avec un train de bulles encore vif.
Le nez est puissant et va gagner en équilibre avec un peu de présence dans le verre pour se présenter sur des notes d'agrumes (orange amère) avec de fines touches oxydatives qui lui apportent de la complexité.
La bouche frappe par sa texture et sa vinosité !
Le vin est gras, tapissant le palais mais parfaitement tendu par une belle acidité mais plus encore par de somptueux amers qui portent merveilleusement la finale.
La rémanence du vin est impressionnante.

Un champagne de table qui doit permettre de superbes accords.
Très beau !
#171

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2373
  • Remerciements reçus 393

Galinsky a répondu au sujet : Champagne Jacques Selosse "Origine"

Hier soir, ce fut l'occasion de se retrouver en compagnie d'amies et d'amis, afin de partager une soirée autour d'une table - Ce fut le moment d'ouvrir, en préambule, pour ce dîner : CR: Champagne Jacques Sélosse "Cuvée Origine" - Dégorgée le 01/12/1999 - la cuvée "Origine" est l'ancien nom que l'on retrouve aujourd'hui dans la cuvée "Substance" (soléra composée de 3 millésimes successifs)

La robe est dorée - le premier nez est discret, même un peu dissocié, puis le temps faisant son œuvre, le vin va s'installer confortablement dans son nouveau contenant et va progressivement s'ouvrir sur des arômes de fruits jaunes mûrs, de thés - la bouche montre une belle structure et une superbe vinosité supportée par des amers rafraichissant et supports de texture. La bouche est salivante et vibrante d'existence. Superbe bouteille (pour un vin que j'ai craint, je peux l'avouer, un peu passé !) TRES BIEN / EXCELLENT

Eric
#172

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 834
  • Remerciements reçus 1

julienz75 a répondu au sujet : Re: Champagne Jacques Selosse "Origine"

Galinsky écrivait:
> la cuvée "Origine" est l'ancien nom
> que l'on retrouve aujourd'hui dans la cuvée
> "Substance" (soléra composée de 3 millésimes
> successifs
)

Pour la cuvée Substance (anciennement Origine), la solera a débutée en 1986. Elle contient donc tous les millésimes depuis 1986.
C'est toutefois une solera de trois criaderas (trois rangées de fûts empilées les uns sur les autres).

--
Julien

---
Julien
#173

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2373
  • Remerciements reçus 393

Galinsky a répondu au sujet : Re: Champagne Jacques Selosse "Origine"

Merci Julien pour ce rectificatif au sujet des assemblages de la cuvée Origine / Substance de Selosse. (tu)

Eric
#174

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 574
  • Remerciements reçus 51

davidr a répondu au sujet : Re: Champagne Jacques Selosse "Origine"

Une bien belle bouteille en effet (merci à Eric!). J'ai surtout noté qu'elle a mis du temps à s'exprimer, et son évolution a été passionnante à suivre. La complexité apportée par une touche d'oxydation ménagée était très proche d'un grand Bourgogne de la Côte de Beaune. Le vin paraissait plus frais qu'une bouteille de la cuvée Initiale récemment bue (une autre cuvée certes, mais issue d'un dégorgement récent). La trame acide, très zestée et presque maigre, a laissé place grâce à l'aération à une touche briochée, un velouté et un volume plus important et intéressant en finale.
#175

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14167
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : CR : Selosse - champagnes

Je rends visite à Anselme Selosse, des champagnes Jacques Selosse, sur le chantier d'un hôtel qu'il va ouvrir dans quelques mois. Il s'agit du château de Bricout, une ancienne maison de champagne où Anselme Selosse et son épouse recevront des amateurs de vins. Je visite les jolies chambres, la future cuisine aux raffinements les plus modernes.

Anselme me montre le logement du chef qui va bientôt rejoindre l'établissement et nous allons dans les chais où la récolte 2010 vieillit en fûts de chêne neufs dans une magnifique cave voûtée.
CR:
Anselme me fait goûter le Champagne V.O. Jacques Selosse sans année fait de 2002, 2001 et 2000. J'aime beaucoup sa personnalité virile.

Le Champagne rosé Jacques Selosse sans année est agréable mais d'une façon générale je ne suis pas un grand fan des rosés. Il est fait de vins de multiples communes. Nous goûtons ensuite un Champagne du Mesnil sur Oger Jacques Selosse 2003. Il a le dosage que j'avais aimé lors d'une dégustation à l'aveugle aux caves Legrand de plusieurs dosages du même vin. Il est très classique, alors que mon chouchou le Champagne Substance Jacques Selosse, fait avec des vins entre 1986 et 2003 et dégorgé en février 2010 a un goûté étrange et fumé que j'adore. C'est un très grand champagne, aux complexités extrêmes.

Anselme me fait goûter un vin inconnu, le "il était une fois" de Jacques Selosse qui est une sorte de vin doux fait avec des vins de 1995 à 1999. C'est étrange et diablement bon dans un registre doucereux élégant. (il est très bien décrit par Julien en haut de cette page)

Anselme a de beaux projets en perspective avec cet hôtel à Avize où se prépareront de beaux accords mets et vins.
Ses champagnes sont toujours un joli voyage dans des saveurs inhabituelles et typées.


Cordialement,
François Audouze
#176

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 834
  • Remerciements reçus 1

julienz75 a répondu au sujet : Re: Selosse - futur hôtel et cuvée "il était une fois..."

Merci François pour ce compte-rendu.

Pour ce qui est de son hôtel Les Avisés, son ouverture est annoncée pour mai 2011, soit dans un mois ou deux. Il y avait une annonce publicitaire en ce sens dans le dernier numéro de la RVF. Les dix chambres ont été imaginées par l'architecte d'intérieur Bruno Borrione, qui a travaillé notamment sur la décoration de l'hôtel Le Meurice à Paris. En cuisine, c'est Stéphane Roussillon qui sera aux manettes.

Pour sa cuvée Il était une fois..., il s'agirait en réalité d'un ratafia même si le nom n'est pas revendiqué sur la bouteille.
Il était une fois la Champagne et l’Andalousie, pourrait-on dire. Car au travers de cette cuvée, Anselme Selosse a tenté de montrer que la Champagne et l’Andalousie sont deux régions cousines. Elles le sont par la roche mère calcaire et blanche. Les produits bien que différents à l’origine, pourraient-ils alors se confondre ? "Il était une fois..." serait le pendant avec du Chardonnay d’Avize et de Cramant du Palomino de la région de Cadix pour l’Olorosso medium. Il s’agit d’un jus de raisin fortifié avec de l’alcool et élevé à l’air libre en condition oxydative. Comme tu l’as souligné, elle est par ailleurs issue d’une solera de 1995 à 1999.
A la mise en bouteille, le degré alcoolique était de 15,2% et il y avait 156 grammes de sucre par litre.

---
Julien

---
Julien
#177

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 834
  • Remerciements reçus 1

julienz75 a répondu au sujet : Anselme Selosse présente sa collection "Lieux-Dits"

Anselme Selosse présente sa collection "Lieux-Dits" (novembre 2010)


---
Julien

---
Julien
#178

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1130
  • Remerciements reçus 0

davidfrt a répondu au sujet : CR: Selosse Contraste Dégorgement 2008

je reporte ici le CR que j'ai mis dans dégustations éclectiques:

CR: Contraste, Selosse, Dégorgement Février 2008,
Nez intense sur les épices, la craie et les agrumes,
Bouche énorme! Sensation crémeuse, feu d'artifice d'arômes (épices type curry, des agrumes, du grillé, de la craie), le tout tendu par une belle acidité qui prolonge le vin très très loin en finale, Grand Vin!

J'adore ce toucher de bouche chez Selosse que je ne retrouve pas sur d'autres Champagnes,
Un vin dominateur à table, je ne vois pas grand chose qui pourrait passer au dessus,

David
#179

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82011
  • Remerciements reçus 7471

oliv a répondu au sujet : CR: Champagne Jacques Selosse - Grand Cru - Initial

CR: Champagne Jacques Selosse - Grand Cru - Initial

La robe est d'un beau doré, sur un train de bulles fin et une mousse importante.
Le nez est évident, offrant un compromis entre des notes florales (aubépine) et une pointe d'élevage qui apporte de la complexité.
La bouche est frappante par sa puissance ! Le vin est d'une concentration certaine, sur une belle aromatique.
L'acidité permet de lancer cette matière imposante et des beaux amers portent la finale qui est d'une longueur remarquable.

Un très beau champagne, qui me semble doté d'un grand potentiel (dégorgement 2009).

[size=x-small]Ce qui est bien avec le Président Galinsky, c'est que quand tu crois ne pas aimer une région ou un type de vin, il te prouve toujours que les a priori sont faits pour être dépassés ! (tu)[/size]
#180

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck