Nous avons 2296 invités et 45 inscrits en ligne

Champagne Agrapart

  • Messages : 2021
  • Remerciements reçus 356

Réponse de daniel popp sur le sujet Champagne Agrapart. Minéral 2006.

CR: Champagne Agrapart. Minéral 2006.

Le nez au délicat parfum de brioche, de fruits blancs, de beurre frais, exprime une impression de finesse, de subtilité ; son coté plein et aérien dégage une impression de transparence et d'assise.
En bouche, le rideau de petites bulles au toucher précis, s'ouvre sur un beau volume alliant la même impression pleine et fine sur fond de tension idéale. Sa forte empreinte minérale lui donne un coté vertical : on suce vraiment le caillou fondu au fruit sur la persistance qui fait chanter les amers. Ce qui me touche dans cette cuvée, voire dans toutes les cuvées d'Agrapart que j'ai pu gouter, c'est ce coté vertical, aérien, transparent et résolument posé : une présence découlant de cette harmonie antagoniste.

Daniel
07 Nov 2017 17:53 #241

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1788
  • Remerciements reçus 172

Réponse de philippe loiseau sur le sujet Champagne Agrapart. Minéral 2006.

"c'est ce coté vertical, aérien, transparent et résolument posé : une présence découlant de cette harmonie antagoniste."
Vous pouvez expliquer ?
07 Nov 2017 22:09 #242

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1896
  • Remerciements reçus 1100

Réponse de vinozzy sur le sujet Champagne Agrapart. Minéral 2006.

Bonsoir,
Même si j'attends que monsieur Popp réponde avec impatience, je pense que la poésie ne s'explique pas toujours, et l'image qu'elle fait résonner en nous permet à la fois de voler et d'être posés ;-)
08 Nov 2017 18:24 #243

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2021
  • Remerciements reçus 356

Réponse de daniel popp sur le sujet Champagne Agrapart. Minéral 2006.

Bonsoir,

Vinozzy a tout dit...mais on peut toujours causer, pourvu d'enlever les Monsieur !

Pour moi, quant la dégustation devient un voyage, une exploration, il n'y 'a rien à comprendre, juste à ressentir, à laisser le vin nous parler par l'intermédiaire de nos représentations ; ce qui n'exclue pas le jeu de tenter de concevoir ce que l'on ressent, en n'oubliant pas que c'est tout autant imaginaire, une représentation ludique. Dans le monde dans lequel on vit, à priori, selon nos grilles mentales, une chose n'est pas son contraire ; le vin en tant que liquide semble séparé du nez et de la bouche qui l'accueillent. Dans notre esprit qui ne se limite pas aux dimensions de notre tête, il en va autrement. Ce qui résonne en nous, sous forme d'impressions imagées ressenties, que les mots peuvent transformer en poésie, crée des synthèses parfois antagonistes que l'on ressent tous. Le CdL de Delesvaux gouté récemment, a une chair à la fois concentrée et transparente, tant sa juste tension procure une impression de fraicheur lumineuse, presque vibrante. Comme si le vin s'ouvrait à même sa matière qui en devient comme éclairée. C'est le pressentiment jubilatoire de la résolution des contraires apparents en unité, qui révèle ce que je nomme présence. Quant je suggère à propos de l'excellence du Pontet Canet 2005 que "c'est le vin qui nous goute en de tels instants", cela signifie poétiquement qu'il n'y 'a plus de place pour le dégustateur, tant ce que le vin nous donne à ressentir de beau, semble être en unité avec notre écoute. Les symboles d'équilibre, d'harmonie, d'unité dont les qualités du vin sont les signes, nous renvoient à ce que nous avons en commun. Pour moi, un vin devient grand, quand le pressentiment de cette reconnaissance s'oeuvre dans ce qui n'est plus une bouche . Tout ce qui nous entoure devient une célébration quand ce pressentiment affleure.
Transposé chez Agrapart, le coté aérien, vertical que l'on ressent, est à la mesure de son juste fondement : le vin s'élève en restant totalement posé dans ce qui le fait singulier, présent. Il n' y' a rien à expliquer, quand on a le gout de ces choses là, on n'a plus qu'à gouter, gouter, gouter...Le vin se révèle dans la soif que l'on a de lui, diraient les soufis.
Pour les personnes que cela concerne, je me suis longuement exprimé sur le sujet, sous forme d'exploration poétique, à l'occasion de la soirée Catherine et les garçons en Alsace ...il y'a déjà six ans.

Daniel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Agnès C, Lomax
08 Nov 2017 21:05 #244

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12057
  • Remerciements reçus 2271

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Champagne Agrapart. Minéral 2006.

Ah! Comme j'aurais aimé naître poète...
Mais on m'a fait bélier, scientifique...et ardennais... :huh:

jlj
08 Nov 2017 21:34 #245

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7355
  • Remerciements reçus 6728

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Champagne Agrapart. Minéral 2006.

Mais on m'a fait bélier, scientifique...et ardennais...

Et moi taureau, scientifique... et berrichon*...
* d'adoption
Mais j'apprécie aussi les poètes !

Jean-Loup
09 Nov 2017 22:06 #246

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2021
  • Remerciements reçus 356

Réponse de daniel popp sur le sujet Champagne Agrapart. Minéral 2006.

Mais on m'a fait bélier, scientifique...et ardennais...

ah, mais entendre Michel Cassé parler d'astrophysique, est la preuve que la science peut se révéler résolument poétique !
Certes Cassé est aussi un véritable écrivain et conteur, mais la poésie ne se limite pas à la littérature : traverser à pied les Ardennes en automne, est un véritable acte poétique, où le présumé poète se fond dans le poème qui se déroule sous ses pas. :?

Eh foi d'un demi belge né à Paris, il n'y'a rien de plus poétique que la belgitude...

Heu Bélier, c'est pas le Champagne qui bêle ? je sors ! ::out::

Daniel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jean-luc javaux
10 Nov 2017 00:34 #247

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1591
  • Remerciements reçus 545

Réponse de H. Seldon sur le sujet CR: Champagne Agrapart AVIZE 7 crus BRUT

CR: Champagne Agrapart AVIZE 7 crus BRUT
(Pas noté le dégorgement, il faisait passablement sombre comme le montre cette belle photo . . . ).

C’est bon, assez vineux, un côté brioché au nez comme en bouche, des bulles assez fines. Manque une certaine fraicheur en finale pour en faire un vin totalement équilibré, car la matière s’alourdit quelque peu en finale. Ça reste très digeste tout de même.

Bien + en l’état,

Cordialement,

Seb

Notation : Moyen : les vins sans intérêt ; Assez bien : vins à boire pour la curiosité ; Bien : bon vin, à faire découvrir ; Très bien : vin remarquable ; Excellent : vins de très haut niveau, une rare réussite; Splendide : grand vin qui justifie le temps passé ici !
14 Nov 2017 21:36 #248
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 86
  • Remerciements reçus 20

Réponse de LR sur le sujet CR: Champagne Agrapart Minéral 2007

CR: Champagne Agrapart Minéral 2007

2eme rencontre avec cette cuvée après celle de 11/2015, date à laquelle cette cuvée m'avait paru austère...

Le nez m'a paru un peu plus ouvert.
La bouche est toujours aussi traçante et pure, et l'acidité moins mordante qu'il y a 2 ans...
Le vin semble encore sur la retenue et a peut-être encore besoin de quelques années pour s'exprimer pleinement.
La prochaine sera attendue 2 à 3 ans minimum.
Pas l'extase pour le moment, mais le potentiel semble là pour faire une jolie bouteille dans quelques années, même si on est dans un registre "cistercien"...
Ludovic



Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
10 Déc 2017 21:14 #249

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 149
  • Remerciements reçus 1

Réponse de guillaume14 sur le sujet Champagne Agrapart Minéral 2007

Vu sur La Route des Blancs (www.laroutedesblancs...): Agrapart Minéral 2008 à ...148€ !

Dire que j'ai acheté mes 2007 à 53€ et même pas au domaine ...

Bonne soirée
Guillaume
29 Mai 2018 19:26 #250

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18922
  • Remerciements reçus 4078

Réponse de Eric B sur le sujet Champagne Agrapart Minéral 2007

Le domaine n'y est pour rien. Le dernier millésime était vendu aux pro 40 € HT. Certes, ça a augmenté, mais on est loin de ce délire.

Eric
Mon blog
29 Mai 2018 19:38 #251

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 149
  • Remerciements reçus 1

Réponse de guillaume14 sur le sujet Champagne Agrapart Minéral 2007

Bonsoir Eric,

Je ne voulais pas mettre en cause le domaine sur le prix de vente de cette bouteille: je suis juste étonné du prix affiché par certains sites pour des bouteilles d'Agrapart ...

Guillaume
29 Mai 2018 19:43 #252

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3612
  • Remerciements reçus 1079

Réponse de didierv sur le sujet Champagne Agrapart Minéral 2007

Sur le tarif particuliers 2017/2018
Minéral 2011 à 56€
Minéral Collection 2007 à 150€
J'ai eu Pascal Agrapart au téléphone fin 2017 pour lui demander s'il s'agissait d'une cuvée spéciale.
Que nenni, c'est la même cuvée que 4 ans plus tôt mais au prix de maintenant
A vendre Minéral 2004,2005, et bientôt 2008 trrrrrrrèèèèèès cher

Didier
29 Mai 2018 19:50 #253

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18922
  • Remerciements reçus 4078

Réponse de Eric B sur le sujet Champagne Agrapart Minéral 2007

Oups... :O!

Eric
Mon blog
29 Mai 2018 20:01 #254

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 149
  • Remerciements reçus 1

Réponse de guillaume14 sur le sujet Champagne Agrapart Minéral 2007

Au final le site vend donc au prix normal et c'est le politique du domaine que je trouve plus que limite ...

Guillaume
29 Mai 2018 20:06 #255

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1896
  • Remerciements reçus 1100

Réponse de vinozzy sur le sujet Champagne Agrapart Minéral 2007

Juste l'offre et la demande...vu les excellents papiers sur le domaine ces derniers mois les situant toujours dans le top 10 champenois vignerons/négoce inclus...le domaine réagit en mettant des prix à la limite du supportable, et puisque je pense qu'ils vendent avant tout à des professionnels, offrant des prix pro (sans doute proches de 80 € ht pour la collection millésimée Minéral ?) suffisamment rémunérateurs pour eux...
Ce sidi, on est loin de beaucoup de prix bourguignons ou bordelais, non ? J'hésite à rajouter un smaillelaid.
29 Mai 2018 20:13 #256

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18922
  • Remerciements reçus 4078

Réponse de Eric B sur le sujet Champagne Agrapart Minéral 2007

et puisque je pense qu'ils vendent avant tout à des professionnels, offrant des prix pro (sans doute proches de 80 € ht pour la collection millésimée Minéral ?) suffisamment rémunérateurs pour eux...

Je dirais plus. Si on prend le même ratio que sur le Minéral de base, on est plutôt à 110 €.

Eric
Mon blog
29 Mai 2018 20:18 #257

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1896
  • Remerciements reçus 1100

Réponse de vinozzy sur le sujet Champagne Agrapart Minéral 2007

Et je ne jetterai pas trop la pierre, un 2008 ouvert le mois dernier dans un cadre très "dégustation pro" a laissé un beau souvenir, au côté et au même niveau d'un Brand de Zind (millésime non noté..2010 ?). C'était certes avant la connaissance de ces nouveaux tarifs.
Mais à une soixante d'euro pour chacun de ces 2 vins à leur sortie on s'était dit que les très très grands vins blancs restaient accessibles....et comme pour les beaux rouges, le champagne 2008... on l'acquiert à sa sortie, pas en version dégorgement tardif sur-côté...j'ai le souvenir d'avoir posté ici en faveur de ce millésime très réussi dès 2012. Sinon ça sert à quoi que Ducros, etc...
29 Mai 2018 20:54 #258

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1726
  • Remerciements reçus 698

Réponse de rkrk sur le sujet Champagne Agrapart

Est-ce que c'est la même cuvée ou un dégorgement tardif (9 ans contre 4 ans)?

Dans le deuxième cas, un prix supérieur est justifié même si je ne comprend pas trop pourquoi le prix devrait DOUBLER.
Mais quand on regarde Jacquesson DT ou Bollinger RD vs. GA (je connais moins les prix des P2 de DP), la politique générale semble être une très très forte augmentation pour quelques années de plus sur lattes.

Ralf
30 Mai 2018 08:46 #259

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18922
  • Remerciements reçus 4078

Réponse de Eric B sur le sujet Champagne Agrapart

Si je comprends bien ce qu'a écrit Didier, ce n'est pas un dégorgement tardif.

Eric
Mon blog
30 Mai 2018 08:52 #260

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 45
  • Remerciements reçus 11

Réponse de Arno92 sur le sujet CR: Champagne Agrapart Minéral 2005

Bue ici

CR: Agrapart Minéral 2005

Dégorgement en 2012. Effervescence très importante. Robe plus foncée qui tire vers le jaune or. Le nez est plus puissant, plus complexe aussi, on retrouve le crayeux avec force et précision mais aussi des notes d'évolution champignon notamment. La bouche est dense et la bulle bien présente au début. Belle longueur. Un champagne qui nous aura enthousiasmé et qui peut encore attendre. Bien +

Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.
29 Juil 2018 21:52 #261

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7355
  • Remerciements reçus 6728

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Domaine Agrapart – Champagne – Minéral - 2008

CR: Domaine Agrapart – Champagne – Minéral - Blanc de blancs - 2008

Bue lors d'une belle dégustation éclectique relatée ICI

Paul
Nez frais, d’abord sur la pomme verte, puis les agrumes (pamplemousse, citron), touche florale, un peu de fruits secs, c’est pur et net.
La bouche n’est pas d’un très grand volume, c’est sur la longueur, tendu, avec une finale traçante ; cela semble encore très jeune.
Très Bien

Florian
La robe est jaune claire, à l'effervescence fine.
On a un nez frais, porté sur les agrumes (pomelo, mandarine), avec une pointe de gaz, l'ensemble étant finement pâtissier.
La bouche est vive, avec une aromatique qui commence à se complexifier, sur la verveine, le tilleul, les fruits à coque. La matière est bonne, crayeuse, sans être trop démonstrative, simplement enrobée par un peu d'élevage vanillé, lui conférant un peu de gras. La structure est verticale, très droite, renforcée par le dosage minimaliste, qui met en relief de jolis amers de zests de pamplemousse. L'ensemble est long, traçant, frais, avec un caractère assez affirmé.
Excellent à Exceptionnel (17,5/20).
J'étais sur un blanc de blanc champenois, potentiellement sur un Grand Cru.
Accord très classique et agréable sur les traditionnelles galettes de pomme de terre.

Jean-Loup
La robe est bien claire, au train de bulles bien fourni.
Le nez intense est d’une grande élégance, évoquant les agrumes et les fruits blancs, puis la noisette à l’aération.
La bouche, traçante comme de l’eau de roche, a choisi le camp de la finesse. La bulle caressante et les beaux amers de la finale accentuent cette grande sensation de fraîcheur. C’est beau mais cela manque un peu de sapidité et d’émotion pour en faire un grand vin, peut-être dans quelques années, avec la plénitude et la complexité amenées par l’âge ?
Très Bien +(+)
L’accord est réussi (3,5+ / 5) avec les fameuses galettes de pomme de terre : classique.

Henri
Pour le petit amateur de champagne que je suis, j’ai adoré le fin cordon de bulles qui ouvrait le nez sur des notes pâtissières et d’agrumes fins.
Une très jolie bouche est présente sur des fruits secs, un peu de beurre et des fleurs.
Joli champagne pour moi.

Eric
La robe est jaune pâle, avec des bulles éparses,bien présentes.
Le nez est frais, sur le beurre citronné, la craie humide, la pomme Granny, avec une très légère évolution à l'aération (noisette, brioche).
La bouche est vive, traçante, avec des bulles toniques qui accentuent encore le phénomène. Il y a une belle pureté aromatique dans un esprit "eau de roche", juste relevée par une pointe d'agrume. La finale est énergique, avec une mâche citronnée et une amertume évoquant l'écorce de pomelo. Encore un peu trop jeune à mon goût, l'empêchant de dévoiler tout son potentiel. Je le regoûterais bien dans 5, voire 10 ans. Mais on y prend déjà beaucoup de plaisir : avec des huîtres bien iodées, il serait certainement génial !
Je penche pour un Champagne Blanc de Blancs de 2008. Mon voisin Vivien suggère Minéral d'Agrapart. Le compte est bon.

Didier
Robe jaune claire. Bulle fine qui forme un beau cordon.
Le nez est sur les agrumes avec une touche de froment, de brioche.
La bouche est traçante (J’ai toujours un peu de mal à démarrer les dégustations avec la première bulle) .C’est un vin très jeune peu évolué au niveau aromatique. C’est peu dosé.
Les galettes de pomme de terre (une institution) préparées par Nicole adoucissent l’acidité. Tout rentre dans l’ordre pour mon palais délicat.
Le vin semble d’abord très large puis s’étire en longueur. La complexité est évidente. C’est excellent mais encore très, trop jeune.
C’est une future très belle bouteille. Les miennes attendront encore 4/5 ans
Ça commence fort

Vivien
La robe est or pâle avec une bulle très fine.
Le nez est fin et complexe, à la fois floral, crayeux et finement citronné.
La bouche est de grande intensité, de beau volume. Le vin est crayeux, floral, alliant les fruits blancs et de belles notes citronnées, il est salin, de très belle acidité, alliant droiture et largeur. Que voici un magnifique vin en losange.
Excellent.

Jean-Loup
02 Déc 2018 12:40 #262
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 947

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Domaine Agrapart – Champagne – Minéral - 2008

Tout d’abord, merci pour les CR de grande qualité.
Je lis l'étiquette et la contre-étiquette, et je constate, une fois de plus l’utilisation des termes minéral, mineralité et leur liaison au terroir.
Comme quoi, les longues et récurrentes discussions que nous avons ici sur le sujet ne sont sans doute pas sans intérêt...


Luc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
02 Déc 2018 14:07 #263

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7355
  • Remerciements reçus 6728

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Domaine Agrapart – Champagne – Minéral - 2008

Comme quoi, les longues et récurrentes discussions que nous avons ici sur le sujet ne sont sans doute pas sans intérêt...

Bien vu Luc !

Pour ceux qui ne les avaient pas lues, les discussions les plus récentes sur le sujet sont au bas de cette page ... et dans les deux suivantes !

Jean-Loup
02 Déc 2018 22:52 #264

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 157
  • Remerciements reçus 219

Réponse de LudoR sur le sujet CR: Champagne Agrapart – Avizoise 2012

CR: Champagne Agrapart – Avizoise 2012

Première bouteille que j'ouvre de mon carton de 6... juste une envie irrésistible… :-)
J'attendais aussi que cette bouteille s'harmonise un peu après son dégorgement de 05/2018.
Dosage 5gr/l

Robe jaune pale,
Bulles fines, bouche superlativement élégante, toute en longueur, crayeuse à souhait, aérienne, avec à la fois une touche crémeuse et de la minéralité ( côté salin ).
Goûte bien sec, laissant la bouche bien nette, avec une longue finale très rafraichissante.
J'ai adoré. Excellent.

Vin ( je dis bien vin et non champagne ) de grande classe !

Ludovic
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bertou, Jean-Loup Guerrin
23 Jui 2019 18:11 #265

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 281
  • Remerciements reçus 613

Réponse de mconstant sur le sujet CR: Champagne Agrapart, Complantée Extra Brut NM

CR:Champagne Agrapart, Complantée Extra Brut NM
Bu ici
Embouteillé en mai 2016 et dégorgé en septembre 2018
JD : Nez net et précis, sur le biscuit, la noisette fraiche, les fruits secs, zeste de citron, pomme verte.
La bulle est vive voire fougueuse, la bouche assez dure attaque sauvagement sur une grosse acidité stridente.
Finale très salivante, astringente. Belle longueur
Le vin aura besoin d'une longue aération pour s'assagir, mais de toute évidence il y a du monde dans la bouteille et il a surtout besoin de quelques années de patience.
Matthias : Un apport qui me tenait à cœur tellement j'avais entendu de bien sur cette cuvée. Le nez est sur le biscuits et les fruits secs avec un zeste de citron. C'est relativement complexe dès l'ouverture. La bouche est malheureusement trop énergique avec une bulle fortement présente qui gâche l'équilibre du vin. On note quand même une belle longueur sur des arômes de brioche et une bonne tension qui tient le vin. L'aération fait complètement changer le vin en l'assagissant et le rendant plus complexe. Connaissant l'étiquette je ne peux m'empêcher d'être déçu et de penser que ce champagne ait été ouvert trop tôt. Globalement j'aime attendre 2-3 ans minimum après le dégorgement et cela se confirme. Assez bien/Bien
31 Aoû 2019 12:53 #266

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4315
  • Remerciements reçus 1526
CR: Champagne Agrapart, Complantée Extra Brut NM
Dégorgement mai 2019

La bulle est fine mais très nombreuses et persistantes, un peu trop vive même après une longue aération.
Le nez est fin sur les fleurs blanches, les fruits blancs.
L'attaque montre un vin assez confortable avec un joli fruité, poire mais aussi agrumes. C'est assez complexe avec du volume et un peu de gras, presque du beurré. Il y a un bel équilibre avec de la fraicheur et une tension bien mesurée, le tout donne un sentiment de pureté . La finale est salivante et dynamique avec aussi des amers (peut être légèrement trop pour moi).
Une jolie bouteille bien sur le'fruit et plutôt charmeuse mais j'avoue que j'attendais un petit truc en plus.

Quentin
24 Oct 2019 08:37 #267

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 415
  • Remerciements reçus 150

Réponse de condorcet sur le sujet CR: Champagne Agrapart et fils, Les Coteaux du Levant

Ce vin a été dégusté lors de la soirée "Champagnes" organisée par les Belles Caves de Tours www.lapassionduvin.c...

Un CR: Champagne Agrapart et fils, les Coteaux du Levant (90 % de chardonnay, 10 % de pinot noir) issu d'une nouvelle parcelle située à Avize revêt beaucoup d'intérêt. Le dosage moins important (6/7 grammes par litre) n'y sert pas à dissimuler une matière indigente mais au contraire à mettre en valeur l'ensemble. Un nez floral et toasté (notes de pain grillé) précède une bouche plus fraîche et cohérente ainsi qu'une finale modérement persistante.
14 Déc 2019 07:45 #268

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2535
  • Remerciements reçus 1562

Réponse de GILT sur le sujet CR: Champagne Agrapart et fils - Vénus 2012

CR: Champagne Agrapart et fils - Vénus 2012

Beau vin jaune clair aux fines bulles.
Le nez est d'une précision remarquable sur les fleurs blanches et une pomme discrète.
La première gorgée de ce vin surprend par l'impression d'une mousse qui remplit la bouche.
Cette même précision est retrouvée en bouche: le vin est long, tranchant.
Une sensation crayeuse est clairement ressentie.
La puissance est importante et me pousserait à attendre encore cette bouteille.

Un champagne excellent et rafraichissant.

Gilles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LudoR
22 Déc 2019 20:24 #269

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7355
  • Remerciements reçus 6728
CR: Pascal Agrapart – Champagne – Blanc de Blancs – Avizoise – Extra Brut – 2011



Bue lors d'une dégustation de LPV Versailles de fin d'année

François
L’Avizoize a fait preuve d’une fraîcheur et d’une distinction presque aristocratique.

Jean-Loup
La robe présente un bel or.
Intense et classieux, le nez exhale un beau grillé et des arômes de fruits blancs teintés d’agrumes.
La bouche est dotée d’un grand volume et d’une superbe tension. Elle joue dans la finesse, y compris pour l’effervescence, et des amers nobles donnent du relief à la finale d’une très belle persistance.
Excellent (+)

Philippe
Sur les champagnes Agrapart est pour moi un net cran au-dessus du Cazals qui m'a pourtant agréablement surpris.

Jean-Loup
28 Déc 2019 17:49 #270
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck