Nous avons 2369 invités et 20 inscrits en ligne

Domaine de la Soufrandière

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 18014
  • Remerciements reçus 1835

Jérôme Pérez a créé le sujet : Domaine de la Soufrandière

On parle de plus en plus du travail des frères Bret en appellation Pouilly-Vinzelles.
Nous avons fait des Quarts 2003 notre bouteille de la semaine. L'article est visible ici![/u][/color] .

Jérôme Pérez
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine de la Soufrandière

Cher Jérome,
Je sais pas si vous avez bu les 2002 avant de donner au 2003 un tel honneur car après avoir acheté du 2002 et dégusté les 2003 pour moi il n'y a pas photo manque de fraicheur et d'acidité justement ce que j'adore dans les 2002 et surtout sur :
Le Pouilly-Vinzelles, le St-Veran ainsi que leurs Viré-Clessé; j'ai également de la cuvée Millerandée...
Sans remettre en doute la qualité des vins de ces excellents vignerons j'estime que les 2002 sont plus représentatifs de ce que doit-ètre le chardonnay Bourguignon.
SEBEE
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5145
  • Remerciements reçus 1502

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Domaine de la Soufrandière

Sebee,

Le Mâconnais a été encore plus exposé à la canicule de 2003 que ses congénères plus septentrionaux de la Bourgogne.

A la lecture du post de Jérôme, je devine que le vin, certes marqué par le millésime, semble avoir conservé de la fraîcheur, signe d'une récolte optimale des raisins et d'une vinification qui a su en préserver toutes les qualités.

Donc, les Bret Brothers semblent avoir bien tiré leur épingle du jeu face à un millésime chargé en sucre.

Je suis d'accord avec toi que 2003 n'est absolument pas représentatif en Bourgogne du meilleur du chardonnay.

Mais je pense que les réussites, quand elles existent, méritent aussi un coup de chapeau.

Cordialement,

Olivier
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 18014
  • Remerciements reçus 1835

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Domaine de la Soufrandière

Je n'ai pas goûté les 2002, uniquement les 2003 et notamment cette cuvée. Les 2002 sont aujourd'hui difficiles à trouver d'où le choix de cette cuvée.
Mais je vais avoir l'accasion de faire cette comparaison au mois d'octobre car j'ai récupéré un échantillonnage de vins de ce domaine et de cette marque sur les deux millésimes et je ne manquerai pas de donner les commentaires.
Quoiqu'il en soit, c'est un joli vin qui comme je l'indique dans le commentaire possède de la chaleur en finale en restant équilibré cependant. Comme je le souligne aussi, l'écueil du moment vient du boisé un peu marqué pour l'heure qui se fondra en partie dans l'avenir, c'est en tout cas mon avis.

" Le milieu de bouche est plein et savoureux, même si je me suis pris à regretter ce boisé, pour l’heure, trop marqué. La finale est longue et suave plutôt que vive, langoureuse et chaleureuse rehaussée quelque peu par cette minéralité décelée au nez mais encore discrète. "

Jérôme Pérez
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine de la Soufrandière

Bonjour à tous,

Je suis allé il y a deux jours dans le Macônais et j'ai voulu me rendre au domainde de la Soufrandière. Malheuresement pour moi personne n'a répondu au téléphone, si ce n'ai le répondeur...

Je suis donc allé au domaine CORDIER Pères et Fils où j'ai été reçu par Christophe CORDIER (le fils).
Acueil remarquable, d'une gentillesse et d'une passion de son vin qui faisait plaisir à voir. Il m'a fait visité toute son installation par ailleurs toute neuve.

Les vins goutés sont tous extraordianaires, du MACON blanc 2003 et 2004, aux Pouilly Fuissé 2004 et 2003. Gouté sur fût un St VERANT 2004. A l'aveugle je le mettait à cout sûr sur MEURSAULT, d'une concentration et d'une richesse magnifique.

Bref, ce domaine est vraiement dans le haut du panier du macônais, tout comme le domaine de la Soufrandière. D'ailleurs, lorsque j'ai discuté avec Monsieur CORDIER, ce dernier m'a dit que la Soufrandière était effectivement l'un des domaines qu'il respectait le plus, par la qualité et le professionnalisme de ses propriétaires.

Pour infos, les prix des 2003 que j'ai achetés vont de 8,5 € pour le MACON à 26 € pour le POUILLY FUISSE "vers Pouilly".

Cyril
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 18014
  • Remerciements reçus 1835

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Domaine de la Soufrandière

Mâcon « Lamartine» 2003 :
Beaucoup de gras pour ce vin avec des notes fumées marquées. La vivacité est relative mais bien présente. La finale est quand même marquée par les tannins du bois.

Saint Véran « en Combe » 2003 :
Nez brioché et levuré avec du fruit néanmoins bien présent et notamment des agrumes.
Ce vin est plus vif, plus structuré, plus long. Bien.

Viré Clessé « La Verchère » 2003
Le nez est réservé mais montre de l’élégance malgré sa fermeture relative.
Le vin est très gras en bouche avec des notes de fumée, c’est un peu fatigant. La longueur est bonne mais portée plus par l’alcool que par la fraîcheur qui fait défaut dans cette équilibre riche.

Pouilly Loché « La Colonge » 2003
Joli nez citronné auquel se mêle des notes de poire. Un vin qui conjugue les qualités de gras des vins précédents mais qui conserve de la fraîcheur. Les notes fumées sont présentes mais restent en retrait. Gourmand suave mais frais : c’est un bon vin.

Pouilly Fuissé « La Roche » 2003*
Le plus complexe de la série pour l’instant derrière une certaine réduction. C’est un gros calibre en bouche ; ample et gras, le millésime le dessert sur le finale qui aurait supporté plus de fraîcheur.

Pouilly Vinzelles « les Quarts » 2003
Le nez est très mûr et très abouti. Le boisé est présent mais reste élégant. C’est un vin très riche, puissant mais qui n’est nullement fatigant. Il a enchanté l’assemblée qui a vu en ce vin une pointure de plus que pour les autres vins de la gamme.

Pouilly Vinzelles « les Quarts » 2001
Une robe très dorée avec un nez de levure et de mousseron très appuyé, presque dérangeant.
En bouche, la structure est belle avec le gras habituel mais avec un support acide intéressant. Moins abouti cependant que les Quarts 2003, presque un peu évolué.

Jérôme Pérez
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 603
  • Remerciements reçus 0

stephalsace a répondu au sujet : Re: Domaine de la Soufrandière

j'ai fais un mail aux bret brothers et il m'ont confirmé mon RDV dans les 30 minutes. TRES BIEN.

stephane
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1654
  • Remerciements reçus 462

rkrk a répondu au sujet : Domaine de la Soufrandière - Pouilly-V. "Quarts" 2000

L'excellente tenue de cette bouteille montre la capacité de vieillissement de ces vins qui ont besoin de temps pour laisser fondre le bois. Il s'agit clairement de vins "sudistes", un peu à l'opposé d'un Chablis.

NOTE: tilleul boisé (toujours une pointe) citronné, une pointe minérale après aération, en bouche: huileux très intense gras - très bon (90)
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 18014
  • Remerciements reçus 1835

Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: domaine de la Soufrandière les quarts 2003

le boisé se fond petit à petit. Le vin est puissant, riche, ample. Un style très moderne, mais aussi très bien réalisé et qui enchante à chaque dégustation.

Jérôme Pérez
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine de la Soufrandière Quarts 2001

Pouilly-Vinzelles Domaine de la Soufrandière Climat les Quarts 2001 : 15,5/20 - 9/6/07
Un chardonnay gras, plutôt chaleureux, fruité (poire au sirop, fruit exotique du mâconnais). Boisé (lacté), très mûr, résolument démonstratif, large d'épaules (on peut imaginer Chassagne également).
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82983
  • Remerciements reçus 8542

oliv a répondu au sujet : Domaine de la Soufrandière Pouilly Vinzelles Les Quarts 2004

[size=medium]Domaine de la Soufrandière Pouilly Vinzelles Les Quarts 2004[/size]



Cette bouteille a été servie sur une poëllée de supions citronnés.

Lourde bouteille. Beau bouchon, long et visiblement de haute qualité.

Robe dorée claire encore jeune, reflets verts mais à la belle épaisseur apparente.
Premiez nez encore empreint d'un beau boisé fin, notes florales, de fruits blancs et de poire.
Très bel équilibre en bouche, grande élégance de bout en bout. Notes briochées et grillées encore à fondre à mon avis mais très belle tension et élégance sur toute la durée du repas.
Ce vin ne joue pas sur le registre de la puissance mais plutôt de la finesse. Peut être un petit peu cher (une vingtaine d'euros) pour se faire un plaisir régulier mais j'ai beaucoup aimé.

#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 183
  • Remerciements reçus 3

CyrilBasco a répondu au sujet : Bret Brothers & Domaine de la Soufrandière, millésime 2006

En ce lundi 21 janvier, un tout petit détour à côté de Mâcon sur la commune de Vinzelles pour rencontrer Jean-Guillaume Bret, des BRET Brothers, jeunes vinificateurs de plusieurs parcelles de chardonnay dispersées dans les appellations du maconnais.
Vue sur le village de Vinzelle, depuis la parcelle de la Soufrandière

J'avais repéré ce domaine dans la revue Bourgogne Aujourd'hui. J'avais pu déguster et apprécier quelques uns de leurs 2005 à la première édition du salon du Carousel du Louvre.
En novembre dernier, les dégustations de leurs 2006 présentés à la seconde édition de ce salon m'avait définitivement convaincu qu'il fallait que j'aille faire un tour du côté de Vinzelles.

Vous trouverez beaucoup d'informations sur leur site . Je me contente donc de mes modestes notes de dégustations des vins goutés ce jour-là.

Macon Uchizy La Martine 2006

Nez ouvert sur le fruit frais (pomme ?). Bouche gourmande sur une belle tension. Il faut de la discipline pour ne pas l'avaler à l'heure de l'apéro à laquelle commence cette dégustation.

Viré Clessé La Verchère 2006

Plus minéral au nez, plus retenu. S'exprime vraiment en milieu et fin de bouche. Parcelle à 2km de celles d'André Bonhomme, les seuls autres vins de Viré Clessé que je connaissais et appréciais jusqu'à présent. Cela confirme que c'est bien ce style de Viré Clessé que j'aime.


Viré Clessé Sous les plantes 2006

Très différent de la Verchère. Je commence à comprendre la distinction entre les cuvées à tendance fruitée et celles à tendance minérale. Je trouve le nez un peu plus court, certainement l'impression donnée par les parfums de fruits plus mûrs que sur le premier vin. C'est bon en bouche, sur des notes presque de surmaturité du raisin, inattendu sur mon idée des 2006. Mais c'est un registre que j'aime moins, ou alors à ne pas marier avec les mêmes plats accompagnants classiquement les Viré Clessé.


Saint Véran En Combes 2006

Nez plus complexe, légère impression agréable de fumée. Belle tension en bouche, ample et bien construite. Belle finale sur une note minérale. Promesses de plaisir.


Saint Véran La côte rôtie 2006

Toujours sur Saint Véran mais dans le style fruité. On gagne en gourmandise. Presque un peu chaud après la minéralité du En Combes ou alors trop influencé par le nom de la cuvée.


Pouilly Fuissé La roche 2006

Très tendu dès le nez. Peu exubérant après la côte rôtie. Mais tient très longtemps en bouche. Je préfère.


Pouilly Fuissé En Carementrant 2006

L'alter ego fruité de la roche. Très jolie, déjà ouvert. Un fruité séducteur. Plus facile d'accès.


Macon Vinzelles, la Soufrandière, le Clos de Grand-Père 2006

Parcelle dans la famille depuis le grand-père du père de la mère des deux frères. Vin gourmand et une rien mielleux (fruit très mûr), un peu atypique par rapport à l'image du Mâcon. Devrait avoir ses amateurs.


Pouilly Vinzelles la Soufrandière les Longeays 2006

Vin tout en rondeur. J'aurais apprécié un peu plus de fraicheur en finale. Doit être superbe sur une volaille.


Pouilly Vinzelles la Soufrandière les quarts 2006

Le nez est fermé mais rien d'inquiétant dans la jeunesse. Et je dois commencer à fatiguer. Très tendu en bouche. Révèle sa bonne naissance par la longueur de sa finale. Certainement à attendre pour en profiter.


Pouilly Vinzelles la Soufrandière les quarts 2005

Un an de plus ou un millésime vraiment différent ? Me parait plus équilibré: fruit porté par une superbe acidité.
Montre une troisième voie entre la dichotomie des vins fruités et des vins minéraux des Bret telle que je l'ai perçue. Un registre légèrement différent.

En guise de conclusion provisoire sur ce millésime 2006 chez les frères Bret, j'ai découvert une gamme sans points faibles malgré le grand nombre de cuvées proposées et avec une réelle identité de chaque cuvée au sein même d'une appellation. Certes les tarifs sont supérieurs à ceux généralement pratiqués sur des PC des côtes chalonaises que je connais mieux.
Je suis cependant impatient de retrouver leur gamme dans les prochains millésimes et de voir si j'ai les mêmes préférences.


Cyril,
Qui t'a fait dégustateur ?
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 204
  • Remerciements reçus 0

olidesalm a répondu au sujet : Re: Bret Brothers & Domaine de la Soufrandière, millésime 2006

Je prends la direction du village de Vinzelles dans le Maconnais, pour me rendre au Domaine de la Soufrandière, dirigé par Jean-Philippe et Jean-Guillaume Bret, qui ont permis à l'appellation Pouilly-Vinzelles de sortir de sa léthargie.
Je concède être impressionné par la manière dont ces 2 vignerons organisent leur activité viticole : à un âge où certains se cherchent encore, ils sont arrivés en 5 à 6 ans, à donner une cohérence remarquable à leur travail en trouvant un équilibre, pas forcément évident, entre le souci de préservation biologique des sols et un marketing ( littérature abondante sur le domaine, site internet ) des plus modernes.
Il existe pour le visiteur du domaine une sensation presque schizophrénique d'être chez des paysans-vignerons amoureux de leurs sols, et en même temps de se trouver dans une winerie moderne dans laquelle la composante markéto-commerciale serait la pierre angulaire du fonctionnement quotidien.

Le Domaine de la Soufrandière :

- commercialisation depuis le millésime 2000 à partir des vignes familiales dont les raisins allaient à la Cave Coopérative de Vinzelles jusqu'en 1998.
- travaillé en biodynamie avec certification Demeter depuis 2006.
- les vignes sont reconduites en sélection massale. Les portes-greffes utilisés sont Riparia et le 3309.
- composé par Beaujolais-Leynes ( 0.75 ha) : vignes de 60 ans.
Macon-Vinzelles (1.60 ha) : vignes de 55 ans.
Pouilly-Vinzelles " Les Quarts" ( 4ha) : vignes de 25 à 75 ans.
Pouilly-Vinzelles " Les Longeays " (0.55 ha) : vignes de 28 ans.

Bret Brothers :

- structure de négoce crée en 2001. Objectif de commercialisation 100 000 bouteilles environ.
- raisins achetés avec règles strictes : 1 vin=1 parcelle= 1 vigneron.
vignes de plus de 35 ans.
- la vendange, la vinification et l'élevage sont réalisés par l'équipe de la Soufrandière.

Le pressurage se fait avec un pressoir pneumatique permettant une oxydation ménagée de manière à utiliser le moins de soufre possible.
Débourbage d'une douzaine d'heures.
L'élevage se fait en fûts ou en cuve inox selon les vins.

Nous descendons au chais pour goûter les vins du millésime 2006 dont 50% sont .... épuisés à la vente, mais tous me seront néanmoins présentés à la dégustation.

Macon-Vinzelles " Clos du Grand-Père" 2006 :
première année de commercialisation.
terroir argilo-calcaire de bas de coteaux.
élevé à 90% en cuve et 10% en 1/2 muids.
vin bien construit, net, sur le fruit, agréable, pour le plaisir.

Macon-Cruzilles " Clos des vignes du Maynes" 2006 : cultivé en biodynamie.
terroir calcaire avec argile brune d'exposition Est.
vin plus tendu, plus frais, construit sur une acidité affirmée mais mure. L'élevage conduit en fûts enlève de la pureté en fin de bouche.

Macon-Cruzilles 2006 :
terroir argilo-calcaire.
vinifié et élevé en fûts.
Nez ouvert sur les fruits ( poire, pamplemousse) et les fleurs.
Même construction de la bouche sur une acidité moins intégrée finissant sur une légère amertume.

Viré-Clessé " Sous les Plantes" 2006 :
terroir de bas de coteaux, d' exposition Est, limono-argileux calcaire.
vinifié et élevé en fûts.
nez fruité et légèrement marqué par le bois. La bouche mêle des arômes de citron confit et de zestes d'orange auxquels s'associe une sensation minérale.

Saint-Véran " En Combe" 2006 :
terroir argilo-calcaire, d'exposition sud.
vinifié et élevé en fûts.
nez réservé, net. La bouche offre des notes d'agrumes qui se prolongent par une acidité intégrée précise, saline et élégante. Contrairement aux vins précédents, l'élevage ne se fait pas sentir.

Saint-Véran " Côte- Rotie" 2006 :
terroir calcaire d'exposition sud.
vinifié et élevé en fûts.
vin affichant plus de puissance avec des arômes murs, léger flou en milieu de bouche.

Pouilly-Loché " Les Mûres" 2006 :
terroir argilo-calcaire, d'exposition Est.
vin puissant avec notes alcooleuses au nez. En bouche, l'élevage est décelable, mais on note aussi des notes d'épices et d'amandes. L'équilibre général est bon.

Pouilly- Vinzelles " Les Longeays" 2006 :
terroir argilo-calcaire , se trouvant sous " Les Quarts",riche en oxyde de fer d'exposition sud-Est.
vinifié et élevé en fûts.
le nez est plus complexe, plus pur, mieux défini, mêlant des arômes réglissés, floraux et d'agrumes.
bouche à la structure pleine et équilibrée, bien dessinée.

Pouilly-Vinzelles " Les Quarts" 2006 :
terroir argilo-calcaire.
élevé et vinifié en fûts.
nez réservé , net , avec quelques notes d'agrumes.
belle pureté de bouche, minérale, longue construite sur une acidité intégrée noble. Le vin le plus fin et le plus profond à ce stade de la dégustation.

Pouilly-Vinzelles " Les Quarts " millerandée 2006 :
issu des parcelles comprenant les vignes les plus âgées ( + de 75 ans).
vinifié et élevé en fûts.
le vin est complètement réservé, campé dans son intériorité lui donnant un aspect un peu plus terne, moins lumineux à ce stade. A suivre.

Pouilly-Vinzelles X-Longeays 2003 :
vin issu de raisins surmûris et qui ont fermentés 2 ans en tonneaux.
le profil de ce vin est évidemment fondamentalement différent du fait de la présence d'une vingtaine de grammes de sucre résiduel. Si la surmaturité ne fait aucun doute au nez, le caractère liquoreux est moins affirmé en bouche avec un équilibre qui se cherche encore mais qui pourrait aboutir à un vin type 1/2 sec. A suivre.

Pouilly-Fuissé " La Roche" 2006 :
terroir calcaire exposé sud.
vinifié et élevé en fûts.
nez complexe, profond, portant sur le citron et le pamplemousse.
Bouche dense, précise, complexe, minérale , mure s'étirant avec grâce et finesse. Très belle longueur.

Pouilly-Fuissé " En Carmentrant" 2006 :
terroir calcaire exposé Sud.
vinifié et élevé en fûts.
Ce vin domine ce jour là l'ensemble de la cave par la race qu'il affiche.
le nez est complexe, profond et précis, mur, distingué.
bouche ciselée, minérale, racée finissant sur une acidité fine et longue.

Commentaires :

- Le niveau qualitatif de la cave est très bon, même si tous les terroirs ne sont pas d'égale valeur.
- Certains vins marqués par l'élevage doivent être suivis pour apprécier leur évolution.
- Certains vins d'un haut niveau pouvant être mis, sans grande crainte, en comparaison avec des 1er crus bourguignons de la Côte de Beaune, qui leur seront pour certains inférieurs mais probablement beaucoup plus onéreux.
- Bref, une adresse incontournable.

Merci à Jean-Philippe Bret et à Elodie, assistante commerciale, pour leur accueil et leur disponibilité.

Domaine de la Soufrandière- Bret Brothers.
71680 Vinzelles.
Tél : 03 85 35 67 72.

Article originale avec photos sur www.odeauxvins.com

Olivier Dranesas
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4349
  • Remerciements reçus 1

teddyteddy a répondu au sujet : Re: Bret Brothers & Domaine de la Soufrandière, millésime 2006

Beaucoup de plaisir dernièrement avec le Viré-Clessé 2004 Verchère des Bret Brothers, à la robe jaune clair aux reflets verts, au nez dominé par d'élégantes notes végétales (fougères), avec l'arrivée en fanfare des fruits jaunes après aération, et une bouche dominée par un équilibre remarquable entre un gras savoureux et une acidité mûre qui dynamise le vin (16,5/20).

Laurent
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82983
  • Remerciements reçus 8542

oliv a répondu au sujet : Re: Bret Brothers & Domaine de la Soufrandière, millésime 2006

Ces gars là ont tout compris. (tu)
La gamme des vins est ample et typée, l'accueil est remarquable de gentillesse et de simplicité décontractée, leur site internet est un modèle de précision et d'information.
Pour vous faire une petite idée, participez aux vendanges 2007...

www.bretbrothers.com...

ou plus simplement, visitez un peu le domaine.

www.bretbrothers.com...

Oliv, fan! (:P)
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82983
  • Remerciements reçus 8542

oliv a répondu au sujet : CR: Bret Brothers - Pouilly Loché - Les Mûres - 2006

[size=medium]CR: Bret Brothers - Pouilly Loché - Les Mûres - 2006[/size]

Fiche technique trouvée sur le site du domaine www.bretbrothers.com...
Age des Vignes : plus de 50 ans
Superficie : environ 0,45 ha
Le Terroir : Argilo-calcaire. Exposition Est. Sols très rouges, riches en oxydes de fer.
Altitude de 250 mètres.
Vinification & Elevage : Vendanges manuelles, Pressurage en grappes entières, 100 % vinifié et élevé en pièces (fûts de 228 l) pendant 11 mois.



La bouteille est lourde et le bouchon splendide, étampé au nom de l'appellation, avec climat et millésime.
La robe est jaune paille aux légers reflets gris-verts et laisse de belle larmes grasses sur les parois du verre.
Le nez est superbe, sur un bel équlibre entre des notes de noisettes grillées et des arômes de fruits blancs (poire) et d'amandes.
Confirmation des ces arômes à l'attaque en bouche qui est marquée par un côté anisé et pâte d'amandes et un joli gras.
En revanche, dès le milieu de bouche, c'est le mutisme total ! Aucun développement, aucune finale sur ce vin qui malheureusement se replie sur lui-même et ne tient pas les promesses que son beau nez laissait entrevoir.
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4349
  • Remerciements reçus 1

teddyteddy a répondu au sujet : Re: Pouilly Loché - Les Mûres - 2006

Bonjour Oliv,

Avais tu carafé ce vin?

Laurent
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82983
  • Remerciements reçus 8542

oliv a répondu au sujet : Re: Pouilly Loché - Les Mûres - 2006

Salut Laurent,
Pas de carafage, juste une petite mise à épaule d'une heure.
Ce vin ne m'a pas semblé à proprement parler fermé mais je ne m'explique pas cette chute en milieu de bouche?
Des idées?
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4349
  • Remerciements reçus 1

teddyteddy a répondu au sujet : Re: Pouilly Loché - Les Mûres - 2006

Difficile à dire sans avoir dégusté le vin.

Ton CR m'avait donné l'impression d'un vin fermé.

Peut-être un peu jeune aussi, non?

Laurent
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 603
  • Remerciements reçus 0

stephalsace a répondu au sujet : Re: Bret Brothers & Domaine de la Soufrandière, millésime 2006

Vin de table Bien-Venu in X tremis lot BV 20067 Bret Brothers. La robe est assez sombre. Nez de cassis, de framboise avec un poil d’épice. On perçoit une pointe de volatile. La bouche présente une belle matière, riche et mure dans un style souple et tendre. Beaucoup de fraicheur dans cette cuvée renforcé par le coté gras et discret des tannins. Notes de fruits noirs et de chocolat. Ce vin est en fait un Beaujolais village vendangé sur le terroir de Leyne. Refoulé de l’agrément il est constitué des millésimes 2006 et 2007. 14.5/20
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 581
  • Remerciements reçus 0

champ des soeurs Fitou a répondu au sujet : Re: Bret Brothers & Domaine de la Soufrandière, millésime 2006

Je ne sais pas ce que JP&JG Bret feront du beau terroir de Leyne mais à 5 Hl/Ha en 2008 ,il n’y en aura pas pour tout le monde.
Laurent / Champ Des Soeurs
Mon blog vendange

Laurent / Vigneron
www.facebook.com/lau...
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 603
  • Remerciements reçus 0

stephalsace a répondu au sujet : Re: Domaine de la Soufrandière

j'avais commandé mes bouteilles lors de la sortie du tarif et il n'y a jamais eu de problème. Faut être rapide >:D<
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2219
  • Remerciements reçus 50

denaire a répondu au sujet : CR:Domaine de la Soufrandière- Mâcon-Vinzelles "Le Clos de Grand-Père" 2005

CR:Domaine de la Soufrandière- Mâcon-Vinzelles "Le Clos de Grand-Père" 2005

Robe or assez soutenue, brillante.
Nez sur les fleurs blanches, le miel, la poire.
Bouche assez ronde, à l'acidité plutôt faible, manquant un peu de relief, arômes conformes à ceux perçus au nez, longueur quelconque.

Gentille entrée de gamme, mais pas de quoi s'extasier, sur cette bouteille en tout cas. Bouteille achetée au domaine, 10€ sauf erreur de ma part, le rapport qualité prix est relativement médiocre.

Mathieu
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1654
  • Remerciements reçus 462

rkrk a répondu au sujet : Re: Domaine de la Soufrandière

Mâcon-Vinzelles "Le Clos de Grand-Père" 2006

J'ai bien aimé cette cuvée sur 2006 - c'est un joli vin d'apéro, sur l'ananas, très fruité, "tendre" (entre sec et demi-sec) - bon. Dans le style de la maison qui fait des vins plutôt gras et mûrs. Je ne regrette pas mes 10E.

Par contre, j'ai de plus en plus de mal avec le boisé sur les Pouilly-Vinzelles "Les Quarts" qui met beaucoup de temps à s'estomper (récemment sur les 2004). J'espère que cela se passera mieux avec les 2006.
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 18014
  • Remerciements reçus 1835

Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Domaine de la Soufrandière, Pouilly Vinzelle , les Quarts 2003

une bouteille qui évolue superbement : le boisé se fond très bien : un vin très à l'image de ce millésime caniculaire, mais sans lourdeur : gras impressionnant, poire, à profusion, quand un même un peu citronné sur la finale. A boire plus frais qu'à l'accoutumée : impeccable tenue à l'aération où le vin se bonifie remarquablement sur deux jours. S'il y avait un frisson de fraîcheur et de minéralité supplémentaire, ce serait grand : ça ne l'est pas, mais c'est bon, à tout le moins.

Jérôme Pérez
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 581
  • Remerciements reçus 0

champ des soeurs Fitou a répondu au sujet : Re: Bret Brothers & Domaine de la Soufrandière, millésime 2006

Le domaine est sur le point de se doter d’un cheval pour les labours .

Laurent / Vigneron
www.facebook.com/lau...
#26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4349
  • Remerciements reçus 1

teddyteddy a répondu au sujet : Bret Brothers & Domaine de la Soufrandière Pouilly-Fuissé La Roche 2004

Bret Brothers & Domaine de la Soufrandière Pouilly-Fuissé La Roche 2004

Robe jaune, très lumineuse.
Beau nez, qui me semble assez classique, sur les fruits jaunes et exotiques, le beurre frais, le caramel, la crème patissière.
Belle bouche assez dense, longue, bien équilibrée, mais qui manque pour moi de complexité et de personnalité.

Je suis un peu déçu par ce vin, certes de qualité, mais sans caractère véritable.
Sur ce millésime, j'avais déjà eu ce sentiment avec le Mâcon-Uchizy La Martine, et le Puilly-Vinzelles Les Quarts.
J'avais par contre adoré le Viré-Clessé La Verchère.

Laurent
#27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 315
  • Remerciements reçus 102

patrice a répondu au sujet : Re: Bret Brothers & Domaine de la Soufrandière Pouilly-Fuissé La Roche 2004

teddyteddy écrivait:
> Je suis un peu déçu par ce vin, certes de qualité,
> mais sans caractère véritable.
> Sur ce millésime, j'avais déjà eu ce sentiment
> avec le Mâcon-Uchizy La Martine, et le
> Puilly-Vinzelles Les Quarts.
> J'avais par contre adoré le Viré-Clessé La
> Verchère.

J'ai goûté le Pouilly Vinzelles les Quarts 2004 la semaine dernière lors d'une visite au domaine et il est sans doute temps d'en rouvrir une s'il t'en reste. J'ai particulièrement apprécié cet équilibre entre le volume à l'attaque et la finesse des arômes et de la texture. Finesse qui caractérise aussi le millésime 2007.

Par ailleurs, je tiens à souligner la qualité de l'accueil de Jean-Guillaume Bret malgré une prise de rdv tardive de ma part et des obligations administratives de son côté le tout en pleine période d'embouteillage des 2008. Il a pris le temps de me montre les vignes à proximité du domaine avant dégustation d'une partie de leur large gamme.

cordialement,
Patrice T
#28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2021
  • Remerciements reçus 354

daniel popp a répondu au sujet : Bret Brothers. Viré-Clessé Climat " SOUS LES PLANTES 2003

Quelques informations sur ce vin, en complément de celles précisées sur les post précédents, tirées du site des Bret Brothers :

" Notre VIRÉ-CLESSE CLIMAT «SOUS LES PLANTES » n’a en commun que l’appellation avec notre VIRÉ-CLESSÉ CLIMAT « LA VERCHÈRE ». En effet, le Climat « Sous les Plantes » est situé quant à lui au Sud de Viré sur un terroir proche de celui de Clessé, c’est-à-dire plus limoneux. « Comment ? ? Limoneux ? ? » Preuve est faite qu’il existe de Grands Bourgognes sur d’autres terroirs que ceux classés dans les « argilo-calcaires ». Là encore, les sols sont labourés et notre sélection s’est portée sur des vignes âgées de 55 à 70 ans. La profondeur des sols donne un vin sur le fruit, rond en bouche. Les yeux fermés, cela reste une valeur sûre. "

Fiche technique :
Age des Vignes : 1/3 55 ans, 2/3 70 ans
Superficie : environ 0,25 ha
Le Terroir : Argilo-Limoneux. Exposition Est. Situé au Sud de Viré en limite de Clessé.
Altitude de 200 mètres.
Vinification & Elevage : Vendanges manuelles, Pressurage en grappes entières, 100% vinifié et élevé en pièces (fûts de 228 l) pendant 11 mois

Mes impressions sur ce vin bu sur 2 jours :

nez superbe de chardonnay bien mur, sur le citron, avec un coté minéral un peu poivré et un cote miellé presque épicé, auxquel une touche de tilleul semble donner de la fraicheur. Bouche ample presque grasse mais sans lourdeur, bel équilibre sur des agrumes bien murs avec une finale mentholée pleine de fraicheur malgré le millésime, avec une amertume joyeuse qui tapisse longtemps, longtemps la bouche. C' est vraiment superbe comme tout ce que réalisent les frères Bret, mais il faut vraiment le carafer. C' est vraiment ce soir, deux jours aprés ouverture ( et vacuum ) que ce vin s' est révélé.

Bon we.

Daniel
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1597
  • Remerciements reçus 3

bernardo a répondu au sujet : Bien Venu In X Tremis

Beaujolais lenses Cuvée In X-tremis ( classé en VDT )

Classé en Vin de Table français, car ayant été refusé a l'agrément sur les millésimes 06 et 07, cette cuvée est donc assemblée. Lot portant le numéro 20067:D

Robe Carmin trés brillant, bonne intensité.

Nez légèrement fumé ( surtout a l'ouverture ), notes de groseille, de framboises a pleine maturité, le nez se dévoile d'avantage 1/2h aprés ouverture tout en gardant ce côté fumé.

La bouche propose une attaque franche et gourmande, beaucoup de fruits frais en bouche, avec des tanins limite accrocheur en final mais loin d'être détestable. La longueur est moyenne, là encore, une aération lui apportera le plus grand bien en polissant de manière net les tanins et en laissant cette sensation de fruit croquant/craquant sur le palais. le potentiel de garde me semble dépassé allégrement les 5ans.

Mais pour moi qui ne déguste pour ainsi dire jamais de Gamay, j'apprécie grandement le niveau de cette bouteille; (tu)

Entre 16/22€ pour les particuliers ;)

Happy wines (-;

Bernardaud
#30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux