Nous avons 1600 invités et 64 inscrits en ligne

Domaine Henri Germain & Fils, Meursault

  • Messages : 717
  • Remerciements reçus 7

Réponse de psykopat sur le sujet CR: Domaine Henri Germain Meursault Charmes 2007

quel vin pour la St valentin? Un vin qui rime avec valentin, un vin qui a du charme et qui accompagnera des St jacques, pour rester entre --seins-- saints, mais aussi quelques ris de veau aux morilles. Bref, je n'ai pas fait preuve de beaucoup de subtilité dans le choix de la bouteille.
CR:
Meursault Charmes 2007 Domaine Henri Germain
Un nez de suite expressif, poire bien mûre, agrume, chèvrefeuille, tilleul, fleurs blanches et un peu de noisette. Un nez classique, robuste et subtil à la fois. En bouche, c'est rond, ample, généreux, légèrement beurré, mais plutôt bien équilibré, même assez fin, racé, avec une longue finale épicée et ciselée. Excellent
CénoSillicaphobe approuvé
www.leverasoif.com
www.australian-rarit...
Ni Dieu ni maître, même buveur....
16 Fév 2015 16:51 #61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84237
  • Remerciements reçus 10266

Réponse de oliv sur le sujet CR: Les 2013 sur fûts au domaine Henri Germain

Les 2013 sur fûts au domaine Henri Germain



Vins collés du matin.

CR:

Meursault
Nez très pur, ouvert et gourmand, sur des notes florales et citronnées.
Bouche rythmée, d'une grande délicatesse mais avec de l'allonge et une très belle présence.
Vin d'une grande lisibilité et gourmandise, à l'équilibre impeccable.
Très joli !

Meursault Les Chevalières
Nez plus serré, beaucoup moins expressif, sur quelques notes minérales.
Bouche traçante, très verticale mais sans aucune verdeur, sur une acidité salivante et tranchante très agréable.
Finale droite, sur de beaux goûts de citron confit.
Très beau vin, dans un registre plus froid que le village.

Meursault Limozin
Nez délicat, précis quoique assez discret, sur les fleurs blanches.
Bouche bien définie, sur un trame acide tonique et une jolie matière sans aucune lourdeur.
Gouts délicats et francs, floraux et sur la poire.
Finale bien posée, longue, toute en délicatesse.
Très bon.

Chassagne Montrachet 1er Cru, Morgeot
Nez généreux, plus puissant que les meursaults, sur la poire bien mûre.
Bouche gourmande, d'une certaine rondeur sans tomber dans l'opulence, au volume ample bien tranché par une belle acidité.
Sensation évidente de générosité et de lisibilité.
Moins à mon goût mais très bon quand même.

Meursault 1er Cru Les Poruzots
Nez peu expressif.
Bouche verticale à l'attaque très serrée, sur une délicieuse trame acidulée, à la fois droite mais sans aridité.
Ensemble assez discret aromatiquement mais d'une très belle présence et densité.
Finale délicieusement salivante.
Très beau même si un peu plus austère en l'état que ses prédécesseurs.

Meursault 1er Cru Les Charmes
Prélevé d'un fût neuf. Au final, l'élevage global des vins du domaine est à 20 à 25% bois neuf.
Nez sur sa prise de bois, masquant le fruit.
Attaque là encore marquée de goûts boisés.
Bouche superbe, à l'ampleur parfaitement maitrisée, sur un beau gras sans lourdeur, d'une grande présence.
A revoir en toute confiance une fois assemblé.

Meursault 1er Cru Les Perrières
Beau nez droit et noble, superbe compromis de notes florales, minérales et légèrement fumées. Miam !
Bouche nerveuse, très tactile, sur un côté crayeux qui fait saliver et étire longuement les sensations.
Petite pointe d'amertume sur la finale.
Vin un peu sévère en l'état mais aucun inquiétude car l'équilibre est parfait.





Bourgogne rouge
Nez légèrement lacté, très sur les fruits noirs.
Bouche fluide, dotée d'un joli fruit mais manquant un peu de fond.
Finale agréable, croquante mais courte.

Chassagne Montrachet rouge
Nez sur la myrtille et un léger boisé.
Bouche à l'attaque un peu ferme, sur un volume assez large mais un peu dur, sur une petite sécheresse.
Si la matière est un peu rustique, le fruit est en revanche très pur et précis et apporte au vin une vraie gourmandise.
A revoir, notamment à table.

Meursault Clos des Mouches
Nez léger, sur les petits fruits rouges.
Bouche à l'équilibre délicieux, sur une tendreté croquante et des goûts très purs assez irrésistibles.
Beaux goûts de cerise, tanins gras et suaves et finale d'une redoutable fraicheur.
Vin d'un grande gourmandise et d'une maturité parfaite.
Délicieux ! (tu)

Beaune premier cru Les Bressandes
Parcelle grêlée à 80% en 2014
Beau nez plus masculin, sur la gelée de fruits noirs et des notes réglissées.
Bouche sérieuse, plus carrée, d'une concentration sans excès.
Présence tannique plus marquée que sur le Meursault.
Belle finale toute en présence et en densité.

Une superbe visite tant par la qualité de l'accueil franc, précis et décontracté de Jean François Germain que par celui des vins qui m'ont beaucoup plu, par leur finesse sans faiblesse, leur définition impeccable et leur pureté.
19 Fév 2015 21:44 #62
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5072
  • Remerciements reçus 315
CR: Domaine Henri Germain Meursault Charmes 1er cru 2008
Bouteille aérée 30mn




Robe sur un doré moyennement soutenu.
Joli nez d agrumes fines, de fleurs, de poire william et finement beurré ...
Bouche d une grande finesse, gracile et d une grande pureté, campée sur un gras subtil. L attaque est fraiche avec des notes d amande douce (massepain), de poire, de petit beurre enveloppé par une fine acidité qui dénote vraiment sur ce millésime aux vins souvent vif et tranchant.
Un très beau vin qui demande une bonne aération pour dévoiler ses caractéristiques. Toutefois une garde d une paire d année supplémentaire lui serait profitable.
Attention a la température de service, ce vin me semble sensible a une température trop fraiche !!
27 Mar 2015 21:31 #63
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 173
  • Remerciements reçus 3

Réponse de winemike sur le sujet Re: Domaine Henri Germain - Meursault Charmes 2008

CR: Domaine Henri Germain - Meursault Charmes 2008

Entièrement d'accord avec Ols sur cette bouteille. Je viens d'en finir une à l'instant, première moitié au déjeuner. On sent un vrai bénéfice à l'aération... et aussi totalement en phase avec le commentaire sur la température. Trop froid, le vin est complètement fermé, "cinglant" même et ne procure pas de plaisir,
Belle pureté et ampleur relative, la fraîcheur du millésime va très bien sur ce Charmes qui pourrait paraître bien plus gras et "charmeur" (si j'ose dire) sans cette trame acidulée... c'est très bon, c'est très fin. J'aime beaucoup. Celles qui restent vont encore passer quelques années en cave, ça leur fera le plus grand bien.
27 Mar 2015 22:14 #64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84237
  • Remerciements reçus 10266
Bu lors d'une superbe semaine en Bourgogne

CR: Domaine Henri Germain, Meursault, Clos des Mouches, 2006



Robe sur un grenat clair un peu évolué, légèrement tuilé.
Le nez est magnifique de délicatesse et de gourmandise, sur des notes de fraise au sucre, de rose et d'épices (poivre, épices douces). Beaucoup de finesse et de douceur émanent du verre.
La bouche confirme ce très beau fruit, déroulant un ensemble d'une remarquable qualité aromatique, sur la grenadine, la menthe poivrée, la soupe de fraise, le thé plus que de constitution. Le vin joue en effet sur une matière fine et délicate, sans gros corps ni réserve de puissance mais déroule un jus charmeur et frais d'une délicate souplesse jusque dans une finale salivante et aérienne à la buvabilité assez irrésistible.
Un vin à boire et qui vous fait hurler "encore" !
Un vrai délice de pdf ! (:D
09 Mai 2015 16:38 #65
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 717
  • Remerciements reçus 7

Réponse de psykopat sur le sujet CR:Domaine Germain Meursault Charmes 2006

CR: CR:Domaine Germain Meursault Charmes 2006
Un nez de pétard, de fumé, de poire, de pêche de vigne, d'agrume, de tilleul et d'amande.
Une bouche précise, droite, une belle matière sensuelle, un élevage fondu, un bel équilibre et une longue finale fraiche. Excellent
CénoSillicaphobe approuvé
www.leverasoif.com
www.australian-rarit...
Ni Dieu ni maître, même buveur....
04 Jui 2015 16:34 #66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84237
  • Remerciements reçus 10266
Bu chez Legui

CR: Domaine Henri Germain, Beaune Bressandes 1er cru, 2006



Robe délicate, sur un grenat léger qui commence à évoluer.
Très beau nez de pinot, sur des notes croquantes de petits fruits rouges très délicats, avec un côté légèrement épicé très agréable.
La bouche est plus en dedans. Une fois passée une attaque fraiche, le milieu de bouche se resserre sur un volume un peu léger et aux tanins fermes.
Si les goûts sont en phase avec les aromes perçus au nez, précis et très agréables, l'ensemble manque un peu de chair et de suavité, celle qui m'avait tant plu sur le Clos des Mouches du même millésime.
La finale est marquée d'une pointe d'amertume qui lui fait perdre en élégance.
Bon vin, un peu sévère toutefois.
10 Jui 2015 18:13 #67
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 351
  • Remerciements reçus 684

Réponse de ptitcoco sur le sujet CR: Domaine Henri Germain, AOC Bourgogne 2012

CR: Domaine Henri Germain, AOC Bourgogne 2012

Bonsoir, j'ai bu une des rares bouteilles du "simple Bourgogne blanc" que JF Germain veut bien m'octroyer depuis 3 ans:

Nez peu marqué sur des notes d'agrumes à peine perceptibles, en bouche on a une belle minéralité et une fraicheur très sympa.
C'est un excellent bourgogne générique dont la trame, certes simple, est une belle évocation du reste de la gamme de ce magnifique domaine.
OAC
10 Jui 2015 21:14 #68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 717
  • Remerciements reçus 7
CR: CR:Domaine Henri Germain Chassagne Montrachet Morgeot 2009
Un nez sur l'amande, les agrumes, les fruits blancs, le tilleul, de vanille et un peu de noisette grillée.
En bouche, c'est ample, gras, ça tapisse le palais, un léger boisé, une belle fraicheur qui équilibre et une longue finale épicée et mentholée. Très bien
CénoSillicaphobe approuvé
www.leverasoif.com
www.australian-rarit...
Ni Dieu ni maître, même buveur....
23 Jui 2015 12:54 #69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84237
  • Remerciements reçus 10266
Bu lors d'une belle semaine à l'étang

CR: Domaine Henri Germain & Fils, Meursault-Charmes 1er cru, 2005



Robe jaune paille.
Nez délicat, assez discret toutefois, presque fermé, sur le citron, la noisette fraiche, des notes minérales légères de pierre à fusil.
Bouche à l'attaque tonique et parfaitement équilibrée, sur une acidité nette et mûre qui lance une matière cristalline d'une très belle densité.
L'aromatique discrète semble encore très jeune, refusant de se muer vraiment en réelle complexité.
Mais les qualités de texture de ce vin sont indéniables et sa finale classieuse et longue donne une envie certaine de la revoir dans quelques années.
Très beau vin avec du potentiel. (tu)
29 Juil 2015 19:59 #70
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2094
  • Remerciements reçus 2851
CR: Domaine Henri Germain & Fils, Meursault-Charmes 1er cru, 2009

Robe peu évoluée
Au nez, j'ai ressenti des notes de champignons frais (rarement senti cela sur un bourgogne blanc). C'est pas désagréable du tout.
En bouche, c'est plus classique avec des notes fruités, un peu d'agrumes, et surtout une finesse qui surprend face au millésime.
Belle bouteille qui a légèrement surpassée le Chassagne Montrachet 1er cru Dent de chien 2005 de Morey Coffinet bu le même soir.

Arnould.
ArnoulD avec un D comme Dusse
02 Aoû 2015 16:03 #71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 717
  • Remerciements reçus 7

Réponse de psykopat sur le sujet CR:Domaine Henri Germain Meursault Charmes 2009

CR: CR:Domaine Henri Germain Meursault Charmes 2009
Très beau nez, expressif, légèrement réduit, sur la noisette, la pierre à fusil, les épices, les fruits blancs, les amandes, le thé et une petite touche de miel.
La bouche est ample, puissante, l'élevage est fondu et la tension est moyenne. Belle finale grasse et minérale. Un Meursault marqué par son millésime. Excellent
CénoSillicaphobe approuvé
www.leverasoif.com
www.australian-rarit...
Ni Dieu ni maître, même buveur....
04 Aoû 2015 13:16 #72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2094
  • Remerciements reçus 2851

Réponse de leteckel sur le sujet Domaine Henri Germain Meursault Charmes 2009

et surtout une finesse qui surprend face au millésime

Un Meursault marqué par son millésime

Ah ben pas vraiment le même ressenti...:S;) !

Arnould.
ArnoulD avec un D comme Dusse
04 Aoû 2015 22:04 #73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2000
  • Remerciements reçus 3

Réponse de Gael sur le sujet Re: Domaine Henri Germain Meursault Charmes 2009

Ah beh ca alors, bu aussi ce week end !

Je l'ai trouvé très beau mais manquant légèrement d'acidité.

Un Beaune Bressandes 2008 de Germain aussi se buvait admirablement bien pinotait fort, plein de finesse, de cerise, superbe. A boire.
04 Aoû 2015 22:10 #74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84237
  • Remerciements reçus 10266
Vive les vacances !



CR: Domaine Henri Germain & Fils, Meursault Perrières 1er cru, 2002
Rougets, calamars sauce vierge et aubergines

Robe légère marquée d'un petit vert fluo.
Nez très précis, très fin, sur la peau d'agrumes (citron, orange), la fougère, une petite pointe fumée. Beaucoup d'élégance émane du verre.
La bouche est totalement au niveau des promesses du nez, traçante, nerveuse, sans aucun déficit de fond.
Le vin est juteux et droit à la fois, offrant un côté traçant et salivant d'une totale plénitude. Ses goûts sont parfaitement définis, sur la fleur d'oranger et un petit côté fumé très agréable.
La finale étirée longuement par des amers classieux est d'une totale évidence et fraicheur, alliant un côté désaltérant avec une grande persistance.
Un vin magnifique, d'un grand classicisme parfaitement maitrisé.
Bravo ! (tu)(tu)
07 Sep 2015 22:38 #75
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 290
  • Remerciements reçus 0
CR: Domaine Henri Germain & Fils, chassagne montrachet 2001 morgeot

premiere découverte avec ce domaine
la bouteille est ouverte 2h avant le repas
je tente un premier verre sur l entrée ( st jacques poelé ) , le vin n est pas encore ouvert cependant on sent la belle finesse du vin
je décide donc de le laisser de coté et nous décidons de la ressortir avec les fromages
La c 'est tout autre chose , des aromes de sous bois , champignons , truffe .......aucune note oxydative ( c etait ma crainte ) et la matiere est de la vraie dentelle , tres belle finale aussi
bref la vin n a pas fait long feu à table .
Tres belle bouteille
26 Oct 2015 12:20 #76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1520
  • Remerciements reçus 1418

Réponse de Super-Pingouin sur le sujet CR:LPV75 déguste 2014 en compagnie de Jean-François Germain

CR:
LPV75 à Meursault au Domaine Henri Germain & Fils


J'étais passé longtemps à côté de ce domaine parce qu'il y a finalement peu de pages ici, qu'il n'était que peu distribué par les cavistes que je fréquente ou je ne devais certainement encore y faire attention :). C'est auprès de mon découvreur Bourguignon attitré que la rencontre avec une première bouteille du domaine a eu lieu au Printemps dernier; un Meursault village 2012. Un vin d'une grande pureté et clarté de lecture. Vous imaginez bien que je n'allais pas rester les bras croisés et ne pas me faire le hérault de cette belle découverte auprès de mes camarades. Christophe qui a partagé le flacon avec moi était on ne peut plus d'accord. Quelques échanges avec Jean-François et son épouse, nous voici 7 mois après au 4 Rue des Forges à Meursault.

Nous sommes dans les temps. Sophie Germain précède son mari de quelques minutes pour nous accueillir. Celui-ci nous rejoint ensuite pour mieux nous emmener aux caves du domaines, à quelques pas de là.

Le Domaine


Le domaine s'étend sur un peu moins de 8 ha avec 13 appellations.
En blanc: Aligoté, Bourgogne blanc, Meursault village, Meursault Chevalières, Meursault Limozin, Meursault 1er cur les Poruzots, Meursault 1er cru les Charmes, Meursault 1er cru les Perrières et Chassagne-Montrachet 1er cru Morgeot.
En rouge: Bourgogne rouge, Chassagne-Montrachet village, Meursault Clos des Mouches et Beaune 1er cru les Bressandes.
"Nous produisons 30 000 bouteilles. (...) Nous exportons à 75%. Nous distribuons au travers de l'ensemble les circuits existants. C'est aussi important pour nous d'avoir un retour des particuliers."

Jean-François et son épouse travaillent avec un salarié permanent et un autre à temps partiel.

- Plusieurs professionnels et confrères racontent que vous avez les plus belles vignes de Meursault,
- Ah bon? Il s'en raconte des bêtises, nous répond Jean-François avec le sourire :)
- Quelle culture des vignes avez-vous?
- Mes parents travaillaient déjà les sols. On cherche aujourd'hui à évoluer vers des produits moins nocifs mais nous ne sommes pas à la recherche de la certification.
- Avez-vous changé des façons de faire depuis votre arrivée?
- Nous procédons à la fermentation en fût alors que mes parents la faisait en cuve. Et nous utilisons les levures indigènes lorsqu'ils recouraient aux levures exogènes. Pour le reste, 18 mois d'élevage, peu de débourbage, pas de bâtonnage et toujours un travail des sols, sans excès. Il faut l'aérer suffisamment. En fin de saison nous avons de l'enherbement.

Les débuts

"En 1973, mes parents viennent s'installer à Meursault. Ma mère vient de Chassagne et mon père de Chorey. Il travaille pendant 3-4 ans au domaine Clair Dahut (devenu Bruno Clair). Il avait un patron conciliant qui l'incitait à se lancer. On ne voit plus trop cela aujourd'hui :)
En 1977, ils reprennent l'activité côté maternel, Berthe Morey.
En 1979, ils font l'acquisition d'un hectare à Beaune. Le domaine est définitivement lancé et ils s'y consacrent pleinement."
Après recherche, Jean-François rejoint le domaine en 1991.

Nous passons à la dégustation des 2014 sur fûts, hormis de mémoire le vin suivant tiré de la cuve.

Bourgogne blanc 2014
Simple, sur un registre de fruits mûrs, net, de bonne facture et très digeste. AB-

- Avec les derniers millésimes, très différents les uns des autres, avez-vous été amené à acidifier ou chaptaliser?
- Acidifier non. Chaptaliser, la pratique est bien moins courante qu'auparavant. Sur 13 ça a été nécessaire. En blanc, nous le faisons parfois mais bien moins. Il faut se rappeler qu'au départ chaptaliser permettait d'avoir un niveau d'alcool servant à protéger le vin. Il y a d'autres façons aujourd'hui.

Meursault village 2014
Il nécessite qu'on aille le chercher un peu. C'est plaisant, un équilibre entre fruits jaunes tels la pêche, l'ananas et d'autres à chair blanche. Le fond est acidulé.Bien

L'élevage


- Pour le Meursault, 12 mois en barrique et 6 en cuve pour une plus grande accessibilité. Pour Morgeot, le séjour au contact du bois oscille entre 14 et 16 mois. Pour le reste c'est 18 mois. avec un maximum de 25% de bois neuf. Le second hiver est important pour stabiliser le tartrique et ne pas avoir à traiter les bouteilles.
- Quelle est votre rotation?
- Les fûts les plus anciens ont 8/10 ans.
- Quels fûts et chauffes relatives demandez-vous?
- Un chauffe moyenne mais longue. Je préfère les chênes de l'Allier. Il y a un léger rendu vanillé sans écraser le vin.

Meursault Chevalières 2014
- La parcelle le plus au Nord. Sur un terrain plus calcaire, en plein côteau. Elle se trouve à la même altitude que les crus mais plus exposée à l'Est. Elle est située dans le courant de la Combe d'Auxey. Le soutirage s'est fait il y a plus d'un mois. Les 2 premiers depuis Août.
- N'embarquez-vous pas trop de lies dans l'opération?
- Le soutirage s'effectue avec un tonneau à l'horizontal. Aucun problème de lies, elles restent avec 2 à 3 litres au fond.

Du citron confit avec un surplus de matière, un début de mache. Une belle verticalité. Une trame acidulée vient dans la finale. TB-

Je commence à évoquer les traits communs identifiés dans les vins
"Le vin reste une boisson, elle doit être désaltérante."

La patte du domaine

La dégustation nous a permis de mieux appréhender la signature du domaine. J'avoue avoir été un peu désorienté entre ce que j'ai bu en bouteille et ce que j'avais sur fûts. Je n'avais pas tant perçu ce qui est finalement la patte du domaine, à savoir des fruits mûrs et un filin acidulé pour sous-tendre le tout. Un peu comme c'est le cas finalement des vins, rouges bien entendu, chez Nicolas Groffier. Le Meursault en bouteille paraissait plus cristallin tant dans les goûts que dans son épaisseur. J'évoque justement avec Jean-François ma perception initiale du domaine par le prisme de ma dégustation printanière. Je m'aperçois que je n'étais pas tout à fait dans les clous :D... jusqu'à ce que mon camarade Christophe M boive cette semaine un Meursault à une température à peine plus fraîche et retrouve tout le registre que j'avais d'abord goûté et, avec une peu d'aération et des degrés en + la seconde palette d'arômes. Surprenant mais fort appréciable dans les 2 situations.

Meursault Limozin

"L'opposé des Chevalières. C'est la parcelle la plus au Sud. En bas de coteau, sous Genevrières. Nous n'avons fait que 2 pièces au lieu de 6 potentielles." sic...
Le vin est plus gourmand. Cela reste contenu et très net. Un soupçon de largeur donne de l'ampleur au volume latéral. Et toujours cette touche citronnée/bonbon citron en fin ;) Bien+
2015...
- Comment se présente 2015, les vignerons croisés jusqu'à présent sont plutôt satisfaits de la qualité mais un peu surpris par la quantité; finalement un peu en deçà des attentes.
- Sur les rouges, nous en avons effectivement presque moins, sur le Beaune en particulier. Sur les blancs, nous sommes bien, sans que cela soit excessif. Nous arrivons même à avoir un peu plus de vin.
- Vos plants n'ont-ils pas souffert la chaleur? les jeunes notamment.
- Pour faire chaud, il faisait effectivement bien chaud au milieu des vignes. Les plus jeunes (sans fruit) peuvent être arrosés au début. Ceux entre 5 et 30 ans ont bien résisté. Il est heureusement tombé fin Août 60mm en 1 journée, ce qui est mieux que 60mm en 2 heures. Ca laisse le temps à l'eau d'imprégner les sols. Nous avons eu de belles vignes, bien vertes. Il y a néanmoins eu du stress lorsque nous avons vu arriver le lundi l'orage à Chablis. Nous avons surveillé la météo avec attention. Une bonne maturité est nécessaire. 4-5 jours permettent de gagner 8 années (de garde). Après 3 années de grêle, nous sommes bien contents.

Chassagne-Montrachet 1er cru Morgeot
Un nez discret, une attaque large. Le vin porte la marque du domaine mais il est plus opulent. Bien

Meursault 1er cru Poruzots
De la pêche jaune et blanche, de la prune, des fruits sec sans sucre. Une belle matière subsiste. C'est salivant. TB

... et les autres millésimes


- En 2014, Limozin et Poruzots ont été grandement touchés. Perrières, Charmes et Chevalières moins. La grêle a suivi le relief de la montagne.
- En terme de date de vendange, les 3 dernières années ont du être foncièrement différentes.
- Oui, nous avons vendangé le 20/09 l'année dernière, le 01/10 en 2013 et le 04/09 en 2015.
- Pour continuer sur les millésimes, depuis que vous êtes à la tête du domaine, quelle serait votre fierté?
- 2009. Nous n'avons jamais eu de déficit d'acidité. Nous faisons de grandes bouteilles sur les années solaires.
- Comment parvenez-vous justement à obtenir cette acidité?
- C'est le travail des sols très certainement ;)

Meursault 1er cru Les Charmes

0,75ha, en milieu de , proche de Puligny, la plus grande parcelle du domaine.
C'est plus épais, avec la constance du fond acidulé. L'amertume et le citrus sont plus prononcés. Le vin montre une plus grande chaleur ou expressivité. Il commence à l'arrière des joues pour terminer sur le devant. TB

La protection du vin et la taille des pieds

- Quel est votre usage du SO2?
- En général 15 cl à la vendange puis 20 à 25 cl par pièce. Mon père travaillait ainsi. Au final, à la mise nous sommes à 30 de libre pour un total de 110 pour les blancs et 25 de libre pour un total de 70/80 sur les rouges.
- Avez-vous justement été tenté de faire évoluer les méthodes qui vous ont été transmises? des expériences, de nouvelles idées?
- Non, pas vraiment. Nous poussons peut-être plus loin ce qui a été initié: le travail dans les vignes pour ne pas intervenir en cave. Dans les vignes, nous taillons en Guyot et en Royat. Cela apporte de la diversité. La taille en cordon (de Royat) permet à la vigne de s'adapter plus facilement. Elle est faite pour 4-5 ans dans le cas du chardonnay. On cherchera à la rajeunir en rabaissant le pied ensuite. Dans le cas de faible rendement, nous ferons une grande taille, sur 4 yeux.
Nous passons aux rouges.
Bourgogne rouge
A 50% dans le village. Le reste se trouve sous les Chevalières. Le fruit est mûr mais l'impression boisée et l'accroche me gène. Bon il faut dire qu'avec tous les rouges de Nuits bus pendant le séjour, mes papilles sont devenues difficiles :D AB-

Chassagne-Montrachet village rouge
Sur des terres noires dîtes "Terres de mine". "Des vignes qui se portent mieux une année solaire."
De la framboise, de la fraise jeune édulcorée de son sucre. Il demeure une légère astringence. AB

Le fameux, en tout cas ici, Meursault Clos des Mouches

Soutiré le 27/08. Terre à la limite de Volnay, sous Santenot. Pour l'anecdote d'ailleurs, Volnay Santenot se trouve sur la commune Meursault. Manque de chance sur 2014: les vignes ont été très grêlées. Seulement 3 pièces pour 0,5 ha :(
Jean-François le dit lui-même, le vin est plus astringent en bouche car la maturité n'a pas abouti. Cela demeure bien désaltérant mais vraisemblablement pas au niveau des millésimes décrits précédemment sur le topic. AB

Beaune Bressande 1er cru
L'endroit le plus précoce de Beaune, sur terre sableuse. Parcelle également très grêlée en 2014.
C'est suave, mûr, avec des fruits noirs. La matière est plus consistante. Elle apporte une certaine largeur et un supplément de croquant Bien-. Je crois deviner que mon camarade Paul apprécie bien le vin également.
"100% égrappé. J'ai gardé un peu de vendanges entières, sur le Meursault également, à 25%. Eh bien ça change de d'habitude. Ca ne goûte pas pareil." s'amuse Jean-François.

Notre vigneron s'éclipse momentanément pour revenir avec un flacon dans les mains.
Vin mystère
C'est rond, un peu beurré, mûr en étant propre, net. Une légère sensation de pureté. De l'abricot sec, de la mirabelle séchée. La fin est superbe et interminable. Il s'apparente davantage à ma découverte. Excellent- Chevalières 2005. Les "j'adore" de mes camarades ont fusé. Jean-François nous dit "Ce n'est pas mon millésime préféré, je le trouve trop concentré." Je comprends sa remarque puisqu'il manque la trame acidulée. Mais qu'est-ce que c'est bon!

Jean-François, merci pour votre précieux temps. Celui passé avec nous n'est pas celui passé dans vos vignes. Merci pour vos nombreuses explications et votre très bonne humeur. Nous sommes tous repartis avec un large sourire. Merci pour vos vins. Nous en adorons la patte.
HD
20 Nov 2015 19:38 #77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 341
  • Remerciements reçus 31

Réponse de Christophe M. sur le sujet CR: Domaine Henri Germain et fils : Meursault 2013

Très beau CR SP.

Je n'ai malheureusement pas pu être des votres mais j'ai pu ouvrir un Meursault 2013 ce WE. A peine la caisse en cave je n'ai pas résisté!

Bu sur 3 jours. Le vin est resté assez identique. Un peu plus expressif Le lendemain avec l''aération.
Un léger boisé a l'ouverture qui s'estompe rapidement. Bu un peu frais le vin offre une sensation presque cristalline. D'eau de roche avec une belle finale acidulée et de légers amers. Avec l'aération et la montée en température cet aspect passe petit à petit au second plan alors que les fruits blancs et jaune se développent et passent au premier plan. On garde cette fraîcheur mais il faut aller la chercher au fur et à mesure que le vin se réchauffe. La finale s'allonge également et le vin prend de l'épaisseur. C'est très équilibré et droit tout en étant mur. Sensations crayeuses sur la finale.
Pour un village tout juste né c'est remarquable. Il me tarde de monter en gamme!

Christophe M.
20 Nov 2015 20:54 #78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2543
  • Remerciements reçus 2389

Réponse de matlebat sur le sujet Domaine Henri Germain et fils : Meursault 2013

Décidément, Super Pingouin, tu nous suis... :-)
Amicalement
20 Nov 2015 23:39 #79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1520
  • Remerciements reçus 1418

Réponse de Super-Pingouin sur le sujet Re: Domaine Henri Germain

On a une taupe dans votre groupe :D
Blague à part, on a croisé des ex-LPViens, pas d'actuels.
HD
20 Nov 2015 23:53 #80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3860
  • Remerciements reçus 3737

Réponse de starbuck sur le sujet Re: Domaine Henri Germain

Je ne le dis pas à chaque fois pour qu'il n'y ait pas une page entière de (tu) , je ne suis pas trop du genre groupie de Facebook qui aime 500 trucs par jour mais je tiens à te féliciter pour la qualité de tout tes CR de visite.

Il y a vraiment de belles plumes sur LPV ;)
Sylvain
21 Nov 2015 08:42 #81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 428
  • Remerciements reçus 826

Réponse de Nol sur le sujet CR: Les 2014 au domaine Henri Germain

CR:
Bonjour,

Quelques notes très succinctes en écho au comme toujours superbe CR de S-P :

Bourgogne blanc 2014 : nez bien ouvert, équilibré, bonne entrée en matière ; B-

Meursault village 2014 : davantage de matière, bonne tension, longueur + que correcte ; B++

Meursault Chevalières 2014 : assez large et ouvert, sensation de grande maturité, manque un peu de tension et de peps ; B

Meursault Limozin 2014 : sensation presque tannique, le vin « accroche » bien dans la bouche, matière imposante pour un village, finale épicée ; TB

Chassagne 1er cru Morgeot 2014 : retour à un style plus fin, citronné et tendu, moins de matière ; B++

Meursault 1er cru Poruzot 2014 : dans le style de Limozin pour la sensation tannique, fruits jaunes, matière large mais bien portée par l’acidité, puissance et tension, grande persistance, très beau ; Excellent

Meursault 1er cru Charmes 2014 : nez assez fermé, toujours cette sensation tannique, un peu monolithique, moins complet que Poruzot en l’état ; B+

Bourgogne rouge 2014 : plutôt gourmand, matière assez soyeuse, mais élevage un peu trop présent à mon goût ; AB+

Chassagne rouge 2014 : fruit plutôt en retrait, bouche un peu austère et qui accroche, rustique ; AB

Meursault rouge 2014 : plus aimable que le chassagne, sensation de maturité supérieure, davantage de fruits (rouges) et de rondeur ; B+

Beaune 1er cru Bressandes 2014 : cette fois on est plutôt sur les fruits noirs, + de structure que les autres rouges, c’est rond, profond et très bon ! TB

Meursault Chevalière 2005 (à l'aveugle) : fruits jaunes, touche de miel, en bouche très mûr, mais pas lourd, il y a de la tension, le vin ne tombe pas du tout en fin de bouche, au contraire ça explose, petite touche beurrée / pâte d’amande qui reste sur les lèvres ; Excellent

Un grand merci à Jean-François Germain pour son accueil très chaleureux.

Paul
21 Nov 2015 09:56 #82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 54
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Alex Savoie sur le sujet Domaine Henri Germain et fils : Meursault 2013

Christophe,

En plus son Village 2013 se goute plutôt mal en ce moment donc si tu as aimé cette bouteille, tu va adorer le même vin dans un an et plus et l;es autres cuvées d'autant plus.

On est clairement ici dans l'élite murisaltienne.
L'eau ça rouille!
22 Nov 2015 00:32 #83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2435
  • Remerciements reçus 1220

Réponse de FloLevBen sur le sujet CR: Domaine Henri Germain - Meursault "Limozin" 2013

CR: Domaine Henri Germain - Meursault "Limozin" 2013 :

Nez Classique d'un beau bourgogne blanc, fleur blanche, fruits blancs et jaunes accompagnés de nobles notes d'élevages.
Bouche droite, avec une matière pure, intense et énergique. Équilibre impeccable, bonne longueur. Rien a redire, c'est du bel ouvrage et un très beau village.
TRES BIEN (+)
Florent
27 Déc 2015 00:54 #84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3356
  • Remerciements reçus 732

Réponse de iceteayer sur le sujet CR:Domaine Henri Germain, Meursault Limozin 2001

CR: Domaine Henri Germain, Meursault Limozin 2001
Robe très claire encore.
Nez moins complexe, plus frais avec une fine réduction présente (un peu d'arachide, de pétard), beaucoup d'agrumes, d'amande, floral.
Par contre la bouche... quelle bouche!
La matière est superbe, ample, ronde, impactante puis une grosse tension arrive, taillée au laser.
On a une intensité qui nous tient, qui donne une longueur magistrale.
Persistance de bouche phénoménale.
Grand vin!
Incroyable pour un village 2001

julien
27 Déc 2015 14:26 #85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 717
  • Remerciements reçus 7
CR: CR:Domaine Germain Meursault 1er cru les Perrières 2009
Très joli nez, fumé, minéral, sur la noisette grillé, la pierre à fusil, la fleur blanche, la pêche, le citron confit.
La bouche est crémeuse, ample, fraiche, serrée, avec un peu de bois, une belle empreinte minérale,
de la finesse et une longue persistance. Très beau Meursault .Excellent
CénoSillicaphobe approuvé
www.leverasoif.com
www.australian-rarit...
Ni Dieu ni maître, même buveur....
01 Mar 2016 13:00 #86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3356
  • Remerciements reçus 732

Réponse de iceteayer sur le sujet CR:Domaine Henri Germain - Bourgogne rouge 2013

CR: Domaine Henri Germain - Bourgogne rouge 2013

Première bouteille des 2013 hier soir.
En tout cas ce vin me laisse la même impression que lorsque dégusté sur fût!

Robe de belle intensité.
Nez d'emblée expressif et gourmand sur les fruits rouges, la myrtille et la mûre, un très léger côté yaourt aux fruits (élevage?), un trait de ronce et d'épices.
La bouche est superbement bien constituée, sur une matière douce et suave, aux tanins déjà fondus.
La finale est plus fraiche, avec une fine tension qui vient donner du pep's sans verser dans l'acidité.

C'est simple, franc et très bon!
Un très joli générique, fort bien constitué... mais les autres bouteilles attendront encore un peu, car il y a du fond!

julien
05 Mar 2016 10:53 #87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 351
  • Remerciements reçus 684

Réponse de ptitcoco sur le sujet CR: Domaine Henri Germain Meursault village 2011

CR: Domaine Henri Germain Meursault village 2011

Bonsoir,

Bouteille ouverte sur des saint jacques poélées suivies d'un turbot au four:

Couleur jaune claire, nez bien expressif sur les agrumes, la bouche est assez minérale, saline avec une magnifique trame acide qui soutient l'ensemble. La longueur est également très belle. Un vin qui procure beaucoup de plaisir et qui s'accorde parfaitement avec les 2 mets proposés.
Cela fait 5 ans que je "visite" Jean françois Germain, et c'est un style toujours superbe avec des vins d'une très grande buvabilité. On est encore loin de l'apogée de ce 2011.
Ce Meursault village est vraiment une très belle bouteille.
OAC
26 Mar 2016 20:38 #88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2543
  • Remerciements reçus 2389

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine Henri Germain Meursault Perrières 2004

CR: Domaine Henri Germain Meursault Perrières 2004

Bonjour à tous,

Bue lors de cette dégustation : lapassionduvin.com/p...

Vin 2 : Un nez très beau, fin de poire, de frangipane, petite pointe réduc grillé qui signe le vigneron ;-), classe, fond amande grillé, aubépine, noisette. La bouche est superbe, ample à l'attaque, beau volume puis droite, précise, tendue, matière dense, précise sur la poire, note aubépine, puis chèvrefeuille, tarte citron meringuée, la pointe réduc grillé, fond noisette, sésame grillé. La finale est tendue, fine, puissante, grande persistance de fruit blanc, d'aubépine, de chevrefeuille, la pointe grillé réduc classe et fond avec un retour crayeux. Superbe, nous avons vite identifié un Meursault Perrières de Germain, le millésime 2004 fut plus aléatoire ;-). Excellent 94-95 (18)

Amicalement, Matthieu
21 Mai 2016 18:10 #89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19495
  • Remerciements reçus 3031

Réponse de mgtusi sur le sujet Re: Domaine Henri Germain

Superbe, nous avons vite identifié un Meursault Perrières de Germain, le millésime 2004 fut plus aléatoire ;-).

Z'êtes vraiment mauvais !
Michel
21 Mai 2016 22:57 #90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux