Nous avons 2183 invités et 71 inscrits en ligne

Domaine Vincent Dancer, Chassagne-Montrachet

  • Messages : 356
  • Remerciements reçus 1256

Réponse de Vesale sur le sujet Domaine Vincent Dancer, Meursault Les Corbins 2017

CR: Domaine Vincent Dancer, Meursault Les Corbins 2017

Bu lors de ce dejeuner

Garfield:
Initialement réduit, il prendra un nez assez typique de la production du domaine (c’est ma troisième bouteille, donc a prendre avec des pincettes) sur des notes d’élevage parfaitement maitrisé (pralin) et de fruits jaunes, une bouche savoureuse, limpide et élégante. Très bien . Définitivement j’adore les vins de ce domaine.

Vésale:
Un premier nez discrètement grillé, des notes de fruits mûrs, noisette, praliné, c'est à la fois classe et gourmand,
En bouche, le vin est parfaitement équilibré, longue et ronde, avec ce qu'il faut de gras, un vin tout en élégance.
Très bien

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fredimen, Garfield
09 Aoû 2020 15:29 #271

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 497
  • Remerciements reçus 1550

Réponse de Garfield sur le sujet Domaine Vincent Dancer, Pommard Les Perrières 2017

CR: Domaine Vincent Dancer, Pommard Les Perrières 2017

Bouteille bue sur un filet mignon barbecue / ratatouille, classique mais efficace... Ouverte 5 heures avant dégustation, d'emblée elle se présentait bien donc rebouchée et cave électrique jusqu'a une heure avant service. Comme toujours, contre étiquette bien détaillée, 4800 bouteilles produites, sur des jeunes vignes de 6 ans, élevage 18 mois.

Vésale : Un nez porté sur le fruit, avec des fruits noirs, de la griotte, a peine confituré-sirop, cette note de sucrosité que l'on retrouve souvent sur les 2017, quelques notes d'élevage qui enrobe sans étouffer. En bouche, c'est vraiment un panier de fruits rouges et noirs, les tanins sont imperceptibles, ce n'est pas d'une grande concentration mais il y a quand même de la matière et du fond, la longueur est bonne avec des notes plus épicées/poivrées en fin de bouche. Ce vin est une gourmandise !Décidément un domaine qui nous plait beaucoup, en blanc comme en rouge ! Très bien

Garfield : robe violette et lumineuse à la fois, nez de confiture de myrtilles, pointe vanille, cerise burlat après aération. La bouche est toute en douceur, de demi-corps, plein de fruit puis une finale sur le poivre/pointe d'amertume qui s'estompera avec le repas. C'est très gourmand sans être glouglou car même si ce n'est pas hyper complexe il y a une belle matière et de la longueur, par contre ça se descend à une vitesse...il ne ferait pas le même en magnum ? Plusieurs confirmations avec cette bouteille : Vincent Dancer est un grand vigneron, tout ce qu'on a bu de chez lui était au minimum très bon, Pommard est une appellation ou l'on n'est pas obligé de produire des monstres tanniques et ou l'on peut avoir des très beaux pinots délicats (cf aussi T Violot Guillemard), et 2017 est d'une gourmandise redoutable actuellement...Très bien

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Super-Pingouin, Gibus, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, LucB, starbuck, leteckel, jd-krasaki, Fredimen, Vesale
10 Sep 2020 10:07 #272

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 497
  • Remerciements reçus 1550

Réponse de Garfield sur le sujet Domaine Vincent Dancer, Chassagne 2015

CR: Domaine Vincent Dancer, Chassagne 2015

Vous l'aurez compris, je suis devenu fan de ce vigneron donc dès que j'en vois et que le prix est correct j'en prends !

Bouteille partagée avec des amis dans un bar a vin, initialement nez réduit sur l'allumette, a l'aération on aura des notes céréalières, pop corn, pierre a fusil, un nez moins séducteur que les meursault et chassagne PC bus et commentés précédemment.

La bouche est bien équilibrée, pas du tout solaire, je retrouve le côté un peu "terrien" des chassagne avec la pierre, de fins amers, un côté un peu brut de décoffrage, adouci par un élevage discret qui enrobe le tout. La longueur est tout juste correcte.

Bien +. Ceci dit, j'ai rarement été ébloui par un chassagne village (à l'inverse des premiers crus) qui manquent toujours un peu de fruit et d'élégance pour concurrencer leurs voisins murisaltiens.

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, Vaudésir, leteckel, Fredimen, Vesale
17 Sep 2020 22:07 #273
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2066
  • Remerciements reçus 1427

Réponse de DUROCHER sur le sujet Domaine Vincent Dancer - Meursault Les Corbins 2015

CR: Domaine Vincent Dancer - Meursault Les Corbins 2015

Une robe encore très claire.

Un nez discret mais qui s'ouvre un peu plus tard(débouché avant dégustation) servi en binôme avec les Haut des Clous 2015 .Agrumes,citron,pamplemousse mais aussi pomme,poire,notes boisées.

La bouche est souple en attaque,j'aime la rondeur mais aussi la tension présente.Le vin présente une belle allonge,c'est élégant.Notes boisées discrètes mais non gênantes pour moi.Agrumes là aussi,pomme,fin de bouche un peu épicée,longueur très correcte.
Un ensemble agréable,encore jeune.
Bernard
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, leteckel, Fredimen, Garfield
12 Oct 2020 15:10 #274

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4905
  • Remerciements reçus 2368

Réponse de Vaudésir sur le sujet CR: Vincent Dancer Beaune PC Les Montrevenots 2016

CR: Vincent Dancer Beaune PC Les Montrevenots 2016

www.lapassionduvin.c...


Stéphane: Robe sombre, nez fruits rouges murs, lactée, en bouche un peu yaourt aux cerises mais gazeux ???
Je suis très perturbé voir sceptique, un Volnay Santenots 2006 de N.Rossignol présentait ce profil, à revoir car réputé en blanc mais là ?

David84: Robe cerise noire.
Le nez, au départ sur les fruits noirs confiturés, vire rapidement sur l'acétone.
Bouche à l'attaque acidulée qui devient rapidement piquante.
Cette perception acétique prend le pas sur le reste, rendant le vin difficilement buvable.
On sent que le vin n'a pas vraiment de colonne vertébrale...bref il part dans tous les sens !

Stéphane
16 Oct 2020 18:01 #275

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 356
  • Remerciements reçus 1256
CR: Vincent Dancer - Chassagne Montrachet 1er Cru "Tête du Clos" 2015

Garfield:
Nez assez réduit, prenant progressivement des notes de pralin et légèrement herbales mais peu de fruit, en bouche la matière est dans le style Dancer, le vin est énergique et souple à la fois, il y a une belle longueur sur un coté tellurique, mais a nouveau c'est assez austère. Ça me rappelle beaucoup le chassagne village 15 bu récemment du même domaine, en un peu plus charpenté. Ca fait très jeune aussi, peut être a revoir plus tard.
En tout cas moins séduit que sur chassagne romanée 16 ou les meursault 17.
Bien +

Vésale:
Nez sur la réduction, un peu de pétard/silex, puis noisette/praliné/vanille
En bouche, de la matière de la tension, une aromatique encore un peu coincée sur la réduction et l’élevage, assez peu de fruit,
Le vin est droit mais avec un manque de gourmandise pour moi, grosse longueur
Sans doute pas en place à l’heure actuelle
A revoir plus tard,
Bien

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, leteckel, Fredimen, Garfield
19 Oct 2020 10:46 #276

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 497
  • Remerciements reçus 1550

Réponse de Garfield sur le sujet Vincent Dancer - Bourgogne Blanc 2018

CR: Vincent Dancer - Bourgogne Blanc 2018

Bon, mon amour pour les vins de ce domaine se confirme même avec l'entrée de gamme...

Ouvert hier soir, beaucoup de perlant, bien mais un peu "dissocié", c'est ce soir donc après 24h d'ouverture (enfin rebouché et mis au frigo) qu'il va atteindre un sacré niveau. Je comptais en garder pour demain mais la bouteille a été descendue d'une traite ou presque, une gourmandise à l'état pur...

On a une robe très claire, un nez très "Dancer" initialement grillé/ allumette (pas trop non plus) qui évoluera sur des notes plus céréalières et pralin, mais en restant très vif et pas "patissier/brioché", une pointe de fruits exotiques aussi et de fruits blancs (raisin pour une fois). La bouche, comme on aime, énergique et caressante à la fois (oui je parle toujours du vin), sur des notes légèrement lactées (yaourt aux fruits jaunes/ananas), avec une superbe finale sur les agrumes (zeste d'orange) qui reste même longtemps après la dernière gorgée. Très beau puligny bourgogne... vraiment au dessus de son appellation si on lui laisse le temps de s'ouvrir, soit en l'ouvrant à l'avance soit de manière plus raisonnable en attendant 1 a 2 ans.

Très bien + et même excellent pour l'appellation, je n'ai jamais gouté une appellation bourgogne en blanc de ce niveau.

PS: quand on dit que 18 est solaire en blanc, on voit que ça dépend chez qui...ici il y a une belle maturité mais aussi de l'acidité, aucune lourdeur, et on est sur du vin "de plaine" ou de bord de nationale je pense

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Super-Pingouin, Gibus, Jean-Loup Guerrin, starbuck, leteckel, LLDA, Damien72, Fredimen, Kiravi, Vesale
10 Nov 2020 20:59 #277
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1539
  • Remerciements reçus 1477

Réponse de Super-Pingouin sur le sujet CR: Domaine Vincent Dancer, Meursault 1er cru Perrières 2011

CR: Domaine Vincent Dancer, Meursault 1er cru Perrières 2011

Pour le réveillon, je me faisais une joie à l'idée d'ouvrir ce vin à la croisée d'un terroir et d'un vigneron de qualité, même si l'année ne présuppose pas l'extase.
Et bien c'est une forte réduction qui accueille mon odorat au point que le mot qui me vient en tête est le méthane. La bouche à l'ouverture est plutôt fluette et il est difficile de déceler autre chose que la saveur pré-sentie.

Une longue aération donnera une consistance enfin digne du terroir mais elle n'apportera pas de remède à cette tenace réduction. La bouteille a été rebouchée et mise au réfrigérateur. Nous verrons d'ici quelques jours si ce défaut a disparu.

NN.

HD
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, Jean-Loup Guerrin, Papé, leteckel
04 Jan 2021 18:38 #278

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1539
  • Remerciements reçus 1477
CR: Domaine Vincent Dancer, Meursault 1er cru Perrières 2011... la suite

Bouteille suivie sur 2 jours, la réduction s'est atténuée mais elle est encore bien trop présente, ma moitié n'y arrive pas :(. Dommage, il y a un sacré jus droit, austère et taillé à la serpe si l'on dépasse ce défaut.

HD
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, matlebat
08 Jan 2021 15:54 #279

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 157
  • Remerciements reçus 440
CR: Domaine Vincent Dancer, Meursault 1er cru Perrières 2013

Nez sublime sur les agrumes, les fruits jaunes, hyper intense. En bouche c'est dans un premier temps sur la réserve avec de la finesse, de la tension mais un manque de matière et de longueur. Mais après 1h le vin se révèle et se met au diapason du nez. On est alors en mode régalade! Excellent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, LucB, Papé, leteckel, LLDA, ysildur, Garfield
25 Jan 2021 23:39 #280

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 356
  • Remerciements reçus 1256

Réponse de Vesale sur le sujet CR: Domaine Vincent Dancer, Bourgogne 2018

CR: Domaine Vincent Dancer, Bourgogne 2018

La robe très pâle, beaucoup de perlant par contre!
Quelques séquences de "secouage" permettent de le faire disparaitre

Le nez est sur un léger grillé, pierre à fusil, fruits blancs, pêche blanche, fleurs blanches, touche beurrée

En bouche, le volume et l'énergie étonnent pour ce niveau d'appellation, on reste sur les fruits blancs avec une touche d'agrumes et un fond légèrement salin, il y a du gras mais un belle acidité, aucune lourdeur, et en plus c'est long!
Encore meilleur à J1

Quel niveau pour un générique
Très bien

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Olivier_26, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Papé, leteckel, LLDA, Garfield
07 Mar 2021 12:46 #281

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 830
  • Remerciements reçus 770

Réponse de trainfr sur le sujet Vincent Dancer - Chassagne Montrachet 2013

CR: Vincent Dancer - Chassagne Montrachet 2013

et ben .......
il y a longtemps que je n'avais pas pris une claque pareille sur un village
pas beaucoup bu ce vigneron (ça doit être la deuxième fois) ... et pffffff
quel pied...
le nez est exubérant sur les fleurs, les fruits jaunes, on plonge te on replonge le nez dans le verre en disant que ca va bien s’arrêter, mais non ...
bon ben obligé d'attaquer la dégustation !!
la bouche est "sphérique".. et c'est pour moi la première fois que j'emploie ce terme mais il me semble tout a fait adapté...
c'est a la fois vif, salivant et riche
la bouche est "saturée" tout en s’étirant longuement ...
mon épouse et moi... on dit WHOUAAAA !!! :dash: :dash:

vraiment excellent
pourrait en remontrer à un paquet de premiers crus , et pas que des "petits"...oo, oo,

par contre, cherché sur le net... vraiment pas facile a trouver ... :unsure:

Christophe - LPV Lyon
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Olivier_26, Super-Pingouin, La Vie est une Fête, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, asoulier99, LucB, starbuck, leteckel, LLDA, Damien72, ysildur, Fredimen, Kiravi, Garfield, Vesale
16 Mar 2021 11:52 #282

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2582
  • Remerciements reçus 2398

Réponse de jd-krasaki sur le sujet CR: Domaine Vincent Dancer, Bourgogne 2018

CR: Domaine Vincent Dancer, Bourgogne 2018 blanc

Nez expressif et élégant sur la noisette fraiche, les fleurs blanches, petite touche citronnée et du grillé en pointillé.
L'attaque en bouche est délicate, aérienne, la fraicheur se fait finesse, l'acidité est modérée. Et puis finalement la matière paraît un peu creuse. La finale est très courte côté aromatique, un peu chaleureuse, évanescente. L'équilibre me fait penser à un crumble aux pommes, un peu croustillant/friable sur le dessus, un peu mollasson et tendre en dessous. Quelque chose de dissocié.
Très jolie aromatique bien dosée, sans excès, mais un peu fuyant en bouche.
A 20€, sur cette bouteille, je trouve qu'il y a mieux ailleurs pour mon goût.

La bouteille ne se vide pas, il en restera pour revoir ça demain, si je finis par me retrouver dans l'enthousiasme de Vesale et Garfield.

JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, Jean-Loup Guerrin, leteckel, LLDA, Garfield
26 Mar 2021 21:22 #283

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 497
  • Remerciements reçus 1550

Réponse de Garfield sur le sujet Domaine Vincent Dancer, Bourgogne 2018

Salut JD dans mes souvenirs le lendemain et le surlendemain c'était encore très bon, espérons que ça s'améliore aussi, autant je reconnais bien l'aromatique que tu décris autant la matière creuse et trop light ne concorde pas ! affaire à suivre !

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jd-krasaki
26 Mar 2021 22:21 #284

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2582
  • Remerciements reçus 2398

Réponse de jd-krasaki sur le sujet Domaine Vincent Dancer, Bourgogne 2018

Commentaire du lendemain du même bourgogne 2018 :
Le nez est devenu plus simple, toujours agréable.
En bouche, plus de dissociation, l'ensemble est harmonieux, aux accents plus rocailleux dans la texture, c'est joli, il y a un petit côté sour qui apparait, évoquant un vin peu protégé, mais rien qui ne gâche la partie.
La finale s'étoffe très légèrement, toujours plus sur la texture que sur l'aromatique.
Donc un peu de mieux, pour voir le verre à moitié plein (et la bouteille à moitié vide) :)

JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, mgtusi, Vesale
27 Mar 2021 12:29 #285

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 281
  • Remerciements reçus 612

Réponse de mconstant sur le sujet Domaine Vincent Dancer, Bourgogne 2018

Pour revenir sur ta relative déception, un dialogue avec la sommelière du restaurant Les Climats m'avait signalé que 2018 (en octobre 2020) ne serait prêt que dans 2-3 ans et m'a conseillé le 2014 à la place. En lisant ton commentaire j'ai l'impression que c'est une cuvée à attendre un peu.
Matthias
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jd-krasaki
27 Mar 2021 14:00 #286

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 29
  • Remerciements reçus 20

Réponse de POP sur le sujet Domaine Vincent Dancer, Chassagne-Montrachet

Bonjour,

J'ai également eu la même mésaventure avec des Bourgogne Blanc de Vincent Dancer que j'avais acheté sur le millésime 2013. Lorsque j'ai ouvert la première bouteille, le vin était bon, dans un style d'élevage très propre mais avec une aromatique quasi inexistante et un manque de complexité.
Le même vin du même lot bu 3 ans plus tard était d'un tout autre acabit, il était beaucoup plus complexe, il faut donc savoir attendre cette cuvée pour en tirer tout le potentiel.

Bonne fin de journée!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jd-krasaki, Garfield
27 Mar 2021 19:19 #287

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 497
  • Remerciements reçus 1550

Réponse de Garfield sur le sujet Vincent Dancer - Bourgogne Blanc 2018

CR: Vincent Dancer - Bourgogne Blanc 2018

Bon, mon amour pour les vins de ce domaine se confirme même avec l'entrée de gamme...

Ouvert hier soir, beaucoup de perlant, bien mais un peu "dissocié", c'est ce soir donc après 24h d'ouverture (enfin rebouché et mis au frigo) qu'il va atteindre un sacré niveau. Je comptais en garder pour demain mais la bouteille a été descendue d'une traite ou presque, une gourmandise à l'état pur...

On a une robe très claire, un nez très "Dancer" initialement grillé/ allumette (pas trop non plus) qui évoluera sur des notes plus céréalières et pralin, mais en restant très vif et pas "patissier/brioché", une pointe de fruits exotiques aussi et de fruits blancs (raisin pour une fois). La bouche, comme on aime, énergique et caressante à la fois (oui je parle toujours du vin), sur des notes légèrement lactées (yaourt aux fruits jaunes/ananas), avec une superbe finale sur les agrumes (zeste d'orange) qui reste même longtemps après la dernière gorgée. Très beau puligny bourgogne... vraiment au dessus de son appellation si on lui laisse le temps de s'ouvrir, soit en l'ouvrant à l'avance soit de manière plus raisonnable en attendant 1 a 2 ans.

Très bien + et même excellent pour l'appellation, je n'ai jamais gouté une appellation bourgogne en blanc de ce niveau.

PS: quand on dit que 18 est solaire en blanc, on voit que ça dépend chez qui...ici il y a une belle maturité mais aussi de l'acidité, aucune lourdeur, et on est sur du vin "de plaine" ou de bord de nationale je pense


Mea culpa je ne me suis pas relu et était convaincu que c'était "prêt à boire", même cause, mêmes effets, premier soir beaucoup de perlant, nez "nature" sur la poire, bouche un peu chaude. Le lendemain c'est bien mieux, joli nez discrètement grillé et gourmand, bouche ciselée sur les écorces d'agrumes, seul bémol une amertume un poil trop élevée pour chipoter (type schweppes, l'amertume des peaux d'agrumes). Très bien, et ATTENDEZ LES (je le mets en gros comme ça pour ma prochaine je m'en souviendrais...ah...c'était ma dernière...tant pis !:( )

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Paul B., Super-Pingouin, Moriendi, Krabb, leteckel, Vesale
15 Mai 2021 21:03 #288

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1029
  • Remerciements reçus 2003

Réponse de Fredimen sur le sujet CR: Vincent Dancer - Bourgogne Blanc 2018

CR: Vincent Dancer - Bourgogne Blanc 2018

Robe extrêmement claire et pale, plutôt verte que jaune.

Un nez qui envoi du lourd. Fruits à chair blanche (pomme), fumé et minéralité typée silex (on se croirait presque en Pouilly-Fumé), agrumes (plutôt citron), notes beurrées, noisette / pralin, l'ensemble fait très typé "nature". A l'ouverture et réchauffement plus de fruits jaunes, voir exotiques.

En bouche ce n'est plus perlant mais limite pétillant. Ce pétillant amène ET de la fraîcheur à l'attaque, ET mâche en milieu de bouche avec de belles notes lactées. Superbe alchimie fraîcheur / rondeur donc, finale extrêmement rafraîchissante sur les agrumes et cette pointe fruits exotiques (typée ananas en rétro) à la longueur honorable pour un générique.

J'ai acheté ça à prix d'or (30€ de mémoire), et ne regrette pas mon achat, c'est dire... Très bien (+)

Assez déroutant, je réitère mais typé nature (nature "stable" :)). Je comprends mieux désormais l'engouement autour du domaine tant ce générique est différent de ceux que j'ai eu l'occasion de déguster jusque lors.

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LucB, leteckel, Garfield, Vesale
06 Jui 2021 20:55 #289
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1539
  • Remerciements reçus 1477

Réponse de Super-Pingouin sur le sujet Domaine Vincent Dancer, Chassagne-Montrachet

Vincent Dancer retarde encore un peu plus les sulfites depuis quelques millésimes, notamment pour que les fermentations se fassent les plus complexes possible. Et il vise à protéger le strict minimum.

HD
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fredimen
07 Jui 2021 19:19 #290

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3608
  • Remerciements reçus 1076

Réponse de didierv sur le sujet Vincent Dancer - Bourgogne Blanc 2018

Vincent Dancer - Bourgogne Blanc 2018

Robe extrêmement claire et pale, plutôt verte que jaune.

Un nez qui envoi du lourd. Fruits à chair blanche (pomme), fumé et minéralité typée silex (on se croirait presque en Pouilly-Fumé), agrumes (plutôt citron), notes beurrées, noisette / pralin, l'ensemble fait très typé "nature". A l'ouverture et réchauffement plus de fruits jaunes, voir exotiques.

En bouche ce n'est plus perlant mais limite pétillant. Ce pétillant amène ET de la fraîcheur à l'attaque, ET mâche en milieu de bouche avec de belles notes lactées. Superbe alchimie fraîcheur / rondeur donc, finale extrêmement rafraîchissante sur les agrumes et cette pointe fruits exotiques (typée ananas en rétro) à la longueur honorable pour un générique.

J'ai acheté ça à prix d'or (30€ de mémoire), et ne regrette pas mon achat, c'est dire... Très bien (+)

Assez déroutant, je réitère mais typé nature (nature "stable" :)). Je comprends mieux désormais l'engouement autour du domaine tant ce générique est différent de ceux que j'ai eu l'occasion de déguster jusque lors.


 


Tu ne sera pas très loin de chez lui bientôt .Tu peux tenter ta chance

Didier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fredimen
07 Jui 2021 19:26 #291

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1539
  • Remerciements reçus 1477
CR: Et si 2020 s'annonçait un superbe millésime chez Vincent Dancer?
 

Nous débutons à Chassagne la deuxième journée de notre excursion Bourguignonne. Et il était un autre vigneron que nous n’avions pas croisé depuis plus de 2 ans. Il fut le premier à arranger sa présence pour nous accueillir quand bien mère Nature ouvrait une fenêtre pour traiter les vignes après de nombreuses semaines pluvieuses. Ce fut un Vincent Dancer d’excellente humeur qui nous a reçu.

2021 sera tardif
 
 


- Bonjour. Vous avez profité du confinement pour faire des travaux sur votre abri?
- Cela fait deux ans maintenant.
- Ah, cela fait vraiment longtemps que nous ne sommes plus venus. Avec toute la pluie de ces derniers temps, vous devez être content de l’arrivée du soleil.
- Les vignes vont effectivement bien pouvoir pousser les jours qui arrivent.
- Le gel d’Avril 2021 a fait des dégâts partout en France.
- Oui, malheureusement. La semaine du 23-25 Mars a été exceptionnellement douce et dans les coins les plus chauds, les pointes vertes sont apparues, notamment sur les jolis secteurs de premiers et grands crus.
- Vous n’avez pas allumé des bougies?
- Non rien.
- Vous commencez probablement à avoir le recul des contre-bourgeons?
- Il y a quelques vignes où il n’y a rien. D’autres où nous voyons des sorties mais elles sont stériles, sans grappe. Ces sorties, même sans fruit, sont importantes pour la taille et l’année prochaine. Après, il ne faut pas dramatiser, les Hautes Côtes s’en tirent bien par exemple. Nous aurons tout de même une récolte. Petite certes, mais une récolte tout de même.

Bourgogne blanc
C’est tendu et très précis dès la première gorgée. Qu’écris-je, c’est très, très précis en fait. Pour un premier vin un peu avant 9h du matin, il se déguste sans aucun problème. Un vin taillé au laser par de la pulpe de combawa et du jus de citron vert. L’acidité ne fait pas tout cependant. La bouche est laissée propre pour mieux dévoiler un résidu calcaire, crayeux. Un Bourgogne comme on n’en croise pas souvent. B-

 

- Avec l’épisode de gel, vous êtes partie pour vendanger sur la 2ème partie de Septembre, voire début Octobre.
- Par rapport à 2020, 2021 présente un mois de décalage. En 2016, nous avions eu le même phénomène mais l’été avait été sec ce qui a permis de rattraper 15 jours environ.

Chassagne-Montrachet village
Une partition plus mûre, tant au nez qu'en bouche. La délimitation et l'ossature ne reposent pas moins sur un acidulé citronné d'une belle précision également. Des capsules de citron caviar enclenchent une dynamique portant l'ensemble vers l'avant. Elles laissent là aussi les papilles avec une nette satisfaction gustative. B+


Un manque d'eau en 2020?
 
 


- Pouvons-nous parler de 2020? Des premiers échanges que nous avons eu, il y a eu un peu de sécheresse/ de manque d'eau, notamment sur Nuits. Qu'en est-il sur côté Beaune?
- L'été a été chaud. Nous avons moins eu besoin de traiter. Les peaux étaient épaisses. Le manque d'eau se fait surtout ressentir après la vendange. La plante dure moins longtemps s'il y a un déficit d'humidité. Après, avec un sol gratté, on parvient à garder un peu plus d'eau. Il subsistait un déficit néanmoins. En Avril nous n'avons pas eu de pluie.
- De notre lorgnette parisienne, il nous semblait y avoir eu quelques épisodes pourtant.
- Pas vraiment. Cela n'a pas empêché les sols de bien se porter. L'herbe a vite poussé. Les vignes ont puisé sur leurs réserves. Sur certaines journées on a pu gagner jusqu'à 2 feuilles. Le millésime est encore en fermentation pour certaines appellations. Il est possible que cela aille jusqu'à Octobre / Novembre.

 

Meursault Corbins
"Il reste 7/8 grammes. Nous faisons 4/5 pièces de plus qu'en 2019."
SP: Cela se ressent dans une texture plus confortable, notamment en finale. Il existe cependant un tonus et une complexité sur le zeste de lime pour soutenir cette sensation un peu crémeuse (les sucres). Tous les ingrédients sont là: saveurs, acidité, matière et amertume pour un TB potentiel.

- Changez-vous des façons de faire avec des millésimes plus solaires?
- Non. Il ne faut pas s'imaginer des choses extraordinaires. Ce n'est pas si complexe de faire du vin. On presse le raisin. On descend le vin dans les tonneaux directement du pressoir en branchant un tuyau d'un côté et de l'autre. Et les jus fermentent tant que les bactéries ont des nutriments.
- Avec des sucres plus hauts, cela met peut-être plus de temps?
- Il n'y a pas de grande différence entre 11° potentiel et 15° dans la fermentation. Chaque tonneau fermente à sa vitesse. On évitera de prendre les pieds de cuves sur les années plus chaudes.
- Et acidifier pour apporter plus de fraîcheur?
- Il n'y a aucun intérêt. Il faut que le résultat du millésime soit dans le tonneau sans aucun entrant. On laisse les vins jusqu'à la prochaine vendange. On soutire juste avant pour laisser les fûts vides le moins longtemps possible. Pour schématiser Les vins font 12 mois en tonneaux, 6 en cuves.

Meursault les Grands Charrons
SP: Un chardonnay plus charnu, avec une liqueur de citron à la juste limite du confit et de la prune jaune juteuse. La tension n'est pas mise de côté, bien au contraire. Un filin très tendu traverse les fruits et la bouche. Ce n'est qu'après de longues secondes que l'on goûte l'extrait sec résiduel sur un grip de roche calcaire. Un TB passé haut la main.


De l'impact du confinement
 
 


- Vous demeurez fidèle à Chassin pour la futaille. Avez-vous tenté d'autres choses? d'autres contenants? formes, matières, etc.
- Non. Il faut se rappeler que les tonneaux ont ce côté pratique qu'ils peuvent être déplacés facilement. Ils étaient d'ailleurs initialement conçu pour rouler et être bougés. Ce n'est que plus tard que l'on s'est intéressé à l'effet qu'ils pouvaient avoir sur le vin. Ce qui change, c'est la taille. Après, plus ils sont gros, plus ils sont difficiles à mouvoir :).

Chassagne Montrachet 1er cru Tête du Clos
SP: On passe ici encore un nouveau palier dans la complexité. Il reste quelques sucres mais on perçoit déjà une amertume sans excès. C'est d'une belle verticalité, avec des billes de citron de sicile confit. La texture et la matière sèche s'expriment rapidement. Et ils contribuent longuement à pérenniser le vin dans le temps immédiat de la dégustation et probablement dans les années pendant lesquelles ce vin pourra être conservé. TB+, un bien beau potentiel sous les papilles.

Chassagne Montrachet 1er cru Morgeot
- J'avais oublié de vous faire goûter celui-là avant Tête du Clos :).
- Constatez-vous déjà un effet haute densité sur ce cru?
- Les pieds sont encore faibles. Ils sont trop jeunes pour que l'on voit un effet. La parcelle a pris le gel en 2021.
SP: Lorsque ses frères possèdent une carrure plus large, ce Chassagne est moins épais. Son registre est plus limpide, plus cristallin, sur une infusion aux agrumes. La fluidité fait sa fraîcheur. B+/TB-

- Avec les confinements et la fermeture des restaurants, avez-vous senti une diminution des ventes?
- Non. Nous faisons 70% des ventes avec la France, l'Angleterre, l'Allemagne et l'Australie. Et ça marche bien partout. Les gens ont ouvert beaucoup de bouteilles. Pour les restaurants, il m'est arrivé de retarder la livraison des 2018. Ce qui a pu changé c'est que j'ai eu des restaurateurs qui ont appelé en direct. Avec la période qui vient de passer, certains ont pris le temps de s'intéresser à leur carte des vins.


La relève
 
 


Chassagne Montrachet 1er cru la Romanée
SP: Le registre est plus froid et plus haut avec notes de fleurs blanches et d'agrumes juste à point, aucun confit. Là où il perd en tension, il le gagne dans une matière, une épaisseur bien supérieure. TB-.

- Il me semble que vous avez des enfants. Songent-ils à prendre votre suite?
- Le fiston travaille avec moi. Il a fait 2 ans en alternance chez Trévallon. Il a ses idées. Il s'occupe déjà de l'esprit à donner au domaine.
- Il ne doit pas avoir beaucoup de choses à changer.
- Au contraire, je souhaite qu'il change et casse tout. S'il n'a pas d'idées en jeunesse, il n'en aura guère plus avec l'âge :).

Meursault 1er cru Perrières
SP: Une entame qui prend fort sur les épices. C'est d'emblée séveux. Une friande capsule d'un bonbon acidulé, de la verveine citronnée et du chèvrefeuille. Il subsiste quelques sucres qui donnent pour le moment une impression plus sphérique. La rémanence pierreuse est de taille XXL. Petit waouh effect. Exc+

- Quels sont vos projets?
- Nantoux nous occupe déjà beaucoup. Cela fait presque 2 ha. Nous y plantons depuis 3 ans. En blanc et en rouge. 2021 sera le premier millésime.
- En quelle appellation?
- Bourgogne.
- En avez-vous profité pour essayer des choses?
- Une partie est plantée avec l'orientation NE / SO. L'orientation N/S est devenue trop chaude pour les vignes. Les rayons qui tapent en plein dans les rangs entre 16 et 17 heures engendrent beaucoup de grillure.

Chevalier Montrachet grand cru
SP: Si le nez est encore hésitant, la bouche dans son entièreté est déjà en place. De l'eau de yuzu, de la poire blanche, du tilleul. La délimitation se forme nettement en un cylindre allongé. Une belle énergie arrive à la fin du premier tiers temps. Et quelques touches de cardamome et de cannelle viennent parsemer le pourtour de bouche. Exc


Retarder la taille pour limiter l'impact du gel?
 
 


Beaune 1er cru Montrevenot
SP: Un début gourmand sur la pulpe de cerise et de fraise avec des notes de violette. La suite se redresse avec des tanins qui creusent à peine les joues. C'est salivant, d'une bonne densité. La seconde gorgée laisse apparaître du poivre et de la rose fanée. TB-

- Des discussions avec vos confrères disent qu'une taille tardive permet de limiter la pousse des vignes et de moins subir les gels précoces.
- On taille en fonction du personnel que l'on a à disposition. Nous avons toujours taillé en plusieurs fois. On peut décaler pour peut-être passer le gel. Pour couvrir tout un domaine, soit on étale de Janvier à Avril, soit on fait tout en Avril, mais c'est impossible à moins d'avoir 20 personnes simultanément. Des pistes à étudier résident dans: l'ordre. Les parcelles les plus précoces doivent être faites plus tard. On peut également tailler une partie du pied et laisser un courson. Et enfin, on peut se pencher sur l'environnement des vignes. Nos pieds à Nantoux ont été moins touchées. Des haies, des alisiers, des érables, etc. y sont plantés. Il faut probablement planter de temps en temps un arbre fruitier à la place d'un pied de vigne.

Pommard village
"Les sols sont plus argileux. Nous faisons 4 tonneaux au lieu de 20. Le vin est plus concentré."
La première bouche est plus moelleuse. Son milieu est plus sec et salivant. Et de manière semblable au précédent rouge, un registre plus floral se développe à partir de la moitié. La finale s'exprime dans une virgule plus vive. Les tanins sont davantage présents sur la 3ème gorgée. TB

Pommard 1er cru Pezerolles
Le bonbon à la violette/le floral s'exprime dès le départ. De la cannelle poudrée et de graines de coriandre viennent se nicher dans le pourtour de la bouche quand le centre demeure d'une redoutable gourmandise. TB+.

2020 est pour le moment une année fort réussie dans les deux teintes. Les vins sont dotées d'un redoutable punch laissant entrevoir de superbes équilibres et d'une sacré matière présageant une constitution pour défier les décennies. Si tous les 2020 sont de l'acabit de la production de Vincent Dancer, alors le millésime s'annonce prometteur #topglouglou. Bon ce n'est pas tout, d'autres vignerons nous attendent pour confirmer nos impressions.

 

HD
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dfried, Gildas, Jean-Paul B., Eric B, Jean-Loup Guerrin, bibi64, dymytri37, vivienladuche, LucB, Papé, wongmaster, Frisette, starbuck, leteckel, Damien72, Fredimen, Garfield, zekioflo, Jules7599
08 Jui 2021 19:28 #292

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux