Nous avons 1788 invités et 52 inscrits en ligne

Domaine Vincent Dancer, Chassagne-Montrachet

  • Messages : 4202
  • Remerciements reçus 3

Réponse de cmch sur le sujet CR: Domaine Vincent Dancer, bourgogne blanc 2011

Domaine Vincent Dancer, bourgogne blanc 2011

ouvert dimanche pour l'apéro, le nez nous emporte sur des arômes de fleurs blanches, de poires, de pommes, d'oranges, de vanille et d'un léger côté fûmé.
La bouche est ronde, légèrement riche, pas trop complexe et la finale est d'une très belle fraîcheur, un joli vin pour commencer un repas(tu)

Salutations vineuses,

Christophe
03 Mar 2015 07:50 #181

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4202
  • Remerciements reçus 3
CR: Domaine Vincent Dancer, Meursault Perrières 2012 :

ouvert hier chez mon beau-frère, il pensait ouvrir un Meursault générique, le mal étant fait nous avons donc bu cette cuvée après l'avoir carafé une petite heure. Le nez est discret, presque fermé, laissant sortir quelques notes de brioche, de citron vert, de fûmé et de pêche. La bouche, d'emblée riche, complexe, épicée et d'un beau gras mais cela manque tout de même d'expression. Nous sommes face à très grand vin en devenir, patience doncB)

Salutations vineuses,

Christophe
30 Mar 2015 08:56 #182

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4357
  • Remerciements reçus 1707
CR:Domaine Vincent Dancer, Meursault Les Corbins 2012.

Après un chassagne montrachet bouchonné (j'ai l'impression que je n'ai pas de chance avec ce domaine).
A l'ouverture le vin est très grillé avec même un coté souffré. Je trouve ça un peu entêtant.
Une fois aérer c'est nettement mieux, on a toujours un coté grillé mais aussi des fruits jaunes et un coté bien net et pur. Il y a de la tension mais aussi de l'ampleur avec une pointe d'alcool et des épices. Il y a une bonne longueur et un fond de verre très charmeur entre les fruits et le grillé avec un très beau parfum. C'est clairement trop jeune mais la bouteille descend très vite et c'est un signe.

Quentin
17 Avr 2015 21:34 #183

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 301
  • Remerciements reçus 106
Dégusté lors de cette soirée

CR:Domaine V Dancer, Chassagne-Montrachet 1er cru « La Romanée »2010

La robe est d’un bel or soutenu. Le nez révèle une pointe d’élevage, qui n’est pas gênante au milieu des arômes de fruits jaunes et de noisette. Le vin offre un magnifique touché de bouche, il est d’une extrême concentration, encore supérieure au précédent. Nous y trouvons également de subtiles notes de réduction qui apportent de la complexité. Par rapport au précédent, seule cette vivacité citronnée fait un peu défaut. La longueur est remarquable sur de beaux amers. Excellent.

19 Avr 2015 01:54 #184

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4202
  • Remerciements reçus 3
Merci pour ce cr dans lequel je me retrouve, 2010 est particulièrement réussit chez ce vigneron(tu)

Salutations vineuses,

Christophe
19 Avr 2015 10:03 #185

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 301
  • Remerciements reçus 106

Réponse de Nicolas Arlicot sur le sujet CR:Domaine V Dancer, Bourgogne rouge 2012

CR:Domaine V Dancer, Bourgogne rouge 2012



Bouteille ouverte et bue dans la foulée, étiquette découverte.
La robe est rubis brillant, peu profonde. Nez engageant sur les fruits rouges (cerise, groseille), avec une pointe végétale. En bouche, on croque ces fruits rouges. Le vin possède une belle vivacité apportée par l’acidité, et l’ensemble reste très gourmand, précis et digeste. La finale, de longueur assez modeste, est toutefois marquée par une touche asséchante, peut-être signe d’un élevage pas encore bien intégré (cette cuvée voit bien le bois ?).
Au final, un agréable moment avec un beau vin de plaisir immédiat.
27 Avr 2015 19:46 #186

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 686
  • Remerciements reçus 416
Chassagne Montrachet PC 2010, La Romanée, Vincent Dancer

Robe jaune or scintillante. Le nez est sur les agrumes et le menthol. En bouche il apparaît avec un beau volume, des touches d agrumes, de beaux amers, un côté brioché et et déroule un bel équilibre entre menthol amers et acidité. Finale fraîche Eucalyptus et menthol au nez, ainsi qu'un leger boisé, bouche dense, tapissante à la matiere fine (pas evident à expliquer), sur de légers fruits jaunes, de beaux amers et de légères touches d'élevage. La finale s effondre un peu laissant une place prépondérante aux amers, ce qui est dommage mais il faudra lui laisser du temps pour que tout cela se mette en place.
28 Avr 2015 00:13 #187

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 278
  • Remerciements reçus 0
Echantillon de cette soirée.

Chassagne-Montrachet 1er Cru « La Romanée » 2010 – Vincent Dancer : un nez essentiellement floral, séducteur et pénétrant (ici aussi), teinté subtilement par une réduction sur le sésame, par un léger citron et du minéral. L’attaque est large et percutante puis le vin peu gras déroule associant vitesse, fluidité, puissance et densité. Une bien belle bouteille.

David.
09 Mai 2015 18:08 #188

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8203
  • Remerciements reçus 819
CR:domaine Vincent Dancer 2011 meursault 1er cru "perrières"

quand on demande conseil à un caviste beaunois sur un grand flacon à boire en ce moment et qu'il me sort ça, je fais la moue car je voulais le boire en amoureux avec mon épouse lors de nos vacances en cote d'or, j'ai super-bien fait de l'écouter !

le nez est crayeux, magnifique de complexité et de profondeur, envoûtant sur les fruits jaunes de type pêche et fruits secs (noisette), des épices aussi, de la vanille en gousse, superbe et aguichant !

la bouche est un modèle du genre : crayeuse à souhaits (l'impression de bouffer du cailloux friable) elle est très ample et riche, dotée d'une superbe finesse, elle est parfaitement équilibrée et se dévoile par paliers, tant et si bien que la décision fût prise de ne la finir que le lendemain, bouteille ouverte au frigo, elle n'a pas bougé d'un iota !

très jolie acidité sous-jascente et intégrée, de très beaux amers nobles, grosse impression de fraicheur, du plaisir pur, large et long, fin et puissant, un déja superbe flacon mûr, pur doté d'une petite sensation de tension, l'énorme finale est superlative et se déploie tel un paon voulant plaire à sa belle

quel flacon et les 2011 seraient ils à boire ? impression sur un bon petit nombre de flacons

excellent++


frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
16 Mai 2015 21:37 #189

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 333
  • Remerciements reçus 58
Salut Frédéric,
Super flacon donc j'ai quelques exemplaires en cave et ce CR me conforte !!
En effet tout les 2011 en Bourgogne blanc que j'ai bu m'ont apporté beaucoup de plaisir et je pense qu'ils peuvent être bu jeunes.
J'ai goûté Tête de Clos et leur bourgogne en 2011 chez Vincent Dancer et j'ai vraiment apprécié ces vins sur ce millesime. De belles acidités et des vins très purs, comme tu le dit ici.
2011 serait il plus joli en blanc qu'en rouge ? C'est selon moi le cas, on dirait un peu 2008....!?

Bonne soirée,

Bien cordialement,
Julien

Cordialement
Julien
" et là, les Dieux distendirent le Temps..."
16 Mai 2015 21:44 #190

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8203
  • Remerciements reçus 819

Réponse de FGsuperfred sur le sujet Re: Domaine Vincent Dancer

oh non, rien à voir avec 2008 en blanc tout du moins
ils sont beaucoup plus ronds et équilibrés alors que sur 2008 l'acidité est encore présente bien souvent
la sensation acide relativement basse des 2011 et leur aromatique ouverte nous donne une fenêtre d'ouverture qu'il serait idiot de laisser passer ;)

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
16 Mai 2015 21:58 #191

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 333
  • Remerciements reçus 58

Réponse de julien1984 sur le sujet Re: Domaine Vincent Dancer

Ok merci du conseil alors !!! :)
Tu penses qu'il faut se faire plaisir en gros ?

Julien

Cordialement
Julien
" et là, les Dieux distendirent le Temps..."
16 Mai 2015 22:17 #192

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8203
  • Remerciements reçus 819

Réponse de FGsuperfred sur le sujet Re: Domaine Vincent Dancer

si tu en as plusieurs, oui pourquoi pas;)

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
16 Mai 2015 22:21 #193

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1552
  • Remerciements reçus 1585

Réponse de Super-Pingouin sur le sujet Re: Domaine Vincent Dancer

Cela permettra de patienter le superbe millésime suivant ;)

HD
16 Mai 2015 23:38 #194

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4357
  • Remerciements reçus 1707
CR: Domaine Vincent Dancer Chassagne Montrachet 1er Cru Tête du Clos 2009

Le nez fait penser à un défaut, ça pétrole.
En bouche on retrouve ce coté essence mais malgré cela il y a un beau volume, un coté chewing gum, un peu mentholé, floral avec une belle fraicheur. La finale bloque et nous rappelle qu'il y a un pet sur la bouteille. Dommage.

Suis-je le seul a avoir rencontré un assez gros pourcentage de bouteilles déviantes avec ce domaine?

Quentin
01 Jui 2015 12:18 #195

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4202
  • Remerciements reçus 3
Bonjour Quentin,

Bizarre tes impressions sur cette cuvée que je connais fort bien et dont je garde un excellent souvenir sur plusieurs bouteilles ouvertes ?
Je connais fort bien ce domaine puisque j'achète les différentes cuvées depuis presque 15 ans et je n'ai pas rencontré un "gros pourcentage" de bouteilles déviantes...

Salutations vineuses,

Christophe(qui va sans doute ouvrir en apéro ce soir un "petit" Chassagne:)o)
04 Jui 2015 14:29 #196

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4068
  • Remerciements reçus 4251
Un bouchon fortement imbibé et un nez plutôt muet dans un 1er temps.
Aïe je crainds que la bouteille soit flinguée.

Avec un peu d'aération, elle se réveille heureusement.
Le vin n'est pas très gras dans le verre et l'arômatique reste discrète sur des notes florales ainsi que de poires et de pêches.
En bouche le vin est plaisant avec de beaux amers.

Je reste toutefois déçu car si cela aurait pu être considéré comme un très bon chardonnay de base, j'en espérais un peu plus même si je sais bien que ça ne reste qu'un village.
Il me faudra une autre expérience car je ne connais pas l'historique de cette bouteille. Il serait donc malvenu de tirer des conclusions dans ces conditions.

Sylvain
14 Jui 2015 17:39 #197

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4202
  • Remerciements reçus 3
Faut espérer que ce soit un problème de bouchon et/ou de conservation ;)

Christophe
14 Jui 2015 17:51 #198

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8203
  • Remerciements reçus 819

Réponse de FGsuperfred sur le sujet Re: Domaine Vincent Dancer

ou tout simplement de vin fermé, quand même probable sur un 2010 car rien à voir avec mes souvenirs...

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
14 Jui 2015 19:25 #199

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4202
  • Remerciements reçus 3

Réponse de cmch sur le sujet Re: Domaine Vincent Dancer

Possible aussiB)

Christophe
14 Jui 2015 22:03 #200

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4202
  • Remerciements reçus 3
CR: Domaine Vincent Dancer - Bourgogne blanc 2013 :

ouvert d'une petite demi-heure, le nez nous dévoile de beau arômes de pamplemousse, de bergamotte, de poivre blanc, fûmé, de minéralité ainsi qu'un côté floral.
La bouche est toute en fruits, déjà bien ouverte avec une belle tension, un joli compagnon d'apéro sur une terrasse ensoleilléeB)
Pas certain que mes quelques bouteilles tiennent longtemps dans ma cave;)

Salutations vineuses,

Christophe
15 Juil 2015 12:39 #201

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4357
  • Remerciements reçus 1707
CR: Domaine Vincent Dancer Pommard Perrière 2009

Le vin est directement assez ouvert et accessible.
Il y a un joli nez fruité sur la cerise bien pure et, à l'aération, une petite touche de moka.
On retrouve un joli fruité en bouche, c'est net et pur sur la cerise et la framboise. Le tout est en finesse avec un coté bien droit et une belle tension. Ce n'est pas très charnu mais on sent qu'il y a du fond et encore un beau potentiel. C'est quand même assez ample avec une belle gourmandise. A l'aération se développe un coté peau de pêche très sympa et une pointe de moka. C'est frais avec une bonne longueur.
Une belle bouteille déjà pleinement ouverte mais encore jeune.

Quentin
21 Aoû 2015 04:37 #202

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Mours sur le sujet CR: Domaine Vincent Dancer - Bourgogne Blanc 2013

CR:

Domaine Vincent Dancer – Bourgogne blanc 2013

Robe limpide et cristalline.
Le nez est agréable, simple et ouvert. Je pense y trouver de la poire, des agrumes avec une légère sensation de boisée.
En bouche, le vin est très tendu, c’est vif, salivant sur les agrumes (très vertical).
La longueur est assez courte sur le citron.
Ce vin me paraît simple mais agréable. En tout cas, comme le souligne Christophe, un chouette compagnon d’apéritif.

Bien





Julien
25 Aoû 2015 22:12 #203

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8
  • Remerciements reçus 0
CR:

Domaine Vincent Dancer – Meursault 1er cru Perrières 2002

Bouteille bue a l’aveugle il y a quelques semaines.

Robe vive d’une jeunesse éclatante.
Nez complexe sur les fruits jaunes bien mûrs, les fleurs, le miel, le beurre avec quelques notes grillées. Belle complexité et profondeur.
La bouche est tout aussi belle que le nez. Il y a une sacrée matière, c’est ample, dense mais une superbe tension vient apporter une agréable fraicheur et sensation de « minéralité ». Comme au nez, l’aromatique est sur le miel, les fleurs,…
Superbe longueur.
Très très beau vin.

Excellent



Julien
25 Aoû 2015 22:17 #204

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8203
  • Remerciements reçus 819
CR:domaine Vincent Dancer 2002 meursault 1er cru "perrières"

acheté 85 euros sur idealwine et je ne regrette pas le moindre euro que j'y aie mis !

que dire quand en face de vous vous avez un flacon dont le nez est extraordinaire et la bouche fabuleuse ? quand en face zavez le gildas qui rien qu'en mettant son orifice nasal de forte taille dedans dit direct "oulà, grand vin", quand un vide d'air et de bruit se fait, quand le silence est d'or ?

j'ai noté ce moment dimanche qui n'a duré que le temps de se regarder et se dire "waouh"... point besoin d'y mettre 200 ou 500 boules...

le nez d'une fraicheur incroyable, les fruits blancs d'une extrême richesse répondant à une salinité ressentie, puis à des amers de type peau de citron, des épices et encore du citron, de la pureté absolue, profondeur et complexité : ce nez est indestructible !

que dire de la bouche, j'ai dit "je veux lui rouler une galoche infinie" voilà, c'était ma connerie du jour, mais elle est parfaite pour moi, tout ce qu'il faut, là ou il faut et quand il le faut...

l'attaque est merveilleuse d'une grande pureté, alors la tension minérale (crayeuse on s'croirait au pays de caux ah ça tombe bien...) et l'acidité dessinent avec un brio incroyable ce vin, d'une finesse absolue tellement qu'il est extrêmement facile de passer à côté, l'équilibre est tellement grand que le réchauffement ne le fait même pas sourciller, ce vin est fascinant, la matière est énorme, large, fine et longue, profonde et complexe, encore et toujours de la fraicheur et cette finesse... ouaich !

la longueur est phénoménale, terminant sur des notes épicées en queue de paon, que dis-je ? en feu d'artifice

j'ai les poils des bras qui se hérissent, l'émotion monte, je pourrai me pisser dessus à ce moment sans avoir honte, bref je vis un très grand moment devant le plus grand vin blanc que j'aie bu de ma courte existence, quelle merveille !

grand vin++


frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
31 Aoû 2015 21:55 #205

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4202
  • Remerciements reçus 3
Bonjour Frédéric,

Je me retrouve entièrement dans ta description(tu)
Le Perrières 2002 reste à jamais gravé dans ma méoire, j'ai droit chaque année à 3 de ces bouteilles et je ne les échangerai contre rien d'autre...
2005 m'avait procuré presqu'autant de plaisir avec peut-être un peu moins de finesse ! Hélas il ne me qu'une seule bouteille sur 2002 et un ChevalierB)

Salutations vineuses,

Christophe
01 Sep 2015 10:59 #206

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 686
  • Remerciements reçus 416
domaine Vincent Dancer meursault "Les corbins" 2008

Bouteille ouverte et carafee 1h.
Robe jaune pale avec des reflets verts. Le nez est sur les fleurs blanches, d'amande et de thé vert. La bouche se presente sans opulance et plutot sur la finesse avec des aromes de fruits blanc, de noisette et de zest d 'orange. Si elle reste assez agreable , le vin n est pas tres complexe et profond. Des amers arrivent en milieu de bouche et viennent masquer les aromes de fruits et fleurs. L acidite, quand a elle, tendance a s effondrer en milieu de bouche laissant ces amers s exprimer et desequilibrant le vin. finale un peu molle.
Pas une mauvaise bouteille mais elle me semble avoir depasser son apogee.
03 Oct 2015 22:24 #207

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3604
  • Remerciements reçus 175

Réponse de lbb.contact sur le sujet CR:Vincent Dancer, Meursault, Les Grands Charrons, 2002

[size=x-small] Bue par LPV Lyon 2 lors d’une soirée "40 ans, C’est Graves mais pas que..." en octobre [/size]

[size=large] Vincent Dancer, Meursault, Les Grands Charrons, 2002 [/size]

img11.hostingpics.ne...

Louis
Nez délicat, sur le fumé, un peu fromager, minéral. Évolue vers la cire. Bouche équilibrée, une fine salinité en fin de bouche. De la longueur. Très bien !

Nico co
Robe foncée. Le premier nez m’a évoqué le Jura avec un côté fromage et presque noix. Très belle bouche, ample, expressif, vive et longue ! Très bien

Benoit-lbb
Couleur paille lumineuse. Très beau nez mangue/abricot avec du citron. Encore une bouche large et expressive avec une belle acidité. Ca a des accents de surmaturité comme les deux premiers vins, de la puissance mais de la cohérence. C’est bon, c’est long, c’est top ! Très Bien

Benoît L. - LPV Lyon 2 : Les Avinturiers
24 Nov 2015 20:27 #208

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 301
  • Remerciements reçus 106

Réponse de Nicolas Arlicot sur le sujet CR:Meursault 1er cru « Perrières », V Dancer 2007

CR:Meursault 1er cru « Perrières », V Dancer 2007

Vin carafé 4h, bu étiquette découverte.



La robe est jaune pâle, peu soutenue. Les arômes grillés/toastés très présents à l’ouverture ce sont estompés, et le nez présente maintenant un équilibre subtil entre arômes de fruits blancs, fleurs blanches, et une sensation rocailleuse de pierre mouillée, le tout souligné par une pointe mentholée.
L’entame de bouche est un peu sur la retenue, dominée par une grande tension dont ressort une sensation de minéralité. On retrouve un côté végétal (fougère, foin), les fleurs blanches, du miel et des agrumes, mais le milieu de bouche marque comme un creux, le vin semblant manquer de densité pour se relancer sur le milieu et la fin de bouche. Un vin sans concession, à la finale presque austère sur de vifs amers. On a l’impression qu’après 8 ans, la puissance et la minéralité de ce terroir des « Perrières-Dessous » a pris le dessus sur le léger manque de maturité du millésime.
Très bien -
29 Nov 2015 22:49 #209

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1552
  • Remerciements reçus 1585

Réponse de Super-Pingouin sur le sujet CR: LPV75 et la session hivernale chez Vincent Dancer

LPV75 et la session hivernale chez Vincent Dancer



Nous savons que chacune de nos rencontres avec Vincent Dancer est un authentique moment de franchise et de bonheur. Et nous nous en réjouissons tous d'avance dès que nous connaissons la date. Mes camarades n'hésitent d'ailleurs pas à me rappeler tout au long de l'année: "On le voit bien cette fois-ci Vincent Dancer?", "Il t'a répondu?", "Il n'a pas été trop touché par la grêle?", etc.
La fraîcheur nocturne s'est prolongée au petit matin. Nous arrivons à Chassagne avec un temps clair alors que la veille était brumeuse. Vincent nous prévient "2014 et 2015 viennent d'être manipulés. Ils se goûtent mal." Nous aurons donc le droit à 2013 en bouteille. Notre vigneron attrape les flacons laissés dehors et nous descendons dans sa cave.

Un appareil jaune d'un mètre de hauteur est accroché sur le mur gauche. Notre curiosité nous pousse à le questionner:
- Quelle est donc cette machine?
- C'est pour faire le vin. Le jus passe dedans, elle ajoute tous les arômes nécessaires et nous avons un Grand vin :D... Nous avons un grand problème dans la région: le calcaire.
L'une de mes pièces rapportées au groupe percute:
- C'est un adoucisseur
- C'est cela.

Super Super-Pingouin...sujet suivant... :D

2015, enfin un millésime à volume normal?



- Vous avez eu plusieurs années difficiles en terme de rendement dans la région. Est-ce que l'on revient à quelque chose de mieux avec 2015?
- Non. Les rendements sont semblables. Il a manqué d'eau. Il y a eu peu de jus. On s'y attendait. Nous avons tout de même regardé si le jus allait couler ou pas. Ce ne fut pas le cas.
- Les conditions météorologiques ont été bonnes pourtant.
- Oui, elles nous ont permis de vendanger fin Août/début Septembre contre fin Septembre en 2014. Avec le stress hydrique, les gens vont dire que le millésime manque de finesse.

Chassagne-Montrachet village
Un vin franc, net et persistant en bouche. Un peu froid peut-être.B-

- Est-ce que les vignes ont été plus faciles à soigner?
- Oui. Ce l'est aussi sur une année plus humide grâce à la précision de la météo désormais. La sécheresse c'est compliqué les jeunes pieds peuvent mourir plus facilement. Et pour les vieilles vignes, il faut faire attention au feuillage, en garder. Dans les deux cas, la vigilance est de mise.



Meursault les Corbins
"Une parcelle sous Volany Santenot"
C'est clair, frais, sur les agrumes, un peu salin et sur un léger caillou.B+

Meursault les Grands Charrons
"A mi-coteau sous Tesson"
Le vin possède un supplément de tranchant et de netteté alors qu'il est habituellement plus large. C'en est surprenant. La longueur est belle. B+

Chassagne Montrachet 1er cru la Romanée
"Dans le secteur bas. La parcelle touche le haut des Morgeots. Le haut appartient à Paul Pillot et le milieu à Fontaine Gagnard. La vigne y est souvent en avance. La maturité est atteinte plus vite. Nous la récoltons en 1er."
La matière est pleine et tendue par un fil acidulé. L'arômatique est expressive sur le floral. B+

L'élevage sur le millésime 2014



- L'élevage durera 12 à 18 mois car il y a peu de tonneaux, 35 au lieu des 65 en 2013. C'est finalement une question de place, nous dit Vincent avec son habituel pragmatisme. L'élevage se terminera en cuve.
- N'êtes-vous pas tenté d'agrandir la place consacré au vieillissement en fûts pour ne pas vous poser la question de la place?
- Le domaine a 150 tonneaux potentiel. Vu les récoltes ces dernières années, ce n'est pas indispensable.
- Vous êtes fidèles au tonnelier Chassin. Quels échanges avez-vous avec eux?
- Je travaille avec eux depuis 2005. Avez-vous déjà été dans une tonnellerie? C'est agréable au moment des chauffes, c'est comme sentir les croissants sortis du four d'une boulangerie. Je demande avant tout un résultat. Ils viennent goûter avec moi les vins et je leur demande un rendu. L'origine du tronc d'arbre ne m'intéresse pas.
- Leur avez-vous demandé des changements depuis?
- Non rien. Cela reste familial. C'est maintenant la fille qui vient livrer les fûts.

Chassagne Montrachet 1er cru Tête du Clos
La robe est cristalline. L'attaque est discrète. La bouche possède un juste amer. Et en terme de texture, l'épaisseur se sent en pourtour de bouche alors que son milieu présente la finesse du vin.B+

Meursault 1er cru Perrières
L'entame donne le la en terme de géométrie. C'est cylindrique, horizontal. D'un impressionnant volume. C'est pierreux et d'une grande impression de maîtrise. Comparativement à l'année dernière, je le trouve un trait moins expressif. TB néanmoins.

Chevalier Montrachet grand cru
- Nous n'avons qu'une seule pièce.
- Faîtes-vous un traitement particulier?
- Non, aucun. C'est un cru comme les autres.
Le jaune est un peu plus apparent à l'oeil. C'est soyeux, léger, plus aérien. La longueur et la persistance sont superlatives. En le regoûtant, on peut déceler de l'ananas. TB+

J'ai trouvé les 2013 sur cette dégustations moins ouverts et expressifs. La température des bouteilles y est à mon avis pour quelque chose. Ne vous méprenez pas cependant. Le niveau demeure bien haut.



Les manipulations et la protection du vin



Chassagne Montrachet 1er cru Tête du Clos 2012
Quelle matière ! Nous sommes pourtant sur l'un des vins les moins opulents de Vincent. Les 4 dimensions sont largement occupées. Les amandes fraîches et sèches n'empêchent pas une grande digestibilité.TB-

- Avez-vous été tenté de chaptaliser sur les années réputées plus maigres?
- Pas depuis 2007.
- Comment protégez-vous vos vins? Quel usage du SO2 faîtes-vous?
- Ma clièntèle ne souhaite pas du vin typé nature. Je protège donc mes vins. NDLR: Vincent avait eu fin des années 90, peu après son installation, quelques retours pour cause de bouteilles oxydées, comme beaucoup dans la région.
- N'êtes-vous pas tentés de recourir au CO2?
- Je ne le regarde pas en détail. J'en garde suffisamment pour conserver les aômes. Je ne soutire pas trop, ni trop fort. Il ne s'agit pas de devoir en rajouter alors qu'on en a issu naturellement du processus de fermentation.
- Soutirez-vous pendant l'élevage?
- Cela varie. En principe au bout d'un an. Je ne débourbe pas. Sur les rouges cela peut foxer.
- Vous avez des rouges?
- Oui 2ha sur Pezerolles. NDLR: très peu ou pas de production ces dernières années
- En terme de vinification, bâtonnez-vous?
- Ah, la question qui est ou fut à la mode. Non, je ne bâtonne pas. Si vous demandez à d'autres vignerons, ils vous diront qu'ils ne bâtonnent pas non plus. Il y a souvent des discussions sur l'éventuelle oxydation prématurée engendrée.
Je ne pratique pas de vendange en vert non plus. On ne peut pas réduire les rendements d'un côté et augmenter les prix de l'autre. Un bouteille coûte déjà suffisamment. C'est comme les gars qui mettent de l'anti-pourriture. Dans un flacon à 40€, c'est pas possible.
- Il est vrai que vous êtes certifié bio. Ce n'est pas juste une "lutte raisonnée."
- La lutte raisonnée existe. Il y a des produits moins nocifs et plus raisonnés qu'auparavant. Les laboratoires ont progressé sur le sujet. Chassagne Montrachet 1er cru la Romanée 2009
De l'amertume, Un début de gras, de miel. C'est serré en son milieu B+

- Comment voyez-vous vos vins?
- Chacun est différent. J'aime la variété des personnalités et des vins. Il faut justement réussir à transmettre la sienne dans son vin. C'est facile d'imiter. Y mettre ses traits de caractères est une tâche plus difficile mais elle empêche qu'on ressemble à son voisin.

Monsieur Dancer, nous vous remercions encore pour votre temps, vos explications et votre franchise. Nous vous quittons à peine que nous avons déjà hâte d'être la la prochaine fois!


HD
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv
20 Déc 2015 18:42 #210

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux