Nous avons 1540 invités et 56 inscrits en ligne

Domaine Leflaive

  • Messages : 1449
  • Remerciements reçus 1

pinardieu a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive

la biodynamie n'interdit pas le souffre, mais de là à en mettre la limite autorisée, il y a de la marge, si cela s'avèrre vrai.
le vigneron en question n'est pas de la côte de beaune, je ne pense pas qu'il soit jaloux, juste un purriste avec qui j'ai eu une franche dicussion sur l'oxidation précoce des blancs de bourgogne (1997 à 2002)
#31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

charlesv a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive

CR: Domaine Leflaive 2005

Accueil attentif et charmant de Madame de Suremain.
Dégustation d'échantillons tirés sur fût, présentés en bouteille de 75 cl.

Bourgogne blanc : entrée de gamme de toute beauté. Ouvert, presque prêt à boire. D'emblée s'imposent l'équilibre, la sapidité, la pureté et une opulence contenue qui sont la marque du millésime.

Puligny-Montrachet : L'onctuosité est tempérée ici. L'expression est plus minérale, plus tendue, plus définie. Un superbe Village.

Meursault PC Sous le Dos d'Ane : selon Pierre Morey, la proximité des Perrières est évidente. Effectivement une minéralité affirmée le caractérise et ne messied pas au millésime. La finale un poil courte trahit les jeunes vignes.

P-Mt PC Clavoillon : puissant et concentré, une belle rusticité transparaît dans ce contexte. Tonicité marquée en fin de bouche.

P-Mt PC Folatières : matière soyeuse et raffinée, comme une antithèse du vin précédent. Finale ascendante sur la minéralité. Une danseuse dans la cave.

P-Mt PC Combettes : se déguste merveilleusement bien ! Malgré la proximité immédiate de Meursault, l'identité est sur P-Mt. Un vin d'école puissant, distingué, sur des notes d'amande et de pêche. N'en finit pas de séduire. Coup de coeur.

P-Mt PC Pucelles : le moins avancé des PC. Il faut aller le chercher, le comprendre : expression opulente et florale, allonge considérable mais pudique. Attendre !

Bienvenue-Bâtard-Montrachet : Renversant ! C'est un vin d'intensité plus que de volume de bouche. Quelle tension autour d'un noyau débordant d'énergie : admirable persistance aromatique!

Bâtard-Montrachet : énorme volume de bouche pour un colosse en gestation. Une vague irrésistible en bouche. Une assise terrienne peu diserte aujourd'hui. Attendre absolument qu'il délivre la noblesse tranquille de son message.

Chevalier-Montrachet : grand vin follement délicat. Moins ancré, plus aérien que le Bâtard, plus dessiné aussi. Note racée de fougère. Sa délicatesse d'expression dissimule son caractère impérieux. Aristocratique par son maintien.

Un grand millésime du domaine. Tous les vins sont purs, singuliers.
Merci à Madame de Suremain pour sa passion communicative, pour sa gentillesse qui met à l'aise le visiteur, pour sa patience face aux allers-retours incessants entre flacons.
Impossible d'éviter le spit inside. Un critère d'évaluation purement hédoniste qui en vaut bien d'autres, non ?

En guise de conclusion, je vous renvoie aux CR en bouteille du B-B-Mt 2000 et du B-Mt 1999, tous deux splendides.

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
#32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5136
  • Remerciements reçus 1492

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive

Merci Charles pour ce beau CR.
A sa lecture, pourrait-on synthétiser en disant que 2005 est un mélange entre richesse, onctuosité, suavité ... etc. et tension, acidité mûre, minéralité ... etc. à des degrés divers suivant les cuvées ?

Olivier
#33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

charlesv a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive

Olivier,

Les vins de 2005 sont issus d'une vendange saine et mûre. Au stade où nous les avons dégustés (bus pour certains, avouons le !), les vins se présentaient plutôt gourmands. Cette période particulière sur fût préfigure convenablement l'évolution des crus en bouteille.
Les terroirs parlent déjà mais parleront davantage encore demain et après-demain.

Votre synthèse me paraît tout à fait juste.
Il ne faudrait pas que l'immense qualité avérée des rouges 2005 oblitère la remarquable tenue des blancs 2005. Est-il besoin de rappeler que le grand vin est issu de grands raisins.
Rien de pire que de confondre tension minérale et acidité famélique.

Merci beaucoup en retour pour votre CR Dureuil-Janthial 2005, un domaine de qualité où les blancs vieillissent bien (en particulier Meix Cadot) en se débarrassant des oripeaux de l'élevage.

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
#34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5136
  • Remerciements reçus 1492

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive

Inutile de dire que je partage entièrement votre ressenti et votre analyse sur ce très beau millésime en Bourgogne.

Cordialement,

Olivier
#35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

charlesv a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive

Olivier,

J'ai été marqué par la gentillesse et la sérénité des personnes rencontrées dans ce domaine illustre. Gentillesse aussi bien au bureau qu'à la cave. Sérénité aussi dans l'expression naturelle des vins.

Tout cela paraît si simple.

Le domaine Leflaive plane sur 2005 comme Lionel Lemonchois sur la Route du Rhum... 2006 ! Je ne vise pas un quelconque classement ; je souligne un style.

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
#36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive

Charles,

Superbe cr. J'ai un grand souvenir de notre parcours des 2004 ...

Ce n’est pas un scoop, ce célèbre domaine propose des vins racés, soignés, au fruité noble. Permettant une couverture rare des climats de Puligny, ils sont signés et représentent le grand classicisme bourguignon, différenciant les terroirs, fondé sur une définition aromatique et un équilibre (acidité, minéralité) précis. On ne peut que leur reprocher, sur cette série, d’être un poil trop posés, feutrés, comme coupables d’une sobriété excessive.

Swallow it all ...:)
#37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

charlesv a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive

Je lis bien : ...sur cette série.

Il est vrai que : ...un poil trop posés, feutrés, comme coupables d'une sobriété excessive est comme le négatif, dans l'acception photographique du terme, de sérénité.

La dégustation récente du B-B-Mt 2000 et du B-Mt 1999, pointe à la fois un admirable classicisme, une identité singulière, un caractère trempé. Deux vins éblouissants à table. J'avoue rêver de ce Bâtard sur le homard de Rochevilaine... pas seulement en pensant au mot célèbre du père Ramonet.

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
#38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

charlesv a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive

Je remercie Olivier et Laurent pour les rebonds.
Les dégustations dans les propriétés célèbres sont un privilège.
Cela dit, les CR, bons ou mauvais, qui permettent le partage, demandent un peu d'investissement.

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
#39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5136
  • Remerciements reçus 1492

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive

Tout à fait d'accord Charles.
Et j'adhère aussi de plus en plus à ce style d'expression.

Mes attentes également ne sont pas moins grandes quant à l'accord à table.
Je n'ai eu la chance que d'acheter des 2002 pour débuter mais j'attend avec impatience leur début de maturité pour une gourmandise culinaire !

Olivier
#40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive

Charles,

Le commentaire introductif sur Leflaive 2004 vaut en contexte, donc, en comparaison aussi avec d'autres domaines visités (et donc d'autres styles).

Le choix d'ordre de passage des maisons n'est pas totalement neutre !
Il y a aussi tu le sais le fait que les vins se goûtent plus ou moins bien le jour de ton passage (longue discussion avec Pierre Morey).


Il y a aussi en général et en conclusion un propos comparatif sur les vins dégustés.

Partant de là, extraire un vin d'une série de plusieurs dizaines peut conduire à des effets de bord inévitables.

En souvenir récent, un somptueux BM 1989 de Leflaive (19/20 - juillet 2006) : il semble de plus que ces vins vieillissent bien !:)
#41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

charlesv a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive

Olivier,

2002 est un très grand millésime au domaine Leflaive qu'il va falloir effectivement attendre (pas seulement au domaine Leflaive !).

Commencer ainsi, c'est d'emblée tutoyer les sommets !

Laurent,

En introduisant la métaphore photographique je pensais relier plutôt qu'opposer.

Dans le domaine de la dégustation le contexte est primordial. A ce propos servir Bâtard 99 derrière M. Narvaux JFCD 01 présentait un risque que nous avons assumé. Ce seigneur déjoua la difficulté magistralement.

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
#42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive

Charles,

Dans la lige de cette métaphore, parler de "profondeur de champ" pour un vin me paraît intéressant.
Quand je réponds à Jérôme Perez (rubrique Mas Jullien) sur la grandeur comparée des Languedocs et des Bourgognes, je pourrais recourir à ce critère ...
#43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

charlesv a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive

Pour relier j'utilise un grand angle dont je ferme le diaphragme.

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
#44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive

Métaphore photographique ou musicale ?
#45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 176
  • Remerciements reçus 0

jeantranber a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive

CR: Bourgogne 2004 - Domaine Leflaive
La bouteille est dégustée 2 heures après ouverture.
Une robe jaune pâle de bon aloi.
Un nez qui s'ouvre avec le temps sur les agrumes, l'impression est belle.
Un vin en bouche avec une belle acidité citronnée, une belle matière et une longueur plus que convenable pour ce type de bouteille.
Un beau vin que l'on pourra déguster ou garder, dans un prix correct au vu de la qualité de la bouteille.
Bref Domaine Leflaive, c'est grand!

JB
#46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 454
  • Remerciements reçus 47

vince2 a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive

Jeantranber,
Je rejoins tes impressions positives... j'avais goûté le 2002 l'année passée et c'est un excellent vin qui peut se garder de noubreuses années sans problème. J'étais frappé par la fraîcheur et l'équilibre de ce "bourgogne". En effet, un "grand" domaine!

Salutations!
Vince2
#47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive - les 2004

CR: Domaine Leflaive -

Ce n’est pas un scoop, ce célèbre domaine propose des vins racés, soignés, au fruité noble. Permettant une couverture rare des climats de Puligny, ils sont signés et représentent le grand classicisme bourguignon, différenciant les terroirs, fondé sur une définition aromatique et un équilibre (acidité, minéralité) précis. On ne peut que leur reprocher, sur cette série, d’être un poil trop posés, feutrés, comme coupables d’une sobriété excessive.

Vins blancs du millésime 2004 sur cuve (avant la mise en bouteille) :

Bourgogne Blanc - Domaine Leflaive 2004 :
LG14,5 – PP14 – JP14

Expression gourmande, légèrement grillée : vanille, beurre, minéral, agrumes. Matière souple, nette mais un peu languide.

Puligny-Montrachet - Domaine Leflaive 2004 :
LG15,5 – PP15 – JP15,5

Nez minéral, grillé ; finesse aromatique pour une expression citronnée assez brillante. Bouche grasse (un peu joufflue) mais ici puissante et étirée, parfaitement équilibrée (acidité, minéralité).

Puligny-Montrachet 1er cru Clavoillon - Domaine Leflaive 2004 :
LG15,5+ - PP16 – JP16+

On monte ici clairement en puissance : classe aromatique florale et fruitée (agrumes). La distinction du style de la maison se dévoile plus précisément. Sur ce vin, la malo est terminée et on ne trouve pas de notes réduites. La formulation est pure, fine, encore fort réservée. Le milieu de bouche est ample qui précède une finale plus tonique se prolongeant sur l’amertume (raisonnable) du pamplemousse associée à de la réglisse.

Puligny-Montrachet 1er cru Folatières - Domaine Leflaive 2004 :
LG17,5 – PP17 – JP17

Nez classieux, complexe autant que subtil, produisant des senteurs typées : vanille, moka, grillé, noisette, agrumes, fleurs blanches, ananas. En bouche, on trouve une grande cohérence pour une matière glycérinée, fine, équilibrée. Goûts de fruits secs et d’agrumes. Un grand caractère, plus empyreumatique, beaucoup de gras mais aussi beaucoup d’acidité. Finale longue et distinguée.

Puligny-Montrachet 1er cru Combettes - Domaine Leflaive 2004 :
LG16 – PP16,5 – JP16,5

Nez plus « murisaltien », sur les fleurs et les agrumes, qui développe un insolite côté pâtissier (gâteau à l’ananas). Bouche offerte, intense mais plus moelleuse, affable. Le vin parcourt pour autant une belle distance.

Puligny-Montrachet 1er cru Pucelles - Domaine Leflaive 2004 :
LG17,5 – PP17,5 – JP17,5

Nez racé, charmeur, profond : réglisse, pierre, poire, agrumes, fleur de vigne, tilleul, menthol (qui ponctuera la rasade). Il y a encore beaucoup de retenue en bouche mais on devine un vin qui se déploie en vagues successives, immensément cohérent, dont la massivité n’est nullement agressive. Un vin congruent, qui comme le dit notre hôte « sait ce qu’il a à faire », sapide, minéral, long.

Bâtard-Montrachet - Domaine Leflaive 2004 :
LG17,5/18 – PP17,5 – JP17,5

Nez complexe, plus balsamique, procurant des notes de poire, de miel, de verveine. Bouche au gras imposant, démonstrative, longue. Grande saveur citronnée, à la fois caressante et éruptive.

Chevalier-Montrachet - Domaine Leflaive 2004 :
LG18 – PP18 – JP18

On termine cette belle série par un nectar complexe et très fin, profond, qui allie des senteurs rêvées de minéral (sans surprise bien prononcées), d’agrumes, de réglisse, de verveine citronnelle, de menthol, de poire, de fleurs blanches. Un soupçon d’abricot pointe dans cet ensemble racé tout en nuance. En bouche, la cinétique ressemble à celle du « Pucelles » ; le style est serein, longiligne, sans tapage mais d’une complexion à toute épreuve.
#48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 787
  • Remerciements reçus 116

Alain Hinant a répondu au sujet : Domaine Leflaive Puligny-Montrachet 1er cru les Pucelles 2004

CR: Domaine Leflaive Puligny-Montrachet 1er cru les Pucelles 2004 :

Dégusté à l’aveugle avec Olivier Mottard et Philippe Haid, le vin a été carafé 4 heures.

La robe est jaune or pale aux reflets verts.
Nez torréfié, grillé, boisé, fumé, des touches citronnées, pâte d’amande, agrume, au départ, le nez a un fond qui n’est pas net.
La bouche est très fraîche, limite verte (groseille verte), relativement tendue, mais quand même soutenue par un corps moyen, le vin se termine vite, l’équilibre est moyen, le vin manque de gras, de consistance.
Encore une déception avec ce domaine, comme je l’avais été avec le CDR Belgique.

Amicalement,
Alain Hinant
#49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 29
  • Remerciements reçus 0

thomasito2001 a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive Puligny-Montrachet 1er cru les Pucelles 2004

Alain,

S'agissait-il de 2004 également (je parle des autres déceptions)?

Amicalement,

Thomas Küntziger

Cordialement,
Thomas Küntziger
#50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 914

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive Puligny-Montrachet 1er cru les Pucelles 2004

Et bien moi j'ai bu le Puligny village 2004 il y a quelques jours, et j'ai une nouvelle fois été conquis, comme je l'avais été avec le CDR Belgique... ;)

Luc
#51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive Puligny-Montrachet 1er cru les Pucelles 2004

Alain,

Un tir groupé de 3 notes à 17,5/20 pour nous, au domaine.
Reste à voir entre autres l'évolution récente dans la bouteille.
#52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5136
  • Remerciements reçus 1492

Olivier Mottard a répondu au sujet : CR:Domaine Leflaive Puligny-Montrachet 1er cru les Pucelles 2004

CR: Domaine Leflaive Puligny-Montrachet 1er cru les Pucelles 2004 :

CR:Voici mon CR.
Concernant la préparation de l'échantillon, j'indiquerai juste que le vin, à l'ouverture, était affûblé de terribles notes de réduction sur des arômes d'oeuf pourri.
La robe est jaune clair avec des reflets verts.
Le nez s'articule autour de notes de grillé, de légers fruits secs, une touche végétale évoquant le foin et d'agrumes avec une note peu engageante en arrière-plan qui est très probablement le reliquat de la réduction.
En bouche, le vin m'apparaît très minéral dès l'entame pour se prolonger avec un corps fin et assez long avec un côté suret en finale.
Belle rémanence sur le citron.
Regoûté au cours de la soirée, ce côté suret a disparu.

Je laisse la carafe en l'état et, redégusté ce midi, le nez apparaît maintenant très net, sans plus aucune trace de réduction.
L'entame a même gagné en gras.

Je suis totalement rassuré. ;)

En conclusion, un vin qui a été bu beaucoup trop jeune, c'est évident.
Le but était de vérifier l'évolution de 2004 suite à la réunion du CDR Belgique et plus particulièrement ceux du domaine Leflaive.
Inutile de dire qu'il faut laisser ces vins mûrir 3 à 5 ans.
Si on veut néanmoins céder au chant des sirènes, le carafer très longuement.

Olivier
#53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive Puligny-Montrachet 1er cru les Pucelles 2004

Je n'oublie pas que nous avons dégusté des échantillons ouverts, généreux aromatiquement.

Je n'oublie pas une possible phase ingrate dans la bouteille.

Je n'oublie pas Bertrand, expérimenté, indiquant le nombre important de vins plaisants sur fût puis décevants par la suite (les rouges rhodaniens, plus particulièrment ?).

Clavoillon 2004 se serait-il mieux goûté ?
#54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

charlesv a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive Puligny-Montrachet 1er cru les Pucelles 2004

Pucelles est régulièrement le 1er Cru du domaine qu'il faut attendre le plus longtemps. J'adhère à l'analyse fine d'Olivier.

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
#55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive Puligny-Montrachet 1er cru les Pucelles 2004

Infos domaine :

boire les 1er crus à partir de 2010 (sans distinction de 1er cru, ce qui est anormal).
Beau diagnostic (Fine Wine Review), style 92-96 (la meilleure note des premiers crus, sans trop de surprise).
#56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5136
  • Remerciements reçus 1492

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive Puligny-Montrachet 1er cru les Pucelles 2004

Merci Charles ;)

Laurent,

Dans le cas du Clavoillon, j'ai, personnellement, estimé à l'aveugle, et en âme et conscience ;), que le vin était dominé par son élevage.
Ce n'était pas le cas du Pucelle, loin de là.
En revanche, je suis prêt à revoir ce Clavoillon après un carafage en conséquence pour confirmer ou infirmer mon jugement.

Olivier
#57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive Puligny-Montrachet 1er cru les Pucelles 2004

L'analyse de Alain Hinant est bien aussi.

4 heures de carafage ne suffisent pas pour libérer le vin de ses scories prédatrices non seulement du goût mais aussi de la trame.
Souvenir d'un Yquem 90 jugé petit car pas assez aéré.

Je connaissais les mot "sur" et "suri". J'ai appris "suret" (une combettes surette achetée à la superette ?).

Etes-vous certain que Nicolas Joly n'a pas participé à la vinification de ce vin ?
#58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5136
  • Remerciements reçus 1492

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive Puligny-Montrachet 1er cru les Pucelles 2004

Etes-vous certain que Nicolas Joly n'a pas participé à la vinification de ce vin ?

Je voudrais mourir debout, dans un champ, au soleil. :)

Non mais, ça va pas Laurent ? :):)

Olivier
#59

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 787
  • Remerciements reçus 116

Alain Hinant a répondu au sujet : Re: Domaine Leflaive

La tension, l'acidité, le coté "suret" était trop présent dans le vin, ce qui me fait un peu douter d'une évolution favorable.
Si au moins le corps était plus imposant pour équilibrer le tout mais ce n'est même pas le cas.
Pour sa défense, tous les Leflaive dégustés jeunes avaient cette trame, cette tension relativement marquée, mais les vins avaient quand même de l'équilbre ce que l'on ne constate pas actuellement.
J'ai un peu peur que l'on essaye de trouver des qualités à un millésime, qui du point de vue de la matière première, n'en n'avait pas beaucoup au départ, je vous rappelle quand même des rendements pléthoriques (jusque 200 hecto à l'hectare), des attaques de maladies à tout va, une maturité qui laisse à désirer, et j'en passe...
Ne recrit-on l'histoire du millésime 1996?

Amicalement,
Alain Hinant
#60

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux