Nous avons 1769 invités et 73 inscrits en ligne

Château Pichon-Baron, Pauillac

  • Messages : 6749
  • Remerciements reçus 1164

Yves Zermatten a répondu au sujet : CR: Château Pichon-Baron, Pauillac, 2002

CR: Château Pichon-Longueville Baron, Pauillac, 2002



Robe encore jeune, grenat sombre.
Nez puissant sur le cèdre, le tabac, le santal, le poivron grillé. A l’aveugle, je crois que je l’aurais placé à St Julien plus qu'à Pauillac.

La bouche est concentrée, sur une matière fruitée, goûteuse, un peu extraite et serrée, avec un tannin légèrement anguleux bien enrobé dans une matière fruitée et dense. Fruits noirs, cassis, terre, on retrouve le registre aromatique du nez avec une belle fraîcheur dans le fruit mûr. Léger creux en milieu. Finale corsée, un peu raide, plutôt longue.

Bon vin (90/100) qui manque à mon goût un peu de charme et de complexité. J’ai aimé la fraîcheur, la concentration, le fruit, mais j’ai trouvé la structure encore fougueuse et la bouche un peu linéaire derrière les marqueurs habituels. Il me paraît armé pour affronter encore au moins dix ans de cave et semble encore un peu marqué par l’élevage. Je crois que je vais attendre quelques années les bouteilles qui me restent, avec l’espoir que l’ensemble gagne en complexité et en fondant (mais aussi le risque qu'il succombe à la raideur).

Yves Zermatten
#511
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Nicoco, GAET, Gerard58, Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 936
  • Remerciements reçus 1360

Fredimen a répondu au sujet : CR: Château Pichon-Baron, Pauillac, 2011

CR: Château Pichon-Baron, Pauillac, 2011

Belle surprise sur ce 2011 que je n'attendais pas à ce niveau. Bouteille épaulée 1h avant dégustation servie à 18 degrés environ.

Belle robe grenat à l'intensité soutenue.

Nez très ouvert et complexe (pour ne citer que les principaux arômes) ; cassis (presque crème de cassis), cerise, boisé parfaitement intégré dans le verre et magnifique en fond de verre, tabac, très léger fumé, vanille, violette, l'ensemble est frais, fin.

La bouche offre une attaque fraîche, le milieu de bouche est dense, crémeux mais fin, précis, les tanins sont soyeux, délicats, la finale longue et extrêmement savoureuse / onctueuse en conservant énormément de fraîcheur sur ces arômes vanillés / cassis.

Incroyable de fraîcheur, finesse et précision sur un millésime supposé moyen où aléatoire selon les maisons. Superbe exécution, première rencontre avec le château que je n'attendais pas à ce niveau.

Beaucoup de plaisir, excellent(-).


Fredimen
#512
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, FloLevBen, vivienladuche, supervedro, starbuck, Delphinette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 247
  • Remerciements reçus 427

mconstant a répondu au sujet : Château Pichon-Baron, Pauillac, 2011

J'ai goûté ce vin sur le millésime 2011 à deux reprises :
  • 1) Une première fois en 2015 au Grand Tasting : le vin était tellement boisé et imposant qu'il en était imbuvable. J'avais acheté trois bouteilles et j'avoue que cela m'a fait tellement peur que je me suis dit que j'avais fait vraiment fait le mauvais choix
  • 2) Une seconde fois sur une bouteille que j'avais ouverte 24 heures en avance et où je me retrouve dans les sensations décrites sur le message précédent. Effectivement, le vin a commencé à perdre son gras de jeunesse, son boisé outrancier et dispose d'une belle délicatesse avec de la fraîcheur, de la finesse et de la précision. La longueur est bonne même si cela reste très jeune.
Globalement, le Pichon-Baron 2011 est encore un bébé mais je ne doute plus de son avenir radieux dans les années futures, surtout pour un millésime réputé faible comme 2011.
Matthias
#513
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 936
  • Remerciements reçus 1360

Fredimen a répondu au sujet : CR: Château Pichon-Baron, Pauillac, 2012

CR: Château Pichon-Baron, Pauillac, 2012

Vais la faire très très très courte ; NE PAS OUVRIR.

L'exception qui confirme la règle de tous les 2012 dégustés sur Bordeaux qui furent accessibles ; cette Pichon-Baron ne l'était pas.

Robe à l'intensité très soutenue, rubis à ce stade avec un début d'évolution je dirais vers un grenat profond.

Le nez est une merveille de finesse, le chêne n'est pas outrancier, cassis, mûre, cerise, cuir, réglisse, les épices (poivre), violette. Le nez offre de grandes promesses de prima bord avec une belle fraîcheur et complexité.

Malheureusement la bouche dira tout le contraire. Hormis l'attaque salivante, le reste sera inaccessible, fermé à triple tour, mélange d'élevage (pourtant non présent au nez) non digéré mais surtout tanins accrocheurs au possible.

La matière présente une belle densité, subtil mélange de finesse et fraîcheur, bouteille au potentiel certain mais à oublier au grand minimum 5 ans encore je dirais pour approcher sans se brûler.

Le plus apte à la garde de tous les 2012 que j'ai pu croiser sur Bordeaux, grand potentiel.


Fredimen
#514
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, Jean-Loup Guerrin, supervedro, starbuck, Kanon

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3620
  • Remerciements reçus 3101

starbuck a répondu au sujet : Château Pichon-Baron, Pauillac, 2012

J'aime bien te chambrer ( ainsi qu'Alex ;) ) en vous rappelant la règle des 20 ans minimum pour les grands Bordeaux zX
On en recause dans 11 ans B)
Bon c'est vrai que sur 07 et 11, il y en a qui sont déjà très bons

Sylvain
#515
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 936
  • Remerciements reçus 1360

Fredimen a répondu au sujet : Château Pichon-Baron, Pauillac, 2012

Hahahaha :)

Alex m'a déjà pourri, avant même que j'ouvre la bouteille :)

Ceci étant, tous les "moins grands" croisés sur Bordeaux - encore fussent-t-ils qualifiables de moins grands - type SHL, Larcis-Ducasse, Gazin, Malescot SE, Haut-Bailly ou même CANON se sont tous montrés d'une incroyable accessibilité.

Sur ce cas précis en revanche, j'avais tout faux.

Fredimen
#516

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck