Nous avons 1180 invités et 15 inscrits en ligne

2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

  • Messages : 1591
  • Remerciements reçus 2608

bibi64 a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

pas de mauvais esprit les gars! Sinon Matthieu ne va pas revenir dans le coin, et ce serait dommage qu'il ne nous fasse pas quelques comptes-rendus de ces cuvées que nous ne croisons quasiment jamais pour la plupart d'entre nous (on compte sur toi Matthieu!).

j'aimerais bien boire la même chose que Matthieu, il n'y a pas de raison d'être jaloux (ou plutot si, mais pas aigri en tout cas B) .
Par contre, je continuerais à explorer les vins moins onéreux pour ma curiosité. D'ailleurs, à ce sujet, Matthieu, aurais-tu quelques vins "découvertes" ou bon RQP dans ton année de dégustation?

Bibi
#91
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: MatthieuS, jean-luc javaux, leteckel, AgrippA, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11931
  • Remerciements reçus 1949

jean-luc javaux a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Il me semble en effet qu'on a le droit de dire ce qu'on a aimé l'an passé puisque c'est le titre du sujet.
Pour certains, ce sera un superbe Beaujolais 2017 autour d'un barbecue, pour d'autres de délicieux vins "nature" aux non moins magnifiques arômes d'étalon, pour d'autres encore des Coche, Selosse ou d'Auvenay.
Et alors?

jlj
#92
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, philippe loiseau, MatthieuS

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3511
  • Remerciements reçus 945

didierv a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Aucune "aigritude" de ma part .C’est pas le genre de la maison.
C'était juste un petit trait d'humour en démarrage de journée.

Didier
#93
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bibi64, leteckel

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 426
  • Remerciements reçus 35

Médéric a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Bonjour à tous,

J'aime bien cette rubrique qui est pour moi l'occasion de me replonger dans les photos des bouteilles de l'année écoulée et de me remémorer de bons moments, bien que ceux-ci se soient faits plus rares en 2020... :(

Voici mes "tops" de l'année (sans hiérarchie) :

Champagne :
Vouette & Sorbée "Fidèle" => grosse découverte !
Françoise Bedel "Entre Ciel et Terre" => idem + quelle personnalité !
Dom Pérignon 2008 => quoi qu'on puisse en dire/penser, ce fut un très belle bouteille (bien que trop jeune)
Selosse "Substance" => je commence à connaître un peu le domaine et ce fut ma première expérience avec Substance et une grosse claque !

Blancs :
Corton-Charlemagne 1988 de Coche-Dury => le meilleur blanc de ma vie... malheureusement (vu les prix pratiqués et la faible probabilité d'en recroiser)
Chevalier-Montrachet 2000 Leflaive => une bouteille parfaite (ouf...) et un immense moment de plaisir (accord excellent sur des Saint-Jacques aux truffes)
Hermitage blanc 2004 de JL Chave => complexe et à point pour mon goût

Rouges :
Richebourg 2011 du Domaine de la Romanée-Conti => à la hauteur du mythe et déjà totalement prêt à boire (en revanche 75cl c'est beaucoup trop petit...)
Rayas 2003 => l'un de mes millésimes préférés, qui confirme encore et toujours
Trévallon 1996 => la réponse parfaite à ceux qui se demanderaient si cela vaut le coup d'attendre les Trévallon

Mes découvertes "coup de cœur" :
Saint-Romain blanc "Combe Bazin" 2016 de Frédéric Cossard
Côtes du Jura "Face B" 2017 du domaine des Bottes Rouges
Corbières La Voulte Gasparet "Romain Pauc" 2017

Les Flops :
Auxey 2011 rouge de Coche => sans intérêt, voire médiocre
GDP blanc 2009 et 2010 => clairement pas l'aromatique que j'apprécie et que j'attends. Je les bois désormais exclusivement en jeunesse

Mes compagnons de confinement :
Morgon 2018 de Foillard => glou glou glou
Morgon 2018 de Descombes => idem

Excellente année à tous !

Médéric - LPV Lyon
"Le vin est un professeur de goût, il est le libérateur de l'esprit et l'illuminateur de l'intelligence." (Paul Claudel)
#94
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier_26, MB, Jean-Loup Guerrin, bibi64, DUROCHER, Garfield, Delphinette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 485
  • Remerciements reçus 137

MatthieuS a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Bonsoir

Merci pour ce message.
Effectivement, cette liste peut sembler quelque peu convenue mais il s'agit néanmoins des meilleurs vins bu cette année.
Et j'avais la faiblesse de croire qu'il y avait peut-être, au delà de la liste, quelques remarques intéressantes.
Pour répondre à la boutade avancée plus haut, pas de DRC, en effet. Je préfère ce que j'ai bu chez Leroy à ce que j'ai bu de la DRC cette année. C'est pourquoi ce domaine n'est pas dans la liste. Il l'aurait été l'année dernière avec une magique La Tâche 2010.
Pour ce qui est des bons RQP, je pense que cette notion est relative mais j'avancerais la liste suivante:
- Paul Bara Spécial Club
- Egly-Ouriet Brut Tradition. Malheureusement les tarifs ont pris l'ascenseur ces dernières années.
- La gamme des champagnes Marie Courtin. Particulièrement "Eloquence" qui est, pour mon goût, du niveau d'un Comte de Champagne,
pour la moitié du prix.
- toute la gamme des Chablis Droin
- un peu plus cher mais j'insiste sur la grande qualité de Domaine de Chevalier blanc (2005, 2009, 2010 particulièrement, tous fantastiques).
Au passage, grosse déception sur Pape-Clément blanc qui est deux fois plus cher (2009 et 2010, 100/100 Parker m'a-t-on dit, aucun plaisir,
à la limite de l'oxydation)...
- Riesling Schlossberg de Mann
- les millésimes un peu anciens de Frédéric-Emile de Trimbach (2004 superbe cette année, sur de multiples bouteilles)
- Fonsalette blanc: principal problème, il faut en trouver...
- Gantenbein Chardonnay. A nouveau, il faut le trouver. C'est plus facile dans les restaurants suisses, ce qui permet d'avoir sur table
l'équivalent d'un Bâtard-Montrachet au quart du prix...
- les Nuits de Chevillon et de façon plus générale, les NSG dont les vignes sont les plus proches de Vosne. Elles donnent souvent des vins
remarquables à un prix bien moindre.
- les vins du domaine de la Vougeraie lorsqu'ils étaient vinifiés par Pierre Vincent (pas goûtés depuis, donc pas d'avis).

Matthieu
#95
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier_26, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Pilou29, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2265
  • Remerciements reçus 1112

chrisdu74 a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Et j'avais la faiblesse de croire qu'il y avait peut-être, au delà de la liste, quelques remarques intéressantes.

Je pense que certains avaient la faiblesse d'espérer quelques compte-rendus au delà de cette belle liste... d'où l'expression de leur déception

Chris d'U
#96
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: aquablue, Jean-Loup Guerrin, bibi64, leteckel

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1319
  • Remerciements reçus 584

Krabb a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Un CR d'un chardonnay de Gantenbein serait une excellente idée en effet !

Simon.
#97

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3705
  • Remerciements reçus 3306

starbuck a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Je rappelle juste que sur LPV, tous les CR sont les bienvenus.
Qu'il s'agisse de bouteilles à moins de 10€ ou d'étiquettes prestigieuses à 4 chiffres.
N'hésitez pas à publier quelques lignes sur vos plus belles émotions mais également sur les déceptions.
Cela profitera à tout le monde.

Sylvain
#98
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 96
  • Remerciements reçus 87

LudwigMozart a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Difficile de se souvenir des vins, les moments partagés (si rares) sont plus faciles à cibler. Et ce sont des vins de petit calibre dans une liste pretigieuse.

De mémoire,

Chateau de Camensac 2005, Haut Médoc. Celui là je m'en souviens, c'est si rare que j'apprécie un Bordeaux.
Domaine Arlaud, Roncevie 2016. La Bourgogne comme on aime, à prix léger. Le 2017 pouvant se classer dans les déceptions (comparativement à ce millésime)
Domaine Prin, Savigny Les beaune 2015. Les arômes tertiaires apparaissent au milieu des fruits rouges. (Jean-Luc Boudrot a arrêté la vinification et vend tout en négoce à présent ai je appris).
Domaine Serol, Les Originelles 2018. J'ai bu plusieurs bouteilles mais il y en a une qui m'a particulièrement séduite. Pourquoi celle-ci alors que les autres, en étant bonnes, ne m'ont pas laissé un souvenir impérissable?
Domaine des Roches Neuves, 2017, Saumur Champigny. Peu attiré par les Loire jusque là, LPV m'a donné envie de goûter cette région inconnue de mes palais. J'ai testé et me voilà conquis, avec des Blot, Mabileau, Baudry, Sanzay etc. en cave.
Domaine Rolet. Je ne sais plus lequel, je suis assez fan des vins rouges du Jura.

En blanc, bah je n'aime pas trop les blancs et encore moins les champagnes.

Jean-Christophe | "Hein?"
#99
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bibi64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3705
  • Remerciements reçus 3306

starbuck a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

LudwigMozart écrit: Difficile de se souvenir des vins


Un petit moyen très facile.
Tu publies au long de l'année des CR et début janvier tu vas dans le moteur de recherche, tu coches la case CR et tu inscrits ton pseudo pour faire une recherche perso et tu auras tes CR de l'année qui apparaitront à la suite ;)

Sylvain
#100
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bibi64, Papé, KosTa74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 61
  • Remerciements reçus 55

Laurent V. a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Pour ma part, peu de grands / beaux vins à maturité dégustés cette année à cause du manque d'occasions d'échanges sociaux.

Il faut dire aussi qu'un grand nombre de vins de ma cave sont maintenant entrés dans une phase de fermeture (passionné depuis 2010) qui me fait multiplier les rencontres décevantes.

Les coups de cœur de l'année sont donc souvent des vins francs, au fruit immédiat mais avec une certaine finesse ou profondeur.

Les rouges :
- Domaine Sérol, Cote Roannaise, Perdrizière, 2018 : le gamay saint-romain dans toute sa singularité. Fumé, épicé, structuré avec une finale un peu froide du plus bel effet.
- Domaine Giachino, Savoie, Giac'Potes, 2019 : un vin magnifique caché derrière un tout petit prix et une étiquette affreusement bistrotière. L'alliance ultime entre le côté poivré de la mondeuse et le fruit du gamay.
- Domaine Masse, Givry 1er Cru "La brûlée", 2018 : un pinot hyper confortable comme j'aime. Du fruit, des tanins moelleux et une acidité suffisante pour tendre le tout. Bien représentatif de ce que le sud de la bourgogne peut apporter.
- Domaine Georges Descombes, Morgon Vieilles vignes, 2016.
- Chateau Clarke, Listrac, 2010 : Pas la quille du siècle, mais un vrai vin de plaisir au super rapport qualité-prix. sans risque mais réconfortant.

Les blancs :

- Domaine Arnaud Lambert , Saumur blanc "Clos de midi", 2019 : Mon blanc de table à tout faire. Le chenin en jeunesse comme on l'aime. Des fruits exotiques mais pas trop opulents, une belle colonne acide et une fine amertume qui fait saliver. Le tout à un prix canon. Top.
- Domaine aux Moines, Savennières Roche aux Moines, 2015: Le chenin de l'année. Un vin un peu extrême (acidité ++) mais tellement marquant ! Avec un long avenir devant soi.
- Domaine Saumaize-Michelin, Clos sur la Roche, 2016. Très beau vin qui fait honneur à son appellation. De la puissance et une certaine distinction aussi. A carafer longtemps, mais surtout à attendre.
- Camin Larredya, Jurançon, Au Capceu, 2016 : magnifique !!! De la dentelle et un sucre vraiment très contenu par la magnifique acidité. J'ai adoré.

Les déceptions de l'année :

- Plusieurs cabernets francs du millésime 2015 : Chevalerie du domaine du même nom ; Le grand Clos du domaine de Villeneuve ; Le fondis du Clos des quarterons. Des vins ayant perdu tout leur fruit et dominés par tous les mauvais côtés du cépage : peu ou pas de gourmandise, de la verdeur et des tanins rêches. J'ai encavé une tonne de cabernets francs à mes débuts car je les avais adorés en jeunesse. Maintenant je pleure un peu car je trouve qu'ils ont perdu leur charme et je ne vois pas trop où l'évolution pourra les conduire. J'ai gouté un Busardières 2009 dans l'année, que j'ai totalement détesté. Cela a un peu douché mes espoirs.

-Plein de blancs 2018 que j'ai trouvés affreusement alcooleux, mous, déséquilibrés par leur excès de matière sèche, marqués par des amers pas nets en finale. Pour moi, l'exemple le plus incompréhensible car jusque là j'adorais les blancs du domaine : "La part d'avant" 2018 de chez Camin Larredya.

- Plus globalement, je suis de plus en plus dégoûté par le décalage entre le prix des vins et ce qu'il y a dans les bouteilles. Trop de vins qui ne valent pas leurs prix, trop de vins à plus de 20 ou 25 euros qui n'en auraient pas couté plus de 12 il y a dix ans. Je pense ici en particulier au Rhône nord qui est une source assez régulière de déceptions en Saint-Joseph ou en Croze-Hermitage pour moi.

- Côté positif : de plus en plus de soi disant "petits" vins qui explosent des bouteilles plus prestigieuses et des régions comme le Beaujolais qui produisent des vrais vins complexes à des prix canons.

Bonne journée à tous !
Cordialement,
Laurent vIsetti.

Laurent V
#101
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Loup Guerrin, bibi64, f.aubin, rafalecjb, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3705
  • Remerciements reçus 3306

starbuck a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Laurent, vu ce que tu décris je pense que tu devrais t'intéresser aux vins de Moselle ;)

Sylvain
#102
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Laurent V.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 61
  • Remerciements reçus 55

Laurent V. a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Ton conseil va exactement dans le sens de ce que je me disais récemment. La Moselle devrait être parfaite pour moi !!!

Le truc, c'est que je n'ai pas encore complètement compris le système de classification des types de vins et des crus. Du coup, je ne sais pas trop vers quoi aller ni même où me fournir (sachant que j'achète sans problème sur le net).

Aurais-tu quelques suggestion pour mon palais friand de vins toniques ? :evil:

Merci par avance !
Laurent V.

Laurent V
#103

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3705
  • Remerciements reçus 3306

starbuck a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

La plupart des domaines vendent en local car les volumes sont faibles.
Ils fournissent par exemple de nombreuses municipalités pour les repas des anciens, les voeux du maire ainsi que des petits restos de la région.
Autant dire que l'impact de la covid n'est pas négligeable pour eux.

Si tu veux je peux t'envoyer quelques bouteilles panachées à prix domaine.
Je t'envoies un MP

Sylvain
#104

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19130
  • Remerciements reçus 2686

mgtusi a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

2015...Le grand Clos du domaine de Villeneuve

La déception est normale, ce vin demande une garde conséquente ; c'est le vin qui a du être déçu lorsque tu l'as ouvert :)

Les 96 sont superbes aujourd'hui ; 2015 est à approcher à partir de 2030

Michel
#105
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: philippe loiseau

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1468
  • Remerciements reçus 477

GAET a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Sylvain,

Il y a aussi la région de Nahé pour les rieslings en Allemagne ! ;)

Laurent pour ce qui concerne Busardières 2009
Voila ce que j'écrivais en 2018

A attendre encore quelques années pour en profiter pleinement !
Robe : pourpre pas évoluée, de belles larmes relativement épaisses se font jour à l'agitation du verre.
Nez : sur les fruits noires
En bouche : en léger perlant surprend à la première gorgée. Il faut laisser le vin se reposer. Les tanins sont encore un peu saillant, mais la matière est là.

Cordialement
Gaëtan
#106
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: philippe loiseau

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 641
  • Remerciements reçus 176

f.aubin a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

à Laurent V
Attention avec les belles cuvées de Cabernet franc, 5 ans c'est l'âge ingrat...
entre l'enfance et l'âge adulte, les vins sont un peu perdus, et parfois renfrognés, renfermés sur eux-mêmes.
Laisse-les murir tranquillement et tu devrais avoir de belles surprises dans quelques années ::glou::

Au plaisir,

LPVment,
Franck
#107
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: philippe loiseau, Papé

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2202
  • Remerciements reçus 1072

tomy63 a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Laurent V. écrit: Le truc, c'est que je n'ai pas encore complètement compris le système de classification des types de vins et des crus. Du coup, je ne sais pas trop vers quoi aller ni même où me fournir (sachant que j'achète sans problème sur le net).

Aurais-tu quelques suggestion pour mon palais friand de vins toniques ? :evil:

Laurent V.


Passe un coup de fil à Riesling & Nebbiolo, ils t'expliqueront tout et commercialisent de beaux domaines en Moselle et Nahe. Au moins tu auras un vrai suivi, ce qui est toujours un peu compliqué quand on se fournit directement en Allemagne.
#108

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 61
  • Remerciements reçus 55

Laurent V. a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Merci à tous pour vos retour suite à mon post !

En ce qui concerne Le grand clos 2015, à vrai dire, je m'attendais un peu à cette déception, et ce n'est pas grave car j'ai encore deux bouteilles du même millésime que je vais sagement laisser dormir pendant la prochaine décennie B)

En fait, mon problème actuel est un peu celui de tous les amateurs qui se sont lancés dans une constitution de cave depuis moins de 10 ans et qui n'ont pas trop l'occasion de procéder à des échanges avec d'autres passionnés. J'ai énormément de jolies bouteilles qui ont entre 4 et 7 ans et par moment je ne sais pas trop quoi ouvrir, en dehors des très bon vins de fruit que j'ai cités précédemment. En ce qui concerne les achats de vieux Bordeaux sur le net, j'ai bien sûr repéré des vins faisant l'objet de bons CR ici même, mais ceux-ci sont rarement disponibles au moment de leur recension. Face aux enchères d'IW je me trouve donc souvent perdu face à des centaines de bouteilles différentes, dont le prix n'est jamais suffisamment négligeable pour faire des paris les yeux bandés.

Bref, et c'est paradoxal, j'ai souvent l'impression en ce moment de boire des bonnes bouteilles moins souvent qu'à mes débuts en 2010-2011, alors même que ma cave comporte aujourd'hui des centaines de quille !!! Est-ce le cas objectivement ? Mes critères se sont-ils durcis ? Je ne sais pas.

Pour revenir sur les vins de Moselle, vous avez raison, je vais solliciter l'expérience de Riesling et Nebbiolo. Je suis déjà passé par eux pour d'autres vins et je les ai trouvés très pros.

A très bientôt,
Laurent V.

Laurent V
#109
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, DUROCHER, niema

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 635
  • Remerciements reçus 156

pierrat a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Pour les blancs de 2018 (mais il faudrait voir de quelle région on parle) je ne suis pas du même avis. En Bourgogne par exemple c'est un beau millésime qui malgré son côté solaire offre de beaux équilibres. Je dirais même que 2018 en Chablis fera date. Mais en dehors de cette appréciation subjective, il faut surtout, comme pour les cabernet 2015, leur donner du temps. Exemple : les 2009 et 2015 blancs était lourdauds et sont maintenant très bons (2009 parfaits en ce moment).
#110

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3705
  • Remerciements reçus 3306

starbuck a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

je parlais de la Moselle française

Sylvain
#111

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2417
  • Remerciements reçus 570

Galinsky a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

leteckel écrit: Pffff....même pas une Romanée Conti ! :whistle:


Ni de Liber Pater....;)
#112

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1104
  • Remerciements reçus 952

Fred1200 a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Chaque année depuis mon inscription sur LPV, je participais à ce petit jeu des coups de cœur de l’année écoulée … cette fois, avec l’année éprouvante que nous venons de connaître, l’idée m’amusait moins … jusqu’à ce que je prenne conscience que, même si ce fut cette année un plaisir essentiellement solitaire plutôt que partagé, heureusement qu’il y avait la dégustation de vin pour voyager, s’évader, voire rêver et s’enthousiasmer parfois …

Voici les vins marquants de 2020 pour moi :

Un vin restera gravé pour longtemps dans ma mémoire, cela tient autant à la qualité intrinsèque du vin qu’aux circonstances dans lesquelles je l’ai dégusté (le jour du décès de ma maman suite au Covid). Il s’agit de : Arbois Les Corvées Sous Curon 2011, Domaine de la La Tournelle

Autres blancs marquants :

Királyudvar Winery, Tokaji Furmint sec 2016 (Hongrie)
François Rousset-Martin, Vin de France Terres Blanches 2017 (Jura)
André Ostertag, Riesling Clos Mathis 2010 (Alsace)
Domaine Pattes Loup, Chablis 1er Cru Beauregard 2012 (Bourgogne)
François Chidaine, Montlouis Les Bournais 2010 (Loire)

Les rouges :

Weingut Nusserhof (Heinrich Mayr), Elda 2014, Vino Rosso (Italie, Tyrol du Sud)
Borie de Maurel, Maxime 2016, Minervois La Livinière (Languedoc)
Domaine de la Marfée, Della Francesca 2012, Saint-Georges d’Orques (Languedoc)
Il Borghetto, Monte di Sassi 2013, Toscana (Italie)

Une seule bulle :

Val Frison, Goustan 2017, Champagne Brut Nature

La grosse déception de l’année :

Domaine des Accoles, Vin de France L’Inattendu 2018 (Rhône/ 100% Carignan gris)
(Certes, ce n'est pas un vin très connu ... mais j'en attendais beaucoup, le vin était daubé et m'a quand même coûté environ 25 €)

Fred
#113
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, sly14, DUROCHER, leteckel, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18322
  • Remerciements reçus 2202

Jérôme Pérez a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

une sélection qui dénote d'un esprit éclectique large, sans pression de l'étiquette : bravo.

Jérôme Pérez
#114

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 220
  • Remerciements reçus 240

rafalecjb a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Laurent V. écrit: Merci à tous pour vos retour suite à mon post !

En ce qui concerne Le grand clos 2015, à vrai dire, je m'attendais un peu à cette déception, et ce n'est pas grave car j'ai encore deux bouteilles du même millésime que je vais sagement laisser dormir pendant la prochaine décennie B)

En fait, mon problème actuel est un peu celui de tous les amateurs qui se sont lancés dans une constitution de cave depuis moins de 10 ans et qui n'ont pas trop l'occasion de procéder à des échanges avec d'autres passionnés. J'ai énormément de jolies bouteilles qui ont entre 4 et 7 ans et par moment je ne sais pas trop quoi ouvrir, en dehors des très bon vins de fruit que j'ai cités précédemment. En ce qui concerne les achats de vieux Bordeaux sur le net, j'ai bien sûr repéré des vins faisant l'objet de bons CR ici même, mais ceux-ci sont rarement disponibles au moment de leur recension. Face aux enchères d'IW je me trouve donc souvent perdu face à des centaines de bouteilles différentes, dont le prix n'est jamais suffisamment négligeable pour faire des paris les yeux bandés.

Bref, et c'est paradoxal, j'ai souvent l'impression en ce moment de boire des bonnes bouteilles moins souvent qu'à mes débuts en 2010-2011, alors même que ma cave comporte aujourd'hui des centaines de quille !!! Est-ce le cas objectivement ? Mes critères se sont-ils durcis ? Je ne sais pas.

Pour revenir sur les vins de Moselle, vous avez raison, je vais solliciter l'expérience de Riesling et Nebbiolo. Je suis déjà passé par eux pour d'autres vins et je les ai trouvés très pros.

A très bientôt,
Laurent V.


Je me retrouve tout a fait dans ton ressenti ! J'ai commencé a encaver en 2014 et je suis dans une situation semblable. Pas facile de savoir quoi ouvrir quand tu es presque sûr qu'une grande partie de tes vins n'est pas dans sa phase la plus "aboutie"...
Pour ma part j'achète pas mal de beaujolais qui offrent bcp de plaisir meme en jeunesse.
Les salons te permettent de decouvrir des cuvées pretes a boire mais 2020 n'a pas beaucoup aidé a ce niveau la.
Pour les vins a acheter a maturité comme les bordeaux, perso je regarde beaucoup sur le Bon Coin, tu trouves assez facilement le profil d'amateurs "confirmés ou tu peux etre rassuré de comment le vin a ete conservé. Et les prix sont bien souvent beaucoup plus interessants que le site d'enchères dont tu parlais ; )

En ce moment moi je cherche des vins a maturité de cette manière la !

Cordialement
Marc

@marc
#115
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Laurent V.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1756
  • Remerciements reçus 2845

Kiravi a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Je suis à peu près dans la même situation que les jeunes qui s'intéressent au vin depuis peu.
Pour des raisons diverses (la principale étant un cambriolage de cave qui m'a longtemps vacciné contre le stockage) je n'ai recommencé à constituer une cave qu'assez récemment. Nombreux sont les vins que je dois encore attendre quoique comme j'aime surtout le fruit dans le vin, une garde moyenne peut me suffire.
Bref, comment concilier la patience indispensable et la soif immédiate provoquée par un labeur rendu chaque année plus pénible par le réchauffement climatique?
1- Aller chez Michel. Mais depuis trop longtemps, nous avons un problème nommé covid...:oops:
2- Boire de l'eau. ::zinzin::
3- Panacher les achats, évidemment. Cela a pour conséquence qu'on achète tout le temps. C'est un problème... :whistle:
On achète des bouteilles à garder et d'autres pour une consommation rapide. Je ne vois pas comment faire autrement pour laisser une chance de vieillir à celles qui ne doivent pas être bues rapidement. Heureusement, les vins qui offrent un grand plaisir en jeunesse sont légion. C'est plus difficile dans certains secteurs (Bordeaux, Châteauneuf, Bandol et quelques autres pour ne parler que de la France...) mais on trouve facilement ailleurs.

Marc, assez vieux débutant
#116
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES, mgtusi, Gibus

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4
  • Remerciements reçus 10

guillaume H a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

bonjour à tous,
C'est ma première intervention sur ce forum(!)
je vais essayer de classer mes "tops" bus cette année en deux catégories : ceux dont j'attendais quelque chose et qui ne m'ont pas déçu, les "surprises" et les "flops" (certains vraisemblablement liés à des défauts de conservation, ou alors bus trop jeunes ou trop vieux du coup je ne les citerai pas).

Je ne tiens pas de carnet de ce que j'ai bu même si j'aimerai bien et mes soirées ressemblent plus à des grandes Dyonisies qu'à des concours de dégustation. Et puis les contextes ont beaucoup d'importance à mes yeux ce qui a tendance à rendre mon objectivité ... plutôt subjective, désolé d'avance.

"tops attendus":
Zind Humbrecht clos saint urbain riesling 2008 (un laser et sans doute bu trop jeune du coup)
Albert Boxler Sommerberg riesling 2010 ( ouvert pas erreur pensant boire le pinot gris du même domaine... parfait en ce moment je ne sais si il peut encore devenir meilleur)
Ostertag Muenchberg 2008 ( une tarte aux mirabelles )
Meyney 1982 (bu deux fois cette année , au top à chaque fois, à boire, je garde ma dernière pour mes 40 ans en 2022)
Pavillon blanc 1986 ( jeunesse inattendue , grand souvenir, je ne que connais rien d'autre de cet ordre)
Hubert Lamy Saint Aubin les murgers des dents de chien 2011 ( richesse et ça file droit, grand vin )
Anne Françoise Gros Richebourg 2008 (bu trop jeune mais belle densité pour le millésime)
Morey Blanc Genevrières 2007 (sans doute mon plus beau chardonnay cette année)
Conseillante 1982 ( extrème jeunesse pour un 82, j'aurai pu croire à un Pinot à l'aveugle, belle "buvabilité", je serai curieux de le regouter dans 10 ans)
Prieuré Roch Vosne Romanée les clous 2003 ( pas du tout cuit malgré le millésime qui me faisait un peu peur)

"tops inattendus":
Julien Guillot vignes du maynes cuvée Auguste 2010 ( rose fanée, superbe fraicheur )
Terre inconnues Los Abuelos 2003[/color] ( ronces, mûres, cassis , première expérience avec ce domaine et grand coup de coeur)
Domaine Fontedicto cuvée Promise 2005 ( puissance, fraicheur, finesse j'adore! bus quelques 98 (fontarèche) les années précèdentes mais qui sont passées désormais)
Karl Erbes Auslese ** wurzgarten 2011 ( je voudrai en garder mais ça va être impossible, un jus de fruits frais et une géniale acidité qui fait passer le sucre, à interdire aux enfants)
Chateau Saint Saturnin, j'ai bu presque toute la gamme, mes préferences du moments vont vers les 88,90 et 95. Un médoc cru bourgeois avec beaucoup de fraicheur et d'une étonnante résistance au temps.
Font du Loup chateau neuf du pape 2001, cuvé 100% Mourvèdre. ( des épices, de la profondeur j'aime beaucoup ce domaine qui donne des chateaux neuf "frais")
Domaine Binner, scarabée qui bulle 2014, assemblage il me semble de plusieurs cépages sur le Kaefferkopf , frais, original , acidité, légère sucrosité, un régal !
Breton, Chinon les Picasses 1996, cab franc évolué comme je les aime, loin d'être au crépuscule de sa vie, dommage c'était ma seule.
Jo Landron, Fief du Breil, muscadet 1997, arômes encaustiques, miel, une belle surprise .
Ogereau Anjou cuvée prestige 2002 , riche, étonnant , j'avais peur que le vin soit passé, petit coup de poker au moment de l'achat, à boire néanmoins.
Domaine d'Escausses, gaillac, vendanges dorées, 2006 bu à la fin d'un lourd festin, ananas, fruits confit, fraicheur, un oasis en fin de repas !

"les flops" ou plutôt déceptions:
Clos des Lambrays 2008, strict, froid , monolithique , pas désagréable mais à ce prix là... effet millésime ?
Gauby vieilles vignes blanc 2008 , manque de densité, peu expresssif, on s'ennuie alors que j'avais adoré la coume gineste du même millésime.
Cotat grande cote 2007, fermé ? déception
Clos Cristal "closed" 2015 , vert, j'adorais ce domaine mais là ... plouf.
Beaudry Croix Boissée , cab franc 2009, un millésime que j'affectionne en Loire pour sa richesse et le vin me semble austère, ne se livre pas, bref pas plaisant. Effet de fermeture?
#117
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Super-Pingouin, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, starbuck, leteckel, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18322
  • Remerciements reçus 2202

Jérôme Pérez a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Bertrand Le Guern m'a toujours soutenu que Meyney 1982 était l'un des plus grands vins du millésime.

Jérôme Pérez
#118

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4
  • Remerciements reçus 10

guillaume H a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Jérôme Pérez écrit: Bertrand Le Guern m'a toujours soutenu que Meyney 1982 était l'un des plus grands vins du millésime.


Oui et ce n'est "relativement" pas hors de prix, j'ai acheté mes dernières environ 90 euros pièce il y a un an ou deux avec des niveaux parfaits .
Je n'ai pas osé l'avouer à des copains qui avaient apporté des grands crus plus prestigieux du même millésime à cette soirée d'anniversaire mais ma préférence allait au Meyney...
#119

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2681
  • Remerciements reçus 389

Raboso del Piave DOC a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Comme pour tout le monde, peu de dégustations entre amis cette année et moins de vin en général.
Voici les vins qui m'ont marqué mais certainement s'agit-il au moins autant de... moments marquants dans ce contexte si particulier.

Domaine Cavaillès, Minervois rouge "Nancy et Andrée" 2017 La gourmandise à l'état pur, la garrigue enveloppée dans une fruit gourmand au possible et un équilibre légèrement élancé.
Domaine Muré, Côte de Rouffach Riesling 2017 Le vin qui a déclenché mon amour du riesling et lorsque j'ai ouvert cette bouteille cela m'a rappelé pourquoi. Quelle gourmandise dans un équilibre superbe!
Domaine du Tambour, Collioure "Victoria" 2017 A la fois gourmand et doté de superbes notes végétales et feuille de cigares très complexes, tout ça dans un moment inattendu.
Cantina Feipu dei Massaretti Le pigato 2019 pour son infusion d'herbes méditerranéennes dans une bouche d'une grande délicatesse, le Rossese di Dolceacqua 2019 pour sa gourmandise tout en retenue.
Clos Floridène rouge 2014 Sa gourmandise absolue, son équilibre, 6 ans et déjà à point.
Von Thanisch, Braunberger Juffer Sonnenuhr, Mosel Riesling Spätlese 2016 Un grand vin et j'utilise très rarement ce terme. Equilibre magistral, de magnifiques notes de thé et de verveine enrobées dans du citron confit. Une belle émotion lors d'un des rares week-ends tranquilles entre amis. A quoi bon attendre lorsque c'est aussi bon.

Et les vins de Stefano et Massimo Piovesan de la province de Trévise. J'en parlerai plus tard...

Lorsque je regarde avec un peu de distance, beaucoup de vins à l'étiquette modeste cette année, avec dans ces week-ends confinés la volonté de plaisirs simples.
Finalement, ce sont ces vins qui sont ressortis.
#120
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck