Nous avons 1686 invités et 22 inscrits en ligne

2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

  • Messages : 190
  • Remerciements reçus 113

Axone35 a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Bonsoir, voici les vins qui m'ont le plus séduit cette année.

Rouges :
  • E. Guigal Côte-Rôtie La Landonne 2001
    Pieve Santa Restituta (Gaja) Brunello di Montalcino Sugarille 1997
    Renato Corino Barolo Arborina 2005
    Gaja Barolo Sperss 1995
    Bertani Amarone della Valpolicella Classico 1971
    Châteauneuf-du-Pape Pignan Reserve 2001 et 2004
Liquoreux :
  • Quarts de Chaume Château de Suronde Victor et Joseph 1997
    Isole e Olena Vin Santo del Chianti Classico 2005
    Domaine de Bellivière Coteaux du Loir Philosophale 1997
    Selbach-Oster Bernkasteler Badstube Riesling Eiswein 2008
    Egon Müller/Le Gallais Wiltinger Braune Kupp Riesling Kabinett 2018
Découvertes :
  • Domaine de la Pépière Muscadet de Sèvre-et-Maine Château Thébaud 2014
    Domaine d'Ardhuy Ladoix 1er Cru Le Rognet Blanc 2017
Raports Qualité/prix exceptionnels :
  • Langhe Nebbiolo Rinaldi 2006
    Château Rayas Côtes du Rhône La Pialade 2011 et 2012
Il y a sûrement aussi eu des déceptions mais je les ai oubliées.

Cordialement, Philippe.
#31
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: docadn, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, GILT, Zimmy

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18237
  • Remerciements reçus 2115

Jérôme Pérez a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

hormis dans les découvertes, les blancs secs ne rentrent pas dans votre Panthéon ?

Jérôme Pérez
#32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2344
  • Remerciements reçus 1551

jd-krasaki a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

C'est l'heure de faire le bilan tout en déplorant le relatif manque de dégustation cette année B)

Gros plaisirs, découvertes et belles surprises, pêle-mêle :
Etienne Courtois, Racines 2016
Niepoort, Porto Vintage 2017
Domaine du Clos des Fées, Côtes du Roussillon villages vieilles vignes 2014
Domaine William Fèvre, Chablis premier cru Montée de Tonnerre 2014
Richard Leroy, Vin de France Les Noëls de Montbenault 2013
Domaine des Bernardins, Muscat de Beaumes de Venise, 2019
Vincent Dauvissat, Chablis premier cru Vaillons 2015
Dr. Hermann, Erdener Prälat Auslese 2011
Côteaux du Languedoc Cailloutis 1990 du Mas Jullien

Merci aux copains :)

Edit. Sur un registre un peu différent il faut rajouter les super canons glou-glou de l'année. Indépendamment du prix:
S. Esmonin VV 2013,
Ferrari Irancy Plein sud 2015,
Nicolas Chemarin Ptit grobis 2019


Au rayon des flops, outre quelques vins horriblement bouchonnés et un goût de souris infâaaame sur plusieurs bouteilles dans la même soirée, je note ce winner toute catégorie : Château de Fonsalette Côtes du Rhône Syrah 2000 totalement plat.

JD | Lutèce
#33
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Zimmy, mconstant

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4279
  • Remerciements reçus 1706

LADIDE78 a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Pour moi cette année je parlerais plutôt de domaines que de cuvées , pour l ensemble du travail accomplis et la diversités des cuvées , la gentillesse de tous ces vignerons , très disponible
Trés bon rapport qualité prix
Domaine de Triennes
Un coup de coeur
Clos du rouge gorge
Une pépite en Bourgogne à des prix trés corrects
Domaine Louis Chenu et filles
Une confirmation
Domaine Delaporte ( Mathieu )
L excellence
Domaine Dureuil Janthial

bonne année à tous
didier

Mal- voyant depuis 29 ans et passionné de vins comme vous tous
#34
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Zimmy, Lionel73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1306
  • Remerciements reçus 510

Krabb a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

En ce qui me concerne :

Tops :
1. Clos Rougeard (Foucault) Saumur-Champigny Les Poyeux 2003
2. Domaine Esmonin - Gevrey 1er cru Clos St Jacques 2014
3. Pierre Paillard les Terres Roses XVI
4. Zind-Humbrecht Riesling Clos Windsbuhl 2001
5. Lucien Aviet - Arbois 2012 Cuvée des Sorciers « L’Etrange »

Flops :
1. Charles Heidsieck Blanc des Millénaires 2006
2. Agrapart Champagne Grand Cru Avizoise Blanc de Blancs Extra Brut 2010
3. Giuseppe E Figlio Mascarello Barolo Villero 2009
4. Domaine Ramonet - Bâtard Montrachet 2009
5. Château Cheval Blanc 1970

Simon.
#35
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Bernard, LADIDE78, leteckel, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 190
  • Remerciements reçus 113

Axone35 a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Jérôme Pérez écrit: hormis dans les découvertes, les blancs secs ne rentrent pas dans votre Panthéon ?


Non, je bois très peu de blancs secs et j'ai du mal à y éprouver du plaisir.
C'est en partie lié à une alimentation qui ne les favorise pas (allergie à tous les produits de la mer).

J'essaie de m'y mettre et j'en bois lorsque les copains en apporte mais j'atteins rarement le niveau de plaisir que m'offrent les rouges et blancs sucrés.

Cordialement, Philippe.
#36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18497
  • Remerciements reçus 3455

Eric B a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

N'ayant pu aller cette année en Belgique, j'ai été privé de ma cure de grandes bouteilles. Néanmoins, grâce à la générosité de certains LPViens que j'ai rencontrés cette année, j'ai bu néanmoins de très belles choses.

Vieux télégraphe blanc 2006 :
un magnifique Châteauneuf du Pape à maturité, pas si éloigné que ça de Rayas 1989 bu l'année précédente. Merci Marc (Crossbow) !

Château Carbonnieux blanc 1989 : quand on sait les attendre, les Bordeaux peuvent être grand. Merci Benjamin (Bndgnn) !

Plus inattendu, un Bergerac Moulin des Dames 1997 du Château Tour des Gendres bu chez mon ami Stéphane était d'un niveau superlatif.

En une seule soirée chez Stalker, j'ai bu mes deux plus beaux rouges de l'année Château Margaux 1970 et Tertre Daugay 1961. Des vins magnifiques alliant finesse et intensité.

Et pour finir, j'ai pu déguster chez Thien un incroyable Charmes-Chambertin Vieilles Vignes 2004 de Jacky Truchot et un grand Maria Juby 1997 de Patrick Baudouin qui a fait de l'ombre à Yquem 1990.

Merci à LPV sans qui je n'aurais pas vécu ces beaux moments.

Le flop, ce fut une Grandes places 2007 de Gérin, encore très boisée et tannique. Très peu de plaisir.

Eric
Mon blog
#37
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Bernard, bertou, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, f.aubin, Zimmy, Lionel73, rafalecjb

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 340
  • Remerciements reçus 353

Val59 a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

En ce qui me concerne :

Tops :
1. Weinbach Gewurstraminer VT cuvée Théo Faller 1983
2. Comte Lafon Volnay Santenots 1989 et 1985
3. Tarra di Sognu blanc 2018
4. Bernaudeau Les Onglés 2014
5. Vosne Romanée La Colombière Comte Liger Belair 2016

Quelques déceptions :
1. Sansonnière La lune 2018
2. Fevre GC les Preuses 1998
3. Selosse Substance (bouteille évoluée?)

Amicalement,
Valentin
#38
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, Jean-Bernard, LADIDE78, Zimmy

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 128
  • Remerciements reçus 218

Vyat a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Peu de bouteilles bues cette année et pas eu beaucoup de réussite sur les quelques belles bouteilles ouvertes en cette année 2020.

Top 5:
- Morey Blanc Auxey-Duresses Blanc 2001,
- Fritz Haag Brauneberger Juffer Sonnenuhr Riesling Spätlese 17 (Merci LPV BFC pour le thème de dégustation Riesling 17),
- Droin Chablis 14,
- Patrice Rion Vougeot 1er Cru les Cras Rouge 13,
- Thomas Morey Saint Aubin 1er Cru Les Combes Au Sud 17.

Flop 5:
- Ramonet Chassagne Montrachet 1er Cru Boudriotte Blanc 11,
- Berthelemot Beaune Clos des Mouches Blanc 15,
- Capuano-Ferreri Corton Rouge 13,
- Lignier Michelot Chambolle Musigny VV 15,
- Confinement de Novembre: 15 visites de domaines et dégustations annulées :(

Découvertes de l'année:
- Maison Loïc Forin,
- Maison Marthe Henry Boillot.

L'année 2021 ne commence pas sous les meilleurs auspices avec un couvre feu à 18h, ce qui risque de réduire pendant quelques temps encore les moments de convivialité associés au vin.
#39
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Bernard, LADIDE78, leteckel, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 304
  • Remerciements reçus 308

Bobo1 a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Bonjour à tous, en effet, une année particulière mais qui m'aura fait découvrir beaucoup de nouveautés grâce à LPV notamment:

Rouges:

Givry 1er cru A Vigne Rouge 2016 de François Lumpp bu au Soufflot, merci LPV
Cornas les Vieilles Vignes 2014 Alain Voge
Côtes Catalanes Vieilles Vignes 2014 Gauby
Nuits Saint Georges les Damodes 2014 JP Bony, décidément les 2014 se boivent bien en ce moment
Morey Saint Denis EN la Rue de Vergy 2016 Michel Gros (merci Alex)
Altenbourg Pinot Noir 2016 Meyer Fonné au restaurant la Taverne Alsacienne
Haut Médoc Sociando Mallet 1998 à mon mariage
Rosso di Montalcino 2018 Le Chiuse

Blancs:

Riesling Vom Roten Schiefer 2016 Clemens Busch
Riesling Trocken Haus Klosterberg 2018 Markus Molitor

Découverte:

Corbières Le Trou de l'Ermite 2017 Château de Caraguilhes

Paradoxal car j’apprécie de plus en plus les blancs mais ils ne ressortent pas du classement, bien au contraire.

Thibaut
#40
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Zimmy, Lionel73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 523
  • Remerciements reçus 259

Delphinette a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Les tops.

Pichon baron 1994 exceptionnel
Pape Clément 2000
Pavie decesse 2007
Meursault charmes 2006 bitouzet prieur
Epenots comtes armands 2003

Les déceptions

Les Bourgognes blancs qui s égarent entre le bois pommadés et les oxydations précoces, vendus très chers.

Dans tous ses méandres, je souhaiterais rendre hommage à une multitude de vignerons peu médiatiques et très consciencieux dans leur travail qui ont su garder une âme et une passion pour la partager leurs de nos visites dans leurs maisons.
Derrière les commentaires, les notes, les appréciations il y a des hommes généreux et sensibles qui prennent beaucoup à cœur et personnellement tous ses jugements sur leur travail.

Le gras c'est la vie ! C'est pas faux.
#41
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Zimmy, GAET, Lionel73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 434
  • Remerciements reçus 1106

Garfield a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Malgré le contexte, des très belles bouteilles cette année, et sur la fin de l'année pas mal de déceptions aussi...c'est le jeu !

Top 5 rouge
Emmanuel Rouget - Nuits Saint Georges 2013 (ma madeleine de Proust)
Bruno Clair - Clos Saint Jacques 2012 (élégance suprême)
Domaine Bart - Chambertin Clos de Bèze 2009 (phénoménal)
Domaine Lamarche - Vosne-Romanée 2015 (très jeune mais déjà très bon)
Domaine Fourrier, Gevrey-Chambertin 2017 (récompensé pour l'ensemble des Gevrey 17 de très haut niveau bus cette année, avec le C. Dugat, S. Esmonin, M. Roy, D Bachelet)

Top 5 blanc (et bulles)
Binôme Meursault Perrières et Charmes du Dessus 2009 des Comte Lafon (les meilleurs blancs de l'année, et dans mon top 5 personnel toutes années confondues)
Domaine Ferret - Pouilly-Fuissé Perrières 2015 (pour la surprise de trouver ce vin à aussi haut niveau)
Domaine Coche-Dury - Meursault 2013 (d'une amplitude et puissance rares pour un village)
Domaine Joseph Colin - Chassagne-Montrachet 1er Cru "Vide-Bourse" 2017 (superbe d'équilibre entre minéral, puissance et fruit)
Champagne Egly Ouriet Grand Cru Vieillissement Prolongé


Pépites de l'année :
Chablis Dessus la Carrière 2017 Gilbert Picq
Pommard Perrière 2017 Vincent Dancer
Champagne les Jardins du Mesnil Grand Cru André Robert
Chateauneuf du Pape 2018 Domaine du Bienheureux
Domaine de Mirebeau - Moque Souris 2018 (comme quoi on peut faire nature sans que ce soit du cidre ou une écurie)
La dégustation des 2018 au domaine A. Chopin à Nuits

OVNIs de l'année:
Cuvée des Sorciers l'Etrange 2012 Lucien Aviet (inclassable, grand vin pour certains, rôti de porc camphré pour d'autres, moi je penche clairement vers la première option)
Nikolaihof, Wachau, Steinriesler 2004 (onirique)

Déceptions de l'année :
Dveri Pax pinot 13 et riesling 11 (trop boisé pour le premier, et trop pétrolé pour le deuxième)
Stéphane Tissot Graviers 2016 (cidre)
Granges Paquenesses Mamette 2018 (re cidre)
le duo Cote de nuits- Marsannay montagne 2017 Charlopin Tissier (brettés les deux...)
Domaine du Collier Charpentrie 2012 (pas au niveau ou je l'attendais (très haut), surement une bouteille un peu défectueuse)
Domaine Marc Roy - Gevrey Chambertin "Clos Prieur 2014"

Charles
#42
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Zimmy, leteckel, Vyat, Vesale

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6130
  • Remerciements reçus 1918

Marc C a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

C'est chouette la fonction recherche sur un an pour faire le bilan B)

Les grands moments
Rouge
Haut-Bailly 1966 & Léoville Las Cases 1964 : une année 2020 marquée par les vieux bordeaux de mon côté. Aucun crash malgré des âges plus que respectables, les meilleurs m'ont totalement transporté notamment grâce à un équilibre parfait et des aromatiques que j'apprécie énormément.

Domaine Louis Trapet Père et fils, Chambertin, 198X : Le grand pinot à pleine maturité, magique mais malheureusement des moments trop rares (raison tarifaire et/ou vin complètement en-deçà de la promesse de l'étiquette au choix...)

Beaucastel 1997 : bu grâce à un Ultime 09 déviant, je crois ne pas avoir perdu au change avec ce châteauneuf démontrant à nouveau le plaisir apporté par le vieillissement (merci au Guitou)

Blanc
Stéphane Bernaudeau, Les Terres Blanches, 2018 & Thibaud Boudignon, Savennières La Vigne Cendrée, 2018 : deux chenins incroyable de force, de présence, d'épure avec cet effet "souffle" que j'aime tant. Quel niveau !

Zind Humbrecht, Riesling Clos Windsbuhl, 2017 & Ostertag, Riesling Fronholz, 2017 : comme les deux chenins au-dessus, des vins qui résonnent totalement avec mes goûts. Avec un peu plus de tout pour le Zind.

Domaine Pattes Loup, Chablis, 2017 : le chablis addictif dans un millésime qui me va bien !

Les grands moments de solitude
Rouge
Louis Boillot & Fils, Gevrey-Chambertin Les Evocelles, 2010 : pour amateur de ristretto à partir de café à torréfaction bien bien poussée. 10 ans pour en arriver là

Domaine Trapet, Alsace Pinot Noir Chapelle 1441, 2016 : où la limite de l'exercice de style nature est atteinte

Giuseppe Rinaldi, Barbera d'Alba, 2018 : a fini sa vie en œuf meurette tellement sa richesse m'a écœuré

Moulin Saint-Georges, Saint-Emilion Grand Cru, 2011 : du bois, du bois et pas de matière. A fini dans une bonde d'évier après 3 jours

Église-Clinet, Pomerol, 2001 : beaucoup trop tôt, le rendant inaccessible malgré une matière de première qualité. Clairement le plus mauvais choix d'ouverture de l'année de ma part !

B. Giacosa, Barolo Rocche del Falletto, 2001 : trop tard... (je me demande si les mauvaises ondes en provenance de Bougival qui daubent les plus grands gamays n'y sont pas pour quelque chose parce que c'est louche tout ça :roll: )

Blanc
Domaine de Bellevue, Vin de France Solera : pas compris le concept et surtout le tarif...

Thibaud Boudignon, Savennières Les Fougeraies, 2012 : Quel ennui ! Comme quoi même nos références finissent par décevoir un jour !

Les grands moments de découverte & RQP
Azienda Vitivinicola Barbaglia, Colline Novaresi Nebbiolo Il Silente, 2015 : un nebbiolo irrésistible à 14€

Damien Laureau, La Petite Roche 2018 (21€) : une entrée de gamme renversante en appellation Savennières. Il s'évapore toujours à vitesse grand V que ce soit auprès d'amateurs que de la famille.

Domaine de Bellevue, Muscadet Sèvre et Maine, 2018 & Domaine de la Pépière, Muscadet Sèvre-et-Maine sur lie Les Gras Moutons, 2017 (merci au Guitou bis) : deux vins enthousiasmants qui vont bien au-delà du blanc rafraîchissant à 14€ et environ 10€ respectivement.

**************
En regardant dans le rétroviseur, 2020 n'est pas si mal :DD , 2021 va devoir assurer pour faire mieux !

Marc
#43
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Benji, sideway, A42T, HERBEY 99, bertou, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, Zimmy, Gerard58, Vyat, Garfield, Vesale

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1220
  • Remerciements reçus 982

Gerard58 a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Une année contrariée, avec plusieurs annulations de visites de caves et quelques visites sans dégustation, peu de dégustations amicales privées, et encore moins de vins découverts au resto.
Dans ce contexte j'ai le sentiment de bien m'en sortir et d'être privilégié grâce à mon cadre de vie, ma situation géographique proche du vignoble, et les bouteilles patiemment encavées et déconfinées avec plaisir et sans abus...de modération.
Et puis, beaucoup plus de tops que de flops cette année avec quelques jolies découvertes;

Tops confirmation:
L'ensemble de la production des domaines Bart à Marsannay, Daniel Bouland à Morgon, Delaporte à Sancerre et Vaysse à Aniane.
Grange des Pères 2012
Clos Rougeard Le Bourg 2008
Domaine Jamet Côte Rôtie 2012
Clos la Néore Sancerre 2014
Vincent Dauvissat Chablis 1er cru Forest 2008
Henri Germain Meursault Charmes 2016
Albert Mann Pinot gris Altenbourg VT 2016
Jo Landron Muscadet Amphibolite 2018

Tops découverte:
L'ensemble de la production de Vincent Gaudry à Sancerre et de Guillaume Sorbe à Reuilly
Domaine de la Tournelle Arbois Fleur de Savagnin 2012
Domaine Overnoy Côtes du Jura Charmille 2018
Albert Mann Crémant d'Alsace 2018

Flops relatifs :
Jean-Louis Chave Hermitage blanc 2014
Philippe Alliet Chinon Côteau de Noiré 2013
Domaine Arrextea Irouleguy rouge 2010
Ce qui ne m'empêche pas de continuer à apprécier la production de ces trois grands vignerons.

Voilà ! finalement, ça n'était pas si mal !

Bonne année, bonne santé, tout le meilleur et large soif à tous !

Gérard
#44
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, FloLevBen, Zimmy, leteckel, Lionel73, Vesale

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 141
  • Remerciements reçus 71

dkeus31 a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

j'aurais moins ouvert de bouteilles cette année...

top

rouges
Tertre Roteboeuf 2006
Leoville las Cases 1982
Haut Brion 2006
Léoville Poyferré 1990
Angelus 2004

blancs
Criots-Bâtard-Montrachet 1990 Fontaine-Gagnard
Pavillon blanc du Chateau Margaux 1980
Auxey Duresse les Clous 2004. domaine d'Auvenay
Meursault les Navaux 2017, domaine Jobard-Morey


découverte
Burson Etichetta Nera, style amarone


flop
un seul: Petrus 1990, qui était sans nul doute un faux, ça se goûtait comme un vin jeune, sans équilibre et sans âme...

amicalement
didier
users.skynet.be/dk.a...
#45
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Bernard, LADIDE78, Lionel73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 272
  • Remerciements reçus 737

Vesale a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Toujours très intéressant de faire une petite rétrospective de l'année,

Probablement pas mal de bouteilles commune avec Charles par la force des choses! (je rédige ce message avant de lire son post)

Les Tops blancs:
- Meursault Perrieres 2009 des Comtes Lafon
- Meursault Gouttes d'Or 2011 des Comtes Lafon
- Chablis Montée de Tonnerre 2014 Droin
- Chablis Montée de Tonnerre 2014 Raveneau
- Saint Aubin 1er Cru En Remilly 2014 des frères Bachelet

Les Tops Rouges:
- Chambertin Clos de Beze 2009 domaine Bart
- Vosne Romanée 2015 domaine Lamarche
- Gevrey Chambertin VV 2017 Fourrier
- Vose Romanée 1er Cru Les Malconsorts 2006 Sylvain Cathiard
- Nuits Saint Georges 2013 Emmanuel Rouget

Ovni de l'année
- Yquem 1975

Pas beaucoup de déception à retenir cette année,
- Dveri Pax Pinot noir 2013 pas à la hauteur de ce que j'en espérais
- Corton Clos des Vergennes 2013 Cachat Ocquidant, un bon vin mais pas au niveau attendu

Guillaume
#46
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Vaudésir, Zimmy, leteckel, LLDA, Gerard58, Vyat, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 330
  • Remerciements reçus 105

alcas a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Effectivement une année 2020 atypique et bien triste ...
Top
Champagne:
-Castelnau 2006 et les cuvées Prestiges de la maison BONNAIRE/PAUL CLOUET.(remarquables champagnes pour un rapport Q/P encore très bon, environ 40€)
Rouges:
-Les Bastides d'Alquier 2005;
-Un COTE du LUBERON rouge 1992 du Château de l'ISOLETTE , bouteille N° 15560 qui indiquait sur sa contre étiquette (hélas très abimée) : " que ce vin avait reçu un traitement digne de ce superbe millésime" ... puis la dernière ligne prescrivait "Réservez à ce vin une fin digne de sa naissance"" C'est ce qui a été fait pour cette excellente bouteille.
Blancs:
-Rieussec 1928 (et pourtant la bouteille était basse épaule) Sublimes années 20 pour les liquoreux...

et puis aussi:
Le Rivesaltes 1959 de la cave de BAIXAS (ma dernière bouteille)...
#47
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LADIDE78, Zimmy

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 221
  • Remerciements reçus 218

asoulier99 a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Top
Tournelle- Fleur de Savagnin 2016
T Batardière- Esprit Libre 2017
JC Bachelet- Chassagne-Montrachet 1er cru Blanchot Dessus 2016
Champagne Larmandier-Bernier- Longitude

Philippe Cheron- Gevrey-Chambertin Les Seuvrees 2019

Découverte de l'année :
Elodie Roy- Santenay Gravieres 1er cru 2017

Flop de l'année :
Coquard-Loison-Fleurot Clos de la Roche 2014
Nez envoûteur, bouche à l'acidité marquée sans grand intérêt aux antipodes d'une autre dégustée il y a 3 ans.

Alex.
#48
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Bernard, LADIDE78, Vesale

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1902
  • Remerciements reçus 2160

leteckel a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Cette année, j'ai envie de participer au sujet car une nouvelle fois la quasi totalité des vins "mémorables" dégustés sont le fait de rencontres et de partages (y compris les déceptions, souvent mes apports...)

En 2020, ce fût encore plus vrai avec une rencontre majeure dans ma vie d'amateur, une de celles qui vous ouvre d'autres horizons, vous fait découvrir des vins incroyables et/ou grands, et pas toujours dans les régions où on les attend. Merci Jean-Paul pour ta générosité et ta curiosité :kiss:

Bien entendu, je n'oublie pas les copains de LPV Franche-Comté qui n'interviennent pas assez ici (sauf Rémy bien sûr) alors qu'ils ont beaucoup à apporter. En tout cas, les découvertes sont une constante dans nos rencontres mensuelles !

Les grands vins ou s'en rapprochant :

- Les champagnes SELOSSE (avec mention spéciale au dernier bu - et pourtant "l'entrée de gamme" : Initial)
- Gangloff Côte Rôtie "Barbarine" 2017 (La gourmandise incarnée)
- Aviet Arbois Cuvée des Sorciers "L'Etrange" 2012 (Oui, un Arbois parmis les Grands. Goutez !)
- Egly Ouriet Côteaux Champenois Ambonnay rouge 2007 (Un bouquet incroyable pour un grand pinot hors de Bourgogne)
- Château Yquem 1983 (Un équilibre majestueux pour un liquoreux)
- Clos St Hune 2004 (Un grand vin offert par un Grand Monsieur : Merci Oliv' :kiss: )

Les déceptions (essentiellement des vins issus de ma cave qui attendaient d'être bus pour une belle occasion...ratée du coup 8-x :X ) :

- Pierre Morey Batard Montrachet 2002 (parti pour le dernier voyage)
- Chateau des Tours Vacqueyras 2006 (un vin décevant vs la même bouteille bue quelques mois auparavant)
- Leroy Noëls de Montbenault vs Bernaudeau Les Nourrissons (le match entre ces deux 2013 n'aura pas vraiment eu lieu : l'un archi réduit et l'autre bouchonné)
- Meursault JFCD 2008 (quand le carrosse se transforme en citrouille)

Les découvertes (dont certaines pourraient également s'intégrer dans les grands vins) :

- Domaine Thymiopoulos Rosé de Xinomavro 2017 (un incroyable "rosé")
- Markus Molitor Haus Klosterberg 2018 (quand l'entrée de gamme est déjà à ce niveau, ça promet !)
- Trosset Arbin Mondeuse "Confidentiel" 2010 (une superbe syrah :dash: )
- Pialade 2011 (incrachable)
- Clos Joliette 1971 (juste mémorable)

Excellente année 2021 à tous.

ArnoulD avec un D comme Dusse
#49
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Paul B., Olivier_26, Jean-Bernard, sideway, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, LLDA, Gerard58, Vyat, Lionel73, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 141
  • Remerciements reçus 71

dkeus31 a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Eric B écrit: N'ayant pu aller cette année en Belgique, j'ai été privé de ma cure de grandes bouteilles.


je comptais ouvrir TR06 lors de ton passage justement...

amicalement
didier
users.skynet.be/dk.a...
#50
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Eric B

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4673
  • Remerciements reçus 1899

Vaudésir a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Vesale écrit: Toujours très intéressant de faire une petite rétrospective de l'année,
- Chablis Montée de Tonnerre 2014 Droin
- Chablis Montée de Tonnerre 2014 Raveneau


On est raccord sur ses 2 la :)

Stéphane

#51
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vesale

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 272
  • Remerciements reçus 737

Vesale a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Arnould,

Ta liste de déception fait vraiment mal aux yeux!

Guillaume
#52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1902
  • Remerciements reçus 2160

leteckel a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Guillaume,

C'est vrai que ça pique un peu quand tu les ouvres (tu crains pour notre rencontre "grande région" ? :DD ).
Les déceptions, on les oublie vite, les autres marquent longtemps...

ArnoulD avec un D comme Dusse
#53
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vyat, Garfield, Vesale

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 128
  • Remerciements reçus 218

Vyat a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

leteckel écrit:
Les déceptions (essentiellement des vins issus de ma cave qui attendaient d'être bus pour une belle occasion...ratée du coup 8-x :X ) :

- Pierre Morey Batard Montrachet 2002 (parti pour le dernier voyage)
- Chateau des Tours Vacqueyras 2006 (un vin décevant vs la même bouteille bue quelques mois auparavant)
- Leroy Noëls de Montbenault vs Bernaudeau Les Nourrissons (le match entre ces deux 2013 n'aura pas vraiment eu lieu : l'un archi réduit et l'autre bouchonné)
- Meursault JFCD 2008 (quand le carrosse se transforme en citrouille)


Ta cave est maudite ou ensorcelée?
Vu le niveau du Bourgogne 98 et de l'Auxey Village 01, je suis vraiment surpris du raté pour le BM 02 de Pierre Morey. A moins que ce soit un problème de millésime, pas souvenir d'avoir bu des bouteilles du domaine sur ce millésime.
#54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2154
  • Remerciements reçus 911

tomy63 a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Vyat écrit:
Ta cave est maudite ou ensorcelée?
Vu le niveau du Bourgogne 98 et de l'Auxey Village 01, je suis vraiment surpris du raté pour le BM 02 de Pierre Morey.


Je pense qu'il note juste les vins selon leur vraie valeur sans surnoter juste parce qu'il s'agit d'une grosse étiquette. Pour les Pierre Morey que j'adore par exemple, j'ai bu plusieurs Bourgogne 1998 et Auxey 2001 qui ont été recommercialisés cette année, j'ai eu des bouteilles énormes et d'autres fatiguées. C'est le vin : il y a des jours où ça veut bien goûter et d'autres où ça veut pas, même chez les meilleurs producteurs.
#55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2216
  • Remerciements reçus 132

kalmah a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Mes réussites:

Domaine Saint Sébaste - Clos de la perrière 2017 - Quel pinot noir, nez bouche, tout y est pour procurer des émotions
Jean Marc Bernhard - Riesling grand cru Wineck Schlossberg 2018 - Une bouche belle et une finale de toute beauté
Grosjean - Fumin Vignes Rovettaz 2016 - Toujours ce magnifique palais ressemblant au Bandol (cuir, fruit) et une belle fraîcheur.

Déception:
Bois de boursan 2016 tradition: Dégusté à 3 reprise, une fois magnifique et deux fois déçu. Soit trop alcooleux (comme la dernière fois), soit muet au niveau fruit.
Château Ferrière 2015 - Fermé, fermé.

Mon médecin m'a prescrit ce médoc avec un petit verre d'eau. Parfait, les assemblages bordelais sont composé de petit verdot.
#56
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LADIDE78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 220
  • Remerciements reçus 188

Lionel73 a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

En ce qui me concerne, tout de même pas male de bouteilles ouvertes avec ces confinements. Beaucoup de belles surprises mais beaucoup de déceptions aussi.

Les top du top:
Château d'Issan, Margaux, 1999. Une des bouteilles sur les deux bues. Complexe, équilibre parfait, Restera gravé dans mes souvenirs.
Cornas, domaine Franck Balthazar, cuvée sans soufre 2018. Bu au domaine, Explosion de fruit profondeur et densité.

Les top:
Château Grand Puy Lacoste, Pauillac, 2003
Château Duhart Milon, Pauillac, 1998. Sera certainement encore meilleur dans cinq ans ou plus.
Fritz Weingut dr Fritz Herberger 2008 Konigsbacher Jesuitenarten Riesling Trocken. complexe, expressif, dangeureusement addictif.
Pinot Gris Vendanges Tardives grand cru Rangen de Tann domaine Schoffit 2002
Crozes Hermitage, Domaine de la Ville rouge, cuvée Natan blanc 2016.
Maranges 1er cru les clos rousseux domaine maurice charleux et fils 2015. J'en boirais bien tous les jours...
Mondeuse Blanche, domaine Dupasquier, 2017. Addictif.

Les originaux:
Vin de pays des Côtes Catalanes Domaine Montgaillard -Guillé, vendange à la main août-septembre 2006
Domaine Fontaine Duclos, cuvée Aura, IGP Vaucluse, rouge 2016

Déceptions:
Château Mauvesin Barton, Moulis 2015. Pas en place, bois, acidité, rigidité, verdeur...
Château Cantenac Brown, Margaux 1998.
Pauillac, Château Pontet canet 1994 C'était bon mais j'en attendais plus.
Chablis maison Ropiteau 1er cru Vaillon 2014. Fluet et sans intérêt.
Sylvaner, Domaine Muré, Cuvée Oscar, 2017. Fermé
Carruades de Lafite - Pauillac 1995

Bonne année à tous.

Lionel
#57
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, f.aubin, leteckel, LLDA

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 315
  • Remerciements reçus 310

KosTa74 a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Lionel73 écrit: En ce qui me concerne, tout de même pas male de bouteilles ouvertes avec ces confinements. Beaucoup de belles surprises mais beaucoup de déceptions aussi.


Les top:

Mondeuse Blanche, domaine Dupasquier, 2017. Addictif.


Bonne année à tous.


La tu tends des perches a certains ... :D

En ce qui concerne la mondeuse blanche, je te rejoins concernant l'addiction de ce cépage, c'est superbement floral et a été également une belle découverte sur cette année .:DD
#58
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Lionel73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 640
  • Remerciements reçus 175

f.aubin a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

Bonjour à tous et surtout belle et heureuse année à venir, avec espérons-le un retour progressif à une vie plus "normale"...et les soirées de dégustations, les visites de domaines, qui vont avec !
Pour satisfaire Jérôme :jump: je m'aperçois que je consomme de plus en plus de blancs, et que mes coups de cœur oo, sont plutôt sur cette couleur...Et de la Loire, car j'ai la fâcheuse tendance d'être un peu trop amoureux du chenin et du cabernet !

MES BLANCS DE 2020:
* coup de oo, énorme pour un Clos de la Meslerie-VOUVRAY-2009 bu pendant les fêtes, puissance, finesse, élégance, longueur...tout était parfait !
* Vouvray-Clos du Bourg sec 1998 impressionnant de jeunesse et de vitalité
* Coteaux-Du-Loir- la Belliviére Vieilles Vignes Eparses 2004, grosse puissance aromatique et longueur +++
* Vouvray-P.FOREAU- Réserve 1989...l'Yquem de la Loire, un plaisir absolu pour ce millésime reconditionné au domaine.
* Layon-Domaine de Juchepie-cuvée Quintessence 2011...de l'or en barre avec 210gr de résiduels cachés dans une finesse et une acidité folles !

MES ROUGES DE 2020:
* Saumur-Champigny-CLOS ROUGEARD-Le bourg 2015, gouté au domaine, une future grosse bombe en devenir ::whooo::
* Bourgueil-LAME-DELISLE-BOUCARD Prestige 1989, des arômes tertiaires d'école.
* Saumur-Champigny-Chateau YVONNE-Le Beaumeray 2016, gouté au domaine, grosse quille en devenir aussi, mais déjà tellement bonne !!!

MON FLOP DE 2020 :
* Ne pas avoir fait les CR de toutes mes belles dégustations (td)
Mon objectif pour 2021 même si mon projet pro dans le commerce du vin me prendra beaucoup de temps cette année !

LPVment,
Franck
#59
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: didierv, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Papé, LLDA

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 829
  • Remerciements reçus 1102

ysildur a répondu au sujet : 2020, une drôle d’année, se termine prochainement : vos tops et déceptions de l'année ?

2020. Année atypique, non pas pour les vins, mais pour nous ses dégustateurs. Je vous souhaite à tous le meilleur pour cette nouvelle année, qui, si elle ne sera pas plus joyeuse dans un premier temps, nous donne l'espoir d'un retour à une vie plus normalisée d'ici quelques mois.

2020, aura été paradoxalement une année de découvertes œnologiques et de création de nouveaux liens d'amitiés en ce qui me concerne. D'abord via les réseaux sociaux, ensuite physiquement lors des périodes déconfinées.

Voici donc ce que j'en retiens:

Quelques domaines qui confirment pour moi:

- Zind Humbrecht (rencontré 3 fois, pour 3 réussites)
- Domaine de la Grange des pères ( aussi rencontré 3 fois sur 2007,2010 et 2011. 2011 fut le plus complet)
- Domaine Louis Sipp (difficile de comprendre comment le guide RVF peut diminuer d'une étoile ce domaine qui a une régularité exemplaire sur les grands crus)
-Domaine Vincent Pinard ( une grande rencontre avec le grand chemarin 2014 et du plaisir sur les plus petites cuvées)


Quelques découvertes de l'année

- Venus la Universal, Dido, D.O. Montsant, 2016
- Eric Morgat, Litus, 2012
- Artifice, Viduenos, D.O. Ycoden-Daute-Isora, 2017
- Hors Champ, la Femme soleil, IGP côtes catalanes, 2017
- Claire Naudin, Viola Odorata, 2016
- Les rouges du domaine de la Grange Tiphaine, sur le millésime 2018
- Ca'N verdura viticultar, Supernova mantonegro, D.O. Binissalem, 2017
- Azienda agricola COS, sicile (pour le moment les rouges de cuve, qui sont des bombes de fruits)


Les "grands" vins de l'année:

- Jacques Selosse, V.O, extra-brut
- Champagne Apollonis, Monodie, 2008
- Veuve Clicquot, Grande Dame, 1993

- Zind-Humbrecht, clos windsbuhl, riesling, 2010
- Domaine de Bellivière, V.V. Eparses, 2008
- Dagueneau, Pur Sang, 2007
- Domaine Beaucaste, V.V. de Roussanne, 2014

- Gangloff, côte Rôtie, La sereine noir, 2009
- Vega Sicilia, Valbuena 5, 1987
- Clos des Papes, châteauneuf-du-pape, 2011

Laurent
#60
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, f.aubin, leteckel, POP, Lionel73, Garfield, Delphinette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck