Nous avons 1388 invités et 79 inscrits en ligne

Azienda Agricola Giuseppe Quintarelli

  • Messages : 938
  • Remerciements reçus 2

philippe03 a créé le sujet : Azienda Agricola Giuseppe Quintarelli

AZIENDA AGRICOLA GIUSEPPE QUINTARELLI


Azienda Agricola Giuseppe Quintarelli
Via Cerè, 1
37024 Negrar
Verona
Tél. : +39 045 750 0016
Mail : giuseppe.quintarelli@tin. it





Bonjour,

Mon vin du dimanche fut un CR: Giuseppe Quintarelli - Valpolicella Classico Superiore (vigneto di "Monte Ca' Paletta") 1994.

Avant de parler de ce vin, juste quelques mots (pour ceux qui ne le connaissent pas) sur ce grand vigneron qu'est Quintarelli.

En Italie, il est considéré (à juste titre) comme un des "mythes" de la viticulture transalpine.
De ce fait, on effectue souvent la comparaison avec un autre grand vigneron de cette appellation (la Valpolicella) : Romano Dal Forno.
Ce dernier est considéré comme l'élève de Quintarelli bien qu'il utilise des techniques plus modernes que son aîné.
Quintarelli est le représentant de la tradition et son Amarone a longtemps été une référence. Il se singularise surtout par des élevages (en foudres) très longs : 6 ans pour son Valpolicella Classico Superiore, 7 ans pour son Amarone Classico Superiore et 10 ans pour son Amarone Classico Riserva.

Petit rappel pour situer l'appellation de la Valpolicella : elle s'étend sur les collines au nord de Vérone (Vénétie) et la dénomination "Classico" est réservée aux vins produits dans la zone autour de la commune de Negrar.
Enfin, les cépages (communs au Valpolicella Classico et à l'Amarone) sont les suivants : Corvina Veronese, Rondinella et Molinara.

Le vin dégusté aujourd'hui (pour la troisième fois en 1 an), a été mis en bouteilles en 2000.

Bien que 1994 ne soit pas le meilleur millésime récent, ce Valpolicellla illustre parfaitement la typicité de cette appellation et ce pour un prix abordable (20 euros en Italie, 60 euros en France quand on en trouve).
Il faut préciser aussi que Quintarelli ajoute un petit pourcentage de son Amarone dans ce vin, afin de le "renforcer".

Ceci étant dit, la dégustation révèle effectivement une parenté évidente avec un Amarone.

Couleur grenat sans traces d'évolution.

Nez, où se mêlent des arômes de cerise, d'épices et des notes balsamiques.
La persistance olfactive est de longue durée, puisque 2 heures 30 après l'ouverture, les arômes se développent encore.

En bouche, c'est surtout la texture soyeuse (des tanins très fins) qui est perçue en premier. La longueur, bien que moindre par rapport à un Amarone, est fort honorable.

En conclusion, il s'agit là  d'un vin très équilibré, velouté, de belle persistance et à  l'opposé des tendances oenologiques actuelles : ici l'alcool ne domine pas, l'extraction est maîtrisée et le bois neuf est resté au rayon des accessoires !

A bientôt
Cordialement
Philippe
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Quintarelli

Merci pour le cr.

7/12/02, une petite comparaison instructive :

CR: 1994 Giuseppe Quintarelli Valpolicella classico superiore :
PC15,5 - DS15 - PP16 - LG15,5 - RT15,5 - EF14 - GL14 - VM15 Note moyenne : 15,5.
- Corvina, rondinella, molinara.
- Nez intense et profond, mêlant des arômes de cassis, de cerise, de poivre, d'eucalyptus, de noix.
- En bouche, l'expression de l'appellation se traduit par une alliance d'acidité volontaire et de sucrosité, dans une belle matière typée et tannique, finissant sur une légère amertume évoquant l'amande fraîche. Elle s'avère friande pour certains, plus intransigeante pour d'autres (mais il est vrai que l'on ne goûte pas si souvent ce type de vins, qui peuvent paraître sans concession pour des palais peu familiers de ce type d'expression transalpine).

CR: 1994 Romano Dal Forno Valpolicella Superiore Vignetto di Monte Lodoletta :
PC: (13) - DS12 - PP: (14) - LG: (14) - RT14,5 - EF13 - GL12 - VM14. Note moyenne : (13,5)
- Corvina, rondinella, molinara.
- Senteurs de laurier séché, de fraises poivrées, d'eucalyptus pour un nez ici plus marqué (dénaturé ?) par le bois.
- Le producteur a le monde a ses pieds mais la bouche ne convainc pour autant pas. Elle est desservie par un côté agressif car dissocié (boisé, acidité forte, sucre épargné issu d'un probable léger passerillage). Ce diagnostic est confirmé lorsque je regoûte le vin le lendemain. Saura-t-elle s'affirmer moins sèche et plus cohérente dans le futur ? Laissons-lui une chance …

17/7/04 :
CR: Valpolicella Superiore Romano Dal Forno Vigneto di Monte Lodoletta 1996 :
PP17,5 PC16,5/17 LG17
- Robe dense, rubis profond, bordure très mince. Fruit intense, très mûr, amande, humus, poivre noir, subtile note boisée. Beaucoup d'intensité, de présence tannique en bouche, avec toutefois de la finesse, de la distinction ; l'élevage est parfaitement intégré. Un nez d'Amarone et une structure de Barolo… D'autant plus remarquable qu'il passe après le Clos de Vougeot de Leroy.

Laurent
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Valpolicella classico superiore de Quintarelli

Ou peut on trouver ce vin pour 20€ en Italie ? Merci du tuyau
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 938
  • Remerciements reçus 2

philippe03 a répondu au sujet : Re: Valpolicella classico superiore de Quintarelli

Raymond,

J 'ai obtenu ce vin (et d'autres à  des prix très très intéressants: un Amarone 1995 de chez Viviani à  15€ la bouteille, par exemple) par ma famille en Italie et je ne peux pas vraiment indiquer l'adresse car il s'agit de leur point d'approvisionnement le plus avantageux et ils ne souhaitent pas le voir pris d'assaut ! Ce que je peux dire cependant, c'est que dans la région située entre Mantoue et Vérone, il existe des petits "bars à  vins" (=>Enoteca) où l'on peut dénicher des bouteilles à  des prix sans commune mesure avec ceux pratiqués par les importateurs français.

Cordialement
Philippe
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Valpolicella classico superiore de Quintarelli

personnellement,

je préfère le Valpolicella de Dal Forno,qui est plus complexe,profond et mieux fait.gouté un valpo 1995 de Quintarelli il y a deux ans, bof...
mes invités ne l'avait pas du tout apprécié et moi non plus...

Salutations Alex
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 884

hyllos a répondu au sujet : CR: Giuseppe Quintarelli, Valpolicella Classico Superiore 2000

Dégusté chez Senderens en septembre 09

CR: Giuseppe Quintarelli, Valpolicella Classico Superiore 2000
Ce vin est superlatif. Finesse d'un Bourgogne au nez, bouche d'une absolue délicatesse. Tannins fondus, transparents, arômes de petits fruits avec un supplément de matière en fin de bouche. Finale sur l'acidité. Boisé extrêmement bien intégré. C'est un sommet. 95/100, c'est clairement l'un des 10 meilleurs vins que j'ai dégusté !
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • pierreloup
  • Portrait de pierreloup
  • Visiteur

pierreloup a répondu au sujet : Re: Valpolicella classico superiore de Quintarelli

Bonjour à Tous

Pour avoir eu l'immense privilège de déguster sur le dernier mois trois vins de Giuseppe Quintarelli je ne peux qu'être admiratif
devant le talent hors norme de ce vigneron .
Du Valpolicella 1999, en passant par l' Amarone 1997 et l' Alzero 1997 tous ces flacons m'ont marqué par
leur style totalement différent ayant en commun l'élégance, la fluidité, l'équilibre avec une touche personnelle qui les rend unique.

Le CR: Valpolicella 1999 est un vin remarquable de buvabilité et de plaisir, un verre dégusté en appelant un autre sans que l'on réalise que
le niveau du vin restant dans la bouteille a sérieusement baissé dans un espace de temps assez court.
Malgré sa richesse et un dégré d'alcool de 15° le vin ne présente aucune lourdeur, au contraire il parait aérien, soutenu par une palette arômatique
diablement séductrice allant des fruits noirs surmûris ,au goudron,aux épices .
C'est un très beau vin de gastronomie aux tannins fondus, comme polis.

CR: L'Amarone 1997 est un vin extraordinaire, d'une complexité comme on en rencontre que rarement dans son verre et necessite beaucoup de recul
pour ne pas tomber soit dans un lyrisme excessif ou alors faire preuve d'une sévérité trop marquée devant la personnalité unique et déroutante de ce flacon.
Je n'ai pas mémoire avoir un jour dégusté un vin rouge qui developpait au nez des arômes aussi intenses de Marc de Bougogne,
de noix comme un vin du Jura sans aspect oxydatif et d'une délicatesse absolue.Des saveurs d'ardoise ,de graphite , des effluves de pierre broyée complètent ce nez fabuleux.
Si je n'avais pas vu la robe noire de ce nectar, je me serai certainement trompé de couleur de vin sur la perception olfactive .

Comment est il alors possible de découvrir en bouche un univers de saveurs en tous points différentes du nez .C'est pourtant le cas ,
on est immédiatement séduit par les arômes affriolants de pruneau,de réglisse, de cuir,de fruits secs.
Le vin impressionne autant par ses nuances que par son milieu de bouche très dense aux tannins fondus,à la texture ample et délicate,
le tout doté d'un équilibre et d'une superbe fluidité digne des plus grands Bourgogne.
C'est beau et très émouvant .

CR: L' Alzero 1997 à dominante de Cabernet-Franc est également un vin exceptionnel et multi-dimensionnel, totalement différent de l'Amarone.
La couleur noire,la richesse, l'épaisseur du vin est hors normes ,j'ai eu le sentiment d'être plus proche d'un Porto en raison d'une forte sensation de sucré
que d'un vin rouge sec ( l'association avec un boeuf Bourguignon n'est pas recommandée ).
Ce vin m'a rappelé la Cuvée Spéciale d' Henri Bonneau 1998 que j'avais dégustée sur fût il y a quelques années avec deux différences notoires
l'Alzero parait plus concentré et riche avec moins de fraicheur que la Cuvée Spéciale mais paradoxalement l'incroyable onctuosité
et perception de velours en bouche donne une sensation d'équilibre et de cohérence générale supérieure .

En tenant compte d'un univers arômatique très différent je n'irai pas jusqu'à dire que les vins de Giuseppe Quintarelli sont à l'mage
de ceux d'Emmanuel Reynaud chez Rayas mais il est évident qu'ils partagent cette même élégance, cette fluidité avec la volonté de laisser
s'exprimer le vin sans le marquer par des élevages excessifs.

Un oenopote
Pierreloup
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 52
  • Remerciements reçus 0

braucol a répondu au sujet : Re: Valpolicella classico superiore de Quintarelli

Bonjour,

Savez-vous où peut-on s'en procurer? Valpolicella et Amarone

Braucol
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 884

hyllos a répondu au sujet : Re: Valpolicella classico superiore de Quintarelli

En France, nulle part sinon chez Senderens qui l'importe pour le restaurant.
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9086
  • Remerciements reçus 386

RaymondM a répondu au sujet : CR:Primofiore 2006 de Quintarelli

CR:Primofiore 2006 de Quintarelli

Ce vin qui est l'entrée de gamme du domaine est une pure merveille .C'est un mélange de tous les cépages de ce domaine prestigieux de Valpolicella .Et quand on boit ça on comprend pourquoi :un fruit intense à dominante cerise, épicé ,complexe , acidité et fraicheur inhabituelles en Italie ,richesse et légèreté, équilibre superbe, d'une gourmandise évidente .
Ce vin a été bu au restaurant Da Fiore à Venise : sa fraicheur , sa qualité de fruit lui ont permis d'accompagner tout le repas .

Raymond
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 884

hyllos a répondu au sujet : Re: Valpolicella classico superiore de Quintarelli

Quelqu'un connaît les prix départ de Quintarelli ?
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2745
  • Remerciements reçus 1406

bertou a répondu au sujet : CR: Quintarelli - Valpolicella Classico Superiore 2001

CR: Quintarelli - Valpolicella Classico Superiore 2001
Couleur rouge brique foncée assez profonde. Bords du verre avec des larmes bien visibles.
Nez intense, évolué sur les raisins secs, pruneaux, réglisse, graphite. On ressent un joli cœur de petits fruits rouges très murs. Belle complexité aromatique qui bien que sur un registre mûr et noir et plutôt aérien. Profondeur moyenne.
En bouche le vin est assez puissant, avec une acidité importante mais très bien intégrée. Le vin n'a aucune lourdeur et les 15 degré d'alcool passe complètement inaperçu. Je n'aurai jamais pensé que le titre alcoolique soit aussi élevé ! Il y a un certain délié dans ce vin qui le rend très buvable. Les tannins sont peu présents, d'une belle finesse donnant de la vivacité en fin de bouche. La longueur est très belle.

Un très beau valpolicella qui ne ressemble pas du tout aux canons habituels. Je le préfère au valpolicella de Dal Forno qui est beaucoup plus riche.
Par contre je n'ai pas eu de grosses émotions mais du plaisir. Je trouve que le rapport qualité/prix n'est pas en sa faveur. On le trouve facilement autour des 55€.
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83275
  • Remerciements reçus 8863

oliv a répondu au sujet : Décès de Giuseppe Quintarelli

Je me permets de dupliquer ici cette triste info postée dans la Revue de Presse.

Nécrologie
Giuseppe Quintarelli, l'homme reconnu comme le père de l'Amarone, est décédé à l'âge de 84 ans !

www.decanter.com/new...
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2745
  • Remerciements reçus 1406

bertou a répondu au sujet : CR: Quintarelli - Amarone della Valpolicella Classico 1998

Le Valpolicella 2001 bu il y a quelques mois était un bon vin mais on était en droit d'attendre beaucoup mieux pour le prix.

CR: Quintarelli - Amarone della Valpolicella Classico 1998
Nez fabuleux d'une grande délicatesse avec plein de touches fraîches sur les petits fruits rouges, baies noires. Un tapis d’aromates à ses pieds, de la réglisse, du poivre blanc, léger anis. La finesse et la précision sont fabuleuses. Le tour de force de ce vin est qu'avec 16 degrés d'alcool et le processus de séchage des raisins sur lattes il possède un profil aromatique très frais. Il n'y a aucune lourdeur. Le volume est vraiment fabuleux. Dès le premier nez au dessus du verre, un grand sourire d'enfant se dessine sur mon visage.
En bouche le fin n'est pas en reste. L'attaque est moelleuse avec une matière fine, concentrée qui caresse la bouche comme du velours. Le vin danse sur la langue. Élégance et finesse sont les maitre mot. Très grande unité avec des tanins d'une grande finesse qui laisse une légère empreinte sur le palais en fin de bouche. La finale est fraîche, précise et interminable avec des effluves qui remontent sans arrêt.

Évidemment ce vin est absolument fabuleux.
Jamais je n'atteindrai mon Graal du vin, mais celui là, il pourrai y ressembler.

Merci Monsieur Giuseppe Quintarelli !!!!
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9086
  • Remerciements reçus 386

RaymondM a répondu au sujet : CR: Primofiore 2007 et 2008 de Quintarelli

CR: Primofiore 2007 et 2008 de Quintarelli

Enchanté par le Primofiore 2006 bu l'an dernier j'ai essayé le millésime 2007 au restaurant Al Covo de Venise .
Petite déception . Le vin étant un assemblage de Cabernet-Sauvignon -Cabernet Franc et Corvina , cette fois c'est le côté cabernet qui ressort .
Plus puissant , legèrement tannique avec des notes de poivron le vin s'est ouvert au cours du repas tout en restant beaucoup plus austère que le 2006. C'est un vin à attendre .

Je n'ai pas voulu rester sur cette déception et aussitôt rentré d'Italie j'ai ouvert Primofiore 2008 et je retombe sur un vin très proche du 2006 : une belle acidité, un fruité croquant assez irrésisitible .Un régal .

Raymond
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 105
  • Remerciements reçus 0

Lapuje a répondu au sujet : Amarone della Valpolicella Villa Cerro 2007

Bonsoir à tous

J'espère ne pas être trop hors-sujet ici
J'ai un Amarone Della Valpolicella Villa Cerro 2007 (producteur Cantina Di Soave) acheté en GD (je ne me souviens plus très bien le prix, entre 15 et 30€ à mon avis).

Quelqu'un connait il cette cuvée?
Je compte l'ouvrir mercredi soir. Nous aimons les vins murs (bordelais essentiellement), ce qui ne sera peut-être pas le cas avec ce millésime mais je n'ai que celui ci et je pense qu'il y a quand même moyen de se faire plaisir!
Ma question porte sur sa température et surtout l'aération. J'avais dans l'idée de l'ouvrir la veille au soir et de la carafer dans l'après midi, 2 à 4h avant dégustation.

Merci d'avance pour tous vos précieux conseils et avis

Amicalement
Xavier
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2745
  • Remerciements reçus 1406

bertou a répondu au sujet : CR: Quintarelli - Amarone della Valpolicella Classico 2000

CR: Quintarelli - Amarone della Valpolicella Classico 2000
Nez intense qui explose du verre. Tout d'abord ce sont les notes de pruneau, chocolat, cerise amère, humus qui apparaissent. Plus tard, ce sont des notes d'herbes sèches, de fruits rouges séchées et comme des roses fanées qui vont dominer les débats. Plus tard ce sera des arômes de chocolat amer, poudre de cacao, fondant au chocolat. Je ne m'attendais pas à trouver toutes ces nuances de chocolat dans un vin et surtout de les trouver aussi simplement. Ces 3 palettes aromatiques vont et reviennent au fil de la soirée. Comme un cercle.
La bouche est puissante et emplit la bouche. Équilibre vraiment impressionnant car le vin titre quand même 16,5 % d'alcool mais n'est absolument pas lourd, il ne brûle jamais la bouche. Il y a même une superbe buvabilité. Aucun écœurement. Texture soyeuse magnifique. Le vin est rond, l'acidité porte le vin en restant toujours au second plan. Peu extrait. Texture tannique que je trouve d'abord faible mais elle s'impose discrètement avec un grain poli très fin. Intensité énorme qui passe par les 3 palettes aromatiques du nez. La bouche se fait parfois plus tannique, d'autre fois toute lisse. Comment ? Aucune idée, ce sont juste les sensations que le vin m'offre. La longueur est énorme, nette et il faut patienter quelques minutes avant de reprendre une gorgée tellement le vin reste longtemps en bouche.
Grand vin.
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4593
  • Remerciements reçus 1763

Vaudésir a répondu au sujet : CR:Quintarelli - Amarone della Valpolicella Classico Superiore 1995

CR:Quintarelli - Amarone della Valpolicella Classico Superiore 1995

Bu lors de cette soirée lapassionduvin.com/p...

Martin:Belle découverte avec l'Amarone, le dessert (un peu lourd) l'a également un peu desservi: Superbe nez pruneau et chocolat, la bouche est étonnante/remarquable de fraîcheur.

Benjamin:Re-basculer sur un rouge en fin de repas, suite aux sucres, je ne suis pas sûr que cela l'ait aidé. Un nez expressif, de fruits très mûrs, sur le pruneau et les épices essentiellement. En bouche, l'acidité est marquée, cette tension un peu amère étire le vin sur une grande longueur. Le tout fait assez austère en bouche, dénotant avec le nez presque sur-mûri.
Découverte très intéressante, mais pas vraiment mon goût.

Maxime:Ce n'est pas un vin que l'on boit tous les jours. Comme il venait après Yquem, je m'attendais à quelque chose de plus puissant, presque une constitution de boxeur poids lourds inarrêtable . Et j'ai trouvé un vin, qui, servi après deux liquoreux, s'est retrouvé un peu trop svelte, sec, peut-être même un peu vert. Je pense que l'ordre de dégustation l'a desservi. Moyen.

Stéphane:Robe carmin, nez sur l'amandes amers, cerises, chocolat, fait très vdn, en bouche et bien non, c'est sec, frais, élégant , de la tension et de l'équilibre, très bien foutu comme truc.

Stéphane
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 410
  • Remerciements reçus 123

condorcet a répondu au sujet : CR: Quintarelli Valpolicella classico superiore 2007

CR: Quintarelli Valpolicella classico superiore 2007

A l'ouverture, un bouchon très long à peine entamé, une robe grenat et un nez intense et persistant de fruits rouges. En revanche, en bouche, l'alcool et le caractère monolithique du vin prennent le pas sur le reste. Il est possible qu'un problème de conservation ait altéré cette bouteille. En l'état, je n'ai ressenti aucun plaisir particulier à la goûter. Finale correcte. A revoir ?
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 410
  • Remerciements reçus 123

condorcet a répondu au sujet : Re: Amarone della Valpolicella Villa Cerro 2007

Finie huit jours après son ouverture, cette bouteille a conservé une structure tannique imposante et une grande austérité (phase de fermeture). Elle a sans doute été ouverte bien trop tôt et son excellente tenue à l'air suggère entre autres une bonne capacité de garde (dix ou quinze ans ?).
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2102
  • Remerciements reçus 813

tomy63 a répondu au sujet : CR: Giuseppe Quintarelli - Amabile del Cere IGT Veneto 2003

CR: Giuseppe Quintarelli - Amabile del Cere IGT Veneto 2003 (en 1/2bt) : (garganega, sauvignon, trebbiano et chardonnay, raisins mis à sécher sur clayettes pendant 5 mois, élevage de presque 6ans en fûts. 2000bts produites. Cuvée non réalisée entre 1990 et 2003. 13% vol) Couleur ambrée, nez expressif, avec beaucoup d'abricot sec, d'orange confite, un peu de noix, de la figue, du sucre brun, de la cannelle... Tout aussi bon en bouche avec une belle épaisseur, beaucoup de fraîcheur grâce à une grosse acidité et des notes salines qui me rappellent un Sciacchetrà bu récemment (probablement plus de sucres résiduels ici). Superbe mélange de fruits secs, de confiture d'abricot et d'orange avec une pointe oxydative et des amers nobles. Finale très longue, saline, très fraîche, avec quelques épices, des herbes méditerranéennes. Très grand liquoreux, à la hauteur de sa réputation, avec concentration, fraîcheur et complexité. TB++.

Bu ici : www.lapassionduvin.c...
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9086
  • Remerciements reçus 386

RaymondM a répondu au sujet : CR: Quintarelli - Amarone della Valpolicella Classico Superiore 2007

CR: Quintarelli - Amarone della Valpolicella Classico Superiore 2007

Ce vin a été servi à l'aveugle avec des oeufs brouillés au truffes .
Dès le premier nez je me suis exclamé : " Mais qu'est ce que c'est que ce vin !" Et plus encore en bouche : un festival !
Je ne suis habituellement pas partisan des Amarone à table que je trouve trop lourds mais avec ce vin de Quintarelli quelle finesse , presque une fraicheur que je n'avais jamais rencontrée dans ce type de vin . On aurait presque pu le prendre pour un vin traditionnel un peu riche .
Riche mais quelle richesse ! Fruit rouges , prunes mures, chocolat , complexe le tout dans une texture souple à peine tannique , à l'équilibre parfait et longueur immense .
Seuls les derniers verres nous ont rappelé les 16° d'un Amarone .
Par hasard nous avons pu comparer avec un fond de bouteille d'un Amarone 2007 de Masi ouvert la veille : bon vin mais nous descendions nettement d'un cran .

Raymond
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 513
  • Remerciements reçus 401

Raisin breton a répondu au sujet : CR: Quintarelli, Rosso Ca’ del Merlo 1995

Dégusté ici.

CR: Quintarelli, Rosso Ca’ del Merlo 1995
Robe nettement tuilée, assez trouble. Nez d’intensité moyenne (+), sur la prune noire, une touche de volatile et du tertiaire. Bouche avec un beau toucher velouté et de la longueur, mais l’ensemble est aromatiquement sur la pente descendante et ne suffit pas à compenser la chaleur ressentie (fruit cuit + alcool un peu élevé). En revanche, l’accord sur la pizza fonctionne très bien et fait du vin un joyeux compagnon de table.

JB
"Qu'est-ce que vous regardez ? C'est la carte routière ? - Non ! C'est la carte des vins. C'est pour éviter les bouchons !" Raymond Devos
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 922
  • Remerciements reçus 900

david84 a répondu au sujet : CR: Giuseppe Quintarelli Rosso del Bepi 2005 - Veneto

CR: Giuseppe Quintarelli Rosso del Bepi 2005 - Veneto
Robe bordeaux au pourtour rouille.
Nez épicé avec une pointe de volatile, notes chocolatées, de zan et de mûre.
Bouche très mure aux tanins veloutés. Le jus déroule de manière agréable et fait montre d'une puissance maîtrisée mêlée à une finesse de texture et une légère perception de sucre résiduel (un peu comme un Porto).
Superbe !

David
LPV Vaucluse
#24
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Axone35, DUROCHER, condorcet

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83275
  • Remerciements reçus 8863

oliv a répondu au sujet : CR: Giuseppe Quintarelli, Primofiore Veneto IGT, 2014

LPV Beaune #27

CR: Giuseppe Quintarelli, Primofiore Veneto IGT, 2014



VVigne
Corvina Blend, Corvina
Robe légèrement évoluée
Nez lacté/caramel, puis fraise et beau végétal (ronce)
Bouche juteuse et séveuse. Beau volume
Finale : belle longueur et équilibrée
Un vin expressif, assez proche du fruit avec j’imagine une bonne part de vendange entière.
J'aime ce style et la buvabilité de cette bouteille.
Bel accord avec un plat relevé
Très bon vin / 92 pts

Krabb
Robe assez foncée, non trouble.
Nez lacté puis fraise et pointe de poivron.
Bouche puissante, avec de l’alcool mais des tanins fondus.
La longueur est correcte et le vin aussi.
Ce vin devait aller avec des spaghetti amatriciana relevés (et on ne rajoute pas de poivre avant de goûter !), il a fait le job.
Après niveau buvabilité je ne rejoins pas Maxime, seul pour moi c'est un verre et basta!

Oliv
Robe sur un bordeaux vermillon.
Nez curieux et qui va et vient dans le verre en fonction de son aération pour livrer des notes de yaourt aux fruits rouges enroulées dans un végétal mentholé agréable, avec pas mal d'alcool perceptible toutefois.
Bouche étonnante et face à laquelle j'ai du mal à me positionner, par son oscillation entre haute acidité et grosse présence alcoolique.
Le vin pose un petit côté eau de vie qui ne me convient pas trop en dégustation mais qui s'accorde nettement mieux avec la ma qué bonissima pasta du chef Simon, le plat gommant dans un accord de feu les excès perçus sur le vin seul.
Je n'en boirai quand même pas des litres au vu des perles de sueur qui pointent sur mon front.
Bien. Mais là encore, c'est un peu chaud pour une fillette comme moi... :whistle:
#25
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 44
  • Remerciements reçus 84

clinamen01 a répondu au sujet : Giuseppe Quintarelli, Amabile Del Cere 2006

CR: Amabile Del Cere 2006, Guiseppe Quintarelli

En demi-bouteille. Niveau excellent.
Nez où aucun arôme ne domine vraiment, mais qui évolue à chaque fois que le nez y plonge.
En bouche, les saveurs multiples se dévoilent, avec une dominante d'oranges confites. Belle complexité.
Seul petit hic : l'acidité qui augmente verre après verre (je suis très sensible à l'acidité).

Cordialement
Benoît

jbl
#26
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: breizhmanu, Delphinette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1128
  • Remerciements reçus 1317

sebus a répondu au sujet : CR: Giuseppe Quintarelli, Valpolicella Classico Superiore 2011

bu à cette occasion

CR: Giuseppe Quintarelli, Valpolicella Classico Superiore 2011
70% de corvina, 20% de rondinella, 10% de molinara

Bernard
Un de mes apports,robe rouge violet foncé,nez sur les fruits noirs,d'épices,de tabac,de café.Belle complexité olfactive.
Bouche également complexe,puissante mais élégante,épicée.Toujours les fruits noirs très murs,le café...et des amers ici très justement dosés.Très belle longueur,très beau vin à mon goût qui peut se garder encore longtemps .

Gilles
J'avoue ne pas avoir de souvenirs de ce vin : le début de la grande fatigue ?

Sébastien
Robe grenat
Un nez offrant de jolies notes torréfiées, une petite sensation volatile et une pointe de sueur qui disparaît rapidement (réduction?)
Bouche que je crois relativement souple, on ressent une certaine richesse alcoolique, belle finale torréfiée. Je commence à fatiguer, j'ai eu un peu de mal à comprendre ce vin, mais qui semble avoir séduit les copains.

Sébastien
#27
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tarkan

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck