Nous avons 799 invités et 11 inscrits en ligne

Domaine Jasmin

  • Messages : 661
  • Remerciements reçus 527

supervedro a répondu au sujet : Domaine Jasmin, Côte Rôtie 2009

CR: Domaine Jasmin, Côte Rôtie 2009

Dégusté ici: lapassionduvin.com/f...

La claque de la soirée.
Le nez est magique, griotte, violette, fumé, j'ai l'impression d'être dans un champs de fleurs!
En bouche quelle finesse et quelle longueur, du fruit et du corps c'est magnifique!
Là aussi avec cette aération c'est prêt à boire et c'est vraiment extra!

Laurent

"Le vin c'est comme une boîte de chocolats..."
#61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 428
  • Remerciements reçus 822

Nol a répondu au sujet : LPV75 à la découverte du Domaine Jasmin

CR:
Nous sommes accueillis par Arlette Jasmin, puis Patrick Jasmin nous rejoint pour attaquer la dégustion. Nous découvrons un vigneron au physique de 1re ligne de rugby, à la voix forte et au large sourire. Dès les premiers instants, nous sentons que nous allons passer un bon moment, avec un homme passionné, bon vivant, affable et drôle. C’est donc parti pour près de deux heures hautes en couleur !
Patrick Jasmin travaille sur le domaine familial depuis 1978. Il représente la 4e génération de vignerons (qui étaient aussi maraîchers). Le domaine couvre aujourd’hui 6 hectares en côte rôtie (dont 4 en propriété) plus 2 hectares en VDP (IGP Collines Rhodaniennes).

IGP Collines Rhodaniennes, La Chevalière 2016 :
100 % Syrah ; vignes sur Vérin et Condrieu + les raisins issus des très jeunes de vignes en appellation côte rôtie ; 14 mois d’élevage (fûts de 4/5 ans + 2 fûts neufs de 500 litres)
Une petite bombe de fruits frais, élevage imperceptible, très gourmand, tendre, croquant, un vin de plaisir prêt à boire. B
Il y aura bientôt une cuvée de blanc (100 % viognier).

Côte Rôtie 2015 :
C’était la cuvée unique du domaine, jusqu’au millésime 2015 ; elle est désormais baptisée « La Giroflarie ». C’est un assemblage de 12 parcelles réparties sur toute l’appellation (8 lieux-dits en coteaux : Côte Blonde, le Mollard, Baleyat, le Truchet, les Moutonnes, Côte Baudin, les Bercheries, les Lézardes) ; 95 % Syrah / 5% Viognier en complentation ; 24 mois d’élevage ; 1/4 à 1/3 de bois neuf selon les millésimes.
Au nez fruits noirs, fumée, pointe vanillée ; en bouche, l’attaque est douce, la matière est soyeuse, le fruit bien mûr et « net », l’élevage très discret ; tannins aimables, enrobés, finale fraîche et salivante qui ne « serre » pas du tout ; une très jolie côte rôtie sur la finesse et l’élégance. TB

Côte rôtie Oléa 2015 :
C’est le 1er millésime pour cette cuvée confidentielle (1500 bouteilles). Ce n’est pas un parcellaire, mais la réunion du « meilleur » des fûts de la cuvée générique (si j’ai bien compris, la cuvée est constituée au fur et à mesure, lors des soutirages, et élevée en fûts neufs).
Nez très sombre : confiture de myrtille, cerise noire, fumée, suie et de la vanille ; en bouche, c’est puissant, dense, avec un côté glycériné et aussi pas mal de bois ; ce dernier ne masque cependant pas le fruit, bien présent ; on garde de la fraîcheur en finale, cela ne serre pas. C’est très bon, mais le style de la cuvée générique (Giroflarie) me convient davantage (moins « travaillé ») ; TB-

Nous descendons ensuite dans la cave où Patrick Jasmin nous fait goûter quelques échantillons de la côte rôtie 2016, prélevés dans différents fûts et une cuve de vinification sous bois (là cela devait être plutôt 2017). Je n’ai pas pris de notes précises, mais dans mes souvenirs il y avait un beau fruit, c’était soyeux, gourmand et très accessible.

Un grand merci à Patrick Jasmin pour son accueil si chaleureux. Nous avons vraiment passé un super moment en sa compagnie. Une très belle rencontre.

Ainsi s’achève notre petit périple en vallée du Rhône. Pour ma part, il y aura eu trois gros coups de coeur : la syrah de Fonsalette 2016, l’hermitage Gréal de Marc Sorrel (2016 et 2017) et la côte blonde 2015 du domaine Rostaing.

Paul
#62
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Super-Pingouin, legui, vinozzy, o_g, Agnès C, Frisette, AgrippA, jclqu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 341
  • Remerciements reçus 30

Christophe M. a répondu au sujet : LPV75 à la découverte du Domaine Jasmin

Merci Paul pour tes notes bien plus précises que les miennes. Je me joint également à tes remerciements envers Patrick Jasmin. Vraiment un très beau moment d’échanges et de convivialité!

Je partage également les moments forts de dégustation de ce périple (Syrah de Fontsalette, greal de Sorrel et la blonde 15 de Rostaing). Rayas 2016 devrait être également superbe mais assemblée :). La Syrah a été a l’honneur et de très beaux représentants ont portés très haut ses couleurs!

Christophe M.
#63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2666
  • Remerciements reçus 331

Raboso del Piave DOC a répondu au sujet : CR: Domaine Jasmin, Igp Collines Rhodaniennes "La Chevalière" 2016

CR: Domaine Jasmin, Igp Collines Rhodaniennes "La Chevalière" 2016
Le 1er jour, le vin n'apporte aucun plaisir, la matière est fluette, avec beaucoup d'acidité, des tanins et des amers disgracieux en finale.
Le 2ème jour, tout cela se civilise, mais sans gourmandise par manque de matière et acidité importante.
Le 3ème jour, le nez est plus complexe, avec des notes plus florales, l'acidité est moins prégnante, le vin se boit, sans grand engouement toutefois, petits fruits rouges, notes légèrement poivrées,

Un vin qui me laisse perplexe et d'un rapport qualité-prix discutable; la hausse tarifaire des Côte-Rôtie semble se répercuter dernièrement sur les entrées de gamme, et là aussi de manière parfois injustifiée.
#64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1
  • Remerciements reçus 1

valentin06 a répondu au sujet : Domaine Jasmin, Côte Rôtie La Giroflarie 2015

Bonjour
ceci est mon premier post sur le Forum
j'ai choisi le vin que j'ai bu à Noël.
Débat compliqué avec mon père, à qui j'envoie régulièrement une short list de mes vins. Au départ il avait choisi un vin corse (Domaine Saparale), puis on a rebondi dans le Rhône avec un Gigondas, pour finalement opter pour CR: Domaine Jasmin, Côte Rôtie La Giroflarie 2015
Ma note 12/20.
A l'ouverture, lors du carafage, nez absent. Puis quelques minutes plus tard, quelques petits arômes discrets de fruits rouges et d'épices.
Une heure plus tard, dans le verre, les arômes avaient complètement disparus.
En bouche, de la matière, beaucoup de fraicheur, une structure tannique intéressante, mais pas suffisante pour me ravir.
Aucune longueur, on est sur le fruit, à mon goût, un peu trop.
Trop jeune et peu convaincant.
Un vin de cette envergure doit s'épanouir au moins 10 année en cave.

Belle journée à vous
Valentin
#65
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: monta

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 428
  • Remerciements reçus 822

Nol a répondu au sujet : Les côtes rôties 2016 / 2017 / 2018 au domaine Jasmin

CR:
Les côtes rôties 2016 / 2017 / 2018 au domaine Jasmin



En ce tout début de matinée de notre dernier jour en vallée du Rhône, la fatigue commence à se faire un peu sentir. Heureusement, nous savons que la verve, la bonne humeur et l’humour de Patrik Jasmin vont rapidement nous remettre d’aplomb. Ce dernier nous explique d’emblée que, franchement, il est difficile de se plaindre avec quatre beaux millésimes successifs, en qualité et en quantité (15/16/17/18), qui permettent d’investir dans la modernisation des installations. Nous attaquons la dégustation dans la cuverie, avant de la poursuivre dans la salle dédiée, puis à la cave (bien remplie).

IGP Collines Rhodaniennes, Viognier 2017 :
C’est une nouveauté, annoncée l’an dernier. Fûts neufs / cuve. Nez frais, salin, avec un côté berlingot abricot / anis ; le boisé est très très discret. En bouche, l’élevage est également presque imperceptible, c’est fruité, salivant et très légèrement épicé ; finale fraîche sans amertume excessive ; B-

Le délicat dosage fûts / cuve sur le viognier…



IGP Collines Rhodaniennes, La Chevalière 2017 :
Syrah et un tout petit peu de viognier ; vignes sur Vérin et Condrieu + les raisins issus des très jeunes de vignes en appellation côte rôtie ; 14 mois d’élevage (fûts de 4/5 ans + 2 fûts neufs de 500 litres). Le 2016 était une petite bombe de fruits, le 2017 est plus structuré, moins fruité, avec un peu d’accroche ; on est pour l’instant davantage sur l’austérité que sur la gourmandise ; AB

Côte Rôtie La Giroflarie 2016 :
C’était jusqu’au millésime 2014 la cuvée unique du domaine. Depuis 2015, elle est donc désormais baptisée « La Giroflarie ». C’est un assemblage de 12 parcelles réparties sur toute l’appellation (8 lieux-dits en coteaux : Côte Blonde, le Mollard, Baleyat, le Truchet, les Moutonnes, Côte Baudin, les Bercheries, les Lézardes) ; 95 % Syrah / 5% Viognier en complentation ; 24 mois d’élevage ; 1/4 à 1/3 de bois neuf selon les millésimes.
C’est dans la continuité de ce que nous avions goûté sur fûts l’an passé : un fruit bien présent et « pur » (fruits noirs + framboise) ; un volume moyen, une matière souple et relativement soyeuse, de la fraîcheur : une côte rôtie sur la finesse qui se goûte déjà très bien ; on pourra regretter une finale un peu « courte » ; fond de verre très parfumé ; B+ / TB -



Côte Rôtie La Giroflarie 2017 (sur fûts) :
Nez plus profond et plus « noir » que le 2016. En bouche, davantage de volume et de densité, mais avec une acidité bien présente ; il y a pas mal de tanins, mais ils sont fins et n’accrochent pas. Sans doute à attendre plus longtemps que le 2016 ; TB

Côte rôtie Oléa 2016 (« grande » cuvée, 2nd millésime ; fûts neufs) :
Au nez, l’élevage est assez sensible et masque un peu le fruit (très noir et un peu confituré) ; il y a également des notes fumées ; l’attaque en bouche est très puissante, la matière est à la fois très dense et très mûre ; là encore, l’élevage est bien présent. Comme l’an passé, je préfère la cuvée « générique » ; B+

Et oui les gars, Oléa c’est 100 % bois neuf….



Côte rôtie 2018 (1) :
Patrick Jasmin n’a pas encore fait la sélection des fûts qui composeront la cuvée Oléa ; il joue de la pipette pour nous faire un petit assemblage de différents fûts.
Nez puissant et sombre, très légèrement réduit, sur la gelée de fruits noirs, avec quelques notes de fumée et de goudron. La bouche est superbe : un grosse densité, on retrouve la gelée de fruits noirs ; c’est séveux, avec des tanins gras, et très long ; de belles notes de violette en fond de verre. C’est très prometteur pour un vin qui m’a un peu rappelé l’Hermitage le Gréal goûté la veille chez Marc Sorrel ; Excellent

Côte rôtie 2018 (2) :
Echantillon prélevé sur un fût correspondant à des vignes sur argilo-calcaires. Nez fin, avec des fruits rouges et du sureau. La bouche est droite, plus fraîche mais aussi plus aérienne que sur le précédent ; moins de volume et de profondeur, mais davantage d’acidité et de finesse. Un petit peu d’austérité en finale. C’est très différent du précédent, mais très bon. TB

Côte rôtie 2006 :
Nez frais, très légèrement évolué (petite note de sous-bois), avec encore beaucoup de fruits et de belles notes poivrées ; la bouche est vive, avec des notes de fruits rouges un peu acidulés et de la mûre ; la matière n’est pas énorme, mais c’est bien équilibré et assez gourmand ; finale légèrement poivrée, mais aussi avec une petite sensation « saline » ; B+ / TB -

Un grand merci à Patrick Jasmin pour sa disponibilité, sa franchise (notamment sur la question des levures endogènes / exogènes), son énergie et son humour.

Paul

#66
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, Super-Pingouin, daniel.gureghian, vinozzy, o_g, Frisette, rudy.B

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 252
  • Remerciements reçus 624

Vesale a répondu au sujet : CR: Domaine Jasmin - Cote Rotie 2014

CR: Domaine Jasmin - Cote Rotie 2014

Assemblage 95% Syrah et 5% Viognier

Aération d'une heure en bouteille avant dégustation

La robe est violacée mais assez claire

Le nez est au départ assez discret puis s'ouvre sur les fruits noirs, la tapenade et une pointe de réglisse

En bouche, le vin est tout en dentelle, fruits noirs, fruits rouges, réglisse, poivre, légèrement fumé
Ca manque juste un peu de longueur mais c'est très joli

Guillaume
#67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1128
  • Remerciements reçus 1316

sebus a répondu au sujet : CR: Patrick Jasmin Côte Rôtie La Giroflarie 2016

bu ici
CR: Patrick Jasmin Côte Rôtie La Giroflarie 2016

Robe pourpre sombre
Le nez est lacté, de beurre frais masquant un peu le fruit.
La bouche est fraîche, délicate au bel équilibre, l'astringence est très minime et la finale est assez fruitée et persistante mais moins marquée en bouche par les arômes du nez que j'associe à l'élevage. Encore une fois, je ne saurais pas situer ci vin, le nez me fait penser à de nombreux vins espagnols lactés/beurrés, mais la bouche m’apparaît trop délicate, et je sais que nous sommes en France.
Un bon vin à attendre un peu que ces arômes se fondent.

Sébastien
#68
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1481
  • Remerciements reçus 2237

bibi64 a répondu au sujet : CR: Domaine Patrick Jasmin Côte Rôtie

Comptes-rendus succincts de cuvées dégustées au marché des vins d’Ampuis (compte rendu complet de la journée axée sur les vins rouges ici ). CR:

* Domaine Patrick Jasmin - Côte Rôtie La Giroflarie 2017. 38€.
Nez qui commence sur une touche menthol/eucalyptus, avec des fruits noirs et de la violette.
Bouche ample, fraiche, presque acidulée. Retro sur les fruits rouges mûrs et les épices. Belle longueur. Note : 4+

* Domaine Patrick Jasmin - Côte Rôtie Olea 2016. 57€.
Joli nez fin.
Bouche ample, fumée, fraiche, avec des tanins abondants mais fins. Retro sur les fruits noirs, la violette, la vanille, les épices. Très belle longueur. Déjà beaucoup de plaisir. Note : 4,5 oo,

Bibi
#69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 212
  • Remerciements reçus 103

th7513 a répondu au sujet : Domaine Patrick Jasmin Côte Rôtie 2012

CR: Domaine Patrick Jasmin Côte Rôtie 2012

Le nez est peu causant.
En bouche en revanche, il y a de beaux arômes de fruit noir, d'encre et de bacon.
Tout semble à son point d'équilibre avec ce qu'il faut d'acidité.
Aucune sensation de boisé, les tanins sont soyeux et enrobants.
Ce n'est pas austère mais pas "funky" non plus, un style tout en délicatesse et retenue.

Compte tenu du millésime (que René Rostaing qualifie pudiquement d'aimable), je ne vois pas ce que ça pourrait gagner à attendre.

C'est simplement bon et digeste, il ne faut toutefois pas en attendre quelque chose de grand.

Cordialement,
Thomas.
#70
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Moriendi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1481
  • Remerciements reçus 2237

bibi64 a répondu au sujet : CR: Patrick Jasmin Côte Rôtie La Giroflarie 2016

CR: Patrick Jasmin Côte Rôtie La Giroflarie 2016
Le nez est sur les fruits noirs, les épices et un léger lardé typique.
En bouche, c'est élégant: moyennement puissant, frais et tanins déjà bien fondus. En retro on retrouve les fruits noirs, le poivre, le lardé et un peu de vanille (mais franchement l'élevage est déjà digéré pour moi par rapport aux commentaires que j'ai lus un peu plus haut sur ce fil).
C'est une belle côte rôtie, sérieuse, bien faite. Il n'y a pas d'effet ouhaouh, mais c'est très bon. Et ca a plu à tous les convives pour accompagner un barbecue. Note 4-/5.

Bibi
#71
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, supervedro

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 866

Alex a répondu au sujet : CR: Patrick Jasmin Côte Rôtie 2005

Patrick Jasmin Côte Rôtie 2005

Robe rubis, marquée sur le disque par l'évolution avec des pointes orangées.
Le nez est noble, sur la cerise fraîche, le poivre, la mure et la violette sur un élevage de 24 mois mais peu poussé et désormais idéalement intégré.
En bouche la finesse des tanins est remarquable, le vin est patiné et d'un équilibre irréprochable.
On peut lui reprocher un relatif manque de complexité car c'est assez linéaire et peu long mais c'est très réussi et convaincant.
Mais le vin est souple, tout en finesse, avec une belle richesse aromatique mais tout en élégance.
Un beau vin, délicat.
16/20

Alex
#72
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: AgrippA, Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck