Nous avons 1607 invités et 18 inscrits en ligne

Domaine Lafran-Veyrolles, Bandol

  • Messages : 1069
  • Remerciements reçus 350
Bonjour à tous.

CR: Domaine Lafran-Veyrolles, Bandol, Cuvée Spéciale, 2000

Je viens de regouter cette bouteille , bien qu'issue d'un millésime assez modeste dans la région, reste d'excellente facture.

La robe est opaque, rouge foncée sans aucune evolution visible.Le vin en carafe (une bonne heure avan le diner) laisse un dépot important au fonds du récipient !

Le nez est puissant, avec des notes de cerise (dixit mon épouse), qui se mèlent à des senteurs plus lourde, (type zan, violette-goudron même).

En bouche c'est encore tres consistant mais les tanins sont parfaitement suaves, l'extraction est forte mais je la trouve parfaite pour tout dire.Le vin affiche 14° mais on ne sent pas l'alcool car la concentration du vin équilibre l'ensemble sans aucun problème.

Très belle finale qui reprend les senteurs olfactives.Très belle bouteille en définitive !!

Je pense que ce domaine est dans le trio de ce qui ce fait de mieux à Bandol en ce moment. Juste une petite anecdote: l'an passé; apres une dégustation un peu décevante chez cash &carry, je sers l'apéritif à deux amateurs de vins qui tombent à la renverse en goutant la Cuvée Spéciale 2001 (grandissime !).Et qui trouvent qu'elle surpasse sans aucun problème les vins bus une heure plus tôt:
Qui n'étaient que Cheval Blanc et Petrus 1996....Juste pour vous situer le niveau de la dite-cuvée..

YR
12 Déc 2005 09:59 #31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10
  • Remerciements reçus 0

Réponse de valérie sur le sujet Re: Lafran-Veyrolles

J'ai plusieurs fois dégusté ce vin sur diférents millésimes. A chaque fois j'ai pris beaucoup de plaisir car il est toujours profond et intense. Mais il faut surtout gouter la cuvée Longue garde 100% mourvèdre non érafflée aux saveurs très intenses de poivre , coriandre et autres épices, que l'on peux attendre assez longtemps en cave. Amateur de vin léger s'abstenir.
03 Mai 2006 19:25 #32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 54

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: Lafran-Veyrolles 1999

CR: Lafran-Veyrolles 1999

Me voici face à la cuvée normale 1999, dont j'ai de bons souvenirs.

Le nez reste puissant et complexe: fruits noirs et cuir sur fond d'épices et de bois.
La bouche donne une impression de fermeté et de fraîcheur au premier contact. Les saveurs s'imposent rapidement jusque dans la longue finale. Les tannins sont concentrés, le vin est plein, la matière marque les muqueuses et rencontre une acidité qui lui répond parfaitement...

Une bouteille qui vieillit bien!

Cordialement,
Thierry
13 Aoû 2006 19:25 #33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2452
  • Remerciements reçus 50

Réponse de BARRET Philippe sur le sujet CR: Domaine Lafran-Veyrolles, Bandol, 1999

CR: Domaine Lafran-Veyrolles, Bandol, 1999

Ouvert la même bouteille (Cuvée normale 99) ce soir. Exactement les mêmes impressions que Thierry avec un poil moins d'enthousiasme, surtout sur la longueur que je trouve moyenne. Mais sur la gamme des arômes et la fraîcheur de ce vin, je suis totalement en accord. A noter : le millésime 99 à Bandol était assez moyen, ce qui ne veut pas dire faible car sur cette appellation les effets millésime sont assez atténués. A mon avis (j'enfonce certainement des portes ouvertes) voici la hiérarchie des millésimes récents :

***** : 2004, 2001, 1998
**** : 2000, 1996, 1995
*** : 2003, 2002, 1999, 1997

Philippe
Philippe
09 Sep 2006 21:43 #34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1212
  • Remerciements reçus 1555

Réponse de Jean-Paul B. sur le sujet CR:Lafran-Veyrolles Cuvée Spéciale 2000

CR:Lafran-Veyrolles Cuvée Spéciale 2000
Cuvée composée de mourvèdre à 95%.
4 heures de carafage, en laissant un dépot conséquent dans la bouteille !
Robe très foncée, entre rouge et noir.
Nez puissant, sur les fruits noirs, le cuir, le goudron.
Bouche superlative, aussi puissante que le nez l'annonçait, mais très équilibrée, suave. Grande longueur.
Très très beau vin.
Le roti de chevreuil était limite pour cette puissance de vin.
La prochaine bouteille tatera du sanglier ....

Jean-Paul
Jean-Paul
12 Mar 2007 01:11 #35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2530
  • Remerciements reçus 2322

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Bandol Lafran-Veyrolles Speciale 1999

Bonjour,
J'ai récupéré une Lafran cuvée spéciale 99
1 j'en suis fort ravi
2 Quelqu'un a-t'il déjà goûté, et du coup, aurait une petite idée de ou il en est ?
J'ai vu Thierry que tu avais bien apprécié la cuvée tradi, as-tu une idée sur la cuvée spéciale ?
Merci de votre aide
Amicalement
20 Avr 2007 17:49 #36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 54

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Lafran-Veyrolles

Matthieu,

En Cuvée Spéciale, j'ai le 1998 maais pas le 1999.
Désolé de ne pouvoir te venir en aide...

Cordialement,
Thierry
20 Avr 2007 18:30 #37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84121
  • Remerciements reçus 10075

Réponse de oliv sur le sujet Re: Lafran-Veyrolles

Et tu en penses quoi Thierry du 98? J'en ai une en cave et je n'ose pas encore trop y toucher.
20 Avr 2007 20:45 #38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 54

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Lafran-Veyrolles

Oliv,

Moi non plus ;):

J'ai pris des bouteilles de longue garde dans un grand millésime d'un domaine dont j'aime la cuvée de base...

Cordialement,
Thierry
20 Avr 2007 21:14 #39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84121
  • Remerciements reçus 10075

Réponse de oliv sur le sujet Re: Lafran-Veyrolles

Moi itou à la GROSSE différence que je n'en ai qu'une bouteille... :?
Tu penses quoi comme date plateau minimum, 10 ans ou 15 ans?
Je tendrais vers la seconde possibilité...
21 Avr 2007 10:47 #40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 54

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Lafran-Veyrolles

Oliv,

J'ai la chance d'avoir pu boire, grâce à Daniel Bécu, de vieux millésimes de Banbol.
Surtout des vins des Domaines Tempier.

Il y a peu, les 1988 de ces Domaines avaient encore du "tonus".

Pour les Bandol 1998 de qualité, je pense que la période idéale pour les boire est après 10 à 15 ans de garde.
Ils devraient "survivre" plus longtemps.

Cordialement,
Thierry
21 Avr 2007 13:54 #41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2452
  • Remerciements reçus 50

Réponse de BARRET Philippe sur le sujet Re: Lafran-Veyrolles

Il y a souvent aussi une grosse différence "d'espérance de vie" entre les différentes cuvées d'un même domaine. Par exemple, le 1998 de La Tour du Bon cuvée "normale" (environ 55% de mourvèdre) était excellent et très abordable au bout de 8 ans. Par contre la cuvée Saint-Ferréol 98 du même domaine, un quasi pur mourvèdre, est encore fermée et ne sera abordable à mon avis qu'en 2010. Chez Tempier c'est un peu pareil. La cuvée sans mention de terroir, voire la cuvée Migoua (qui n'est qu'à environ 55% de mourvèdre) sont abordables au bout de 6 ou 8 ans selon les millésimes. Tourtine et Cabassaou ont besoin au minimum de 4 à 6 ans de plus pour s'exprimer. Pour résumer : les cuvées 100% mourvèdre (ou proches de cela) ont besoin de plus de 10 ans (12 ans est mieux), les autres peuvent s'apprécier après 7 ou 8 ans (mais peuvent tenir beaucoup plus longtemps selon le smillésimes). Si on n'attend pas les purs mouvèdre on risque vraiment d'être déçu car ces vins peuvent rester terriblement austères pendant longtemps. A la limite on peut les boire très jeunes, à leur sortie, donc environ deux ans après la date du millésime, sur leur fruit pendant un an.

Philippe
Philippe
22 Avr 2007 17:20 #42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 107
  • Remerciements reçus 0

Réponse de christian troy sur le sujet CR: Domaine Lafran-Veyrolles, Bandol, 2004

bu ce dimanche, chez Berard à la Cadiere, un CR: Lafran-Veyrolles rouge 2004
c'est une premiere, je n'avais jamais gouté ce bandol jusqu'à present
une tres belle couleur, un nez puissant et aromatique, on sent bien le Bandol. c'est long en bouche, puissant avec une petite pointe d'amertume probablement due la jeunesse de ce vin.
bref, une bien belle découverte pour moi, je suis conquis et quand on voit le prix affiché chez les cavistes (14€50), on est encore plus séduit.

et puis, qu'est ce l'on mange bien chez Bérard!!!!!!
20 Nov 2007 17:47 #43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 54
  • Remerciements reçus 0

Réponse de coq84 sur le sujet Re: Lafran-Veyrolles

Bonjour,
Julien Castell arrive sur le domaine, le fils de Jean-Marie arrive avec de nouvelle technique, peut-êre quelques vinificaton sans soufre!! A suivre dans quelques années.
Bye
08 Déc 2007 13:12 #44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2452
  • Remerciements reçus 50

Réponse de BARRET Philippe sur le sujet CR: Domaine Lafran-Veyrolles, Bandol, Cuvée Spéciale, 1998

CR: Domaine Lafran-Veyrolles, Bandol, Cuvée Spéciale, 1998

Je relisais tous les posts sur ce domaine et en particulier sur les craintes exprimées d'ouvrir trop tôt cette cuvée de 1998. Je me suis lancé ce midi et tout va bien ! Je pense que ce vin est à point, même s'il peut évidemment rester à ce niveau quelques années. C'est un beau Bandol aux tannins bien fondus et dont la matière posséde une certaine "épaisseur" (une belle mâche disent les anciens ;) ). On est sur des arômes élégants de pruneau, de cuir, de fourrure, avec de petites notes animales pas désagréables du tout. Un vin très représentatif de l'appellation et possédant une matière très mûre grâce à ce millésime très réussi à Bandol. Que Thierry Debaisieux se rassure : il peut ouvrir sa première bouteille ! ;)

Philippe
Philippe
24 Fév 2008 20:56 #45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 54

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Lafran-Veyrolles

Merci, Philippe.

Nous envisageons une dégustation de Bandol, comme tu as pu le lire dans une autre rubrique ;)

Amicalement,
Thierry
24 Fév 2008 21:40 #46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 54
  • Remerciements reçus 0

Réponse de coq84 sur le sujet Re: Lafran-Veyrolles

Des nouvelles de la Cuvée Spéciale 2001?
03 Mai 2008 15:38 #47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 987
  • Remerciements reçus 193

Réponse de vine.jo sur le sujet Re: Lafran-Veyrolles

Non, pas des nouvelles, toujours la meme chose:
Attendre! ;)

Jo
04 Mai 2008 19:59 #48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 54
  • Remerciements reçus 0

Réponse de coq84 sur le sujet Re: Lafran-Veyrolles

ok merci
12 Mai 2008 12:24 #49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3182
  • Remerciements reçus 56

Réponse de E.L. sur le sujet CR: Domaine Lafran-Veyrolles, Bandol, 1997

CR: Domaine Lafran-Veyrolles, Bandol, 1997

Bu hier soir sur une soupe au pistou.
J'en pofite pour vous dire que c'est un mariage d'amour et que je ne peux plus faire une association différente sur ce plat.

Une robe noire, sans aucun reflet laissant paraitre l'age, une jambe épaisse
Au nez ça sent la garrigue, le romarin, mais aussi le cuir. Avec l'aération, apparaissent des aromes de fruits noirs évoluant sur la mure
En bouche on est sur le fauve et la mure, sans agressivité mais les tanins sont un peu rustiques (le pistou n'étant pas un plat d'une extrème finesse le mariage est OK). Le vin est ample, complexe et chaleureux, avec une fin de bouche un peu amère qui disparaitra avec l'aération le vin évoluant vers le chocolat et les tanins devenant moins secs.
Une belle longueur de bouche l'amertume disparaissant pour laisser ce gout de jus de chocolat .

Au total un vin rustique plus complexe qu'au part avant (j'en ouvre une chaque depuis 10ans) et qui, même si ce n'est pas mon Bandol préféré m'a agréablement surpris.
Ceci confirme m'on idée ques les Bandols n'atteignent leur plénitudes qu'au bout d'une 10 aine d'années
Encore un vin que j'aurais du carafer :X
Eric L.
Un bon repas sans bon vin c'est comme un tagada sans tsoin tsoin
27 Jui 2008 09:54 #50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3
  • Remerciements reçus 0

Réponse de paul.lasserre sur le sujet Re: Lafran-Veyrolles

Bonjour à tous,

Merci pour tous ces commentaires qui donnent tellement envie de se mettre à table et déguster un bon Bandol, un rosé, avec un melon et quelques asperges ou un blanc avec un bon plateau de fruits de mer, en attendant l'hiver et accompagner les trophées de chasse avec des rouges puissants, persistants, tanniques mais jamais trop boisés... Une bécasse avec un Gros Noré 98 par exemple... :)

Pour ma part, habitant à la Cadière d'Azur et ayant un peu travaillé dans quelques vignobles bandolais plus jeune, mais avant tout amateur de Bandol... Mon cœur ne va pas toujours naturellement vers les chouchous des critiques et autres guides qui font malheureusement parfois trop la pluie et le beau temps à grands coups d'étoiles et de bons points dans une appellation si particulière!!!

Lafran-Veyrolles, puisqu'il en est question ici, est à mon sens parmi les 3 ou 4 plus grands Bandol, et assurément le meilleur rapport qualité prix (c'est par ailleurs la réputation qu'il a, pour le plus grand bonheur des amateurs...).

Les propriétaires, sont des gens charmants, passionnés et qui n'ont jamais cédé à la surenchère des prix malgré les fréquentes distinctions et une production qui ne permet pas de contenter toute la demande. Le caviste a le génie des grands maîtres de chai, qui vouent un quasi sacerdoce à la typicité des vins de Bandol, sans jamais céder aux tentations parkeriennes avec un seul mot d'ordre. La qualité avant tout: Faire le meilleur vin grâce à un terroir d'excellence.

Dégusté récemment un CR: 2001 longue garde, (Cuvée spéciale): Après une phase un peu fermée, cette cuvée, d'un grand millésime bandolais laisse à nouveau apparaitre son caractère: texture veloutée et dense, tanins expressifs, riches et élégants, avec encore quelques arômes de mûre et groseille qui laissent place après quelques secondes à une sensation de sous-bois, de cuir et de tabac... Un très grand vin, à la suite du 2000, tout aussi excellent à mon sens, et peut-être encore plus typique de l'appelation. Il faudra malheureusement sans doute attendre un peu pour apprécier ces grands crus à leur apogée, qui semble prendre tout son temps.

Le CR: 2002 en revanche contentera les plus impatients. J'en ai dégusté une bouteille la semaine dernière, en cuvée tradition. C'est un vin avec lequel je n'avais pas trop accroché il y a deux ans, mais qui s'avère plutôt pas mal du tout... J'ai presque regretté de l'avoir ouvert sans occasion particulière...pour le plus grand plaisir de mes amis qui se sont régalés... :)

Merci pour ces très beaux vins.
11 Aoû 2008 11:21 #51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 441
  • Remerciements reçus 2

Réponse de daniel sur le sujet Re: Lafran-Veyrolles

Monsieur Lasserre,
Je suis surpris quand vous dites un grand millésime bandolais laisse à nouveau apparaitre son caractère: texture veloutée . Je trouve au contraire que le mourvèdre est assez abrupt sauf quand il est arrondi par un passage en fût comme chez Pibarnon ou à la limite chez Sorin, je ne connais pas les autres.
Et les 2001 devraient encore transcender cette caractéristique.
Mais si vous êtes du crû, peut-être avez vous raison ou alors c'est une question de goût.
Daniel
Daniel
11 Aoû 2008 13:20 #52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20097
  • Remerciements reçus 1005

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Lafran-Veyrolles

Daniel,

le velouté des 2001 (en particulier celui que je connais le mieux Gaussens LG) est effectivement atypique et même s'il est massif et de longue garde, il a un charme jeune différent des autre années des meilleurs domaines qui nécessitent effectivement de vieillir pour s'arrondir.
11 Aoû 2008 17:17 #53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 441
  • Remerciements reçus 2

Réponse de daniel sur le sujet Re: Lafran-Veyrolles

Laurent,
Merci pour l'info mais peut-être est-ce l'alcool (15°) qui arrondi les angles.
Daniel
11 Aoû 2008 23:57 #54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20097
  • Remerciements reçus 1005

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Lafran-Veyrolles

:) je parlais du premier verre...
12 Aoû 2008 13:50 #55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 441
  • Remerciements reçus 2

Réponse de daniel sur le sujet Re: Lafran-Veyrolles

Et les autres :X
Daniel
12 Aoû 2008 20:03 #56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3
  • Remerciements reçus 0

Réponse de paul.lasserre sur le sujet Re: Lafran-Veyrolles

Cher Daniel,

En effet, il me semble que vous avez raison de dire que "velouté" n'est pas un qualificatif souvent employé pour les Bandol. L'expression tannique du mourvèdre étant, il faut le dire, généralement assez costaud!
De plus 2001 fut une année très ensoleillée, (le degré l'atteste), et on retrouve des vins partout en Provence mais aussi en cote du rhone... souvent "abrupts" , et alcoleux...

Pour les vins réussis, à Bandol notamment, et en particulier ceux bordant la route de l'argile (LV, et JP Gaussen entre autre, je rejoins donc Laurent) les raisins ont bénéficié des réserves d'humidité naturelle du sol cette année de sécheresse et au final, on a un vin tout à fait séduisant (à mon gout), qui a justement l'élégance des grands Bandol.

De plus pour ce qui relève des futs, j'ignore si vous parlez de barrique neuve (que pratiquement tous utilisent avec plus ou mois de parcimonie!!!), mais tous les domaines en revanche élèvent leur vin au moins un an et demi en foudre de chêne, Il faut peut-être davantage chercher cet aspect "abrupt" voire "rêche" chez les moins domestiqués dans le pourcentage de raisins égrappés, qui là encore varie pas mal d'un domaine à l'autre et selon les cuvées...

PS: enfin, comme vous l'avez souligné, de toute façon, avec un vin à 15 degrés, au 3e verre, on on en a plus grand chose à faire... :)
14 Aoû 2008 07:34 #57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20097
  • Remerciements reçus 1005

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Lafran-Veyrolles

petite précision: pas de bois neuf chez JP Gaussens
14 Aoû 2008 11:09 #58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 441
  • Remerciements reçus 2

Réponse de daniel sur le sujet Re: Lafran-Veyrolles

Monsieur Lasserre, Laurent,
A la vue de vos commentaires, il faudra qu'un jour je me trouve une bouteille de JP Gaussens bonne à boire afin de ne pas mourir idiot.
Qui fait du bois neuf sur Bandol ?
Daniel
14 Aoû 2008 12:13 #59

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20097
  • Remerciements reçus 1005

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Lafran-Veyrolles

Daniel,

dans ceux que je connais, Tour du Bon (st-andréol je crois jusqu'en 98), Sorin (un peu) et Pibarnon?
14 Aoû 2008 13:50 #60

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck