Nous avons 1211 invités et 15 inscrits en ligne

Domaine de la Borde, Pupillin

  • Messages : 1364
  • Remerciements reçus 187

Réponse de oulababa sur le sujet Domaine de la Borde - Trousseau - Sous la roche 2019

CR: Domaine de la Borde - Trousseau - Sous la roche 2019

Très peu connaisseur de ce cépage, ce vin juteux qui m'a fait pensé à un gamay de Foillard bien fait. Bouche en dentelle sur les fruits rouges, ce n'est pas très long mais ça se boit sur le fruit et la délicatesse.

Très bien
Xavier L.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: letournaisien, DUROCHER
04 Jan 2021 12:01 #91

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 479
  • Remerciements reçus 567
CR: Domaine de la Borde - Arbois Pupillin naturé Foudre à Canon 2015

Belle robe paille, nez frais et discret.

La bouche est vive avec un léger gras. Le vin est tout en finesse et fait preuve d'un bel équilibre et d'une longueur tout à fait honorable avec une finale sur un fond amandes. C'est un vin gourmand et séducteur. Beaucoup de plaisir avec ce naturé ouillé qui confirme que j'apprécie décidément les vins de ce domaine.

A noter que le côté délié de cette cuvée requiert un accompagnement culinaire assez soft.
“Ce matin, après avoir entendu un astronome parler de milliards de soleils, j'ai renoncé à faire ma toilette : à quoi bon se laver encore ?” - Cioran // Serge
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, letournaisien, breizhmanu
10 Fév 2021 23:08 #92

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1621
  • Remerciements reçus 1752
CR: Domaine de la Borde - Pinot Noir - Sous la roche 2018

Robe limpide, brillante.
Nez un peu réduit à l'ouverture sur des arômes animaux qui vont s'atténuer sans toutefois complètement disparaitre, le vin va s'ouvrir sur des notes de petits fruits rouges.

La bouche est plus tendue et moins large que ce à quoi je m'attendais pour le millésime, un vin qui se présente plus en longueur qu'en largeur. En dégustation pure, je lui trouve un manque d'harmonie en raison d'une petite amertume en finale.

A table en accompagnement d'une côte de veau, ça passe beaucoup mieux.

Un vin qui me laisse un peu partagé, j'ai aimé son côté sans fard, sans trace d'élevage, sa structure toute en longueur. Mais je suis plus réservé sur l'aromatique et la finale qui manquait pour moi un peu d'élégance et de pureté.

Pas forcément d'avis sur la façon dont ça peut vieillir.

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, DUROCHER, ysildur
19 Fév 2021 10:25 #93
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3010
  • Remerciements reçus 2527
CR: Domaine de la Borde - Arbois Pupillin Pinot Noir Sous la Roche 2019
Nez réduit à l'ouverture. Un tour en carafe de quelques heures va dissiper cette réduction. On retrouve une bonne intensité, c'est jeune et très fin sur la cerise, groseille, fraise, touche florale. Il y a des notes de terre fraîche, touche végétale qui apporte de la complexité. Il faut se concentrer dessus pour saisir les nuances.
La bouche est légère, fine, toute en filigrane. La matière semble légère, mais elle s'étire et donne de l'allonge. Ce n'est pas très tannique et l'acidité élevée donne la structure. Tanins pas des plus fins, mais je ne trouve pas cela négatif. La fin de bouche est fraîche, sensation d'être proche du caillou. La longueur est très bonne.
J'aime bien, mais ce n'est vraiment pas démonstratif.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, denaire, Moriendi, AgrippA, BATARDO
07 Mar 2021 21:11 #94

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1621
  • Remerciements reçus 1752
CR: Domaine de la Borde, Arbois Pupillin, Terres de Lias, 2018

100% Chardonnay.

Robe d’un joli doré.
À l’ouverture le nez est brouillon sur les agrumes, les céréales, le malt. Après 12h d’oxygénation c’est beaucoup mieux, il s’harmonise, des fruits jaunes apparaissent, les agrumes gagnent en précision sur les écorces, le côté malté disparaît.

La bouche est tout d’abord toute en angles, pas totalement désagréable mais manquant cruellement de confort et de ligne directrice, torturée en quelques sorte, telle un édifice labyrinthique imaginée par un architecte fou, on s’y perd, s’y cogne, on s’y écorche, on ne peut pas dire qu’on est dans le vin plaisir.

Après 12h, tout ça rentre dans l’ordre, le vin se fait plus harmonieux, plus de cassure ou de changement de rythme, dangles impossibles ou de culs de sac, c’est bien bon, plutôt un vin en longueur avec une signature aromatique autour des écorces d’agrumes même si il ne pourra pas loin de là me faire oublier le Ganevat de compétition ouvert la veille. En terme de concentration et de pureté aromatique il reste un peu de chemin.

Une bouteille qui a besoin d’air ...

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, bertou, AgrippA, BATARDO
27 Mar 2021 20:09 #95
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck