Nous avons 789 invités et 11 inscrits en ligne

COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

  • Messages : 1777
  • Remerciements reçus 1

jallot christophe a créé le sujet : COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

...Belle dégustation hier soir (j'en arrive à peine!) avec la sympathique équipe de LPV33...nous avions convenu de ce thème de dégustation lors de notre précédente rencontre, et ce millésime "historique" en COTE ROTIE étant quasi-impossible à trouver actuellement, c'est avec un immense plaisir que j'ai offert 10 des 12 bouteilles de cette belle dégustation totalement à l'aveugle (un grand MERCI aux LPViens présents pour les très belles bouteilles apportées en guise de "contribution") ...je reviens aussi "riche" qu'hier soir!!!;)

j'ai choisi 12 cuvées "classiques" (souvent d'assemblage) , recouvertes de chaussettes bordeaux et numérotées par la suite par une personne étrangère à la dégustation...ces 12 vins ont été carafés à 17h30 dans 12 carafes "Mikasa" identiques, elles-mêmes numérotées de 1 à 12...sans que personne ne puisse en connaître l'ordre!...les 12 dégustateurs étaient conviés à 19h30 à la salle de dégustation de la maison du vin des Côtes de Bourg...chacun dégustant dans un "box" isolé, dans un silence assez bien respecté...6 dégustateurs goutant les vins de 1 à 12...6 autres dégustateurs goutant les vins du numéro 12 au numéro 1...la dégustation débute à 19h45, aprés une mise en bouche d'un beau vin espagnol pour...aviner nos verres INAO, tous identiques bien sûr!
Les vins sont servis 2 par 2...une fiche de notation est remplie par les 12 dégusteurs, et les notes des 12 vins (sur 20) sont répertoriées par moi-même sur une fiche "globale", la meilleure et la moins bonne note attribuées à chaque vin sont "retirées" du total et la moyenne est donc réalisée sur les 10 notes restantes!...les chaussettes sont alors "ôtées" et les résultats communiqués...nous pourrons redéguster tous les vins sur le repas qui suivra!...

J'attends les notes et commentaires de chaque LPVien présent...en vous remerciant tous de votre participation!

CHRISTOPHE
" le vin doit rester un plaisir et non devenir un besoin ...même si parfois, on a besoin de se faire plaisir! "
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1777
  • Remerciements reçus 1

jallot christophe a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

1999est le meilleur millésime de COTE ROTIE que je connaisse depuis plus de 15 ans que je goute régulièrement la majorité des grandes cuvées de cette merveilleuse AOC...
Je me permets ici de citer Robert PARKER qui résume bien le caractère EXCEPTIONNEL de ce millésime et donc de cette dégustation:
"...les vins sont concentrés et opulents, et les meilleurs COTE ROTIE 1999 sont tout simplement exceptionnels de gras et de richesse en extrait; l'année est spectaculaire...offrant des vins charnus et magnifiquement réussis, qu'on pouvait apprécier dès leur mise en bouteille ou dans les 20 ans suivant le millésime..."

Avant de revenir plus en détail sur les notes et commentaires des 12 vins dégustés, voici la liste des vins dégustés et les moyennes obtenues hier soir :

1- JM GERIN, Champin le Seigneur 16,25
2- GANGLOFF, La Barbarine 15,45
3- ROSTAING René 16,50
4- SAINT-COSME 16,40
5- JM STEPHAN 16,10
6- Louis DREVON 16,55
7- CLUSEL-ROCH 16,50
8- CHATEAU D' AMPUIS 16,95
9- JP et JL JAMET 17,05
10- BONNEFOND P. et Ch. 17,10
11- B. LEVET, Amphoralis 15,85
12- OGIER 16,45

Un niveau d'ensemble remarquable, avec 3 cuvées un peu au-dessus du lot et très proches en qualité dans des styles différents qui seront évoqués plus tard!: JAMET, le château d' Ampuis des GUIGAL, et le vin des frères BONNEFOND...

A+

CHRISTOPHE
" le vin doit rester un plaisir et non devenir un besoin ...même si parfois, on a besoin de se faire plaisir! "
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26067
  • Remerciements reçus 918

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

Christophe,

Mes derniers essais dans ce millésime m'ont incité à la patience, je trouvais les vins fermés. Qu'en est-il aujourd'hui ?

Luc
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3118
  • Remerciements reçus 3

DidierT a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

Luc tu te souviens que c'est une horizontale dont nous avions discuté!

Je suis content de voir la position de la cuvée classique de chez Jamet. Confirmation de l'excellence de ce domaine.

Merci Christophe. j'espère qu'il y aura un CR qui suivra.

Didier
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • laurent saura
  • Portrait de laurent saura
  • Visiteur

laurent saura a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

Couché tard,pas encore levé Christophe ?

Un grand merci pour ces "dons".Tous les gens présents ont vraiment apprécié le geste.D'ailleurs,ils n'étaient pas en retard!

Pour ma part,j'ai placé Jamet devant Chateau D'Ampuis.par contre,j'ai placé le vin des Bonnefond dans les derniers,avec une belle note tout de meme.

Pour répondre à Luc,ces cuvées de "base" ne paraissaient pas fermées.au contraire,j'ai trouvé des fruits,rouges et noirs,quelques épices fines(mais pas sur le poivre),un coté floral bien présent dans 4 ou 5 cuvées,un coté "viandé" un peu animal mais pas trop prédominant.Donc,plutot des vins encore sur leur jeunesse,sans trop d'évolution notoire,avec un gros potentiel;

Par contre,je ne sais pas ce qu'il en est des cuvées dites de prestige.

Mais quel plaisir hier soir!
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1777
  • Remerciements reçus 1

jallot christophe a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

Luc,

Curieusement, et nous en discutions hier soir sur le repas, les COTE ROTIE 1999 ne me semblent pas s'être "refermé"depuis leur mise en bouteille!...ils sont sans doute passés par une phase exprimant moins les grandes qualités de ce millésime, mais j'ai pris un immense plaisir à déguster tous ces vins tout au long de leur évolution...et j'en prends encore, ...et cela ne devrait que s'accentuer au fil des années!...:)

Aucun vin, hier soir, ne semblait totalement "à maturité", mais aucun vin "sur la réserve" non plus!...le carafage prolongé est toutefois indispensable...et certains vins ont même gagné en "profondeur" au cours du repas, 3 à 4 heures après leur carafage!...

...Pour "résumé" et avant de revenir dans la soirée sur les commentaires plus détaillés (je dois m'absenter ce jour!)...3 styles de vins ont été dégustés hier soir: les "TRADITIONNELS" aux notes viandées et épicées dominantes (Rostaing, Stéphan, Levet...), les "MODERNES" aux notes de caramel et de torréfaction encore bien présentes mais accompagnées d'un fruit riche et profond (Guigal, Bonnefond, ...), et enfin les vins marqués par des notes de fruits cuits et de violette, les plus nombreux, très savoureux et à vrai dire délicieux à déguster hier soir!...

Et , à noter, ...aucune déception, ...que du PLAISIR hier soir!!!:)

CHRISTOPHE
" le vin doit rester un plaisir et non devenir un besoin ...même si parfois, on a besoin de se faire plaisir! "
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • laurent saura
  • Portrait de laurent saura
  • Visiteur

laurent saura a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

A quatre secondes prés,deux réponses.Luc devrait etre content!
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 759
  • Remerciements reçus 44

si le vin... a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

Petit CR vite fait pour mettre en mots une superbe dégustation faite de vin rares et de grande qualité, de surprises, de découvertes et de confirmations. Je suis encore sous le charme d’une dégustation idéale organisée au millimètre. Vraiment du grand art…. Un grand merci à Christophe pour nous avoir fait entrevoir la richesse de ce terroir et le travail de viticulteurs qui m’était alors inconnus. Ce fut une expérience riche d’enseignements et je porte une affection toute particulière à l’approche didactique du groupe LPV 33 où générations et savoirs se distinguent et se conjuguent pour accorder aux pluriels le verbe aimer et partager.

Série 1

Vin n°1 :
Robe moyennement profonde rouge intense plus clair sur l’extérieur du disque quelques suspensions
Nez torréfié sur le café et la cerise noire
Bouche confirmation de la cerise progressive pas de creux petite sécheresse en finale mais vraiment peu significative bel équilibre générale
Gerin Champin seigneur
Note : 16

Vin n°2 :
Robe bordeaux soutenue
Nez mine de crayon, minéral
Bouche identique avec une étonnante fraicheur belle longueur
La Barbarine de Gangloff
Note : 15

Vin n°3
Robe : foncée et profonde légèrement orangé sur l’extérieur (montre t-il un signe de vieillissement ???)
Nez : beaux gros fruits rouges, pointe de rose
Bouche : sucré rond progressif avec un apport animal sur la finale imperceptible au nez superbe vin
René Rostaing
Note : 17.5

Vin n°4
Robe pourpre profonde
Nez frais notes de cassis un zest mentholé ???
Bouche fruits confiturés tanins bien assimilés selon moi le vin le plus abouti de la série
Saint Cosme
Note : 17+

Vin n°5
Robe similaire au précédent
Nez terre battue, animal peu expressif
Bouche ample sur des notes de framboise très très discréte les saveurs animales dominent belle longueur
JM stephan
Note : 16

Vin n°6
Robe rouge sang opaque
Nez atypique prune porto
Bouche matière surprenante veloutée et ces fruits qui reviennent mais nettement moins qu’au nez
Louis Drevon
Note : 16.5
Série 2

Vin n°7
Robe sombre rouge soutenu
Nez frais fruits plus présent qu’ailleurs cassis et fraise pour la fraicheur
Bouche totalement dominée par une acidité massive qui me détourne complètement du sujet
Clusel Roch
Note : 14

Vin n°8
Robe profonde violacée quelques suspensions
Nez : beaux fruit mûr groseille, mures, noix ???
Bouche superbe attaque ample sur le pruneau bel équilibre et une longueur superbe
Ampuis
Note : 18

Vin n°9
Robe profonde légèrement orangée
Nez superbe moka belle trame de sous bois
Bouche encore ce moka et notes de boite à cigares longueur splendide j’adore
Jamet
Note : 17.5

Vin n°10
Robe rouge vif opaque
Nez caramel pruneau
Bouche velouté ample fruit confiturés et une des plus belle finale de l’horizontale il aurait manquait un peu plus d’expression sur l’attaque pour en faire mon n°1
Bonnefond
Note : 17.5

Vin n°11
Robe très sombre (noire)
Nez dominé par le cigare et la cerise noire
Bouche droite ample avec un sursaut animal
B Levet Amphoralis
Note : 16

Vin n°12
Robe rouge sombre quelques suspensions
Nez floral avec une belle violette et un je ne sais quoi qui ressemble à la fleur de vigne
Bouche retour de la violette et un peu de lilas longueur innégalée finale comme sur un divan
Michel Ogier
Note : 18.5 (qui mériterait bien 19 avec un peu de recul)

Mon classement :
1 : Ogier
2 : Ampuis
3 : Jamet
Merci encore à Christophe pour cette expérience et toute la culture et la richesse de ces moments.
@+.
Syl20
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26067
  • Remerciements reçus 918

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

Merci pour vos réponses pour l'évolution de ces 1999.
Didier, pour l'horizontale, c'est quand tu veux ! ;)

Luc
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

Beau parcours:)

1999 a produit des monuments probablement assez mutiques aujourd'hui (Brune Jamet, Reynard Allemand ...).

si le vin ...,

Chez Ogier, les 2 Côte-Rôtie 1999 (de base et Belle-Hélène) étaient prometteuses sur fût.

Chez Jamet, j'avais pu goûter les magnifiques parcelles sur 1999 :
Côte Blonde (non éraflé)
Chavaranges (fût neuf)
Terres brunes (Champin, ...)
Fontgent
Terres brunes (fût neuf)
Côte Brune (demi-muid)
Moutonne, Landonne
Lancement (demi-muid)

Je lis dans vos notes des évolutions "normales" (Champin) ou favorables (Barbarine) par rapport aux cuvées de base bues sur place (et devancées à chaque fois sans surprise par les cuvées intermédiares ou haut de gamme).

--> Cette série aujourd'hui
La série avec les grandes cuvées dans 10 ans :)
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 759
  • Remerciements reçus 44

si le vin... a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

Constat de la soirée, en dépit d'un exercice réaliser à l'aveugle mes préférences vont aux grosse notes Parker:
1- Ogier 95
2- Ampuis 95
3- Jamet 96
Je suis pas un peu dans la M.... je crois que la cave à mes gouts risque de me couter cher....
ZUT.
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

Bonjour à tous,

Voici mes notes :

[size=medium]1) Champin le seigneur[/size]
robe sombre, présentant un léger dépôt, un disque moyennement épais et limpide.
Nez : caractère un peu animal, d’expression modeste, fruité. La liqueur apparaît un peu en retrait.
Bouche : Parfait équilibre, le toucher est soyeux, le fruit élégant. Longueur correcte.
Ce vin fait selon moi parti des vins de la série arrivés à parfaite maturité.
Noté 16/20 (16,25 de moyenne)

[size=medium]2) La Barbarine[/size]
Robe : Sombre, grenat en son centre, périphérie tirant un peu vers la tuile. Limpide.
Nez : également au caractère animal, le fruit s’exprime un peu en retrait.
Bouche : le caractère animal annoncé par le nez est représenté en bouche de manière assez forte. Le fruit est en retrait et la longueur correcte.
Ma moins bonne note, et dernier au classement, noté 15/20 (moyenne de 15,45)

[size=medium]3) Rostaing[/size]
Robe : Limpide, très brillante, grenat assez sombre tirant vers le tuilé en périphérie et au disque moyennement épais.
Nez : Belle expression, on ressent le cassis, de la liqueur et d’autres fruits.
Bouche : Très bien équilibré, aucun débordement nii d’acidité, ni d’alcool, et toucher soyeux offert par des tanins parfaitement fondus. Le fuit s’exprime bien, il est d’une maturité parfaite.
Comme Champin le Seigneur, je trouve ce vin à parfaite maturité.
Noté 16,5/20 (16,5 de moyenne)

[size=medium]4) Saint Cosme[/size]
Robe assez sombre, laissant percevoir un léger dépôt. Le disque est moyennement épais, et limpide.
Nez à l’expression modeste mais très élégant une pointe animal.
Bouche au parfait équilibre et toute en finesse. Le toucher est là encore très soyeux et la longueur importante.
Noté 16 (Moyenne 16,4)

[size=medium]5) Jean Michel Stéphan[/size]
Robe Brillante, assez claire, limpide, au disque moyennement épais
Nez : expression importante, à la fois florale (violette) et fruité, on perçois du cassis, de la fraise, le fruit est croquant et accompagné de notes goudronnées assez caractéristiques.
Bouche : Elle est gourmande, offre une sensation sucrée de par le croquant des fruits. Le cassis s’exprime pleinement au sein d’un ensemble un peu moins concentré que ses voisins.
Longueur plus modeste que ses voisins tout en restent correcte.
Noté 17/20 (moyenne 16,10)

[size=medium]6) Drevon[/size]
Robe assez brillante, léger dépôt, disque fin, la robe est sombre et limpide.
Nez : Chocolaté écrasant, de bonne intensité mais manquant de complexité.
Bouche : L’alcool domine légèrement et accompagne des saveurs que j’ai du mal à analyser... Je Ne suis pas conquis par ce vin, je passe à côté...
Noté 15/20 ( Moyenne 16,60 !!)

[size=medium]7) Clusel Roch[/size]
Robe grenat sombre, translucide et brillante, disque moyennement épais et limpide.
Nez :
Floral et fruité d’expression assez importante, remarquable par sa typicité de fraîcheur représenté par l’eucalyptus.
Bouche à l’attaque délicate, le volume du vin occupe la longueur de la bouche et se trouve soutenu par des tanins un peu astringents. Belle longueur
Noté 16/20 (moyenne de 16,5)

[size=medium]8) Ampuis (guigal)[/size]
Robe grenat, sombre au disque moyennement épais et limpide. On note de légers dépôts.
Nez :
Suave, d’expression importante, cacaoté. Le fruit est légèrement confituré, gourmand.
Bouche : Attaque en finesse, équilibre parfait. Le volume en bouche est important, les tanins sont fondus, soyeux et accompagne un fruit bien belle qualité.
Ma meilleure note : 17,5 (Moyenne de 16,95 et donc 3em au classement général)

[size=medium]9) Jamet[/size]
Robe grenat, claire, disque très fin et limpide.
Nez d’expression assez importante, stylé par un fruit un peu mûr peut-être et accompagné d’un caractère animal délicat.
Bouche à l’attaque subtile, élégante, un vin très bien équilibré, sans emphase, toucher de velours et longueur infinie.
Ma deuxième meilleure note après Ampuis : 17/20 (moyenne de 17,05 et donc second au classement)

[size=medium]10) Bonnefond[/size]
Robe brillante, limpide, pas très sombre, disque fin.
Nez de forte expression, aux fruits rouges et noirs croquants, entremêlés de liqueur.
Bouche en accord avec le nez, on retrouve la liqueur de fruits, le cassis et un alcool un peu présent. Très belle longueur
Noté 16,5 / 20 (Moyenne de 17,1 et donc premier au classement général)

[size=medium]11) Bernard Levet[/size]
Robe brillante, grenat, pas très sombre, le disque est très fin et limpide.
Nez : forte expression, un peu plus évoluée, marqué par des fruits noirs (la mûre) et légèrement chocolaté. Le fruit domine, c’est très élégant.
Bouche : attaque un peu vive ; léger déséquilibre alcooleux et acide. Les tanins sont serrés, le vin n’est pas encore fondu. La Concentration est importante et la longueur infinie.
Un vin à attendre.
Noté 15,5/20 (Moyenne de 15,05)

[size=medium]12) Ogier[/size]
Robe assez sombre, légers dépôts. Disque moyennement épais, limpide.
Nez d’expression assez importante, racé, des notes de bois mêlées de fruits et de sous bois.
Bouche de belle acidité mais à l’équilibre parfait. Le fruit est de parfaite maturité et soutenu par des tanins fins.
Noté 16,5 (Moyenne de 16,45)

Voici une bien belle dégustation offerte par notre ami Christophe, maître d’art Rhodanien et chef d’orchestre de la soirée.

J’ai été marqué par la grande homogénéité qualitative et l’importante hétérogénéité stylistique de ces vins. Tous les vins sont très bons et très différents.

Une dégustation fort instructive qui permet de mieux se situer en matière de goût, dans cette appellation française peu représentée dans notre microcosme Bordelais...

A très bientôt,
Cordialement,
JU
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5368
  • Remerciements reçus 3309

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

Voilà une bien belle série et une organisation tout aussi impressionnante !
Bravo.

Olivier
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1777
  • Remerciements reçus 1

jallot christophe a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

...Etant "rentré" un peu tard hier soir...et devant organiser une nouvelle dégustation (celle de chaque jeudi soir...:)o) sur l'atypique millésime 2003 (que ce fut difficile de reconnaitre les régions et les cépages, n'est-ce pas Laurent et Dominique!!!)...je prends quelques minutes ce matin pour donner mes commentaires "personnels" sur les COTE ROTIE 1999 dégustés ce mercredi...après avoir pris soin de retrouver mes notes précédentes sur ces 12 vins que je connaissais bien, et dont je n'avais pas regouté certaines cuvées depuis plus de 3 ou 4 ans parfois...Et belle surprise: tous les vins dégustés sont, soit "stables" au niveau de mes notes, soit en légère ou nette progression...ce qui est très encourageant pour l'évolution future de ces grands vins...:)

VIN N°1: CHAMPIN LE SEIGNEUR 1999, JM GERIN:
robe soutenue, rouge pourpre tirant sur le brun en périphérie; le premier nez est assez animal, viandé, quelques notes de torréfaction, des épices, du cuir, des beaux fruits mûrs, griottes, prunes, réglisse; bouche riche, savoureuse, élégante, les tanins sont bien fondus, la longueur est belle; ce vin semble presque arrivé à maturité; noté 17- après avoir été regouté à la fin de la série des 6 premiers vins...c'était ma 8ème dégustation de ce millésime de Champin, et mes notes précédentes ont oscillé entre 16 et 17, plutôt en hausse au fil des années...moyenne à ce jour: 16,62

VIN N°2: LA BARBARINE 1999, Y. GANGLOFF:
robe soutenue, légèrement cuivrée sur les bords; nez dominé par des notes de fruits cuits, confiturés, de réglisse, avec une touche mentholée et de violette apportant de la fraicheur; la bouche est ronde, pas très puissante, belle fraicheur, les tanins sont encore assez marqués, et ce vin semble plus "simple", la longueur moyenne...noté 16, ce qui, curieusement a toujours été ma note pour ce millésime de la Barbarine en 4 dégustations...moyenne à ce jour: 16!

VIN N°3: RENE ROSTAING 1999:
robe soutenue, légèrement évoluée; nez assez typé, viandé, rôti, épicé, fruité sur le cassis et les fruits rouges bien mûrs, touche de violette; la bouche est riche, puissante, onctueuse, les tanins sont bien présents, mais restent élégants, et la longueur est magnifique, noté 17...ce qui est ma meilleure note pour ce millésime que j'avais noté 16+ lors des 2 dégustations précédentes, dont une l'an dernier...moyenne à ce jour: 16,33

VIN N°4: SAINT-COSME 1999:
robe très sombre, presque noire; nez impressionnant de pruneaux, confiture de cassis, de griottes surmuries, de fruits cuits, de réglisse; la bouche est splendide, riche, savoureuse, puissante, presque compotée, se terminant par des tanins superbes et une grande longueur...noté 17,50+...un vin que je n'avais gouté qu'une seule fois dans ce millésime noté 17+ en 2002...moyenne à ce jour:17,25

VIN N°5: JM STEPHAN 1999:
robe soutenue, encore assez jeune; le nez est fruité, sur la framboise, les épices, les olives, avec une note viandée plus discrète que dans sa jeunesse; la bouche est savoureuse, harmonieuse, avec une belle acidité apportant de la fraicheur, de la vivacité, et de l'élégance à la longue finale...noté 17-...ce qui est une évolution qualitative remarquable pour cette cuvée que je n'avais noté que 15,50+ à 2 reprises dans sa jeunesse...moyenne à ce jour: 16

VIN N°6: LOUIS DREVON 1999:
robe soutenue, discrètement évoluée; nez typé, confiture de framboise, prunes, épices, cuir, note de viande rôtie; bouche riche, avec un fruité remarquable, une finale savoureuse et longue, et même si ce vin est sans doute moins complexe que certains, je le note 17+ tant le plaisir est grand!...j'avais noté ce vin 16, puis 16+ à 3 reprises auparavant, mais il faut noter que cette bouteille (étiquette différente de l'habituelle) correspond à une mise différente de celle du domaine des rosiers que nous dégustons habituellement, le vin n'étant toutefois pas une sélection particulière comme me l'a confirmé M. Drevon au téléphone...moyenne à ce jour: 16,25

...je poursuis avec les 6 derniers vins dès que "possible"...;)

CHRISTOPHE
" le vin doit rester un plaisir et non devenir un besoin ...même si parfois, on a besoin de se faire plaisir! "
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1777
  • Remerciements reçus 1

jallot christophe a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

...je poursuis avec les 6 derniers vins dégustés dans cet ordre:

VIN N°7: CLUSEL-ROCH 1999:
robe sombre; nez superbe de complexité, cassis, mûre, pruneaux, réglisse, violette; bouche d'une richesse et d'un équilibre assez exceptionnels, savoureuse, avec une belle acidité, des tanins encore bien présents, une grande longueur, et un potentiel qui me semble parmi les plus intéressants de tous les vins dégustés...noté 17+, en progression constante depuis que j'en déguste ce millésime (6 dégustations)...moyenne à ce jour: 16,25

VIN N°8: CHATEAU D' AMPUIS 1999:
robe sombre, profonde, très jeune; le premier nez est marqué par de jolies notes de caramel, de café, de réglisse, puis apparaissent des fruits très mûrs, framboise, cassis, épices fines; en bouche, le fruit est riche, concentré, le vin est ample, savoureux, avec des tanins superbes, et une longueur interminable...noté 18!...cet assemblage de 6 parcelles de grands terroirs de Côte Rôtie est vraiment une réussite exceptionnelle dans ce millésime, et qui ne cesse de s'améliorer et se bonifier au fil des années, mais mes bouteilles se "raréfient"!...moyenne à ce jour: 17,38

VIN N°9: JP et JL JAMET 1999:
robe profonde, presque noire; nez très complexe, fruits noirs, mûre, épices, olives noires, tabac, note viandée; la bouche est imposante, avec un caractère animal, presque sauvage, et un fruit d'une superbe concentration, rendant le vin savoureux et d'une longueur extraordinaire, ...presque "incrachable"...noté 17,50+, après avoir longtemps hésité avec le 18...la redégustation "comparative" avec le vin N°8 me donnant une très légère préférence à celui-ci...un vin là aussi en progression constante par rapport aux 4 dégustations de ce millésime; moyenne à ce jour: 17,25

VIN N°10: P. et Ch. BONNEFOND 1999:
robe sombre; nez dominé par des notes de caramel, de fruits mûrs, de griotte, de réglisse, de cuir; la bouche est là aussi savoureuse, puissante, harmonieuse, se terminant sur des tanins superbes, et une très grande longueur...noté 17,50-, car me parait aussi "bon" mais moins complexe que le vin précédent...mais quelle progression qualitative par rapport à ma seule dégustation précédente de ce millésime en 2002, le vin ne me paraissant alors pas en "place" et manquant d'harmonie même si le potentiel était là, alors noté 15,50+...moyenne à ce jour: 16,50

VIN N°11: AMPHORALIS 1999, Bernard LEVET:
robe très soutenue, légèrement évoluée; nez assez animal, viandé, olives noires, fruits cuits, griottes; la bouche semble plus "simple", moins complexe, mais riche, les tanins présentant une pointe de rusticité qu'on ne retrouve pas dans les autres cuvées dégustées...noté 16-...ce qui fut aussi ma note lors des 2 dégustations précédentes de cette cuvée dont le nom n'a été créé que pour ce millésime 1999...moyenne à ce jour: 16

VIN N°12: Michel et Stéphane OGIER 1999:
robe soutenue, sombre même, pleine de jeunesse; nes dominé par des notes de pruneaux, fruits cuits, violette, épices; la bouche est étonnante, florale et fruitée à la fois, pleine de fraicheur, élégante, avec une belle acidité et une bonne longueur...noté 16,50+...en progression constante sur ces dernières années, moyenne de notes à ce jour: 16,17

J'espère que les LPViens présents ont bien apprécié cette belle série de grands vins de COTE ROTIE...et que nous pourrons envisager une dégustation semblable dans quelques années avec les grandes cuvées "parcellaires" de ce magnifique millésime 1999...je ne pense pas que nous manquerons de "volontaires"...jean-luc je ne t'oublie pas!...et quelques autres encore!?;)

CHRISTOPHE
" le vin doit rester un plaisir et non devenir un besoin ...même si parfois, on a besoin de se faire plaisir! "
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1777
  • Remerciements reçus 1

jallot christophe a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

...Florent, ...si tu as quelques photos, n'hésite pas !!!...mais je ne crois pas que tu puisses avoir photographié les 12 bouteilles: nous avons "oublié" !?...me semble-t-il!:S

sinon, merci à Laurent, syl20, et JUlien...les seuls à être "intervenu" pour le moment...à croire que benoist, annie, christian, loup, maguco, vincent, et dominique n'ont pas gardé un grand souvenir de cette soirée ???...mais peut-être se "réservent-ils pour ce week-end...les impressions, à défaut de compte-rendus précis , sont toujours très intéressantes à "consulter"... positives ou négatives!:S

J'ai profité de cette dégustation pour mettre "à jour" mes notes des différentes cuvées de ce millésime...et les 3 "meilleures" vins que nous avons dégustés (selon moi) dans ce millésime 1999 (Ampuis, Jamet, Saint-Cosme) sont "classés" aux 13ème, 14ème, et 15ème places de ma "hiérarchie" des COTE ROTIE 1999!...cela vous laisse "imaginer" le niveau qualitatif des 12 meilleures cuvées 1999 ...j'espère pouvoir en faire une dégustation comparative (à l'aveugle bien sûr!) en ...2009 (je ne compte pas attendre 10 ans de plus!)...

En attendant, si cela peut intéresser quelques "amateurs", je publierai dés que possible mon "classement" des 71 cuvées différentes de COTE ROTIE 1999 que j'ai pu déguster à ce jour!?;)

CHRISTOPHE
" le vin doit rester un plaisir et non devenir un besoin ...même si parfois, on a besoin de se faire plaisir! "
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 51

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

Christophe,

Je suis un peu surpris par la note du Drevon 1999.
Je ne l'ai pas bu face à la cuvée de base de Rostaing du même millésime, mais dans mon souvenir, il y avait une différence un peu plus nette en faveur de Rostaing.
Par contre, la note de Jamet ne me surprend pas ;)

Comme quoi, rien ne remplace une dégustation à l'aveugle...

J'attends avec impatience ton classement.

Amitiés,
Thierry
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 547
  • Remerciements reçus 0

vincentvin a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

Bonjour à tous,

Je tiens tout d’abord à remercier Christophe de nous avoir permis de dégusté de tels vins dans un millésime si extraordinaire : Vraiment un grand MERCI !!!
En outre, la dégustation à la maison des vins de bourg présentait une organisation parfaite !
Je suis très heureux d’avoir participé à cette dégustation qui répétons le encore une fois n’aurait pas pu avoir lieu sans Christophe. On reconnaît bien là l’amateur de vin toujours prêt à faire partager sa passion.
Encore une fois ce fût un réel plaisir de nous retrouver pour cette nouvelle rencontre LPV 33 avec pour moi le plaisir de rencontrer pour la première fois Loup !

Je trouve les mots de Syl20 très juste !

Coté vin, que du bonheur ! Et quel plaisir ensuite à table au plaisance à Bourg sur gironde avec le reste des bouteilles !!! D’ailleurs certains vins (j’ai l’impression) s’était offert d’avantage lorsque nous les avons redégusté.
Au total je suis assez surpris par l’homogénéité des vins dégustés et les notes reflète parfois la hiérarchisation entre le vin qui sont quasiment tous tout simplement superbe ! J’ai était frappé par la texture si agréable de ces vins (belle suavité, belle douceur), par leur maturité, tout en gardant une belle fraîcheur grâce à de superbe acidité mûre !!! On à également tous pu observer des styles de vins différents, ce qui est riche d’enseignement !

Merci encore à toi Christophe !

VIN N°1: CHAMPIN LE SEIGNEUR 1999, JM GERIN:

Robe moyennement profonde et brillante. Le nez est assez flatteur sur des petits fruits bien mûrs. Quelques notes animales à l’agitation. L’entrée est suave sur les fruits mûrs et ce vin présente des saveurs très persistantes.
Ce vin est dégusté en onzième position.
Note personnelle 17,5+ transformé en 18 pour la synthèse (vin préféré) et moyenne des 12 dégustateurs 16, 25.

VIN N°2: LA BARBARINE 1999, Y. GANGLOFF:

La robe commence à tuiler. Au nez des notes de fumé, de violette et d’épices. C’est le vin le plus souple de la dégustation en bouche.
Ce vin est dégusté en douzième position.
Note personnelle : 15- et moyenne des 12 dégustateurs 15,45

VIN N°3: RENE ROSTAING 1999:

La robe est brillante et moyennement profonde. Le premier nez présente des notes de fumé et de fruits cuits ; à l’agitation quelques notes viandées apparaissent avec toujours des fruits très mûrs. Ce vin présente une belle complexité. L’entrée de bouche est suave, le milieu présente une belle maturité de fruits et la finale est d’une belle longueur.
Ce vin est dégusté en dixième position.
Note personnelle 17 et moyenne des 12 dégustateurs 16,50

VIN N°4: SAINT-COSME 1999:

La robe présente une belle intensité et elle est assez brillante. Le premier nez est assez complexe, sur les lauriers, les fruits très mûrs, avec des notes légères de violette. A l’agitation des notes de fumé apparaissent avec toujours des fruits très mûrs. En bouche, c’est le vin le plus rond à ce stade de la dégustation. L’expression aromatique en bouche est magnifique et le vin présente une belle longueur.
Ce vin est dégusté en neuvième position.
Note personnelle 16,5 et moyenne des 12 dégustateurs 16,40

VIN N°5: JM STEPHAN 1999:

La robe est peu profonde et elle me paraît assez évoluée. Le nez présente des notes viandées, fumées et de laurier. En bouche le vin est souple, pas très long mais très agréable.
Ce vin est dégusté en septième position.
Note personnelle 15- et moyenne des 12 dégustateurs 16,10

VIN N°6: LOUIS DREVON 1999: La robe e

st d’intensité moyenne et elle est un peu évoluée. Le nez est superbe !!! En bouche le vin présente une belle suavité en entrée. Il caresse le palais puis le vin s’étire vers une grande finale grâce à une superbe acidité !
Ce vin est dégusté en huitième position.
Note personnelle 16,5+ et moyenne des 12 dégustateurs 16,60.

VIN N°7: CLUSEL-ROCH 1999:

La robe est peu évoluée. Le nez présente des notes de violette, d’épices douces, de laurier, de fumé et de grillé et au total une belle complexité et une belle finesse. Encore une fois l’entrée en bouche présente un toucher très suave, puis le milieu est sur des fruits bien mûrs. Après un nez si prometteur je reste un peu surpris car le vin ne semble pas encore se livrer totalement en bouche.
Ce vin est dégusté en cinquième position
Note personnelle 15,5 et moyenne des 12 dégustateurs 16,50

VIN N°8: CHATEAU D' AMPUIS 1999:

C’est la robe la plus profonde et la moins évoluée à ce stade de la dégustation. Le premier nez présente des notes de grillé et de cassis, des fruits bien mûrs et une pointe d’alcool. En bouche le vin est très pur et il présente une longueur superbe. Vin plus en longueur qu’en largueur : j’aime beaucoup le style. Il fait partie de mes trois vins préférés.
Ce vin est dégusté en sixième position.
Note personnelle 17,5+ et moyenne des 12 dégustateurs 16,95.

VIN N°9: JP et JL JAMET 1999:

La robe présente peu d’évolution. Le premier nez est sur la violette puis à l’agitation apparaissent des notes de fruits bien mûrs où se mêle des notes viandées. C’est superbe de complexité et quasiment enivrant !!! Superbe nez !!! En bouche, le vin encore une fois présente en entrée un superbe toucher. Le milieu présente des fruits mûrs et ensuite une belle acidité gustative permet de tendre ce superbe vin.
Ce vin est dégusté en quatrième position.
Note personnelle 16,5 et moyenne des 12 dégustateurs 17,05.

VIN N°10: P. et Ch. BONNEFOND 1999:

La robe est peu profonde et elle présente peu de traces d’évolutions. Le nez est très expressif sur la framboise avec des notes de fumé, de fruits très mûrs. La bouche est très suave, et l’acidité est assez faible. Beau vin.
Ce vin est dégusté en troisième position.
Note personnelle 16 + et moyenne des 12 dégustateurs 17,10.

VIN N°11: AMPHORALIS 1999, Bernard LEVET:

La robe commence à tuiler. Le nez présente des notes de violette, d’épices douces, de laurier et un peu de grillé. L’entrée est tout en douceur puis le vin caresse le palais. En bouche on retrouve le bouquet décrit précédemment. La finale présente une belle fraîcheur et une belle maturité malgré une finale un peu asséchante.
C’est le premier vin dégusté.
Note personnelle 16- et moyenne des 12 dégustateurs 15,85.

VIN N°12: Michel et Stéphane OGIER 1999:

La robe est profonde, foncée, pourpre foncée. Le premier nez est assez discret avec quelques notes animales tandis qu’apparaissent des notes florales à l’agitation. L’entrée de bouche est très suave mais l’expression aromatique est discrète. Le vin semble peu être fermé. Un peu court en bouche.
C’est le deuxième vin dégusté.
Note personnelle 15,5 et moyenne des 12 dégustateurs 16,25.[/b]

Bien à vous tous,
A bientôt (:P)

Vincent
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • laurent saura
  • Portrait de laurent saura
  • Visiteur

laurent saura a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

Franchement bravo à tous pour la qualité de vos CR.

Pour répondre à Thierry,j'ai amené un Drevon 99 qui ne mentionnait pas Domaine des rosiers.Christophe a appelé monsieur Drevon qui lui a dit que cette cuvée avait été mise en bouteille deux mois avant le Domaine des Rosiers,afin d'alimenter un marché extérieur.Il s'agissait d'une curiosité.C'était un bien joli vin à déguster ce mardi.Il m'en reste quelques bouteilles,achetées sur le net.D'autres dégustations viendront pour confirmer,j'ai confiance,la grande qualité de ce vin.
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 51

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

Bonjour, Laurent.

J'ai quelques Domaines des Rosiers 1999 de Drevon en cave.
J'en ai bu une bouteille: un beau vin, effectivement.
Mais dans mon souvenir, le 1999 générique de Rostaing était légèrement meilleur.
Tu as confiance dans la grande qualité du Drevon 1999:
je suis optimiste moi aussi et je vais laisser reposer un bon moment mes bouteilles, en me basant sur mon expérience du 1997. J'en avais acheté pas mal, les premières bouteilles bues jeunes étaient bonnes, mais les dernières, en ce début d'année, étaient excellentes.

Amitiés,
Thierry
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

charlesv a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

Et quel plaisir ensuite à table au Plaisance à Bourg sur Gironde avec le reste des bouteilles !!! D’ailleurs certains vins (j’ai l’impression) s’étaient offerts davantage lorsque nous les avons redégustés.

Vincent,

Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur le comportement de ces vins à table ?

Merci par avance. :)

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • laurent saura
  • Portrait de laurent saura
  • Visiteur

laurent saura a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

Curieusement,je n'ai bu qu'une seule fois le Cote-Rotie générique 99 de Rostaing,c'était en décembre 2006.Noté 16+,il m'avait paru sur la réserve et pas aussi expressif que ceux dégustés mardi dernier.Il faut carafer longuement les vins de chez Rostaing.C'est,de ma maigre expérience,le conseil que je dessine après chaque dégustation des vins de ce grand producteur.Christophe avait fini ses consultations plus tot pour pouvoir carafer longuement les vins:un bien bel avantage!

Leur comportement à table a été évoqué:ils n'ont cessé de s'améliorer.De nouveaux aromes,une structure tannique et acide bien en place.Ils ont tous soutenus correctement le boeuf bourguignon qui les accompagnait,ainsi qu'un riz épicé qui n'était pas sans rappeler les épices de la syrah,pas si présentes dans ces vins de 99.Intéressant!Le riz était suffisament salé(ça c'est pour si le vin),pas besoin d'en rajouter!
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 547
  • Remerciements reçus 0

vincentvin a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

Bonjour à tous, bonjour Charlesv,

Je penses notamment aux vins de style "moderne" comme le chateau d'Ampuis pour lequel j'ai trouvé les notes d'élevage plus en retrait à table (soufflet au fromage, viande au curry) ce qui mettait plus le fruit en avant.

Je pense également au vin des Jamet, dont le bouquet était encore plus complexe et enivrant avec un grand plaisir en bouche !

Nous avons remis les vins en bouteille avant d'aller au restaurant et donc en plus du temps passé, leur à permis de voir encore un peu plus l'oxygène !

Bien à toi
Bien à vous tous

Vincent
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1777
  • Remerciements reçus 1

jallot christophe a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

MERCI à tous pour vos commentaires...

Quelques "précisions" sur les derniers points évoqués:

Le COTE ROTIE 1999 de Louis Drevon était effectivement "différent" des 3 précédentes bouteilles du domaine des Rosiers dégustées auparavant...et notées 16 entre 2001 et 2003 ...ce qui lui fait une moyenne de notes de 16,25, donc à peine "inférieure" au COTE ROTIE 1999 de René ROSTAING, 16,33 de moyenne...mais les styles de ces 2 vins sont différents, et il y a beaucoup de plaisir dans les 2 vins!...:)
Cette bouteille (étiquette beige rectangulaire) correspond en fait à une mise plus "tardive" de 2 mois par rapport au domaine des rosiers que nous connaissons (étiquette bordeaux), et non l'inverse, Laurent!...je pense qu'il serait intéressant de comparer les 2 bouteilles "à l'aveugle"...pourquoi pas samedi à la maison Laurent?...on en reparle!

Les vins ont effectivement gagné en profondeur et en complexité à table, du moins la majorité d'entre eux!...il est vrai que le curry d' a&gneau (et non le boeuf bourguignon, Laurent...c'était le lendemain avec les 2003!!!) a fait réapparaître le côté épicé des vins qui n'était pas si présent en effet dans la dégustation avant le repas!...

A très bientôt pour un point plus "complet" sur toutes les magnifiques cuvées de COTE ROTIE 1999...;)

CHRISTOPHE
" le vin doit rester un plaisir et non devenir un besoin ...même si parfois, on a besoin de se faire plaisir! "
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • laurent saura
  • Portrait de laurent saura
  • Visiteur

laurent saura a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

Curry d'agneau..Boeuf bourguignon...mise deux mois après et pas avant...J'aurai du recracher...je n'ai pas pu!
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

Merci à vous pour ces précisions.

Je tiens à apporter mon point de vue au sujet du repas...
Au début, lorsque j’ai pris connaissance du menu, je me suis dit que l’accord n’était peut-être pas extrêmement bien réfléchi, puis je suis revenu sur ma pensée au fur et à mesure que le repas avançait car les vins s’exprimaient parfaitement. En effet, ces vins se sont révélés encore plus aboutis, encore plus charmeurs et élégants qu’au cours de la dégustation effectuée une petite demi-heure avant ; et je ne pense pas que ce soit la seule aération supplémentaire qui en soit la raison...
Si la dégustation dans de parfaites conditions dévoile le véritable visage des vins, nous permettant de dresser un jugement personnel et de les comparer objectivement, je pense qu’il faut bien garder en tête que le vin est un produit qui accompagne un repas, et que c’est en se mariant aux différents plats qu’il livre le maximum de plaisir et qu’il exprime tout son potentiel.

Excellente idée que de lier les deux conditions de dégustation, l’une analytique, l’autre plus hédoniste. (tu)
Christophe, on reviendra ! ;)

Amicalement,
JU
#26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 759
  • Remerciements reçus 44

si le vin... a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

Juste un petit mot sur le repas... parfait sauf que çà manquait de sel (X( n'est ce pas Christophe). Sinon une remarque sur les vins... Une seconde dégustations aurait été un très bon enseignement je pense, une manière différentes d'approcher des vins pas si différents que çà (j'en veux pour preuve cluzel roch que je n'ai pas plus compris à table) mais plus charnu et plus généreux.
@+.
Syl20.
#27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3005
  • Remerciements reçus 143

winaddict33 a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

Un grand merci à Christophe pour l'organisation.
La dégustation en pur aveugle et en cabines individuelles est un exercice que je recommande à tous les LPViens de pratiquer au moins une fois. L'exercice est difficile mais fort instructif.

Pour les commentaires, ceux qui se sont déja exprimés sont bien meilleurs que moi, je ne donnerai que mon tiercé : Drevon, Bonnefond et Jamet.

En complément, celui d'Annie : Bonnefond, Jamet et Drevon.

Amateur pendant 20 ans Passsionné depuis 2002
#28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

Salut Christian,

Toi et Annie avez les mêmes goûts on dirait... C’est pratique !! :)-D

A très vite,
JU
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 308
  • Remerciements reçus 17

Loup a répondu au sujet : Re: COTE ROTIE 1999 (LPV33...)

Bonjour à toutes et à tous.

Mille excuses tout d’abord pour le retard pris à rédiger ce compte-rendu. Aucun prétexte n’est admissible. Je m’y mets donc et empiète pour cela sur le temps public – ça doit rester entre nous svp.

Cette soirée s’est soldée par une réussite totale. L’expression ne saurait être galvaudée car à Bourg se sont retrouvés de joyeux et sympathiques drilles, l’ensemble des dégustateurs se montrant grandement talentueux avec si je ne m’abuse quelques «candidats» de plus haut niveau encore ;). Le thème de ce séminaire était clairement attractif et les conditions de dégustations optimales. Ces brèves heures furent donc de pur plaisir. Merci à tous d’avoir contribué à ces instants avec une mention spéciale pour Christophe qui a procuré la majorité des flacons de ce soir là. Je relate pour l’anecdote 2 observations formulées par 2 maîtres «es vins de tous horizons», pour permettre de mieux apprécier le niveau de cette dégustation de Côte Rôtie 1999: « il est très difficile et bien dommage de recracher de tels vins », « le plaisir de cette dégustation va crescendo ». Des propos justes, incontestables!

Les remarques qui suivent apparaissent plus globales que détaillées. C’est à dessein que j’ai appréhendés les vins de la sorte, pour en extraire et apprécier un plaisir immédiat. La décantation réalisée depuis 3-4 heures en permettant une belle jouissance. La note chiffrée s’est voulue objective mais demeure toute personnelle.

Vin n°1 : Jean-Michel GERIN Champin le Seigneur : 16.5
Nez bien ouvert, spontané et franc. Fruits frais.
Bouche directe. Belle expression complexe et grasse. Elégance, ambition. Assez long.

Vin n°2 : GANGLOFF Cuvée La Barbarine :16+
Robe plus évoluée que le n°1. Nez floral très joli, expressif de fruits rouges classiques.
Plutôt léger en bouche avec une légère amertume qui le dessert quelque peu. De longueur moyenne mais sa présence en bouche est bien soutenue par une fine acidité. Beau vin.

Vin N°3 : Domaine ROSTAING : 16.5
Nez épanoui, gras, élégant.
Bouche ronde, longue douce et vive. En cohérence avec le nez. Du plaisir. Un vin de gastronomie.

Vin N°4 : Domaine de SAINT COSME : 16
Nez discret, mystérieux mais qui se dévoile très beau. Du charme. Une autre belle surprise.
Bouche en deçà du 3 (Rostaing) mais toujours noble. Tactilement agréable. Procure aussi un vrai plaisir. Fort beau potentiel et mention positive quant à son vieillissement.

Vin N°5 : Jean-Michel STEPHAN : 15.5
Nez qu’il faut aller chercher, rebelle. Du caractère. Se démarque des vins précédents. Toutefois fort plaisant.
La bouche n’est pas en phase et apparaît plus légère et de longueur moyenne. Ce vin semble inférieur à ceux goûtés jusque là. On s’en contenterait quand même.

Vin N°6 : Louis DREVON : 16.5 +
Très beau nez complexe (traces de Santal) et délicat. Plus conforme aux canons de l’appellation que le précédent. Confituré. Très gourmand.
Belle présence en bouche. Attaque douce que prolonge un doux velouté et une réelle élégance. Floral. Beaucoup de charmes et longueur avérée. Fort plaisant et particulièrement agréable.

Vin N°7 : Domaine CLUSEL-ROCH : 17
Long nez, senteurs multiples de cuir, de prune, de cacao. Très très beau. Je ne m’en lasse pas.
Moult tanins sans agressivité emplissant parfaitement le palais. Sphérique. Tout aussi puissant que charmant. Donne à sourire. Et toujours plus de plaisir…Je n’ai pas toujours recraché.

Vin N°8 : Château d’Ampuis de GUIGAL : 17
Grand nez intensément fruité. Frais et odorant. Confituré. De la classe.
Bouche directe, vive et longue. Beau toucher. Equilibre juste. Et toujours de l’élégance, du plaisir. Splendide. Beaux moments.

Vin N°9 : Domaine JAMET : 16.5
Nez très direct, bien persistant. Elégance.
Attaque franche et suite sans faiblesse. Un beau volume équilibré et savoureux. Dans le registre du bon chic bon genre. Sans fausse note. Un vin subtil et très bon.

Vin N°10 : Domaine BONNEFOND : 17.5
Nez racoleur et convaincant sur la violette et tous fruits rouges. Très complet.
La bouche est à l’avenant sur le plan tactile et témoigne à mon sens d’une réelle classe. De la longueur et de l’élégance encore. Un vin doux et de charme. Touche d’anis (!)
C’est pour moi le champion de la soirée.

Vin N°11 : Domaine Bernard LEVET : 15.5-
Nez ressemblant aux précédents avec plus d’intensité mais beaucoup moins de séduction. Plutôt frustre car trop spontané avec ses parfums un peu simples.
En bouche, le vin se révèle de moindre longueur avec un cachet sans beaucoup de sex-appeal.
Me paraît ingrat et est donc décevant en l’état. Le temps lissera t-il ces aspects …ruraux ?

Vin N°12 : Domaine Michel OGIER 16.5 +
Nez complètement original, sinon atypique. Fruits noirs marqués. De belle expression. Très séducteur.
Se donne en bouche avec de puissants goûts de prune. Parfaitement doux et long. Presque ostentatoire. Mais l’élégance est bien présente. Le vin délivre du bonheur, c’est un délice.

Mon classement :
Vin N°10 : Domaine BONNEFOND : 17.5
Vin N°7 : Domaine CLUSEL-ROCH : 17
Vin N°8 : Château d’Ampuis de GUIGAL : 17

Les autres vins n’ont bien sûr pas démérité. Il leur faudra prendre une revanche, juste avant de passer aux cuvées de prestige de cette belle appellation. Je m’inscris à celle-ci si elle voit le jour. Les fonds de bouteille dégustés à table ont par ailleurs permis aux outsiders de briller avec les mets servis. Ainsi j’ai beaucoup mieux apprécié Rostaing et Saint Cosme. Bonnefond Guigal et Clusel-Roch ont confirmé.

Les vins « surprise » ont bien sûr été un étonnement. Une préférence pour le Fortia 89 suivi par un puissant et juvénile Preuillac 2005.

En tous cas un fort belle soirée, extrêmement sympathique. Encore une fois merci à chacun et chacune d’avoir participé à celle-ci. Ce fut pour moi une chance.

Loup.

Loup.
« Car non moins que savoir, douter me plaît ». Pétrarque.
#30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck