Domaine de Trévallon

    • Messages : 482
    • Remerciements reçus 3

    tipat07 a répondu au sujet : Re: Trevallon

    Le reportage est a suivre .../...
    mais je peux deja confirmer que le 2001 est Sublime !
    le 1985 aussi !!!
    Le Cercle Rhone Vallée était effectivement chez Eloï Dürrbach ce jour pour le IXème OPUS et la journée était magnifique...

    Patrice D

    "Déguster un vin, c'est garder la tête froide en laissant son coeur s'emballer" Enrico Bernardo.
    #91

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2242
    • Remerciements reçus 1

    gerardmansoif a répondu au sujet : Re: Trevallon

    Yes, quelle journée Patrice. Le reportage va suivre pour ce IXème OPUS, Eloi est une sacrée personne. Mais on ne s'affole pas. B)-

    La certitude tue, le doute te préserve.
    #92

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 254
    • Remerciements reçus 0

    Nicovino a répondu au sujet : Re: Trevallon

    Pressé de voir le reportage... J'ai bien pensé à vous hier!
    Vivement le prochain rendez vous CRV!
    Bon courage Séb pour le CR...
    A bientôt!

    Nico
    #93

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2360
    • Remerciements reçus 379

    Galinsky a répondu au sujet : CR: Domaine de TREVALLON 1995

    Bu hier soir (28/06/2008) - CR: Domaine de TREVALLON - Vin de Pays des Bouches du Rhone 1995

    Robe : Rouge soutenue, presque pas de traces d'évolution - Nez Mélange de fruits rouges et de notes fleuries (violette), très léger tertiaire (humus, feuilles mortes) - Bouche : Nettement sur les fruits, une tension rafraîchissante et une finaloe encore puissante. Un long vieillissement est encore nécessaire afin de calmer la puissance du vin - A revoir d'ici 5 / 7 ans. BIEN ++

    ERIC
    #94

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Domaine de TREVALLON (visite au domaine)

    Philippe,

    Goûté avant-hier au domaines de magnifiques Trévallon rouges 1988 (un petit air de Côte-Rôtie -16/20) et 1990 (16,5/20).
    Moi qui n'aime ni l'alcool ni la lourdeur, j'ai vu encore une fois la force de l'assemble cabernet-syrah sur ce terrain.
    2007 s'annonce remarquable (goûté séparément les 2 cépages).

    Le 2001 (15,5/16) m'a paru corsé (beau bouquet alliant figue, cassis, laurier, cuir, havane), avec des tannins un peu prononcés et une pointe d'alcool mais sans excès. Un vin peut-être proche de Vieux-Télégraphe.

    2005 (15,5/20+) et 2004 (15) prouvent la valeur, la typicité, des vins du domaine, que nous avons goûtés sous la houlette d'un producteur attachant.

    1995 doit être encore attendu.

    Au sommet je pense de la production provençale.
    #95

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3183
    • Remerciements reçus 55

    E.L. a répondu au sujet : CR: Domaine de Trévallon 1999

    CR: Domaine de Trévallon 1999

    Carafé 2 bonnes heures avant dégustation

    La robe est une peu opaque mais la bouteille a été transportée, foncée avec des reflets pourpre mais pas tuilés.
    Au nez on a l'impression d'avoir un cote rotie: la girofle les épices, un peu de cuir.
    EN bouche une "onctuosité" extraordinaire. On retrouve la syrah avec un coté fauve, jus de viande . Puis les Cabernet s'exprime, des tanins souples, une droiture et un peu de sévérité "bourgeoise:D. Une impression de classe sans austérité. Une bouche de velour souple et d'une longueur impressionante.
    La bouteille n'a pas fait un pli et l'on a tous regretté le temps où les GCC pouvaient "hermitager" leurs vins;)
    Car si ce mariage de cépage n'est pas très reconnu par les AOC, c'est un mariage d'amour

    Je ne suis pas pro, mais je me suis laché.................. et tant pis pour la polémique;););)

    :)-D

    Eric L.
    Un bon repas sans bon vin c'est comme un tagada sans tsoin tsoin
    #96

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 482
    • Remerciements reçus 3

    tipat07 a répondu au sujet : Re: Trevallon 99

    HHMMMMM !!!

    Tous ces derniers CR élogieux vont bientot etre appuyés par le reportage a suivre du Cercle Rhone Vallée...

    plus personnellement je n'ai gouté 99 qu'une seule fois (tres tres bon) et j'ai hate de le regouter, c'est pour bientot !
    a suivre...

    Patrice D

    "Déguster un vin, c'est garder la tête froide en laissant son coeur s'emballer" Enrico Bernardo.
    #97

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : CR: Domaine de Trévallon 1988 et 1990

    CR: Trévallon 1988 : 16/20 - 4/7/08
    Superbe fumet corsé, fondu, sanguin, expressif en diable.
    Senteurs de marinade (viande, laurier), de cassis, de truffe, de menthe, de fleurs séchées, de genièvre.
    Tannins présents mais parfaitement au service du vin, beau soutien acide. Sanguinité proche de celle d'une Côte-Rôtie.
    On aimerait juste un léger surcroît de gras en fin de bouche.

    CR: Trévallon 1990 : 16,5/20 - 4/7/08
    Remarquable évolution mûre, viandée, bouquetée : cassis, havane, truffe, figue, herbes aromatiques.
    Bouche juteuse, envoûtante, plus enveloppée que celle du 1988. Un vin sur son plateau d'apogée, singulier, auquel il ne manque qu'un peu de race et de longueur pour passer dans la cour des grands.
    #98

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • laurent saura
    • Portrait de laurent saura
    • Visiteur

    laurent saura a répondu au sujet : Re: Trevallon 1990 + 1988

    Vous avez du boire les bouteilles ouvertes le matin à notre passage.superbe acceuil!

    Belle race que ce 90,un poil au dessus du 88,en effet à maturité,avec une bouche plus dense que son grand frère.
    #99

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Trevallon 1990 + 1988

    Salut, LaurentS ...

    Oui, Eloi savait qu'il allait voir passer pas mal de monde (Henri Milan également).

    Accueil affable et une belle série de rouges, signés, éveillant toujours l'attention ...

    Prêt pour l'épreuve de Bourg ?;)
    #100

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3183
    • Remerciements reçus 55

    E.L. a répondu au sujet : Re: Trevallon

    Laurent G

    Quand je lis ton CR de Trevallon 88, je reconnais bien les similitudes avecle 99 que j'ai bu il y a quelques jours.
    Et là je m'aperçois de tout ce que je n'ai pas noté sur mon CR
    Il y a encore un sacré boulot!!!!!!

    Eric L.
    Un bon repas sans bon vin c'est comme un tagada sans tsoin tsoin
    #101

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Trevallon

    Merci du compliment ...

    Trévallon mérite vraiment de vieillir (souvenir d'un 1995 bu trop jeune, qui n'exprimait pas du tout son potentiel).
    Les notes tertiaires sont apparues dans ces 2 vins qui gardent néanmoins une réjouissante fraîcheur fruitée ...

    J'attaquerai le 1995 dans quelques années avant de passer aux 1999 !
    #102

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • laurent saura
    • Portrait de laurent saura
    • Visiteur

    laurent saura a répondu au sujet : Re: Trevallon

    oui,Laurent,c'est exactement ça,la fraicheur.Probablement l'orientation du vignoble,en plein nord.

    A Bourg,on sera orienté plein sud.J'espère qu'on aura les brumes matinales sur la Dordogne(et pas la Gironde!),qui se dissiperont dans la matinée pour laisser place à un soleil flamboyant!C'est joli comme spectacle.
    #103

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Trevallon

    LaurentS,

    J'ai en tête de belle images de l'estuaire et un souvenir ému du mascaret ...

    L'orientation joue, la nature du cépage (cette clairette que j'ai décrite comme un petit riesling provençal) également !
    Quant à la combinaison des 2 ...
    #104

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2242
    • Remerciements reçus 1

    gerardmansoif a répondu au sujet : CR: IXème OPUS : Aux limites du Rhône et des Alpilles TREVALLON


    TREVALLON, qu’évoque ce nom ? Fantasme pour certains, illusions pour d’autres, curiosité à creuser pour le CRV. Notre rayon d’action s’étend désormais dans les Bouches du Rhône, pays peu connu pour la viticulture, il existe néanmoins de beaux domaines à découvrir.

    Ce focus sur Trévallon, c’est d’abord mettre à la lumière de tous, le travail effectué durant plusieurs décennies. Ce travail entrepris par Eloï Durrbach est phénoménal. Cet homme d’origine alsacienne n’était sûrement pas prédestiné à devenir vigneron. Son père, artiste reconnu, en décidera autrement en rachetant ce corps de ferme au début des années 70.
    Ici, le Mistral frappe et cintre les peaux les plus rudes. La famille Durrbach va s’échiner à planter de la vigne là où les pins méditerranéens sont rois.

    L’exposition du domaine fait front à la « face » nord des Alpilles. C’est contre ces roches calcaires qui paraissent découpées à la scie que le Mistral s’écrase.

    En arrivant sur le site, le contraste est saisissant entre le blanc du calcaire et le bleu azur du ciel.

    C’est d’après les écrits du Dr GUYOT, que la famille Durrbach pourra planter les cépages syrah et cabernet sauvignon. Au préalable, ici, ce n’était que forêts de pins, chênes verts et garrigue.

    En 1975, 17 hectares de cépages rouge sont plantés. Pouvez vous imaginer l’image que dégageait la famille Durrbach à l’époque, ils furent pris pour des fadas. Rassurez vous, c’est toujours le cas !

    En 1987, le blanc fait son apparition par les plantations de chardonnay, de marsanne et de roussanne. Le grenache blanc viendra compléter les futurs assemblages. Le domaine est certifié ECOCERT, il travaille en bio depuis la création.

    Nous arrivons ce samedi matin au domaine, notre rencontre est consécutive à notre entrevue avec Eloï à Vinisud. Prenez la quiétude du château la Nerthe, prenez la beauté des Alpilles et de son village classé des Baux de Provence, prenez une pincée de Mistral de la Vallée du Rhône, prenez des cépages atypiques pour la région, prenez un brin de folie, voyez des oliveraies et des forêts de pins, voyez enfin les affleurements rectilignes de la roche calcaire : bienvenu au domaine TREVALLON.

    Eloï nous reçoit avec son labrador, ce personnage dégage de la tranquillité et de la sérenité, le sourire arbore son visage. Après les échanges d’usage, nous filons dans les vignes jouxtant le domaine.

    Nous sommes ici en présence d’un sol calcaire très peu profond. Le rocher est 1, 2 ou 3 mètres sous les vignes. Ce calcaire friable est présent sur tout le domaine.

    Au début, ils avaient planté du mourvèdre malheureusement il ne mûrissait pas ! Ils ont radicalement changé de stratégie en y replantant des cépages disparus dans la région.

    Lorsque vous arrivez dans ce cirque calcaire, vous vous faites la réflexion que la vigne s’exprime dans un lieu magique.

    Côté raisin : les cépages rouge sont ramassés en vendange entière, pas de levure, pas de soufre, fermentation alcoolique rapide 15 jours sur moût avec remontage, pigeage. Il exerce peu de contrôle. L’élevage se fait en foudres et en barriques plus de 24 mois, collage au blanc d’œuf sans filtrage.

    Pour les blancs, pas d’égrappage, débourbage à la bâtonnite, entonnage sulfité à 5 grammes dans des fûts neufs pendant 15 mois, durant l’élevage, peu de bâtonnage et de soutirage.

    Eloï nous gratifie de son expression favorite : « On ne s’affole pas ». Il insiste sur le fait que des raisins bien constitués couplés à un bon triage dans la vigne concluent sur la maîtrise.

    Il rajoute : « Je ne connais personne qui réalise de la vendange entière sur du cabernet.». Eloï réfléchit à une cuvée spéciale.

    Nous passons dans la cave des blancs pour attaquer la dégustation.
    Blanc sur fûts.

    Chardonnay 2007 : nez chaleureux, en bouche le vin est un peu lourd voire opulent.

    Roussanne 2007 fût neuf (parcelle la plus haute du domaine) : vin plus nerveux, ciselé, arômes de pêche, fleurs blanches, vanille, finale sur la chlorophylle et citronnée.

    Marsanne 2007 : vin généreux, tirant sur l’amande.

    L’assemblage du vin blanc est réalisé par 10 % de chardonnay, 45 % de marsanne et 45 % de roussanne. Le grenache blanc rentra dans la composition de l’assemblage d’ici 3 ans.

    VDP 2006 : robe aux reflets verts, nez riche, amande, pêche, fleurs blanches, le vin est long marqué par une belle fraîcheur et une acidité imposante.

    Nous descendons dans la cave des rouges.

    Foudre Cabernet Sauvignon 2007 (fin de malo) : le vin est soyeux, on croque le fruit, belle mâche.

    Foudre Assemblage 50 % CS/ 50 % Syrah 2007 : nez généreux, la syrah est réduite face au cabernet, vin puissant, épicé, trame imposante.

    Foudre Syrah 2006 : matière tannique, mâche importante, fruit absent.

    Pour Eloï, le collage aux blancs d’œuf (2 blancs par hectolitre) s’assimile à un affinage.

    Foudre Cabernet Sauvignon 2006 : vin sur la cerise, trame tannique.

    VDP 2005 : nez sur la truffe.

    VDP 2004 : trame serrée sur le fruit croquant ; note de chocolat, à besoin de se fondre.

    VDP 2000 : nez sur la truffe, garrigue, mentholée, tanins présents, équilibre et longueur.

    VDP 2001 : truffe, fruits rouges, réglisse, massif et puissant.

    VDP 1985 : sous bois, truffe, notes terreuses, finesse.

    Direction au restaurant OU RAVI PROVENCAU situé à Maussanne au pied des Alpilles, nous avions choisi le thème PROVENCE et BANDOL.

    Côte de Provence 2004 - Domaine de L'Angueiron Cuvée Prestige : nez sucré, un peu lourd, manque de finesse.

    Côte de Provence 2004 - Domaine de la Procure - Dupéré Barrera (bio) : vin très frais et très pur axé sur le fruit.

    Coteaux d'Aix en Provence 2003 - Château Calissane Cuvée Clos Victoire :
    Pirate n°1 : the julian's wine (assemblage Grenache/Syrah) : il pinote en entrée de bouche, légèrement râpeux et sec.

    Bandol 2002 - Domaine du Gros Noré : nez assez fin, sur le thym, assez souple.

    Bandol 2001 - Domaine Jean Paul Gaussen Cuvée Longue Garde : la 'race' du Bandol s'exprime ici avec volupté, puissance, pureté sont les fruits d'un superbe mariage. Superbe.

    Bandol 2000 - Domaine Bunan Cuvée Charriage : vin plus technique et travaillé, moins expressif.

    Bandol 1998 - Domaine Pradeaux : mâche dure, peu expressif, court, notes tertiaires.

    Bandol 1995 - Domaine Lafran Veyrolles : bouchonné.

    Bandol 1995 - Domaine Saint Anne : peu typique du Bandol, vin peu expressif.

    Merci à tous notamment à Patrice notre serrurier. Eloï est un personnage sensible et serein. Cette visite a permis de mesurer l'ampleur du travail accompli jusqu'ici. Encore merci Eloï et toute l'équipe du CRV (mêmes les absents).

    La certitude tue, le doute te préserve.
    #105

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2546
    • Remerciements reçus 82

    Gastronomix a répondu au sujet : Re: Trevallon

    VDP 2005 : nez sur la truffe.

    Peut-il être apprécié dès maintenant ou de longues années de caves sont-elles nécessaires avant une ouverture possible?
    #106

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2242
    • Remerciements reçus 1

    gerardmansoif a répondu au sujet : Re: Trevallon

    Patiente sagement.

    La certitude tue, le doute te préserve.
    #107

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • laurent saura
    • Portrait de laurent saura
    • Visiteur

    laurent saura a répondu au sujet : Re: Trevallon

    C'est exactement ce que je me rappelle de mon passage au domaine.bravo pour la qualité(c'est une habitude) de ton compte-rendu.

    Un avantage certain pour la Provence:l'orientation des vignes plein nord,séchées par le mistral.

    La température du chai des blancs m'a paru un peu élevée.Les blancs m'ont moins convaincu que les rouges,en général.
    #108

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6161
    • Remerciements reçus 8

    chinbourg a répondu au sujet : Re: Trevallon

    Quid de Cigognan, pour des rhodaniens?

    Laurent L
    #109

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19926
    • Remerciements reçus 578

    enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Trevallon

    superbe reportage comme d'hab!
    juste une question!?
    étonné de lire que le mourvedre ne murissait pas, même avec une exposition nord dos aux alpilles et une arrière saison pourtant privilégiée, d'autant qu'il murit très bien bien plus au nord comme à gigondas (exposé nord aussi) ou à cairanne.
    serait-ce du au sol ou as-tu une autre explication?
    #110

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 557
    • Remerciements reçus 0

    ricou a répondu au sujet : CR: Domaine de Trévallon 1999

    CR: Domaine de Trévallon, rouge, 1999
    12%, vin de pays des Bouches du Rhône

    Niveau du vin : normal
    Le bouchon est imbibé sur à peine 1 millimètre.
    Service à 16°C

    La robe est limpide, d’un grenat intense légèrement brun.
    Nez intense dominé par les fruits rouges (cerise) avec en retrait du poivre et du sous-bois.
    En bouche, le vin est au départ un peu léger, avec une bonne acidité rafraichissante et des tannins très souples.
    La finale est très persistante et complexe.
    Avec l’aération, ca devient plus gras, avec toujours un côté tendu.
    Légère amertume.
    La finale est toujours très longue et très agréable.

    Bonne bouteille mais je lui préfère largement le 98 pour son côté facile et gourmand.

    Stéph
    #111

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2242
    • Remerciements reçus 1

    gerardmansoif a répondu au sujet : Re: Domaine Trévallon, rouge, 1999

    Enzo,

    Eloï nous a parlé du sol pour le non mûrissement du mourvèdre, il prenait du retard sur les autres cépages. Le sol ne lui convient pas.

    Laurent,

    effectivement la température de la cave d'élevage des blancs m'ait également apparue élevée.

    La certitude tue, le doute te préserve.
    #112

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6
    • Remerciements reçus 0

    SHIRAZDINHO a répondu au sujet : CR: Domaine de Trévallon 1999 et 2000

    Help! I need somebody help!

    Besoin d'aide!

    CR: Domaine de Trévallon 1999 et 2000

    Je suis un jeune sommelier qui travaille dans le sud de la france. Je viens de déguster un Trevallon 00 et un 99 avec des amis amateurs éclairés de vin. Quelle déception... 55€ & 45€ pour un vin léger, souple et sans aucune longueur en bouche... Point positif, un nez marqué par des notes de truffes et de sous bois fabuleuses. Le problème étant que l'on a jamais vu quelque boire du vin par le nez... Y a t il un buzz particulier autour de ce vin ou dois je changer de métier....? Quand je pense que pour le même prix on peut avoir de la Grange des Pères... Amis LPViens j'attends vos commentaires

    Large Soif à tous !
    #113

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Trevallon

    www.lapassionduvin.c...
    www.lapassionduvin.c...
    www.lapassionduvin.c...

    Extrait du site du domaine : Avril 2005
    Le rouge 1999 est un vin souple et élégant. "C'est un régal!" dixit Guy Julien de la Beaugravière. Attendre 2 ou 3 ans.


    Au domaine en juillet 2007, beaux 2001 et 2004 (estimation 15/15,5), superbes 88 et 90 (estimation 15,5/16).
    2005 et 2006 bien faits et très prometteur 2007.
    Cf plus haut ...

    Le giboyeux apparaît sur 1990 et 1988, pas sur des millésimes plus jeunes.
    #114

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 934
    • Remerciements reçus 66

    vine.jo a répondu au sujet : Re: Trevallon

    @SHIRAZDINHO:

    Même sentiment pour le 2000, bu deux fois et deux fois déçu (effectivement "45€ pour un vin léger, souple et sans aucune longueur en bouche". )

    Le buz est la, et je ne comprends rien.

    Jo
    #115

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 145
    • Remerciements reçus 0

    Miguel a répondu au sujet : Re: Trevallon

    Une vidéo intéressante ici sur le blog de Jacques Perrin où Eloï Dürrbach fait le point sur les millésimes récents de Trevallon.
    #116

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 557
    • Remerciements reçus 0

    ricou a répondu au sujet : CR: Domaine de Trévallon – rouge – 2000

    CR: Domaine de Trévallon – rouge – 2000 – 12,5% - 750ml
    Vin de Pays des Bouches du Rhône

    Le niveau du vin est bon.
    Le bouchon est imbibé sur 2 mm.
    La robe est sombre et parfaitement limpide.
    Le nez est très agréable, léger, dominé par les herbes (+ autres mais difficile à décrire)
    La bouche est très agréable,fraiche, bonne acidité.
    Les tannins sont présents sans excès
    Ils sont assez bien fondus mais pas parfait encore.
    Il faudra un peu de temps pour qu’ils se fondent.
    La finale est assez longue, pas exceptionnelle mais très bien quand même.

    Vin très élégant, un peu comme le 97 et l’opposé du 98.

    Stéph
    #117

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 934
    • Remerciements reçus 66

    vine.jo a répondu au sujet : Re: Domaine de trévallon – rouge – 2000

    Merci pour ce CR intéressante.
    Je reconnais bien le déscription (fraicheur, elegance)
    Mais je me demande, est ce que 'agréable', 'elegant', 'assez longue' suffit pour un vin de 40 euro?

    Jo
    #118

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 557
    • Remerciements reçus 0

    ricou a répondu au sujet : Re: Domaine de trévallon – rouge – 2000

    vine.jo écrivait:
    > Merci pour ce CR intéressante.
    > Je reconnais bien le déscription (fraicheur,
    > elegance)
    > Mais je me demande, est ce que 'agréable',
    > 'elegant', 'assez longue' suffit pour un vin de 40
    > euro?
    >
    > Jo

    Il est vrai que Trévallon est cher par rapport à sa qualité.
    Les prix au domaine ou chez les cavistes sont bien trop élevés.
    Personnellement, je n'achète que lorsqu'une opportunité se présente.
    En ce qui me concerne, un peu moins de 100 CHF (63 Euro) les 3 bouteilles de 2000 en vente aux enchères.
    Même prix pour 3 bouteilles de 2004 qui attendent gentiment.
    Pour ce prix là, le Trévallon 2000 a un bon QPR.

    Stéph
    #119

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6350
    • Remerciements reçus 29

    Yves Zermatten a répondu au sujet : CR: Domaine de Trévallon 1989

    CR: Domaine de Trévallon 1989

    Bouteille bue chez Tipat07 vendredi dernier (merci à lui). Robe bien évoluée, mais encore soutenue. Nez superbe, qui évoque en moi à la fois un caractère bordelais et des notes rhodaniennes (CdP). Bouche fondue, complexe, équilibrée, qui a gagné encore en complexité et en puissance à l'aération. Très belle bouteille. Si ce vin me semble moins puissant et concentré que le 90, il est remarquable d'harmonie, de fondu et d'expressivité.

    Je n'ai eu qu'un seul regret : ne pas avoir suffisamment attendu mes 89

    Yves Zermatten

    Yves Zermatten
    #120

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck