Les vins sans soufre

    • Messages : 4262
    • Remerciements reçus 0

    Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    Si on veut boire une boisson totalement exempte de produits potentiellement nocifs on boit de l'eau.

    Ne serais-tu pas un peu optimiste concernant la flotte?

    blg
    #31

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    Vin 100,

    Merci pour la liste. Un des prochaines jours je vous laisse faire parvenir ma liste aussi.

    Iris,

    Pierre Overnoy fait un passage au froid afin d'éviter que le malo démarre avant l'alco.
    #32

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    vincent,

    j'apprecie les demarches de M.Lapierre ou de Th.Allemand qui proposent une cuvée sans soufre(exogène bien sur)

    mais pour certains, le sans soufre est autant affaire d'image que de principe
    il règne une grande confusion (il suffit de faire un tour dans un salon"vins naturels"pour le constater)

    certains amateurs pensent meme que"sans soufre"= bio alors que certains ne le sont pas du tout

    un importateur italien dont j'ai oublié le nom indique sur son catalogue le taux de so2 total des vins proposés et cela me parait plus judicieux

    par ailleurs, je m'inquiète, comme toi,de certaines pratiques de substitution(emploi d'enzymes pour bloquer les malos par exemple)

    phil vison
    #33

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    "Ne serais-tu pas un peu optimiste concernant la flotte?"
    je m'en suis rendu compte en l'écrivant c'est vrai !!!

    finalement avec un vignoble isolé, travaillé en bio, vinifié nature et sans SO2 du tout on aura un produit plus sûr que l'eau (hormis qqs sources isolées)... mais pas plus de 3 verres par jour !!

    Phil je disais plus haut qu'une démarche nature pour moi c'est d'essayer de se passer de SO2 tout au long de la vinif et de l'élevage... mais en même temps c'est au vigneron de surveiller et de "comprendre" son vin. Et s'il sent qu'une cuve risque de partir en sucette il ne faut pas être dogmatique et il aura peut-être recours à un peu de SO2 : on ne va pas l'accuser de haute trahison pour autant. Ensuite mettre un peu de SO2 à la mise relêve parfois de la simple "survie". Quand on a des vignes dans une région où le foncier vaut une fortune, qu'on a des dettes pour 20 ans et une famille à faire vivre on a besoin de vendre des vins qui se tiennent un minimum et qui ne constituent pas une roulette russe pour le consommateur. Les gens que j'ai cité ont une démarche honnête et proposent des vins "nature"... Quant à un niveau de SO2 indiqué il n'est pas un gage du travail effectué. Bruno Schueller me racontait qu'en comparant, sur vin fini, le taux de SO2 d'un vin qui n'en n'avait jamais vu une goutte (éxogène) et l'autre qui en avait reçu un peu... eh bien celui qui contenait le plus de SO2 n'est pas celui qu'on croit.
    La voie du souffre minéral me semble être à explorer et pour l'instant seule une poignée de vignerons a suivi l'exemple de M. Dejean à Sauternes
    #34

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    Voila ma liste:

    Marcel Lapierre
    Alain Castex
    Thierry Puzelat
    Christian Binner
    Pierre Overnoy
    Michel Auge
    Stephane Majeune
    Pierre Beauger
    Gilles Azzoni
    Francoise Dutheil
    Francois Grinand
    Bernard Bellahsen
    Jean-Mark Brignot
    Pierre Frick
    Guy Breton
    Yvon Métras
    Raphael Bartucci
    Sébastien Riffault
    Dom. L’Anglore
    Gramenon
    Dom du Mazel
    Romaneaux-Destezet
    Le Canon
    Thierry Allemand
    Léon Barral
    Maxime Magnon
    Loïc Roure
    Jean-Yves Perron
    Christian Chaussard
    Elise Brignot
    Domaine Griotte
    Mark Angeli
    Jean-Pierre Robinot
    Hervé Villemande
    Claude Courtois
    Christian Ducroux
    Vincent Gaudry
    Pascal Potaire

    Mes 5 préférés sont:

    Jean-Mark Brignot
    Yvon Métras
    Michel Augé
    Stéphane Majeune
    Christian Chaussard
    #35

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    vincent,
    je suis tout à fait ok avec ton point de vue sur le soufre,

    ce qui m'agace, c'est la confusion entretenue par certains vignerons dans la mouvance sans soufre;
    il n'y a pas de honte à mettre du soufre;par contre le discours doit etre limpide, ce qui est plutot rare

    le "faire savoir" a pris le dessus il me semble

    c'est pour cela que je réagi;si tu questionnes tous les vignerons de France sur leur pratique oenologique, ta liste ne contiendra pas 15 mais (malh...)1500 noms

    ceci est aussi vrai pour la culture;
    le nombre de ceux qui s'affirment en bio et biodynamie est assez loin de la réalité

    phil vison
    #36

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    je n'ai pas de doutes pour les gens que j'ai cités et il y en a d'autres.
    Comme toujours quand on instaure un dogme on perd en naturel (voir le fameux dogma de Lars von Trier qui en voulant supprimer les artifices et les "trucs" de mise en scène arrive au résultat inverse) mais essayer d'avancer toujours plus vers une vinif nature en se fixant comme objectif de se passer de tout adjuvant

    Spencer
    dans ta liste il y a énormément de gens qui font des vins nature certes mais qui ajoutent du SO2 à la mise sur un certain nombre de vins ou tous (j'en avais parlé avec l'associé d'Hervé Villemade pour "les vins contés" mais aussi avec un jeune du domaine de L'Anglore qui lui me disait qu'il n'y avait pas un ml de SO2 ajouté). Et ce n'est pas grave. Je donnais une liste rapide et sans réfléchir... il y en a d'autres que je connais dans ta liste et d'autres non. Tu sembles donc accepter toi aussi que l'on puisse ajouter tout de même un peu de SO2 à la mise sans que cela remette en cause l'aspect nature de la vinif.

    Dans ta liste tu peux ajouter A.M. Lavaysse Au Petit Domaine de Gimios (34) qui non seulement n'utilise pas de SO2 dans son vin mais pas non plus de Cuivre ni de soufre dans ses vignes : que des plantes.
    #37

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    Vin 100,

    Je suis complètement d'accord avec vous. Dans ma liste il y a beaucoup des viticulteurs qui ajoutent du SO2 à la mise sur un certain nombre de vins. P.ex. Thierry Allemand il fait seulement une cuvée sans soufre, les autres vins de TA sont tous avec du soufre. Mais je ne crois pas qu'il y quelqu'un dedans qui ajoute du SO2 sur tous les vins. SO2 pour moi, je ne suis pas contre. Mais je n'accepte pas qu'un viticulteur ajoute du SO2 pendant la vinification ou l'élevage. Si le vin n'est pas stable à la fin , puis le viticulteur est à mon avis obligé d'ajouter du soufre pendant la mise, mais des doses faible (max 40-50mg/l). Mais je préfère avant tout un vin stable sans soufre. Comme p.e. "la cuvée Roche 2004" de Stéphane Majeune (dom de Peyra) ou "cuvée Mortier" de Christian Chaussard. Ca sont les vins que j'adore. Mais j'aime aussi les vins d'Emile Heredia (environ 20mg SO2/l).
    #38

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    On est d'accord. Dans ceux que j'ai cité on a la même démarche, d'ailleurs tous ces gens se connaissent et se retrouvent régulièrement.
    et par exemple en 2002 je crois que Th. Allemand n'a pas fait de cuvée sans SO2... il y a aussi les limites du millésime. J'ai goûté la cuvée "unique" (Reynards + Chaillots... et je crois donc aussi la possible cuvée sans SO2)qqs jours après la mise.
    #39

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    J'ai oublié qq'n "Marc Pesnot" (Muscadet)

    Petite question?
    Jo Landron = Joseph Landron (Muscadet)?
    #40

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    oui sur amphibolite nature

    et je crois que Serge Batard fait parfois une cuvée nature en gamay primeur (muscadet lui aussi)

    Mais vas à la découverte du Petit Domaine de Gimios à l'occasion : ça vaut le détour.

    Et ce soir si mon abreuvoir préféré en a mis à sa carte cette semaine j'apprécierai un vin du domaine de Montrieux. "Boisson rouge" par exemple
    #41

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    Il y a deux mois que j'ai dégusté "Boisson rouge" (pineau d'aunis vignes françaises) et je trouve que c'est un bon vin, un peu sur l'èxtraction mais soit. Aussi interèssant c'est la cuvée de base (pineau d'aunis), très pur. Plus fin que le boisson rouge, à mon avis.

    Enfin, à votre santé.
    #42

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 16
    • Remerciements reçus 0

    tommelier a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    Fan de vins naturels (très peu ou pas soufrés), j'ai lu avec plaisir ce forum. Il y a beaucoup de choses à dire sur ce sujet qui est inépuisable. Ce que je peux dire de mon côté c'est que depuis que j'ai découvert et bu ces vins (ceux de qualité), je ne peux plus boire les autres vins avec le mémé plaisir. Mon organisme ne supportant plus les doses importantes. Pus j'avance, plus mon seuil d'acceptation devient faible. Ce qui veut dire que dans quelques années (2 ou 3), je ne boirai plus que les vins d'une poignée de vignerons qui font vraiment du naturel depuis longtemps.
    J'ai peur de voir arriver des vignerons qui du jour au lendemain se disent élaborer des vins naturels alors que comme le disait Monsieur Jules Chauvet ou comme le dit encore Monsieur Pierre Overnoy, il faut des années d'une viticulure saine pour se permettre d'envisager d'élaborer des vins naturels, des vins détendus.
    Au plaisir de vous lire.
    Tommelier
    #43

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1354
    • Remerciements reçus 1

    LaurentM a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    Certes, mais il faut bien commencer un jour...
    et diminuer judicieusement les doses de soufre a un impact immédiat sur la qualité du vin

    pour spencer, mais un peu tard, boisson rouge est un pétillant à base de gamay pas de pineau

    @+

    laurentM

    Laurent - Caviste
    Mes blogs Vinature et
    BrutdeCrayon
    #44

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4262
    • Remerciements reçus 0

    Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    et diminuer judicieusement les doses de soufre a un impact immédiat sur la qualité du vin

    sûr ... mais pas toujours bénéfique!

    blg
    #45

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1354
    • Remerciements reçus 1

    LaurentM a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    si!

    je m'y attendais, c'est pour cela que j'ai mis judicieusement ;-)

    Laurent - Caviste
    Mes blogs Vinature et
    BrutdeCrayon
    #46

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 16
    • Remerciements reçus 0

    tommelier a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    je dirais que cela peut avoir un impact immédiat si au préalable le vigneron à bien fait son métier de viticulteur sur plusieurs années. Un travail sain dans les sols pour un enracivement maximum, des produits phytosanitaire pour les vignes et ainsi récuperer le plus possible de levures indigènes etc.. (voir le travail de Pierre Overnoy et autres) La vinification bien evidemment doit suivre ce concept, un chai sain, propre et protéger le vin de l'oxygène avec le plus souvent un élevage sur lies (consommatrice d'oxygène) puis peu ou pas sulfité mais un petit dosage de 20 mg/l de S0² à la mise... ne fait de mal à personne car en plus les 2/3 se combinent.

    Alors oui le résultat peut être immédiat, "un grand vin est un vin bon tout de suite et pour longtemps" - Philippe Pacalet. Parfois les vins sans soufre ont des passages difficiles (comme un être humain peut avoit un rhume etc..), il se bât, il bouge mais doit toujours revenir à son meilleur.

    Enfin certains vignerons veulent aller trop vite dans cette voie et oublient le béaba du travail IMMENSE de la vigne.. ou ne se préoccupent pas assez de l'hygiène en cave. Le résultat est alors souvent désastreux avec des "vins de fermier" et où seul un carafage de plusieurs heures peut être salutaire... mais dans ce cas là, impossible de les boire ds un bar à vin ou un restaurant. Il faut les boire chez soit !

    A boire en ce moment le Pupillin pouladrd 2004 de Pierre Overnoy (Houillon)
    le Fleurie VV 2005 d'Yvon métras, la cuvée Briand 2002 de Mazel..

    A suivre
    #47

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4262
    • Remerciements reçus 0

    Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    A boire en ce moment le Pupillin pouladrd 2004 de Pierre Overnoy (Houillon)

    Là pas de problème de manque de SO2: il est oxydé de naissance!

    blg
    #48

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1935
    • Remerciements reçus 31

    Hervé Bizeul a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    20 mg de SO2 à la mise, si ça c'est du vin sans souffre, alors moi je suis Marilyn Monroe... Goûte un peu un jour un vin avant 20 mg et un vin après, et tu vas tomber à la renverse, cher Tommelier dont je partage l'extrème sensibilité au SO2.

    Un vin sans souffre, c'est sans souffre du début à la vin. Sinon, c'est un vin avec très peu de souffre, peu de souffre, du souffre en quantité raisonnable, etc... 25 mg de libre à la mise, c'est ce que fond de nombreux vignerons, sans pour autant s'en vanter. Si on te vends ça pour un vin sans souffre, on se moque de toi...
    #49

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 16
    • Remerciements reçus 0

    tommelier a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    C'est vrai qu'ici c'est la rubrique sans soufre... et donc 0, pure, complètement nature. J'aurais du l'écrire ds la rubrique "vin peu soufré". C'est vrai qu'il y a une grosse différence.. j'ai pu faire l'experience plusieurs fois sur des cuvées identiques avec un peu de soufre (genre 20 à 25 mg de S02 totale à la mise) et le meme cuvée sans soufre : exemple la cuvée Cairanne de M Richaud (avec et sans), Cornas de Thierry Allemand ou encore Morgon de Lapierre...

    Voila, ce que je voulais dire c'est que si dejà tous les vignerons avec des raisins sains, bonne acidité et minéralité, se contentaient de 20 à 25 mg d'anhydride sulfureux à la mise... les lendemains chanteraient.

    To be continued Mr Bizeul (comment vont les fées ?)
    Tommelier

    PS : pour Bertrand, goute le 2004 d'Overnoy et franchement dis moi s'il est oxydé.. du fruit, du fruit...
    #50

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2269
    • Remerciements reçus 0

    20sang a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    c'est celui qu'il a goûté je crois... Et ça m'étonnerait que BLG soit un fan des vins d'Overnoy. PAs une tare mais une question de goût. De toutes façons il y en a si peu autant que les amateurs soient peu nombreux.

    Quant à ces fameux vins sans souffre... parlons plutôt de vins "nature" (et encore...). Viticulture bio, vendanges manuelles, vinif sans SO2, sans collage, sans levures sélectionnées, pas de (100%) fûts neufs et en tout cas pas de maquillage du vin par le bois, aucun intran dans le vin (aucun des médicaments prescrits par les oenologues salariés des labos et dont le "devoir" est de vendre des produits)... et ensuite suivant la tenue du vin 1 à 2 gr/hecto de SO2 à la mise pour préserver les chances pour le client de boire un vin qui garde un peu de tenue. MAis si on sent qu'on peut s'en passer...

    Et n'oublions pas que les viticulteurs bio ou proches font souvent des poudrages de souffre dans les vignes et on en retrouve dans la vendange souvent... donc sans SO2 c'est quoi ? Sans parler du souffre naturel créé par la fermentation et qui peut largement dépasser les 20mg/litre.

    «Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
    #51

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 16
    • Remerciements reçus 0

    tommelier a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    Pour info soufre n'a que deux "f" et souffrir (souffre) deux... On souffre moins
    sans soufre :). Il est visiblment prouvé qu'un sulfitage dans les vignes (en bio, biodynamie ou nature tout le monde le fait) n'apporte rien au vin ... si toutefois ce sulfitage est fait qd il faut et normalement bien loin des vendanges. Mais je crois qu'il s'agit là de Soufre (S) alors qu'en vinif c'est anhydride sulfureux (S0²).

    En revanche il est vrai que des vins traites de la vigne à la vinification naturellement fabriquent quelques mg de soufre. Mais qu'on parle de vin nature ou de vins sans soufre, on doit vouloir dire (sans sulfites ajoutées).

    Voir l'étiquette du Morgon Pure de Marcel Lapierre 2005
    "Sans sulfites ajoutées"
    Stocker à une température ne dépassant pas 14°c
    -contient des sulfites-

    CQFD, ce vin là doit contenir plus de 10mg/l de S02 indigène
    (taux à partir duquel il est obligatoire de mettre cette mention contient des sulfites.
    A propos de cette mention, il y a t'il une modification de prévue pour que les vignerons indiquent réellement la quantité de S0².. car entre 10mg/l et 200 mg/l (limite européenne sur les blancs), il y a un monde.
    Si on considère (à raison) que le vin est un aliment liquide indispensable...
    il devrait y avoir la composition et donc les intrans sur l'étiquette... Bon enfin.. y'a du chemin à faire.
    Tommelier
    #52

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2730
    • Remerciements reçus 778

    tonioaja a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    Pour partager ma maîgre expérience des vins sans souffre, je dois dire que j'y suis pour l'instant assez refractaire.

    J'ai goûté à plusieurs reprises les vins de J.M.Stephan et on pouvait y déceler clairement un très gros manque de netteté.

    De plus, en replaçant dans un contexte général ce type de vins, je trouve vraiment déçevant que certains bouteilles soient vendues à des tarifs relativement élevés pour au final ne proposer, dans les cas où les déviances sont notables, des vins inintéressants voire carrément mauvais.

    Le souffre ne me gène donc pas outre mesure si cela permet au vin de pouvoir se conserver correctement et donner le reflet du travail fourni par le vigneron.

    Car selon il n'y a rien de pire que de déguster un vin dans les meilleures conditions, puis de se rendre compte que sur un lot de 6 bouteilles, le vin présente des caractéristiques gustatives radicalement différentes.

    Antoine (passionné tout court ).
    #53

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2445
    • Remerciements reçus 35

    BARRET Philippe a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    Antoine (passionné de vins liquoreux).

    C'est sûr, tu ne sois pas être sensible au soufre avec une telle passion ! ;)

    Philippe

    Philippe
    #54

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2730
    • Remerciements reçus 778

    tonioaja a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    Ceci peut en effet (en partie) expliquer cela !

    Antoine (passionné tout court ).
    #55

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 583
    • Remerciements reçus 0

    Franck PASCAL a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    cut
    #56

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 926
    • Remerciements reçus 11

    Nonolapero a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    Au final, comment te débrouilles-tu pour que tes vinifications soient idéales et se déroulent sans accroc ?
    #57

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 583
    • Remerciements reçus 0

    Franck PASCAL a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    cut
    #58

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 926
    • Remerciements reçus 11

    Nonolapero a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    Travailler sur la matière et la levure indigène, ma foi, nous voilà bien avancés. Il va falloir expliciter un peu en quoi consiste ce travail ou plus généralement cette approche qui permet d'obtenir de bons vins.
    #59

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Jérôme Pérez
    • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
    • Hors Ligne
    • Administrateur
    • Messages : 17376
    • Remerciements reçus 1233

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Les vins sans soufre

    Je pense que si le but est de faire des vins sans soufre qui sentent le vinaigre et / ou la noix verte et le curry, autant faire du vin sur des terre à betterave car de toute façon la qualité du terroir et ses spécificités sont totalement gommées par ces déviances.
    Cela aurait le double avantage de contenter les bobos parisiens et autres bobos de province qui ne jurent que par ces breuvages "en vie" (mais quand même en forte décomposition ou déliquescence) et de laisser les vrais sols à vigne pour les vrais vins.

    Maintenant, si on peut prouver que le terroir peut être magnifier ou à tout le moins traduit par ce type de vinification, alors je suis preneur de l'information.

    Personnellement, j'ai l'impression de retrouver toujours les mêmes vins : certains réussis, d'autres moins, mais loin de l'expression "le terroir, c'

    Jérôme Pérez
    #60

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck