Nous avons 1070 invités et 84 inscrits en ligne

Des méthodes culturales en viticulture

  • Messages : 4277
  • Remerciements reçus 45

o_g a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Je ne sais dans quel mesure le purin d'ortie est utilisé en viticulture, mais l'article suivant qui mentionne son autorisation prochaine

www.lemonde.fr/plane...

vaut la peine d'être lu. On y lit notamment que pour qu'un produit soit autorisé, il faut en principe déposer un dossier, ce qui coûte 40000 €. Bien sûr pas de problème pour les gros industriels de la chimie, mais qui va payer pour une méthode traditionnelle qui ne rapporte rien à personne ?

O.
#181

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

La biodiversité dans le vignoble

alsace.lpo.fr/index....

Fiches pratiques élaborées dans le cadre du projet "Corridors écologiques et micro-habitats", et plus particulièrement l'association Tyflo. Ces fiches en couleur et largement illustrées mettent en avant les différentes actions qu'il est possible de mettre en place au sein d'un vignoble afin d'y préserver la biodiversité tout en garantissant la qualité du raisin. Plusieurs thématiques ont été détaillées, sous la forme de fiches A3 téléchargeables :

* LPO-Tyflo, un partenariat pour la préservation de la nature et de la protection de la vigne
* Lutte biologique intégrée : les espèces utiles à la vigne
* Murs de pierres sèches et pierriers
* Les haies dans la vigne
* Les arbres isolés dans le vignoble
* Zones enherbées (tournières, bordures de parcelles, inter-rangs, ourlets)
#182

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Protection de la vigne
Traiter ou ne pas traiter, « That's the question ! »

www.viti-net.com/act...
#183

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Merci Oliv pour les liens sur Lpo-Tyflo. Très intéressant pour ceux qui disent que la biodiversité est juste un machin à la mode pour faire vendre: on a là une liste (non exaustive) des intérêts réels.
#184

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

o_g écrivait:
> Je ne sais dans quel mesure le purin d'ortie est utilisé en viticulture, mais l'article suivant qui mentionne son autorisation prochaine vaut la peine d'être lu.
>
> www.lemonde.fr/plane...

Législation
L'arrêté autorisant la mise sur le marché du purin d'ortie est publié (JO) !

www.lavigne-mag.fr/a...
#185

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Environnement
Des agrafes biodégradables pour un palissage de la vigne plus durable !

www.vitisphere.com/b...
#186

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

USA
Les vignerons de Russian River accusé d'avoir mis en danger la population de truite par l'une utilisation abusive de l'eau de rivière dans leur lutte contre le gel !

www.winesandvines.co...
#187

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Législation
L’arrêté du 18 avril 2011 autorisant la mise sur le marché du purin d’ortie en tant que « préparation naturelle peu préoccupante à usage phytopharmaceutique », vient d’être publié au journal officiel du 28 avril 2011.

www.viti-net.com/act...
#188

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Sauf que bizarrement, la recette détaillée n'est pas la plus efficace, à tel point qu'on se demande d'où ils l'ont sortie? La plupart des fabriquants utilisent des recettes différentes de celle-ci. Donc cette autorisation interdit en fait... bien joué!
#189

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Porte-greffe
Le Némadex AB officiellement inscrit au catalogue !

www.lavigne-mag.fr/a...
#190

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Traitement
L’IFV Bordeaux propose une fiche faisant le point sur l’injection directe des produits phytosanitaires en viticulture.

www.vignevin.com/fil...
#191

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Vidéo
Emission Terre de Viticulture - spéciale désherbage durable.

www.viti-net.com/art...
#192

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Vignoble
De la préparation (inoculation ?) du vignoble pour améliorer sa résistance.

www.winesandvines.co...
#193

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

USA
Les petites grappes (traduction ?) pourraient exiger moins de soins.

www.winesandvines.co...
#194

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17678
  • Remerciements reçus 2489

Eric B a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Les petites grappes (traduction ?) pourraient exiger moins de soins.

C'est le phénomène de coulure ;)

Eric
Mon blog
#195

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

C'est evident que des grappes plus aérées sont moins sensibles aux maladies. La question est pourquoi attendre qu'un problème (coulure) vienne provoquer cette aération, et ne pas simplement laisser les grappes naturellement petites en fertilisant ou irriguant moins?
#196

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19931
  • Remerciements reçus 592

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Les années de millerands liés à la coulure sont réputées qualitatives. on pourrait avoir un contrôle sur ces millerands au point d'obtenir des grains petits tous les ans sans effet du millésime et quel que soit le cépage? surprenant.
#197

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17678
  • Remerciements reçus 2489

Eric B a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

on pourrait avoir un contrôle sur ces millerands au point d'obtenir des grains petits tous les ans sans effet du millésime et quel que soit le cépage? surprenant.

Diminuer le nombre de grains volontairement existe depuis longtemps : ça s'appelle l'éclaircissage chimique (le produit le plus connu est le Sierra).

Eric
Mon blog
#198

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19931
  • Remerciements reçus 592

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

ok Eric, mais je ne pensais pas à diminuer le nombre de grains mais leur taille (c'est ce que suggérait Florian en raison de pratiques viticole adaptées sauf effet millésime ce qui me surprends) comme dans le cas des millerands, ceci sans tenir compte du type de cépage dont la taille des grains et la compression des grappes peut-être bien différente.
#199

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Attention, grappes plus petites ou surtout plus lâches, ainsi que grains plus petits ne veut pas forcément dire millerandage.
Je ne suis pas forcément convaincu que le millerandage apporte un plus qualitatif. Les grains sont insensibles à la pourriture certes, plus concentrés aussi, mais quid de l'équilibre? Il faudrait étudier de plus près le phénomène, ce que je n'ai pas fait...
Non, ce à quoi je pensais c'est tout simplement une diminution de la vigueur de la vigne, qui conduit à des grappes plus lâches, effectivement quelle que soit l'année sur un même cépage. Les grains grossissent moins et sont moins nombreux. La différence de résistance au botrytis est fulgurante en changeant uniquement le paramètre vigueur.
Quant à l'éclaircissage chimique.... mouais, les types vous vendent des engrais pour pousser la vigueur et faire plus de grains, puis vous vendent un produit pour éclaircir.... cherchez l'erreur!
Florian
#200

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17678
  • Remerciements reçus 2489

Eric B a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Non, ce à quoi je pensais c'est tout simplement une diminution de la vigueur de la vigne, qui conduit à des grappes plus lâches, effectivement quelle que soit l'année sur un même cépage. Les grains grossissent moins et sont moins nombreux.

C'est ce à quoi est arrivé JM Comme à Pontet-Canet (avec une fumure raisonnée au pied et l'arrêt des rognages).

Eric
Mon blog
#201

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3243
  • Remerciements reçus 492

agitateur a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Florian Beck-Hartweg écrivait:

> Quant à l'éclaircissage chimique.... mouais, les
> types vous vendent des engrais pour pousser la
> vigueur et faire plus de grains, puis vous vendent
> un produit pour éclaircir.... cherchez l'erreur![/i]

Tout le monde n'est pas acharné du sécateur à la taille. Quand l'année se profile fort généreuse, il vaut mieux intervenir au Sierra que pas du tout......Non pas que je veuille défendre à tout prix le "chimique", mais je ne vois pas en quoi il serait radicalement moins vertueux que l'éclaircissage manuel.
Hors, ça émeut certains ( dans le bon sens, celui de la prétendue qualité ), quand la moitié de la vendange est mise par terre, alors qu'en fait ça passe de 120 Hl / Ha à 60. Va comprendre, Charles....
#202

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 939
  • Remerciements reçus 21

jull a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

2 autres solutions peuvent etre envisagé:
- pas d'epointage avant fleur, qui peut engendrer un peu de coulure
- l'utilisation d'hormone (le nom ne me revient pas) pour allonger la rafle et donc aerer les baies
#203

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19931
  • Remerciements reçus 592

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

"Je ne suis pas forcément convaincu que le millerandage apporte un plus qualitatif. Les grains sont insensibles à la pourriture certes, plus concentrés aussi, mais quid de l'équilibre? Il faudrait étudier de plus près le phénomène, ce que je n'ai pas fait... "

intéressant et ce n'est pas moi qui vais te contredire, mais c'est très souvent ce que disent de nombreux très bons vignerons, mais je pense que tu le sais.;)
#204

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11
  • Remerciements reçus 0

b67 a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Il y a plusieurs idées différentes dans les derniers posts.

Le post de base part d'un constat lié à la coulure : en cas de coulure, les grappes sont moins sensibles aux maladies, entre autre au botrytis, ce que l'on peut vérifier dans chaque situation où il y a de la coulure.

Concernant les grappes laches, c'est effectivement une conséquence d'une vigueur décroissante, qui provoque des troubles de la nutrition des fleurs voire des jeunes baies. On obtient alors qu'on peut appeler coulure et/ou millerandage physiologique, par opposition à la coulure climatique. Au niveau qualitatif cela peut être bon si on arrive à maintenir une nutrition suffisante des pieds de vigne. L'équilibre et le potentiel des raisins est bon dans ce cas. Dans le cas où la vigueur décroît trop, par exemple avec établissement d'un enherbement trop concurrentiel, le phénomène peut devenir très néfaste à la qualité. La composition des raisns évolue aussi, avec dans la majorité des cas un TAP important, une concentration en acide malique faible, et surtout une quantité d'azote faible. Cela se répercute négativement sur les vins produits.

Dans les techniques pour avoir plus de coulure (certains sont masos :) !), on peut citer l'écimage au moment de la floraison, ou un effeuillage sévère de la zone des grappes en début de floraison.

Quant aux hormones, c'est quelque chose qu'il faut utiliser avec précaution, du fait que leur maîtrise est délicate : elles agissent sur de nombreux organes de la plante, à des doses différentes, à des périodes différentes...
L'exemple des hormones qui "allongent la rafle" est très parlant. Le produit utilisé (le Berelex, produit de la famille des gibbéréllines) a effectivement un leger effet sur la rafle. Ses "effets secondaires", c'est à dire tout ce qu'il peut provoquer, sont moins (pas ?) connus, notamment un effet de baisse de fertilité des bourgeons latents => effet sur le volume de récolte de l'année n+1.
#205

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Étude
Les bandes enherbées divisent par deux le ruissellement des pesticides !

www.enviscope.com/in...
#206

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 939
  • Remerciements reçus 21

jull a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Merci b67, c'est bien au Berelex que je pensais
J'ai un collegue qui l'avait essayé 2 années de suite et en etait tres content d'un point de vue sanitaire mais il a desormais arreté... je ne me souviens plus de la raison...
#207

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Suisse
La recherche viticole publique suisse planche sur des extraits de plantes pour combattre les principaux agresseurs fongiques de la vigne. Séduits, neuf Premiers grands crus de Bordeaux ont décidé d’appuyer ces efforts, gros sous à la clé. Une première.

www.swissinfo.ch/fre...
#208

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

USA
Une étude est lancée pour évaluer l'impact des mauvaises herbes résistantes aux herbicides !

westernfarmpress.com...
#209

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 50
  • Remerciements reçus 0

Kiron a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Oliv :
"Suisse
La recherche viticole publique suisse planche sur des extraits de plantes pour combattre les principaux agresseurs fongiques de la vigne. Séduits, neuf Premiers grands crus de Bordeaux ont décidé d’appuyer ces efforts, gros sous à la clé. Une première."

Il y a peu j'avais fait des recherches là-dessus, pour remplacer le sulfate de cuivre voir ici
En résumé 90 à 100% de résistance au mildiou grâce à des extraits végétaux, rhubarbe, acide tannique et gallique, tirés de certains arbres et du chêne en particulier. Ou l'autre alliance de la vigne et du chêne...

Encore une alternative, l'iode, produit courant lien

Les jardiniers-chercheurs utilisent eux du bicarbonate de soude.

Et pourtant les organismes de recherche nous ont toujours dit qu'en bio il n'y avait pas d'autre issue que le cuivre. Et vous connaissez les inconvénients qui en découlent (bien que dans certains cas le cuivre semble "disparaître" au lieu de s'accumuler).
L'acide tannique est prometteur, facile d'accès, biodégradable, avis aux professionnels.
#210

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck