Nous avons 2154 invités et 46 inscrits en ligne

Les vins orange : expresion du terroir ?

  • Armand de la Sinne
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 52
  • Remerciements reçus 36

Réponse de Armand de la Sinne sur le sujet Les vins orange

Je n'ai pas compris si le message d'Armand est humoristique ou sérieux...

Il est tout ce qu'il y a plus sérieux, et en effet je crains qu'en France on ne boive pas les bons, qu'ils viennent de Géorgie ou qu'ils soient élaborés ici, mais des succédanés sans grand intérêt. Parce qu'un vrai vin homemade style géorgien, de kvevri ou pas, orange ou d'une autre couleur, peut (je me répète...) être le meilleur vin du monde : ici, on n'en a simplement pas l'idée. Ça ne ressemble par ailleurs à rien d'autre : oui, il faut reformater son goût et toutes ses références, cela dit c'est tellement bon qu'une fois la première surprise passée, on s'y fait très vite et on en redemande.
Ah si, tout de même, on a goûté quelque chose d'approchant l'été dernier à Arbois, chez Stéphane Tissot. Navré, je ne me souviens plus de la cuvée. Comme quoi il ne faut pas désespérer : en fait il n'y a aucune raison que nos viticulteurs n'apprennent pas à maîtriser ce genre de techniques.
Mais notre rêve serait de faire un nouveau road-trip là-bas, sur un mois peut-être, pour mieux comprendre les terroirs et les cépages (pour mémoire, il y en a des centaines !).
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Bernard
08 Mar 2021 22:35 #181

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5899
  • Remerciements reçus 1077

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet Les vins orange

Ok Armand merci. Mais c'est quoi ces photos de mecs qui se rincent aux godets et à la boutanche en plastoc?!! :O! :DD

Le Tissot c'est peut être le savagnin en amphore... Je crois bien qu'il y a macération.
Pas goûté.
JB
08 Mar 2021 23:04 #182

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Armand de la Sinne
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 52
  • Remerciements reçus 36

Réponse de Armand de la Sinne sur le sujet Les vins orange

Ok Armand merci. Mais c'est quoi ces photos de mecs qui se rincent aux godets et à la boutanche en plastoc?!! :O! :DD

Ce sont deux touristes français, deux voyageurs : un homme et une femme (laquelle a pris toutes les photos, sauf bien sûr celle sur laquelle elle est représentée (un indice : l'homme est celui porte une barbe)). En 2018 ils découvrent, chez de vieux paysans de Telavi (réputé être une des meilleures régions viticoles du pays), un des meilleurs vins du monde : à voir leur tête ils sont illuminés, transfigurés par ce qu'ils sont en train de goûter. À noter que ce type de vin est généralement 100 % bio et qu'il est rarement voire jamais soufré, le pays étant trop pauvre pour qu'on puisse s'y offrir intrants, chimie, souffre (mais c'est vrai pour toute l'agriculture, avec pour résultat que les légumes y sont délicieux et la viande sublime).
En Géorgie et sauf à Tbilissi qui est un cas à part, une île au milieu du pays, le vin homemade style se vend parfois à la cave, très souvent au bord des routes comme on voit sur une des photos, et presque toujours dans des bouteilles en plastique de récupération (y compris chez les rares cavistes, qui d'ailleurs sont aussi producteurs). Quand, au bout de quelques mois, le vin est sorti de sa cuve de fermentation (souvent un kvevri, mais tout le monde n'en a pas : c'est très cher et très difficile à entretenir), il est stocké dans des cuves en plastique. De là on le transvase dans des bonbonnes de cinq ou de dix litres pour le transport, et enfin le vin est vendu aux particuliers dans des bouteilles en plastique. Généralement, on vend le vin de l'année précédente : les Géorgiens n'aiment pas faire vieillir leur vin, peut-être à tort mais il faudrait pouvoir vérifier, pas plus (et je peux dire par expérience que c'est vraiment à tort) qu'ils n'aiment l’aérer avant la dégustation.
Beaucoup de gens font leur propre vin, souvent en achetant le raisin en vrac et au cul de la camionnette (il n'est pas toujours très réussi, mais on a eu des surprises). Quelques viticulteurs, extrêmement rares, vendent leur vin en bouteilles en verre avec des étiquettes chic et ce n'est pas forcément le meilleur (mais là encore, on a eu parfois de jolies surprises). Le vin orange est fréquent, mais minoritaire : on trouve surtout du vin rouge fait en kvevri ou de style kvevri (homemade style). Ce type de vin est ensuite servi lors des repas dans des grands brocs à eau posés sur la table : on se sert comme on veut. Surprenant, non ?

Sinon, on trouve aussi partout en Géorgie cet horrible vin rouge à la mode russe, très sucré et parfois pétillant (en gros, ça a un goût de grenadine alcoolisée) et malheureusement aussi, et de plus en plus, un vin dit « de style européen » produit par d'énormes latifundia à capitaux étrangers, et qui ressemble à du vin espagnol de milieu de gamme. Ce n'est pas que ce soit forcément mauvais, mais ce n'est pas intéressant et c'est surtout une énorme perte culturelle et historique parce que ce goût uniformisé, mondialisé, ravage tout. C'est devenu, hélas, le vin majoritaire, en volume de production comme en volume de consommation intérieure.

Le Tissot c'est peut être le savagnin en amphore... Je crois bien qu'il y a macération.

Probablement oui. Mais ça approchait vaguement, comme un air de famille : ce n'était pas encore ça.

Le truc c'est que si en dégustant vous ne vous êtes pas dit : « Damned, cette chose est sublime mais ne ressemble absolument à rien de ce que je connais, jamais je n'ai bu un truc pareil, vite un autre verre pour que je commence à comprendre... », c'est que vous ne savez pas encore ce qu'est le vin traditionnel géorgien (ou vinifié comme en Géorgie) et que vous avez goûté un truc pour étrangers à qui on a vendu un breuvage sans grand intérêt, mais très la mode et surtout très cher.

PS. À titre d'exemple, je vous rajoute une photo où on voit des copains en train de fêter l'anniversaire de la victoire sur le nazisme, avec sur la table le broc de vin (orange, le vin, fait maison et plutôt bon si j'ai bonne mémoire) et les verres. Et pour la bonne bouche, si je puis dire, ce qu'on voit dans les supermarchés en guise de rayons de bières fraîches et de vodkas ! Si on y retourne, on mettra de nouvelles photos sur le forum, c'est promis !






Edit à 4 h 20 : rajout de quelques précisions.
09 Mar 2021 01:58 #183
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Armand de la Sinne
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 52
  • Remerciements reçus 36

Réponse de Armand de la Sinne sur le sujet Les vins orange

Hum... Je me relis et je regrette d'avoir un peu trop étalé ma maigre science ! Mais enfin il est dommage que sur un tel forum on lise tant d'approximations sur le vin géorgien, orange ou pas (une fois encore : le vin géorgien traditionnel est surtout rouge, parfois mais plus rarement blanc et parfois, mais encore plus rarement, orange).
Une fois que les gens auront compris que ce qui s'exporte de Géorgie tout comme ce qui se fabrique chez nous « en amphore » ou « en macération » n'est qu'un pâle et souvent très médiocre succédané du vin qu'on trouve là-bas, avec ses splendeurs et aussi je suppose ses misères, le débat sera grandement assaini et on cessera d'acheter ces liquides décevants et hors de prix.
Et surtout : une fois qu'on aura des viticulteurs qui seront allés y faire des stages prolongés (chez des viticulteurs locaux qui vinifient pour le marché local, pas chez les faiseurs de Pheasant's Tears !) pour apprendre comment faire et bien sûr pour trouver comment adapter les méthodes locales de vinification (qui sont quand même les plus anciennes du monde, excusez du peu : le vin des origines c'est là-bas qu'on le trouve !) à nos terroirs, nos cépages et nos levures indigènes, on pourra peut-être commencer à trouver du vin « à la géorgienne » correct dans nos contrées.
09 Mar 2021 04:44 #184

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • bertou
  • Portrait de bertou Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3039
  • Remerciements reçus 2628

Réponse de bertou sur le sujet Les vins orange

Est-ce que le process d'élaboration limite ce type de vin ? C'est la question que beaucoup de personnes se posent et ma réponse est pour l'instant négative. Mon avis est que, effectivement, nous avons besoin d'une autre grille de lecture et qu'il doit être tout à fait possible d'aller au-delà du procédé. Comme nombre de ces vins est fait par des producteurs qui ne soufrent pas ou peu, il peut y avoir des déviances. Cela n'aide évidemment pas.
Mais petit à petit, avec de l'expérience, on essaye de s'approprier cette grille. Dans la série que nous avons dégustée, tous ces vins oranges ont leur propre caractère.


J'ai deux amis qui sont allés en Géorgie et plus particulièrement en Kakheti dont la ville principale est Telavi. Un, qui y est allé 3 ou 4 fois. Ils ont été subjugués par l'accueil des gens, ils ont été invités chez eux comme un membre de la famille. Les relations humaines ont été le point fort de leurs voyages. Ils n'ont qu'une envie, c'est d'y retourner.


En ce qui concerne les vins, ils sont moins enthousiastes que vous, Armand. On trouve de tout en vin orange et rouge "fait maison". Il y en a de très bon, mais il y en a aussi de vraiment pas bons. Audun, avec qui je travaille, et dont je connais le sérieux en terme de dégustation, m'a affirmé qu'il ne fallait pas être sensible aux déviances : brett, volatile, acétone, oxydation... Mais l'ambiance est tellement formidable qu'on devient moins critique.
C'est pareil lorsque je visite un(e) vigneron(ne). Si elle ou il est sympa et que je passe un super moment, mon jugement sera influencé. Le vin des vacances est toujours meilleur bu en vacances que ramené à la maison.

Mes deux amis m'ont enfin dit que certains vignerons dont la production est embouteillée et vendue sur les marchés intérieurs et extérieurs font du très bon comme du moins bon.
En ce qui concerne les vins géorgiens que j'ai goûtés dont Pheasant's Tears, et de tous les autres pays, je ne sais pas si cela est une pâle copie des vins "fait maison" géorgiens. Pour les vins non-géorgiens, je ne souhaite absolument pas que cela soit une copie, les vignerons utilisent certes les mêmes techniques, mais ils ont chacun leur propre approche. Je ne veux pas qu'un Cava ou un Franciacorta soit une copie du Champagne même s'ils utilisent la même technique, la méthode traditionnelle.

La production géorgienne n'est évidemment pas centrée autour des vins en qvevri qu'ils soient rouges ou oranges. Ils n'en représentent qu'une infime proportion, mais ce sont ces vins qui sont exportés en Europe de l'Ouest et que l'on peut trouver chez nos cavistes, ce sont les vins oranges qui ont inspiré les producteurs italiens et ensuite ceux du monde entier. L'utilisation de plus en plus importante dans le monde de l'amphore, c'est grâce à ces vins. Même le renouveau des vinhos de talha portugais et des vinos de tinajas espagnols, on le doit à ces vins géorgiens. Enfin, la littérature sur les vins géorgiens ne parle quasiment que de ces vins.
Nous savons tous que ce forum ne représente en aucun cas ce qui se passe dans le monde viticole. Cela a été dit plusieurs fois par de nombreux intervenants. Nous sommes tous des amoureux du vin et notre approche est donc différente du consommateur moyen.

Cordialement,
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., Jean-Bernard, enzo daviolo, bibi64, tomy63, Armand de la Sinne, Fredimen
09 Mar 2021 09:18 #185

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 369
  • Remerciements reçus 167

Réponse de Michou sur le sujet Les vins orange

Je ne partage pas forcément l'avis d'Armand sur le fait que les vins oranges européens sont souvent de pales copies des vins géorgiens. Néanmoins, pour avoir passé une semaine en Kakhétie en 2018, je retrouve des choses vécues dans sa description du marché local du vin et des délices rencontrés.

Oui, vous pouvez trouver très facilement du vin vendu en bouteilles plastiques au bord de la route ou dans des petits magasins. Oui, le vin géorgien est principalement rouge et le kvevri est également utilisé pour ces vins rouges. J'ai eu le plaisir de goûter du vin chez un particulier à Telavi. Il a deux hectares de vignes et sort un vin pour lui, ses copains et faire du troc. Et bien c'était vraiment excellent. Il le vinifie dans un kvevri puis le stocke dans une jarre en plastique au fond de sa cave. Quand il veut en boire, il remplit un broc et le pose sur la table, tout simplement.

Quant aux producteurs qui exportent, effectivement je n'ai pas aimé les vins oranges goûtés de chez Pheasant's Tears. J'ai trouvé ça très simple et manquant de caractère, ou disons écrasé par le processus de vinification. Comme une mauvaise macération carbonique. En revanche, j'ai gouté de très bons rouges et oranges chez Nika Bakhia qui a une toute petite exploitation à Anaga, près de Sighnaghi (où se trouve Pheasant's tears), et chez Keti Berishvili à Artana, au nord de Telavi.
Podcast Le Bon Grain de l'Ivresse anchor.fm/le-bon-gra... - "Déjà qu'on vieillit, on ne va quand même pas grandir" Pierre Millot
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Bernard, bertou, Armand de la Sinne
09 Mar 2021 09:45 #186

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • bertou
  • Portrait de bertou Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3039
  • Remerciements reçus 2628

Réponse de bertou sur le sujet Les vins orange

N'oublions pas que le sujet de ce fil est "les vins orange" et non les vins géorgiens. :)
09 Mar 2021 10:02 #187

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Armand de la Sinne
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 52
  • Remerciements reçus 36

Réponse de Armand de la Sinne sur le sujet Les vins orange

J'ai deux amis qui sont allés en Géorgie et plus particulièrement en Kakheti dont la ville principale est Telavi. Un, qui y est allé 3 ou 4 fois. Ils ont été subjugués par l'accueil des gens, ils ont été invités chez eux comme un membre de la famille. Les relations humaines ont été le point fort de leurs voyages. Ils n'ont qu'une envie, c'est d'y retourner.

Je confirme la gentillesse des gens, et j'y ajoute les paysages sublimissimes, la cuisine plus que bonne : extra, et puis une culture passionnante et vraiment à découvrir. Et les vins, bien entendu.

En ce qui concerne les vins, ils sont moins enthousiastes que vous, Armand. On trouve de tout en vin orange et rouge "fait maison". Il y en a de très bon, mais il y en a aussi de vraiment pas bons.

Voui, j'ai un peu tordu le bâton dans l'autre sens, je l'admets. Mais du vraiment mauvais vin, en homemade style on en a très peu goûté, du médiocre un peu plus il est vrai, et le reste était hors du commun, comme un continent fabuleux qui ne demandait qu'à être découvert.
Quant à l'effet d'ambiance qui rend le vin bien meilleur, je ne le nie pas. Mais prenons ce vin-là, par exemple (le meilleur du monde, celui des deux petits vieux). Alors que la bouteille — qu'on achetée pour 5 lari (environ 1,50 €), c'était le prix de trois bouteilles mais on n'avait pas la place dans notre minuscule sac de voyage —, a été trimballée, secouée dans le coffre de voitures aux suspensions défoncées, le tout par des chaleurs plutôt lourdes, le vin n'a cessé de s'épanouir jour après jour et de devenir chaque jour un peu plus délicieux. Ce n'est qu'au soir du troisième jour après l'achat qu'il a commencé à tomber un peu et à se faner. Mais bah on s'en foutait : ce soir là, on a tordu le cou à la bouteille.

N'oublions pas que le sujet de ce fil est "les vins orange" et non les vins géorgiens.

C'est vrai, mais à qui la faute si les deux sont confondus ? Et puis l'apprentissage des vignerons européens et la création d'un marché (donc l'éducation des consommateurs) pourrait commencer par le vin orange, puisque c'est à la mode. Encore faudrait-il qu'on nous vende quelque chose qui ressemble à du vin orange, ce qui n'est actuellement pas le cas.
09 Mar 2021 12:30 #188

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • bertou
  • Portrait de bertou Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3039
  • Remerciements reçus 2628

Réponse de bertou sur le sujet Les vins orange

Encore faudrait-il qu'on nous vende quelque chose qui ressemble à du vin orange, ce qui n'est actuellement pas le cas.

Merci Armand pour votre réponse.
Quel est la défintion que vous avez des vins oranges ?
09 Mar 2021 12:56 #189

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18772
  • Remerciements reçus 3901

Réponse de Eric B sur le sujet Les vins orange

Nous avons constaté au travers de plusieurs dégustations que certains vins avaient des macérations très longues (plusieurs mois) mais dont les couleurs étaient celle d'un vin blanc, l'aromatique également et dont la structure tannique était très légère.

Parce que tu goûtes le résultat final. Au bout de 5-6 mois de macération, le vin "perd" ses tannins et ressemble presque à un vin blanc classique. C'est ce que fait par exemple Eric Texier sur ses cuvées de Roussanne et Marsanne (VV). Ils sont présentés comme des vins blancs, car la macération est imperceptible. Mais en fait, ils sont passés par une phase beaucoup plus dure.

Ca me fait songer à certains producteurs de vins rouges qui gardent une trentaine de jours les vins rouges sur marc après la fin de la fermentation alcoolique. Cela permet d'affiner énormément les tannins même si la durée de macération est plus longue que la normale.
Eric
Mon blog
09 Mar 2021 13:06 #190

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • bertou
  • Portrait de bertou Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3039
  • Remerciements reçus 2628

Réponse de bertou sur le sujet Les vins orange

Nous avons constaté au travers de plusieurs dégustations que certains vins avaient des macérations très longues (plusieurs mois) mais dont les couleurs étaient celle d'un vin blanc, l'aromatique également et dont la structure tannique était très légère.

Parce que tu goûtes le résultat final. Au bout de 5-6 mois de macération, le vin "perd" ses tannins et ressemble presque à un vin blanc classique. C'est ce que fait par exemple Eric Texier sur ses cuvées de Roussanne et Marsanne (VV). Ils sont présentés comme des vins blancs, car la macération est imperceptible. Mais en fait, ils sont passés par une phase beaucoup plus dure.

Ca me fait songer à certains producteurs de vins rouges qui gardent une trentaine de jours les vins rouges sur marc après la fin de la fermentation alcoolique. Cela permet d'affiner énormément les tannins même si la durée de macération est plus longue que la normale.


Merci Eric, mais alors pourquoi les vins de Gravner qui restent avec les peaux pendant également 6 mois restent bien tanniques alors que ceux de COS et Aphros ne le sont pas ? La différence que je vois, c'est que COS et Aphros n'extraient pas et que Gravner oui.

Pour les vins rouges, je l'ai entendu de nombreux producteurs italiens, principalement en Barolo et Barbaresco. Le premier à me l'avoir expliqué a été Luca Roagna.
09 Mar 2021 14:03 #191

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18772
  • Remerciements reçus 3901

Réponse de Eric B sur le sujet Les vins orange

Oui, d'accord avec toi. Texier n'est pas non plus trop le genre à extraire ;)
Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bertou, pyr
09 Mar 2021 14:05 #192

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • bertou
  • Portrait de bertou Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3039
  • Remerciements reçus 2628

Réponse de bertou sur le sujet Les vins orange

Quant aux producteurs qui exportent, effectivement je n'ai pas aimé les vins oranges goûtés de chez Pheasant's Tears. J'ai trouvé ça très simple et manquant de caractère, ou disons écrasé par le processus de vinification. Comme une mauvaise macération carbonique.


Merci Michou. Quelles sont les caractéristiques d'un vin orange qui est écrasé par le processus de vinification pour vous ?
Mauvaise macération carbonique, je vois : arômes amyliques et synthétiques uniquement, banane et des bouches sans reliefs ni aucune structure tannique.
09 Mar 2021 14:08 #193

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 369
  • Remerciements reçus 167

Réponse de Michou sur le sujet Les vins orange

Un vin asséchant, très austère, qui sent la cire et la sève de manière pas très agréable.
De ma petite expérience des vins oranges, j'ai l'impression que le processus de vinification se ressent toujours, un peu comme avec le vin jaune. Chez certains producteurs géorgiens, j'ai trouvé très difficile de faire la différence entre deux cuvées de cépages différents (chacune étant en monocépage) par exemple.

Après, je serais curieux de comprendre ce qu'Armand appelle un vrai vin orange. J'ai bu à plusieurs reprises la cuvée Dinavolino de Giulo Armani à laquelle je trouve beaucoup de délicatesse.
Podcast Le Bon Grain de l'Ivresse anchor.fm/le-bon-gra... - "Déjà qu'on vieillit, on ne va quand même pas grandir" Pierre Millot
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, bertou
09 Mar 2021 14:27 #194

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • bertou
  • Portrait de bertou Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3039
  • Remerciements reçus 2628

Réponse de bertou sur le sujet Les vins orange

Un vin asséchant, très austère, qui sent la cire et la sève de manière pas très agréable.
De ma petite expérience des vins oranges, j'ai l'impression que le processus de vinification se ressent toujours, un peu comme avec le vin jaune. Chez certains producteurs géorgiens, j'ai trouvé très difficile de faire la différence entre deux cuvées de cépages différents (chacune étant en monocépage) par exemple.

J'ai l'impression que vous décrivez un vin dont le raisin manque de concentration et de maturité sauf pour l'aromatique dont je ne peux savoir les raisons. La cire d'abeille et de résine de pin se retrouve dans les vins oranges mais c'est plutôt agréable :)

Après, je serais curieux de comprendre ce qu'Armand appelle un vrai vin orange. J'ai bu à plusieurs reprises la cuvée Dinavolino de Giulo Armani à laquelle je trouve beaucoup de délicatesse.

J'aime bien aussi Dinavolino quand il n'est pas trop déviant. (tu)
09 Mar 2021 14:38 #195

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Armand de la Sinne
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 52
  • Remerciements reçus 36

Réponse de Armand de la Sinne sur le sujet Les vins orange

Après, je serais curieux de comprendre ce qu'Armand appelle un vrai vin orange.

Question également posée par Berthou... À vrai dire je n'en sais rien, et techniquement je n'ai pas votre savoir œnologique ni votre savoir-dire les goûts du vin pour décrire tout ça en détail : je suis juste le monsieur avec la barbe qui s'évanouit d'extase en trempant les lèvres dans un gobelet en plastique...
Mais ce que je sais, c'est qu'on nous vend ici, sous le nom de vin orange, de vin d'amphore et de vin de kvevri, une promesse d’authenticité, de différence, d'originalité, de vérité et accessoirement de Géorgie qui n'est (presque) jamais tenue : c'est (trop souvent) un piège pour gogos, un miroir aux alouettes. Et je regrette que sur ce forum si savant et si utile on s'y laisse prendre, et qu'on y discute avec gravité de picrates qui n'ont absolument aucun autre intérêt que de vider les poches de gens curieux ou naïfs, alors que les dits-picrates ne mériteraient au mieux qu'un haussement d'épaule, et au pire qu'un éclat de rire.

Un vin asséchant, très austère, qui sent la cire et la sève de manière pas très agréable.

Mais disons quand même qu'un vin orange, quand il est bon, est désaltérant comme une onde vive, qu'il est gai comme un pinson, qu'il sent le miel et les feuilles mortes, et qu'en bouche il est d'une densité étrange qui est celle de la vie même. De surcroit, sa couleur est rigolote, et en le buvant à grande goulées on a l'étrange sensation que procure un vin blanc qui serait pourvu de tanins toujours très présents (et non pas évanescents, comme je crois l'avoir lu plus haut : si les tanins s'évanouissent, c'est un vin « orange » qui n'en a que la couleur !).

Et surtout, comme je l'ai expliqué plus haut, il ne ressemble, lui et ses congénères en rouge et en banc, à absolument rien de ce que nous connaissons ici. Je ne peux pas dire ce qu'est un vin orange, mais je sais que s'il est comparable à un vin vinifié à l'européenne, sur quelque point que ce soit, ce n'est pas un vin orange mais seulement un vin qui a une apparence orange.
09 Mar 2021 15:49 #196

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 253
  • Remerciements reçus 72

Réponse de PinotNero sur le sujet Les vins orange

je suis juste le monsieur avec la barbe qui s'évanouit d'extase en trempant les lèvres dans un gobelet en plastique...


Tout ça, les images "sympa's", le discours baroque qui fait l'éloge d'un vin local fabuleux trouvé par hasard pour à peine un euro chez un vieux qui fait son vin dans un garage d'une hygiène douteuse, cela rappelle le cas stereotypé (mais tellement vrai) du touriste qui, en vacances, se met en extase devant la piquette locale. Une fois cette piquette locale amenée à la maison, elle s'avère décevante voir carrément mauvaise.

Que les vins oranges, en kvevri, en amphore, produits et vendus "ici" sont vendus avec des promesses d’authenticité, de différence, d'originalité, de vérité qui ne sont presque jamais tenus, cela se discute. Mais j'ai goûte plein de vins de cette nature qui étaient bons, très bons et pour certains même carrément exceptionnels et mémorables.

Les vins Géorgiens que j'ai eu la chance de goûter ("ici") ne m'ont jamais franchement emballés. Probablement c'est déjà le cépage qui a un caractère assez spécifique, le style qui me déplaisait, mais c'est quand même bizarre que personne n'a eu l'idée de mettre en bouteille les breuvages dont tu fais l'éloge, et de les vendre "ici". Pourtant, de nos jours, quand quelque chose est vraiment bon, cela se sait vite, surtout en matière de vin!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Bernard, chrisdu74, leteckel, ProfesseurDubis, faka
09 Mar 2021 17:41 #197

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18772
  • Remerciements reçus 3901

Réponse de Eric B sur le sujet Les vins orange

La discussion ne mène pas à grand chose, car il y a une telle variété de vins "oranges" que ce soit en Europe ou en Géorgie qu'il est difficile de généraliser dans un sens ou dans l'autre. Il y a des vins intéressants, voire même très bons, d'un bout à l'autre de la Méditerranée, et d'autres nettement moins, pour ne pas dire intorchables.

Il est probable que Pheasant's tears a réussi à attirer pas mal la lumière sur lui car John Wunderman est occidental (américain) et très bon communicateur. Mais ses vins sont loin d'être les plus excitants du pays. Mais il en existe pas mal d'autres qui sont passionnants, complexes, et vous emmènent en terra incognita. Depuis 2-3 ans, le niveau est sacrément monté en France, après quelques coups d'essais pas toujours convaincants. De plus en plus de vignerons maîtrisent leur sujet et réussissent à faire des cuvées convaincantes qui devraient faire que ce sera pas qu'une mode.

D'autant qu'on n'a pas beaucoup de recul sur le vieillissement, mais il n'y a pas de raisons que les vins évoluent mal, bien au contraire. Les tanins devraient permettre d'éviter la prémox ;) Les quelques "vieux" que j'ai bus étaient très bons !
Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Bernard, Michou
09 Mar 2021 18:33 #198

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Armand de la Sinne
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 52
  • Remerciements reçus 36

Réponse de Armand de la Sinne sur le sujet Les vins orange

Tout ça, les images "sympa's", le discours baroque qui fait l'éloge d'un vin local fabuleux trouvé par hasard pour à peine un euro chez un vieux qui fait son vin dans un garage d'une hygiène douteuse, cela rappelle le cas stereotypé (mais tellement vrai) du touriste qui, en vacances, se met en extase devant la piquette locale. Une fois cette piquette locale amenée à la maison, elle s'avère décevante voir carrément mauvaise.

Pour préciser, et parce que je ne peux pas vous laisser dire n'importe quoi : nous avons été présentés à ces viticulteurs par un responsable de l'œnothèque du musée Chavchavadze, à Tsinandali, lequel je suppose s'y connaît un petit peu en matière de vins traditionnels puisque son métier est de repérer les meilleurs, de les collectionner et de les conserver. Le hasard n'y était donc pour rien, mais plutôt un conseiller hors pair. Et comme signalé plus haut il n'y a pas eu d'effet « coup de foudre » pour une piquette, puisque trois jours après et bien loin de cette cave la « piquette » en question s'avérait toujours aussi délicieuse...
Mais je l'admets, ce n'était pas du vin orange : c'était du vin rouge au goût de soleil et de feuilles mortes, qui se contentait d'être un incroyable chef d'œuvre. Un chef d'œuvre à 1,50 € le litre en plastique, ce qui vaux mieux qu'un mauvais picrate à 50 € la bouteille en verre, comme j'en ai vu (mais pas bu) récemment.
10 Mar 2021 06:23 #199

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18772
  • Remerciements reçus 3901

Réponse de Eric B sur le sujet Les vins orange

ce qui vaux mieux qu'un mauvais picrate à 50 € la bouteille en verre, comme j'en ai vu (mais pas bu) récemment.

Rien qu'en regardant une bouteille, tu peux deviner si c'est un picrate ? Si je fréquentais encore les FAV, je t'amènerais avec moi pour repérer les bons et mauvais coups ;)
Eric
Mon blog
10 Mar 2021 06:56 #200

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • bertou
  • Portrait de bertou Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3039
  • Remerciements reçus 2628

Réponse de bertou sur le sujet Les vins orange

Paraschos vino - Ponka 2016
Chardonnay (25%), Sauvignon Blanc (25%), Friulano (25%), Ribolla Gialla, Picolit, Verduzzo, Pinot bianco (25%)
Les différents cépages sont récoltés est ajoutés dans une seule et même cuve de fermentation au fur et à mesure de la maturité de chaque cépage. Les vendanges s'étirent en général sur 3 semaines. Élevage en tonneau de 15 à 25 hl pendant 3 ans. Aucun intrant ajouté des vendanges à la mise en bouteille.


Couleur orangée assez profonde.
Nez de bonne intensité, net et volumineux. Joli fruit sur l'abricot sec, pomme jaune, poire au four, kumquat, notes florales, herbes. Il y a un côté oxydatif sur l'amande grillée. Touche d'acétone. Il y a aussi des notes balsamiques et d'aiguilles de pin. Bref, c'est très beau et complexe. En plus, le vin change et une facette domine avant qu'une autre lui prenne la place.
La bouche est moyennement puissante, fraîche avec une jolie texture qui rappelle la peau de raisin. C'est ample et dynamique. Le fruit s'impose et les notes oxydatives sont moins présentes. Le tanin est mûr et poudreux donant une fermeté bien agréable. La finale est salivante et cela claque. Longueur excellente.

Un vin clairement orange. C'est excellent. J'aime beaucoup ce vin et je le considère parmi les meilleurs. Il réussit à combiner fermeté des tanins avec finesse et il est très harmonieux avec de la fluidité.
Le producteur n'était plus importé depuis quelque temps. Le voilà de retour et c'est tant mieux !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, bibi64, Blog
28 Mar 2021 12:45 #201

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • bertou
  • Portrait de bertou Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3039
  • Remerciements reçus 2628

Réponse de bertou sur le sujet Les vins orange : expresion du terroir ?

J'avais écrit il y a peu que j'allais déguster deux vins du cépage Rkatsiteli issus de deux entités géographiques différentes distantes d'environ 20 kilomètres. Les vins sont vinifiés de la même manière par le domaine Pheasant's Tears. C'est enfin fait !
Disons le tout de suite, il m'a été impossible de tirer quelques remarques qu'elles soient, car les deux vins (Rkatsiteli Bakurtsikhe et Rkatsiteli Bodbiskhevi) avaient un affreux goût de souris. Les vins étaient déviants.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, bibi64
25 Avr 2021 16:33 #202

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck