Nous avons 695 invités et 14 inscrits en ligne

Champagne R.C. Lemaire

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 17771
  • Remerciements reçus 1597

Jérôme Pérez a créé le sujet : Champagne R.C. Lemaire


Champagne Roger-Constant LEMAIRE
50 rue de la Glacière
51700 Villers sous Châtillon
Tel : +33 (0)3 26 58 36 79
contact"at"champagne-lemaire.fr
www.champagne-lemair...


Villers-sous-Châtillon, la famille Lemaire y cultive depuis quatre générations les trois cépages champenois classiques
Le domaine s’étend sur 12 hectares de vignes situées sur les coteaux de la Vallée de la Marne : Cumières, Hautvillers, Reuil, Binson-Orquigny, Troissy et Leuvrigny.
Depuis 2001, ce domaine s'est engagé dans une démarche plus respectueuse de l'environnement, notamment par l'utilisation de produits de traitement et d’amendement, bio.

Jérôme Pérez
#1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 17771
  • Remerciements reçus 1597

Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Champagne R.C. Lemaire, Select Reserve

CR: Champagne R.C. Lemaire, Select Reserve
Pinot Meunier. année de récolte 2006. élevage en cuve, pas de malo.
Une belle surprise que ce Champagne fringant et très équilibré qui fait honneur au pinot Meunier. (100%).
Belle robe paille avec une myriade de bulles très fines. Cordon délicat et bien marqué.
Le nez est d'abord floral et très printanier : lilas. Belle présence en bouche, pour ce vin aérien, très élégant et parfaitement équilibré. Sans doute la longueur mériterait de s'étirer davantage, sans doute la complexité n'est pas nécessairement présente, mais il n'en reste pas moins que ce Champagne très classique représente une excellente bouteille très apéritive et procure beaucoup de plaisir. Le prix est très sage et en fait un rapport qualité prix exceptionnel. (14 euros)

Jérôme Pérez
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 78
  • Remerciements reçus 13

Roger-Constant Lemaire. a répondu au sujet : Re: Champagne R.C. Lemaire

Voici quelques informations complémentaires à propos de notre maison familliale.

Notre maison produit donc environs 80 000 bouteilles dont :

-Cuvée "Select Réserve", 100% Pinot Meunier, sans malo, 5 ans de cave. (cépage traditionnel de la vallée de la marne.)

-Cuvée "Trianon", Assemblage de Chardonnay et de Pinot Noir, sans malo, 5ans de cave.

-Cuvée "Millésimé 2006", 100% Chardonnay, élaborée en fût de chène, sans malo.

-Cuvée "Rosé de Saignée", issue d'une macération de Pinot Noir et Pinot Meunier, sans malo, 5 ans de cave.

-Cuvée "Roger-Constant Lemaire 2007", les trois cépages, cuvée prestige fleuron de la maison à seulement 1200 exemplaires, élaborée en foudre de Chène, sans malo.

Notre politique de viticulture : est très soucieuse de l'environnement et du bien être de la vigne, nous travaillons donc, sans acaricide, sans insecticide, enherbement des sols afin de réduire considérablement l'utilisation des herbicides ! (Nos plants sont surélevés de 30cm de haut limitant fortement ainsi la concurrence herbe/vigne)

Traitement des vignes avec notamment les fameuses "algues de Norvège" agrées biologiques (fertilise et la dynamise.)

Notre politique de vignification : Tout nos vins dorment sur la lie de fermentation, jusque fin Mars, comme dans nos fûts de chène pour la cuvée Millésimé et Roger-Constant.
Nous élaborons nos Champagnes exclusivement avec de la "cuvée", c'est à dire la première presse des raisins.

Nous insistons sur le fait que aucun de nos Champagnes est avec fermentation malo-lactique, ce qui est extremement important car l'acidité naturelle du raison est conservée. En effet, cette acidité naturelle permet un très long vieillissement de cave, une belle longévité en bouche, ainsi qu'une finesse incomparable.

*Rosé de Saignée : macération de 3 jours dans une grande cuve inox, couleur très soutenue, nous recherchons les arômes Framboisés et une fraicheur dynamisante par l'absence de fermentation malo-lactique. Il sera vieilli 5 années dans la cave.

La mise en bouteille se fait chaque année, début Avril.

Après vieillisement dans nos caves, arrive donc le dégorgement, notre politique reste la même : conserver les propriétés naturelles du raisin. Ainsi, notre liqueur est fabriquée par nos soins dans un Foudre de Chène, avec un dosage très brut (0,4-0,8).

Nous ne ferons jamais de vin sur-dosé (doux...). Pour nous, l'ajout de sucre dans le vin, c'est comme le Sel et le Poivre pour un grand cuisinier, il faut un juste milieu.

N'hésitez plus, à visiter notre site internet pour plus d'informations : Champagne Roger-Constant Lemaire
L'équipe de la maison Roger-Constant Lemaire, vous accueillera avec plaisir, pour une visite chaleureuse et instructive.

L'équipe du Champagne Roger-Constant Lemaire.
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 201
  • Remerciements reçus 0

27fb a répondu au sujet : Re: Champagne R.C. Lemaire

Cher Roger-Constant,
J'ai cru comprendre qu'il y avait des "règles" dans LPV : présentation, charte, ....
A méditer...
Bien à vous
François

27fb - François
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 38
  • Remerciements reçus 0

Guitoune a répondu au sujet : Re: Champagne R.C. Lemaire

Certains vignerons (voir de trop nombreux?) pratiquent la ré-acidification, avec des acides artificiels, tartrique/citrique il me semble, surtout quand c'est un vin avec malo dedans...J'aimerai juste completer votre description, et savoir si vous la pratiquez aussi, même si vous êtes sans malo?

Si je dit ça, c'est que les champagnes réacidifier, ça me donne des crampes d'estomac, c'est pas très digeste, à ne pas prendre mal, mais c'est ainsi ^^

(sorry si je parait chiant hein...je demande avec toute la politesse du monde, et merci d'avance qu'importe la réponse.)

J'adoreeeee le Booooon Moelleuuuuux ! J'adoreeeee le Booooon péteuuuuuux ! *chante*
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 912

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Champagne R.C. Lemaire

Mon Dieu, mon Dieu...
Réacidification du champagne avec des acides artificiels...
Mon Dieu...

Luc
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 201
  • Remerciements reçus 0

27fb a répondu au sujet : Re: Champagne R.C. Lemaire

Trollbusters, ....
A vous de jouer...
C'est insupportable !...

27fb - François
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2743
  • Remerciements reçus 286

Benji a répondu au sujet : Re: Champagne R.C. Lemaire

Il y en a un qui va bientôt avoir malo....., enfin, mal quelque part !
Benji

Benji
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3294
  • Remerciements reçus 302

iceteayer a répondu au sujet : Re: Champagne R.C. Lemaire

Il y en a un qui va bientôt avoir malo....., enfin, mal quelque part !

malo....lactique ?

;)

Julien
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 78
  • Remerciements reçus 13

Roger-Constant Lemaire. a répondu au sujet : Re: Champagne R.C. Lemaire

Non surtout pas.

La politique de la maison, c'est justement de préserver notre vin de ce genre de pratique, nous désirons justement conserver une acidité naturelle dans notre bouteille. J'en parle justement dans le sujet (Cela nous permet de faire marcher le bouche-à-oreille...)

Je ne souhaite pas faire de "généralités" dans ma profession, mais les champagnes sans fermentation malo-lactique ne font habituellement pas de réacidification.
N'hésitez pas à poser la question aux vignerons
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3294
  • Remerciements reçus 302

iceteayer a répondu au sujet : Re: Champagne R.C. Lemaire

C'etait de l'humour.

Julien
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 38
  • Remerciements reçus 0

Guitoune a répondu au sujet : Re: Champagne R.C. Lemaire

Merci bien pour votre réponse. Julejule ton humour c'est la classe ! Change rien xD

J'adoreeeee le Booooon Moelleuuuuux ! J'adoreeeee le Booooon péteuuuuuux ! *chante*
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3294
  • Remerciements reçus 302

iceteayer a répondu au sujet : Re: Champagne R.C. Lemaire

Julejule ton humour c'est la classe ! Change rien xD

En deux jours, alors que je suis inscrit depuis 9 mois environ, deux personnes differentes m'ont appelé soit "Juju" soit "Julejule".
C'est pas que ça me gene forcement, je m'en fou un peu, mais un peu de gout quoi!!!!

JULEJULE!! ::o

Ca doit etre le surnom le plus pourri qu'on m'ait donné...

( humour....quoi que .... ;) )

Julien
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1703
  • Remerciements reçus 618

vinozzy a répondu au sujet : Champagne R.C. Lemaire : acidité naturelle

Je viens de relire ce fil et finalement ce début de discussion à vite viré sur la question de la réacidification, un comble sur un fil dédié à une maison qui ne produit QUE des vins où la fermentation malolactique a été bloquée par le froid, ce qui induit un haut (très haut) niveau d'acidité et de fraicheur, car nous sommes à la limite nord de la culture de la vignes...et puis vous avez piqué ma curiosité, alors quand Guillaume a proposé une visite...

Reçu mardi soir par Guillaume, jeune membre de la famille Constant-Lemaire, volubile, passionné et intarissable sur le travail de son équipe. Si je l'avais écouté, nous serions quasi parti en pleine nuit voire l'enherbement en micro-trèfle et les vignes plantées hautes...je me suis donc contenté de gouter :

Des vins clairs 2013 par cépage : aromatiques, ciselés, la combinaison de la fraicheur du millésime (sans doute plus que 2008, Guillaume cite 1996..), la température des vins (6°) et la vinif sans malo (voir plus haut) rend l'exercice de dégustation difficile mais l'équilibre final sera sans doute fonction de la garde de ces vins qui semblent partir du bon pied..pour longtemps, très longtemps.
1996 ? Hé bien ça pourrait y ressembler si à la base la maturité n'était pas optimale, ce que le vigneron refute tout haut : pas ou peu de chaptalisation cette année. A suivre dans 10/15 ans !

Des vins clairs : soutirés, assemblés, prêts à tirer (mise en bouteille) : assemblage de cépages, de millésimes (ici souvent 25% 2010, 25% 2011 et 50% 2013). Cuvée Trianon : 40% Chardonnay, 60% Pinot noir, belle longueur, la fraicheur est évidemment forte, mais plus élégante que sur les purs 2013. Fûts (vins de réserve, gardés pour les futurs assemblages) : la micro oxygénation et l'apport du bois arrondissent les angles aigus, c'est bien connu, et Guillaume ne s'y trompe pas en voyant ma tête : "c'est plutot ça que vous aimez ?". Oui.

Des Champagnes :

Select Réserve : 100% pinot Meunier, le dosage est ajusté (pourrait presque renvendiquer la mention extra brut car au plus 6/7 grammes, mais comme Pierre Yves l'explique très bien dans le forum Egly Ouriet, on ne souhaite pas ici non plus que ce critère soit un déclancheur d'intérêt). Arômes de Mirabelle, très fine pointe oxydative selon moi (le vigneron ne me suit pas sur ce terrain). Beau vin. Surtout à ce prix :15 €.
Ne dites pas à Guillaume qu'il s'agit de son "BSA d'entrée de gamme", cela le froisserai : "il y a autant d'exigence dans chacune des cuvées", et c'est plutôt le mode d'élevage (cuve ou fut) qui va influer sur la destination des vins.

Trianon : cet assemblage est sur les agrumes, ouvert mais sur la réserve, à garder encore 2/4 ans après dosage pour que la complexité sorte au grand jour. Beau vin. 17 €.

Hautes Prières, millésime 2006 (plus à la vente, c'est le 2008 qui est dispo) : 100 % chardonnay élevé en fut. Autre registre car superbe de droiture mais en bouche c'est long et clairement apéritif. Très beau vin. 27 €.

Rosé de saignée : robe très foncée, rubis. je m'attends à un blockbuster mais non : assez fin sur la griotte, fraise, ramboutan pour un vin de repas qui appelle le jambon sec voire le dessert...aux fraises et biscuits roses locaux. Etonnant et rare rosée de saignée sans malo : 19 €.

(tarifs départ propriété pour 6 bouteilles).

Un domaine atypique, qui revendique dans sa communication un travail des sols à la vigne, et surtout un mode de vinification exclusif qui nécéssite 4 à 7 ans de stock en cave selon les cuvées.
A noter pour finir un espace d'accueil superbe : moderne, chaleureux et spacieux...le graal de l'amateur voyageur. Je gage que les LPViens y passeront un moment autant instructif que pour moi ce soir. A suivre surtout.

Ma causerie du vin est là : sparnabulles.canalbl...
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 388
  • Remerciements reçus 293

oberlin a répondu au sujet : CR: Champagne R.C. Lemaire - cuvée trianon

CR: Champagne Roger-Constant LEMAIRE Cuvée trianon,
60% pinot noir, 40% chardonnay.

Oeil : Robe limpide dorée, bulles fines et abondantes.

Nez : un peu discret (le champagne était peut être un peu trop froid).

En bouche, c'est parfaitement équilibré à mon goût, voilà un champagne tendu comme je les aime. L'aromatique est plaisante, les agrumes dominent. j'ai trouvé la bulle un peu trop présente au départ mais j'ai vraiment apprécié sa finesse quelques minutes après le service.
Je m'attendais à un un peu plus puissance en bouche mais, il correspond bien aux champagnes ce que j'apprécie avec un belle tension et un équilibre "aérien".

Rapport Q/P très interessant

Cdt
Marc
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 388
  • Remerciements reçus 293

oberlin a répondu au sujet : Champagne R.C. Lemaire - cuvée trianon

CR: Champagne R.C. Lemaire - cuvée trianon
Dégorgement : 6 décembre 2014
40% chardonnay, 60% pinot noir

Je vois que mon dernier CR date de 2015, ce soir j'ai bu la dernière bouteille de cette caisse achetée début 2015. Le propriétaire m'avait dit : gardez nos champagnes ils n'en seront que meilleurs. Je trouvais ça déjà très bon au départ, je n'avais donc gardé qu'une bouteille... 4 ans après, force est de constater qu'il avait raison.

La robe est assez claire, bulle fine, parfaitement calibrée, robe légèrement rosée.
Nez superbe, sur les fruits blancs la noisette, puissante, "fraiche".
En bouche le vin est très beau, on retrouve l'aromatique que l'on avait au nez, on sent un champagne très légèrement évolué (dans le bon sens du terme : à maturité, et, peut être, à son apogée). L'acidité est élevée mais les années ont donné une légère rondeur au vin qui le supporte largement. Il n'y a pas eu de malo sur ce Champagne, ce qui donne un équilibre incroyable : il n'a rien perdu de sa vivacité de jeunesse tout en gagnant la complexité du vieillissement. Puissant, structuré, belle longueur. Je ne connais pas le dosage mais il ne doit pas être très élevé : ça se goûte très sec!

C'est très très bon, complexité, équilibre, fraîcheur, longueur! Tout y est.

Marc
#16
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: vinozzy, breizhmanu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck