Nous avons 2109 invités et 85 inscrits en ligne

Inflation

  • Messages : 20033
  • Remerciements reçus 822

enzo daviolo a répondu au sujet : Inflation

Ah? la beauté de l’étiquette alors surement....
#1411

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1339
  • Remerciements reçus 149

oulababa a répondu au sujet : Inflation

enzo daviolo écrit: Ah? la beauté de l’étiquette alors surement....


Ou pour plein d'autres raisons, comme le besoin de reconnaissance sociétale ...

Xavier L.
#1412

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12609
  • Remerciements reçus 179

PBAES a répondu au sujet : Inflation

Où trouver des vins de Bourgogne à moins de 15 euros ?


www.bienpublic.com/e...


Philippe
#1413

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 151
  • Remerciements reçus 198

LudoR a répondu au sujet : Inflation

oulababa écrit:

enzo daviolo écrit: Ah? la beauté de l’étiquette alors surement....


Ou pour plein d'autres raisons, comme le besoin de reconnaissance sociétale ...


Pas seulement… et/ou pour tout autre chose…

Cela tient bien sûr de l'imaginaire voir du rêve et cela est totalement subjectif bien sûr…

L'idée que l'on se fait d'une grande étiquette et du plaisir à venir de sa dégustation participe tout autant au plaisir que la dégustation même…

Qui n'a jamais éprouvé cette excitation d'une dégustation à venir d'une bouteille qui vous fait "rêver" ?

Ludovic
#1414

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5843
  • Remerciements reçus 345

Martinez a répondu au sujet : Inflation

Exact et personne ne dit le contraire, on dit juste que quand cette excitation, parce que étiquette qui en jette, amène de la mansuétude lors de la dégustation, c'est alors peut-être, sûrement - et même certain en y réfléchissant bien - un énorme travers.

La connaissance du vin que l'on va déguster peut parfois engendrer un bel espoir et donc une forme d'excitation, d'impatience mais cela n'est pas réservé qu'aux fameuses étiquettes; multiples raisons peuvent nourrir un tel espoir : un accord bien pensé, un vin à parfaite maturité, un grand vin derrière une étiquette peu connue, un super rapport qualité prix à partager...

Le tout est de déguster ensuite le plus objectivement possible pour celui qui veut transmettre la hauteur du vin.
Celui qui veut se laisser emporter par la magie de l'excitation jusque dans son ressenti en a parfaitement le droit mais il faudra que l'on me dise où se situe alors l'intérêt de partager sur un forum son avis sur le vin.

Jmm
#1415
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi, enzo daviolo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 151
  • Remerciements reçus 198

LudoR a répondu au sujet : Inflation

Le tout est de déguster ensuite le plus objectivement possible pour celui qui veut transmettre la hauteur du vin.
Celui qui veut se laisser emporter par la magie de l'excitation jusque dans son ressenti en a parfaitement le droit mais il faudra que l'on me dise où se situe alors l'intérêt de partager sur un forum son avis sur le vin.[/quote]…

Certainement dans l'idée de partager leur expérience avec des personnes ayant les mêmes rêves mais pas forcément l'opportunité de les réaliser…

Après les goûts et les couleurs…

Ludovic
#1416

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19004
  • Remerciements reçus 2498

mgtusi a répondu au sujet : Inflation

Bien sûr que l'étiquette apporte du plaisir mais ca ne dure pas. Avec l'expérience, on fait rapidement fi de ce plaisir artificiel, fort heureusement.

Michel
#1417
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4326
  • Remerciements reçus 1062

HERBEY 99 a répondu au sujet : Inflation

Pstttt Michel, certains ( suivez mon regard !) à plus de 70 ans n'ont pas réussi à s'en abstraire... Le faisons-nous tous ? Si on en a conscience où est le drame ??!!
#1418

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19004
  • Remerciements reçus 2498

mgtusi a répondu au sujet : Inflation

Pas de drame mais comme dit plus haut ses ressentis n'ont pas le moindre intérêt

Michel
#1419

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6130
  • Remerciements reçus 1919

Marc C a répondu au sujet : Inflation

Jmm, je ne vois pas trop où est la contradiction. Je n'ai jamais dit qu'il fallait "préserver" un vin au nom de son étiquette. Le message faisait suite à plusieurs autres séparant, en caricaturant, le monde vinique en deux: les abrutis se félicitant de boire des étiquettes particulièrement mauvaises comme chacun sait, et celui des vrais amateurs qui sont au-dessus de tout ça.

Pour le RQP, je maintiens, je ne comprends pas cet objectif de maximisation du RQP. En te lisant, on a l'impression, peut être fausse, de froid, de mathématique où chaque vin a sa note RQP. Si jamais il passe sous le seuil, hop à la trappe. Comme écrit, au delà de 50€ je ne comprends pas la notion de RQP et pourtant j'achète des vins au-delà de ce seuil. C'est tout simplement que l'envie est plus forte, ce qui n'empêche pas d'être déçu, de l'écrire et que cette envie se fasse moins forte dans le temps.

Tu parles d'indignité, mais il faudrait peut être défini ce qu'est un vin indigne. Ça se mesure comment l'indignité d'un vin ? Je prends Rayas en exemple. Voilà une étiquette qui ne m'attire pas ayant été plus souvent déçu qu'enthousiasmé. De fait, mon avis sur le Prix de Rayas est sans intérêt. Je vais en dire quoi ? Mon dieu c'est indigne de vendre à ce prix là alors que pour 1/4 du prix je peux avoir du Volnay 1er cru de chez Toto (Rayas est bourguignon comme tous les grands vins rouges ;) ) Quel intérêt franchement ? Une personne aimant Rayas, sans doute avec une part d'irrationnelle comme pour chacun de nous pour ses vins préférés, n'aura certainement pas le même avis.

Pour finir, de mon côté,c'est lier vin et pouvoir d'achat que je trouve incongru. Il y aurait un droit à boire des étiquettes ?

Marc
#1420
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, jean-luc javaux, chrisdu74, Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20033
  • Remerciements reçus 822

enzo daviolo a répondu au sujet : Inflation

L'idée que l'on se fait d'une grande étiquette et du plaisir à venir de sa dégustation participe tout autant au plaisir que la dégustation même…
Qui n'a jamais éprouvé cette excitation d'une dégustation à venir d'une bouteille qui vous fait "rêver" ?


oui ça cela fonctionne au début quand on découvre mais perso je n'ai depuis bien longtemps plus aucune attente ni plaisir lié à un nom ronflant (ce serait même presque le contraire, raison pour laquelle je préfère boire une étiquette à l'aveugle).
#1421

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 427
  • Remerciements reçus 140

tma a répondu au sujet : Inflation

Marc C écrit: Jmm, je ne vois pas trop où est la contradiction. Je n'ai jamais dit qu'il fallait "préserver" un vin au nom de son étiquette. Le message faisait suite à plusieurs autres séparant, en caricaturant, le monde vinique en deux: les abrutis se félicitant de boire des étiquettes particulièrement mauvaises comme chacun sait, et celui des vrais amateurs qui sont au-dessus de tout ça.

Marc


Je n'ai pas dit ça...

Je dis simplement que je trouve ça dommage de jurer uniquement par les grands noms, et uniquement par la valeur monétaire, sans s'intéresser à d'autres domaines qui font des vins potentiellement très intéressants


Je vais le dire autrement.
Qu'une personne se satisfasse de ne boire que des grandes étiquettes, pourquoi pas.
Mais j'ai l'impression que c'est plus lié à une sorte de reconnaissance qu'au plaisir réellement lié à la dégustation d'une, et de deux n'est-il pas dommage de passer à côté de domaines qui font des choses intéressantes simplement parce que leurs bouteilles n'ont pas une valeur monétaire certaine?
Mon propos visait également à dire que l'inflation est selon moi plus due à des gens qui sont prêts à payer le prix pour s'offrir une étiquette, qu'aux amateurs qui s'intéressent à d'autres domaines.

De plus on a interprété mon propos comme quoi je disais qu'il n'y avait pas de buveur d'étiquettes ici.
Outre le fait que les étiquettes bues ici ne sont pas forcément celles connues du grand public, je signifiais simplement par là qu'ici on était plutôt en recherche de bons vins, que de vins avec lesquels on puisse spéculer.
(Parce que quand on me dit "j'ai acheté une bouteille 35 qui en vaut 70" je me demande s'il n'y a pas une petite volonté de spéculation, même si les deux ne sont pas forcément liés. On peut aimer ne boire que des grandes étiquettes sans vouloir spéculer dessus).

Thibaut
#1422

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 151
  • Remerciements reçus 198

LudoR a répondu au sujet : Inflation

enzo daviolo écrit: L'idée que l'on se fait d'une grande étiquette et du plaisir à venir de sa dégustation participe tout autant au plaisir que la dégustation même…
Qui n'a jamais éprouvé cette excitation d'une dégustation à venir d'une bouteille qui vous fait "rêver" ?


oui ça cela fonctionne au début quand on découvre mais perso je n'ai depuis bien longtemps plus aucune attente ni plaisir lié à un nom ronflant (ce serait même presque le contraire, raison pour laquelle je préfère boire une étiquette à l'aveugle).


Je trouve dommage de ne plus avoir aucune attente ni plaisir sur une grande étiquette ( mais je le respecte ) ...
Car en vérité, le seul problème des grandes étiquettes c'est leur prix et non ( ou très rarement ) leur qualité !
Je conçois très bien que l'on ne puisse pas ou que l'on ne veuille pas acheter ces vins pour ménager son porte monnaie ou par principe eu égard au prix demandé par le vigneron.
D'ailleurs, boire une grande étiquette ne garantit pas que le plaisir soit à la hauteur de l'attente ( souvent très ( trop ?) élevé eu égard à la notoriété du domaine et au prix payé ).
Enfin, l'on pourrait rappeler qu'il n'y a pas de grand vin mais seulement de grandes bouteilles ( grande étiquette ou pas ) !

Ludovic
#1423

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 151
  • Remerciements reçus 198

LudoR a répondu au sujet : Inflation

quant à l'inflation, force est de reconnaitre que ce sont les grandes étiquettes qui en sont les locomotives mais que les vins moins connus en profitent aussi un peu par effet "d'entrainement" ou par l'augmentation de la demande de ces vins...

Ludovic
#1424

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20033
  • Remerciements reçus 822

enzo daviolo a répondu au sujet : Inflation

Je trouve dommage de ne plus avoir aucune attente ni plaisir sur une grande étiquette ( mais je le respecte ) ...
Car en vérité, le seul problème des grandes étiquettes c'est leur prix et non ( ou très rarement ) leur qualité !


pas si rare que cela qu'une étiquette sans renommée surpasse le grand nom, d'où l'intérêt pour ma part que de comparer les qualités et non les réputations avant d'acheter.
mais je reconnais que pour celles que j'ai en cave, mon seul plaisir est de les servir à mes amis qui vont avoir la chance (ou la malchance selon comment ça se goute) de les déguster à l'aveugle, car perso ça gâche mon plaisir que de connaitre leur réputation.
#1425
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, francois999, GILT

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 151
  • Remerciements reçus 198

LudoR a répondu au sujet : Inflation

enzo daviolo écrit: Je trouve dommage de ne plus avoir aucune attente ni plaisir sur une grande étiquette ( mais je le respecte ) ...
Car en vérité, le seul problème des grandes étiquettes c'est leur prix et non ( ou très rarement ) leur qualité !


pas si rare que cela qu'une étiquette sans renommée surpasse le grand nom, d'où l'intérêt pour ma part que de comparer les qualités et non les réputations avant d'acheter.
mais je reconnais que pour celles que j'ai en cave, mon seul plaisir est de les servir à mes amis qui vont avoir la chance (ou la malchance selon comment ça se goute) de les déguster à l'aveugle, car perso ça gâche mon plaisir que de connaitre leur réputation.


Qu'il y ait de bons vins produits par des domaines méconnus ou inconnus est heureux et il me plait d'en faire la découverte chaque fois que je le peux…

En revanche, dire que le plaisir est gâché d'avance quand l'on sait que l'on va boire une grande étiquette est une philosophie qui m'échappe un peu…

C'est un peu comme si je disais que le plaisir était gâché d'avance quand l'on sait que l'on va boire un bon vin d'un domaine méconnu… Triste non ?

Ludovic
#1426

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83530
  • Remerciements reçus 9178

oliv a répondu au sujet : Inflation

Je partage avec Laurent l'idée que lors du partage de grandes bouteilles hors de prix, ce sont souvent ceux qui les goûtent à l'aveugle qui en profitent le plus, c'est à dire à hauteur de ce que le vin a à donner.
L'apporteur, lui, a toujours la pression du nom, de l'histoire, du prix, de l'attente qui lui égratigne le plaisir pour peu qu'il ne se mire pas dans sa bouteille en attendant les louanges de l'assemblée.

Servir masqué et partager, en équilibrant sur la durée les apports entre grands noms supposés, découvertes perso qu'on souhaite faire valider par les palais de dégustateurs de confiance et vins pour faire plaisir même si pas forcément à son goût, c'est selon mon expérience la meilleure manière de faire et se faire plaisir.
Mais cela ne peut s'opérer que sur une certaine durée, celle que les cercles LPV ou d'amis avec un peu de bouteilles permettent.
Au début, on se la mesure un peu, en voulant trop en faire.
Mais avec le temps, on revient au vin pour ce qu'il est, plus vraiment pour ce qu'il représente.
Le prix s'oublie, la qualité reste ! :cheer:
#1427
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Benji, Olivier Mottard, Gildas, Eric B, enzo daviolo, Marc C, Krabb, RemiL, jd-krasaki

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1676
  • Remerciements reçus 520

rkrk a répondu au sujet : Inflation

La discussion s'est éloignée de la question de Jérôme: 'Est-ce qu'il faut fermer LPV (ou, du moins, arrêter de parler des bons vins pas chers) pour éviter que des noobs s'intéressent à nos coins de champignons ce qui pourrait motiver les vignerons à augmenter leur prix ?" Et, à l'inverse, encenser les étiquettes qui sont de toute façon trop chères pour nous pour détourner leur attention ?

Je dirais:
- l'influence de LPV existe mais reste marginale par rapport à la RVF par exemple (Gonon, meilleur Rhône Nord il y a quelques années).
- il y a des dizaines de domaines de qualité qui sont très peu commentés ici - plusieurs fois j'ai fait des commentaires sur la première ou deuxième page (dernier exemple, Lafoy). Cela n'empêche pas certains d'être assez chers (Garon, par exemple, pour rester dans le coin). Il suffit d'un importateur américain...
- qui va boire des vins slovènes si personne ne parlait sur un forum comme celui-ci. Au moins, si personne ne les achète, les prix resterons doux.
- contrairement à Jérôme, je n'ai pas de problème moral si un vigneron veut gagner plus que le minimum vital et acheter de nouvelles terres (ou offrir de belles vacances à sa famille). Surtout si son vin est à la hauteur...

Ralf
#1428
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18498
  • Remerciements reçus 3462

Eric B a répondu au sujet : Inflation

contrairement à Jérôme, je n'ai pas de problème moral si un vigneron veut gagner plus que le minimum vital et acheter de nouvelles terres (ou offrir de belles vacances à sa famille). Surtout si son vin est à la hauteur...

Je ne pense pas que nous parlions beaucoup de vignerons sur LPV qui ne gagnent que le minimum vital (ou même un peu plus). Et ce ne sont pas ceux qui sont au minimum vital qui augmentent le prix de leurs cuvées de façon conséquente (j'exclue ceux qui ont dû augmenter leurs prix suite à des pertes d'origine climatique)

Vin à la hauteur. Ça, ça dépend du point de vue de l'observateur. Si tu achètes dans un domaine depuis pas mal d'années et que tu vois les vins doubler, voire tripler en 10 ans, la pilule peut avoir du mal à passer. Alors que si tu es un néo-acheteur qui a l'habitude d' acquérir des cuvées très chères, le prix doublé ou triplé de la bouteille peut lui sembler être une affaire.

Mais c'est sûr que si tu fais très bon, tu trouveras toujour preneurs. Ce seront juste pas forcément les mêmes.

Eric
Mon blog
#1429
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1676
  • Remerciements reçus 520

rkrk a répondu au sujet : Inflation

Minimum vital: je ne pense pas que Xavier Braujou (Terrasse d'Elise) soit millionnaire, même à 20E la bouteille. Et c'était bien lui, l'exemple donné par Jérôme. J'ai l'impression que pour lui, tous ceux qui veulent gagner plus que 2xSMIC (il nous donnera le niveau exact) sont de vilains spéculateurs.
Heureusement que la plupart des bons vignerons (c'est-à-dire ceux dont on parle sur LPV) gagnent plus que le minimum vital. Et ils l'ont bien mérité, dans la grande majorité des cas. Et si certains prix m'éloignent de leurs vins, cela peut me rendre parfois nostalgique mais pas jaloux au point de leur faire un procès moral.

Vins à la hauteur: la comparaison des prix dans le temps n'a aucun sens, sauf psychologique. Ce n'est pas parce qu'un vin était sous-cotés qu'il n'est pas à la hauteur après augmentation. Sinon tous les Beaujolais et Muscadet devraient rester à 10E. Il faut comparer avec les vins de qualité comparable et non avec un vieux prix super-RQP qui reflétait plus un manque de réputation qu'une qualité moindre.
#1430

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5843
  • Remerciements reçus 345

Martinez a répondu au sujet : Inflation

'l'influence de LPV existe mais reste marginale par rapport à la RVF par exemple (Gonon, meilleur Rhône Nord il y a quelques années).'

Possible, probable, c'est selon....

On pourrait aussi parler d'un côté du triangle (Critiques pros, LPV ou autres, Amateurs lambda) : L'influence de LPV sur les critiques pros.

Les critiques pros, à partir d'une tendance qui se dessine sur LPV, peuvent être poussés à une inflexion dans leur jugement de la forme d'un domaine, d'une cuvée.
J'emploie le mot poussés car l'inflexion me semble parfois tardive, et ce d'autant plus si le jugement se fait à la baisse et si le domaine est réputé.
Si la réponse est oui, par ricochet l'influence de LPV est là, reste à quantifier...

Jmm
#1431

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18498
  • Remerciements reçus 3462

Eric B a répondu au sujet : Inflation

Le revenu moyen d'un viticulteur français est de 50.000 € par an (donc loin d'un SMIC X 2). Ca cache bien sûr des disparités, mais les vignerons dont on parle doivent être plutôt dans la bonne moyenne.

Eric
Mon blog
#1432

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1676
  • Remerciements reçus 520

rkrk a répondu au sujet : Inflation

Eric,

je n'ai jamais dit que les bon vignerons gagnaient mal leurs vies. Mais c'est parce qu'ils ont augmenté les prix de vente de leurs vins quand cela a été possible. Et moi, je ne le leur reproche pas.

Ralf
#1433

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1563
  • Remerciements reçus 702

herve2 a répondu au sujet : Inflation ou baisse des prix

Bonjour,

je profite de la remarque d'Eric excluant du sujet les viticulteurs ayant dû augmenter leurs prix suite à des pertes d'origine climatique. Je me permets de signaler que le domaine Joseph Voillot, comme JP Charlot l'avait promis s'il réalisait deux millésimes convenables en terme de rendements (ce qui fut le cas en 2017 et 2018), reviendrait aux tarifs antérieurs et baisserait donc les prix de ces vins. Ce qu'il a fait pour ses premiers crus de Volnay et Pommard.

C'est assez rare pour être noté.

Cordialement,

Hervé
#1434
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Marc C, HERBEY 99, bertou, LoneWD, pierrat, LudoR

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4326
  • Remerciements reçus 1062

HERBEY 99 a répondu au sujet : Inflation ou baisse des prix

Lalou Bize l' avait fait à l'époque où ses prix étaient déjà élevés. Depuis ils sont passés de élevés à "artistiques " !!!
#1435
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LudoR

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 151
  • Remerciements reçus 198

LudoR a répondu au sujet : Inflation ou baisse des prix

herve2 écrit: Bonjour,

je profite de la remarque d'Eric excluant du sujet les viticulteurs ayant dû augmenter leurs prix suite à des pertes d'origine climatique. Je me permets de signaler que le domaine Joseph Voillot, comme JP Charlot l'avait promis s'il réalisait deux millésimes convenables en terme de rendements (ce qui fut le cas en 2017 et 2018), reviendrait aux tarifs antérieurs et baisserait donc les prix de ces vins. Ce qu'il a fait pour ses premiers crus de Volnay et Pommard.

C'est assez rare pour être noté.

Cordialement,

Hervé


En phase avec toi Hervé !

C'est effectivement très rare pour être à nouveau souligné et qu'il en soit remercié d'avance !

Ludovic
#1436

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 315
  • Remerciements reçus 311

KosTa74 a répondu au sujet : Inflation ou baisse des prix

herve2 écrit: Bonjour,

je profite de la remarque d'Eric excluant du sujet les viticulteurs ayant dû augmenter leurs prix suite à des pertes d'origine climatique. Je me permets de signaler que le domaine Joseph Voillot, comme JP Charlot l'avait promis s'il réalisait deux millésimes convenables en terme de rendements (ce qui fut le cas en 2017 et 2018), reviendrait aux tarifs antérieurs et baisserait donc les prix de ces vins. Ce qu'il a fait pour ses premiers crus de Volnay et Pommard.

C'est assez rare pour être noté.

Cordialement,

Hervé


C'est ce qu'il m'a dit également quand je suis passé au domaine ... Je pense d'ailleurs qu'il doit être un des seuls malheureusement ...
En tout cas, ça colle bien au personnage, quelqu'un de ... bien tout simplement !
#1437

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9650
  • Remerciements reçus 1316

claudius a répondu au sujet : Inflation ou baisse des prix

Lucifer et le breuvage magique ? ;)


offre pour le millésime 2016 de Emmanuel Rouget
Vosne Romanée 155€
Beaux Monts 320€
Echezeaux 680€
Cros Parantoux 2400€


PS je n'ai pour ma part pas constaté de baisse prix chez les Domaines où je suis allocataire ...
l'attitude du Dom. Voillot doit être plutôt rare ... est-il possible de recevoir sa liste de prix ou primeurs ? merci
#1438
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 586
  • Remerciements reçus 167

bonaye a répondu au sujet : Inflation ou baisse des prix

A ces prix-là ça me tente, mais je vais quand même essayer de résister !

Manu, tu descends ?
Mes prix ? Tu rêves...
#1439

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4674
  • Remerciements reçus 1903

Vaudésir a répondu au sujet : Inflation ou baisse des prix

bonaye écrit: A ces prix-là ça me tente, mais je vais quand même essayer de résister !


joseph,
Tu peux y aller c'est le prix de la barrique ::whooo::
#1440

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck