Nous avons 1693 invités et 69 inscrits en ligne

Inflation

  • Messages : 147
  • Remerciements reçus 17

Saintgraal41 a répondu au sujet : Inflation

Tu as eu la même chose sur les voitures ferrari dans les annees 2000
Tu avais une testarossa ça valait 40 K
5 ans apres 80 K
Une dino 256 80 K aujourd'hui 250 K
Donc les gens se sont tournes vers alfa lancia qui ont monté en flèche
Quand tu n as plus assez pour te payer le 1er cru tu achètes le 2eme puis le 3eme
Je ne dis pas que c est vraiment une bulle juste on est tombé dans l absurbe
En réalité presque tous les vins ont augmenté
Certains ont suivi une inflation logoque
D autre ont su profiter d une demande mondiale qui c est transformé en speculiation boursiere

Moelleux et oasis le meilleur coktail au monde LGx
#1501

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1774
  • Remerciements reçus 825

Psylo a répondu au sujet : Inflation

Saintgraal41 écrit: Tu as eu la même chose sur les voitures ferrari dans les annees 2000
Tu avais une testarossa ça valait 40 K
5 ans apres 80 K
Une dino 256 80 K aujourd'hui 250 K
Donc les gens se sont tournes vers alfa lancia qui ont monté en flèche
Quand tu n as plus assez pour te payer le 1er cru tu achètes le 2eme puis le 3eme
Je ne dis pas que c est vraiment une bulle juste on est tombé dans l absurbe
En réalité presque tous les vins ont augmenté
Certains ont suivi une inflation logoque
D autre ont su profiter d une demande mondiale qui c est transformé en speculiation boursiere


Précisions :

Plutôt 512TR pour la première et 246 Dino (et non 256)
Concernant les autres marques que tu cites, je connais peu de modèles qui ont pris ce genre de hausse spectaculaire.
Même les Maserati n’arrivent pas à tenir la côte.

Cependant certaines différences demeurent différentes avec les automobiles (je considère celles-ci comme des œuvres d’art) c’est que bien entretenues et bien stockées elles traverseront les siècles
Contrairement à une bouteille de vin qui finira par mourir.
D’ou l’interet de les boire avec les copains ;)

Samuel
#1502

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 126
  • Remerciements reçus 18

Christobal a répondu au sujet : Inflation

Tout à fait d’ accord !!!
#1503

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3328
  • Remerciements reçus 284

francois999 a répondu au sujet : Inflation

chrisdu74 écrit: Ah OK j'ai compris ::whooo::

Ça fait quand même quelques années que ça augmente. Il y a certainement une part de spéculation mais je ne suis pas certain que ce soit une bulle qui va exploser et revenir aux prix d'avant.


Revenir aux prix des années 80 ou 90, clairement non.
Mais la bulle peut se degonfler : par exemple il y avait une bulle sur les bordeaux 2009 notés 100/100 parker.
Par ex : je vois leoville poyferré 2009 baisser vers 170€ (il est monté jusqu'à 250€) pareil pour pontet canet 2009.
Cela reste pas donné mais les prix baissent

Francois // chaque avis est subjectif et la somme des subjectivités fait une objectivité (F Mauss)
#1504

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11910
  • Remerciements reçus 1911

jean-luc javaux a répondu au sujet : Inflation

Même les Maserati n’arrivent pas à tenir la côte.

Il faut voir le pourcentage.
Lâche les chevaux et cela devrait pouvoir se faire... ;)

jlj
#1505
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, Jean-Paul B., mgtusi, Psylo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 147
  • Remerciements reçus 17

Saintgraal41 a répondu au sujet : Inflation

Etant donné que nous ne sommes pas sur un forum de voitures je préfère arreter de ce côté là
Sur les domaines mediatiques ou renommé c est de la speculation et mondialisation aussi
C est impressionnant certains vin aux encheres a quel niveau ils montent alors qu il y a 7 ou 8 ans tu pouvez diviser quasi par 3
Un foreau 1992 sec a 70 euros ...c est fou lundi dernier

Moelleux et oasis le meilleur coktail au monde LGx
#1506

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3610
  • Remerciements reçus 3083

starbuck a répondu au sujet : Inflation

La question essentielle concernant les Bordeaux 2009 et 2010 par exemple, serait de savoir quelle est la proportion de bouteilles qui est encore détenue par des négociants et ou spéculateurs qui ont donc l'intention de les revendre un jour ?
Si la proportion est marginale par rapport aux clients finaux qui ont déjà acheté dans le but de les boire 20 ou 30 ans plus tard, la bulle ne risque pas d'exploser car il y aura toujours des nouveaux clients dans le monde qui s'intéresseront à ce type de vin.

Si par contre les entrepôts de stockage en sont pleins, il faudra bien un jour remettre en vente réelle toutes ces centaines de milliers de bouteilles et dans ces conditions il n'est pas à exclure que le prix baisse plus ou moins fortement selon la rapidité à laquelle les bouteilles seront mises sur le marché.
Avec 5 millésimes du siècle en 10 ans, je ne suis pas sur que le marché soit prêt à supporter de tels volumes.

Pour ce qui est de la Bourgogne, je ne crois pas une seconde à une baisse des prix car les vins sont réellement vendus chaque année.
Personne n'a des stocks à ne plus savoir qu'en faire.
Les Bordeaux 11, 12 et 13 se vendaient moins chers que les 09 et 10.
Idem pour les 17 moins chers que les 15 et 16 alors qu'en Bourgogne quand le millésime est bon, ça monte et quand c'est moins bien, ça stagne provisoirement ou ça monte moins fort.

Sylvain
#1507
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1774
  • Remerciements reçus 825

Psylo a répondu au sujet : Inflation

jean-luc javaux écrit: Même les Maserati n’arrivent pas à tenir la côte.

Il faut voir le pourcentage.
Lâche les chevaux et cela devrait pouvoir se faire... ;)

jlj


Vive l'écriture intuitive sur l'iphone :dash:
Mais sinon bien vu ;)

Samuel
#1508

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 726
  • Remerciements reçus 92

alain_vin a répondu au sujet : Inflation

francois999 écrit:

chrisdu74 écrit: Ah OK j'ai compris ::whooo::

Ça fait quand même quelques années que ça augmente. Il y a certainement une part de spéculation mais je ne suis pas certain que ce soit une bulle qui va exploser et revenir aux prix d'avant.


Revenir aux prix des années 80 ou 90, clairement non.
Mais la bulle peut se degonfler : par exemple il y avait une bulle sur les bordeaux 2009 notés 100/100 parker.
Par ex : je vois leoville poyferré 2009 baisser vers 170€ (il est monté jusqu'à 250€) pareil pour pontet canet 2009.
Cela reste pas donné mais les prix baissent


Tant que l'argent coûte aussi peu qu'actuellement (et ce depuis presque 10 ans), il y a très peu de chance de voir la bulle exploser, et ce sont ensuite des corrections ponctuelles où la cote d'un domaine a baissé ou monté 10 ans après etc., mais pas un mouvement de fond où tous les prix baissent ou stagnent.
Je vois mal la Fed monter les taux dans les 24 mois vu l'équilibre un peu précaire de l'économie, et même à 5 ans ça reste peu risqué à mon avis (même si ça monte un peu). Donc pour ceux pour qui la demande est supérieure à l'offre, ça ne peut qu'augmenter encore un bon moment.

Je pense que malheureusement, si la bulle explose, on aura d'autres soucis au quotidien et le prix du vin ne sera qu'une considération bien secondaire, même pour les amateurs que nous sommes... M'enfin, on verra bien ! ;)

Alain
#1509
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Psylo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 147
  • Remerciements reçus 17

Saintgraal41 a répondu au sujet : Inflation

Petite parenthèse...
Les sauternes qui ont des rendements quasi 3 fois inférieur aux rouges si on devait être logique serait alors vendu presque a perte.
Mais comme ce ne sont pas des vins a la mode ils vendent du mieux qu ils peuvent

Moelleux et oasis le meilleur coktail au monde LGx
#1510

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3328
  • Remerciements reçus 284

francois999 a répondu au sujet : Inflation

Je vois mal la Fed monter les taux dans les 24 mois vu l'équilibre un peu précaire de l'économie, et même à 5 ans ça reste peu risqué à mon avis (même si ça monte un peu). Donc pour ceux pour qui la demande est supérieure à l'offre, ça ne peut qu'augmenter encore un bon moment.

Si je peux me permettre un commentaire à propos des taux de la fed : c'est difficile de presager l'évolution des taux us car en quelques mois et tweets cela change énormément ( et rien ne dit que cela peut rechanger énormément )

En debut d'année 2019, le marché pariait sur 2/3 hausses de taux en 2019.
Depuis debut juin 2019, le marché parie sur 2/3 baisses des taux us en 2019.

De plus, les taux sont bas en europe, mais emprunter aux usa sur 15ans c'est de l'ordre de 3-4% ... au maroc c'est supérieur à 5%.

Maintenant, pour des européens et japonnais (et chinois ) vu l'évolution des actions, immobiliers, c'est interessant d'investir dans des investissements alternatifs (art, vin, montres, voiture, ...) surtout en monnaie stable.

Désolé pour ce HS.

Francois // chaque avis est subjectif et la somme des subjectivités fait une objectivité (F Mauss)
#1511

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 513
  • Remerciements reçus 119

Roger Soif a répondu au sujet : Inflation

L'évolution du coût de l'argent et des taux de la FED n'a à mon avis aucun impact direct sur les prix du vin. Personne (ou quasi personne) n'emprunte pour acheter des grands vins.
De même, considérer que le vin soit un investissement alternatif aux actions où à l'immobilier est un leurre. Les investissements en vins sont une composante négligeable de l'univers dit "alternatif" (composé principalement de l'immobilier, du Private Equity et des hedge funds).

Les seuls facteurs économiques internationaux qui ont une corrélation réelle avec les prix du vin sont le cours de devises (et principalement du dollar) et l'effet richesse (plus il y a de très riches dans le monde, plus le prix des grands vins montera). En dehors de la croissance globale évidemment.
#1512

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 18238
  • Remerciements reçus 2118

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Inflation

ma petite pensée du moment qui du reste n'a pas grand chose de nouveau :

Inflation généralisée que ce soit pour les vins stars ou "les bons petits vins » qui ont le vent en poupe, en fonction d’un public précis, un créneau.
Il ne reste souvent pour le vrai amateur qui ne veut pas se faire pigeonner qu’à fouiner et dénicher la pépite qui rentrera dans l’une ou l’autre de ces catégories et c’est un travail de Sisyphe.
25 ou 30 euros est devenu un prix ordinaire : pas étonnant qu’on trouve à ce prix des vins ordinaires.
L’acheteur malin va devoir aller chercher à l’étranger sil veut des bons plans : la crainte, voire la terreur de l’épouvantail brandi il y a 15 ans avec les menaces des vins américains, sud américains, NZ ou sud africains fut une chimère et n’a pas finalement pas donné de leçons.
Tout le monde se gave à tous les étages. Faire du vin est extrêmement rentable pour peu que l’on soit dans un réseau, une mouvance, que l’on appartienne à un mieux disant et cela ne tient pas qu’à la qualité du vin.
Une partie de l’explication : l’accession à la production de néo-vignerons qui ne sont pas issus du monde agricole : un tour ou un retour à la terre pour des personnes ayant une position sociale établie et élevée, un niveau culturel en relation et qui ne consentent pas faire de concession à long terme sur ce niveau de vie : « parce que je le vaux bien » est une bonne formule.
Des acheteurs qui cèdent aux modes et qui sont eux aussi dans ces strates socio culturelles élevées : faire chauffer la carte entre potes chez le caviste est devenu une sorte de défi à la mode.
Des cavistes bon sélectionneurs qui savent ce qui marche, qui ont ce que tout le monde veut avoir et qui pratiquent des tarifs élevés.
Tout cela fonctionne de la même manière quelque soit la niche avec, en fonction de chacune des envolées tarifaires plus ou moins délirantes : les bios, le sans soufres, les tendances bon artisans (quand ils ne se prétendent pas artistes), les snobs, les must have et les buveurs d’étiquette, les riches qui veulent péter dans la soie, etc., etc. …
Je dois bien avouer que cela me débecte de plus en plus et la passion en prend de sérieux coups et il peut arriver que Sisyphe soit fatigué.
J’ai fait ce constat chez un caviste que j’aime bien : j’y ai passé une petite heure à observer ; les prix, les gens. Je me suis dit que j’étais le roi des cons – mais pour mes miroirs, j’ai choisi de le rester.

Jérôme Pérez
#1513
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: patrice, golden48, TIMO, jeuj, rafalecjb, Bobo1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 342
  • Remerciements reçus 119

jeuj a répondu au sujet : Inflation

Faire le parallèle avec les marchés totalement "administrés" par les banques centrales et leur politique de taux bas est en effet essentiel, la base, pour comprendre l'inflation de nos "chers et tendres" vins devenus intouchables pour l'essentiel d'entre nous.
C'est affreux à dire mais tant que l'argent ne coûte et donc ne rapporte "rien" pour beaucoup beaucoup beaucoup d'"investisseurs", le vin restera une niche de spéculation ; pire, de refuge, notamment pour le "far east". Ce phénomène nous dépasse complètement d'autant qu'il est mondialisé.
Ce que décrit si bien Jérôme, n'est rien d'autre que les conséquences, le sillage, l'écume de cet hélicoptère monétaire.

Bonnes dégustations.
Laurent, LPV92.
#1514

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 513
  • Remerciements reçus 119

Roger Soif a répondu au sujet : Inflation

jeuj écrit: Faire le parallèle avec les marchés totalement "administrés" par les banques centrales et leur politique de taux bas est en effet essentiel, la base, pour comprendre l'inflation de nos "chers et tendres" vins devenus intouchables pour l'essentiel d'entre nous.


Tu peux développer ? Excuse-moi, mais de mon point de vue, c'est n'importe quoi.
#1515

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3328
  • Remerciements reçus 284

francois999 a répondu au sujet : Inflation

Roger Soif écrit: L'évolution du coût de l'argent et des taux de la FED n'a à mon avis aucun impact direct sur les prix du vin. Personne (ou quasi personne) n'emprunte pour acheter des grands vins.
De même, considérer que le vin soit un investissement alternatif aux actions où à l'immobilier est un leurre. Les investissements en vins sont une composante négligeable de l'univers dit "alternatif" (composé principalement de l'immobilier, du Private Equity et des hedge funds).

Les seuls facteurs économiques internationaux qui ont une corrélation réelle avec les prix du vin sont le cours de devises (et principalement du dollar) et l'effet richesse (plus il y a de très riches dans le monde, plus le prix des grands vins montera). En dehors de la croissance globale évidemment.


Ce qui fait que les gens ou des fonds investissent dans le vin c'est la performance reguliere et élevée.
Comme les rousseau et roumier se prennent des +20% depuis 3-4 ans et que d'un autre côté les obligations, assurance vie (grace à la fed et la bce au passage) sont à la cave (comme le private equity et les hedge fund au passage) et bien les fonds en vin prosperent.

C'est pas un leurre : Si le placement en vin faisait -2% par an, et bien personne n'investiraient en vin (que le nombre des tres riches doublent ou pas, hausse ou baisse de l'euro ou pas ).

Apres si tu appartients à ce monde de la finance, tu sais tres bien que si 0,001% (super negligeable) des placements en action passaient en placement en vin et bien le monde du vin serait terriblement chamboulé.
Car 0,001% c'est deja plus de 10 milliards.

@jerome : tu as bien decrit une autre composante qui font que le prix des vins natures, bio et à la mode montent.


Edit : roger cela sert à rien que je me fatigue à developper car tu m'ecoutes et en plus tu deviens impoli

Francois // chaque avis est subjectif et la somme des subjectivités fait une objectivité (F Mauss)
#1516

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 513
  • Remerciements reçus 119

Roger Soif a répondu au sujet : Inflation

francois999 écrit: Comme les rousseau et roumier se prennent des +20% depuis 3-4 ans et que d'un autre côté les obligations, assurance vie (grace à la fed et la bce au passage) sont à la cave (comme le private equity et les hedge fund au passage) et bien les fonds en vin prosperent.
Apres si tu appartients à ce monde de la finance, tu sais tres bien que si 0,001% (super negligeable) des placements en action passaient en placement en vin et bien le monde du vin serait terriblement chamboulé.
Car 0,001% c'est deja plus de 10 milliards.


Je ne veux pas polémiquer, mais quand on débat, c'est mieux de savoir de quoi on parle.
0.001% des placements en actions (au niveau mondial), c'est moins de 1 milliard, pas plus de 10 milliards.
Le Private Equity à la cave, ah bon ? Tu peux développer ? Moi qui croyait bêtement que les rendements étaient élevés dans cette classe d'actifs...
Les fonds en vin prospèrent ? Tu peux m'en citer, avec leur taille ?
#1517

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 18238
  • Remerciements reçus 2118

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Inflation

désolé d'insister, mais que vous soyez grand spécialiste de la finance ou pas, vous faites fausse route : la question et le problème ne relèvent pas de l'économie mais de la sociologie avant tout (je peux admettre qu'il y a des liens -)) )

Le plus navrant, c'est le déterminisme de classe : l'inverse de la liberté.

Roger, on s'est déjà croisé sur ce débat, nous n'étions jamais d'accord, évidemment : mais je regrette infiniment que certains économistes ou spécialistes de la finance ne soient pas plus centrés sur l'humain et ses réactions sensibles. Il y a toujours quelqu'un, acheteur ou vendeur qui prend une décision : cette décision n'est pas explicable uniquement par des modélisations éculées : il y a la nature humaine, depuis son côté abject jusqu'à sa grandeur. Hélas, il faut bien avouer que quand le fric s'en mêle, c'est davantage le côté sombre qui s'exprime (on voit bien ces derniers jours comment juste pour des galettes, certains font bouffer de la merde aux plus démunis ... et on va me dire encore que la morale n'a rien à voir là dedans).

Jérôme Pérez
#1518
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 513
  • Remerciements reçus 119

Roger Soif a répondu au sujet : Inflation

Jérôme Pérez écrit: Roger, on s'est déjà croisé sur ce débat, nous n'étions jamais d'accord, évidemment : mais je regrette infiniment que certains économistes ou spécialistes de la finance ne soient pas plus centrés sur l'humain et ses réactions sensibles. Il y a toujours quelqu'un, acheteur ou vendeur qui prend une décision : cette décision n'est pas explicable uniquement par des modélisations éculées : il y a la nature humaine, depuis son côté abject jusqu'à sa grandeur. Hélas, il faut bien avouer que quand le fric s'en mêle, c'est davantage le côté sombre qui s'exprime (on voit bien ces derniers jours comment juste pour des galettes, certains font bouffer de la merde aux plus démunis ... et on va me dire encore que la morale n'a rien à voir là dedans).


Mais je ne suis pas certain d'être en désaccord perpétuel avec toi. Disons qu'on ne se comprend pas. Mon propos vise juste à expliquer l'augmentation du prix des "grands" vins par la multiplications, au niveau mondial, des très riches qui sont prêts à payer cher pour ces bouteilles. Je ne fais que constater et je ne juge pas ces gens (je sais qu'il y a parmi eux de vrais amateurs), c'est peut-être là la différence entre toi et moi. Le reste (fonds d'investissement, taux d'intérêt, ...) est sans importance dans cette tendance, c'est ce que j'ai essayé de dire.
#1519

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 143
  • Remerciements reçus 81

Ja a répondu au sujet : Inflation

Jérôme Pérez écrit: ma petite pensée du moment qui du reste n'a pas grand chose de nouveau :

Inflation généralisée que ce soit pour les vins stars ou "les bons petits vins » qui ont le vent en poupe, en fonction d’un public précis, un créneau.
Il ne reste souvent pour le vrai amateur qui ne veut pas se faire pigeonner qu’à fouiner et dénicher la pépite qui rentrera dans l’une ou l’autre de ces catégories et c’est un travail de Sisyphe.
25 ou 30 euros est devenu un prix ordinaire : pas étonnant qu’on trouve à ce prix des vins ordinaires.
L’acheteur malin va devoir aller chercher à l’étranger sil veut des bons plans : la crainte, voire la terreur de l’épouvantail brandi il y a 15 ans avec les menaces des vins américains, sud américains, NZ ou sud africains fut une chimère et n’a pas finalement pas donné de leçons.
Tout le monde se gave à tous les étages. Faire du vin est extrêmement rentable pour peu que l’on soit dans un réseau, une mouvance, que l’on appartienne à un mieux disant et cela ne tient pas qu’à la qualité du vin.
Une partie de l’explication : l’accession à la production de néo-vignerons qui ne sont pas issus du monde agricole : un tour ou un retour à la terre pour des personnes ayant une position sociale établie et élevée, un niveau culturel en relation et qui ne consentent pas faire de concession à long terme sur ce niveau de vie : « parce que je le vaux bien » est une bonne formule.
Des acheteurs qui cèdent aux modes et qui sont eux aussi dans ces strates socio culturelles élevées : faire chauffer la carte entre potes chez le caviste est devenu une sorte de défi à la mode.
Des cavistes bon sélectionneurs qui savent ce qui marche, qui ont ce que tout le monde veut avoir et qui pratiquent des tarifs élevés.
Tout cela fonctionne de la même manière quelque soit la niche avec, en fonction de chacune des envolées tarifaires plus ou moins délirantes : les bios, le sans soufres, les tendances bon artisans (quand ils ne se prétendent pas artistes), les snobs, les must have et les buveurs d’étiquette, les riches qui veulent péter dans la soie, etc., etc. …
Je dois bien avouer que cela me débecte de plus en plus et la passion en prend de sérieux coups et il peut arriver que Sisyphe soit fatigué.
J’ai fait ce constat chez un caviste que j’aime bien : j’y ai passé une petite heure à observer ; les prix, les gens. Je me suis dit que j’étais le roi des cons – mais pour mes miroirs, j’ai choisi de le rester.



Très juste analyse, lourde de sens et un brin fataliste que je partage de façon « amer », cependant restera toujours que l’amateur et le passionné pourra toujours enfiler son costume d’aventurier pour se lancer dans de nouvelles conquêtes en oubliant il est vrai les terres qui jadis lui procurèrent tant de plaisirs et de richesses.


Bon c’est très imagé mais j’me comprends...

In Sangiovese we trust
#1520

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1432
  • Remerciements reçus 1240

Blog a répondu au sujet : Inflation

Jérôme, je suis désolé mais je trouve ton discours misérabiliste.
Payer plus cher du vin n'est pas un drame, ce n'est pas un produit de première nécessité.
Les vignerons ne sont pas obligés de vivre comme au siècle dernier et beaucoup ne roulent pas sur l'or.
Pour ce qui est des cavistes, si ça permettait de faire fortune, ca se saurait.
Et pour la comparaisons avec un fait d'actualité récent, je ne vois pas le rapport.

Amicalement.

Laurent
#1521
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 147
  • Remerciements reçus 17

Saintgraal41 a répondu au sujet : Inflation

Jérôme ton analyse est bonne mais ceux qui tu decris c est la sphere bobo soit disant intellectuel parisienne ou des grandes villes
Les fameux after work ou tout le monde essaye de persuadé l autre que c est lui qui a la plus grosse...
On essaie de se pavaner en suivant la mode qui aujourd'hui est le vin
Avant ils faisaient péter du dom perignon en boîte maintenant c est nos precieux flacons
Et c est pour ça que nous derange
Mais nous passionés que nous sommes avant d acheter une bouteille le plaisir c est de la trouver et d aller la chercher chez le vigneron
Car c est l humain qu on va chercher pas l étiquettes

Moelleux et oasis le meilleur coktail au monde LGx
#1522

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 726
  • Remerciements reçus 92

alain_vin a répondu au sujet : Inflation

Roger Soif écrit: L'évolution du coût de l'argent et des taux de la FED n'a à mon avis aucun impact direct sur les prix du vin. Personne (ou quasi personne) n'emprunte pour acheter des grands vins.
De même, considérer que le vin soit un investissement alternatif aux actions où à l'immobilier est un leurre. Les investissements en vins sont une composante négligeable de l'univers dit "alternatif" (composé principalement de l'immobilier, du Private Equity et des hedge funds).

Les seuls facteurs économiques internationaux qui ont une corrélation réelle avec les prix du vin sont le cours de devises (et principalement du dollar) et l'effet richesse (plus il y a de très riches dans le monde, plus le prix des grands vins montera). En dehors de la croissance globale évidemment.


On est bien d'accord pour le coup d'emprunter pour acheter du vin, pour le reste:
- L'effet richesse dont tu parles est une conséquence directe des taux bas pratiqués. Cf. une autre discussion, c'est ce qui permet l'existence par exemple d'une classe (principalement issue de la finance) de jeunes très aisée, qui aime poster sur Insta un selfie avec la bouteille de Gonon VV ou Overnoy ou etc., qui aime peut-être le vin mais est surtout là pour les trophées... Sans les salaires stratosphétiques eux-même permis par les marges non moins stratosphérique de leurs employeurs, elles-mêmes la conséquence directe de l'accès à l'emprunt à taux bas et d'effets de leviers impossibles à atteindre dans d'autres industries, il n'y aurait pas d'enchères comme on en voit maintenant régulièrement sur Idealwine ou ailleurs...
- Autre conséquence, des groupes financiers achètent du foncier dans le vin à des prix impossible à rentabiliser, même sur 80 ans en pariant sur une hausse continue du prix des bouteilles... alors quoi, les investisseurs de Pinault & Co. sont des débiles ?! Ah ben non, ils savent que ça ne peut être que rentable vu les conditions d'emprunt dont ils bénéficient.

Alain
#1523

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 227
  • Remerciements reçus 71

joualle a répondu au sujet : Inflation

Difficile d'échapper au déterminisme de classe, même la capacité d'y échapper (ou du moins de le croire) pourrait s'expliquer sociologiquement. D'ailleurs, n'est-ce pas la marque éculée du snobisme des "insiders" que de condamner le philistinisme des nouveaux entrant ? Mais en l'occurrence, que le panurgisme nous guide vers la valorisation d'un artisanat si riche et en lien si étroit avec un lieu et tous les "terriens" qui s'y trouvent (quelle que soit leur espèce), je trouve cela plus rassurant qu'agaçant. Après si le bourgeois a envie de se faire entuber, grand bien lui fasse ...
#1524

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 534
  • Remerciements reçus 371

Med a répondu au sujet : Inflation

Malgré mon BAC Économique et Social (option Éco attention hein !), je n'arrive pas à vous suivre Messieurs (le coup de grâce étant porté par Joualle comme souvent ::oups::).

Je vais plutôt aller lire le CR de beuverie de Marc chez Miguel de la Plancha, c'est davantage de mon niveau...

Médéric
#1525

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 674
  • Remerciements reçus 602

supervedro a répondu au sujet : Inflation

jeuj écrit: Faire le parallèle avec les marchés totalement "administrés" par les banques centrales et leur politique de taux bas est en effet essentiel, la base, pour comprendre l'inflation de nos "chers et tendres" vins devenus intouchables pour l'essentiel d'entre nous.
C'est affreux à dire mais tant que l'argent ne coûte et donc ne rapporte "rien" pour beaucoup beaucoup beaucoup d'"investisseurs", le vin restera une niche de spéculation ; pire, de refuge, notamment pour le "far east". Ce phénomène nous dépasse complètement d'autant qu'il est mondialisé.
Ce que décrit si bien Jérôme, n'est rien d'autre que les conséquences, le sillage, l'écume de cet hélicoptère monétaire.

Toi je sais ce que tu écoutes entre 9am et 10am ;) (Nicolas Doze et ses experts nan?)
Les taux négatifs c'est fascinant... pour en finir on devrait surtout ajouter les indices liv-ex au calcul du taux d'inflation :dash:

Laurent

"Le vin c'est comme une boîte de chocolats..."
#1526

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 147
  • Remerciements reçus 17

Saintgraal41 a répondu au sujet : Inflation

Med écrit: Malgré mon BAC Économique et Social (option Éco attention hein !), je n'arrive pas à vous suivre Messieurs (le coup de grâce étant porté par Joualle comme souvent ::oups::).

Je vais plutôt aller lire le CR de beuverie de Marc chez Miguel de la Plancha, c'est davantage de mon niveau...

Médéric


Ça doit etre un copain de Jérôme d afterwork....ceux qui l adore détester
Aller je vais boire un maragogype:O! :dry: %tchin

Moelleux et oasis le meilleur coktail au monde LGx
#1527

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 513
  • Remerciements reçus 119

Roger Soif a répondu au sujet : Inflation

alain_vin écrit: - L'effet richesse dont tu parles est une conséquence directe des taux bas pratiqués. Cf. une autre discussion, c'est ce qui permet l'existence par exemple d'une classe (principalement issue de la finance) de jeunes très aisée, qui aime poster sur Insta un selfie avec la bouteille de Gonon VV ou Overnoy ou etc., qui aime peut-être le vin mais est surtout là pour les trophées... Sans les salaires stratosphétiques eux-même permis par les marges non moins stratosphérique de leurs employeurs, elles-mêmes la conséquence directe de l'accès à l'emprunt à taux bas et d'effets de leviers impossibles à atteindre dans d'autres industries, il n'y aurait pas d'enchères comme on en voit maintenant régulièrement sur Idealwine ou ailleurs...
- Autre conséquence, des groupes financiers achètent du foncier dans le vin à des prix impossible à rentabiliser, même sur 80 ans en pariant sur une hausse continue du prix des bouteilles... alors quoi, les investisseurs de Pinault & Co. sont des débiles ?! Ah ben non, ils savent que ça ne peut être que rentable vu les conditions d'emprunt dont ils bénéficient.
Alain


La Finance a décidément bon dos... Pourtant les choses ont bien changé ces dix dernières années, depuis la crise de 2008. Je peux t'assurer que des jeunes très aisés, on en trouvait beaucoup plus dans le secteur il y a 10 ou 20 ans qu'aujourd'hui. Le niveau des bonus était alors bien plus élevé. L'explosion du nombre de riches, au niveau mondial, se situe plus dans les secteur du commerce international (effet globalisation) et dans les nouvelles technologies (nouveaux entrepreneurs). Les taux bas n'ont qu'un impact mineur et très indirect sur cette évolution. Il y a aujourd'hui près de 40 millions de millionnaires dans le monde, et ce nombre est en augmentation constante. Et dans le même temps, toujours pas plus de 6.000 bouteilles de Romanée-Conti à vendre chaque année, ou 200.000 caisses de 1er cru de Bordeaux. Voilà la raison de l'inflation sur ces bouteilles, et sur toutes celles qui servent d'alternative....
Après, je vais pas insister sur les investissements des Pinault ou autres dans les domaines viticoles, mais il est clair qu'ils misent sur une augmentation future du prix des bouteilles. Ce n'est pas leur investissement qui provoque cette hausse, mais ils comptent bien en bénéficier. Regarde LVMH et Yquem : ils essaient bien désespérément de faire monter les prix, en fixant des prix de sortie élevés, mais le marché n'en veut pas, et les prix stagnent. Par ailleurs, c'est vrai que les taux bas favorisent ces investissements, mais ce n'est qu'un facteur (la rentabilité d'un investissement est fonction du coût du capital et du rendement espéré de l'actif, rien d'autre).
#1528

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 18238
  • Remerciements reçus 2118

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Inflation

Alain, tu as parfaitement raison et les données que tu apportes sont justes et éclairantes : néanmoins, ce système n'existe que parce que la loi du profit maximum est de vigueur. Cette loi qui fait marcher le monde d'aujourd'hui est celle qui précipite notre perte et cela dépasse largement le cadre du vin.
Lutter contre ce fléau de la nature humaine est une nécessité. Med va nous dire que ça le gonfle ou qu'il préfère aller boire un coup, un autre va nous dire que ça n'a rien à voir avec le sujet qui nous intéresse .... sans doute, sans doute. On peut toujours faire l'autruche.
Et on va encore en revenir, aux "c'est naturel", "tout le monde ferait pareil" .... et bien non, justement

Jérôme Pérez
#1529

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3904
  • Remerciements reçus 1957

Vougeot a répondu au sujet : Inflation

Saintgraal41 écrit: Jérôme ton analyse est bonne mais ceux qui tu decris c est la sphere bobo soit disant intellectuel parisienne ou des grandes villes
Les fameux after work ou tout le monde essaye de persuadé l autre que c est lui qui a la plus grosse...
On essaie de se pavaner en suivant la mode qui aujourd'hui est le vin
Avant ils faisaient péter du dom perignon en boîte maintenant c est nos precieux flacons
Et c est pour ça que nous derange
Mais nous passionés que nous sommes avant d acheter une bouteille le plaisir c est de la trouver et d aller la chercher chez le vigneron
Car c est l humain qu on va chercher pas l étiquettes


Brillante analyse !

Vincent, parti découvrir d'autres horizons.
#1530
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Saintgraal41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck