Nous avons 2182 invités et 36 inscrits en ligne

Soirée Les grands vins de Nouvelle-Zélande

  • tomy63
  • Portrait de tomy63 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2311
  • Remerciements reçus 1505
Après la Californie et l'Australie, notre tournée du Nouveau Monde se conclut par la Nouvelle-Zélande, petit pays en pleine progression à bien des égards.

Pour ce qui est de la sélection des vins, j'ai essayé de trouver les vins les plus réputés du pays après de nombreuses lectures. C'est pour cela qu'il n'y a pas de sauvignon, cépage pourtant majoritaire dans le pays. Le choix est bien sûr discutable, Man O' War aurait pu être remplacé par Stonyridge ou d'autres par exemple, mais je n'ai pas trouvé de bouteilles de ce dernier.

Pour ceux qui voudraient approfondir le sujet de l'histoire du vignoble de Nouvelle-Zélande, son climat, ses sols, ses régions... je conseille ce site  : www.terroirsdumondee...

Fichier attaché :


CR:

1 Kusuda, Riesling 2017 (Wairarapa-Martinborough) : (Domaine d’environ 5 hectares créé en 2001 à Martinborough par Hiroyuki Kusuda né en 1964. Il a notamment vécu en Allemagne. Il produit aussi un pinot et une syrah. Riesling sur une parcelle louée Boulders vineyard à Martinborough. 12% vol. 4,5gr SR.)   Couleur claire, nez expressif, sur la pêche, les agrumes, très petite pointe pétrole et résine dans le fond. Bouche très élégante, très « clean », avec une bonne acidité, bien équilibrée par une petite touche sucrée, fruité, minéral, facilement lisible. Bonne longueur sur les zestes d’agrumes. Très élégant et facile à boire. Presque trop « maitrisé » pour certains. TB+


2 Pyramid Valley, Field of fire chardonnay 2014 (Canterbury) : (Petit domaine de Waikari, la partie Nord de Canterbury, créé par Mike et Claudia Weersing en 2000 (vendu en 2017), en biodynamie, peu sulfité. Ces californiens sont passés chez De Montille, La Pousse d'Or, Deiss, C. et L. Bourguignon... Planté à haute densité (10-12 000 pieds/hectare).  Parcelle argilo-calcaire plantée en 1999. Elevage demi-muids. Malo faite.)   Couleur or profond, nez un peu réduit, avec du grillé, du caramel, puis de plus en plus complexe, jasmin, verveine, léger beurré, fruits jaunes, noisette, devient très complexe et intéressant. Bouche par contre un peu plate, manquant d’intensité et d’acidité, un peu fatiguée, finit sur le caramel. Etrangement plus d’acidité et de fraîcheur le lendemain.  B+


3 Kumeu River, Coddington chardonnay 2009 (Auckland) : (Domaine de 30hectares (+10 de négoce) créé en 1944 au Nord-Ouest d’Auckland par la famille Brajkovich. Michael devient Master of Wine en 1989. Parcelle appartenant à la famille Coddington. Elevage barrique dont environ 25% neuf. Malo faite.)     Couleur or profond, nez de chardonnay « à l’ancienne » beurré, avec un élevage poussé mais qui commence à être bien intégré, à peine grillé, floral, fruits jaunes voire fruits exotiques. Bouche avec de l’ampleur, du gras, du beurré, belle acidité dans le fond, ne tombe pas dans le pataud, c’est assez long, un peu de citron confit sur la finale. Très bien fait dans un esprit très Meursault à l’ancienne. TB+


4 Ata Rangi, pinot noir 2016 (Wairarapa-Martinborough) : (Domaine certifié bio, planté en 1980 par Clive Paton. Parti de 5 hectares, le domaine fait 48ha aujourd’hui. Vigne irrigué. 4100pieds/ha. 30% grappe entière. MPF. Elevage fûts français 11 mois 35% neufs. Sols argiles, limons, galets « greywackes ».)     Couleur rubis, nez très éclatant dès l’ouverture de la bouteille, fraise confiturée, cerise rouge, pivoine, très fleuri, grappe entière, fait de suite penser aux Ipob de Californie, petite touche orangette quand il se réchauffe. La bouche est un peu moins évidente, elle garde du fruit mais aussi un petit trait végétal, qui à l’avantage de lui donner de la fraîcheur mais rend la finale un peu dure. TB


5 Bell Hill, Old weka Pass Pinot noir 2016 (Canterbury) : (Domaine d’environ 2ha, bio, créé en 1997 par Marcel Giesen and Sherwyn Veldhuizen. Planté comme en Bourgogne à environ 10000pieds/ha.  Old Weka Pass : jeunes vignes (Westbank roadblock 2008 et 2009), 66% fûts neufs, égrappé, sols très calcaires.)      Couleur très claire et légèrement rouillée, nez éclatant aussi, un peu toasté, puis très fraise écrasée, orange sanguine, anchois, tapenade, sudiste, presque garrigue. Bouche très ronde, pas de tannins, confiturée, tout le monde évoque vite Reynaud, mais avec un peu de toasté et de barrique en plus, même si elle est très bien intégrée en bouche, peu d’acidité, finale toute ronde, gourmande, qui ne tombe pas dans le pataud grâce au côté salé/anchois tapenade. Un OVNI, dont on a du mal à comprendre les données techniques, surtout l’égrappage qui pourrait peut-être apporter un profil plus « bourguignon » au vin. Mais ça marche pas si mal. TB

Fichier attaché :
 

6 Rippon, pinot noir Mature vine 2016 (Central otago) : (Domaine situé sur le lac Wanaka, « plus beau site » du monde, planté dans les années 1980 par Nick Mills et son père, en biodynamie, non irrigué sur une douzaine d’hectares. Mature vine : assemblage de parcelles, vieilles vignes, 25% VE, fûts, loess, argile et graviers sur schiste.)    Couleur presque grenat, nez sérieux de fruits rouges et noirs, un peu de ronce, d’épices, de cuir, boisé bien intégré. Bouche puissante, concentrée, très belle fraîcheur dans le fond, encore trop jeune, mais avec un gros potentiel, le plus dans l’esprit « Côte de Nuits » de la soirée. Finale longue, prometteuse. Joli vin, mais qui ne se livre pas totalement. TB+
Fichier attaché :
 


7 Burn Cottage, burn cottage vineyard pinot noir 2017 (Central Otago) : (Ferme de 24 hectares dont 10 de vignes, proche de Pisa et du Lac Dunstan, créé et planté en 2002 par la famille Sauvage, propriétaires de Koehler-Ruprecht. En biodynamie, aidés par Ted Lemon (Littorai). Petite proportion de grappe entière, faible proportion de fûts neufs. Sols de granits décomposés, loess sableux.)      Couleur grenat, nez expressif, violette, fruits noirs légèrement confiturés, pointe mentholé. Bouche très élégante, légère, pleine de fruits, juteuse, peu de tannins, garde une très bonne fraîcheur derrière, pas extrêmement long mais très facile à boire, tout est à la bonne place. Un vin évident. L'effet millésime a peut-être joué entre 2016 année de sécheresse ayant donné des vins concentrés / 2017 millésime plus frais et élégant. TB+


8 Valli, pinot noir Bannockburn vineyard 2017 (central otago) : (Domaine d’une vingtaine d’hectares créé par Grant Taylor en 1993, pionnier de la région il a aidé tous les autres vignerons à commencer. Vigne plantée en 2000 à 3500pieds/ha. Sols de lœss sur socles schisteux. 350m altitude. Bannockburn = zone chaude. 20% grappe entière. 11 mois fûts dont 30% neufs.)     Couleur grenat, nez marqué par l’élevage toasté, fruits noirs, un peu animal. Bouche puissante, assez chaude, on sent qu’on est passé dans le secteur chaud de Central Otago, les tannins sont lissés par l’élevage. Finale assez longue, boisée, épicée, qui manque d’élégance à mon goût. B


9 Felton Road, Cornish point pinot noir 2016 (Central Otago) : (Domaine de 32 hectares en biodynamie acheté par Nigel Greening à la fin des années 1990.   Cornish Point : 8ha sur la partie nord-est de Bannockburn, solaire, sols lœss sur granit, planté en 2000 à 4000pieds/ha, non irrigué, 250-300m d’altitude, 25% VE, 10% fûts neufs.)      Couleur sombre là aussi, un nez boisé toasté, fruits noirs, assez proche du précédent. La bouche est très ronde, peu d’acidité, tannins gommés par le bois, là aussi c’est très « international » dans le style, pas forcément une grosse longueur. C'est un peu moins toasté que Valli mais encore plus arrondi. Plusieurs participants ont apprécié Valli, bien plus que Felton il me semble. B
.
Fichier attaché :
 


10 Man O’ War, syrah dreadnought 2016 (Waiheke island) : (Domaine de 60 hectares, créé en 1993, produisant syrah, chardonnay, bordeaux blends, pinot gris, sauvignon, aujourd’hui vinifié par Duncan McTavish. Egrappé. Elevage demi-muids. Plusieurs parcelles. Sols argiles + oxyde de fer. 14%.)      Couleur grenat foncé, nez très lardé fumé, anchois, tapenade, animal, fruité pas très confiturée derrière, ça reste assez frais. Bouche un peu arrondie par l’élevage au niveau des tannins, mais aromatique du nez très sauvage bien lardée et tapenade, sans être lourd, longueur moyenne. Une bonne surprise au final pour ce domaine que j’attendais bien plus international (et faible je dois dire. C’est la seule syrah que j’avais de dispo) : c’est une syrah de caractère, pas très loin de ce qu’on connait en France, même beaucoup moins standardisée et confiturée que pas mal de domaines du Rhône nord… TB. 


11 Te Mata, Coleraine 2005 (Hawke’s Bay) : (Vieux domaine familial commencé en 1895, environ 15 hectares. Coleraine : environ 55% cabernet sauvignon, 40% merlot + cabernet franc. Elevage barriques françaises dont environ 2/3 neuves. Plusieurs parcelles, plus vieilles vignes du domaine. Sols loess sables et grès principalement. 13,5%.)      Couleur sombre et concentrée, encore assez peu évoluée, beau nez sur la truffe, le cassis, le tabac, le café, encore un léger boisé, très bordelais dans l’esprit. La bouche a gardé du fruit, début d’évolution noble sur la truffe, le sous-bois, pas trop confiturée, bonne acidité derrière, les tannins sont fondus et assez ronds. Très bien fait, mais assez peu d’émotion personnellement, la finale sur le café/cacao me gêne un peu. TB.
Fichier attaché :
Fichier attaché :
 


Conclusion : tout le monde s'est accordé à dire que le niveau général de la soirée était très bon, avec une diversité intéressante. Aucun vin ne s'est clairement détaché à l'unanimité, les préférences ont été très diverses. Personnellement si beaucoup de cuvées m'ont plu, je n'ai pas eu de vrai coup de cœur comme ça avait pu être le cas sur Bass Philipp, Josh Cooper, Hirsch, Rhys... lors des soirées USA ou Australie. Il me semble que la Nouvelle-Zélande a encore un petit temps de retard dans la façon de vinifier (bloquée dans les années 90 pour certains et pas encore aboutie pour la nouvelle génération), dans la façon de travailler le parcellaire, surtout par rapport aux Ipob américains. Mais ils ont cependant un très fort potentiel, avec de la diversité climatologique et géologique, une possibilité de produire des vins relativement frais pour le Nouveau Monde et une volonté affirmée de privilégier la qualité à la quantité. Rendez-vous dans une dizaine d'années... 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, dfried, Jean-Paul B., Super-Pingouin, didierv, Gibus, sideway, peterka, bertou, Moriendi, bibi64, Vaudésir, vivienladuche, Papé, sebus, Med, starbuck, olivier30210, Kiravi, Garfield, niema, Docluisitus, Sami, Chaccz
14 Jui 2021 13:43 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • tomy63
  • Portrait de tomy63 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2311
  • Remerciements reçus 1505

Réponse de tomy63 sur le sujet Soirée Les grands vins de Nouvelle-Zélande

Désolé pour les modérateurs, il va me falloir un peu de temps pour maitriser la nouvelle version... Mais qu'est-ce que c'est pratique de pas avoir à remettre en gras/centré.... tout son document word !
14 Jui 2021 13:50 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18605
  • Remerciements reçus 2664

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Soirée Les grands vins de Nouvelle-Zélande

Merci pour ce compte rendu très intéressant.

Connais-tu les vins d'Alan Brady, surnommé le père du Pinot Noir en Central Otago : Wild Irishman et notamment sa cuvée Macushla ?

Jérôme Pérez
14 Jui 2021 16:04 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • tomy63
  • Portrait de tomy63 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2311
  • Remerciements reçus 1505

Réponse de tomy63 sur le sujet Soirée Les grands vins de Nouvelle-Zélande

Non je ne connais pas du tout. Comme souvent avec des pays aussi lointain, on passe à travers de quelques jolis domaines dans trop savoir pourquoi.
As-tu eu l'occasion de goûter les vins de ce domaine ?
14 Jui 2021 20:43 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18605
  • Remerciements reçus 2664

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Soirée Les grands vins de Nouvelle-Zélande

Oui !
Par le plus grand des hasards Alan Brady est le frère de mes voisins irlandais à Jeruzalem.
Il est passé il y a deux ans et nous avons comparé quelques PN.
c’est une vraie célébrité en NZ.
son vin est très très bon et lui, ne vit que pour le pinot noir.

Jérôme Pérez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tomy63
14 Jui 2021 21:03 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3633
  • Remerciements reçus 1103

Réponse de didierv sur le sujet Soirée Les grands vins de Nouvelle-Zélande

J'ai fait un séjour de 2 semaines en NZ début 2020
Nous n'avons visité en gros que la partie centrale de l'ile du Nord, ce qui est déjà pas mal.
En fait il faudrait quasiment 3 mois pour faire un périple intéressant
Nous avons gouté une vingtaine de vins . J'ai apprécié les blancs surtout en sauvignon et quelques chardonnay
En revanche je n'ai pas été convaincu par les rouges souvent boisés et un peu sucraillons  
Achats effectués dans les LIQUOR SHOP et les supermarchés du coin dans une gamme de prix de 20 à 30$ NZ

Didier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tomy63
15 Jui 2021 07:30 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 275
  • Remerciements reçus 318

Réponse de olivier30210 sur le sujet Soirée Les grands vins de Nouvelle-Zélande

Bravo et merci, à Tom63 pour ce post très intéressant.
Où as tu trouvé toutes ces cuvées en métropole ? A quel prix les as-tu touché ? Car 20 à 30 $NZ n'est pas finalement cher.
Voyage également prévu sur l'ile du nord dès que le ciel NZ se réouvrira...

 

Au milieu du pacifique 15°S 147°O
16 Jui 2021 10:52 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • tomy63
  • Portrait de tomy63 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2311
  • Remerciements reçus 1505

Réponse de tomy63 sur le sujet Soirée Les grands vins de Nouvelle-Zélande

Attention, les vins de la soirée étaient parmi les plus chers du pays, ce n'est pas moi qui ai parlé de 20-30 dollars. Ca reste tout de même moins élevé que les grosses cuvées australiennes ou américaines.
Kusuda et Man O War tournent autour des 40€, les autres un peu plus de 50€, 70-80€ pour Pyramid et Bell Hill.

Pour la provenance, les grosses structures comme Felton et Ata Rangi sont importés et se trouvent facilement en France. Les autres vins proviennent parfois d'Angleterre (The Vinorium, mais avec le Brexit c'est fini), d'Italie (WeVino et XtraWine notamment), d'Allemagne (Wein am Limit, Lobenberg), Belgique pour Pyramid (Crombé).
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, olivier30210
16 Jui 2021 12:04 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck