Nous avons 1019 invités et 19 inscrits en ligne

Gaja, Barbaresco

  • Messages : 9075
  • Remerciements reçus 349

RaymondM a répondu au sujet : Gaja, Barolo Sperss, 1990

Je me souviens d'une grosse déception avec ce même Sperss 90 dans un restaurant étoilé du nord de l'Italie .
C'était dans les années 2000 .
Sans aucun plaisir. Presque ingrat .Fermé à double tour ???
A l'époque, plus encore que maintenant peut être , c'était pourtant un mythe .

C'était limite de renvoyer le vin mais comme nous venions de renvoyer un autre Barolo réellement bouchonné lui, nous ne l'avons pas fait .
Depuis les vins de Gaja ne sont plus des mythes pour moi B) .......

Raymond
#91
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1391
  • Remerciements reçus 1961

bibi64 a répondu au sujet : CR: Domaine Angelo Gaja - Barolo Sperss 2013

Bu à l'aveugle à cette occasion.

CR: Domaine Angelo Gaja - Barolo Sperss 2013
La robe est pourpre orangée assez légère.
Le nez est fermé à double tour.
La bouche est ample et tannique, portée par une belle fraicheur L’aromatique est sur les fruits noirs et des notes crémeuses. Finale tannique de très belle longueur
C’est déjà bon à très bon, mais trop jeune en l’état. Les tanins doivent se fondre et l’aromatique évoluer un peu pour se complexifier. 3,5+/5.

Bibi
#92
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tarkan

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6864
  • Remerciements reçus 4475

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Domaine Gaja – Barolo – Dagromis – 2008

CR: Domaine Gaja – Barolo – Dagromis – 2008



Bue lors d'une dégustation éclectique relatée ICI

Ayant goûté deux fois cette cuvée que j’avais trouvée sur la finesse (voir mes deux CR page précédente), j’ai proposé de placer ce vin en premier rouge… :evil:

La robe assez sombre présente des marques tuilées d’évolution.
Le nez, très expressif et complexe allie des arômes sudistes de fruits noirs et de réglisse à d’autres plus classieux de bois précieux et d’eucalyptus. Superbe !
La bouche est massive, d’une densité hors norme !!! ??? Une bonne acidité essaie de rééquilibrer tout cela mais avec difficulté, d’autant que des tanins assez amers se dévoilent en finale.
Très Bien, surtout grâce au nez.
En fin de repas, après une bonne aération, le vin s’est un peu civilisé.
Très Bien +

Jean-Loup
#93
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4719
  • Remerciements reçus 395

tarkan a répondu au sujet : CR: Gaja Langhe Sori Tildin 1997



CR: Gaja Langhe Sori Tildin 1997

Bouteille ouverte et épaulée 5h avant le service.

Note: bouchon parfait (ce qui est signalé me concernant sur les belles italiennes vu mes mésaventures), et un bon centimètre plus long qu'un bouchon français.

Le nez embaume la menthe poivrée, avec un élevage élégant et diffus. Sur la fin de la bouteille, le cigare dominera.

La bouche dispose d'un beau touché velouté, qui permet à la structure du vin de se délier totalement par la suite. Fort heureusement vu l'intensité de la matière, car ce serait beaucoup trop rentre dedans. Nous sommes donc face à un vin ample et extrêmement bien structuré où les épices et la viande fumée se mêle en bouche. Il y a beaucoup de souplesse malgré cette concentration et c'est agréable pour un vin titrant à 14°C. L'équilibre est parfait et les tannins polis. L'ensemble ronronne sur la langue mais ce qui est magistral sur ce vin, c'est la finale d'une sapidité absolue: ça explose littéralement en bouche sur les épices fines. Rarement vu un vin d'une telle longueur sans fatiguer pour autant le palais.

Excellent. Il fut à l'aise avec un pata negra bien veiné de gras.
#94
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Axone35, bertou, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, condorcet, leteckel, FlavFirst, Fredimen, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4719
  • Remerciements reçus 395

tarkan a répondu au sujet : CR: Gaja Langhe Sperss 1997

CR: Gaja Langhe Sperss 1997

Après la belle expérience de la semaine dernière, je réitère sur une autre cuvée du domaine sur le même millésime.

Bouteille ouverte et épaulée 4h avant le service.

Le nez est résolument floral, ça embaume.

La bouche dispose d'un touché soyeux. Ce vin, c'est une bulle de soie. Si le Sori Tildin jouait un peu de son coté musculeux, ici, le registre est clairement sur la finesse. L'élevage est moins présent aussi. Le jus est délicieusement sanguin tout en restant floral, roulant sur la langue et se déliant totalement, ouvrant la voie à une matière généreuse mais tendre avec un grain superbe. C'est féminin et aristocratique. L'ensemble est fondu, d'une grande classe et avec du caractère, à commencer par les tannins nobles qui drapent le palais. C'est aristocratique et féminin. J'aime quand le vin devient émotionnel tel un livre. La finale est magistrale: la bulle de soie explose, le coté viandé se mêle au floral dans un feu d'artifice intense, s'ouvrant sur une longueur magnifique.

Un vin que je qualifie de souverain. C'est grand!

#95
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, PtitPhilou, Olivier Mottard, Axone35, Marc C, Jean-Loup Guerrin, bibi64, DUROCHER, leteckel, Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1026
  • Remerciements reçus 785

peterka a répondu au sujet : CR: Angelo Gaja - Barbaresco 2004

Dégusté à cette occasion
CR:
Angelo Gaja - Barbaresco 2004
Nebbiolo 100%. Vignobles sur les communes de Treiso et Barbaresco. Elevage en barriques pendant 24 mois puis en bouteilles.
Bouquet complexe et disert sur les fruits noirs, les épices et les herbes aromatiques (thym, romarin) avec des notes de café et de chicorée. Un coup de menthe pour rafraîchir et des nuances plus viandées en sous-main complètent le tableau.
La bouche est pleine avec une mâche importante due à des tanins gras et rudes mais qui ne sèchent pas et finissent par s’assagir au réchauffement dans le verre. On a malgré tout du jus et de la fraîcheur avec un beau retour fruité en milieu de bouche. Ensemble équilibré sur un mode énergique.
Persistance élevée sur le fruit. Très beau vin à la personnalité affirmée et qui doit sans doute encore vieillir pour se révéler complètement.

Pierre
#96
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, tarkan

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1026
  • Remerciements reçus 785

peterka a répondu au sujet : CR: Angelo Gaja - Langhe Sperss 2004

Dégusté à cette occasion
CR:
Angelo Gaja - Langhe Sperss 2004
Nebbiolo (avec un peu de barbera ?). Vignoble sur la commune de Serralunga (cru Marenca en zone barolo principalement). Elevage en barriques pendant 30 mois.
Grand nez, puissant et complexe, sur la liqueur de cerise, les fleurs séchées, les herbes aromatiques, le café et la vanille. Avec le réchauffement dans le verre s’ajoutent des notes balsamiques avec une pointe de menthol, le thé vert, l’eucalyptus et un côté plus végétal évoquant la rafle. En plus d’être puissant, c’est presque paradoxalement tout aussi élégant et presque subtil.
En bouche, si l’attaque demeure bien ferme, la suite se montre juteuse et bien fraîche malgré des tanins encore bien marqués mais dont la qualité est bluffante et et confère stabilité et chair veloutée à l’ensemble. C’est concentré, savoureux et d’un équilibre impeccable.
Belle longueur mais la persistance est toutefois loin d’être interminable.
Vin exceptionnel.

Pierre
#97
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, bertou, tarkan, Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6051
  • Remerciements reçus 1576

Marc C a répondu au sujet : Angelo Gaja - Langhe Sperss 2004

Intéressant, les derniers CR des Gaja sont élogieux alors que le domaine est (était) controversé. L'âge arrangerait tout ?

Marc
#98
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tarkan

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4719
  • Remerciements reçus 395

tarkan a répondu au sujet : Gaja, Barbaresco

Sur le peu de bouteilles que j’ai bu, le domaine ne m’a jamais déçu. Pour ma part, c’est une valeur sûre chez les transalpins.
#99
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Axone35, DUROCHER

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1945
  • Remerciements reçus 849

DUROCHER a répondu au sujet : Gaja, Brunello di Montalcino Sugarille 1997

CR:GajaBrunello di Montalcino Sugarille 1997
Enfin je retrouve les quelques notes prises au retour de cette dégustation où la qualité était au rendez-vous.J'aurais voulu plus détailler tant ce vin m'a séduit mais les notes sont succintes.
Je laisse la robe de côté,au nez fruits rouges et noirs,je trouve la cerise,la mûre,le cassis mais aussi la réglisse un peu en retrait.J'aime beaucoup mais la bouche me séduit autant ou même plus.C'est à la fois concentré et très élégant.La matière est très mure,ample avec une acidité parfaite.
La finale est prégnante ,un peu de menthol parmi ces beaux fruits.C'est très net,c'est très long.
Bien peu de mots pour un vin qui m'a marqué.
Philippe ,tu peux rajouter ou marquer réserves ou désaccords à ce cr bien court.
Bernard
#100
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, leteckel

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 170
  • Remerciements reçus 81

Axone35 a répondu au sujet : Gaja, Brunello di Montalcino Sugarille 1997

Bernard,
j'aurais volontiers complété ton CR mais, comme tu le sais, je n'ai aucune capacité analytique en dégustation et suis incapable d'identifier le moindre arômes (quand je suis en forme, la fraise écrasée chez Reynaud parce qu'on me l'a dit une fois ;-) ).
Je dirai simplement que je l'ai adoré et que je partage ton avis sur la richesse, l'élégance, la maturité et l'équilibre ce vin.
Comme souvent avec les vins de Gaja, je trouve qu'il faut aller le chercher pour en profiter pleinement, qu'il ne se livre pas au premier instant.
J'ai le souvenir d'un vin mûr, parfaitement à point et qui a encore de belles années devant lui.
Il est plus exubérant que les vins du Piémont du même producteur.
Le fond de la bouteille a parfaitement résisté à l'oxydation sur les 2 soirées qui ont suivi (il en restait pourtant très peu le dernier soir).

Désolé de ne pas pouvoir mieux faire...

Cordialement, Philippe.
#101
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: DUROCHER, leteckel

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck